Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Elections cantonales : le grand bluff de Nicolas Sarkozy

Elections cantonales : le grand bluff de Nicolas Sarkozy

Contrairement à ce que l'on voudrait faire croire, il n'y aura pas de vague bleue Marine au second tour des élections cantonales.

A cela il y a au moins deux raisons institutionnelles :

-1/ l'absence de proportionnelle ne permet pas au FN de remporter des cantons, même là où il est en première position.

-2/ il n'y a pas de scrutin triangulaire qui assurerait la victoire sur un certain nombre de cantons au second tour.

Pourtant il y a bien un bémol sur lequel Nicolas SARKOZY veut pouvoir compter, en quelque sorte garder la main, pour éviter un tsunami de la Gauche républicaine qui aurait un effet désastreux en vue des élections présidentielles de 2012.

Selon monsieur Jean-François JALKH, figure nationale du FN, dans un entretien le 22 mars 2011, le Président de la République, plus stratège que certains « bourrins de la majorité » orchestre une certaine cacophonie au sein de sa majorité dans le but de brouiller les cartes.

En effet, une trop forte majorité de la gauche PS aux cantonales pourrait entrainer un basculement du Sénat, avant les présidentielles, dont les conséquences politiques seraient définitives pour le candidat SARKOZY.

Nul doute que l'Élysée ne pense qu'à 2012 et le résultat FN du premier tour est en quelque sorte une aubaine pour l'UMP.

Aussi la position du « ni ni » adoptée par le Président et les stratèges de l'UMP n'a pour seul objectif que de maintenir son statut de présidentiable, ce qui explique la fronde qui couve et notamment la position de certains dont François FILLON, alibi de la manœuvre. En quelque sorte, il s'agit d'une manipulation des modes de scrutin encore favorables à l'UMP.

La pseudo division du parti présidentiel ne sert que Nicolas SARKOZY et la communication joue à plein, souvent relayée par les membres du gouvernement.

Toujours selon monsieur Jean-François FALKH, « le FN pourrait ainsi espérer plus d'une vingtaine d'élus », sur les 402 dans lesquels ils sont présents pour le second tour de dimanche.

D'ailleurs ce dernier affirme que le FN n'a pas encore arrêté sa position en cas d'un duel PS-UMP au second tour des présidentielles, « tout dépendra du candidat de la droite et de celui de la gauche ». Ce proche de Marine LEPEN montre que celle-ci est entourée de cadres qui tiennent la route et que son parti n'a rien a envier aux autres.

A la question « le FN réintroduira-t-il la proportionnelle en cas de victoire de Marine LEPEN aux présidentielles ? » La réponse est : « nous sommes historiquement pour la proportionnelle, les ennemis d'un jour peuvent devenir des alliés ».

Les électeurs loin de ces cuisines électorales, pensent dans leur majorité, d'où le taux d'abstention, que ces élections ne changeront pas la donne ; sentiment que Nicolas SARKOZY entretient pensant éviter la sanction du suffrage.

Mais le résultat de dimanche pourrait signifier la fin du sarkozysme et de l'UMP si la stratégie du Président s'avérait inefficace.

Viendrait alors des sénatoriales sanctionnant le gouvernement et des présidentielles avec un duel FN-PS au second tour.


Moyenne des avis sur cet article :  4.04/5   (25 votes)




Réagissez à l'article

20 réactions à cet article    


  • Alpo47 Alpo47 23 mars 2011 10:14

    Certains commentateurs ont démontré que ces élections ne pouvaient pas modifier le rapport de force au sénat. En effet, elles ne visent qu’à renouveler 2,5% des « grands électeurs » qui votent pour les sénatoriales.
    Même en supposant que 100% des élus soient de « gauche », irréalisable, ce serait insuffisant.

    Par conséquent, je ne pense pas qu’il puisse y avoir un calcul pour protéger la majorité au Sénat.

    Par contre, il y a un effet d’entrainement. Les citoyens/électeurs constatant le repli de la majorité et la perte d’intérêt pour N.Sarkozy, vont suivre le mouvement. Souci de se conformer à l’opinion de la majorité, démontré par Solomon Asch.

    C’est donc sans doute surtout pour enrayer cette spirale négative.


    • njama njama 23 mars 2011 12:35

      Je suis d’accord que ces élections cantonales ne renouvellent qu’une tout petite partie des 150.000 grands électeurs :

      "En 2007, il y avait : 577 députés, et environ 1 900 conseillers régionaux, 4 000 conseillers généraux et 137 951 délégués des conseils municipaux. Les délégués des conseils municipaux constituent donc près de 95% de l’ensemble des grands électeurs.
      La différence se fera ou s’est déjà faite sur les élections municipales de 2008« 

       »Les résultat montrent une victoire pour la gauche qui conquiert une majorité de mairie aux dépens de la droite. Cela dit, la majorité présidentielle et l’ensemble de la droite obtiennent 49,7 % des voix contre 49,1 % des voix à l’ancienne.

      Majorité, Divers Droite, Modem, majorité centriste = 42645
      Gauche Unie, PS, Divers gauche, PCF, Liste-Gauche centristes = 43906
      Voir tableau


    • njama njama 23 mars 2011 14:17

      désolé pour l’erreur, lire :
      contre 49,1 % des voix à l’ancienne Gauche Plurielle


    • Fergus Fergus 23 mars 2011 19:21

      D’accord avec Alpo47 : ce scrutin ne changera pas suffisamment la donne pour le Sénat. Au pire, la majorité gardera de 2 à 4 sièges d’avance sur la gauche.

      Bonne soirée.


    • noop noop 23 mars 2011 11:41

      « pour éviter un tsunami de la Gauche républicaine »
      C’est quoi la Gauche républicaine ? LE FN ?


      • Kalevala 23 mars 2011 12:29

        bien vue, et de se fait on comprend toue la condescendance des médias pour Marine.


        • LE CHAT LE CHAT 23 mars 2011 12:59

          il faut surtout pas croire que le front républicain entrainera le report total sur les candidats UMP ou PS . ici dans les Bouches du Rhône , qui aurait envie de reconduire le clan mafieux de Guérini ? dure à avaler comme couleuvre !

          face aux communistes et apparentés, comment parler de front républicain et appeler à faire voter pour ceux qui ne furent que les tenanciers d’une succursale de la dictature stalinienne , qui a envie d’un Maxime Gremetz ?


          • Alain-Goethe 23 mars 2011 13:01

            pauvre france  !!

            A qui vends ti des monts de tabac ?? 

            la france n’en vend pas elle en achète !!

            DSK y va ou pas ??

            Selon 1 titre de «  l’événement » il y va pas ..

            Avec son nom, il peut aller remplacer Mr KAN ( 1er ministre centriste du Japon


            • Cocasse cocasse 23 mars 2011 14:01

              J’ai lu de mon coté que anne sinclair sa grue, voulait etre « 1ere dame de france », et qu’il y irait.....


            • njama njama 23 mars 2011 14:13

              Le Front Républicain est un remake de 2002 (et de 1956), une vieille ficelle politicienne, laquelle était d’ailleurs parfaitement inutile avec les reports de voix « classiques » (divers Droite et Centre) pour assurer la victoire de Jacques Chirac. La Gauche pouvait voter « blanc » en toute sérénité.

              Mais comme c’est plus facile de « conspuer » son adversaire que de confronter et débattre sur des programmes, l’épisode nous a laissé un goût amer qui ne faisait pas honneur à la démocratie.
              On comprend les divisions politiques sur le sujet ...


                • Traroth Traroth 23 mars 2011 17:03

                  Concernant les élections sénatoriales, ça ne se joue pas lors de cantonales. Dans ce suffrage indirect, 95% du corps électoral est composé de délégués municipaux, les 5% restants étant les conseillers généraux et régionaux ainsi que les députés. Autant dire que cette élection ne changera rien à ce niveau là. Que le PS ou l’UMP remporte même tous les sièges en jeu, ça ne changerait probablement pas d’un iota le résultat de la prochaine sénatoriale !


                  • njama njama 23 mars 2011 18:24

                    "La victoire de la gauche lors des récentes régionales aura donc des conséquences très modestes sur la composition du corps électoral de 2011. En revanche, ses très bons résultats aux municipales de mars 2008 vont augmenter mécaniquement son poids dans le collège électoral des sénatoriales."
                    Le Figaro

                    Les gains de la gauche aux dernières sénatoriales de 2004 et 2008, respectivement 14 et 21 sièges de plus, permettent d’envisager sérieusement une alternance
                    Élections sénatoriales 2011

                    Composition actuelle du Sénat
                    Sur les 163 sortants à renouveller, 3 RASNAG - 68 UMP -19 UC - 5 RDSE - 49 SOC - 19 CRP-SPG, soit 90 sièges environ à droite et 73 à gauche.
                    (source liste des sénateurs)
                    Pas impossible donc que la majorité sénatoriale bascule à gauche en septembre 2011


                  • patdu49 patdu49 23 mars 2011 18:17

                    En tout les cas, si mon sondage, reflète un tant soit peu, les futurs électeurs des présidentielles de 2012.

                    on se dirigerait plutot, vers un duel du style « Mélanchon-Lepen »

                    enfin, mon sondage déforme, dans le sens, ou ma question est posée, sur « choix de coeur », et non pas sur « vote utile » ...
                    faudrait que mon sondage fasse un gros buzz médiatique, pour que les gens de gauche prennent conscience, que : « ho putain, j’aurais pas cru ... on passerait au final, devant le PS, si on votait tous, rassemblés, pour un front de gauche » ..

                    mais bon, mon sondage, il fera le buzz, que dans mes rêves pour le moment.

                    4 000 votes, ça me suffit pas perso , je voudrais 100 000 votes, ... voir pourquoi pas un million .. ou + ...
                    MISSION très très dure à réaliser ...

                    ça censure pas mal, pas les médias conventionnels, ni les instituts Harris, TNS-Sofres, IFOP et compagnies, qui vont faire de la pub, pour un grand sondage populaire ... smiley

                    http://www.lepost.fr/sondage/2011/03/16/2436073_elections-2012-si-vous-aviez-a-choisir-entre-ces-partis-ou-rapprochements-lequel-prefereriez-vous.html

                    même içi sur agoravox, j’ai ecris un article, pour ouvrir le débat sur les sondages, avec un lien vers le mien, pour ouvrir la conversation sur de tels écarts, avec ce qu’on nous pond dans la presse, les radios, à la télé etc ... mais pas validé ... peut etre j’aurais pas du mettre rubrique « medias » ?! ..


                    • dogon dogon 23 mars 2011 18:39

                      Salut Patdu49,
                      J’ai vu, lu & voté sur le Post.
                      Il n’y a qu’une chose que j’ai remarquée. Tu fais moins de différences à droite qu’à gauche.
                      Perso, j’aimerais voir ce qu’un DDV ferait.
                      Toujours perso, je pense que s’il se présentait, ça foutrait une sacrée merde dans l’UMPS.
                      A ton avis ? 


                    • patdu49 patdu49 24 mars 2011 09:40

                      excuse moi j’ai parfois du mal avec les abréviations, c’est quoi DDV ?


                    • njama njama 24 mars 2011 12:09

                      DDV
                      Dominique de Villepin je pense ...


                    • patdu49 patdu49 24 mars 2011 15:53

                      ok merci
                      bah pour moi c’est plutot « droite classique » ... sinon possibilité de répondre « centriste » ou encore « autre choix » ...

                      bref ça ne change rien donc fondamentalement au sondage.


                    • dogon dogon 23 mars 2011 18:34

                      Un simple bilan comptable, et c’est de mode pour détruire notre service public, semble démontrer que rien ne devrait changer au Sénat, suite à ces élections cantonnales.
                      Pourtant, depuis quelques temps déjà, cette haute assemblée prouve de plus en plus son indépendance quand l’assemblée basse prouve sa soumission à Nain de Jardin 1°.
                      On ne compte plus les lois « retoquées » ni celles envoyées devant le conseil constitutionnel par ces mêmes sénateurs. Sans eux, la loi LOPPSI serait passée comme une lettre à la poste.
                      De plus, au Sénat, survivent des entités politiques qui se moquent bien des diverses réorganisations du « paysage » actuel tant souhaitées par celui qui croit toujours qu’il sera réélu en 2012 (« Impossible n’est pas français » comme disait l’autre).


                      • galien 23 mars 2011 23:02

                        Le nain est rentré dans une phase maniaque, il débloque complètement en ce moment, je vois pas comment l’auteur peut lui attribuer la maîtrise des événements.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

mjgd

mjgd
Voir ses articles







Palmarès