Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Emmanuel Gabla : une cyber-sentinelle au CSA ?

Emmanuel Gabla : une cyber-sentinelle au CSA ?

Des 3 nouvelles têtes récemment nommées au Conseil Supérieur de l’Audiovisuel, cette officine occulte dont on dit qu’elle est composée de Sages, je voudrais vous parler de celle choisie par Bernard Accoyer du haut de son Perchoir…

Car on a beau scruter la presse, l’unilatéralité de l’info en domine lourdement le sujet d’une chronique à l’autre. Il ne s’est agit en effet ça et là que de la nomination de Françoise Laborde (Nommée par Nicolas Sarkozy), notre Madame Info-Météo-peopolo nationale, la dernière Diva du service public depuis feu France Roche. Une petite phrase sur Christine Kelly, nommée par Gérard Larcher (Pdt du Sénat), et 2 petits mots pour Emmanuel Gabla, le 3ème sur la liste.

Cette nomination est un coup de maître médiatique. On vient d’élire un président noir aux US, on avait déjà Fadela, Rachida et Rama, on a eu Azouz, et voilà notre couple Christine Kelly / Emmanuel Gabla. La discrimination positive bat son plein, mais je serai le dernier à m’en plaindre.
 
Nous avons donc parmi nos trois nouveaux Sages :
- Françoise Laborde, la star la plus maternellement adulée du PAF,
- Christine Kelly, Icône du professionnalisme de l’info "produite" d’LCI, auteur entre autres, d’un éloge à la gloire de Fillon, et
- Emmanuel Gabla, laconiquement, et tellement unanimement que c’en est déjà suspect, présenté comme un anonyme "ingénieur des Télécommunications"... tiens, tiens... Pourquoi pas, après tout, je suis moi-même un ex-abonné au Gaz...
 
La Star et deux discriminés positifs, voilà de la bonne com (merci de ne pas me prendre pour un raciste primaire, faut faire gaffe avec le révisionnisme en ce moment...) ou je ne m’y connais pas.
 
Alors, qui est cet Emmanuel Gabla ? Eh bien... Ben, un "ingénieur des Télécommunications", comme il est dit ou écrit partout. Né à Strasbourg d’une mère médecin anesthésiste et d’un père professeur de philosophie, docteur en sociologie, Emmanuel y poursuit de brillantes études, puis polytechnique, enfin les Telecoms, dont le stage de fin d’études à l’antenne new-yorkaise de France Télécom, révèle dans le jeune fonctionnaire "le goût de la régulation, un domaine plutôt juridique vers lequel je n’étais pas à l’origine très porté en tant qu’ingénieur". Et c’est donc tout naturellement qu’Emmanuel Gable "choisit" à son retour des USA un poste en ministère, à la DG des postes et télécoms, dans dans le domaine "réglementation et international".
 
Le profil de notre "Sage-ingénieur des Télécommunications" se dessine...
 
Je voudrais ici rappeler brièvement (est-ce possible ?) quelques-unes des dernières frasques de Frédéric Lefebvre, député UMP informatiquement proche du président, relatées sur Agoravox (il s’agit en fait d’avant dernières : on se souvient de l’interview tragi-comique du palais Bourbon lors du sursaut républicain des socialistes). Frédéric Lefebvre y relatait les dangers d’Internet : tout y passait : mafia, crime organisé, milieu, sexe, violence, contrôle parental...
 
Une vidéo nous montrait le personnage critiquant le Web 2.0 sans pouvoir dire ce que c’était in fine. Précédemment, Lefebvre apparaissait dans les colonnes d’Agoravox suite à sa tentative de faire passer l’amendement 844 à la "loi audiovisuelle". Il s’agissait cette fois en gros d’étendre les compétences du CSA au contrôle du web. Autrement dit, le député tentait de faire introduire au sein des "sages" un super-contrôleur du web apte à redresser les tords qu’Internet nous cause à tous. Et à nos enfants ; bientôt à nos grands-parents.
 
Mais que l’assemblée ait refusé d’entériner la création d’un Modérateur en chef n’a pas empêché Bernard Accoyer, son président de nommer la personne la plus adéquate pour le job, un (presque) anonyme fonctionnaire : Un "ingénieur des télécommunications".
La boucle est bouclée… Frédéric, tu fais trop confiance au système parlementaire !
 
Alors on pourrait dès lors mieux comprendre cette nomination de cet "ingénieur des télécommunications" suivant dans l’ombre nos séduisantes et indubitables stars, car il demeure qu’Emmanuel Gabla, "ingénieur Télécom au goût de la régulation reconverti à la réglementation" a le profil de l’emploi : en plus de ses goûts pour la régulation et le juridique, il a appris les convenances auprès d’abord de Raffarin, puis sous Sarkozy, de Devedjian, pour le service duquel il s’est voué au contrôle informatique en tant que "chef du service des technologies et de la société(?) de l’information". Ce service a notamment en charge toute la politique réglementaire et de direction de la recherche et développement dans le secteur des technologies de l’information. Une spécialité faisant certainement cruellement défaut au CSA.
 
"Tu vois fallait pas se fatiguer, Frédéric."
 
Bonne chance Françoise !
 
source bio Gabla :

Moyenne des avis sur cet article :  4.53/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

8 réactions à cet article    


  • non666 non666 30 janvier 2009 12:18

    Bon après les Fadela/Rachida/Rama , voila que le fan club de sarkozy fait de nouveaux appels du pieds aux lobbies ethniques des banlieues via quelques discrets signaux.

    Coté face ce sera pendant la campagne des signaux sonores envers le FN,
    Coté pile on exhibera nos quotas ethniques pour que le lobby de la colonisation s’unifie derrnière "son" président.

    Les "colonisés" de france sont priés de ne pas se faire entendre.

    Il faut dire qu’entre les "minorités visibles" qu’on exhibe et les minorités invisibles qui se cachent pour que leur lobbying ne se voit pas, le sort des français(de souche) n’est plus l’enjeu d’aucune election, a ce qu’il semble.
    Nous sommes déjà niés , SUR NOTRE SOL, par les colons.

    Quand je pense qu’on montrait du doigt l’Afrique du sud et les vilains colons blancs...
     


    • Emmanuel Aguéra LeManu 30 janvier 2009 13:44

      Non. Emmanuel Gabla n’est pas exactement le prototype du self made man extrait de sa cité. La situation de ses parents le classerait plutôt dans la frange supérieure.
      En effet, ce n’est pas l’enjeu, mais ça enjolive...

      Là n’est de toutes façons pas le sujet.


    • appoline appoline 30 janvier 2009 16:03

      Moi, je me souviens d’une sale histoire où un certain Baudis, du CSA, pataugeait lamentablement. Alors, jusqu’à ce qu’on me prouve, que ces personnes sont intègres, je reste réservée quant à leur nomination.


      • Yena-Marre Yena-Marre 30 janvier 2009 16:40

        Bonjour ,
        Ma réserve portera plutôt sur la compétence que sur l’intégrité : F . Laborde c’est bien la nunuche qui présente la météo ? 


      • Emmanuel Aguéra LeManu 30 janvier 2009 16:50

        Je n’ai rien contre Françoise Laborde qui au contraire fait partie à mes yeux de ceux des présentateurs télé (ils se nomment des journalistes) qui ne discréditent pas trop le service public.
        Simplement, entre Françoise Laborde et Christine Je-sais-plus-comment, le 3° larron, cet "ingénieur des télécommunications" qu’on vous a presque anonymement annoncé sans que personne ne relève pourrait bien se révéler l’"élargisseur de compêtence" que Lefebvre s’est vu refusé par l’assemblée.

        Le CSA a désormais compétence en son sein pour contrôler le Web. Il y a gros a parier pour que nous nous en rendions prochainement compte.


      • le pen la vie la vraie 30 janvier 2009 18:41

        non, la nunuche qui présente la météo, c’est sa soeur catherine
        elle, c’est la momoche qui présentait le journal


      • Yena-Marre Yena-Marre 30 janvier 2009 23:32

        Autant pour moi , il y a tellement longtemps que j’ai oublié la momoche smiley)


      • Marc Blanchard Marc Blanchard 31 janvier 2009 03:14

        Une compétence nomée par l’état dans un organisme d’état ?

        En voila une bonne nouvelle ...

        Pour le fun, Frédéric Lefebvre est un pauvre ignare. Dire qu’il y a des gens qui’ l’ont élu...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès