Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > En marche pour une 6ième ?...

En marche pour une 6ième ?...

Le député centriste et béarnais Jean Lassalle vient de boucler en France une marche de 6000 km, et a acquis, au cours de son périple la certitude d’une fracture entre le peuple et ses dirigeants, ressenti la colère latente du peuple, et est convaincu qu’un changement radical s’impose, espérant que ce soit sans violence…

Dans la foulée des marcheurs célèbres, de Mandela à Gandhi, en passant par la « marche des beurs », et bien d’autres, le député béarnais à parcouru la France dans tous les sens à la rencontre de ces concitoyens.

Le bilan qu’il tire après sa rencontre avec des milliers de français est accablant : « mépris des nantis face au petit peuple,  méconnaissance profonde des élus, de quels bords soient-ils, la misère de millions de citoyens, coupure évidente entre le peuple et ses dirigeants, situation d’un pays qui se délite, lien humain atteint  » bref pour le député marcheur, la situation est préoccupante…ce qui est une litote, et, dans la foulée d’un Stéphane Hessel, il évoque un nécessaire acte de résistance.

Lors d’une interview réalisée à France Culture, dans l’émission du 13 décembre « les matins », il enfonce le clou :

« Il ne reste plus qu’un système fou furieux, la finance prend la pouvoir une fois de plus, aux états succède la technostructure (...) Nous n’avons plus la possibilité de peser sur le destin de nos compatriotes »

Il évoque un changement de monde, souhaite des innovations, il découvre ce pays qui ne sait plus ou il en est, constate la disparition des industries, de l’agriculture, et est convaincu qu’il faut « reprendre lien avec le peuple, le grand absent de ces 25 dernières années ».

Il dénonce l’amplification de la dette nationale, convaincu qu’on ne peut rien sans le peuple, et face aux manifestations corporatiste, à la tentation du vote désespéré, il constate qu’il n’y a jamais eu autant de propos et d’actes racistes autant désinhibés.

Récemment la nouvelle Miss France, fière d’être métisse franco-béninoise rappelait les mésaventures de l’une de ces consœurs, Sonia Rolland, métisse aussi, qui racontait son calvaire, surtout avec son courrier : lettres d’insultes, voire paquets contenants une matière chère à Cambronne. lien

Jean Lassalle est donc convaincu qu’il faut changer de paradigme. lien

Un sondage récent lui donne raison : on y apprend que 3 français sur 4 considèrent que la France est en déclin, et pour relancer la croissance, seulement 13% seulement font confiance à l’état, 43% aux entreprises, 54% aux français eux-mêmes… cerise sur le gâteau, ils sont 59% à penser que pour relancer la croissance il faut limiter au maximum le rôle de l’état. lien

Brice Couturier, chroniqueur dans cette émission lui répondait en écho déclarant : « L’état aujourd’hui empêche, entrave, bride l’élan créateur de la société, à travers ses milliers de règlements absurdes, qui prélèvent une portion anormalement élevée de la richesse crée, sans apporter la preuve qu’il en fait bon usage.

La société, elle, fait preuve de résilience, encaisse la crise en inventant des activités et des solidarités nouvelles, sur le terrain, à bas bruit, il semble que fleurissent toutes sortes d’initiatives, a travers des solidarités et gère la crise à sa façon  » et posant la question : « l’émancipation de la société est elle souhaitable, la société civile doit-elle prendre le relais des élites défaillantes ?  » (lien) il constate qu’il y a « une volonté pour essayer de dépasser ce moment vécu avec une très grande souffrance, le désespoir, l’absence de destin, qu’il faut dépasser un cap, et surtout le faire sans violence, le peuple ayant pris conscience que cette violence pourrait venir, que ça pourrait dégénérer, tant est forte l’aspiration de la société de prendre des responsabilités dont elle est dépossédée depuis des dizaines d’années, puisque l’état a été détricoté, pour faciliter une intégration européenne ratée, et l’état bienveillant et protecteur voulu par les républicains s’est transformé en un état qui n’est plus adapté à notre temps  » lien

En effet, à la lecture du petit livre noir des GPII (grands projets inutiles imposés) comment ne pas s’étonner que l’Etat, après avoir consulté, commandé des rapports, entérine pourtant ces projets inutiles, en investissant au bas mot 140 milliards d’euros, comme par exemple pour la ligne LGV-Fret Lyon-Turin, (28 milliards d’euros) considérée comme inappropriée par la Cour des Comptes (lien) et comme contestable dans le rapport Duron, (lien) ce qui n’a pas empêché le chef de l’état de la valider, aux quelques 59 députés présents dans l’hémicycle de l’acter, et de l’appuyer par la décision du Sénat, où n’étaient présents que 13 représentants de chaque parti politique. lien

Au-delà des réflexions du député Béarnais, et du journaliste de France Culture, il faut évoquer celles de Jeremy Rifkin qui est convaincu qu’une nouvelle révolution industrielle est déjà enclenchée, et qu’elle n’a pas attendue de décisions en haut lieu pour se réaliser. Il l’appelle la « production distribuée », chacun devenant producteur d’énergie, en organisant le partage de celle-ci. lien

Le même modèle fonctionne déjà dans d’autres secteurs, avec les AMAP, qui permettent de créer un lien direct entre producteurs et consommateurs (lien) les paniers paysans, qui permettent de recevoir chez soi des produits frais et sains, (lien) le SEL (système d’échange local) qui permet à n’importe quel particulier de proposer ses services contre d’autres services, (lien) le covoiturage, une alternative bon marché aux transports en commun actuels, (lien) les « consommacteurs » (lien), et autant d’initiatives qui vont toutes dans le même sens, sans oublier l’information avec la presse citoyenne, Agoravox en est l’un des exemples, qui en permettant à chacun de devenir journaliste citoyen, de donner des informations vérifiées et vérifiables, que l’on trouve rarement dans la presse officielle. lien

On pourrait aussi évoquer le Bitcoin, cette monnaie décentralisée électronique et numérique, qui permet un paiement sécurisé et anonyme entre particuliers. Cette monnaie qui se veut universelle permet de payer des biens dans le monde réel, tout en étant échangeable contre des devises sans pour autant être adossée à aucune institution financières ou bancaire.

L’idée est de contrer les organismes centraux, source de tous les maux de l’économie et notamment de la spirale inflationniste. lien

Les monnaies complémentaires locales avaient donné le signal, avec en ligne de mire la volonté de se réapproprier l’usage de la monnaie. lien

Alors qu’on attend que le président de la république prouve enfin que son adversaire est encore la finance, on vient d’assister à la naissance d’un nouveau mouvement politique, la « Nouvelle Donne » qui fait valoir des ambitions européennes.

Les vieux partis ont attisé la haine raciale, dressé les classes les unes contre les autres, les gouvernements se suivent et se ressemblent, proposant des promesses rarement tenues, organisant des débats dont les conclusions ne sont pas entendues, commandant des rapports sans pour autant tenir compte de leurs recommandations, faisant vivre ainsi une illusoire démocratie.

Cette « nouvelle donne » a vu le jour le 28 novembre dernier, au Café du Croissant, lieu hautement symbolique, puisque Jean Jaurès y a été assassiné, et l’économiste Pierre Larrouturou, l’un des animateurs de ce nouveau parti n’y va pas par quatre chemins : «  le pays est mur, il est en colère. Nous sommes la France qui en a marre d’attendre alors que des solutions crédibles existent », ce qu’appuie le philosophe Edgar Morin pour qui « tout n’est pas fait par le gouvernement pour lutter contre le chômage, alors que, depuis un an et demi, il y a 500 000 chômeurs supplémentaires et 600 000 fin de droits tombés dans la pauvreté ». lien

On trouve dans les rangs de ce nouveau parti des militants et des élus issus du PS, du Modem, du Front de gauche, des patrons, des précaires, Christiane Hessel, veuve de Stéphane Hessel, des révoltés qui s’assument comme Isabelle Maurer, laquelle s’était illustrée récemment face à Jean François Copé sur le plateau de télévision de « des paroles et des actes  ». La colère qu’elle exprime face à un Copé sans voix mérite le détour. vidéo

Le programme de ce parti se décline en 20 propositions parmi lesquelles on trouve entre autres une loi d’initiative européenne qui permettrait que tout texte ayant recueilli au moins 300 000 signatures soit débattu au sein du parlement, ainsi qu’une renégociation du traité européen, en se souvenant que celui qui est appliqué aujourd’hui avait été refusé par le peuple par référendum…

Leur programme complet est sur ce lien

Vont-ils assez loin pour autant ?

A la lecture de ce manifeste, signé Pascal Geoffroy, la réponse penche du coté du non.

N’est-ce pas, comme au temps où Mitterrand avait lancé Génération Ecologie pour faire de l’ombre aux Verts, une manœuvre élyséenne pour préserverr une majorité à gauche ?

L’avenir nous le dira, car comme dit mon vieil ami africain : « la politique est l’art d’empêcher les gens de se mêler de ce qui les regarde ». (à moins que la phrase ne soit de Paul Valéry

L’image illustrant l’article vient de « www.fhimt.com&nbsp ;&raquo ;

Merci aux internautes de leur aide précieuse

Olivier Cabanel

Articles anciens

L’énergie en partage

Un président tétanisé

La taxe carbonisée

La retraite au flamby

La sauce hollandaise ne prend pas

L’improbable révolte des sans

Qu’est-ce qui cloche ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.96/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

64 réactions à cet article    


  • jako jako 17 décembre 2013 09:20

    Bonjour Olivier, j’ai bien peur que l’on s’achemine plutôt à juste avant la 1ère...


    • olivier cabanel olivier cabanel 17 décembre 2013 09:21

      bonjour Jako

      bien vu...
      c’est vrai que depuis qu’on l’attend...
       smiley

    • claude-michel claude-michel 17 décembre 2013 09:21

      6.000 Kms pour se rendre compte de la réalité des choses.. ?

      Un cas pathologique extrême...Depuis toutes ces années comme politicien à quoi a t il pu passer son temps..a part cirer les pompes de François Bayrou.. ?


      • olivier cabanel olivier cabanel 17 décembre 2013 09:22

        claude michel

        vous n’êtes pas juste...
        il est probable que si tous les députés entreprenaient une pareille marche, ils ne voteraient pas comme des godillots.
        non ?

      • claude-michel claude-michel 17 décembre 2013 09:38

        Par olivier cabanel....Faire des kilomètres ne rend pas les gens plus intelligent hélas...ça se saurait.. ?


      • olivier cabanel olivier cabanel 17 décembre 2013 10:06

        claude michel

        vous n’avez pas le sentiment que nos « grands » élus sont coupés de la réalité ?
        ne croyez vous pas qu’une telle marche permet de reprendre contact avec celle ci ?

      • claude-michel claude-michel 17 décembre 2013 10:12

        Par olivier cabanel .....En aucune manière...nos « élus » sont bien trop bornés pour ne regarder que leur pieds quand ils marchent...Ce personnage est un cas extrême...un Basque pur jus..perdu a l’assemblée nationale sur les gradins du haut...un peu à l’ouest pour tout dire...gentil mais un peu juste il me semble (d’après ses propos)...Bayrou est malin de s’en servir comme étendard...Que va t il devenir dans le duo avec Borloo.. ?


      • olivier cabanel olivier cabanel 17 décembre 2013 10:34

        claude michel

        vous êtes trop dans la caricature,
        vous oubliez que Lassalle avait fait une grève de la faim pour éviter une délocalisation..
        et cette grève a eu une conclusion heureuse. lien
        je veux bien qu’ils ne soient pas très nombreux à la chambre des députés à mériter des lauriers, mais au moins reconnaissez son engagement...
        enfin, c’est vous qui voyez.

      • claude-michel claude-michel 17 décembre 2013 10:56

        Par olivier cabanel ....Un élu qui fait une grève de la faim pour obtenir gain de cause... ?

        Nous nageons dans l’absurdité il me semble.. ?
        Désolé...nous n’avons pas la même optique de la classe politique... !

      • olivier cabanel olivier cabanel 17 décembre 2013 11:28

        claude michel

        et pourquoi pas une grève de la faim
        ce sont des citoyens comme les autres,
        il s’agit d’un acte de résistance.
        tout en son honneur.
        mais nous n’avons peut etre pas le même sens de l’honneur ?
         smiley

      • claude-michel claude-michel 17 décembre 2013 12:07

        Par olivier cabanel .....Sans doute...l’honneur des élus laissant à désirer vu l’état de notre pays depuis des dizaines d’années...Le dernier acceptable fut De Gaulle...depuis c’est le néant.. !


      • olivier cabanel olivier cabanel 17 décembre 2013 13:15

        claude michel

        l’image que chacun se fait de De Gaulle est l’objet de discussions d’historiens.
        saviez vous que si il est resté en angleterre, c’est uniquement parce que Churchill n’avait pas voulu mettre un avion a sa disposition, car votre héros s’appretait a retourner en France, à la demande de son supérieur hiérarchique ?
        j’ai les preuves à votre disposition.
        alors, laissez au moins à Lassalle son honneur....même si apparemment, peu de députés sont en mesure de la partager.
         smiley

      • claude-michel claude-michel 17 décembre 2013 13:48

        Par olivier cabanel....Chacun écrit l’histoire à sa façon.. ?

        Mon père qui collaborait à Londres avec De Gaulle avait une autre version des faits... !
        Bizarre non.. ?
        Pour le marcheur...sachez que chaque homme a un certain honneur....même Hitler ou Staline avait le leur il parait.. ?
        Mais l’honneur (pour moi) ne s’évalue pas en fonction des kilomètres..mais des actes et des paroles données..
        Il reste néanmoins dans sa catégorie un phénomène à part...(je n’ai rien contre lui sachez le)..juste un constat d’un élu un peu particulier qui découvre aujourd’hui que l’eau chaude existe.. ?

      • olivier cabanel olivier cabanel 17 décembre 2013 14:02

        claude michel

        vous devriez savoir que l’histoire est souvent écrite par les vainqueurs.
        ça n’enlève rien aux mérites de votre père.
        mais voici une autre version qu’il ne connait manifestement pas.
        tout d’abord, l’appel du fameux 18 juin n’a pas de raison d’être pour la bonne raison que le gouvernement français n’avait pu capituler, puisque l’armistice a été écrite bien après...même si le 17 juin Pétain avait appelé a cesser le combat. lien
        mais qu’importe...
        vous semblez oublier qu’il y a eu un autre appel, il émainait de Charles Tillon, l’un des chefs du parti communiste... et celui çi a été lancé le 17 juin... un jour avant l’autre !
        extrait :
        « Les gouvernements bourgeois ont livré à Hitler et à Mussolini l’Espagne, l’Autriche, l’Albanie et la Tchécoslovaquie…et maintenant, ils livrent la France. Ils ont tout trahi… » la suite de sa longue déclaration sur ce lien.
        le 20 juin, après avoir lancé son célèbre « appel », de Gaulle écrivait au Général Weygand :
        « Mon Général, j’ai reçu votre ordre de rentrer en France. Je me suis donc tout de suite enquis du moyen de le faire, car je n’ai, bien entendu, aucune autre résolution que de servir en combattant… »lien
        votre cher général était donc décidé à cesser le combat et obéir aux ordres de Weygand.
        le plus cocasse, c’est que Churchill avait refusé à De Gaulle de lui donner un moyen de transport pour quitter l’Angleterre.
        amusant non ?
         smiley



      • Aita Pea Pea Aita Pea Pea 17 décembre 2013 14:12

        Mouais , mais on oublie que le 16 y avait déjà Gégé Michu qui a déclaré à sa femme :« Fais les valises Josianne ,on s’barre de Paris ,et n’oublie pas les sauciflards ! » ...
        Tout l’quartier en est témoin .


      • claude-michel claude-michel 17 décembre 2013 14:20

        Par olivier cabanel....Vous mélangez tout...c’était pour combattre les nazis...pas pour faire comme Pétain ou Mitterant...de la collaboration... !

        Vous pourriez avoir « l’honnêteté » de le dire dans votre commentaire...
        Bizarre.. ?

      • claude-michel claude-michel 17 décembre 2013 14:22

        Par olivier cabanel.....N’êtes vous pas un peu révisionniste de l’histoire sur les bords.. ?

        Pourquoi tant de haine pour De Gaulle....étrange votre comportement...

      • olivier cabanel olivier cabanel 17 décembre 2013 14:32

        Aita

         smiley

      • imprécateur 17 décembre 2013 14:41

        Pour éclairer la lanterne qui semble être dans votre dos, permettez moi de vous rappeler cette sentence de Michel Audiard :
        -«  UN CON QUI MARCHE IRA TOUJOURS PLUS LOIN QUE DEUX INTELLOS ASSIS A DISCUTER ! »


      • olivier cabanel olivier cabanel 17 décembre 2013 14:43

        merci imprecator

        Jamais déçu par Audiard...
         smiley

      • claude-michel claude-michel 17 décembre 2013 14:52

         aita doukkala...


      • Gabriel Gabriel 17 décembre 2013 09:46

        Bonjour Olivier,
        Afin d’aider les élus nationaux à saisir la réalité du quotidien des citoyens qu’ils sont sensés représenter, je propose : Un stage de six mois pour commencer ou ils devront loger en banlieue dans un HLM avec 800 € mensuel, obligation d’écouter chaque soir à la télévision ou à la radio des politiques leurs dire que c’est la crise et qu’ils doivent se serrer la ceinture, que le SMIC et le social coûte trop cher et pour finir, leur challenge sera de décrocher un emploi durant ces 6 mois. Qu’en penses-tu ?


        • olivier cabanel olivier cabanel 17 décembre 2013 10:08

          bonjour Gabriel

          très bonne idée...
          mais déjà si tous faisaient le même voyage que le député béarnais, je pense que leur conscience de la réalité sur le terrain serait plus juste.
          ils sont dans une bulle... 
          Giscard, à son époque, s’invitait chez les français, mais , comme on le sait, c’était surtout une belle opération de com...
           smiley

        • Fergus Fergus 17 décembre 2013 13:02

          Bonjour, Olivier.

          Aussi sympathique soit-il et il l’est, Jean Lassalle fait aussi de la com’ (il est même récidiviste) car les doléances qu’il a recueillies sont connues de tous et ne nécessitaient évidemment pas de passer les 4/5e de son temps seul sur les routes : que de temps perdu pour aller à la rencontre des Français ! Un exercice que chaque élu peut d’ailleurs faire facilement au cours d’un périple en voiture de quelques semaines et non de 8 mois. Cela dit, si ça peut avoir un effet pour une meilleure prise en compte du ressenti de nos compatriotes, tant mieux, même si la com’ a, quoi qu’on en dise, été l’un des principaux moteurs de cette initiative !


        • olivier cabanel olivier cabanel 17 décembre 2013 13:17

          Fergus

          c’est pas faux,
          il est vrai qu’il n’est pas besoin de couvrir 6000 km pour découvrir l’état d’esprit des français, 
          il suffit d’être dans la rue, dans les bistrots, dans la vie de tous les jours, d’ouvrir les forums internet...
          mais ça n’enlève rien à sa marche... ni à sa démarche.
           smiley

        • gaijin gaijin 17 décembre 2013 09:58

          salut olivier
          le fait même qu’il ait eut besoin de faire ça indique a quel point il sont déconnectés de toute réalité
          moi des « vrais » français j’en croise tout les jours et depuis très longtemps ( bien sur je ne suis pas le seul )
          bon ce qu’il a fait est méritoire mais ça me donne des envie de maoisme : on fout tout ces mecs a planter du riz ( ou autre chose ) et on les oblige pendant 10 ans a vivre avec le smig ......


          • olivier cabanel olivier cabanel 17 décembre 2013 10:11

            bonjour Gaijin

            commençons effectivement par leur allouer le smic...
            je ne serais pas surpris qu’ils l’augmentent rapidement.
            et puis, plus de caisse noir...le remboursement des frais sur présentation de justificatifs...
            guéant et quelques autres sont mis en examen depuis ce matin...
            s’ils n’avaient pas autant de possibilité à puiser dans la caisse, on n’en serait surement pas la.
             smiley

          • oncle archibald 17 décembre 2013 10:25

            Bonjour Olivier et merci pour cet article.

            J’ai suivi le lien de la video qui montre le dialogue, enfin, non, on ne peut pas appeler cela un dialogue, entre Jean François Copé et cette Alsacienne qui déballe tout ce qu’elle a sur le coeur, vous avez raison c’est un très grand moment de télévision ! 

            La plupart des politiques sont totalement déconnectés du réel de la vie quotidienne de quasiment 95 % des la population, et quand on le leur colle sous le nez ils sont cuits, foutus, ils ne peuvent pas répondre .. Ils bredouillent les quelques mots qu’ils ont l’habitude de dire, mais là Monsieur Copé est tombé sur un os ! Magnifique !

            Ce qui fait la force et la crédibilité de Jean Lassalle c’est avant tout d’être le fils d’un berger transhumant. Suivre les brebis à travers la montagne ça forge le caractère autant que les mollets ! Et la classe politique doit être toute surprise de trouver ce « mouton noir » au milieu de la docte assemblée de ceux qui savent tout et ne font rien. Il n’est pas du Sérail Jean Lassalle, c’est un électron libre, un vrai mec, un homme « d’en bas » plein du bon sens qui manque à tant de ses collègues. 

            Ce dont il parle il le connait, il le vérifie. Personne ne peut lui dicter ce qu’il devrait dire ni l’obliger à faire ce qu’il n’a pas envie de faire, et bien sûr, ça dérange ... sauf ceux qui ressentent qu’il a bien fait de rappeler ses collègues à la réalité, qu’il a raison de hurler au loup parce qu’effectivement le loup est là depuis trop longtemps et qu’il est urgentissime de revenir aux essentiels. J’espère que son geste ne restera pas sans suite.

            • olivier cabanel olivier cabanel 17 décembre 2013 10:35

              cher oncle

              je partage et remercie.
               smiley

            • marmor 17 décembre 2013 10:52

              Cahuzac s’était cru à l’abri, au poste de parangon de vertu luttant contre l’évasion fiscale, il n’a pas été assez vigilant.
              Gueant, ministre de la police, s’est cru aussi au dessus des lois. Taper dans la caisse !
              Pas assez vigilant non plus.
              Combien sont plus vigilants, parmi ces représentants du peuple, n’ayant pas les manettes de blocage de Cahuzac et Gueant, pour cacher l’argent qu’ils volent ?
              Si les patrons de Bauveau et de Bercy sont capables de telles turpitudes, honteuses, indignes, inqualifiables, à qui peut-on faire confiance ?
              Lassalle, dont j’apprécie la démarche, a prouvé que ces gens ne sont pas en prise avec les problèmes de la France, obligé d’aller à la rencontre du peuple pour se rendre compte.
              Je suis totalement écoeuré, mais pas surpris. Si j’oublie d’envoyer ma déclaration de TVA le 21 du mois, je suis immédiatement sanctionné d’une amende de 10% supplémentaire.
              Guéant a volé 10000.00 € par mois pendant 3 ans, en espèces, donc pas déclarés. Les 15000 € de salaire de ministre, net de frais, ne lui suffisaient pas, il fallait voler encore 10000 !! Prison, direct, saisie de tous ses biens, et j’ajouterais la destitution de la nationalité, pour haute trahison envers le peuple.


              • olivier cabanel olivier cabanel 17 décembre 2013 11:25

                marmor

                et si dans quelques heures Guéant est relâché sans autre forme de procès ?
                que pensez vous qu’il faudrait faire ?
                 smiley
                en tout cas je partage votre sentiment.
                merci

              • Arnaud69 Arnaud69 17 décembre 2013 10:59

                D’accord pour écrire la VI éme mais avec aucun des corrompus qui ont participé aux gouvernements des ces 30 dernières années.

                Ils ne pouvaient peut-être pas lutter mais ils ont leur libre arbitre pour dénoncer les arnaques et/ou se retirer / démissionner.

                Idem pour 95% de l’assemblée nationale, ils ont signé tous les textes qui font de nous des esclaves, ce en toute connaissance de cause, dans le seul but « de ne pas se faire remarquer » par leur formation « politique » ...

                Leur statut légal protégé était fait à la basse pour nous assurer leur indépendance, même leur indépendance ils ne sont pas capables de la respecter !


                • olivier cabanel olivier cabanel 17 décembre 2013 11:27

                  Arnaud

                  comme vous, je pense que tout ça a besoin d’un grand coup de balais libérateur,
                  pour la majeure partie d’entre eux, je ne me sens pas représenté.
                  ils « Font là ou on leur dit de faire »
                  point barre.

                • Fergus Fergus 17 décembre 2013 13:09

                  @ Olivier.

                  Le problème est qu’il ne peut y avoir de VIe République que si les 3/5e du Congrès approuvent une nouvelle constitution ou si celle-ci est validée par référendum. Or, on ne voit pas les caciques de la politique qui se partagent le pouvoir depuis des décennies scier la branche sur laquelle ils sont assis.

                  La seule solution réside donc dans un chaos né d’émeutes populaires sur tout le territoire national, et là on n’en voit pas les prémisses.

                  Qui plus est, nul ne peut dire ce qui pourrait sortir d’une situation de chaos : ce pourrait être le meilleur sous la forme d’une Assemblée constituante faisant table rase d’un passé corrompu, mais ce pourrait également être le pire sous la forme d’une reprise en main musclée débouchant sur un pouvoir totalitaire. Bref, rien n’est évident...


                • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 décembre 2013 12:45

                  La Constitution de la Ve République n’est plus qu’un lointain souvenir, c’est la Constitution du Traité de Lisbonne qui la remplace, et le Droit européen est supérieur au droit des Etats, il s’applique aussi au domaine constitutionnel.

                  « Souveraineté populaire et Juges européens ».

                  Quand les accords transatlantiques et les eurorégions seront mis en place, il ne restera rien de l’ Etat français, voici une des cartes de l’ Europe et de la France après dépeçage :

                  «  La fin des Nations européennes »

                  Et rassurez-vous, personne ne nous demandera notre avis.


                  • olivier cabanel olivier cabanel 17 décembre 2013 20:12

                    Fifi

                    ce qui ne nous empêchera pas de le donner...
                    notre avis...
                     smiley

                  • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 17 décembre 2013 12:50

                    A quoi servent les écologistes officiels ?
                    A faire disparaître la France et les Etats Nations :
                    La nouvelle responsable des Verts s’occupe de bien d’autres choses que d’écologie....


                    • olivier cabanel olivier cabanel 17 décembre 2013 13:18

                      Fifi

                      j’ai été l’un des acteurs de la naissance de ce mouvement « vert » dans lequel je ne me reconnais plus.
                      je partage donc votre commentaire.
                      merci.
                       smiley

                    • totor101 totor101 17 décembre 2013 14:32

                      le député béarnais !
                      il a été élu pour siéger à la chambre !
                      il se fait une balade de 8 mois !
                      il continue à être payé !
                      c’est un abandon de poste d’une part, un abus de confiance de l’autre !
                      et il se flatte de « connaitre » le peuple !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès