Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Eric Woerth Ministre fait la manche pour Eric Woerth trésorier de (...)

Eric Woerth Ministre fait la manche pour Eric Woerth trésorier de l’UMP

Hé, les lecteurs, Eric Woerth, Ministre du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique et de la Réforme de l’Etat, vient de m’écrire personnellement, par mail

Et que me dit-il ?
 
"Nicolas Sarkozy l’a souligné très clairement il y a quelques semaines : "de la crise économique inédite que nous connaissons doit naître un monde nouveau". Oui, plus que jamais, nous avons la nécessité absolue de faire évoluer notre pays vers un nouveau modèle. C’est pour cela que nous avons poursuivi les réformes tout au long de cette année 2009.

C’est pour cela que nous allons les amplifier dans les mois qui viennent.
La suppression de la taxe professionnelle qui pénalise l’investissement sera effective dès 2010. Elle va s’accompagner d’une réforme des collectivités territoriales et d’une véritable révolution fiscale pour valoriser le travail et garantir une compétitivité durable pour notre économie.

En soutenant ces réformes aujourd’hui, vous pouvez en devenir acteur. En souscrivant aux Bons de soutien aux réformes 2009, vous allez nous donner les moyens d’agir pour organiser le débat, démultiplier notre travail de pédagogie et de proximité.


Votre participation à cette grande souscription nationale est capitale pour créer les conditions du succès. Souscrivez dès aujourd’hui aux Bons de soutien aux réformes 2009 pour nous aider à faire bouger les choses. Merci de votre engagement pour faire changer la France
"
 
Ah bon ! Après avoir lancé l’idée d’un grand emprunt national qui serait uniquement souscrit sur les marchés financiers, puisque 70% des français se montraient hostiles à sa souscription, le Ministre du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique et de la Réforme de l’Etat, vient nous proposer de faire un don à l’état en échange de "Bons de soutien aux réformes 2009 "

Mais non, suis je bête, c’est l’homonyme du Ministre, un certain Eric Woerth, qui lui est trésorier de l’UMP qui m’a écrit, puisque si l’on clique sur le texte, on se retrouve sur un formulaire de don à l’UMP

Alors, si les caisses de l’Etat, gérées par Eric Woerth Ministre, sont vides, celles de l’UMP, qui sont gérées par Eric Woerth trésorier (voir organigramme ci-dessous) le seraient aussi !
 
On aurait pourtant pu croire que les finances du premier parti de France (par le nombre d’élus), gérées par Eric Woerth, son trésorier, seraient aussi exemplaires, que celles prônées par le Ministre Woerth :

" .... / ... C’est un combat de tous les jours, que le Gouvernement conduit suivant une double stratégie : réduire la dépense courante ; stimuler la croissance future par l’investissement. L’extension de la RGPP, le non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux, la réforme des collectivités locales, la maîtrise des dépenses maladie, le rendez-vous retraites 2010, autant de réformes profondes permettant d’infléchir la dépense de manière décisive. ... / ... Nous poursuivons cette stratégie avec volonté, cohérence et persévérance, car elle est nécessaire pour assurer aujourd’hui comme demain la disponibilité du financement de l’action publique. - Source Blog d’Eric Woerth

Le très dogmatique Ministre qui se targue de réduire les effectifs de la fonction publique, devrait-il rencontrer au plus vite son homologue de l’UMP pour lui proposer de réduire les effectifs de permanents ? Il devrait aussi probablement, lui donner d’habiles conseils en ce qui concerne la limitation du train de vie de son mouvement ...

Car, si le Ministre déclare : "La faillite, c’est ne pas être en mesure de respecter ses engagements. Alors même que les finances publiques ont été massivement sollicitées pour combattre la crise, la qualité de la signature de la France est, elle, plus forte que jamais ! Mais cette confiance se mérite surtout par la crédibilité de l’assainissement à moyen terme de nos finances publiques " Le trésorier de l’UMP de son côté, en est réduit à une confusion des genres pour éviter ... la faillite de son mouvement.

Et oui, on peut être Ministre du Budget, des Comptes publics, de la Fonction publique et de la Réforme de l’Etat et affirmer aux français que le pouvoir d’achat ne s’est jamais aussi bien porté et regretter en tant que trésorier de l’UMP que celui-ci ne cesse de se renchérir.

Néanmoins, il semble que l’UMP souffre d’une "légère" désaffection" de ses militants/cotisants

Le Figaro : "Nous atteindrons et dépasserons les 500.000 adhérents en 2012", avait promis Xavier Bertrand. Mais la tâche est ardue et la succession des polémiques depuis la rentrée la complique encore. Avec 228.740 adhérents selon le dernier pointage, le parti présidentiel est à son niveau de l’automne dernier. Mais il régresse nettement par rapport aux chiffres présentés en janvier, quand Xavier Bertrand a été nommé secrétaire général et que le parti revendiquait 270.000 adhérents. Encore s’agit-il des chiffres officiels : certains, rue La Boétie, assurent que le nombre de militants est en deçà des 200.000 "

Rue89 " ... / ... Cachez ce chiffre que je ne saurais voir. Au dernier pointage, l’UMP compte officiellement 228 740 adhérents à jour de cotisations, soit le même niveau qu’à l’automne dernier, mais nettement moins qu’au mois de janvier, lorsque le secrétaire général du parti majoritaire, Xavier Bertrand, revendiquait 270 000 adhérents ... / ... "

Ou bien dans la gestion problématique des ressources de l’UMP (voir tableau ci-dessous) qui n’arrive pas à s’en sortir avec plus de 58 millions d’€ ?
 
Le ministre Woerth dira au Trésorier Woerth : "... /... La réduction de la dette, c’est d’abord la réduction des déficits. La dette française, c’est l’accumulation d’un certain nombre de déficits depuis des années ... / ..." Source France24

Mais lui répondra le trésorier de l’UMP : "c’est le prix de la démocratie" et de lui montrer son magnifique "certificat de souscription spécialement édité à votre nom" qui devrait sans nul doute venir à bout de : "l’accumulation d’un certain nombre de déficits depuis des années "
 
Sources
UMP
 
Nota : Les copies d’écran, relatives à ce mail, sont également disponibles sur Slovar les Nouvelles

Documents joints à cet article

Eric Woerth Ministre fait la manche pour Eric Woerth trésorier de l'UMP

Moyenne des avis sur cet article :  5/5   (10 votes)




Réagissez à l'article

3 réactions à cet article    


  • Vulpes 4 novembre 2009 15:05

    Ou comment permettre à Monsieur Woerth, trésorier national de l’UMP, de soustraire 66% du montant des dons recueillis au Trésor Public en posant pour principe qu’un parti politique soutient les réformes de l’Etat avec de l’argent !

    Plus grave ! Ce tract use du nom de Nicolas Sarkozy laissant croire que le Président de la République, au-dessus des partis par sa fonction, conduit les réformes de l’Etat en lieu et place du Premier Ministre et outrepasse le mandat d’arbitre que lui confère le suffrage universel. Voici qui met le statut du Président de la République en conflit avec la définition constitutionnelle de ses fonctions.

    Pire ! Les réformes, si elles sont proposées par le Gouvernement, sont votées par Le Parlement, une institution dans laquelle chaque élu représente le peuple et ne peut exercer de mandat impératif. La communication de Monsieur Woerth présuppose qu’un parti politique peut influencer le vote de réformes. Ceci signifie-t-il que l’UMP achète la conviction des parlementaires ?

    Monsieur Woerth sait que l’argent collecté pour une cause ne saurait en financer une autre sans constituer un détournement de fonds. En vertu du principe de la transparence du financement des partis politiques, que le Président et le Trésorier de l’UMP nous expliquent :

    - de quelle manière un don à un parti, payé à 66% par le contribuable, soutient-il les réformes du Gouvernement Fillon ?

    Et, tout citoyen ayant à connaître de l’usage des fonds publics ;

    - à quelle action les sommes recueillies sont-elles destinées ?

    Merci, Jean Bernard, pour cette excellente information.


    • Serge Serge 4 novembre 2009 15:55

      Excellent article...merci pour cette information qui révèle des pratiques...pas très claires ?
      Les quelques irréductibles gogos umpistes qui croient encore aux boniments de la clique sarkozyste ( l’espèce étant en voie de disparition...mais pas encore éteinte ! ) pourront toujours après versement de leur obole faire encadrer et s’agenouiller béatement devant leur « certificat de souscription spécialement édité à leur nom. »
      Ils vivent une époque formidable !!!


      • anny paule 4 novembre 2009 18:07

        Bien conduit !
         J’ai pensé un moment que c’était de l’humour pur, qu’il s’agissait d’une plaisanterie...
        Mais si c’est exact, si le Ministre des finances « fait la manche » pour le trésorier de l’UMP, s’il ose présenter les choses ainsi  : « En souscrivant aux bons de soutien aux réformes 2009, vous allez nous donner les moyens d’agir pour organiser le débat, démultiplier notre travail de pédagogie et de proximité », c’est du cynisme pur !
        Ces réformes sont très contestées par une majorité de citoyens et très contestables. Et il faudrait, dans la logique UMP, payer en plus pour se faire « pigeonner » !
        Il ne manque pas d’air le « trésorier UMP » ! Mais, comme disait Audiart, « Les »C« , ça ose tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît ! » (Les Tontons Flingueurs !!!)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès