Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Emploi, richesse et chômage

Emploi, richesse et chômage

Grosso modo, les 3 milliards que l’on donne aux restaurateurs sans contrepartie et les 3 milliards que se sont partagés rien que sur les revenus de leur capital les 100 personnes les plus riches de France représentent de quoi créer prés de 500 000 postes dans la fonction publique !

500 000 chômeurs en moins, c’est de la croissance en plus et c’est la création de plusieurs dizaines de milliers d’emplois dans le privé pour faire face à la demande de ces nouveaux salariés, et certains iront même au restaurant …. 500 000 fonctionnaires en plus c’est également des services en plus, de meilleurs soins dans les hôpitaux, des classes moins chargées et un meilleur enseignement ; 500 000 fonctionnaires en plus et quelques dizaines de milliers d’emplois induits dans le privé, c’est également moins de précarité, moins de pauvreté, et moins de délinquance.

Les moyens sont là, ce n’est pas un problème de financement, c’est un problème de choix politique …., et il est facile de trouver cinq ou six autres milliards sur les niches ou les cadeaux fiscaux des plus aisés pour doubler la mise ….

Est-il tolérable que des millions de travailleurs soient en état de précarité alors que la finance internationale exhibe sans aucune pudeur sa réussite. Est-il tolérable que certains mangent tous les jours au Fouquet’s, alors que pour des millions de personnes il ne reste plus que des pates le 10 de chaque mois ? Pour combattre le fléau du chômage, qui permet au capital de faire pression sur les salaires, il faut que le travail disponible soit réparti entre tous les ouvriers existants, et cette répartition doit déterminer la longueur de la semaine de travail !

Qui crée de la richesse ? Ce sont les travailleurs et pas les rentiers ou les banquiers ; si vous voulez faire pousser du blé, vous pouvez couvrir votre champs de billets de 500 euros et revenir un mois après, il n’y aura rien, il faut labourer, semer, soigner, récolter … ; c’est cela qui permet la création de richesses, et pas de faire travailler de l’argent ! C’est facile de faire travailler les autres et d’encaisser les bénéfices, mais maintenant il faut dire stop !

Alors non seulement il faut exproprier le secteur bancaire privé, mais il faut créer un seul pôle bancaire public et le « socialiser « : c’est-à-dire par exemple qu’il soit diriger par un quart de parlementaires, un quart par du personnel de cette banque, et l’autre moitié par des citoyens.

Nous en avons marre que ce soit la finance, c’est à dire ceux qui ne produisent rien et encaissent les bénéfices qui dictent leur lois. Nous en avons marre des rentiers et des actionnaires qui pour augmenter leurs dividendes autorisent des plans de licenciement en jetant des milliers d’employés à la rue simplement pour grossir leur compte en banque. Nous en avons marre de ces personnes qui vivent sur notre dos !

En l’espace de quelques années, la droite a réussi un véritable tour de force  : transformer les opprimés et les déshérités en ennemis des classes populaires. La femme de ménage épuisée peste contre le RMIste du palier, l’ouvrier au chômage se met à haïr le travailleur étranger et le Rom pourchassé, les militants syndicaux sont présentés comme des privilégiés, et le fonctionnaire est montré du doigt. Pendant ce temps, on oublie la suppression de l’ISF, l’augmentation faramineuse des revenus des patrons et les dividendes indécents des actionnaires du CAC 40. Plutôt que de songer à vous rebeller, le gouvernement préfère que vous dénonciez votre voisin, et que vous montriez du doigt le pauvre, le faible, l’étranger  !

Publié sur Conscience Citoyenne Responsable

http://2ccr.unblog.fr/2011/12/23/emploi-richesse-et-chomage/


Moyenne des avis sur cet article :  4.56/5   (18 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • Taverne Taverne 4 janvier 2012 09:12

    Il n’y a à peu près qu’une seule mesure qui marche dans la politique pour l’emploi de Sarkozy, c’est la formation en alternance : en progression de 3,5 % en 2011 alors qu’elle était en baisse depuis deux ans. La loi Cherpion va la développer encore davantage. Mais pour le reste, la politique de l’emploi de Sarko est un fiasco. Y compris ses mesures -phares : le travailler plus pour gagner plus, la prime de 1000 euros...


    • pragma 4 janvier 2012 12:00

      6 milliards, 500000 emplois publics : ils seront mal payés, vos fonctionnaires !

      Et sont-ce vraiment eux qui créent de la valeur ajoutée (que vous appelez richesse) ?
      Les banquiers spéculateurs non plus, certes...


      • John_John John_John 4 janvier 2012 13:40

        Encore un qui a allègrement sauté les cours d’économie... A moins que ce ne soit l’école toute entière !


        • Tartos 4 janvier 2012 14:02

          Comme dit ci dessus, ce n’est pas 6 milliard qu’il faudrait, mais plutot 9 ou 10 (en imaginant un salaire net / mois autours de 1500 €) pour embaucher 500k de fonctionnaires. Ceci dit le raisonnement tient encore, il suffit juste d’ajouter 3-4 milliards de recette perdus (allegement de la taxation sur les plus value, allegement de l’ISF, allegement des heures supplémentaires, taxe professionnelle, ....).

          Par contre Pargma, l’education, c’est pas de la valeur ajoutée ? Perso je trouve que c’est la plus grande richesse que l’on possède ... La recherche non plus ? C’est vrai qu’on est en train de tout brader ...


          • wesson wesson 4 janvier 2012 14:34

            bonjour l’auteur,

            « les 3 milliards que l’on donne aux restaurateurs sans contrepartie »

            par an, 3 milliards par an. C’est cadeau tous les ans. Et on a strictement plus aucun chiffrage sur un quelquonque bénéfice que cette mesure aurai pu apporter : les additions sont reparties à la hausse, et les loufiats ne sont pas mieux payés, ni même plus nombreux pour te tenir la porte ou te tendre la veste.

            Et pour être juste, à ce prix, ça représente environ 100.000 emplois pas trop mal payés.


            • exocet exocet 4 janvier 2012 14:55

              Wesson :
              « et les loufiats ne sont pas mieux payés, ni même plus nombreux pour te tenir la porte ou te tendre la veste. »

              Qu’un bon à nibe de fonctionnaire traite publiquement de « loufiat » un employé de restaurant, qui lui travaille pour de vrai, ça m’indispose.


              • paoum 4 janvier 2012 15:03

                les pâtes c’est dès le début du mois pour beaucoup de monde.... smiley


                • titi 4 janvier 2012 18:23

                  Les fins de mois sont difficiles. Surtout les 30 derniers jours.


                • John_John John_John 5 janvier 2012 10:45

                  Depuis quand il est interdit de changer de travail pour un qui paye mieux ? 


                • titi 4 janvier 2012 18:12

                  « Nous en avons marre que ce soit la finance, c’est à dire ceux qui ne produisent rien et encaissent les »

                  Bah vous avez la mémoire courte... je vous rappelle que le plus gros scandal bancaire en France reste celui du Crédit Lyonnais au début des années 1990.

                  Le Crédit Lyonnais était alors nationalisé.


                  • cassandre4 cassandre4 4 janvier 2012 22:50

                    Mon pauvre titi, « le scandale du Crédit Lyonnais » est un pet de mouche, comparativement à celui de la dette, et des « recapitalisations à répétitions ».

                     Et quand bien même, ce fait n’invalide pas (quelque soit la longueur de sa mémoire) sa remarque sur le fait que ces sont les improductifs (voir les parasites) qui encaissent les fruits du travail.

                     La simple logique devrait vous autoriser à appréhender ce genre d’anomalie, non ?.. alors on ne peut rien pour vous !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Robert GIL

Robert GIL
Voir ses articles







Palmarès