Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Espionnage : France et NSA, même combat

Espionnage : France et NSA, même combat

La France, qui a feint l’étonnement et l’indignation la semaine dernière par la voix du chef de sa diplomatie Laurent Fabius après les révélations sur l’espionnage de la NSA, pratique en réalité les mêmes méthodes que les États-Unis en matière de surveillance et d’écoutes. Ce sont en tous les cas les propos qui ont été tenus par Fabrice Ebelpoin, enseignant à Sciences Po.

Invité à répondre aux questions de quelques auditeurs de l’émission Appels sur l’actualité sur RFI, au sujet du climat de méfiance et de suspicion qui règne actuellement, après les révélations en ce qui concerne l’espionnage de la NSA, Fabrice Ebelpoin s’est exprimé sans langue de bois certes, mais sans tout dire non plus. Présenté comme un « spécialiste de l’impact des nouvelles technologies sur la gouvernance », celui qui enseigne au Medialab de Sciences Po a révélé plusieurs choses que beaucoup de Français ignoraient.

Accords de collaboration France-NSA, faux courroux de Laurent Fabius

Il d’abord confirmé les informations parues dans la presse allemande ces derniers jours, selon lesquelles il existe des accords de coopération et d’échange de données entre la France et NSA (National Security Agency). Voilà en effet deux ou trois ans que les services de sécurité français collaborent avec leurs homologues américains ! Sachez également que des ententes du même type ont été mises en place avec la Grande-Bretagne, le Canada, l’Australie et la Nouvelle-Zélande, dans le cadre de l’accord « Lustre », signé sous la présidence de Nicolas Sarkozy.

Alors forcément, une fois que nous savons cela, nous comprenons mieux l’absence de réaction véritablement virulente de la part de la classe politique de notre pays. Laurent Fabius, qui s’était insurgé la semaine dernière contre « ce type de pratiques inacceptables » de la part l’agence nationale de sécurité américaine et avait même convoqué l’ambassadeur des États-Unis pour obtenir des explications était donc habilement en train de se moquer du peuple. Ces propos et ce comportement étaient purement et simplement démagogiques.

Afrique et Moyen-Orient, terrains de jeu favoris des services de renseignement français

Et cela d’autant plus que, toujours selon Fabrice Ebelpoin, la France est le « Big Brother » de l’Afrique et du Moyen-Orient. L’Hexagone fait partie d’après lui des grands maîtres de la surveillance globale des populations, et surveille donc ces zones comme le font les Américains sur le reste du monde.

Il a aussi expliqué que la France avait établi (ou est en train d’établir) des systèmes de surveillance dans des pays africains, dont la Guinée-Conakry et le Gabon, sous le nom de code « Croco », dans le cadre de projets « Bull – Amesys ». En Côte d’Ivoire enfin, des bases d’écoute de la Direction Générale de la Sécurité Extérieure (DGSE) sont installées, tout comme des systèmes technologiques Bluecoat chez l’opérateur téléphonique Orange. Des systèmes quasiment identiques en tous points à ceux utilisés par Bachar El-Assad en Syrie pour surveiller la population…


Moyenne des avis sur cet article :  4/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Kern Kern 29 octobre 2013 10:13

    Mauvaise illustration de l’article

    Pour information à l’auteur : c’est Hollande le président et non plus Sarkozy

    Du coup je n’ai pas lu l’article le présumant tendancieux


    • Abdalaye Abdalaye 29 octobre 2013 10:20

      Écoute c’est dommage car pour qualifier de tendancieux un écrit il aurait fallu l’avoir lu


    • Kern Kern 29 octobre 2013 11:16

      @ Abdalaye

      Je comprends parfaitement votre point de vue et je le partage

      Mais ici nous sommes sur Agoravox le site citoyen pour les citoyens de gauche

      Etant de droite je ne perd pas mon temps à lire les logorrhées continuelles sur Sarko que j’ai présumé à avoir à lire dans cet article dont l’illustration le met en vis-à-vis avec Obama

      Sarko était , en tant que président rempli de défauts

      Avec Hollande nous pouvons parler de manques et de nullité dans la fonction


    • Kern Kern 29 octobre 2013 11:38

      Me moinsser ne fera pas de Hollande un meilleur président

      Mille fois hélas  smiley  smiley  smiley


    • bourrico6 29 octobre 2013 11:51

      Mais ici nous sommes sur Agoravox le site citoyen pour les citoyens de gauche

      Pauvre Choupinou, t’as plein d’amis citoyens de droite ici tu sais, alors s’ils ne viennent pas jouer avec toi, faut voir ça avec eux, les autres n’y sont pour rien.


    • eau-du-robinet eau-du-robinet 29 octobre 2013 21:43

      @Kern

      Le fait de critiquer un article donc vous n’avez même pas lu témoigne d’un profond manque de respect des autres voire d’un profond mépris !

      Votre place n’est pas sur ce forum retourne à la créchè et apprenez le respect de l’autrui.

      Heureusement il y des gens de droite qui vous ne rassemblent pas .... si non je perdrai mon respect devant ses gens de la « droite » ....


    • Alpo47 Alpo47 29 octobre 2013 10:48

      Bien entendu, nous faisons la même chose, mais avec des moyens bien moindres. D’ailleurs, partout en France également les « grandes oreilles » nous écoutent .
      Le prétexte terroriste ou chasse aux pédophiles a servi aux américains, il sert également chez nous à controler et surveiller ... tout le monde .
      Appels téléphoniques, mails, sms, mais aussi pénétrer nos ordinateurs ou écouter nos conversations à l’aide du micro de nos portables. Techniquement tout cela est possible et (probablement ) réalisé.

      D’ailleurs, il est très probable que tous les lecteurs de cet article soient listés avec leur IP. Bienvenue dans l’univers de G.Orwell. Ils savent déjà tout de nous.

      Ce qui est important pour nous tous c’est qu’un Etat qui organise cela devient un Etat totalitaire. Donc, que nos pires cauchemars sont en train d’achever de se mettre en place.

      Grande question : Pourquoi ? Pour quel objectif final ?


      • bourrico6 29 octobre 2013 11:52

        C’est ça, en fait, on est jaloux de pas pouvoir ne faire autant.

        Si on avait les mêmes moyens, faut pas rêver....


      • ecolittoral ecolittoral 29 octobre 2013 13:19

        Quelle naïveté !

        Pour qu’un état puisse disposer d’informations sur la société dont il a la charge, il DOIT mettre en œuvre les moyens suffisants. Ses intérêts internationaux doivent être sauvegardés de la même manière.

        Le renseignement existe depuis la nuit des temps. Partout ou il y a eu constitution de sociétés. Que ce soit chez les Inca, les Romains, les Perses...

        Vous ne voyez que le coté « big brother » en oubliant le côté « prévention anticipation ».

        Ceci dit, comparer la paranoïa du renseignement US avec nos services ou ceux des Britanniques, c’est méconnaître le sujet. L’efficacité ne se mesure pas au kilo ou aux milliards investis. Si c’était le cas, les USA seraient sur un nuage et nous serions en enfer.


        • L'enfoiré L’enfoiré 29 octobre 2013 14:04

          @L’auteur,

           Je parlerai de tout cela avec un angle différent dès dimanche.
           mais je parlerai de votre article.
           Il y a tellement de choses à dire sur le sujet.
           Vous ne voyez que l’aspect relationnel entre France et USA, et ça c’est parfois un peu limite.
          @+


          • black mic mac 29 octobre 2013 14:52

            il est vrai que la France « ecoute » comme la NSA, ce serai se voiler la face que de le nier. cependant dans des proportions moindres.
            on peut aussi se poser la question des rachats par les sociétés américaines de certains grand groupe de télécommunications européens tel que nokia ou alcatel/lucent qui étaient des fleurons nationaux. il faut savoir par exemple qu’alcatel/lucent est spécialisé dans la pose de câble sous marins de télécommunications (internet). d’ailleurs les américains espionnent ces mêmes câbles grâce à des sous-marins spécialement équipés qui se mettent juste au dessus pour intercepter les signaux.
            vous parlez dans votre article de la société AMESYS spécialisée dans l’espionnage des télécommunications, c’est déjà cette société avec une autre américaine dont j’ai oublié le nom qui a vendu à la lybie tout un arsenal de surveillance pour internet et téléphones afin d’espionner le peuple lybien.

            « la propagande est à la démocratie ce que la violence est à la dictature »


            • Laurenzola Laurenzola 29 octobre 2013 15:46

              Nous aussi en France, on a des grandes oreilles, depuis que Disney Land Paris est opérationnel.


              • hunter hunter 29 octobre 2013 19:25

                Merci Abdalaye, pour votre papier !

                Vous êtes un des rares à avoir compris que tous les gouvernements de la planète, font du théâtre, mais s’entendent comme larrons en foire, quand il s’agit de travailler à la mise en esclavage de toutes les populations sur lesquels ils règnent, pour l’unique bien-être d’une oligarchie de sociopathes et psychopathes , qui travaillent à l’augmentation selon une courbe exponentielle, de leurs richesses et de leurs pouvoirs !

                Adishatz

                H /


                • eau-du-robinet eau-du-robinet 29 octobre 2013 21:31

                  Bonjour Abdalaye,

                  On peut observer une réticence visible de la part de la chancelière allemande A. Merkel et de la part du Président français François Hollande, une réticence qui en dit long en ce qui concerne l’espionnage et la surveillance des citoyens..

                  La réticence allemande sur cette question vient du fait que les services de renseignement du pays (BND) espionnent eux aussi intensivement sur internet, et sont en train d’étendre massivement leurs capacités à le faire. Le service de renseignement étranger était également informé – au moins en partie – des programmes d’espionnage américain et britannique, et il en a bénéficié. source

                  Après la chute du mur de Berlin en 1990, les opérations de surveillance internationales n’ont pas été interrompues, mais étendues. À partir de 1994, le BND filtrait le trafic des communications internationales pour, entre autres, trouver des indices concernant des attentats terroristes, des contrefaçons, des trafics de drogue et d’armes. Le professeur de droit pénal de Hambourg Michael Kohler et le journal Taz avaient déposé une plainte devant la Cour constitutionnelle fédérale en 1998 contre cette pratique. Après deux jours de procédures, la Cour avait classé l’affaire sans suite. source

                  Tout comme avec les agences de renseignement américaines et britanniques, le BND accède aux informations directement depuis les principaux routeurs internet. D’après l’hebdomadaire Der Spiegel, l’essentiel du contrôle du trafic « a lieu à Frankfort, dans un centre de traitement des données qui appartient à l’Association des industries allemandes de l’internet. Par ce routeur, le plus important d’Europe, passent des courriels, des appels téléphoniques, des conversations Skype et des textos venant de régions qui intéressent le BND. » source

                  La France ne fait pas exception dans la matière d’écoute voire d’espionnage !!!
                  ... à une époque le simple cryptage à été même interdit

                  Lisez cet article

                  Surveillance d’Internet : les mouchards de la France

                  Un cout extrait :
                  La France n’est plus en reste dans ce domaine. Selon nos informations, elle vient même d’autoriser, pour la première fois, l’utilisation d’un tel logiciel espion. Après l’Italie et l’Allemagne, et avant l’Espagne et les Pays-Bas, les autorités tricolores se sont dotées secrètement de cet arsenal avec le concours de la société Ercom, soutenue par le Fonds stratégique d’investissement (FSI). Ce spécialiste des tests et de la mesure de performance des réseaux de télécommunications a bénéficié d’une levée de fonds de 18 millions d’euros en 2011. Ironie du sort, le concepteur de ce mouchard 2.0 a développé une gamme de produits, Cryptosmart, destinée à sécuriser les communications sur un PC ou un mobile...
                  source

                  Ahhh la vie est belle, ainsi nous impôts sont utilisé à nous espionner ....


                  • eau-du-robinet eau-du-robinet 29 octobre 2013 21:53

                    complément d’information :

                    Le magistrat milite de longue date pour une deuxième solution : l’utilisation de logiciels espions, capables de capter des informations à la source, avant même qu’elles soient chiffrées, en entrant dans les PC et téléphones. Pour parvenir à leurs fins, les agents installent directement ou à distance un mouchard sur les terminaux. Ainsi, le groupe munichois Gamma s’est paré des couleurs et logos d’Apple et de Mozilla en proposant de fausses mises à jour du service de musique en ligne iTunes ou du navigateur Internet Firefox. Si les suspects acceptaient l’installation, le logiciel pouvait alors se déployer furtivement.  source


                  • FritzTheCat FritzTheCat 3 novembre 2013 20:08

                    Article un peu court pour un sujet aussi vaste et complexe, dommage ! Sans compter que l’article me semble un peu excessif quand on sait qu’à l’Élysée ce sont des Blackberry (de vraie passoire en termes de sécurité) qui sont utilisés par les ministres. Ce qui fait dire à certain que l’espionite, et la sécurité intérieure passent au dessus de la tête de pas mal de nos gouvernants à droite comme à gauche.


                    • Gerard 3 janvier 2014 09:44

                      Article bien écrit, merci.


                      C’est vrai quand on lit ce genre d’information, on a tendance à croire les tendances populaires qui ne veulent plus croire en la politique. 

                      D’après-vous, quel est l’impact de ce type d’action sur nos vies ? Où nous mènent ces systèmes d’écoutes ? Quels sont leurs véritables objectifs ?

                      Emmanuel (mon bog perso : <a href="http://commentdressersonchien.org">Dresser son chien</a>

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON

Auteur de l'article

Abdalaye

Abdalaye
Voir ses articles






Les thématiques de l'article


Palmarès