Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Élections municipales d’Aix-en-Provence : Le déshonneur d’une (...)

Élections municipales d’Aix-en-Provence : Le déshonneur d’une ville

Toute honte bue, Maryse Joissains fait campagne « Pour l’honneur d’une ville » !

Voici donc Maryse Joissains-Masini, députée-maire d’Aix-en-Provence, qui règne sur la municipalité depuis huit ans et prétend se faire réélire en faisant campagne "Pour l’honneur d’une ville". L’honneur a tellement été bafoué que le Conseil d’Etat a invalidé les dernières municipales, à cause d’un tract accusant les adversaires de celle qu’on surnomme "la poissonnière de Toulon" d’être, qui un pédophile, qui un alcoolique, qui un homosexuel. Joissains, bien sûr, n’a rien à voir avec ce tract, elle en jure ses grands dieux - et elle porte ostensiblement une grande croix à son cou : au fait, ce n’est pas interdit ça, les signes ostensibles ? Elle accuse au passage la plus haute juridiction administrative française d’avoir rendu une décision "politique". Drôle de façon pour une juriste (elle est avocate) de remettre ainsi en cause une telle institution de la République ! Que dit réellement le Conseil d’Etat ? "La haute juridiction relève le « caractère exceptionnellement violent  » des attaques dirigées contre FX De Peretti (Modem, NdA) et certains de ses colistiers. Elle fait ensuite référence à un « tract anonyme contenant des imputations injurieuses et diffamatoires mettant en cause la vie privée ou la probité  » des membres de la liste centriste « Génération Aix ». Médisances reprises sur Internet. Pour les juges du Conseil d’Etat, cet enchaînement « excède largement les limites de ce qui peut être toléré dans le cadre de la polémique électorale ». Ils pointent encore «  un article publié dans l’édition spéciale d’un hebdomadaire national (Le Nouvel Observateur, NdA) dans lequel Maryse Joissains a tenu des propos, non démentis, mettant clairement en cause la vie privée  » du leader du Modem et de certains membres de sa liste. Bref, cette succession de dénigrements « ayant été de nature à fausser les résultats du scrutin » a conduit les magistrats à trancher en faveur du plaignant", comme l’écrit La Marseillaise. Clair comme de l’eau de roche.

Joissains n’aurait rien à y voir ? C’est oublier cette précision apportée par La Provence, quotidien pourtant notoirement de droite : "Le contenu du tract va bien au-delà de ce que l’on voit habituellement lors des campagnes électorales. Un torchon nauséabond qui aligne sans l’ombre d’une preuve des accusations qui vaudraient la cour d’assises à FXdP si elles étaient exactes. L’ensemble agrémenté de propos homophobes, injurieux ou portant atteinte à la vie privée des autres colistiers, dont Soraya Ghodbane, la compagne de François-Xavier de Peretti. Ce tract aurait été distribué dans les boîtes aux lettres en mairie, puis sur la voie publique. Pour les plaignants, qui s’appuient sur plusieurs témoignages, il aurait pu être fabriqué et diffusé par des membres de l’équipe de campagne de la députée-maire, identifiés par des témoins." C’est entendu, le Conseil d’Etat a tranché, les élections sont donc annulées. Il était temps de moraliser la vie politique aixoise ! Pour mémoire, reportez-vous à notre article explosif Maryse Joissains : le népotisme aux frais du contribuable. Sans compter les chaoultripatouillages sur les listes électorales, dénoncés par un fonctionnaire alors en poste au service des Elections de la mairie, depuis muté et en butte à la vindicte de l’impératrice aixoise. Raymond Chaoul est allé jusqu’au Conseil constitutionnel pour contester la validité des élections. Son recours a été rejeté sans que la haute assemblée ne conteste les irrégularités : simplement, il n’avait pas apporté la preuve qu’elle résultent de "manoeuvres" de la part du maire. Soutenu par la ligue des droits de l’Homme, il se plaint de vivre depuis ce jour une "véritable situation de harcèlement", victime de brimades constantes et de sanctions financières : il ne fait pas bon s’opposer à Mayse Joissains à Aix !

plusbelleC’est dans ce contexte des plus tendus que trois jeunes gens ont créé le site Plus belle la ville, pour rendre compte en vidéo de la campagne électorale en cours dans la cité du Roi René. Un salutaire travail citoyen effectué dans l’optique d’en tirer un documentaire. Les interviews des candidats sont garanties sans langue de bois ! Ayant découvert nos articles consacrés à Joissains, il nous ont aussi contacté afin de nous demander notre éclairage sur la situation et nous leur avons volontiers accordé un entretien, diffusé sur le site en plusieurs parties (les deux premières sont ici et ). Sans prendre parti pour une liste en particulier, nous y appelons juste à battre celle qui incarne, au contraire de ce qu’elle prétend, le déshonneur d’une ville. Puissent les électeurs aixois lui signifier enfin son congé !

 

Moyenne des avis sur cet article :  3.57/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

6 réactions à cet article    


  • hans lefebvre hans lefebvre 4 juillet 2009 13:34

    J’envisageais un billet sur cet événement politique, mais le temps m’a cruellement fait défaut !
    Je vous livre le titre qui résume à lui seul m’a pensée :
    La démocratie au fond des chaussettes ou la BalKanisation de l’électorat.
    (BalKanisation, ou « jurisprudence Balkany »)


    • le-Joker le-joker 4 juillet 2009 18:19

      Olivier arrête ton cirque je la connais cette ville et son registre politique n’a jamais été reluisant. L’héritage vient d’un Gaston Defferre qui ne voulait pas d’un Aix en Provence trop fort et qui semait la zizanie pour diviser à gauche quand la gauche régnait à Marseille, vînt ensuite le règne de la droite avec J.C Gaudin qui a reproduit le même schéma, diviser pour mieux régner depuis Marseille.
      A Aix Olivier tu n’es rien, à peine un guignol qui vient boire un coup dans les barmitsva politique et tu le sais, les buffets de campagne sont là pour toi. Ton mouvement à Aix = peanuts et là tu as une tribune donc tu viens gueuler, une fois n’est pas coutume. Je te l’ai dit un jour que je connais bien la vie politique aixoise, tu peux gesticuler Maryse repassera, et pourtant avec F.X de Peretti on en a escaladé des escaliers d’immeubles entier.
      Pour moi il est celui qui a le plus de créativité, mais s’embarquer avec le le Medvedowski sera sa dernière erreur alors qu’il avait plus que l’envergure d’être maire au sens que je dessine pour un maire. Tu cites la marseillaise qui est un journal de gauche, tu oublies de dire à qui il appartient et qui l’a créé ? Hein Gaston ? Bref références de merde dans un environnement de merde.
      Je souhaite malgré tout à mon ami FX de réussir au delà des parties comme en 93 lorsque nous avons fait 12% des voix sans étiquettes, sans couleurs et qu’il se souvienne qu’Aix en Provence se prend à la hussarde.
      Olivier le buffet c’est au fond à droite, je ne te dis pas comment doser le pastis.


      • Olivier Bonnet Olivier Bonnet 6 juillet 2009 02:17

        "A Aix Olivier tu n’es rien, à peine un guignol qui vient boire un coup dans les barmitsva politique et tu le sais, les buffets de campagne sont là pour toi. Ton mouvement à Aix = peanuts" : quel mouvement ?


      • le-Joker le-joker 4 juillet 2009 18:25

        Oh et puis j’oublie l’essentiel Olivier quand on fait de la politique à Aix comme j’en ai fait et comme tu en fais on nage vraiment dans la merde, alors la blanche colombe de la paix provençale, joue-là ailleurs que dans un environnement qui connait le bastringue.


        • Raymond 21 juillet 2009 09:16

          Vous pouvez avoir une suite faite par l’enquête de Médiapart reprise sur d’autres sites (dazibaoueb, cyril di méo, l a castronovo, ...)
          EN REPONSE A UNE VIDEO DE MME JOISSAINS PARUE SUR PLUSBELLELAVILLE.COM :
          La face « cachée » de Mme JOISSAINS : que de mensonges ! Madame :
           je n’ai envoyé personne au sujet des décès
           le Conseil constitutionnel a été saisi par mon recours, alors que dans un de vos mémoires en réponse Madame, vous avez essayé de faire annulé mon recours sous prétexte qu’il était arrivé en retard (faux) à la Préfecture, la preuve le recours a été instruit...
           connaissant à fond tous vos dossiers, vous écorchez mon nom !
           je n’ai jamais eu aucun problème avec les anciens maires depuis 1983 ! j’ai toujours été un excellent agent, du temps de M.DE PERETTI DELLA ROCCA et de M. PICHERAL
           j’ai jamais voulu être chef de service ! simplement être nommé au grade de rédacteur puisque j’ai réussi l’examen et remplis les conditions, simplement comme les autres agents que vous nommés...
           mes compétences sont reconnues par TOUS, même par vous ! puisque votre équipe et la hiérarchie signent les fiches de notation ! et si j’étais « nul » expliquez moi comment les élections auraient pu avoir lieu depuis 1991 alors que je suis le correspondant informatique du service et que je suis toujours qu’un simple agent administratif ?
           je ne suis pas en procès avec la ville mais bien avec VOUS et les CADRES qui ont fait des faux témoignages pour le Conseil constitutionnel et le conseil de discipline qui n’a pas tenu compte des preuves que j’avançais soutenu par trois syndicats : FSU, CGT et UL CFDT.
           j’ai déposé par 2 mais 4 requêtes au tribunal administratif de Marseille afin de dénoncer vos pratiques qui sont de véritables méthodes de harcèlement moral (non promotion, mutation sanction mise au placard, suppression des primes et exclusion abusive sans salaire)...
           j’ai porté plainte contre x pour harcèlement moral, plainte qui a été instruite puis classée pour harcèlement non caractérisé ! j’attends le détail de l’instruction afin de me porter partie civile et faire éclater la VERITE au grand jour quant à vos pratiques d’une autre époque !!!
           un premier conseil de discipline avait été annulé en toute illégalité en février 2008, juste avant les municipales...
           aujourd’hui est-il normal que je sois en demi traitement sans arrêté du maire et sans passer en commission médicale départementale, c’est pas vous ??? c’est peut-être la faute à la délégation spéciale qui me refuse un rendez-vous ? mais non, ils ne sont là que depuis début juin, alors que je n’ai plus d’arrêté depuis le 15 décembre...c’est la faute à qui ? Je vous laisse avec votre conscience.
           je ne suis pas le SEUL agent de la ville à me plaindre de vos méthodes, si vous receviez les agents et si vous passiez dans les services municipaux vous ne pourriez plus l’ignorez !


          • vitrolles13127 vitrolles13127 28 juillet 2009 01:04
            • hélas on connait la suite !!!!!!!!!!!!!!
            • la reine es morte, vive la reine ’et les roitelets’

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès