Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Eric Besson, bon petit ministre de l’immigration

Eric Besson, bon petit ministre de l’immigration

Sorti par la porte, Éric Besson revient par la fenêtre. Le ministre alimente une nouvelle fois l’hystérie qui entoure le débat sur l’immigration par l’emploi , dans un entretien accordé au Parisien , de l’expression très connotée de « bons petits français ». “Si cela vous choque que des étrangers deviennent de “bons petits Français”, moi je trouve que c’est une excellente nouvelle”, “Si mon ministère peut être une machine à fabriquer de bon Français, je serai très heureux.

Droit dans ses bottes, volontairement provocateur, le monsieur immigration du gouvernement tempère à peine son propos en ajoutant “Être des ‘bons Français’, ça ne veut pas dire renier son histoire, ses origines ou sa culture française“.

Si Éric Besson voulait allumer un contre-feu au moment où commence à l’Assemblée l’examen du projet de loi “Immigration, intégration et nationalité”, c’est réussi. Il est vrai que le texte sent le souffre puisqu’il est censé graver dans le marbre de la loi les principales dispositions évoquées par Nicolas Sarkozy dans son fameux discours de Grenoble, où à contre-courant de la pratique de ses prédécesseurs, le chef de l’État avait lié immigration et délinquance.

Éric Besson et l’exécutif en général n’ont cure des débats de la représentation nationale. Ce qui les intéresse, c’est d’interpeller directement les citoyens, le bon peuple, à travers les médias. Force est de reconnaître qu’en la matière le team Sarkozy est passé expert avec toujours en tête la stratégie décrite par François Fressoz dans Le Monde à travers la métaphore du chien d’Alcibiade.

Ce n’est donc pas parce qu’on nous sort un chiffon rouge qu’il faut foncer dedans, tête baissée. La saillie d’Éric Besson doit être analysée avec un certain détachement.

Paul Hermant, chroniqueur à la RTBF joue les étonnés. On vient de s’en apercevoir aujourd’hui : le grand pays qui est situé à côté de là où nous habitons - vous savez bien : un peu plus au sud et dont nous côtoyons le nord - eh bien “ce cher et vieux pays” n’était pas un pays. C’était une usine. C’est le ministre Eric Besson qui a vendu la mèche en s’exprimant aujourd’hui à propos de ces lois sur l’immigration qui sont discutées à l’Assemblée nationale : il entend, a-t-il dit, que son ministère “serve à fabriquer de bons Français”. Se termine ainsi le débat avorté sur l’identité nationale : être Français n’est définitivement pas une identité, c’est une qualité. Et la qualité, ça se fabrique. C’est une marque déposée avec traçabilité, date de péremption et garantie du gouvernement. Après tout une étiquette vaut bien une éthique.“

Invité de France Inter (vidéos ci-dessous), le ministre sur conseil vraisemblablement de l’Elysée a tenté de calmer le jeu en indiquant qu’il n’avait fait que répondre à une question d’un lecteur du quotidien.

Titillé par Patrick Cohen, le journaliste de la station publique, il a expliqué que sa démarche était exclusivement guidée par le souci de l’intérêt général avec, et c’est là où c’est intéressant, “la volonté de faire revenir dans le giron républicain les électeurs du Front National”.

Bons Français. Pour les plus anciens, l’expression renvoie à la France de l’avant-guerre et à la chanson de Maurice Chevalier “Et tout ça, ça fait d’excellents Français, d’excellents soldats qui marchent au pas, en pensant que la République, c’est encore le meilleur régime ici-bas“.

En 1969, les humoristes de l’époque emmenés par Jean Yanne dans les Shadoks raillaient déjà cette recherche des excellents français, se moquant au passage du terme prometteur de" français de souche". La vidéo (consultable ici) n’a pas pris une ride.

Si le ridicule ne tue pas, il est une arme puissante. A cet égard, Éric Besson dans sa posture et ses propos n’est pas abject. Il est simplement ridicule.

 


Moyenne des avis sur cet article :  3.19/5   (31 votes)




Réagissez à l'article

49 réactions à cet article    


  • voxpopuli 30 septembre 2010 09:58

    Le GVT doit stopper sa politique immigrationniste qui ne sert que les intérêts du patronat.
    En multipliant la force de travail, le patronat fait pression sur l’emploi, les salaires, les conditions de travail, de vie.
    En laissant la même part des richesses créees à un nombre toujours plus grand « d’ayant-droits » il fait imploser le système social.
    Cette politique met à mal le pacte républicain.
    Dans le cadre des élections 2012, le thème de l’immigration doit être abordé sur le plan économique, social, politique, parce qu’il est au cœur du projet : FRANCE


    • Ronald Thatcher rienafoutiste 30 septembre 2010 10:05

      Besson fait son boulot, et essaie de bien le faire ! Ils feraient mieux d’être tous comme lui au gouvernement et même à gauche, ce tas de parvenus donneur de leçons, au discours anachronique !


      • Ronald Thatcher rienafoutiste 30 septembre 2010 11:30

        et de plus il est bel homme comme dit Jack Lang !!!
        une vraie perle que le PS a laissé filer...


      • Ronald Thatcher rienafoutiste 30 septembre 2010 11:57

        en fait ce ministère reprends les idées du FN, appliquées par l’UMP et exécutées par un PS... cocu un jour cocu toujours ! smiley smiley


      • pallas 30 septembre 2010 10:12

        Il y a une réalité à prendre en compte.

        Premierement, la crise économique viens de rentrer dans ça phase numéro 2 : La faillite des états.

        Il n’y a plus de travail, un peuple qui depuis 30 ans c’est plongé dans la médiocrité, le mensonge.

        Une acculturation massive, ou les jeunes savent à peine lire et écrire.

        Les psychatres et les psychologues ont traité les enfants intelligents comme des anormaux et ont traité les enfants peut intelligents comme des normaux.

        En somme il y a eu volontairement destruction de l’intelligence dans le pays, l’école avec l’aide des idéologues, psychatres, pédo psychatres, ont fabriqués des cretins.

        Les nouvelles générations trentenaires Français de Souche, Occidentaux de souche sont des débiles mentaux, les intelligents eux parcontre, soient ils sont isolés mort.

        La crise économique, entraine la faillite des états, des nations, c’est le tiers monde, une paupérisation massive, avec augmentation de la violence.

        Le remplacement de population maintenant, les Occidentaux sont devenu des crétins, sans ambitions, sans idées, d’un autre coté, les immigrés et enfants d’immigrés ont gardé la culture de Famille, religion, politique et surtout, ils font des enfants.

        Le phénomene est irréversible, la nourriture devient Hallal absolument partout, la Religion Officiel devient Musulmane, ainsi que les banques qui deviennent sous le régime islamique, et maintenant le pouvoir judiciaire.

        Sa démontre que les Occidentaux sont devenu une minorité ethnique dans leurs propres pays, c’est le Grand Suicide Ethnique, jamais dans l’histoire une Civilisation c’est suicidé pour du consumérisme.

        C’est quelque chose d’irréversible.

        Eric Besson, ainsi que les Politique, le savent trés bien, donc ils essaient de conserver des valeurs Françaises, en la transformant en une idéologie, la ou autrefois existait un peuple qui c’est suicidé collectivement.


        • spartacus1 spartacus1 30 septembre 2010 10:50

          Pallas, votre syntaxe et votre orthographe, me font penser que vous fûtes un enfant peu intelligent traité comme un enfant normal.

          La première des choses, lorsque l’on prétend « conserver les valeurs françaises » ne serait-elle pas de ne pas massacrer la langue française ?


        • pallas 30 septembre 2010 11:14

          Et bla bla bla et bla bla bla, ça devient fatigant ce genres de propos pour essayer de casser l’argument de l’autre.

          Si la nourriture devient majoritairement Hallal, si les Mosquées ce construisent comme des champignons, si la Finance devient islamique, si l’insitut judiciaire obéis de plus en plus a la loi coranique, si l’histoire parle de plus en plus des pays arabo africaines, si cela se déroule dans la totalité de l’Occident, c’est du que la Population Occidental est devenu une minorité ethnique et que l’Occident devient Musulmane car la Population ethnique à radicalement changée.

          Mon texte précédent ne faisait que d’écrire les Causes d’un tel suicide et tu en fais partie.

          Eric Besson essais de conserver des valeurs Françaises, car il n’y a plus de peuple.

          Tu est gentil, va sortir ton argumentaire ailleurs, tu a 30 ans de retard.


        • LE CHAT LE CHAT 30 septembre 2010 10:13

          si la France était une vraie démocratie , il y aurait un référendum demandant aux français pour leur demander s’ils étaient favorables à la poursuite de la politique d’immigration massive !

          il est beaucoup plus facile à la gauche de hurler au fascisme que de s’interroger sur le rejet par le peuple français de ces populations qui refusent désormais de s’intégrer et d’adopter nos règles .

          anecdote : hier , un routier a discuté avec un intérimaire d’un pays d’afrique noire sur le port de Gênes , et celui ci lui a dit qu’il voulait venir en France .
          tu as trouvé un job ? lui a dit le routier
          non , c’est pas pressé lui a t il répondu , mais en lui énumérant une liste de toutes les aides et allocations qu’il contait bien obtenir , des choses que la plus part des « souchiens » ne sont même pas au courant ! hallucinant !


          • voxpopuli 30 septembre 2010 10:19

            Tout à fait, BESSON est un bon gestionnaire...la question est la politique qu’il met en oeuvre.
            Combien d’immigrants suplémentaires chaque années ?
            statistiques


            • Ronald Thatcher rienafoutiste 30 septembre 2010 10:34

              le lien ne fonctionne pas


            • rocla (haddock) rocla (haddock) 30 septembre 2010 10:28

              Le ridicule dans cette affaire c ’est de continuer à mettre sa tête dans le sable et le cul en l’ air ,


              • Massaliote 30 septembre 2010 10:41

                L’immigration coûte 72 milliards d’euros par an à l’État Et c’est aux Français de se serrer la ceinture.


                • asterix asterix 30 septembre 2010 10:55

                  Commençons par inverser le système des allocations familiales en favorisant la naissance des deux premiers enfants au lieu de donner un prime-rate à ceux qui, d’où qu’ils viennent, s’en servent comme d’une arme économique.


                  • foufouille foufouille 30 septembre 2010 10:55

                    il a pas precise c’est quoi un bon petit francais
                    sur que je rentre pas dedans


                    • Ronald Thatcher rienafoutiste 30 septembre 2010 10:58

                      il a pas les moustaches ! smiley


                    • LE CHAT LE CHAT 30 septembre 2010 11:18

                      Il mesure moins d’un nicolas Sarkozy ( nouvelle unité de mesure ) pour ne pas lui faire ombrage ! smiley


                    • rocla (haddock) rocla (haddock) 30 septembre 2010 11:22

                      un vrai français il a pas la moubilette


                    • Annie 30 septembre 2010 11:33

                      Je suis sure que les Français d’outremer apprécieront.
                      Sinon pour être français si je comprends bien, il faut avoir dans ses ancêtres un constructeur de cathédrales ou être allé trucider quelques gugusses qui n’en demandaient pas tant à l’autre coin du monde. C’est sûr que ça crée des liens.


                    • foufouille foufouille 30 septembre 2010 11:51

                      vu le pedigre des ministres ........
                      faut en virer plein
                      ya meme des roms


                    • Annie 30 septembre 2010 13:11

                      Jusqu’où doit remonter ce passé ? Parce que s’il faut remonter à l’abbaye de Cluny fondée en 909 ou 910 (merci wikipedia), cela va en dégager pas mal.


                    • Emile Red Emile Red 30 septembre 2010 14:18

                      Avec ses origines milanaises le père Gelone pense pouvoir revendiquer son appartenance à notre nation.

                      Il n’a pas encore compris que ce n’est pas une question de sol ou de sang mais d’état d’esprit, ce dont il est totalement démuni.

                      On ne peut être et avoir été, aimer Mussolini et décrier les origines ethniques du nabot, penser que les morts d’Austerlitz ont une valeur supérieure à ceux de Waterloo et pour qui, en tout état de cause, la descendance n’est qu’ectoplasmes et vents.

                      Quant à définir le Français par sa culture architecturale, il serait cocasse de démontrer au père Lombard qu’il y a fort peu de chance que nos nobles constructeurs furent uniquement locaux et que même par quelques tours que joue le sort il en fut venus de par delà les mers qui ne réjouiraient pas son atavisme à voir un Français grand blond au yeux bleus.


                    • foufouille foufouille 30 septembre 2010 15:11

                      gelone, il a peut etre des ancetres esclaves africains
                      les riches aiment bien se taper les bonnes


                    • foufouille foufouille 30 septembre 2010 15:55

                      alors tu as fait un test genetique, le gelone ?
                      deja arrive : 2 bons aryens on fait un mome noir
                      comme la famille a ryenne les emmerdait, ils ont fait un test gentic
                      leur arriere grand mere etait d’afrique du sud !!!!!!!!

                      ca se trouve c’est un petit brun a bouclette, le gelone
                      il admire les grands byb
                      et il ..........


                    • foufouille foufouille 30 septembre 2010 16:51

                      « du fils du facteur ou du livreur de la boucherie Sansos... »
                      tu es le petit fils cache de la bonne ?
                      elle avait des papiers ?

                      tu te fait defriser et te teint en blonde ?
                      y a meme des lentilles de contact bleues


                    • foufouille foufouille 30 septembre 2010 17:43

                      On parle "peuples

                      donc tu en fait pas partie
                      bouclette
                      faut pas rester au soleil
                      tu risque de faire expulser


                    • Massaliote 1er octobre 2010 10:50

                      @foufouille « gelone, il a peut etre des ancetres esclaves africains
                      les riches aiment bien se taper les bonnes »
                      commentaire RACIIISTE smiley Les bonnes sont censées être africaines ? smiley


                    • Massaliote 30 septembre 2010 11:22

                      Encore des chiffres ? Le droit d’asile coûte 315 M€ par an Aveu du sinistre Besson.


                      • Annie 30 septembre 2010 12:11

                        Intéressant. Je viens effectivement de voir cette information répétée comme des perroquets, ou plutôt des moutons par tous les médias. Et qu’englobent ces 315 millions d’Euros, je voudrai bien le savoir, parce que là, les médias ne nous disent rien. La France est une terre d’asile, et dispose donc d’un budget comme les autres pays européens pour traiter les demandes d’asile. Cela fait partie de ses obligations dans le cadre des conventions internationales dont elle est signataire. Ensuite j’imagine que les reconduites à la frontière font aussi partie de ce budget, ainsi que les émoluments des fonctionnaires des services d’immigration, etc.. Sans oublier bien entendu les coûts encourus pour des demandes d’asile qui ont été acceptées. Citer un chiffre brut sans ventiler les coûts ne veut strictement rien dire, mais en plus a un côté spécieux de la part d’un gouvernement qui entretient délibéremment une confusion entre demandeur d’asile et immigrant illégal .


                      • Emile Red Emile Red 30 septembre 2010 14:23

                        La resucée constante de ce torchon qu’est FdeSouche.

                        Il faut être ou limité ou complètement à l’ouest pour se servir en permanence de cette cochonnerie franchouillarde qui tire sa pitance de la naïveté imbécile de quelques lecteurs avinés ou partiellement finis à l’urine de bouc.


                      • Ronald Thatcher rienafoutiste 30 septembre 2010 17:06

                        tiens le haineux rouge, une autre source ! mais, mais, c’est le même montant ?


                      • Annie 30 septembre 2010 18:04

                        Le même montant, oui. Une autre source, oui, ou plus précisément un nom différent, mais toujours la même tendance : http://www.marianne2.fr/La-nebuleuse-ultraliberale_a85474.html


                      • pallas 30 septembre 2010 12:17

                        Lors des interviews sur les radios qui traitent uniquement de politique, les politiciens qu’ils soient de gauche ou de droite, disent et ils ne s’en cachent pas, que l’Occident change radicalement en terme ethnique et que c’est irréversible.

                        Le fait d’avoir détruit l’école, d’avoir sabordées les nouvelles générations en faisant dans la Normalité le consumérisme et d’avoir fait l’Anormalité l’intelligence, ça a entrainé une acculturation total des nouvelles générations.

                        De plus ces nouvelles générations Occidental de Souche qui est totalement inculte, est peut nombreuse, car les parents n’ont pas fait beaucoup d’enfants.

                        En moyenne il y a 1,3 enfants par couple dans une famille occidental dans la totalité de l’Europe et plus de 3 enfants par couple dans une famille d’origine immigré.

                        L’immigration qu’elle soit ou non stoppée ne change rien qu’en 2050, l’Occidental n’existera pratiquement plus en ce monde et qu’il sera une minorité ethnique dans ces propres pays.

                        C’est un fait.

                        J’accuse la génération 68, j’accuse les Psychatres, les pédo psychatres, les psychologues, les parents, qui dans leurs délires, ont détruits leurs propres enfants et favorisés les enfants médiocres intellectuellements, tricheurs, et rabaissés et humiliésles enfants intelligents en les traitant comme de vulgaires anomalies.

                        La corruption généralisé du peuple choisissant des élus tout aussi corrompu à outrance, montre à quel point l’état pitoyable du peuple.

                        Si la France est Morte, c’est uniquement du à cela, les immigrés ont gardés leurs cultures propres, leurs traditions familiales, peut ont le leurs repprocher d’essayer de conserver leurs cultures ?.

                        Maintenant, nous voila dans une civilisation qui est en miette, paupérisation massive, pauvreté, violence, corruption et mensonge.

                        Uniquement pour du pognon, c’est misérable.



                        • worf worf 30 septembre 2010 12:36

                          J’ai regardé hier soir, l’émission dont le thème était immigration & délinquance avec pour principal invité hugues Lagrange dont son livre, Le déni des cultures, vient de sortir et fait déjà grand bruit. J’espérais un débat constructif et sortant des éternels arguments que l’ont entend toujours.
                          Malheureusement, malgré la présence de 2 sociologues, l’aspect social n’a presque jamais été abordé, encore moins celui de l’économique. Ils sont pourtant les 2 principaux éléments liés à l’immigration.
                          Déjà quand on lie les 2 mots : immigration & délinquance, cela sous entend la question, sont ils liés ? La question n’est pas d’y répondre mais pourquoi on laisse ces 2 termes dans un phrases si ce n’est que les gens se pose cette question. Et dans l’esprit de certains dont il ne faut pas nommer, s’ajoute l’aspect sécuritaire.
                          La réflexion que j’ai eu hier et qui se confirme avec les propos de Besson, concernant l’intégration c’est qu’il faut rentrer des cubes de bois (les immigrés ) dans la maison France pour que rien ne dépasse, tout soit lisse et si ça bloque, il faut forcer.
                          A aucun moment personne ne se pose la question que l’on a affaire à des personnes ayant chacun des envies, des besoins et des aspirations.
                          De plus, l’aspect recrutement de main d’oeuvre n’a presque jamais été évoqué. il a été et l’ai encore au centre de l’immigration. Car s’il y a une petite partie issue de réfugiés politiques, d’amoureux de la culture française qui veulent vivre en France, la plus grande partie de l’immigration est toujours économique.
                          De par le passé, les grosses usines, mines, charbonnages, voulant continuer leurs activités, ne voulant pas augmenter les salaires pour attirer des travailleurs locaux, c’est tourné vers l’étranger et tirant sur la veste de politiques pour trouver des arrangements leur facilitant la tâche. Mais attirer des immigrés, ce n’est pas pour ensuite fermer la porte devant le visage du 3247° en lui disant qu’on est complet, va voir ailleurs. Ce n’est pas de leur interdire de s’installer définitivement chez nous avec leur famille.
                          Une tranche du patronnat a laissé sur les bras des politiques le problème de l’immigration et jusqu’à ce jour, aucune solution mais aucun débat sur les racines du problème ne pointe son nez.
                          Pour rappel concernant l’aspect économique, depuis peu, il a plus de turcs installés en Allemagne qui repartent en Turquie qu’il n’y a de turcs émigrants en Allemagne. Il a plusieurs raisons à cela, mais l’une d’entre elle n’est pas la situation économique très favorable de la Turquie ?


                          • Ronald Thatcher rienafoutiste 1er octobre 2010 09:52

                            c’est ça ton programme « charia in europa » pauvre demeuré ?
                            c’est les types comme toi qui font le plus de tord à ta communauté, des vrais traitres à l’islam...


                          • Scribouille 30 septembre 2010 14:46

                            Un nouveau venu dans la lutte des classes : le BPF !
                            Sont-ils à la fois si bons et si petits qu’ils peuvent être absous de leurs délits, ces délinquants fiscaux de notoriété publique, Français de souche ou naturalisés, qui expatrient leurs capitaux, privant ainsi l’État d’une contribution qui réglerait bien des soucis, par exemple le financement des retraites, par exemple de meilleurs moyens pour l’éducation nationale et la prévention de la délinquance, la santé publique, la recherche scientifique (la liste est fort longue)... Est-il si curieux, qu’ils soient absents aussi du discours sécuritaire, ces délinquants-là qui empêchent l’État de garantir de meilleurs moyens à la police et à l’armée... Mais non voyons, puisque ce sont des BPF !
                            Et à propos des Roms ces délinquants génétiquement avérés dont il convient de s’épouiller... Il me souvient que lorsque la Roumanie a été admise au sein de l’UE, elle apparaissait alors comme terre d’accueil pour les entreprises si promptes à délocaliser, voire à proposer à leurs BPF de salariés licenciés un reclassement... en Roumanie pour un salaire trois ou quatre fois inférieur !!!
                            Curieux ça aussi, que les flux migratoires au sein de l’UE ne se puissent concevoir à un niveau politiquement correct que dans le sens des intérêts du CAC 40... C’était précisé dans la Constitution, ça ? Les signataires auraient-ils omis d’exiger du gouvernement de la roumaine terre d’asile le respect des Droits de l’Homme sur son propre territoire comme condition à son adhésion ? Les Droits de l’Homme... Une vraie pâte à modeler ! Rien qu’à voir comment le représentant de la France s’est incliné devant le Maître du marché chinois... Rire ou pleurer, il nous reste le Droit de choisir... Une autre option ?


                            • Scribouille 30 septembre 2010 16:57

                              Réponse à Pallas :
                               "L’immigration qu’elle soit ou non stoppée ne change rien qu’en 2050, l’Occidental n’existera pratiquement plus en ce monde et qu’il sera une minorité ethnique dans ces propres pays.« 
                              Et alors ? Serait-il écrit dans le »Saint Livre du Destin de l’Humanité« que l’Occident serait le garant de l’évolution de celle-ci ? Si tel était le cas, depuis un ou deux millénaires que l’Occident s’est militairement et spirituellement décrété maître du monde, quels effets s’en sont-ils fait sentir ? La Paix dans le monde grâce à l’éthique et à la religion occidentales ? L’éradication des pandémies grâce à la science occidentale ? Celle des mafias grâce aux polices occidentales ? Celle des famines grâce à la solidarité occidentale ? Je n’ai rien vu de tout cela et vous non plus, bien que tout comme vous et moi le monde entier l’attende. Alors, entre nous, faut-il vraiment pleurer la disparition - selon vous programmée - de cet Occident qui a démontré son incurie ?
                              Si l’Occident devait perdurer, ce ne serait (à mon sens) qu’en fonction de son implication dans l’évolution de l’Humanité dans le sens de son mieux-être. Laquelle Humanité n’a franchement que faire des intérêts de la minorité (tiens, parlons-en donc, des minorités prédatrices...) qui accapare le monopole des biens produits par la majorité silencieuse et soumise. Quelle importance que cette majorité ait telle ou telle couleur de peau ou telle ou telle religion ? Les »couleurs" de la majorité sont celles que nous pouvons vous et moi lever et saluer chaque matin : celles du drapeau qui nous rassemble, celles des mécontents qui ont bien le droit de l’être. Mécontents de quoi ? Simplement de ce que notre travail quotidien ne nous rapporte que ce à quoi nous avons droit selon les critères de nos dirigeants - que nous avons élus ! Est-ce la faute de celui qui lui aussi dans ce système cherche à nourrir sa famille ?
                              L’Humanité ne serait-elle QUE Occidentale ? Si l’Occident, avec toutes les armes dont il dispose depuis plus de deux millénaires, militaires, scientifiques, médiatiques, philosophiques... venait à disparaître aujourd’hui, la faute lui en incomberait certainement, puisqu’il n’a su pas malgré ses armes (d’entre les plus sophistiquées) être à même de faire face à sa propre disparition.
                              Alors...De Profundis l’Occident...
                              Que celui qui a des (l’) armes pleure...


                              • foufouille foufouille 30 septembre 2010 17:45

                                la france aux gaulois !
                                dehors les goth, francs et barbares !
                                que l’hydromel coule a flot !
                                reuh reuh !


                              • Scribouille 30 septembre 2010 21:35

                                à foufouille  :
                                Enfin une proposition sensée : l’hydromel, ouiii !
                                Dehors les goths et les barbares de tout poil ! Mais nos célèbres et blonds ancêtres gaulois étant aussi des « barbares envahisseurs », qui reste-t-il pour attester de notre hérédité nationale ? Sob... Je me sens soudain orpheline...
                                L’hydromel, oui, la vérité ultime est dans l’hydromel !


                              • Scribouille 30 septembre 2010 22:14

                                à Marc Gelone :

                                C’est la fatigue des peuples qui n’ont plus la force de dominer le monde... Ils se persuadent, mi par épuisement, mi par lâcheté, que le moment est venu de passer la main aux Barbares, que tout sera comme avant, parce que les Barbares se romaniseront, tout en sachant bien, au fond d’eux-mêmes, que c’est l’Empire qui sera barbarisé sans rémission.. Ce qui n’est évidemment pas une raison de renoncer à se battre pour éviter cela... Après tout, on peut toujours tout prévoir, à la notable exception de l’avenir....

                                Certes, la fatigue des peuples... Mais cette fatigue-là elle-même finit par s’épuiser : dans l’antiquité, la révolte d’esclaves menée par Spartacus s’est produite plus de deux siècles après la précédente révolte. Oui, c’est très long, deux siècles au cours desquels les esclaves eux-mêmes finissent par considérer leur condition comme « normale », jusqu’à ce qu’un jour...
                                Ne nous résignons pas pour autant à deux siècles de barbarie dans l’espoir d’une éventuelle prochaine Pax Romana !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès