Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Et s’il était possible de renouveler le monde politique

Et s’il était possible de renouveler le monde politique

 
Pour qui voter ? Election après élection, un nombre grandissant de français se posent cette question.
 
 Les échecs successifs des politiques mises en place depuis bientôt 40 ans. Le comportement amoral des DSK, Cahuzac, Sarkozy, Copé et compagnie . Des extrêmes qui effrayent une bonne partie de l’opinion. Toujours les mêmes têtes depuis 20,30 ou 40 ans. 
On comprend après ça qu’une bonne partie de nos compatriotes aient de plus en plus de mal à s’y retrouver.
 
Alors y a-t-il une solution pour faire évoluer les choses, pour se débarrasser de cette caste qui s’accroche aux branches, qui démontre en permanence qu’elle ne brille que par son incompétence et sa proportion à mettre la main dans le pot de confiture ?
Déjà lors de la débâcle de 1940, notre pays a souffert de la défaillance de ses élites par un mélange de lâcheté, de corruption et de trahison. Mais la guerre a au moins eu le mérite de faire émerger des hommes et des femmes qui ont su démontrer leur courage et leur amour de la France dans la Résistance. C’est en partie avec cette nouvelle classe dirigeante que notre pays a pu se relever par la suite.
Il nous faudrait une bonne guerre pour mettre aux oubliettes cette nouvelle bande d’incapables pensez-vous ?
 
Et s’il existait une solution moins radicale pour faire le ménage ?
Et si l’on exigeait du personnel politique qu’il soit vierge de toute condamnation, une condition que l’on impose bien à ceux qui veulent entrer dans la fonction publique si décriée par ailleurs. Il serait peut-être temps de leur demander de donner l’exemple, et le bon . Ca les changerait un peu.
Serait-il injuste de faire une proposition de loi qui consisterait à exclure à vie du champ politique tout élu ayant fait l’objet d’une condamnation ?
 
Et bien évidemment il faudrait que cette interdiction s’applique à tous ces postes qui servent à reclasser les petits amis, style "conseil d’état" et compagnie.
Voici peut-être une mesure qui nous débarrasserait à jamais de quelques personnages peu recommandables qui polluent tous les partis. Il y aurait également un peu plus de place pour les gens honnêtes, pour qu’ils puissent enfin accéder à de plus hautes responsabilités.
Le renouvellement de la classe politique ne peut passer que par plus de justice et d’équité. Et demander à notre classe dirigeante de montrer l’exemple, ne peut que nous donner envie de croire à nouveau en elle. C’est aussi le meilleur moyen de faire entrer à l’Assemblée toutes les composantes de la société française.
 
Y a-t-il un député dans l’hémicycle pour proposer une telle loi, et surtout une majorité pour la voter ?
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.24/5   (21 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 24 mars 2014 10:14

    À l’auteur :
    Renouveler le monde politique ?
    Rien de plus simple !
    Il suffirait qu’un personnel nouveau propose un ou des projets innovants, réalistes,
    et cætera...


    • Jean-Pierre Llabrés Jean-Pierre Llabrés 24 mars 2014 15:58

      Nettoyage de Printemps
      par  
      Renaud Bouchard : « Je suis prêt ».

      [...] Voilà pourquoi un coup d’arrêt à l’ensemble de ces errements qui déstabilisent le pays et l’appauvrissent interviendrait ce soir qu’il serait très probablement accueilli demain très favorablement et perçu à juste titre par une forte majorité de citoyens comme l’occasion d’interrompre une expérience politique, économique et sociale ratée et désastreuse, mais surtout comme l’opportunité d’ouvrir enfin sans plus tarder la France, avec le génie de son peuple et de ses forces vives, à un destin digne et mérité, en prise avec le XXIè siècle, grâce à l’action et à l’énergie recouvrées d’un Président de haut parage, d’un véritable dirigeant, intègre, déterminé et confiant dans l’avenir, posé et réfléchi, solide et sûr de lui comme de ses capacités, bien entouré, avec de nouvelles perspectives sérieuses et constructives tant pour notre pays que pour l’Europe.

      Il s’agirait alors non plus d’un leurre, mais enfin d’un véritable changement, en quelque sorte...

      En avant, calme et droit. Je suis prêt.


    • Sarah Sarah 24 mars 2014 10:49

      Bien dans l’absolu mais cela dépend aussi des juges smiley


      • fatizo fatizo 24 mars 2014 19:11

        Pas sympa ça .


      • zygzornifle zygzornifle 24 mars 2014 10:55

        il faudrait aussi la VRAIE proportionnelle, Copé disait que le pays deviendrait ingérable en cas de proportionnelle mais en ce moment est t’il gérable ??


        • zygzornifle zygzornifle 24 mars 2014 10:58

          Pour renouveler il faudrait déjà commencer par ceux qui ont eut affaire à la justice, qu’ils soient interdits de se présenter à tous postes approchant de près ou de loin la politique cela ferai un bon ménage dans les leaders ..... 


          • Akerios 24 mars 2014 19:10

            +1..............................
            Bien dit clair et net................................cela commence par ça !


          • ZenZoe ZenZoe 24 mars 2014 11:02

            « Et si l’on exigeait du personnel politique qu’il soit vierge de toute condamnation ? »
            Et si déjà les électeurs arrêtaient de voter pour des condamnés (Juppé, Balkany...) ?
            « Y a-t-il un député dans l’hémicycle pour proposer une telle loi »
            Et si pareillement les électeurs arrêtaient de voter pour des députés qui ne font pas voter cette loi ?
            En démocratie, on a les politiques qu’on mérite, et la France en est un bel exemple. J’ai vécu dans d’autres pays, et j’ai remarqué qu’ailleurs la plupart du temps les indélicats se font virer illico. Pas en France. Malheureusement, les Français ont un rapport trouble avec la morale et le pouvoir. Je connais des histoires de maires non réélus parce qu’ils n’ont pas cédé à des petits arrangements, pas trouvé un logement ou un boulot à une fille de..., pas permis une construction illégale, etc.
            Tant qu’en France on n’aura pas sérieusement remis en cause notre attitude face aux puissants et à ce qu’on leur demande, la démocratie ici restera une vaste blague, et nos élites continueront à en profiter.


            • fatizo fatizo 24 mars 2014 19:15

              Bonjour Zen Zoe,

              C’est justement parceque les électeurs sont incapables de se comporter en adultes qu’il faut passer par la loi pour se débarrasser des politiques véreux .

            • Le printemps arrive Le printemps arrive 24 mars 2014 21:41

              @fatizio

              Mais qui votent les lois ? ceux-là même que vous voulez virer.

              Diagnostic : schizophrénie !

              Le peuple doit refaire la constitution et pas les politiques à la botte du pouvoir financier qui détient argent et moyens de propagande.


            • bleck 24 mars 2014 11:21

              @ Fatizo

              Si j’ai bien compris votre article ; il faut changer tout le monde car tout le monde il est pourri

              Belle brochette que vous nous apportez

              Une omission cependant et pas des moindres

              Hollande ?

              Vous connaissez ce monsieur ?

              Mais si voyons ; c’est votre président

              Qui n’aime pas les Riches mais qui leur refile 20 milliards d’euros à fonds perdus

              Je frémis à la pensée de la somme donnée si il les aimait

              Ses petits montages financiers pour ne pas payer l’ISF ne vous font même pas soulever un sourcil puisqu’ils démontrent le bon gestionnaire de ses avoirs qu’il est

              Ses mensonges éhontés pour se faire élire et ceux qu’il continue de vous prodiguer pour perdurer ne sont pour vous que les faits d’un homme honnête faisant honnêtement son métier

              Je passerai sur son incompétence crasse : elle est connue de tous

              Vous n’en parler pas de ce monsieur parce qu’il est socialiste donc à ne pas changer en tant que tel ?

              Pour vous donner bonne conscience vous nous jetez en pature DSK et Cahuzac

              Parlons en de Cahuzac , puisque de DSK ce n’est pas la peine ; il serait le président que vous encenseriez sans ses incroyables frasques

              Cahuzac ? qui l’a fait ministre ?

              Qui a empêché une commission aux ordres d’approfondir ses délits et de démasquer ceux qui furent ses complices pour les perpétrer ?

              Qui empêche un procés de se tenir ?

              Alors qu’en 24 h le sort de Dieudonné fût scellé

              Fatizo ; vous êtes un courtisan zélé pour une cause pourrie

              Fatizo ; vous n’est plus crédible


              • gogoRat gogoRat 24 mars 2014 11:42

                « cette caste qui s’accroche aux branches, qui démontre en permanence qu’elle ne brille que par son incompétence »

                Qui parle d’incompétent ? Ce mot est à ranger dans la case des rébus, au même endroit que ’concupiscent’ ! ...

                 Blague à part , n’y aurait-il pas un « mea culpa » individuel, auquel devrait penser chaque électeur qui prend l’effet pour la cause et préfère mettre en cause les candidats plutôt que le système de délégation irresponsable par lequel il entend se défausser de ses devoirs civiques permanents ?

                 Les Français se gaussent des votations suisses et ne veulent participer à aucun cahier de doléances ...
                 ils préfèrent rêver à des candidats purs comme des anges ou à des tirages au sort qui déresponsabiliseraient encore plus de monde tout en évitant même le seul acte d’aller de temps en temps aux urnes !
                 Comme on fait son lit on se couche : on n’a que la « démocratie » qu’on mérite.


                • gruni gruni 24 mars 2014 11:46

                  Salut fatizo


                  « renouveler le monde politique » ça dépend des électeurs fatizo et il faudrait aussi parler du renouvellement des électeurs. Combien d’abstentionnistes et de non-inscrits sur les listes électorales. Pourquoi ? Par manque de choix, par dégoût ou le sentiment que de toute façon, vote ou pas, rien ne changera.
                  Tiens en parlant de liste, en voici une de très parlante



                  • fatizo fatizo 24 mars 2014 19:20

                    Bonsoir Gruni,

                    Voir ma réponse à Zen Zoe au sujet des électeurs.
                    Quant aux abstentionnistes, je les ai rejoint cette année après plus de 30 ans de votes sans interruption (sauf une fois par empêchement) .
                    Je ne retournerai voter que le jour ou il y aura un parti qui présentera un programme qui me conviendra à + de 90% (pas demain la veille), ou que le pays risquerait de retrouver un Président du niveau de Sarkozy, ou pire (là c’est possible, hélas) .
                    Bonne soirée .

                  • jef88 jef88 24 mars 2014 12:37

                    Comment redresser le pays ?
                    souvenez vous du général Boulanger.
                    Un peu avant 1890 il a voulu prendre le pouvoir.
                    Conclusion, à partir de cette date les militaires ont cessé d’être éligibles.
                    À l’époque que les militaires étaient une caste dominante. Maintenant la caste dominante est constituée par les énarques.
                    Nouvelle Conclusion, il faudrait un référendum qui empêche les énarques d’être élu.
                    La raison en est très simple : ils sont juges et partie c’est-à-dire en tant que très hauts fonctionnaires il dirige les coulisses de l’État, en temps que députés ils font les lois qui donnent les pouvoirs de l’État. Et si par hasard (?) Ils deviennent ministres, il dirigent l’État.
                    C’est donc une contradiction formelle de la séparation des pouvoirs, un pouvoir absolu, il possèdent le pouvoir législatif, le pouvoir exécutif, et sont en même temps les exécuteurs.
                    Il faut que cela cesse, c’est la condition d’une reprise de la nation tant au point de vue économique que politique.


                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 mars 2014 12:49

                      Ce que vous demandez fait partie du programme de l’ UPR :

                      * Inéligibilité à vie d’un responsable public condamné pour corruption.
                      * Examen périodique des conflits d’intérêts.
                      * Interdiction des lobbies.
                      * cadrage des Think thank en rendant public leurs financements.
                      * Interdiction dans la Constitution de tout transfert de souveraineté.
                      * Rétablissement du crime de Haute trahison.
                      * Reconnaissance du vote blanc.
                      * Référendum d’initiative citoyenne.
                      * Interdiction du cumul des mandats.
                      * 2 mandats pas plus.
                      * Equité du financement public pour les activités politiques, proportionnel aux voix reçues dès la 1ere voix. De façon à faciliter de nouveaux Partis. etc

                      « Programme de Libération Nationale » de l’ UPR

                      Visiblement, cela doit déranger beaucoup de monde, puisque l’ UPR est interdit de médias depuis 7 ans....
                      D’autant que les Français sont d’accord pour de nouveaux Partis politiques.


                      • Sylvain62 24 mars 2014 15:55

                        Et que dire de vous qui ne proposez rien ?


                      • fatizo fatizo 24 mars 2014 19:22

                        J’ai oublié d’inclure dans mon article la proposition de pas plus de deux mandats dans une vie . Une excellente façon de renouveler le personnel politique également . 


                      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 24 mars 2014 19:38

                        parkway,
                        Il n’y a que les imbéciles qui ne changent pas d’avis.

                        Sinon, pourquoi ne rien dire de Mélenchon qui a mis 40 ans à découvrir que le PS était un Parti de Droite, et que le Traité de Maastritch n’était pas « un bon compromis de Gauche » ? Personne ne dit rien sur sa myopie politique prolongée.

                        Asselineau aurait pu pantoufler tranquille dans une banque ou profiter de sa retraite comme tant d’autres Hauts fonctionnaires.

                        Il aurait pu aussi éviter de se faire virer par Sarkozy Ministre des Finances, à cause de son rapport sur « l’avenir sans avenir » de l’ UE et de l’euro, qui a déplu en Haut lieu.

                        De Gaulle n’était pas spécialement un homme de Gauche, ce qui n’a pas empêché les Communistes de s’allier à lui.
                        A l’époque, les Communistes défendaient l’indépendance et la souveraineté de la France, pas comme aujourd’hui.


                      • Alexis_Barecq Alexis_Barecq 24 mars 2014 13:11

                        La démocratie, c’est le pouvoir exercé par le peuple.
                        Le vote, c’est la délégation du pouvoir à des pourris.
                        Ne votez pas.
                        Révolution !


                        • Depositaire 24 mars 2014 14:20

                          L’article de Fatizo, en ce qu’il dénonce le système de corruption de nos « élites » est assez judicieux, même s’il s’abstient très soigneusement de dénoncer le gouvernement actuel, chef de l’État en tête.

                          Cependant, ses propositions pour assainir la politique, si elles partent d’un bon sentiment, restent, au final, assez naïves. En effet s’il ne fallait juste que purger la scène politique de ceux qui ont été condamnés par la justice, et c’est vraiment une notion qui devrait être élémentaire et sur laquelle il ne devrait même pas être utile d’argumenter, ce ne serait qu’une goutte d’eau dans l’océan.

                          En effet, il est assez courant et connu que tous les politiciens, à partir d’un certain niveau, trempent dans des affaires douteuses, de la corruption, etc. Toute la différence étant de ne pas se faire prendre. Et tant pis pour ceux qui se font prendre la main dans le sac.

                          En réalité, le problème est beaucoup plus profond que cela. Tout d’abord, nous avons un système qui en lui même est la source de toutes les magouilles politico financières. C’est le système des partis.

                          Il faut bien comprendre qu’un parti politique, pour être viable et perdure dans le temps, a besoin de ressources financières conséquentes pour payer ses frais de fonctionnement : Locaux, salaires des employés, téléphone, courrier, impôts locaux, etc. De plus, les dirigeants de ces partis n’ont qu’un seul objectif : prendre le pouvoir à tout prix. Maire, député, président de la république, sénateur ; non pas parce qu’ils soient vraiment soucieux du bien être de la population et se veulent de vrais serviteurs de l’État et donc du peuple, mais tout simplement à cause des grands privilèges liés à ces fonctions : salaires mirobolants, amnistie ou, en tout cas, une justice à leur égard très laxiste, retraites cumulables avec très peu d’années de travail. (Un député ayant été élu durant 15 ans peut bénéficier d’une « retraite » de 4700 euros/mois. On comprend pourquoi ils se précipitent vers cette fonction)

                          Forcément, pour permettre un bon fonctionnement du parti il faut des fonds conséquents qui ne sont pas forcément, loin de là, couverts par les cotisations des adhérents. Alors on se tourne vers les mécènes ou/et les grosses magouilles financières. Bien sur, avec les mécènes, ce n’est pas gratuit. Il doit y avoir un retour sur investissement. Alors ces politiciens une fois élus s’empressent de faire voter des lois qui avantagent encore plus les ultra riches. C’est logique. N’attendez pas de leur part qu’ils changent ce système, c’est trop juteux !

                          Mais avons-nous VRAIMENT besoin des partis politiques ? On nous a tellement bourré le crâne avec ce système qu’il est difficile pour beaucoup de concevoir autre chose. Mais remarquons deux choses :

                          La première, depuis le temps que les politiciens de tous bords nous promettent une société d’opulence, de prospérité, de bonheur pour tous, de sécurité, nous devrions vivre dans un bonheur sociétal extraordinaire ! Alors pourquoi est-ce exactement le contraire ? Serait-ce que l’on nous a menti ? On pourrait d’ailleurs poser une autre question plus dérangeante celle-là : Pourquoi le peuple continue t-il à voter pour des gens qui systématiquement font le contraire de ce qu’ils ont promis ? Donc des menteurs et hypocrites avérés puisqu’ils savent parfaitement qu’ils n’appliqueront pas les mesures sur lesquelles ils se font élire.

                          La deuxième chose à faire remarquer est que les partis politiques prétendent tous détenir la vérité et la solution des problèmes de la société. Outre que comme dit plus haut, le moins que l’on puisse dire est que leurs idées ne tiennent pas tellement la route, il est évident que ces querelles partisanes divisent le pays. De plus comment peut-on encore faire confiance à des gens qui mentent continuellement et dont le seul objectif, de toute évidence au regard des magouilles financières qui éclatent de temps en temps et qui ne sont que la partie émergée de l’iceberg, qu’obsédés par le pouvoir et l’argent et les privilèges qui vont avec.

                          Quand on voit un Sarkozy qui lorsqu’il était au pouvoir a commencé par s’auto augmenter de 172%, (excusez du peu), et qui gagnait en tenant compte de ses émoluments d’ancien maire de Neuilly et d’ancien député, (d’ailleurs rien que cela est déjà scandaleux), 49000 euros/mois sur lesquels il n’a payé aucun centime d’impôts, malgré les demandes pressantes du fisc ! (Essayez de ne pas payer vos impôts...) Et je n’ai pas connaissance que le fisc lui réclame des arriérés d’impôts.

                          Mais le cas Sarkozy n’est qu’un parmi une multitude d’autres. Quel que soit le parti politique. Alors par quoi remplacer les partis ? C’est en tout cas une question qui mérite d’être examinée au sein de tout un ensemble de suggestions/propositions liée au changement de société. Il n’y a pas de recette toute faite et personne n’a LA solution idéale. mais en tout état de cause, il est difficile de trouver pire que ce système actuel.

                          Alors au lieu de récriminer sur les politiciens crapuleux, il serait plus judicieux de réfléchir à une autre conception de la société et du vivre ensemble où, entre autres, tous ces magouilleurs crapuleux n’auront pas leur place, ni même la possibilité d’en avoir une.


                          • files_walQer 24 mars 2014 14:27

                            Avant de changer le monde politique j’aimerai qu’on ait de vrais médias avec des vrais journalistes dedans.

                            Etant de vrais journalistes, ils feraient donc un travail... de journalistes. C’est à dire qu’ils nous informerait sans jamais omettre une partie du sujet et ils sauraient aussi poser les bonnes questions.

                            Comme par exemple ces questions qu’ont attend toujours sur le 11 septembre et plus près de nous sur le traitement particulier de notre meilleur humoriste Dieudonné, sans oublier celles concernant les infos concernant la Syrie ou l’Ukraine. Etc, etc...

                            • steph bigorneau step by step 24 mars 2014 15:16

                              Bonjour files_walQer.

                              Pour moi il faudra changer le politique pour qu’il puisse donner de nouvelles règles au pouvoir médiatique :
                              -interdire des grands groupes ayant tout intérêt à nous cacher certaines informations de détenir les journaux ou les chaînes de télé
                              -remettre une assemblée des journaliste au cœur de la politique éditoriale sans pressions extérieur
                              -assurer un financement suffisant pour que ceux-ci ne soit plus dépendant des pressions des annonceurs...

                              je ne souhaite pas pousser à croire que l’UPR est la seule solution, j’ai longtemps été sceptique et ce n’est qu’à force de voire des conférences, de me renseigner sur leur programme, que j’ai finalement pris ma décision.

                              En tout cas j’invite à faire de même étudier et comparer par rapport aux autres partis politiques et prendre sa décision.

                              Sinon l’objection, compréhensible, qui s’étonne qu’un parti anti UE se présente aux élections européennes n’est pas fondé pour moi.
                              Il suffit de voir comment le britannique Nigel Farrage à profité de sa place de député européen pour dénoncer cette union, je souscris à certaines de ses analyses mais ne peut le soutenir entièrement, bien trop à droite à mon goût.


                            • Beneth 24 mars 2014 14:42

                              Renouveler le « parc politique » ?... oui c’est très possible en leur signifiant à tous les élus que les Français ne sont pas autant moutons qu’ils le pensent (doux et dociles.. et bêtes).Nous sommes, nous Français de base, très lucides et nous voyons très bien que les politiques français sont des pitoyables marionnettes à la solde de l’U.E. et des Multinationales qui les manipulent : chacun d’entre eux sont avides et vraiment peu scrupuleux. Aujourd’hui, la vraie Politique n’existe plus et ce, depuis un certain temps : depuis que l’U.E. est programmée et surtout depuis que l’U.E. est passé outre le vote des FRANCAIS ! 

                              Messieurs les politiques : reconnaissez-le, reprenez-vous et réagissez : il est grand temps !

                              • Renaud Bouchard Renaud Bouchard 24 mars 2014 14:51

                                @l’auteur.

                                Sans angélisme ni irénisme : oui. Et pour éviter que les électeurs ne continuent à voter pour des fripouilles sans scrupules qui n’hésitent pas à solliciter des suffrages et obtenir le renouvellement de leurs mandats, la solution s’impose d’elle-même : l’élimination. Elimination légale.
                                Un point de vue ? Voyez ici :


                                • Luc le Raz Luc le Raz 24 mars 2014 16:10

                                   « Y a-t-il un député dans l’hémicycle pour proposer une telle loi, et surtout une majorité pour la voter ? » Je crois plutôt qu’il doit y avoir une majorité prête à se voter une amnistie générale. smiley


                                  • fatizo fatizo 24 mars 2014 19:24

                                    C’est sur que dans ce sens là, ils sont tous d’accord.


                                  • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 24 mars 2014 19:27

                                    « Et si l’on exigeait du personnel politique qu’il soit vierge de toute condamnation »


                                    A partir du moment où il existe des lois débiles, on peut être condamné pour des motifs débiles. 

                                      • Qaspard Delanuit Qaspard Delanuit 24 mars 2014 22:12

                                        « condamné pour banalisation de crimes contre l’humanité et consentement à l’horrible. »

                                        Condamnation débile fondée sur une loi débile.

                                        « condamné pour injure non publique envers un groupe de personnes à raison de leur origine »

                                        Condamnation débile fondée sur une loi débile.

                                      • egos 24 mars 2014 22:16

                                        non !


                                        cessez de vs bercer de l’illusion démocratique,

                                        une obédience de cette nature ne se réforme pas de l’extérieur encore - avec de bons sentiments

                                        combien d’élus, d’intérêts entrecroisés, de lieux de culte, compartiments, strates, filières, réseaux, leviers (justice, presse, police, corporatismes et puissance règlementaire)

                                        au mieux(pr en pas évoquer le pire) la caste politique et ses sous-ensembles (les haut, moyen, bas clergés) se transformeront sous la contrainte des évolutions économiques 

                                        ce fut le cas en France ss la Révolution et de manière + précoce en Angleterre à l’époque de Cromwell

                                        l’époque n’est cependant plus à l’émancipation des conscientes, 
                                        partagée entre Satrapes , Missi Dominici et Janissaires


                                        Vs écrivez échec de la classe politique, 

                                        en êtes vs persuadé ?

                                        comment peut on persister ds l’erreur sur des périodes aussi étendues ?
                                        débutant au milieu des années 70 avec ses successions d’affaissement au cours des diverses crises boursières, sans perpective d’un simple répit

                                         l’idée selon laquelle notre condition présente serait voulue, acceptée ne vs a t elle jamais effleuré l’esprit ?

                                        une forme d’abdication face à un monde « globalisé »

                                        • zygzornifle zygzornifle 25 mars 2014 08:22

                                          Pour renouveler le monde politique dans le bon sens il faudrait que les politiques aient PEUR de la JUSTICE et qu’elle leur soit appliqué sans état d’âme comme à nous et PEUR du PEUPLE , autrement vous aurez toujours la même bande de margoulins prêts à tous les mauvais coups, magouilles et malversations, mensonges, en fait tout ce que nous subissons depuis des décennies..... 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès