Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > En Corse, Sarkozy retrouve son Intérieur

En Corse, Sarkozy retrouve son Intérieur

Insulaire bain de foule pour notre fulgurant président, Nicolas 1er, transpirant et ravi d’aller donner quelques leçons de morale aux indépendantistes de tout poil. Le tout accompagné d’une ministre de l’Intérieur au sourire forcé, muette comme l’armée.

Sarkozy aime les victimes. Les victimes de pédophiles, les victimes de tueurs fous, les victimes des inondations, d’ouragans, il aime ce peuple de souffrants, et s’adresser à eux en leur promettant des jours nouveaux, en les assurant que l’Etat ne les oubliera pas, qu’il sera là pour les aider à remonter la pente, à faire face, à retrouver le goût à la vie. Sarkozy aime ces discours où il mélange aisément bon sens et démagogie, compassion et paternalisme. Hier, en Corse, sur cette île de Beauté qu’il a fait sienne, il est venu donc rassurer ceux et celles qui ont souffert ou souffrent du racket, des poseurs de bombes, des preneurs d’otages, des encagoulés. Il s’est adressé à ce peuple jusqu’ici soumis, ou fataliste, silencieux parce que craintif, menacé et bâillonné, il leur a parlé pour leur dire que tout cela allait changer. Et ce n’est pas la première fois qu’il fait cela : déjà, en tant que gesticulant ministre de l’Intérieur, il tenait de tels propos, crâneurs et gratuits, qui ne coûtent rien mais ne rapportent pas grand-chose non plus.

Hier, pourtant, Sarkozy était bel et bien accompagné de sa ministre de l’Intérieur, mais cette dernière, la blonde et robuste Michèle Alliot-Marie, ne s’est fendue que de quelque sourires que l’on devinait soupirants, entre deux séries de bains de foule, tous plus toniques les uns que les autres. Sarkozy n’a rien laissé à Alliot, qu’il considère déjà comme faisant partie du passé. Il ne la supporte plus, et cherche à lui faire payer le rôle qu’elle aurait tenu dans l’affaire des faux fichiers Clearstream. Tout naturellement, il l’a donc invitée à le suivre dans son déplacement en Corse pour bien montrer qu’elle n’existait pas, et que c’était lui qui s’occupait encore, comme de tout le reste, de l’Intérieur.

"J’ai voulu venir en Corse avant la fin de l’été pour dire à la Corse que je ne l’ai pas oubliée." (...) "Les premières victimes du racket, de la violence, de la mafia, des cagoulés, ce sont les Corses. L’Etat républicain est prêt à parler, à discuter, mais il n’est pas prêt à céder sur ses valeurs." (...) "Si on veut poser des bombes, l’Etat sera au rendez-vous pour la punition." Du Sarkozy comme on en a l’habitude désormais, un discours bien rodé de surveillant général qui veut bien admettre quelques écarts mais sans franchir la limite. L’ordre doit être respecté et la justice s’exercer. Pour illustrer ces commandements, rien de tel que les deux ministresses concernées, Alliot-Marie donc et Dati, présentes en fond d’écran. Une image encore une fois claire, précise de ce qu’est la présidence sarkozienne : un chef omnipotent, acteur de tout, et des figurants ministres, qui exécutent, parfois sans dire un mot. Une présidence de général, d’empereur. Et en Corse, Sarkozy se trouvait pousser des ailes : cette île est un terrain de jeu formidable, un amplificateur médiatique à nul autre pareil quand il s’agit de rouler des mécaniques et de bomber le torse. Très facile d’aller engueuler, ou menacer les "encagoulés" quand ceux-ci se tiennent à carreau depuis de longs mois. Mais les politiques passent, et le problème demeure. Encore du racket, encore des bombes, encore des menaces. Quant à la punition...

...On en serait plutôt déjà au stade de la récompense, puisque Sarkozy s’est dit hier, son courroux passé, prêt à "aller très loin" sur de nombreux sujets "sensibles", comme l’apprentissage de la langue corse, par exemple... Une manière comme une autre d’ouvrir les négociations : posez vos cagoules, et on est prêt à vous accorder quelques bribes d’indépendance. Sarkozy s’est dit prêt à opérer une "révolution culturelle", rien de moins, à condition que les Corses rompent avec "le système mafieux". Il est même prêt à décentraliser le conseil des ministres sur l’île de Beauté, ce qui "serait un signe fort", selon lui, de l’attachement de la France à la Corse, qui a "tant souffert". Rendez-vous en octobre, donc, pour la bande à Fillon, en espérant qu’aucun des ministres ne se fera racketter !

Sarkozy avait la mine et le verbe des grands jours, hier. Il avait, le temps d’une journée, posé le costume encore un peu grand de président pour enfiler sa panoplie favorite de premier flic de France. De justicier au grand cœur, celui qui reçoit ceux qui ont dit non au chantage. Celui qui veut faire reconnaître les "droits" mais respecter les "devoirs". Celui qui n’a pas dû beaucoup amuser Alliot-Marie, désormais en charge de tenir les engagements du président.


Moyenne des avis sur cet article :  3.9/5   (40 votes)




Réagissez à l'article

66 réactions à cet article    


  • Vilain petit canard Vilain petit canard 29 août 2007 09:58

    D’un côté les gros bras et les rodomontades de caïd mal dégrossi, de l’autre, la passion victimaire et le sauvetage médiatique des veuves et orphelins. On commence à connaître l’air et les paroles de la chanson de geste sarkozienne, moi je commence déjà à en avoir marre. Jusqu’ici, en Corse, cela ne lui a pas trop réussi (ni aux Corses, d’ailleurs), mais qu’importe, il faut une rentrée « dynamique », « active », avec douche glacée le matin pour ne pas avoir l’air d’un ramollo.

    J’ai vu hier à la télé le couple fatal Sarko-Alliot. Le Général et l’Adjudante. Le Père Décidé et la Mère Punitive. Elle patientait, soupirait, jetant des regards de ci de là, vers l’horizon, au-dessus des caméras, pendant que lui déblatérait son baratin habituel de camelot du bâton blanc (« sans tabous », je suppose). Quelle mascarade !

    Les méchants cagoulés n’ont qu’à bien se tenir, je vous le dis, parce que sinon, Michèle Alliot-Marie la Dominatrice va leur faire pan-pan-cul-cul ! Je vous parie que ça va les exciter encore plus...


    • IP115 29 août 2007 10:28

      Ce qu’il y a de bien avec les anti-sarko primaires de base, c’est que QUOI QU’IL FASSE, c’est mal ... Quand il n’intervient pas c’est parce qu’il s’en fout qu’il ne s’intéresse qu’à ses vacances, quand il intervient, c’est un faux cul qui ne fait que pour jouer sur les émotions.

      A force de cier au loup tout le temps pour rien, on finit par ne plus être crédible du tout (c’est un peu ce qui est arrivé à la gauche pendant les élections que les français ont envoyé aller se reconstruire dans l’opposition pendant au moins 10 ans, après l’avoir déjà fait 2 fois de suite).

      Mais c’est sûr qu’en regardant le poil dans la main de l’autre, ça évite de regarder la paille qu’on a dans la sienne.

      Pour info 72% des français et même 46% des électeurs de gauches sont satisfait (rien que des abrutis surement) de la politique et lui font confiance (je n’ose pas donner les chiffres catastrophiques de la gauche) alors franchement l’avis de quelques gôchos aigris et frustré d’AV persuadés de détenir la vérité absolue, tout le monde s’en fout (les cimetiaires ne sont ils pas pleins de gens indispensables) ?) !


    • Moonz 29 août 2007 10:49

      > Ce qu’il y a de bien avec les anti-sarko primaires de base, c’est que QUOI QU’IL FASSE, c’est mal ...

      Alors là, je me dois de protester. Je suis ce qu’on pourrait appeler un anti-Sarkozy primaire (la preuve, je me suis même fait violence pour voter PS au deuxième tour, chose que je m’étais promis de ne jamais faire...), mais Sarko, quand il était en vacances, je l’aimais bien moi (’fin, disons qu’il était supportable)...


    • Vilain petit canard Vilain petit canard 29 août 2007 11:13

      "Ce qu’il y a de bien avec les anti-sarko primaires de base, c’est que QUOI QU’IL FASSE, c’est mal ...

      Et ce qu’il y a de bien avec les pro-sarko primaires de base, c’est que QUOI QU’IL FASSE, c’est bien ... et que QUOI QU’ON DISE sur lui, si ce n’est pas de l’admiration béate, C’EST MAL !


    • IP115 29 août 2007 11:31

      et oui que veux tu, 72% des français, et 46% des électeurs de gauche sont pro-sarko, faudrait peut être que la gauche commence à se poser les bonnes questions ! Tu sais même les dirigeants de gauche ont compris la leçon, il serait peut être temps que cela commence à redescendre ... smiley

      Pour redevenir sérieux, parce que c’est pas avec des commentaires comme les tiens qu’on va faire avancer le sujet. Jusqu’à aujourd’hui les gouvernements de gauche comme de droite se sont contenté d’acheter la paix sociale en Corse en fermant les yeux sur le rakette et autres délis mafieux. Au point qu’aujourd’hui même un simple salariés rakette son patron (c’est tellement plus facile que de travailler). Aujourd’hui le président de la république lui même s’implique dans le dossier pour essayer (je dis bien essayer car lui contrairement aux donneurs de leçons sur le fora « citoyens » est dans la réalité et les YAKA FOKON ne suffisent pas), de trater le problème. Qu’il y arrive ou pas est un autre problème, mais au moins il aura essayé !

      Qu’as tu fais dans ta vie pour la corse à part donner des leçons et critiqué ceux qui essaient ? bref dès que tu auras quelque chose de constructif à nous dire, tu reviens !


    • BDS69 BDS69 29 août 2007 11:57

      J’attends avec impatience le jour où des parents/conjoints de victimes vont en avoir marre de servir de caisse de raisonnance au délire égomaniaque de sarko Ier , et refuseront d’être reçus à l’Elysée ...

      Vu dans le canard de ce matin, un dessin de Lefred Thouron.

      Raymond Barre est mort. Sarko : « Je vais recevoir ses parents »


    • Vilain petit canard Vilain petit canard 29 août 2007 12:26

      @ IP115

      "Qu’as tu fais dans ta vie pour la corse à part donner des leçons et critiqué ceux qui essaient ?

      Ben, entre autres, j’ai pris des cours d’orthographe. Et, qu’as-tu fait pour la Corse, toi, brave défenseur de notre Président ?


    • Imhotep Imhotep 29 août 2007 12:57

      Voilà ce que l’on appelle un commentaire constructif ! A voir les votes on peut supposer qu’un vol de moineaux sarkophiles est passé par là ...


    • Christophe 29 août 2007 13:05

      Ben, entre autres, j’ai pris des cours d’orthographe.

      Grand bien vous fasse, vous auriez peut être dû compléter votre formation par d’autres matières car elle laisse vraiment à désirer. Plutôt que de vous intéresser à l’orthographe des messages, vous feriez mieux de les lire.

      Je ne suis pas Sarkolâtre, mais je dois bien reconnaître que ce réflexe pavlovien qui consiste critiquer systématiquement tout ce qui vient de Sarkozy ou de la droite commence à me casser les pieds sérieusement.

      Qu’un caricaturiste fasse de la caricature quoi de plus naturel, mais on attend un peu plus de quelqu’un qui se prétend journaliste citoyen et « empêcheur de tourner en rond ». A cause de gens comme vous on ne peut plus lire un débat sur la politique sans le voir systématiquement tourner au catalogue de critiques pour la plupart gratuites.

      Sarkozy, avec ses défauts et qualités est que vous le vouliez ou pas le président de la république française. Qu’il s’exprime sur les sujets de société, quoi de plus naturel. Alors évitons les procès d’intentions staliniens et attendons de voir comment cela se passe avant de critiquer bêtement.

      @ tous, désolé pour ce coup de gueule, mais les élections sont passées et il faudrait commencer à envisager de redevenir sérieux. Voila bien longtemps que je n’étais pas revenu sur Agoravox, mais je vois que rien n’y a vraiment changé.

      Cordialement


    • duffy duffy 29 août 2007 14:15

      « Les moineaux sarkophiles » ? Doit-on comprendre les français qui ont porté Nicolas Sarkozy à la présidence de la République ? Car, si c’est le cas, il serait bon de rappeler que l’exercice de la démocratie suppose le respect du principe de majorité exprimée en faveur d’un candidat, ici, en faveur d’un programme. De surcroit, la chanson triste et imbécile des donneurs de leçons gauchisantes, lasse tous les gens qui travaillent. Commencée en 1968, avec le slogan « il est interdit d’interdire », elle a ruinée le corps de l’éducation nationale. Vecteur du tout-état, duquel il est vrai, on peut sourcer les origines jusqu’à Richelieu, voire peut-être un peu plus loin dans notre histoire, elle a privée notre pays de la dynamique que génère la créativité du commerce. Regardons nos voisins, britanniques, hollandais, espagnols ou allemands. Tous ont compris que le délire de la sur-étatisation était un leurre dangereux. Nos éxécutifs départementaux ne font pour beaucoup que répéter les réflexes pavloviens de centralisation éffrénée, et de sur-administration. Par l’élection de Nicolas Sarkozy, les Français ont certainement voulu donner un coup d’arrêt à cette tendance suicidaire. Aussi, le coeur des vierges de l’intelligentsia socialiste serait-il mieux inspiré de chercher à comprendre pourquoi les français le renvoie systématiquement dans les cordes que de venir poser des principes anti-démocratiques sur les forums de discussion de la République.


    • IP115 29 août 2007 14:55

      @duffy

      je crains que tu ne perdes ton temps, ce forum est noyauté par les anti-sarko primaires (même pas capables de l’assumer) bouffis de certitudes. Ils ne t’entendent pas, pas plus qu’ils n’entendent pas le résultats des urnes ou l’opinion de l’immense majorité des français y compris de gauche. Ils en sont restés à leurs vieux combats d’arrière garde stériles et ridicules, à contre courant de l’immense majorité de l’opinion publique (qui ne sont que des idiots, forcément), persuadés qu’eux seuls détiennent la vérité absolue, que dans leur grand désoeuvrement ils viennent déverser du haut de leur condescendance.

      Voila pourquoi les débats qui suivent les articles politiques sont d’une telle médiocité au point que plus personne de sérieux n’y participe. C’est devenu le lieu de rencontre des gôchos désoeuvrés (et pour la plupart retraités ou assistés) où l’on vient hurler avec les loups et jouer à « dire du mal » ...

      Combien tu paries que dans moins d’une heure ton post, comme tous ceux qui ne sont pas conforme à la pensée unique virtuelle d’Agoravox, sera à -1à ou -15 (s’il n’est pas replié) ? cachez ce post que je ne saurais lire ...

      Allez les guignols, à vos pouces, prêts, moinsez !


    • IP115 29 août 2007 15:06

      « Un ancien dirigeant disait : »Les Français sont des veaux« , alors franchement, la pensée d’une majorité de Français m’en touche une sans faire bouger l’autre... »

      c’est avec ce genre de raisonnement que le PS en est arrivé au désastre idéologique où il en est ... smiley

      PS : Ludo : Militant au PS depuis 2004, proche du courant ’Socialisme et démocratie’ (courant de DSK) ... smiley


    • GUY2 29 août 2007 16:02

      Lorsque vous écrivez prenez soin au moins de vérifier l’orthographe (entre autre cimetiaire ). Autrement vous allez vous faire sermonner par votre cher Sarkozy qui vous mettra au piquet et vous fera porter le bonnet d’ane(avec un accent circonflexe).


    • Imhotep Imhotep 29 août 2007 16:14

      Le vote du 6 mai et les sondages sont les arguments définitifs des ump-militants, Mais ce ne sont pas les seuls. Tout opposant à leur caïd (ce qui est pourtant la démocratie) ne peut être qu’anti-démocratique, stupide, gauchiste, fénéant, retraité (quoique c’est le plus gros vivier de Sarkozy), fonctionnaire, aigri, jaloux, raté etc. Il serait intéressant de faire la double analyse de ce qui les fait tant aimer Sarkozy et tant utiliser sous tous horizons toujours les mêmes arguments le plus souvent de forme, rarement de fond, et le plus souvent affirmatifs, péremptoires et définitifs. Quant aux moineaux (c’était une parabole) je ne savais pas que 72 % des français étaient venus ici sur le forum d’Agoravox émettre leur opinion quand seulement une vingtaine d’e-badauds donnent le leur et votent. Juste un premier exemple c’est cet article. Sarkozy fait des effets d’annonce mais il y a un hic : il a été minsitre de l’intérieur pendant 4 ans et s’est occupé de la Corse dont notamment un référendum local dans lequel il avait mis tout son poids et qui a été rejeté. Qu’il fût minsitre de l’intérieur jusqu’au mois de mars 2007 est un fait indéniable. Que ses résultats en Corse soient pour le moins modérés est aussi indéniable. Ces deux points donnent à tout français y compris les imbéciles le droit le plus légitime de douter des paroles de Sarkozy quant à son efficacité future sans se faire insulter (il est vrai que le premier secrétaire du parti de leur mentor dit Salope et le mentor lui-meme connard). C’est un doute légitime quand 4 ans de mains dans le cambouis pour aller au charbon donnent si peu de résultats avec des rackets, des bombes et pas mal de détournement de fonds. Ce n’est pas faire injure à la démocratie ni même à l’intelligence d’être réservé et de se dire qui a menti mentira et qui a échoué échouera.


    • IP115 29 août 2007 20:57

      « D’une part, je ne représente pas le point de vue de l’intégralité su PS »

      heureusement pour le PS, tu ne représentes RIEN, NADA. Tout au plus la caricature du militant dogmatique aux idées obsolètes qui ont conduit la gauche au vide sidérale où elle est aujourd’hui. Mais surtout continue !

      « Mitterrand a bien promis l’abolition de la peine à laquelle 70% des Français ... bla bla bla qui n’a rien à voir avec le sujet ... »

      euh rassure moi, tu ne te compare pas à Mitterrand ? smiley

      « Par moment il faut avoir le courage d’adopter une position sans se soucier du qu’en-dira-t-on. »

      MRD, ... ben c’est exactement ce que Sarkozy, président de la république française, fait. Et en plus il a l’élégance de le faire avec l’assentiment d’une immense majorité de français de droite comme de gauche ... Alors le « qu’en-dira-t-on » d’un « Ludo » (et d’une petite vingtaine tout au plus d’illustre(s) inconnus désoeuvrés squattant Agoravox), militant de base d’un parti en déconfiture qui plus est dans un courant dont le patron est bien plus proche de Sarkosy que tu ne le seras jamais ... essaie d’imaginer !

      « Bref, je me contre-fout du sondage pipop du jour comme de ton avis et non, ce n’est pas ce genre d’attitude qui risque de couler le PS plus que le suivisme de Ségolène aux rails de l’opinion publique... »

      et bien saches que 72% des français, 46% des électeurs de gauche et moi, nous nous contrefichons de ton avis mais alors à un point que tu ne peux même pas imaginer même dans tes rêves les plus fous.

      Quant à Ségolène, il y a encore trois mois à vous entendre tous c’était la 8me merveille du monde, celle qui devait conduire la gauche vers « d’autres victoires », que ce qui justifie se subit retournement de veste ?

      Allez, tu peux disposer !


    • IP115 29 août 2007 21:06

      « Lorsque vous écrivez prenez soin au moins de vérifier l’orthographe ... bla bla bla pseudo humoristique sans intérêt »

      Bah que veux tu, je laisse toujours quelques fôtes d’ortograf dans mes posts pour que les handicapés du bulbe dans ton genre puisse quand même participer aux « débats » ...

      Sur ce, que répondre à un « contributeur » qui d’un post d’une bonne quinzaine de lignes n’a retenu qu’une fôte d’ortograf au mot « cîmethiayrres » ... Qu’il est a peu près aussi intéressant (mais quand même moins pratique) qu’un simple correcteur orthographique ...

      merci de t’être inscrit pour dire ça, c’était effectivement indispensable à la compréhension du problème Corse ...


    • valentin1979 30 août 2007 02:13

      >>et oui que veux tu, 72% des français, et 46% des électeurs de gauche

      Il en est de la politique comme de Koh Lanta : quand il n’y a pas d’entrecote frites, et qu’il n’y a plus de riz, on se met à aimer les racines...

      Et il en est de la communication politique comme des racines psychotropes : il doit y avoir comme une substance hallucinogène qui donne l’impression de voir des choses qui ne sont qu’apparence.


    • tvargentine.com lerma 29 août 2007 10:01

      Vous dites « cette île est un terrain de jeu formidable, un amplificateur médiatique à nulle autre pareil quand il s’agit de rouler des mécaniques et de bomber le torse »

      C’est une forme de racisme pour les Corses et une grosse image d’Epinal.

      La Corse est un pays fantastique et ses habitants sont accueillants.

      Quand à Nicolas Sarkozy,nous constatons TOUS,que sa méthode de rétablissement de l’ordre républicain fonctionne,car les voyoux sont en prison et les réglements de compte sous la forme d’engins explosifs ont chuté !


      • Niamastrachno Niamastrachno 29 août 2007 15:55

        ERRATUM

        Nous constatons TOUS que le nombre de personnes touchées par la propagande Sarkozyste touche un nombre croissant d’idiots.


      • Nobody knows me Nobody knows me 29 août 2007 18:09

        @lerma

        Pipo, pipo, pipo !!!


      • valentin1979 30 août 2007 02:36

        >> La Corse est un pays fantastique et ses habitants sont accueillants.

        Bon il faut dire que si tu es arabe tu auras quelques problèmes avec certains Corses, et pas des problèmes spécialement subtils. Mais bon c’est tellement plus facile d’etre sous le charme quand on ne fréquente que des gens qui pensent comme vous, vivent comme vous et ont la même dégaine que vous. En somme quand on reste dans sa bulle (financière, culturelle, géographique).

        au pif deux liens http://www.ldh-toulon.net/spip.php?article456 http://www.investigateur.info/affaires/corse/articles/article_racisme_corse .html


      • PtitLudo PtitLudo 29 août 2007 10:03

        Ca aussi ça devait changer (se souvenir des incidents gare du nord en avril et les JTs qui ouvraient sur ce sujet) : http://www.leparisien.com/home/info/faitsdivers/articles.htm?articleid=276196742 On allait voir ce qu’on allait voir. Et effectivement on voit ! Sauf dans les JTs, tiens tiens ...


        • LE CHAT LE CHAT 29 août 2007 11:03

          il leur a promis 20% de réduction sur un prochain container de cagoules en provenance de Chine ! qu’est ce qu’il faut pas faire pour faire passer la pillule du travailler plus pour gagner plus en Corse smiley


          • Briseur d’idoles 29 août 2007 13:20

            Salut, mon Miaou préféré !

            Pour le cagoules, il faut demander à l’ex-préfet Bonnet qui incendiait les paillotes, la nuit, avec des potes de la préfecture et de la gendarmerie...

            Mais que devient ce talent ? Sarko, l’a-t-il récupéré en douce pour de futurs coups tordus ?

            Mais en Corse, ce sont les Corses qui surveillent flics et gendarmes...

            Heureux Corses !


          • LE CHAT LE CHAT 29 août 2007 15:43

            salut Milan , peut être bien que Bonnet vend des cagoules maintenant ! smiley Il en a refilé une à mickeal Youn , c’est déjà un début .

            Le SARKOSTAN est un pays pilote en matière de recyclage de gloires du socialisme usagées


          • Bouli Bouli 29 août 2007 11:07

            Mais comment va s’appliquer le « travailler plus pour gagner plus » aux poseurs de bombes ??? smiley


            • Briseur d’idoles 29 août 2007 12:22

              Il lui suffit de les mettre en pétard...

              Sarko fait penser au préfet incendiaire de paillotes !

              Au fait, que devient-il ?

              Sarko a-t-il récupéré ce talent ?

              Enfin, les Corses valent infiniment mieux !


            • moebius 29 août 2007 11:59

              Ben voila ! « le probléme Corse ». Ce probléme sur lequel se sont cassés les dents les précédents gouvernements est maintenant enfin réglé. Ont vient de l’apprendre, la dépéche vient juste de tomber. Les méchants ont été impressionné par le discours de fermeté du président aidé par cela par la présence rébarbative quoique discréte de la ministre de l’intérieur. L’ordre républicain regne à nouveau sur l’ile et SP (super président) peut s’envoler vers d’autres aventures qui l’améneront là ou le crime fait encore loi...tin rin tin rin tin rin...tin rin tin tin tin...Quand à l’affreux docteur Antisarkosyprimaire, il peut retourner dans l’ombre loin des sunlight et ouvrir un commerce de gagoules chez nos amis savoyards.


              • CAMBRONNE CAMBRONNE 29 août 2007 12:00

                EXCELLENT ARTICLE DE LILIAN MASSOULIER

                Hé oui je le dis même s’il ne se répand pas en éloges flatteurs sur notre président mais lui il le peut car il traite tout le monde de la même façon . LILIAN est un égratigneur et ça c’est drôlement utile .

                J’ai voté Sarkozy mais je ne suis pas un Sarkolâtre . Cependant je ne supporte pas les arguments de mauvaise foi utilisé la plupart du temps sur ce site .

                Dans la mesure ou l’auteur traite à égalité Ségolène et Sarko ses arguments sont certainement plus interessants et peuvent être entendus.

                Je suis d’accord pour voir dans son attirance envers la corse un désir peut être inconscient de se mettre dans les pas de l’Empereur . Il en a beaucoup de cotés et ce n’est pas moi qui vais m’en plaindre .

                Vive la république quand même .


                • Imhotep Imhotep 29 août 2007 12:02

                  Juste trois questions : Sarkozy n’a-t-il pas été ministre de l’inérieur jusqu’en mars 2007 ? Le ministère de l’intérieur n’a-t-il pas pour vocation la défense des biens et des personnes, la lutte contre le terrorisme sur notre territoire et enfin l’aménagement du territoire (juste ce qu’il faut comme attributions pour le problème corse) ? Avec 4 ans d’activitité (activisme ?) et de volontarisme de l’Omnicompétent (j’ai découvert un terme adéquat le polymath(e) ) se pourrait-il que le problème ne soit pas réglé ?


                  • Briseur d’idoles 29 août 2007 12:29

                    Sarkozy en Corse, c’est une insulte faite à la Corse et aux Corses !


                    • ripouette ripouette 29 août 2007 12:56

                      Et si les Corses gardaient notre omniprésident... Ils se ressemblent pas mal le Sarko et les nationalistes, à jouer les gros bras cachés derrière des flingues. Ils ont de plus en commun d’avoir une vision territoriale des événements et des enjeux de pouvoir.

                      On pourrait peut-être leur laisser Sarko !


                      • Briseur d’idoles 29 août 2007 13:12

                        En Corse, ils ne sont qu’une minorité à apprécier Sarko, et général des non-Corses !

                        La situation de la Corse est très complexe et il y a des nationalistes corses sincères...

                        Les revendications de ces derniers sont souvent fondées !


                      • Falkland 29 août 2007 13:02

                        comment il fait pour dire aux français ce qu’ils veulent entendre sans que ceux-ci ne s aperçoivent de rien, moi c est ça qui me bluff.


                        • arturh 29 août 2007 13:04

                          Est-ce que selon le « comité de rédaction » d’Agoravox, être « journaliste » politique (puisque cet « article » est classé dans cette catégorie) « citoyen », ça consiste a égrener des opinions d’après des images vues à la télé ?


                          • IP115 29 août 2007 13:22

                            Que veux tu Arthur, l’article est bon, mais le débat est à la hauteur des quelques désoeuvrés sarkophobes primaires qui hantent systématiquement tous les articles politiques, aussitôt rejoins par les islamo-guignols d’extrème droite.

                            24 commentaires inutiles et qui n’apportent strictement rien au débat ! merci au canard boiteux d’avoir si intelligeament ouvert le « débat » ...

                            Crois moi, si tu cherches à débattre de politique entre gens intelligents, c’est pas ici qu’il faut venir !


                          • Freeflyer75 29 août 2007 14:35

                            Personne ne t’oblige à venir !!


                          • valentin1979 30 août 2007 02:47

                            >> par IP115 (IP:xxx.x93.236.96) le 29 août 2007 à 13H22 Que veux tu Arthur, l’article est bon, mais le débat est à la hauteur des quelques désoeuvrés sarkophobes primaires qui hantent systématiquement tous les articles politiques, aussitôt rejoins par les islamo-guignols d’extrème droite.

                            Vous qui dénoncez l’antisarkozysme primaire, vous illustrez quoi sinon votre anti-islam ? Vous mettez dans une phrase d’insultes le terme « islamo-guignols ». N’insultez pas les musulmans, vous ne donnez pas une bonne image aux pro-sarkozystes primaires.

                            Sinon c’est Lerma pour qui tous les Corses sont accueillants, même pour les arabes ! C’est ca les pourfendeurs de l’anti-sarkozysme primaire ? Idéologiquement pour l’un, intellectuellement pour l’autre, c’est pas encore ca...

                            Je préfère les modérés, qui voient et reconnaissent le bien quand c’est bien, et la saleté quand c’est crade.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès