Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > EG8 : Tentative de Putsch contre les révolutions et les libertés (...)

EG8 : Tentative de Putsch contre les révolutions et les libertés citoyennes

Le forum eG8 qui s’est tenu le 24 et 25 mai à Paris, « est un écran de fumée derrière lequel se cache une inquiétante alliance de gouvernements cherchant à contrôler Internet et de quelques entreprises qui tirent profit des restrictions aux libertés en ligne » . C’est ainsi que la Quadrature (organisation de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet) qualifie le eG8.

L’ordre de jour officiel de ces deux jours de forum : la régulation, la lutte contre la cybercriminalité, la neutralité du net, les droits d’auteur, la gouvernance des noms de domaine, la protection de la vie privée, la fracture numérique, le cloud computing ou encore l’impact d’internet et des nouvelles technologies sur la croissance.

Mais l’ordre du jour officieux que le Président Sarkozy n’a pas pu résister à l’annoncer lui-même est : comment contrôler Internet et les réseaux sociaux afin de contenir toute révolution ou désobéissance sociale. Car pour ces soi-disant puissants qui se sont réunis à Deauville, la seule leçon retenue de ses révolution arabes est que Internet via ses réseaux sociaux (Facebook, Twitter ou autre) peuvent mobiliser une masse populaire échappant à tout contrôle des partis politiques ou des organisations syndicales, capable de renverser les systèmes établis. Enfin inefficace au regard de leur système décisionnel pyramidale qui s’appuie exclusivement sur des compétences « financières » (ministres des finances ou des banquiers centraux). Les experts scientifiques ou sociologiques sont exclus de leurs débats.

Le eG8, cette ‘’stupide’’ idée du Président Sarkozy, était tout simplement, pour lui et ses amis, une tribune permettant d’instaurer des diodes sur la toile permettant d’alerter le système car pour eux tout ce qui n’est pas suffisamment contrôlé est dangereux et certains dictateurs nord-africains en ont récemment fait la douloureuse expérience.

Il était donc urgent pour ces soi-disant puissants d’inventer des armes obligeant Internet à se ‘’civiliser’’ et ’’se moraliser’’. Le Sarkozy champion en matière de punir pour terroriser, inventeur du Hadopi était donc le porteur ‘’légitime’’ de cette initiative régressive de constituer ce sommet eG8 comme un moyen de pression sur tout ce qui pourrait menacer de près ou de loin le système établi.

Voyant, l’expérience des révolutions arabes déclenchées et organisées par les réseaux sociaux. Conscient que ce qui se passe en Espagne et au Portugal ressemble à un début d’un mouvement révolutionnaire identique sur pas mal de point de ce qui s’est passé plus au sud et risquerait de se propager à grand V sur toute l’Europe. La France, inventrice du Minitel, l’invention qui est toujours restée à sa version 1.0, voudra mettre un terme aux évolutions d’internet et des réseaux sociaux. Le président Sarkozy n’a toujours pas compris que ce n’est pas les réseaux sociaux qui déclenchent les révolutions mais c’est plutôt la misère, l’injustice, la précarité, l’autoritarisme. Monsieur Sarkozy voudrait moraliser Internet et les réseaux sociaux comme il a tenté de moraliser le capitalisme. Espérons que sa démarche sur internet aura la même issue que celle de sa démarche sur le capitalisme : UN GRAND FLOP.


Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 31 mai 2011 11:16

    Le Web restant le dernier espace d’expression libre, il était prévisible que les gouvernements veuillent le controler.
    Ils prennent donc prétexte sur le terrorisme, les pédophiles ... dangers réels ou amplifiés, pour aller de mesure en mesure, toujours plus limitatives des libertés.
    Nous assistons donc à une « course contre la montre » entre ces gouvernants et les individus conscients.

    Le couvercle sera t-il refermé à temps ?


    • Lisa SION 2 Lisa SION 2 31 mai 2011 12:41

      Bonjour,

      " tout ce qui n’est pas suffisamment contrôlé est dangereux et certains dictateurs nord-africains en ont récemment fait la douloureuse expérience. " &videmment, lui qui a promis le Karcher à ceux d’en bas, commence à fipper dans on slip, c’t’idiot bête comme un pétard qu’attend plus qu’une alumette. Prends l’oseille et tire-toi !


        • eric 31 mai 2011 18:03

          Ouille ouille ouille.....
          Internet appartient, physiquement, ( les câbles, les serveurs, etc...) pour l’essentiel a de grands groupes essentiellement US. D’une manière plus large, l’Amérique a la possibilités technique de contrôler absolument ce qu’elle veut sur le net. Elle s’y est dans l’ensemble refusée parce que c’est une grande démocratie exemplaire a bien des égards.
          Il est assez pathétiques de voir les mêmes qui critiquent l’insuffisance de contrôle sur le système financier international, s’inquiéter que les états tentent de réglementer un peu le net, alors que c’est essentiellement un produit commercial mis a la disposition des usagers par des entreprises privées. Il est non moins pathétique de les voir ne pas comprendre que, soit la liberté qui prevault en la matière est justement la preuve, si il en fallait, qu’il n’y a nul complot d’oligarques pour limiter les libertés, soit le net étant leur instrument, et si leur volonté liberticide était averree, alors, eux même en tant qu’utilisateurs et promoteurs de ses beautés feraient parti du dit complot.....

          Je rappelle aussi pour le principe et meme si c’est sans doute inutile, que le fellah egyptien ayant un revenu moyen de 100 euro s par mois pour une famille de 5 personnes, il est évidemment absurde de croire que l’internet ait pu mobiliser autre chose que des enfants des classes moyennes privilégiées égyptiennes et de s’obstiner a les prendre pour le peuple.


          • nuance 31 mai 2011 19:48

            alors que c’est [ le net ] essentiellement un produit commercial mis a la disposition des usagers par des entreprises privées.

             ???


            • eric 1er juin 2011 05:28

              a nuance, en gros il y a une sorte d’ong us au centre et ensuite des tuyaux qui appartient aux sociétés de telecom
              http://jeanpierrecorniou.typepad.com/technologie_et_socit_de_l/2005/10/qui_ contrle_int.html


            • thomthom 31 mai 2011 22:55

              il est effectivement grand temps de foutre toute cette clique dehors à grand coups de pieds dans le train !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès