Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Election législative partielle du Doubs, le doute…

Election législative partielle du Doubs, le doute…

C’est une surprise pour le PS, habitué à se faire éliminer dès le premier tour à presque toutes les élections partielles depuis 2012. C’est aussi une bonne nouvelle pour le FN qui, avec la pire candidate qui soit, obtient 32,6 % des voix exprimées et la première place. Mais le grand vainqueur est sans conteste, celui des abstentionnistes avec 60,44 % des exprimés, auxquels s’ajoutent 1,69 % de votes blancs et 1,06% de votes nuls.

Avec 28,85% de voix le candidat du PS décroche, certes, la timbale, sa qualification au second tour, mais enregistre une perte colossale de ses voix, dans une circonscription, qui lui était largement acquise, il y a encore peu de temps. Le total des voix de gauche, à condition qu’elles se reportent automatiquement sur le candidat socialiste, n’assure pas sa victoire. Seul un report significatif des voix UMP pourrait assurer le barrage au FN.

Mais l’UMP est déjà divisée sur les consignes de vote à donner. Nicolas Sarkozy appelle au ni FN, ni PS, alors que Dominique Bussereau, cofondateur de l’UMP, appelle à voter PS, déjà rejoint par Nathalie Kosciusko-Morizet et probablement Alain Juppé.

L’UMP se fracture … et Alain Juppé prend position en faveur du désistement républicain pour s’assurer une nette victoire en 2017. Sarkozy compte sur les voix du FN pour gagner, Juppé préfère les voix du centre et d’une partie des socialistes. L’offre politique à droite se complexifie.

Pour l’UMP qui avait choisi d’avancer regroupé dès le 1er tour avec l’UDI dans cette élection partielle du Doubs, la claque est sévère, son élimination accentue les risques encourus pour la future élection présidentielle. Car désormais, c’est bien le Front national qui se voit garantir une place au second tour, le suspens ne portera que sur la place du challenger : UMP ou PS ?

L’union pour chacun de ces camps est devenue une obligation impérative, tout manquement à cette implacable règle de la désignation du Président de la république, signera son arrêt de mort.

Il est encore trop tôt pour savoir si les centristes risqueront leur candidature, cela dépendra du candidat de l’UMP, avec Sarkozy ce sera la rupture, alors que Juppé garantit probablement une union dès le premier tour.

A gauche, c’est un peu plus compliqué, Mélenchon crie à qui veut l’entendre que le résultat des élections en Grèce le légitime pour être le candidat de rassemblement à la gauche du PS, à savoir celui qui fera donc tomber toute la gauche.


Moyenne des avis sur cet article :  3.77/5   (26 votes)




Réagissez à l'article

73 réactions à cet article    


  • septikettak septikettak 2 février 2015 14:38

    Les abstentionnistes : 60% des exprimés ? Bizarre vos comptes.
    On ne s’interessent aux abstentionnistes que quand on prend une claque. Et bientôt, l’appellation UMPS que beaucoup réfutait va prendre toute sa signification. Pour garder le pouvoir, que ne ferait-on pas ?


    • Pelletier Jean Pelletier Jean 2 février 2015 15:17

      @Septikettak,


      le stylo a dérapé, bien sûr qu’il faut lire 60% des inscrits ...


    • doctorix doctorix 2 février 2015 16:51

      Le FN fait donc 32% de 40%, soit moins de 13%.

      Fantastique !
      Mais eux, ils ont tous voté.
      D’où on peut conclure que 87% des inscrits n’en veulent pas.
      En passant, l’appellation UMPS devient UMPSFN, et suscite un désaveu général.

    • César Castique César Castique 2 février 2015 17:33

      « Le FN fait donc 32% de 40%, soit moins de 13%.

      Fantastique ! »

      Avec 12.91 %, ça fait 51,6 x mieux que les 0.25 % d’Asselineau (0.55 % des votants et 0.575 % des suffrages exprimés), à la législative partielle de Villeneuve-Lot, après une campagne de terrain et avec le précieux soutien de Nicolas Dupont-Aignan.

      « D’où on peut conclure que 87% des inscrits n’en veulent pas. »

      D’où on pouvait conclure que 99.75 % des inscrits n’en voulaient pas, après en avoir tâté physiquement...

    • septikettak septikettak 2 février 2015 22:10

      Putain, +6 pour un message qui dit que vous vous êtes trompé, le message le plus apprécié. , il doit y avoir une magouille, non ?


    • zygzornifle zygzornifle 2 février 2015 14:40

      Les veaux de l’UMP vont beugler mais voter PS....Quelle HONTE d’être obligés de s’allier pour éviter au FN de gagner l’élection, pauvres veaux comme le disait De Gaulle , le PS et l’UMP sont des partis obsolètes obligés de s’allier .... obligés de se cacher derrière un pseudo « sursaut républicain » dont ils ne croient même plus, des moutons de Panurge ayant tellement peur qu’un parti comme le FN réussisse ou eux ont lamentablement échoués depuis plus de 40 ans, ils méritent ce qu’ils sont à l’heure actuelle des vestiges d’un passé foireux.... 


      • Fergus Fergus 2 février 2015 16:08

        Bonjour, Zygzornifle.

        Rassurez-vous, le « vote républicain » a vécu, et les électeurs, dans le Doubs et un peu partout en France au mois de mars, feront ce qu’ils ont envie de faire sans se soucier des éventuels mots d’ordre d’appareil.


      • Alois Frankenberger Alois Frankenberger 2 février 2015 16:41

        Les gens qui votent à droite n’iront probablement pas voter au deuxième tour et c’est donc une gesticulation inutile.


      • colere48 colere48 2 février 2015 17:16

        ....feront ce qu’ils ont envie de faire sans se soucier des éventuels mots d’ordre d’appareil....

        Venant d’horizons très divers et animés de motivations multiples et complexes les électeurs sont de plus en plus autonomes quoiqu’en pensent les « pros » de la politique...
        J’espère que cette autonomie ne soit qu’un début et un prélude à l’émancipation.


      • Taharqa 2 février 2015 17:18

        Fergus : pas sur que le « vote républicain » ait vécu. Quand on est assez abruti pour encore continuer à voter PS ou UMP, on est prêt à croire à n’importe quoi y compris au « vote républicain » !


      • Pelletier Jean Pelletier Jean 2 février 2015 18:46

        @Taharqua,


        Peut-on encore débattre sans traiter d’abrutis ceux qui ne pensent pas comme toi ...




      • non667 2 février 2015 18:57

        à pelletier
        Quand on est assez abruti pour encore continuer à voter PS ou UMP, on est prêt à croire à n’importe quoi y compris au « vote républicain » !
        abruti c’est vraiment ce qu’on pouvait traiter de plus gentil ..... ! smiley smiley smiley pour ceux qui continuent à voter pour les o...... !


      • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 2 février 2015 19:23

        ... pour les quoi ? Ca doit être drôle, vu comme vous vous marrez.


      • zygzornifle zygzornifle 2 février 2015 14:43

        quelques citations d’actualité :

        VOLTAIRE : « la politique est le moyen pour des hommes sans principes de diriger des hommes sans mémoire »......

        CHURCHILL : "Christophe Colomb fut le premier socialiste : il ne savait pas où il allait, il ignorait où il se trouvait… et il faisait tout ça aux frais des contribuables."

        Fréderic Dard : Un politique planté devant son miroir croit qu’il réfléchit, alors que c’est le contraire et Un politicien ne peut faire carrière sans mémoire, car il doit se souvenir de toutes les promesses qu’il lui faut oublier.


        • bernard29 bernard29 2 février 2015 15:29

          Nous vivons dans une démocratie de l’abstention. 

          Mais, de fait si l’on se réfère aux autres élections partielles , ça va peut être un peu mieux, si on peut dire !!. En effet , dans celle de Troyes en décembre au 1° tour 68%, et à Beauvais fin 2013 1° tour 75% .....

          Je n’ai pas refait les calculs, mais j’ai lu quelque part qu’en fait le PS avait été repêché pour le deuxième tour. En effet pour être au second tour il faut obtenir 12,5 % des inscrits. Seul le FN dépassait ce seuil, et donc on a retenu, comme il est prévu, le premier des éliminés pour participer au second tour.

          Par ailleurs, il ne semble pas que le succès de Syrisa en Grèce ait boosté le Front de Gauche de Mélenchon,

          Vincent ADAMI (FdG-PCF-PG-NPA-MRC) : 941 voix, 3,66 % . On sait que le PCF appelle à voter PS au deuxième tour, mais que va faire le Front de gauche ou l’alliance construite pour cette élection ?? faire barrage au FN  ??


          • Sharpshooter - Snoopy86 sharpshooter 2 février 2015 15:56

            Il faut féliciter Jean Pelletier qui témoigne d’une grande lucidité par rapport à tous les éléphants roses qui se sont exprimés depuis hier soir ...

            Les Cambadélis, Le Guen et consorts voudraient nous présenter comme une victoire le fait que le PS passe de 41% en 2012 à 29% ! Superbe effet Charlie smiley

            L’UMP progresse de trois points et le FN gagne près de 10 points ...

            Le Front de Gauche en plein effet Syriza reste autour des 3% dans une circonscription ouvrière smiley


            • Sharpshooter - Snoopy86 sharpshooter 2 février 2015 16:01

              J’oubliais, les ragondins d’EELV passent de 3 à 2 % smiley


            • Sharpshooter - Snoopy86 sharpshooter 2 février 2015 16:07

              Erreur, les ragondins passent de 2 à 3 %

              Mais l’événement que les médias mainstream vous dissimulent scandaleusement, ce sont les formidables 0,57 % du candidat UPR : le même score qu’Asselineau à Villeneuve/Lot smiley


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 février 2015 18:07

              Sharpshooter, Charlie-Charlot,
              Si Mitterrand n’avais pas poussé le FN dans les médias, il serait encore à 1%.
              Vous pouvez dire combien de temps les médias ont consacré aux 5 candidats pas connus du public ?
              Expliquez donc comment les médias, y compris FR3 local, payé par nos impôts, organisent les campagnes électorales... !


              Ce que l’article se garde bien de dire, c’est que tous les médias aussi bien nationaux que locaux n’ont parlé que du FN, du PS, de l’ UMP, et quelques minutes des Verts et du FDG.

              Ces 5 remportent 95% des suffrages, alors que tout le monde les connait depuis des années.
              On l’a vu avec les élections Présidentielles de 2012, les candidats sont arrivés dans l’ordre de passage à la télé. Il s’agit donc d’une censure digne d’une dictature.


              Quand aux 5 autres Partis, dont l’ UPR, pas la peine de les présenter, ni de faire des débats avec eux. La liberté d’expression, c’est uniquement pour Charia Hebdo & les européistes.

              Mais ce n’est pas grave, la Grèce vient de nous montrer qu’avec le mariage pour tous, on peut marier Tsipras avec Mme Boutin. Alors, entre europathes, on peut désormais pacser ce qu’on veut :
              - Poutou & Philippot
              - Bayrou et Pierre Laurent
              - Mélenchon et Marinette
              - Besancenot et Marion Le Pen
              - Sarkozy et Najat Bel Kacem
              etc

              Si les électeurs ne se déplacent plus, c’est qu’un européiste peut en remplacer un autre, sans que rien ne change.
              « Si vous n’êtes pas vigilants, les médias arriveront à vous faire détester les gens opprimés et aimer ceux qui oppriment » Malcom X

            • jaja jaja 2 février 2015 18:45

              « Alors, entre europathes, on peut désormais pacser ce qu’on veut :
              - Poutou & Philippot
               »

              Sauf que Poutou n’est pas europathe vu que son parti est issu de la LCR qui a voté contre le Traité constitutionnel en 2005 et contre le Traité de Maastricht, contrairement à Asselineau qui à l’époque se vautrait dans les divers cabinets de la droite européïste sans que ça le chatouille !...

              Expulsion de la Troïka (UE, BCE, FMI) c’est ce que le NPA veut partout en Europe et surtout pas un simple repli nationaliste négocié autour d’une table avec ces forbans comme le souhaite Asselineau. Que négocier avec les capitalistes pour nous qui voulons avant tout l’abolition de la propriété privée des moyens de production et d’échange.... ?

              Oui la Troïka doit être virée avec pertes et fracas s’il le faut ! Et il faut dans la foulée se débarrasser du capitalisme... Ce qui ne peut se faire autour d’une table entre négociateurs issus du sérail !

              A bas la Troïka et le capitalisme ! Non au repli nationaliste derrière l’extrême droite et les capitalistes !

              Et de plus pacser Poutou avec le FN est d’une stupidité crasse. Le NPA et le FN sont opposés sur le nationalisme, l’immigration, la propriété privée des moyens de production, le syndicalisme de lutte de classe, la dénonciation de notre propre impérialisme, les forces de répression (police et armée) l’ État, les patrons et j’en oublie...

              Par contre Asselineau en dehors de la lutte pour le leadership est très proche du FN !!!


            • alinea alinea 2 février 2015 18:47

               smiley  


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 février 2015 19:26

              jaja,
              Pour dire des âneries pareilles, vous ne devez pas connaître les analyses de l’ UPR sur le FN.
              Syriza s’est allié à un Parti qui ressemble au FN. Que vous le vouliez ou non, l’ ANEL est un Parti ultra conservateur, religieux et anti immigrés.
              Ce que n’est pas l’ UPR, qui a un programme CNR, bien plus à Gauche que celui de Syriza !


              Et comment faites- vous pour « expulser » des Institutions qui sont à Bruxelles, à Francfort et à Washington ? Ya ka fo kon ?

              Pour se débarrasser de la Troïka, c’est simple, on sort de l’ UE.
              Mais cela ne vous vient même pas à l’esprit ! Il suffit que la majorité des Français soit d’accord.
              Mais vous tenez à l’ UE comme à la prunelle de vos yeux, alors on y reste, en attendant l’Europe sociale à la St Glinglin...

            • jaja jaja 2 février 2015 21:13

              Syriza n’est pas le NPA et je condamne son alliance avec la droite grecque....

              Expulser l’UE ça se fera en force un jour. Par les urnes jamais ! L’illusionnisme c’est de penser qu’on va voter et que les oligarques vont nous laisser faire sans réagir y compris par les armes ! De plus avant que vous ne réunissiez une majorité derrière votre énarque de droite.....il coulera beaucoup d’eau sous les ponts...

              On chassera la Troïka (UE, BCE, FMI) à coups de pieds au cul dans la version la moins violente ! Autant s’y préparer !


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 février 2015 21:28

              jaja,
              Taratata, il y a déjà eu deux sorties de l’ UE : le Groenland , et St Barthélemy aux Antilles françaises.
              Il ne s’est rien passé, l’ US Navy n’est pas allé les bombarder.
              Pas davantage quand l’ Islande a mis ses banquiers en prison.


              Par contre, côté répression des manifestations, vous feriez bien de vous renseigner sur Eurogenfor et autres joyeusetés qui sont prévues. Bonne chance !

            • jaja jaja 2 février 2015 22:07

              Effectivement comme vous dites il ne s’est rien passé.... Donc aucune raison pour la bourgeoisie de s’affoler bien au contraire...

              Il en irait différemment pour une réelle rupture l’UE avec l’oligarchie capitaliste d’un grand pays comme la France accompagnée d’une expropriation des capitalistes...

              Mais je vous ai déja dit tout ça... y compris qu’une simple sortie de l’UE par l’article 50 pour réaliser un simple repli nationaliste derrière les capitalistes, comme vous le proposez, ne nous intéresse pas !

              L’union nationale, l’alliance de classe entre bourgeoisie et prolétariat n’est qu’un leurre. En fait l’Union nationale est toujours l’expression de la domination du Capital !


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 3 février 2015 08:08

              jaja,
              Merci de votre franchise, j’avais bien compris que vous ne vouliez pas vous occuper de la France et des Français, mais uniquement de la future EURSS, dont bien sûr vous serez le calife à la place du calife.


              Vous pourriez au moins vous demander si les Français souhaitent remplacer la dictature de la finance par celle d’apparatchiks communistes ? A mon avis la réponse est non.
              Les pays d’Amérique du sud les plus engagés contre l’ impérialisme, à part Cuba, aucun ne se réfère plus au communisme.

              Vous défendez l’Internationalisme des imbéciles, celle qui rejette à la fois Jaurès et la nation, pour le plus grand bonheur de la mondialisation que vous croyez combattre. cf Lordon sur cette question. 
              Ou bien lire le coup de gueule de Carlo Cipolla : « L’eau mouille et le chômage tue »

            • jaja jaja 3 février 2015 11:55

              Que d’âneries ! de plus je suis un peu vieux pour devenir calife... et ce que je souhaite ce n’est surtout pas le pouvoir d’un homme ou d’une clique mais celui des travailleurs s’exprimant par la démocratie directe des Assemblées générales....


            • Pelletier Jean Pelletier Jean 3 février 2015 11:56

              C’est un peu facile d’accuser les médias de tous les maux, non qu’ils soient parfaits, loin de là, mais c’est tout de même mieux qu’une dictature sans liberté de la presse.



            • Fergus Fergus 2 février 2015 16:14

              Bonjour, Jean.

              L’attitude des électeurs de l’UMP va être intéressante car elle pourrait préfigurer ce qui se passera en mars si, comme je le pense, le « vote républicain » est subclaquant. La consigne non dite des électeurs de droite pourrait bien être : tout sauf le PS ! Avec à la clé un possible et spectaculaire retour de bâton lors de la présidentielle de 2017 au détriment de l’UMP face au FN.


              • colere48 colere48 2 février 2015 17:20

                Oui tout est possible, l’électorat est devenu un magma instable....


              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 février 2015 18:24

                Fergus,
                Et qu’est-ce que cela changerait ?
                Ce sont tous des européistes, voici la profession de foi de Sophie Montel du FN
                Il n’est nullement question de sortie de l’ UE, ni de l’euro.
                Critiquer la politique de Bruxelles pourrait tout aussi bien être écrit par le FDG.


              • Pelletier Jean Pelletier Jean 2 février 2015 18:49

                @Fergus,


                je ne sais pas ... mais la situation a changé et aujourd’hui est-ce que je voterai UMP pour faire barrage au FN ? je suis incapable de répondre.



              • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 2 février 2015 19:29

                Jean Pelletier,
                C’est bien parce qu’il n’y a plus de différence que 60% des électeurs se sont abstenus.
                L’UMP ne sait pas si elle doit pencher vers le FN ou vers le PS ?
                Si les électeurs s’y retrouvent, ils ont bien de la chance...


              • Emmanuel Aguéra Emmanuel Aguéra 2 février 2015 19:30

                Hum... « européiste »... Marrant. Européen aurait suffit ; sur que c’est moins facile à déboulonner, lol.
                Vous êtes un rayon de soleil chaque fois que je vous lis, Fifi.


              • Fergus Fergus 2 février 2015 19:31

                @ Jean Pelletier.

                Je suis prêt, lors de la présidentielle à voter UMP, en me « bouchant les narines » pour reprendre une expression de 2002. Sauf si le candidat se nomme Sarkozy : dans ce cas, au mieux je m’abstiendrai, au pire je voterai Le Pen pour créer les conditions d’une crise de régime.

                Bonne soirée.


              • septikettak septikettak 2 février 2015 22:07

                @ Fergus
                Si c’est l’UMP, vous vous boucherez les narines
                et si c’est Hollandouille, vous pourrez serrer les fesses, n’est-ce pas smiley


              • Pelletier Jean Pelletier Jean 3 février 2015 11:58

                @fifi brind d’acier,


                C’est un peu rapide, toutes les élections partielles connaissent et depuis toujours un taux d’abstention élevé ... on verra le taux d’abstention aux prochaines présidentielles.


              • fred.foyn Le p’tit Charles 2 février 2015 16:39

                Ote moi d’un « Doubs »....

                A moi compte deux « MAUX »...a la fin de l’envoi....j’me couche.. !


                • César Castique César Castique 2 février 2015 16:56

                  « Mélenchon crie à qui veut l’entendre que le résultat des élections en Grèce le légitime pour être le candidat de rassemblement à la gauche du PS, »


                  Son résultat d’hier* aussi smiley smiley

                  * 3.66 % effet Syriza inclus

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès