Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Elysée 2017 : ils se bousculent au portillon

Elysée 2017 : ils se bousculent au portillon

Quelle agitation ! Homme, femmes, des velléitaires aux arrivistes en passant par les revanchards et autres rancuniers, sans oublier les sempiternels donneurs de leçon, qui ont toujours su, eux, ce dont la France à besoin, les prétendants au trône républicain sont légion, à l’approche du sacre de mai 2017.

JPEG Voyons, qui sont ces sauveurs de la France, qui font s’agiter le microcosme médiatique, dont les « plumitifs », tirés à quatre épingles, en effervescence sur toutes les chaînes et radios du système fric, rivalisent de médiocrité pour faire émerger le champion désigné par leur patron. A l'exemple de cette émission de Ruquier, le samedi soir sur France 2, au cours de laquelle les politiciens, pour se faire voir à tout prix, acceptent les invectives malveillantes d'un Moix au psychisme perturbé, et d'une Salamé maladivement agressive, dans le temple de l'absurdité triomphante du "taisez-vous, nous on sait".

 

A tout seigneur tout honneur, le premier des Français, François Hollande. Il a miraculeusement eu la révélation subite, que la France allait mieux. Bon pas pour tous, pas encore, mais parole de menteur, comme l’était son prédécesseur, il assure que le pays est en marche vers le renouveau. Ouf ! Enfin ! Merci Monsieur le Président. Sans vous et vos sbires du gouvernement soudain requinqués par votre regain d’optimisme, franchement, nous serions restés la tête sous l’eau, sans même apercevoir ce ciel radieux salvateur au-dessus de nos têtes. Certes, une étoile macronienne tente de vous éclipser et de vous ravir la vedette. Sera-t-elle seulement filante ?

Debré taille un costard à Sarkozy

Il y a, comment ne pas en parler, Sarkozy, l’agité sur talonnettes, déjà mis en examen dans deux affaires, en attendant d’autres qui arrivent. Il sera, inévitablement (procédure pénale oblige), renvoyé devant un tribunal correctionnel. Quand ? Là est la question ! Foin de cette évidence, ses fanatiques continuent à nier les comportements délinquants de leur immense penseur, à crier à l’injustice qui frappe leur timonier adulé. Pendant ce temps, Jean-Louis Debré, l’ancien président du Conseil Constitutionnel lui taille un superbe costard, dans un livre excellemment inspiré, où il reprend la parole après une obligation de réserve de plusieurs années. Manifestement, l’agité ne veut en démordre. Son destin, c’est l’Elysée ! On le comprend, c’est la seule issue pour lui, s’il veut échapper à la taule.

Et puis, il y a Juppé, Mélenchon, Le Pen. Et la meute des aboyeurs et aboyeuses qui courent après un nonos ! Oh ! pas pour accéder à la première marche, non ! La plupart sont lucides. Quoique ! Certains croient dur comme fer à une destinée nationale. Les autres se positionnent, pour exister, pour être là au moment où et au cas où. Pour çà, il faut paraître et apparaître. Au risque d’être ridicule, comme Rama Yade, l’ex-affidée de Sarkozy qui s’est découvert une virginité, oubliant son piteux engagement aux côtés du pire président que la France n'ait jamais connu.

Dans la cohorte, pêle-mêle, on aperçoit Jacques Attali, toujours présent et sans cesse sur le retour, qui découvre, avec une lucidité révélée sur le tard, qu’il faut réduire le nombre des parlementaires à 250, députés et sénateurs confondus.

Les Républicains promettent la schlague

Enfin, si du côté de la fausse gauche (socialiste et écolo), on amuse la galerie, dans un faux suspens, pour savoir qui en sera, en agitant la mascarade de primaires, qui n’auront sans doute pas lieu, en revanche, à l’ump (LR si vous préférez) la sainte scène est quasi complète, avec déjà onze apôtres prêts à en découdre, dans les arènes de l’esbroufe et du mensonge ultralibéral. Parole d’umpéistes, tous vont serrer la vis à ces Français ingouvernables, jamais contents, tous promettent la schlague. Il ne manque plus que la partition finale du mis en examen.

Malheureusement pour lui, un dinosaure chiraquien, et non des moindres, en la personne de Juppé, est de retour, et lui barre la route, pour la plus grande satisfaction des gaullistes authentiques, blessés par toutes ces années de sarkozysme, qui ont insulté la mémoire et la personne de De Gaulle. Ces chances sont réelles, à en croire la constance des enquêtes d’opinion en sa faveur.

Mélenchon pour en finir avec les institutions

A gauche, la vraie, les dissidents communistes, contre l’avis de Pierre Laurent, ont décidé de soutenir Mélenchon qui a eu la géniale intuition de se mettre d’emblée sur sa propre trajectoire, sans en passer par la moulinette des gauchos, véritable machine à perdre. Sa candidature plaît manifestement à des Français qui, le moins que l’on puisse constater, ne savent vraiment plus à quel prophète se vouer. Lui, au moins, s’est positionné clairement. Une assemblée constituante, de nouvelles institutions pour sortir du marasme, quand tous les autres, protestant de leur sincérité, de leur authenticité, ne feront que pérenniser un système totalement inféodé aux Etasuniens.

Quant à la Marine Le Pen, bien que chahutée par son ancêtre de père, elle recueille, à juste titre, les voix de la clameur populaire, dans le registre du rejet, compréhensible, des planqués de la république et de l’Europe des lobbys.

Pendant ce temps, en France, les gens d’en bas n’ont cure de tout ce ramdam politico-médiatique, où l’insipide le dispute au cynisme d’une classe politique plus que jamais complètement à côté de ses pompes, qui a perdu toute crédibilité !

 

On va se marrer, en 2017, parole de journaliste dinosaure !

 

Verdi

 

Dimanche 8 mai 2016


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

167 réactions à cet article    


  • Jo.Di Jo.Di 8 mai 16:10

     
    Au 2ème tour, La Baudruche jouera son rôle de rabatteuse gôôôchiste, et appellera à voter TAFTA-UE-Otan-traite négrière-BHL-Krupp-GoldmanSachs
     
     
    2012, Londres, devant la chambre des Lords :
     
    « L’UE doit faire de son mieux pour détruire l’homogénéité des nations européennes »
     
    (rabattre le caquet des peuples européens en les multi-ethniquant ....)
     
    Peter Sutherland, conseiller spécial aux migrations de l’ONU, Bilderberg, Goldman-Sachs GATT OMC etc ....
     
    un super gôôôchiste comme négrier La Baudruche, Kohn le tripoté, Barroso le maoïste, Jüncker le trotskyste
     
    http://www.bbc.com/news/uk-politics-18519395

     


    • Javascript Javascript 9 mai 11:01

      @Jo.Di

      Juncker est membre depuis toujours du Parti populaire chrétien du Luxembourg que l’on peut difficilement dire « trotskyste ».

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Parti_populaire_chr%C3%A9tien-social_%28Luxembourg%29

      Barroso, lui, vient du PSD, du centre doit quoi ! Là encore je vois pas vraiment un maoïste dans ce genre de parti.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Parti_social-d%C3%A9mocrate_%28Portugal%29

      A noter que ces deux partis sont membres du PPE, le parti populaire européen, de droite donc.

      https://fr.wikipedia.org/wiki/Parti_populaire_europ%C3%A9en

      Vous devriez réviser un peu votre culture politique parce qu’assimiler des sociaux-démocrate à des Trotskystes c’est vraiment très con tout en étant insultant pour ceux-ci que je salue au passage.

      Que vous soyez de la droite enragée prête à dénoncer les méchants gauchistes que nous sommes c’est de bonne guerre mais ne nous mettez pas dans le même sac que vos potes de droite, merci.
       


    • gimo 9 mai 17:09

      @Javascript
      et on débat du sexe des anges de pierre ou paule patati et patata ;; ;

       ;

      Je ne m’appelle pas Boris vian

      mon pseudo c’est gimo peut être du vent

      j’appele tout les soldats les gendarmes et les braves gens

      les policiers a ne pas tirer sur vos parents

      pour un salaire payer par notre argent

      ne devenez pas des meurtriers

      pour défendre escorter et protéger des tyrans

      ne soyez pas complice esclave d’une folie ayez un peut d’honneur et de dignité

      et il n’y a que les islandais qui ont compris comment on traite des voleurs et des assassins pour le moment, avec la dignité d’un état vraiment civilisé


      Le président Ben Ali n’avait plus d’autre choix que de capituler. Dans cette escalade de la violence, il avait été pris à son propre piège. La presse, aux ordres du pouvoir, n’était plus lue. La télévision officielle plus regardée. Entre le président et son peuple, il n’y avait plus rien d’autre que la force. Et donc une impasse absolue.


    • gerard5567 9 mai 21:56

      @Jo.Di
      Qui est cette baudruche ?


    • franc tireur 10 mai 00:00

      @Javascript

      Vous manquez de culture politique et historique . Ce qu’il veut dire est que les néocon/néolibéraux viennent historiquement du trotskysme et de l’extreme gauche . C’est un fait connu et que des gens comme Zemmour ont bien expliqué.Barroso était maoiste avant d etre lancé politiquement par Carlucci ( CIA, Carlyle group..). Tous les anciens maoistes trotkistes et cie sont devenus des atlantistes fanatiques ( ex en France Glucksmann, BHL,Finkelkraut..) .Ces gens ont constemment besoin d’un Empire .
      Alors un trotkyste comme Mélanchon on doit s en méfier comme la peste . Ce type est aussi franc qu’un ane qui recule . C’est un rabatteur , sournois.
      L’extreme gauche a fournit le substrat ideologique aux lobbys transnationaux (finance,grands marchands ,mafias etc) .


    • Layly Victor Layly Victor 11 mai 10:48

      @Jo.Di

      Vous oubliez le super gauchiste et super écologiste Joska Fisher, qui a poursuivi sa mission de « sauvetage de la planète » en prenant la direction de South Stream, en étroite collaboration avec la dictateur de l’Azerbaidjan. Dans le droit fil de son maître à penser, Gérard Schroeder, qui a poursuivi sa mission de « sauveur de la planète » en prenant la direction de North Stream et une participation à la direction de GASPROM.
      Ceci n’a rien d’étonnant : les super gauchistes ont toujours été en prise directe avec leurs maîtres pétroliers.

      Malgré les dénégations pathétiques de la secte, je confirme ce que vous avez dit : Barroso a commencé sa carrière politique comme maoïste, comme beaucoup de dirigeants friqués de la Pensée Unique. Et que dire du trotskyste Jospin, qui a été maître d’oeuvre de l’enfermement de l’Europe sous le joug de la finance internationale, en collaboration avec Sarkozy et Chirac ?

      La Merluche, lui, est européiste à mort, et il ne s’en cache pas. Il est ouvertement pour la disparition de la nation française au profit d’une hypothétique « nation européenne ». Pour ratisser large côté écolo, il a découvert le concept des « éoliennes en mer ». Une catastrophe technique, écologique et financière, qui lui procure un hochet à agiter quand il n’a rien à dire.

      Pour avoir la capacité de nourrir grassement tous ces parasites, la France est, de très loin, le pays le plus riche du monde. Un pays riche avec une masse énorme de vampires qui sucent le sang du peuple.

    • Layly Victor Layly Victor 11 mai 11:00

      @franc tireur

      Excellent. On peut rajouter à votre liste Cohn-Bendit, le maître à penser du libéralisme interlope.
      Pour en revenir aux anciens militants d’extrême gauche, j’ai connu d’excellents camarades qui avaient comme seule motivation le dévouement à la « cause du peuple ». Eux, ils sont retournés à la « vie civile », après l’échec des illusions.
      Ces pauvres camarades, ils étaient cornaqués dès le départ par des petits malins qui, eux, ne s’intéressaient qu’au pouvoir.
      Je défends ici la sincérité de beaucoup de militants de l’époque. Cette sincérité a été abusée par les bandits de grand chemin qui ont fait carrière.

    • capobianco 15 mai 13:36

      @Layly Victor
      « La merluche ».... Cela vous fait quel effet ce type de caricature du nom ?

      Pour ce qui est de l’Europe vous affabulez un peu avec votre « disparition de la nation française » je vous conseille un peu de lecture qui relativise nettement votre affirmation : http://www.jean-luc-melenchon.fr/arguments/resolution-du-parti-de-gauche-sur-l%E2%80%99euro/

      De même si vous suivez l’actualité vous sauriez qu’il n’exclut plus la sortie (ce qui me convient plutôt) si il n’obtient pas satisfaction face à l’allemagne.

      Idem pour votre caricature sur le éoliennes, la proposition s’appelle « planification écologiste » en extraire un élément de cette façon est pas très honnête, enfin à mon sens....

      Ne pas être d’accord avec le pg et Mélenchon mériterait autre chose que vos propos un peu suffisants qui sont trop méprisants pour êtres pris au sérieux. 


    • Fergus Fergus 8 mai 16:14

      Bonjour, Verdi

      Excellente synthèse du panorama électoral tel qu’il se présente à l’heure actuelle dans l’optique de 2017.

      A droite, les couteaux sont bien aiguisés et le pugilat risque d’être sanglant dès les premiers jours de septembre

      Au PS, Hollande fera évidement tout pour être encore dans le coup et profiter, au cours d’un deuxième mandat auquel seul ce naïf croit encore, de la reprise imminente qu’il attend depuis 2012.

      A gauche, Mélenchon a effectivement bien joué le coup. Mais il est sous la menace d’un Laurent qui estimait son tour venu - malgré un charisme d’huitre ! - et n’est guère décidé à mettre au service de Méluche la logistique du PC

      Bref, il ne manque plus que Hulot dans ce concert d’ego. Mais c’est un velléitaire, et sa villa de Saint-Lunaire est infiniment plus tranquille que les palais de la République.


      • wesson wesson 8 mai 22:57

        @Fergus

        je crois que Hollande va finir de se carboniser avec la loi travail : ils vont devoir sortir le 49.3 et passer en force contre leur propre majorité. 
        Si on peu comprendre l’utilité du 49.3 comme étant un outil permettant d’éviter une prise d’otage de la part d’un petit parti, là il en serait tout autrement : il ne s’agirait rien de moins que de faire passer en force une loi tout simplement contraire au programme sur lequel Hollande fut élu. En termes plus clair, ce serait une forfaiture de plus, et elle contribuera à vider l’assemblée des députés socialistes qui s’en sont rendus complices. 

        Une fois que Hollande et Valls auront bien compris à quel point leur ligne est carbonisée, je pense qu’il vont nous sortir le joker de « gauche », à savoir Montebourg ou Hamon. Je ne suis pas certain que ça fonctionne réellement.

        Melenchon je ne me fait pas trop de soucis pour sa logistique. C’est avant tout la CGT qui en est le maître d’oeuvre, et il me semble bien que celle ci s’est largement rangé de son coté. Par contre, là ou je pense ça risque d’être plus chaud, c’est pour recueillir les 500 signatures. Le PS fait clairement pression pour qu’il ne les obtiennent pas.

      • alinea alinea 8 mai 23:14

        @wesson
        quel genre d’élus signent ?


      • wesson wesson 9 mai 00:57

        @alinea


        les maires, les conseillers municipaux ou régionaux, les députés, les sénateurs, etc. En gros tout ce qui est élu en France. Le stock est je crois de un peu moins de 50.000 personnes qui sont habilités à donner les parrainages. 

        Là ou effectivement la chanson a changé, c’est que c’est maintenant toute la liste des parrains qui sera publiée (avant, on tirait juste 500 noms au hasard), que c’est aux parrains eux-même à envoyer leur parrainage au conseil constitutionnel (avant, c’était aux candidats de recueillir et porter lui-même ses parrainages), et surtout la liste des parrains sera publiée en quasi temps réel (actualisée tous les 15 jours).

        Ainsi donc, il devient facile d’organiser une forme de chantage/punition pour tout élu qui aurait « mal accordé » son parrainage à quelqu’un qui ne plait pas au parti. Pour donner un exemple précis, le PS ou le PC peut décider de couper les vivres d’un élu ayant accepté de parrainer Mélenchon, voire de lui refuser la prochaine investiture et de lui mettre un candidat contre.

        Ces changements ne visaient bien évidemment les petits candidats du style Asselineau ou Cheminade. Mais comme Mélenchon a décidé de faire sans les communistes ni les verts, il se retrouve effectivement dans le cas de figure ...

        Ceci dit, je pense que au final il obtiendra ses parrainages : Certains sondages le placent en 3ème position, dans ces conditions une absence de l’élection ferait vraiment mauvais genre.

      • Onecinikiou 9 mai 02:03

        @wesson


        Mélenchon aura bien évidemment ses parrainages pour 2017 : comme en 2012 il faut bien qu’il rabatte au second tour pour le candidat UMPS, fusse-t-il Macron ou Valls, pour faire barrage à la bête immonde...

        Aux USA, Mélenchon aurait rabattu pour Clinton contre Trump. On ne se refait pas !

      • Fergus Fergus 9 mai 08:11

        Bonjour, wesson

        A propos des parrainages, Laurent a laissé entendre que le PC pourrait ne pas les lui donner, ce qui serait un gros coup dur. Encore faut-il relativiser : Laurent exprime là sa frustration de voir s’envoler ses propres chances de candidature. On peut donc penser que Mélenchon aura ses signatures. Si tel n’était pas le cas, ce serait un déni majeur de démocratie qui ne resterait pas sans conséquences.

        Pour ce qui est de Hollande, entièrement d’accord : le 49.3 sur la Loi Travail enterrera définitivement ses minimes chances d’avenir politique.


      • Fergus Fergus 9 mai 08:17

        Bonjour, Onecinikiou

        Mélenchon rabatteur de Hollande, il faut en finir avec ce bobard.

        Durant la campagne de 2012, Mélenchon a tiré à boulets rouges sur Hollande, et s’il a appelé à voter pour lui au 2e tour, c’est pour barrer la route à Sarkozy. Il l’a fait d’ailleurs la mort dans l’âme, juché sur le plateau d’un camion à Stalingrad, et avec le ton d’un curé à qui l’on a imposé un office religieux pour l’enterrement d’un antéchrist !

        Arrêtons de raconter n’importe quoi !


      • Ar zen Ar zen 9 mai 08:36

        @Fergus

        Heureusement qu’il continuait de percevoir ses émoluments de député européen, entre 10000 et 17000 euros mensuellement, sinon nous aurions dû lui acheter des mouchoirs ! Être de « gauche » à la Mélenchon, dans le cadre des traités européens est, d’abord, un oxymore, et, ensuite, une manipulation géante des électrices et électeurs déboussolés, qu’il prend pour des imbéciles.

        Il suffit juste de lire Frédéric Lordon pour comprendre que les traités européens contiennent des dispositions de gouvernance économique qui, de fait, ont été confisquées à la délibération des peuples. Il n’y a pas d’autre chose à écrire. Ces dispositions sont ultra libérales. Il suffit d’en prendre connaissance dans les traités. Facile.

        Mélenchon, qui est loin d’être imbécile, le sait, comme Tsipras le sait ! Le résultat ne peut être que catastrophique pour la répartition des richesses et les services publics. Mais, j’oubliais que, Mélenchon, une fois au pouvoir, va « renégocier » les dispositions des traités pour que chaque membre de l’Union Européenne adopte des règles de gouvernance de gauche, tous ensemble. Voilà, cela va être super. Les 28 pays de l’UE vont enfin basculer, grâce à Mélenchon, dans une gouvernance de « vraie » gauche.

        Merci qui ? Merci Mélenchon de nous prendre pour des cons.


      • wesson wesson 9 mai 10:48

        @Ar zen
        « Heureusement qu’il continuait de percevoir ses émoluments de député européen, entre 10000 et 17000 euros mensuellement[...] »


        Ah, je vois que la fachosphère n’as pas changé d’argumentation depuis 2012...

        C’est bien simple d’ailleurs chez ces gens là : ils sont contre !
        contre les juifs, contre les franc maçons, contre les arabes, contre les cons (vaste programme), contre ceci, contre cela, contre, contre, contre ...

        mais niveau propositions pour nous tirer le cul des ronces ? rien, nada, zero. « ah mais oui mais on est contre mélAnchon et ses milliards d’euros qu’il touche de député Européen ... » c’est bien gentil mais ça fait pas une politique.

        le FN « on est contre l’Europe, contre les Immigrés, contre l’Euro ... » bon OK t’est élu on fait quoi là maintenant ? Un coup de balai et Pouf ! le chômage a disparu ... Tu parles, ces gens là n’ont en réalité aucune idée, aucun plan en dehors de vitupérer contre n’importe qui ...

        Au moins Mélenchon propose (depuis maintenant fort longtemps) une politique de relance axée autour de la mer. On peut en sourire, mais c’est le seul qui propose quelque chose de *concret*, et directement applicable. 

        Et je parle même pas du fait que les spécialistes du pantouflage au parlement Européen se trouvent bien plus au FN qu’ailleurs.

      • Onecinikiou 9 mai 11:43

        @wesson


        La principale priorité du programme du Front depuis toujours, est de récupérer les instruments de la souveraineté française que Mélenchon et consorts ont bradé honteusement, criminellement, depuis l’accélération de l’intégration euro-fédéraliste des années 90. 

        Réécoutons l’illuminé (le porteur de lumière) Mélenchon l’on vous prie : 

        « En tant qu’homme de gauche, je souhaiterais me tourner un instant vers certains de nos amis (l’orateur se tourne vers les travées communistes) pour leur faire entendre que Maastricht est un compromis de gauche (...)

        la construction de la nation européenne est un idéal qui nourrit notre passion. Nous sommes fiers, nous sommes heureux de participer à cette construction.Nous sommes fiers de savoir qu’il va en résulter des éléments de puissance, qu’un magistère nouveau va être proposé à la France (...)

        Demain, avec la monnaie unique, cette monnaie unique de premier vendeur, premier acheteur, premier producteur, représentant la première masse monétaire du monde, l’Europe sera aussi porteuse d civilisation, de culture, de réseaux de solidarité (...)

        Tout se tient dans la tradition française entre la démocratie et la nation. Si le pouvoir réel de maîtriser notre destin ne peut prendre toute sa réalité économique et sociale qu’à l’échelle de l’Europe, alors, les vrais démocrates ne peuvent que vouloir l’avènement de la nation européenne et, avec elle, de la citoyenneté européenne (...)

        Si j’adhère aux avancées du Traité de Maastricht en matière de citoyenneté européenne, bien qu’elles soient insuffisantes à nos yeux, vous devez le savoir, c’est parce que le plus grand nombre d’entre nous y voient un pas vers ce qui compte, vers ce que nous voulons et portons sans nous cacher : la volonté de voir naître la nation européenne et, avec elle, le patriotisme nouveau qu’elle appelle. »


        Sans commentaire, c’est du niveau Macron, Barroso, ou BHL.


      • alinea alinea 9 mai 11:45


        Merci wesson ; ainsi, dans un village, un conseiller risque de ne pas « oser » signer telle ou telle candidature, de peur d’être « mal vu » au conseil ?
        J’espère que la mafia PS prendra un bon coup dans l’aile !! seulement ce n’est pas le courage qui caractérise le plus nos élus !


      • alinea alinea 9 mai 11:51

        onecinikiou,
        vous devriez changer de disque ; non seulement Mélenchon s’en est expliqué, mais la majorité a voté pour à l’époque ! eh oui, les temps changent, rien ne stagne, les espoirs d"hier sont les déceptions d’aujourd’hui et c’est ainsi depuis la nuit des temps. Heureusement qu’il y a Marine qui, elle, ne décevra pas, ça on en est convaincus !!


      • izarn 9 mai 14:43

        @wesson
        Vous oubliez, que« les ripoublicains » et le FN, fort de leurs élus, peuvent donner signature à Mélenchon, histoire de plomber Hollande ou son erzats...
        Et il ne seront pas sanctionné par leur parti.
        L’éléctorat déçu ? Mais quand il s’agit de victoire, tous les coups sont permis....


      • Alren Alren 9 mai 16:25

        @Onecinikiou

        il faut bien qu’il rabatte au second tour pour le candidat UMPS, fusse-t-il Macron ou Valls, pour faire barrage à la bête immonde

        Je crois que vous n’avez rien compris à la psychologie d’un Mélenchon ! Je fais avec vous le pari moral qu’il n’appellera pas, s’il est troisième ou pire, à voter UMPS. Rendez-vous en mai 1917 !


      • alinea alinea 9 mai 17:51

        @izarn
        On n’a pas seulement les signatures que l’on demande ?


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 mai 19:56

        @Fergus
        Allons Fergus, tous les Français ont vu Mélenchon en 2012, offrir 4,5 millions de voix à Hollande, sans aucune négociation pour la moindre contrepartie....
        Mélenchon et Eva Joly appellent à voter Hollande.
        Comme si Mélenchon n’avait jamais lu les Traités européens et ignorait que dans l’ UE, les gouvernements ne peuvent faire que des politiques européennes.... ?!


      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 9 mai 20:04

        @wesson
        Vous oubliez qu’en Grèce, Syriza gouverne avec un Parti Nationaliste, l’ ANEL, pro OTAN, à qui a été confié, excusez du peu, le Ministère de la Défense.
        Le FN en a été enchanté.


      • gerard5567 9 mai 22:01

        @Onecinikiou
        Cela m’étonnerait.


      • Ar zen Ar zen 9 mai 23:06

        @wesson

        Je doute que vous ayez lu certains de mes commentaires. Mélenchon, que j’ai soutenu en 2012, et même financièrement, à qui j’ai apporté pas mal de voix, est un escroc. Il ballade ses électrices et ses électeurs. Si vous n’êtes pas capable de comprendre qu’il est « impossible » de « renégocier » les « traités » (les 500 articles ? Lesquels, comment, dans quel sens, pour en faire quoi). Il en parle quand Mélenchon, des dispositions qu’il faudrait « renégocier » ? Vous avez la réponse wesson ?

        Je reprends pour vous qui n’avez pas suivi le fil de ma pensée. Je répondais à Fergus lorsque je disais qu’il fallait acheter des mouchoirs à Mélenchon, malgré son salaire de député européen. Les chiffres que j’ai posé sont les bons.

        Pour en revenir à quelque chose de sérieux et de concret, comme vous l’écrivez. Je suis pour une démocratie « directe » comme elle se pratique en Suisse. Je vomis la démocratie représentative qui ne « représente » que les intérêts particuliers d’une petite caste. Pour atteindre la démocratie directe, il faut supprimer la procédure du congrès, instaurer dans la constitution le référendum d’origine citoyenne et l’initiative populaire. Par ailleurs reconnaitre le vote blanc. Les candidats à une élection battus par le vote blanc sont éliminés d’office et ne peuvent plus se représenter.

        Par ailleurs, il faut absolument rassembler toutes les idéologies dans un nouveau CNR, au dela des clivages gauche-droite. Pourquoi ? Parce que l’oligarchie est organisée et dispose de tous les moyens financiers et est propriétaire de tous les médias. Le peuple est désorganisé, sans moyen, et divisé en de multiple idéologies. Tous les citoyens veulent voir leur cheval gagner la compétition. Pourtant c’est toujours la plus grande minorité qui finit par l’emporter, celle supportée par l’oligarchie à force de propagande, de manipulation des masses et de « front » républicain. La lutte des classes n’aura pas lieu. Il suffit, pour s’en convaincre, de lire les sociologues. Actuellement la classe moyenne est hypertrophiée, les gens se pensent très majoritairement dans la classe moyenne. Voilà pourquoi la lutte des classes n’aura pas lieu et qu’il faut se diriger vers un programme de CNR.

        Vous parlez de pantouflage. Je pense que vous parlez de celui de Mélenchon. Est-ce qu’il propose de mettre fin à la procédure du congrès ? Répondez moi, le savez vous ? Est-ce qu’il propose l’initiative populaire ? Le savez vous ? Est-ce qu’il propose de sortir de l’UE et de l’OTAN ? Le savez vous ?

        Mélenchon est un leurre, un rabatteur pour le PS. Il veut faire « une autre Europe ». Avec ça, on peut raser gratis demain. Dîtes moi wesson, vous ne voulez pas que je vous donne un million d’euros demain ? Vous seriez intéressé ?


      • Onecinikiou 10 mai 03:53

        @Alren


        A ce petit jeu je suis plus fort que vous, tout simplement parce que j’ai plus ce culture - et de conscience - politique que vous n’en aurez jamais. 

        Voici ce que j’écrivais en janvier 2012, quelques mois avant la pantalonnade prévisible du socialiste mitterrandolâtre Mélenchon, appelant à voter sans condition pour l’agent, la carpette euro-mondialiste Hollande : 

        « Le fait que sieur Mélenchon appellera de toute façon à faire barrage à la droâte au second tour, quand bien même serait-ce Marine Le Pen face à Hollande, celle-ci ayant un programme socio-économique se rapprochant plus du sien propre que de son supposé allié de gôche, achève de démontrer la totale imposture de la candidature Mélenchon qui, malgré toutes les évidences empiriques de ces trente dernières années (depuis 83), continue à croire - et, plus grave, à faire croire aux plus crédules - au mirage du clivage droite-gauche incarné par les deux grands partis de gouvernement UMP-PS, et qui est devenu fondamentalement une mascarade ignominieuse. »


        Qui a eu raison par le passé ? Celui qui aura raison à l’avenir, moi !


      • Onecinikiou 10 mai 03:56

        @gerard5567


        C’est toujours le problème avec des incultes dans votre genre : tout vous étonne jusqu’au moment où vous la sentez introduite bien profondément... Ce qui ne vous empêche pas de revoter pour les mêmes, tel un aficionado du masochisme en politique !

      • germon germon 10 mai 08:52

        @Fergus

        A part que Laurent c’est un charlot


      • germon germon 10 mai 09:00

        @germon

        Et à gauche du PS vous en voyez un seul qui puisse attirer les électeurs ?

        Moi, pas un seul, car ils font tous du texte, de la chicane, du carriérisme mais aucun ne dit qu’un mauvais traité quel qu’il soit sa se « DÉCHIRE » et on s’assoie dessus.

         De Gaulle à bien viré les USA de la France, non ?


      • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 10 mai 10:13

        @wesson

        Mélenchon propose intelligemment une politique économique tournée vers la mer, chose qui a été abandonnée depuis longtemps par notre classe politique corrompue.

        Nous avons le front de mer le plus important du continent européen. L’UE a ordonné, il y a quelques années aux marins-pêcheurs la casse de leurs bateaux de pêche, ce qu’ils ont fait la mort dans l’âme. Et les activités qui découlent de la mer sont au point mort.

        D’autre part, une politique maritime en France, civile, entraînerait des métiers re-valorisés, pas que la pêche, tout ce qui est dépendant de cette activité.

        Voilà au moins un bon point pour Mélenchon.

        Quant aux autres partis,TOUS, ils se traînent lamentablement dans leurs petites guerres de clochers, ils sont pitoyables.

        La cinquième république est à l’agonie.


      • Onecinikiou 10 mai 10:41

        @Nicole Cheverney


        En même temps que Mélenchon appelle à sortir du nucléaire, et qui dans le contexte actuel est une aberration économique, sociale, financière, et écologique ! 

        Mélenchon ne peut pas ne pas savoir que ce que j’écris, et qui est validé par tous les experts un tant soit peu qualifiés et désidéologisés sur le sujet (Jancovici entre autre), n’est, sur cet aspect comme sur tant d’autres (dont l’immigration-invasion), certainement pas exempt de la soumission au politiquement correct le plus détestable, et à la dictature de la pensée unique dominante. 

        Ni non plus d’ailleurs qu’à l’électoralisme de bas étage, en vue de rafler la piteuse manne de l’écologie politique, en faillite intellectuelle et morale avancée... 

      • Ar zen Ar zen 10 mai 13:00

        @Nicole Cheverney

        C’est totalement dingue de penser qu’il est possible de mener une politique de « gauche » dans le contexte des traités européens. Ceux ci, le TUE, le TFUE, le TSCG contiennent des règles économiques, toutes ultra libérales, que les Etats doivent respecter. Ce que dit Mélenchon, c’est du vent. Il est l’égal de Tsipras. Renverser la table et tout ces discours dans lesquels il fait le matamore en montrant ses muscles, en disant qu’il va « mater » Merckel, c’est totalement bidon. Les traités sont ne sont pas modifiables, que Mélenchon le veuille ou non. Il les respecte où il sort. D’ailleurs quelles sont les dispositions que Mélenchon souhaite modifier ? L’avez vous entendu, une seule fois, désigner l’article ou les articles qu’il souhaiterait « renégocier ». Savez vous que, même si cela arrivait, la disposition ainsi négociée s’appliquerait aux autres 27 membres de l’UE. Il faut donc accepter l’idée que tous les pays de l’Union Européenne adopteront des dispositions allant dans le sens de la politique voulue par Mélenchon. Y a t-il un moyen plus sûr de prendre les gens pour des imbéciles ?

        Mélenchon perd toute crédibilité, vraiment toute, en refusant de se positionner pour une sortie de l’Union Européenne. C’est incroyable ce manque de discernement chez les supporters de Mélenchon. Il dit : demain je rase gratis, et tout le monde le croit. La politique de la pêche, en France, est décidée à Bruxelles. Mélenchon ne décidera de rien !

        La 5ème République est à l’agonie. De 1958 à 1992, en 34 ans, il y a eu 4 réformes constitutionnelles qui ont modifiées la constitution. L’une, décidée au suffrage universel, concernant l’élection du président de la République au suffrage universel. Les 3 autres, à l’aide de la procédure du congrès sur des sujets plutôt techniques. De 1992 à 2008, en 16 années il y a eu 19 réformes constitutionnelles, 18 à l’aide de la procédure du congrès, une seule par référendum, le passage de 7 à 5 ans du mandat présidentiel. Les 18 réformes constitutionnelles ont permis la ratification des traités de Maastricht, Amsterdam, Nice, Lisbonne. Elles ont rendu possible les dispositions anticonstitutionnelles que contenaient les traités. Des transferts de souveraineté massifs ont eu lieu de la France vers l’UE. Est-ce que Mélenchon l’explique ? Jamais ! Zéro pointé. La constitution d’aujourd’hui est une très très lointaine cousine avec celle de 1958. Voilà la réalité et voilà pourquoi la 5ème est à l’agonie, comme vous dites. La constitution française est une coquille vide. Les décisions importantes sont prises à Bruxelles. Inutile de se le cacher. Mélenchon en informe t-il ses électeurs ? Voilà bien le problème !

        Nicole Cheverney, demain j’ai l’intention de vous donner un million d’euros. Cela vous intéresse ?


      • tf1Groupie 10 mai 13:19

        @Nicole Cheverney

        La relance par la mer c’est carrément une idée fumeuse, mais c’est du bon green-washing et c’est original.
        ça montre à quel point le programme économique de Mélechon est vide.

        Et ça va être cela toute la campagne : Méluche va être très créatif vu qu’il ne se présente pas pour appliquer son programme.
        « La mer est mon amie », comme un autre a dit la Finance est mon ennemie.

        Bon, il y a un combat concret qu’il aurait pu engager depuis longtemps : demander que les députés aient un train de vie plus décent ... mais non.
        D’ailleurs c’est facho que de lui demander cela .


      • Alren Alren 10 mai 15:20

        @Fifi Brind_acier

        Et Asselineau, il appelle à voter pour qui s’il n’est pas au deuxième tour ?

        Qu’est-ce qu’il pense de la loi El Khomri ? Veut-il une nouvelle constitution plus démocratique ?

        2017 ne sera pas 2012. Entre temps on a vu Hollande à l’œuvre !!!


      • Ar zen Ar zen 10 mai 16:06

        @Alren

        Ce que pense Asselineau de la loi « El Khomri ». Et bien que « El Khomri » n’est qu’un support aux GOPE 2014-2015 et 2015-2016 pour la France. Voici les 2 liens, lisez, régalez vous, réfléchissez. Il en était de même avec la loi dite « Macron ». Ces lois ont leur origine à Bruxelles, rien de compliqué. Tout ceux qui manifestent dans les rues en portant haut des pancartes et des banderoles qui fustigent le gouvernement, les Macron et les El Khomri, ne savent même pas que c’est l’application des GOPE dans le droit français qui est à l’origine de leur « révolte ». C’est d’ailleurs assez marrant de manifester sans savoir qui est à l’origine de ses déboires. Les leaders politiques de ces personnes, sont des salauds. Ils gardent l’information pour eux faisant croire que le gouvernement Valls y est pour quelque chose. Pitoyable.

        http://ec.europa.eu/europe2020/pdf/csr2014/csr2014_france_fr.pdf

        http://ec.europa.eu/europe2020/pdf/csr2015/csr2015_council_france_fr.pdf

        Asselineau est pour la suppression de la procédure du congrès. Il est pour l’instauration du référendum citoyen. Il est pour l’initiative populaire. En somme il est pour la démocratie « directe » celle que la France n’a jamais connue ! Il est pour la reconnaissance du vote blanc avec son corollaire. Tous les candidats battus par le vote blanc ne peuvent plus se représenter. Il est pour le non cumul des mandats. Il est pour un seul renouvellement de mandat. Il est pour la nationalisation de toutes les sociétés distributrices d’énergie. Il est pour la nationalisation des autoroutes.

        En ce qui concerne les consignes de vote pour le 2ème tour, il n’y en aura pas, si cela devait advenir. En effet tous les partis en présence sont pour une démocratie représentative. Tous ! Seule l’UPR prône la démocratie « directe ». C’est d’ailleurs bien cet aspect du programme de l’UPR qui cause problème à l’oligarchie, c’est son pire cauchemard. Sortir de l’UE ou de l’OTAN, en maintenant une démocratie représentative, ne fait pas vraiment peur à l’oligarchie. En revanche, lui ôter sa « souveraineté » en supprimant la procédure du congrès et en donnant la main au peuple : ça jamais ! Bannissons des médias le programme de quelqu’un qui souhaite la démocratie directe. Nous sommes tellement bien entre nous en démocratie représentative. Nous pouvons, de cette manière, représenter dignement les intérêts particuliers de la petite caste qui nous donne nos ordres, sans que le peuple puisse intervenir, une douce dictature en quelque sorte. Démocratie représentative est un oxymore.

        Il faut bien avoir à l’esprit que la « démocratie représentative » n’a pas pour but de représenter la population mais d’assurer à une élite un pouvoir considéré comme légitime grâce à l’élection.


      • Nicole Cheverney Nicole Cheverney 10 mai 19:28

        @tf1Groupie

         Mélenchon et son programme de relance du domaine maritime :

        Lorsque l’on connaît le nombre incroyable d’activités liées à ce domaine !

        - Pêche côtière et hauturière
        -Industrie navale civile et militaire
        -Ostréiculture, conchyliculture, productions salines,
        - plaisance, relance des sociétés architecture navales,
        - Conserveries et sociétés de transformation des produits maritimes finis, (y compris à Saint-Pierre et Miquelon où la pêche a été sabordée, au profit des pays plus agressifs), car le front maritime français ne s’arrête pas à l’hexagone, mais aux territoires lointains, également et Dom-Tom.
        - Tourisme : avec balnéothérapie, sports nautiques, artisanat local,
        - Société d’exploitation du guano et des algues, dans un cadre écologique,
        - Développement d’énergies renouvelables liées à la mer,
        - etc... etc...

        Je pense que Mélenchon propose un bon créneau de relance de l’industrie tricolore, car pourvoyeuse d’au moins 40 % de notre économie !

        Après qu’on aime ou pas Mélenchon, cela est une autre question.


      • tf1Groupie 10 mai 20:17

        @Nicole Cheverney

        C’est vrai qu’on savait pas que l’on avait des plages, des pecheurs, une industrie de plaisance, il a vraiment fallu que Mélenchon vienne nous l’apprendre.
        Il vous a aussi parlé de ce festival du film qui se passe dans une ville au bord de la mer ?

        Sérieusement, c’est juste une belle idée qu’on balance comme cela, qui émoustille le chalant, mais il n’y a rien de très concret derrière..
        D’ailleurs je ne sais pas d’où viennent ces 40% très « tape-à-l’oeil ».

        Clairement il faut beaucoup plus que ça pour parler de relance.

        Mélenchon ne connait rien à l’économie, c’est un technocrate, on ne lui en veut pas.
        Mais le citoyen devrait quand même aller plus loin que l’effet d’annonce et avoir un oeil un minimum critique.
        Sinon on peut aussi bien gober les mirages vendus par le FN.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès