Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Éric Bougaud : « La légalisation du mariage homosexuel s’imposera ! (...)

Éric Bougaud : « La légalisation du mariage homosexuel s’imposera ! »

Éric Bougaud, délégué de Debout la République, s’exprime sur la légalisation du mariage homosexuel. Il en profite pour aborder la question du mariage en général, auquel il est « personnellement opposé » et qu’il juge archaïque.

Le Conseil constitutionnel a confirmé l'illégalité du mariage homosexuel et a renvoyé au législateur la responsabilité de légiférer sur l'égalité de tous les citoyens*. Est-ce une avancée capitale vers la légalisation du mariage homosexuel ou regrettez-vous que le Conseil constitutionnel n'ait pas été plus ferme contre le mariage homosexuel ?

Il n’entre pas dans les attributions du Conseil constitutionnel de prendre des positions « en faveur » ou « contre ». Le Conseil constitutionnel se doit de respecter une neutralité absolue quant au fond des questions. Concernant la question qui lui était posée quant à une éventuelle non-conformité constitutionnelle de la législation en vigueur sur le mariage, il n’avait pas d’autre possibilité de réponse.

Êtes-vous favorable ou opposé à la légalisation du mariage homosexuel ?

Je suis personnellement opposé au mariage sous toutes ses formes. Vais-je pour autant demander l’interdiction du mariage pour tous au prétexte que je n’en veux pas pour moi ? Concernant les mariages religieux, c’est aux religions de décider ce qu’elles acceptent ou pas. De nombreuses congrégations pratiquent déjà sous le manteau des unions homosexuelles. Concernant le mariage civil, je ne vois pas au nom de quoi nous pourrions continuer à l’interdire. Les homosexuels participent au financement de la vie de la nation, leurs impôts et cotisations sociales sont acceptés pour financer les crèches, les allocations familiales, les écoles, les salles de mariage : s’ils ont les mêmes devoirs, ils doivent avoir les mêmes droits. Le droit français ne peut plus s’appuyer sur les bases d’une morale judéo-chrétienne vieille de 3 000 ans. C’est à chacun de décider s’il souhaite se marier ou pas, et avec qui il veut, libre de toutes contraintes dictées par des « pères La Pudeur ».

La légalisation du mariage homosexuel doit-elle être un impératif du prochain président ?

Il y a d’autres urgences. La légalisation du mariage homosexuel s’imposera d’elle-même le moment opportun. Ce n’est pas un combat vital dans l’immédiat.

À force de se focaliser sur le mariage homosexuel, peut-être oublions-nous les autres qui ne peuvent pas se marier alors qu'ils sont bien des êtres humains (transgenres, etc.). Le grand combat, le vrai combat, la réforme nécessaire, n'est-ce pas de permettre à tous les citoyens, sans distinction de genre, de se marier ?

« Sans distinction de genre », c’est sûr, mais certaines unions devront toujours être prohibées, telles des unions incestueuses, il n’est pas possible d’accepter des mariages entre pères ou mères et fils ou filles, entre membres d’une même fratrie.

En France, l'État interdit la polyandrie et la polygamie. Pourtant, à écouter la majorité des politiques, le mariage doit être basé sur l'amour. Or, celui-ci est un sentiment qui ne se contrôle pas. Ne faut-il donc pas réformer le mariage afin de permettre une union à plusieurs, une union libre et multiple qui ne contraindrait plus les citoyens à une relation impossible basée sur la jalousie, une relation, bien sûr, qui ne relèverait pas de la polyandrie ni de la polygamie, ces deux genres de relation étant aussi des contraintes ?

En France, le mariage est un archaïsme qui a toujours été considéré comme un outil patrimonial. Il permettait d’agrandir les surfaces personnelles, d’augmenter l’enrichissement. L’amour était réservé aux amants et amantes. Les mariages d’amour ne sont qu’une invention récente et une vision moderne du mariage. Je ne pense pas que nos sociétés occidentales soient prêtes pour un retour à des normes de vie tribales. L’être humain est génétiquement programmé pour se reproduire, et avec le plus de partenaires différents possibles afin d’améliorer la diversité de l’espèce. La polygamie ou la polyandrie ne règleront pas le problème de la fidélité. Quant à la jalousie, il s’agit d’un sentiment bestial et primaire lié aux règles de la propriété qui ne peut se résoudre que par l’instruction, l’érudition et une énorme évolution intellectuelle de l’humain.

*Avant-dernier paragraphe du communiqué de presse.

Propos recueillis par Richard Patrosso


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (16 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Fergus Fergus 1er février 2011 11:14

    Bonjour, Richard.

    Je suis personnellement en faveur de l’évolution des droits des homosexuels dans le cadre de la lutte contre les discriminations. Homosexuels et hétérosexuels doivent, dans notre pays, pouvoir disposer des mêmes droits, cela me semble être une évidence.

    Pour autant, je ne suis pas pour le mariage homosexuel stricto sensu, mais pour un alignement total des droits des couples pacsés sur ceux des couples mariés. Et cela pour une raison simple : ne pas heurter inutilement les Français fidèles à une vision traditionnelle du mariage tel qu’il est actuellement défini dans la constitution.

    C’est pourquoi je propose de procéder en deux étapes, le temps que les consciences évoluent :
    1) garder l’appellation Pacs mais aligner dès maintenant les droits des pacsés sur ceux des mariés ;
    2) abandonner l’appellation Pacs dans une dizaine d’années lorsque les rangs des réfractaires auront sensiblement diminué.


    • epapel epapel 1er février 2011 13:22

      Il n’y a aucune référence au mariage dans la constitution française de 1958, ni dans le préambule de la constitution de 1946 ni dans la déclaration des droits de l’homme de 1789.

      La mariage est défini dans le code civil.


    • jullien 1er février 2011 13:49

      Probablement une confusion avec l’article 12 de la Convention Européenne des Droits de l’Homme.


    • monsieur hamstérinou 1er février 2011 11:25


      Justifier le mariage homosexuel au nom du rejet de la « morale judéo chrétienne vieille de 3000 ans » puis rejeter les unions incestueuses au nom de cette même morale (ou alors ce monsieur a une autre raison, sans doute lié à sa vision utilitariste du mariage, une union entre membres d’une même famille n’accroissant pas la patrimoine, mais j’en doute...) manque cruellement de logique.

      Enchaîner ensuite en reconnaissant le genre, donc, en simplifiant, en affirmant que le culturel est supérieur à la réalité biologique, avant de repartir sur la primauté du biologique en évoquant les pulsions de reproducteur/partouzeur du primate bestial que nous sommes (sauf lui bien sur, être supérieur non touché par ce vil sentiment qu’est la jalousie...) est du même acabit.

      Au final, le seul point avec lequel je suis d’accord est que le « mariage d’amûûûûûre » est effectivement une invention récente...


      • epapel epapel 1er février 2011 13:28

        Très mauvais résumé de l’article.


      • TOHT 1er février 2011 16:05

        Il s’agit d’un affabulateur, la méthode on crée un avatar on lui attribue une étiquette, une présence dans un parti politqiue et on lui fait dire n’importe quoi. c’est honteux pour cette « communauté »


      • hotspice 2 février 2011 17:49

        Vous confondez moralité et consanguinité, seule raison pour rejeter les mariages incestueux.


      • Cocasse cocasse 1er février 2011 12:15

        Maintenant, les personnalités politiques vont faire de la lèche au communatarisme homo.
        C’est à celui qui « légalisera le mariage homo » pour obtenir des voix.
        Détruire les institutions et les vider de leur substance : rien à branler pour eux, du moment que ça rapporte.


        • epapel epapel 1er février 2011 13:26

          Ils doivent se dire que c’est devenu rentable parce qu’un nombre de plus en plus important de français y est favorable et que cette tendance ne peut que s’accentuer : les vieux majoritairement contre sont appelés à être remplacés par des jeunes majoritairement pour.


        • anty 1er février 2011 13:03

          Le mariage homo

          Le peuple doit se prononcer

          alors le referendum vite....


          • epapel epapel 1er février 2011 13:17

            Encore faut-il que le referendum soit proposé par le gouvernement en place, mais comme il est contre le mariage homosexuel on ne voit pas très bien pourquoi il prendrait un tel risque.

            Quant au referendum d’initiative populaire, les conditions sont tellement restrictives qu’en pratique il est impossible qu’il y en ait un.


          • juluch 1er février 2011 13:46

            Qu’ils vivent ensemble, qu’ils se pacs, qu’ils puissent hériter entre eux oui , je suis pour !


            Par contre, tout se qui est traditionnel comme le mariage ou l’adoption d’enfants non !

            Un mariage c’est un homme et une femme.
             les enfants c’est entre un homme et une femme.

            c’est dans l’ordre des chose.

            pourquoi pas aussi le mariage entre parents proches ?





            • Romain Desbois 1er février 2011 17:39

              « pourquoi pas aussi le mariage entre parents proches ? »

              C’est déjà possible officieusement du fait de l’adoption. Deux personnes peuvent se marier sans savoir (et même en le sachant d’ailleurs) et être frère et soeur, voire parent biologique et enfant.

              Car l’adoption change la filiation administrative.


            • TOHT 1er février 2011 15:51

              POURQUOI AVEZ VOUS HONTE DE VOTRE ORIENTATION SEXUELLE ? QUI VOUS PERMET DE VOUS CACHER DERRIERE L ETIQUETTE DLR, ALORS QU ILS VIENNENT DE M AFFIRMER LE CONTRAIRE DE VOS PROPOS.

              Ce qui me choque le plus, (je suis certain qu’il doit y avoir des couples homo sincère) donc ce qui me choqe sont ces individus qui manipule la souffance sincère. Mais je vous remercie d’une chose il n’y aura pas de goooche-vvvert luisant au 2 eme tour de 2012, ce sera un affrontement UMP-FN


              • hotspice 2 février 2011 11:17

                Bonjour Toht, vous le connaissez vraiment ou vous êtes juste dans l’insulte gratuite caché derrière un pseudo ? c’est un de vos intimes pour dire de telles sornettes ?


              • zelectron zelectron 1er février 2011 16:27

                Touche pas à mon mariage !


                • Cocasse cocasse 1er février 2011 17:46

                  bien vu ! smiley


                • diego149 diego149 1er février 2011 19:42

                  D’accord avec Juluch... Je « plusse » Le mariage c’est un homme et une femme le reste c’est « bullshit » et « maricadas »


                  • BlueMan BlueMan 2 août 2011 23:50

                    Le mariage homosexuel est une aberration anthropologique, un contre sens historique, religieux, et naturel.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès