Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Dupont-Aignan : des Etats-Unis d’Europe au souverainisme (...)

Dupont-Aignan : des Etats-Unis d’Europe au souverainisme !

Nicolas DUPONT-AIGNAN se présente comme un gaulliste et l’un des défenseurs du souverainisme en France. Cependant est-il paradoxal concernant la question européenne ?

Actuellement, le Député de Yerres et Président du parti Debout la République se lance pour la deuxième fois dans la course à la présidentielle en défendant la ruralité ou encore la sortie de l’euro.

L’ancien Député U.M.P qui prônait à une époque devant les cadres du mouvement chiraquien une « Autre Europe » avait pourtant dans sa jeunesse une autre conception de l’idée européenne. En effet, en 1985, Olivier STIRN ancien Ministre de Valéry Giscard d'Estaing qui allait devenir l’un des Ministres d’ouvertures du Président MITTERRAND en 1988, publiait un ouvrage ayant pour titre « Une Certaine idée du Centre ». Dans cet ouvrage, Olivier STIRN présente le programme de son nouveau mouvement centriste ayant pour nom « l’Union Centriste Républicaine ». Ce mouvement prône plusieurs propositions et réflexions concernant la vie régionale, la télévision publique ou encore le libéralisme

L’U.C.R sera pour la première fois présente aux Elections Européennes de Juin 1984 avec un résultat 3,34% des suffrages. Aux cotés d’Oliver STIRN des personnalités viendront de divers horizons se greffer ; comme Brice LALONDE, l’ancien Président du Mouvement des radicaux de gauche, François DOUBIN ou encore Bernard KOUCHNER qui marque son intérêt pour l’action de cette structure.

Dans les annexes du livre, Nicolas Dupont-Aignan figure parmi les membres fondateurs du bureau de l’Union Centriste Républicaine. Amusant pour l'euro-septique de 2011, de figurer parmi les fondateurs d’un mouvement centriste qui était l’un des partisans « des Etats-Unis d’Europe ».

En effet, Nicolas DUPONT-AIGNAN qui était l’un des défenseurs du non, lors du Référendum de 2005 au sein de l’U.M.P n’était plus le jeune Nicolas de l’U.C.R des années 80 qui était l’un des membres fondateurs d’un mouvement qui souhaitait la ratification d’un traité européen par référendum afin de promouvoir auprès de l’opinion publique et notamment la jeunesse, le grand dessein européen. Encore plus surprenant le mouvement U.C.R défendait la création d’une véritable monnaie européenne afin de concurrencer le dollar et le yen et apporterait une stabilité monétaire des pays des la communauté.

Nicolas DUPONT-AIGNAN aura à travers les années évolué dans l’analyse de la question européenne. Cependant actuellement il se trouve dans une stratégie porteuse comme le montre son résultat intéressant lors des élections régionales en Ile-de-France mais il joue actuellement l’avenir et la pérennité de son mouvement dans sa candidature aux élections présidentielles s’il arrive à décrocher les 500 signatures. 

Source : Une certaine idée du Centre (Albin Michel)

Documents joints à cet article

Dupont-Aignan : des Etats-Unis d'Europe au souverainisme !

Moyenne des avis sur cet article :  2/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Aldous Aldous 11 novembre 2011 10:42

    Dupont-Aignan et les autres républicains seront crédibles quand ils cesseront de s’occuper de leur petite boutique et qu’il commenceront de promouvoir une comité de salut public regroupant les républicains en dehors de tout clivage politicien stérile.

    Il est temps de se mobiliser sur le véritable clivage qui est : vivre sous la domination extérieure des ploutocrates ou restaurer la l’autodétermination de notre peuple.

    Dupont-Aignan et tous les autres « souverainistes » font le jeu de la ploutocratie quand il fractionne le camps républicain.

    Allez donc parler à Chevenement, Mélanchon, Devilliers plutôt que Nigel Farage.

    Et demandez vous entre vous ce que vous etes prêt à faire pour la France plutôt que de vous demander ce que la France peut faire pour votre carrière politique.

     


    • devphil30 devphil30 11 novembre 2011 10:53

      On peux évoluer et changer sa conception des choses soit par une réflexion profonde des besoins soit par le constat de l’échec européen en terme de finance par la mise sous tutelle des pays de l’euro au profit du monde de la finance qui dépèce les peuples.

      Philippe  


      • non667 11 novembre 2011 15:56

        à kerjean
        Avec votre crâne étroit d’abruti d’extrême droite, et votre ignardise propre à ce courant, vous êtes incapable de concevoir que NDA n’est pas le tenant d’un souverainisme national, mais, en bon lecteur de Bloch, c’est un républicain, un souverainiste populaire. Et aujourd"hui, vu la tournure qu’a pris l’UE, le souvenrainisme populaire ne peut passer que par le national.

        en clair qu’est ce que ça veut dire ? smiley smiley


      • non667 11 novembre 2011 16:27

        j’ajoute
        arrêtez vos embrouille en pervertissant le langage !
        -hormis les royalistes et les fascistes inexistants aujourd’hui tous les partis sont démocrates et républicains (oui même le F.N. qui respecte les résultats défavorables des urnes depuis 37 ans !)
        -de Gaulle voulait une europe des nations/patries souveraines /indépendantes ...etc .
        -de Gaulle rejetait une europe supra- nationale (l’actuelle schengen ,€...etc )
        -de gaulle ne voulait pas de l’angleterre sachant que les intêret de celle -ci étant américano- mondialistes (Commonwealth ) elle ne pourrait être qu’un cheval de trois .


      • non667 11 novembre 2011 16:54

        à kerjean
        Toi y en a lire M. Bloch « une étrange défaite » et toi peut-être comprendre si arrêter gros bourrin facho et devenir un minimum républicain.

        impardonnable que je suis j’ai lu tout de Gaulle ,tout Mitterrand et pas bloch !
        mais est-ce vraiment indispensable d’avoir lu bloch pour décoder N.D.A. ? car je suis pour la suppression des intermédiaires , je préfère du producteur au consommateur ,l’original à la copie. ! smiley  smiley  smiley  smiley
        pour facho / républicain j’avais répondu plus haut ! de telles embrouilles ne peuvent sortir que d’un esprit ripoublicain


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 11 novembre 2011 18:45

        à Kerjean :
        le ton de l’article me semble pourtant beaucoup plus serein que le vôtre...
        Alors où est le problème ?


      • non667 13 novembre 2011 15:23

        à kerjean
        Espèce d’imbécile, Bloch est mort en 43 sous la torture de vos pères spirituels.

        et vous l’ignare vous connaissez joseph dumoulin (1920-1941 ) mort en déportation ? smiley smiley smiley (d’une syphilis refilée par une gretchen !) 


      • Capone13000 Capone13000 14 novembre 2011 09:40

        @Kerjean

        Qu’est ce qui vous permet de dire que cette attaque (qui n’en est pas une d’ailleurs) vient de ce que vous appellez le chenil d’asselineau ? Avez vous des arguments précis à me communiquer ?

        En revanche l’agressivité de votre propos montre que vous venez du chenil de Dupont Aignan.

        Rappelons que Mr Dupont Aignan n’est député de la 8e circonscription de l’Essonne que parce qu’il a appelé à voter « à titre personnel » pour Nicolas Sarkozy au 2ème tour de l’élection présidentielle de juin 2007.

        En échange de cet appel en faveur de M. Sarkozy, faisant suite à un « donnant-donnant » négocié avec M. Hortefeux, l’UMP a accepté de ne présenter aucun candidat contre M. Dupont-Aignan dans la 8e circonscription de l’Essonne. Ce qui a permis à ce dernier de conduire localement (et à l’insu des adhérents de DLR situés au loin) une campagne rigoureusement sarkozyste et « majorité présidentielle ».

        Mr Dupont-Aignan s’est prononcé encore pour l’euro aux élections européennes de 2009.

        Mr Dupont-Aignan a noué une alliance en 2010 avec le CNI, parti ultra-droitier, européiste et ultra-anti-gaulliste, pour les élections régionales.

        Pensez vous vraiment que Mr Dupont Aignan à changé ou bien qu’il avance à visage masqué et de manière télécommandé ?


      • Capone13000 Capone13000 14 novembre 2011 09:46

        Sachez également que François Asselineau et l’UPR combattent les idées du Front National et dénoncent ce parti comme étant un parti leurre qui est une pièce maitresse du maintient du système actuel.

        Alors ne faites pas d’amalgame qui ne servent que vos propos et déforment la vérité.

        La majorité des adhérents et sympathisants de l’UPR sont de gauche.


      • lenormand 11 novembre 2011 12:24

        Vraiment répugnant cet article.... 30 ans avant ! Vous avez dû rechercher longtemps pour prouver que NDA n’est pas fidèle à ses idées !
         Et moi, il y’a 30 ans je me faisais encore des illusions sur l’organisation européenne, Jospin il y’a 30 ans il était quasiment encore Troskystes !
         Bref votre article ne démontre rien... sinon que NDA commence à inquiéter certaines personnes.. C’est bon signe !
         Soutenons NDA afin qu’il obtienne les 500 signatures... et que l’on retrouve un peu d’espoir dans ce pays.
          Allez DLR, seul parti réllement fidèle aux principes gaullistes (indépendance, coopération, rôle de l’Etat, laicité et ... rassemblement de tous les français !


        • bigglop bigglop 11 novembre 2011 18:31

          Bonjour à tous,

          Pour triompher, le mal n’a besoin que de l’inaction des gens de bien.

          Edmund Burke

          Le plus urgent, aujourd’hui, est de mettre en échec l’application du Mécanisme Européen de Stabilité qui est soutenu par les membres Bilderberg, CFR, Trilatérale.

          Etes-vous au courant des « manipulations » de la Commission Européenne, du Conseil Européen pour adopter ce fameux MES :

          Afin de résoudre le problème du fondement juridique, le gouvernement allemand indiqua qu’un amendement au traité serait nécessaire. Cependant, après la ratification difficile du traité de Lisbonne, certains États et hommes d’État se sont opposés à une modification du traité, notamment le gouvernement britannique qui s’opposait à des changements affectant le Royaume-Uni. C’est finalement avec le soutien du président français que l’Allemagne obtint l’aval du Conseil européen d’octobre 2010.

          La proposition allemande demandait une modification minimale visant à renforcer les sanctions et à créer un mécanisme permanent de sauvetage. Cette modification minimale ne répondant toutefois pas à l’exigence allemande de sanctionner les manquements des États par la suspension du droit de vote. En effet, une telle exigence nécessiterait une modification plus importante du traité.

          Le 16 décembre 2010, le Conseil européen trouva un accord pour un amendement de deux lignes au traité, ce qui permet d’éviter la tenue de référendums. En effet, le Président du Conseil Européen, Herman Von Rompuy a prévu d’examiner les changements à travers la procédure de révision simplifiée (article 48 TFUE). La modification change simplement le Traité sur le fonctionnement européen pour permettre l’instauration d’un mécanisme permanent.

          Plusieurs actions sont possibles :

          - mettre en place une pétition française et/ou européenne avec le concours de personnalités comme Paul Jorion, Frédéric Lordon, Thomas Piketty ; etc...

          - faire un mailing auprès des décideurs français, européens, des médias....

          - contacter nos députés, sénateurs leur demandant de voter contre les modifications réglementaires pour la création du MES et devant être présentées devant les assemblées avant le 31 décembre 2011. La création su MES pourrait être effective avant les présidentielles

          - exiger la tenue d’un référendum européen début 2012 sur le MES.

          Je suis un internaute lambda, sans réseau, qui vous vous propose ce défi, plus passionnant et plus efficace que de faire des articles, des commentaires

          ALLEZ, C’EST LE MOMENT DE VOUS ENGAGER

          http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2010/05/13/bilderb erg-la-trilaterale-et-le-monde-iv.html

          http://www.courtfool.info/fr_MES_le...

          http://ddata.over-blog.com/xxxyyy/2...

          http://europa.eu/rapid/pressRelease...



        • asterix asterix 11 novembre 2011 13:20

          A l’auteur...
          Souligner que Dupont-Aignan a changé casaque dans sa vision de l’Europe, c’est dénier au politique ce qui fait tout l’honneur de son métier : reconnaître qu’on s’est trompé.
          Même qui n’est pas de droite doit le reconnaître : Dupont Aignan est le seul gaulliste à avoir préféré ses idées à une allégeance à Sarkozy.


          • Switcher 11 novembre 2011 15:07

             J’aime beaucoup M. Dupont-Aignant, mais je ne peux voir en lui qu’un satellite de l’UMP pour drainer les voix du Front (voire celles de Mélenchon) pour 2012.

             smiley

            • Ptetmai 11 novembre 2011 19:07

              NDA dit parfois des choses très pertinentes

              Mais De Gaulle arrivé au pouvoir en 1958 par un coup d’état qu’il encouragea a beaucoup plus aimé son idée de la France que les Français

              Et en particulier les Français soldats à Reggane et les Français de Mururoa .

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

PierrePégi


Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès