Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Efficace intervention de Clémentine Autain samedi à Marseille…

Efficace intervention de Clémentine Autain samedi à Marseille…

Changement social mais aussi engager un affrontement politique assumé.

"Résistance" avec l'accent de Marseille ça sonne encore mieux et comme sa présence dans les meeting se faisait rare, il n'y a guère qu'à Besançon que nous ayons pu suivre en direct l'allocution de la présidente de la Fédération pour une alternative sociale et écologique. Autrement, on ne l'a pas beaucoup entendue durant ces longues semaines de campagne pour les Présidentielles. Préférant certainement utiliser des médias moins "grand public", Clémentine Autain s'est pourtant exprimée sur la télé du net à propos notamment des faux préjugés qu'ont encore de nombreux citoyens au sujet de l'immigration* mais aussi se plaisait-elle à répondre à la question de savoir si J-L Mélenchon est vraiment révolutionnaire** ! Mémorable. Alors elle était un peu attendue cette intervention de Clémentine Autain sur les plages du Prado ce week-end et elle n'a pas failli à sa mission de coordinatrice de campagne sur les terres de Fralib et de luttes pour l'accession aux soins pour tous… Au même titre que Pierre Laurent, Martine Billard ou Marie-George Buffet, tous venus épauler Jean-Luc mélenchon à la tribune, Clémentine Autain veut "stopper les ravages du capitalisme et du productivisme en mettant en place un modèle de développement fondé sur le partage des richesses et des pouvoirs et sur la transition écologique". Il faut bien se rendre à l'évidence maintenant mais le système économique tel qu'il est, constitue à lui tout seul, bien plus une menace qu'un gage de sécurité pour la garantie de l'emploi, l'égalité des salaires…

À chercher parmi les propositions de tous le candidats est à l'évidence que se trouve chez le candidat du Front de Gauche "le pôle le plus cohérent, le plus efficace et le plus déterminé face à cette droite dure". Sous cet angle la recherche d'une alternance ou la course pour l'alternative n'a rien d'une illusion puisqu'elle est posée depuis un siècle par Rosa Luxembourg ce que tient à rappeler Clémentine Autain en citant le choix que laissait au capitalisme cette auteur marxiste avec Socialisme ou barbarie ? Mais avant cela, faudrait-il encore pouvoir "en finir avec la monarchie élective" et faire place à d'autres références politiques. Autrement qu'en restant un souhait figé dans l'impossibilité, le Front de Gauche ne veut plus "se laisser marcher sur les pieds" puisque désormais il revendique la capacité de donner à la gauche des programmes "digne de ce nom".

Ce capitalisme qu'on dit en crise n'est pas qu'une simple ou "banale histoire d'alternance" mais pose avec de plus en plus d'insistance un réel "risque de régression généralisée et de recul civilisationnel" tient à préciser Mme Autain. Puisqu'il en faudra de l'ingéniosité pour que le pas cède à l'obstination et gagner en temps pour infléchir ce libéralisme en cavale, Clémentine Autain en appelle au tranchant, au mordant, à l'imagination et n'hésite pas à revendiquer le réalisme et la lucidité qu'acquit, au cours de sa maturité, la constitution d'une union pour l'élection Présidentielle suivie par de nombreuses formations politiques et mouvements qui "redonnent des couleurs à la gauche". En tous cas, l'assemblage, pour original qu'il soit, semble fonctionner au mieux et la solidité du projet n'a rien à se faire dicter de la loi économique et ne demande qu'à passer au stade de son application.

Avec toute la vitalité de ses quartiers populaires métissés, Marseille constitue un vivier retrouvé "de forces politiques et sociales entremêlées" qui répond présent à "ceux qui voudraient nous endormir avec leur prêt à penser". Prêts à poursuivre les luttes syndicales par le biais d'occupation des usines ou en descendant dans la rue pour défendre les droits du travail "tous ensemble, tous ensemble" s'invite à devenir "un sport électoral" sur la Canebière et si le Front de Gauche aura au moins eu le mérite d'arbitrer l'évolution des débats (énergie, moteur, propulseur disait Pierre Laurent à Rouen) désormais il est aussi capable de diriger le pays car la maîtrise de son discours en fait un adversaire redoutable à chacune des conceptions falsifiées que tentent de nous vendre ou de nous faire avaler ceux qui entendent poursuivre leur engagement avec les lois des marchés européens et qui se congratulent déjà dans la signature anticipée d'un prétendu Mécanisme Européen de Stabilité.

Avec sa hargne de Députée européenne, sa fougue et sa jeunesse Clémentine Autain a dressé en 14mn*** les principales lignes d'engagement qu'entend suivre le Front de Gauche pas seulement si il était élu mais aussi dans le cas où la démocratie républicaine ne lui laissait que la possibilité de peser de tout son poids sur le 2nd tour. Ouvrir les portes à un avenir meilleur et proposer un monde plus équitable n'est pas qu'une promesse de pacotille comme aurait voulu le faire croire cette hostilité qu'à rencontré le Front de Gauche au départ et qui peu à peu s'est transformée en respect. Au contraire, pour peu qu'on ose soulever le couvercle des hautes sphères de la finance, éclate alors en plein jour les scandales, les trafics d'influence et des manquements à la répartition des richesses. Au point d'en faire une question d'ordre général abordée par quasiment tous les candidats tout comme l'a été et le redeviendra rapidement celle de la question européenne suite au contexte du TCE… Mais si cette réflexion s'est jusqu'à présent toujours inscrite dans l'histoire, il s'agit désormais de l'en sortir pour enfin la réaliser, en passant par les urnes et porter, avec nos idées, l'homme Mélenchon sur la plus haute marche possible qui lui permettra avec nous d'enclencher ce changement vers l'Humain d'abord comme on change de politique tout simplement !

*http://www.20minutes.fr/tv/politique/11067-clementine-autain-l-immigration-n-est-pas-le-probleme-majeur-en-france#ooid=M5MzVzMzqitrRh6qGmHHDsh0DQLbx2DH&ootime=27s

**http://www.dailymotion.com/video/xpsnz9_clementine-autain-jean-luc-melenchon-est-il-revolutionnaire_news?code=AQDJsECboXtI2ZB7d88jdkqdcGqVHVZCiPs52-mAfd7enjOLTXoNTyFS-rrTtmIuBLgB8J7zLY1EAsxx9_BrMgLPWbL5dRNsjp-xFa_NiA8vhoaRHm-xVs7Ov6CvJL26vCtP9vtLHxJAcTUzcPKO56b8swy0hE39cxjrfKLMnlHkBOs3uDL7XWUspkIy19EMj6Y#_=_

***http://www.dailymotion.com/video/xq5b1l_discours-de-clementine-autain-a-marseille_news?search_algo=1


Moyenne des avis sur cet article :  3.74/5   (35 votes)




Réagissez à l'article

27 réactions à cet article    


  • JL JL1 17 avril 2012 10:07

    Bonjour Laurentgantner,

    bien d’accord avec vous, et je soulignerai surtout ceci : "(Le FDG est) capable de diriger le pays car la maîtrise de son discours en fait un adversaire redoutable (face) à chacune des conceptions falsifiées (que lui oppose la droite)« 

    Oui, c’est surtout la cohérence et la maîtrise du discours du FDG qui est remarquable. Un modèle de »ce qui se conçoit bien et s’exprime aisément".

    C’est la rencontre d’un tel discours et d’un tribun exceptionnel qui fait la force du mouvement qui s’est déclenché en ce printemps 2012 : ne ratons pas la marche.


    • laurentgantner laurentgantner 17 avril 2012 11:33

      effectivement, le FdG est tout à fait capable de gouverner non pas seulement parce qu’il tiend un discours cohérent mais aussi parce qu’il considère les problématiques politiques du point de vue de l’histoire des luttes sociales et de l’évolution institutionnelle des traités européens... c’est certainement à cette échelle internationale que la différenciation du Front de Gauche de Jean-Luc Mélenchon d’avec les autres partis politiques est la plus nette, la plus tranchante et par conséquent, la plus porteuse d’avenir... Aux urnes camarades et si c’est pas pour cette fois, la prochaine ? Faut pas espérer que nous aurons disparus ! 


    • Cocasse Cocasse 17 avril 2012 16:44

      Tout à fait entre nous, nous avons raison, et nous avons raison d’avoir raison !
       smiley


    • bigglop bigglop 17 avril 2012 18:00

      Bonjour à tous et merci à @Laurent pour cet excellent article,

      Vous avez certainement entendu deux « petites » informations susurrées par la Commission Européenne :
      Une plus grande liberté de circulation des travailleurs européens en favorisant la mobilité, et la possible création d’un salaire minimum (Roumanie : 168E, Luxembourg : 1800€  ???)
      La création d’un revenu minimum par branche d’activité
      Ces recommandations n’ayant pas un caractère contraignant
      (dans un premier temps nda)

      En suivant, pour compléter, un autre de mes commentaires :

      Sarkozy et Hollande ne sont que les mains droite et gauche de l’oligarchie financière qui veut gagner à coup sûr.

      Quelle est la « philosophie » de l’oligarchie ?
      Celle de TINA (there’s no alternative), décrite par Paul Jorion
      http://www.pauljorion.com/blog/?p=31391
      et par le commentaire d’Olivier Berruyer sur l’affirmation de Mario Draghi que le modèle social européen était mort. Lisez jusqu’au bout.
      http://www.les-crises.fr/modele-soc...

      Après le vote abstentionniste des parlementaires PS pour le Traité de Lisbonne, ils persévèrent lors de la ratification du Traité MES (Mécanisme Européen de Stabilité) en s’abstenantmajoritairement. "Une abstention dynamique et agressive« selon JM Ayrault pour une  »renégociation" du TSCG.

      et le commentaire de @Wesson sur Avox :

      bonjour Ariane,

      "Il faudra que Hollande vende sa politique à son peuple. Il lui faudra donc le tromper . Tout ceci étant dans la lettre de Chevreux aux marchés."

      Et pour ceux qui auraient des doutes, voici la fameuse lettre de Cheuvreux, datée du 8 mars 2012 et signée de Pascal Perrineau (professeur à Science Po Paris) et Nicolas Doisy (Chef économiste chez Cheuvreux).

      http://www.reporterre.net/IMG/pdf/Chevreux-Hollande.pdf

      Voici la traduction de la 1ère page effectuée par mes soins, j’ai essayé de garder la mise en forme (gras, souligné :"

      Hollande devra clarifier sa position sur le marché du travail et les réformes fiscales lorsqu’il sera probablement élu président le 6 mai prochain. Bien entendu, il est resté évasif sur la question pour des raisons purement électorales : S’il clarifiait maintenant sa position, il pousserait les électeurs vers les extrêmes, ce qui complexifierai l’équation politique.

      Mais Hollande a déjà fait savoir aux électeurs centristes qu’il ne reviendrait pas sur les mesures utiles de son prédécesseur, à commencer par l’adoucissement du régime infâme des 35 heures.

      Jusqu’à présent, il n’a pas annoncé non plus un accroissement substantiel de l’interventionnisme de l’état, à commencer par son engagement de ne pas augmenter le nombres de fonctionnaires.

      Dans tous les cas, Hollande devra déplaire soit au marché financiers, soit à ses électeurs comme il l’a fait avec Mitterand en 1981-83, alors qu’il était son conseiller économique. Mais, son euro-pragmatisme devrait éveiller en lui la menace d’attaque du marché sur la dette Française, dû notamment à cause de la colère que suscite la France à ses pairs Européens concernant son inaction (à réformer le code du travail et la fiscalité).

      Par conséquent, et dans le cas du pire scénario (mais pas le plus probable), le marché le forcera à effectuer un demi-tour comme en 1983. Bien entendu, Hollande devra gérer sa Gauche, notamment celle du référendum raté de 2005 sur la constitution Européenne. Ses partenaires Européens seront alors bien avisés de lui laisser prétendre qu’il a obtenu quelques concessions de leur part sur sa politique de croissance, même si cela est faux.

      "C’est un monument de cynisme qui en dit long sur ce qui nous attends. Les marchés ont déclarés une guerre aux peuples d’Europe, et ont décidé de leur imposer une dictature financière. C’est très exactement ce que ce document explique !

      Entendez-vous les autres candidats parler du financement de notre système de retraite par répartition ?

      Lors de la réforme des retraites de 2010, Sarko a utilisé le Fonds de Réserve des Retraites (FRR) pour la financer, mais il faudra trouver plus de 200 mds € pour combler le gap démographique de 2018/2020.

      Ensuite intervient l’Union Européenne ou plutôt la Commission qui en 2005 dans le volet préventif et correctif du Pacte de Stabilité et de Croissance (PSC) précise deux dispositions relatives aux régimes de retraites :

      Toutes les évaluations des politiques nationales par le Coneil et la Commission prennent en considération la mise en œuvre de réformes des retraites consistant à introduire un système à piliers multiples avec un pilier obligatoire financé par capitalisation

      Le Six-pack qui fait partie du TSCG vise à une nécessaire harmonisation des régimes sociaux européens donc d’une réforme des retraites, mais aussi de la Sécurité Sociale, de l’Education, sans oublier la flexibilisation du travail.

      Mario Draghi enfonce le clou en affirmant que le modèle social européen est mort.

      Pour de plus amples détails, consulter le site Contrelacour

      Conclusion :

      Entre ses déclarations au Guardian et son discours de Vincennes, Hollande reste un faux-cul comme sous la Mitterrandie

      http://www.arsin.fr/pages/billets-d...

      http://www.youtube.com/watch?v=168F...









    • Valeska 17 avril 2012 10:15

      Je n’aime pas trop ce mot « résistance », résistance ça signifie « serrer les dents sans broncher », ça laisse à penser que l’on va se farcir à nouveau 5 années d’UMPS, nan.. Je préfère le mot révolution. Mais sans doute que Mélenchon à peur de trop chauffer les foules ?


      • jef88 jef88 17 avril 2012 11:21

        Oui mais comme il est écrit dans un autre post ;«  révolution c’est un virage à 360 ° »
        Donc retour à la case départ .....


      • laurentgantner laurentgantner 17 avril 2012 11:38

        Non, pas du tout « Résistance, Résistance » est restée quelque chose d’ancrée dans l’histoire des militants... Ça doit remonter au CPE à l’époque de Villepin... Et puis encore plus loin avec Louise Michel et la famille Aubrac....


        Par contre, la Révolution n’est pas du tout occultée ou mise au placard avec le Front de Gauche de Jean-Luc Mélenchon puisqu’il s’agit de courir aux urnes pour la première historique que constituerait l’avènement d’une révolution citoyenne réalisée par le suffrage universel ! !...

      • wesson wesson 17 avril 2012 13:54
        Bonjour Valeska,

        " Je n’aime pas trop ce mot « résistance » [...] Je préfère le motrévolution. "

        Ben .. si c’est Mélenchon qui est élu, c’est l’Europe par ses institutions qui fera comprendre à tout Française et Français ce que le mot résistance veut dire ...

        révolution et résistance - les deux font la paire !

      • Valeska 17 avril 2012 14:59

        @Wesson. Hmmm... (froisse le nez). Qui dit résistance, dit pays occupé, pourtant l’un des objectifs est de balayer « les intrus » (l’influence US) afin que la France redevienne autonome.

        Mais je dois avoir l’esprit trop révolutionnaire, si ça ne tiendrait qu’à moi de la Bastille, on se serait rendu directement à l’Elysée. ^^


      • Cocasse Cocasse 17 avril 2012 16:46

        Je n’aime pas trop ce mot « résistance », résistance ça signifie « serrer les dents sans broncher », ça laisse à penser que l’on va se farcir à nouveau 5 années d’UMPS, nan.. Je préfère le mot révolution. Mais sans doute que Mélenchon à peur de trop chauffer les foules ?

        Rien ne vaut une bonne résistance (électrique) pour chauffer les foules. smiley


      • laurentgantner laurentgantner 17 avril 2012 17:13

        pays occupé ? militairement ? guerre ?... les premiers résistants sont ceux qui résistent contre un pouvoir politique... pouvoir politique qui est trop militaire, militarisé ou fliqué... un pays dont le pouvoir politique est trop occupé par l’argent et la mise à l’écart des populations inutiles... et bé, la résistance au fascisme n’est pas prête de se terminer


      • Valeska 17 avril 2012 17:40

        Au cas vous auriez loupé un épisode, la France, comme toute l’UE, est sous l’influence des US, donc oui, le pays est occupé en quelque sorte.


      • laurentgantner laurentgantner 18 avril 2012 06:18

        ah là là, l’anti-américanisme primaire tout à fait erroné alors qu’on a rompu les équilibres économiques en rompant l’esprit de parité € /$ ; à se demander qui porte la poisse !


      • Cocasse Cocasse 18 avril 2012 09:58

        MLP est gauchiste !!!
         smiley smiley smiley


      • Valeska 18 avril 2012 10:34

        >> l’anti-américanisme primaire tout à fait erroné

        Ce n’est plus un épisode que vous avez loupé, c’est la série complète !! Pourquoi l’UMPS a voté pour/abstention pour le MES ? A qui va profiter le MES ? A qui profite les guerres de Otan ? Vous savez pourquoi Cuba, le Venezuela ou l’Iran sont considérés comme des états voyous ? ...

        Vous n’écoutez jamais les discours de Mélenchon ? Il l’a pourtant dit et redit, le pire ennemi de la France ce sont les USA.


      • aimable 17 avril 2012 11:19

        bonjour !!! moi ce que j’espère c’est que tous c’est braves gens ne vont pas s’égarer en chemin ou qu’ils ne laisseront pas certaines taupes détourner leur (notre) idéal !!!!!


        • Tall 17 avril 2012 12:12

          Il faudra combattre le soporifique hollandiste aussi.

          Hollande, c’est le « bon copain » qui va retenir votre bras en disant « c’est pas raisonnable » au moment où vous allez pêter la tronche du connard d’en face qui vous a insulté.

          Si on écoute ce genre de cave, on se fait entuber.


          • Cocasse Cocasse 17 avril 2012 16:36

            Je savais qu’en fouinant sur ce fil, je finirais par trouver ma minute de rire !
             smiley


          • 1984 17 avril 2012 23:30

            Le connard d’en face c’est Mélenchon ?


          • leypanou 17 avril 2012 15:30

            @auteur :

            Dites à Clémentine Autain de ne pas utiliser l’expression « gauche radicale » quand elle intervient à la télé. Cette expression ainsi que les autres de même type sont à connotation négative, et c’est ce qui est utilisé par les réactionnaires pour discréditer les positions politiques qu’ils ne partagent. Et je trouve dommage que les personnes du FdG font pareil.

            Pour ceux qui sont en région parisienne et assimilés, n’oubliez pas le Jeudi 19 Avril 19Heures Porte de Versailles.


            • laurentgantner laurentgantner 17 avril 2012 17:17

              radicale ici signifie « mesures d’urgence »



              quelqu’un qui se suicide sur son lieu de travail est-ce une conotation péjorative ou un acte radical ?...

              l’économie c’est pareille si on la laisse se suicider on pourra se dire qu’on a eu tort de ne pas lui avoir imposer des solutions radicales du type de celles portées par le Front de Gauche devant son candidat J-L Mélenchon...

            • chuppa 17 avril 2012 18:53

              merci de m’avoir fait découvrir cette jeune présidente plein de dynamisme. 


              • laurentgantner laurentgantner 18 avril 2012 06:22
                et pour joindre l’utile à l’agréable, sur le Net : 

                http://clementineautain.fr/


              • galien 17 avril 2012 22:39

                C’est quoi ce bras tendu à la norvégienne ?


                • laurentgantner laurentgantner 18 avril 2012 06:19

                  c’est pas un bras tendu mais un poing levé ; différence de perception !


                • 1984 17 avril 2012 23:28

                  « Avec sa hargne de Députée européenne » !!!

                  Tout est dit....et vive la révolution au fait !


                  • CATP 18 avril 2012 07:09

                    elle est mignonne clémentine, ça change des affreux laurent et buffet, le couple thénardier

                    dommage que la politique ne soit pas comme le foot, mlp pourrait lui proposer un transfert au prochain mercato smiley

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès