Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Et si François Hollande était l’homme de paille du PS

Et si François Hollande était l’homme de paille du PS

Le Parti socialiste installera-t-il un régime de Directoire ?

Voici quelques jours, François Hollande avait présenté à la presse son équipe de campagne et à l’arrivée nous avons eu quelques surprises qui n’ont rien de bien positif pour voter allègrement socialiste les 22 avril et 6 mai 2012.

Alors dès maintenant, analysons la situation.

Pierre Moscovici très proche de Dominique Strauss-Kahn avant l’arrestation de ce dernier, a vite rallié François Hollande bien différent de DSK à tous points de vue politique. Pourquoi ? Une grande ambition personnelle qui le place aujourd’hui directeur de campagne pour la présidentielle, et certainement Premier Ministre si l’ancien secrétaire du PS est élu. Mais l’appétit de Monsieur Moscovici ne s’arrête pas uniquement à Matignon : coordinateur de la campagne des primaires de François Hollande, porteur d’une équipe de campagne dite de « rassemblement de toutes les sensibilités » de la famille socialiste, le député du Doubs compte bien avoir la direction des affaires et jouer dans les coulisses le rôle de Chef d’Etat.

Bien entendu, François Hollande s’est entouré de quelques-uns de ses propres, tels que Jean-Marc Ayrault, Président du groupe PS à l’Assemblée Nationale, Michel Sapin, Claude Bartolone ou encore Julien Dray, l’un de ses discrets fidèles. Mais dans la réalité, comment la situation va évoluer ?

Monsieur Hollande pense disposer autour de lui d’une garde rapprochée : en apparence, on pourrait l’imaginer, mais concrètement tout est bien différent avec la lourde présence de Martine Aubry toujours patronne du PS qui en temps opportun, saura mettre en porte-à-faux son ancien adversaire comme elle voulut le faire à maintes reprises lors des débats télévisés de la primaire.

Quant aux autres participants autour du candidat aux présidentielles, ils sont assez insignifiants ou tout au moins sans grande envergure : Jean-Yves Le Drian pour la défense nationale, André Vallini pour la justice, François Rebsamen pour la sécurité, Kader Arif pour la coopération, Alain Rousset pour la production, autant d’hommes qui ne feront pas grand poids s’ils parviennent à décrocher un jour leur portefeuille de ministre. Un petit bonus toutefois pour Marisol Touraine chargée du social, Jérôme Cahuzac délégué au budget, mais aussi pour Vincent Peillon responsable de l'éducation et de recherche.

Et puis il y a aussi ceux qui s’imposent à François Hollande dès aujourd’hui et qui exerceront par la suite une forte pression sur le député corrézien s’il est élu à la fonction suprême : Il s’agit notamment de Manuels Valls bien décidé à dicter ses propres idées, et de Jean-Michel Baylet issu du tout petit parti des radicaux de gauche, mais déterminé à se faire une place dans le PS malgré ses maigres résultats aux primaires socialistes.

Enfin, il y a les « vieux de la vieille », les anciens poids lourds de l’époque mitterrandienne qui se feraient presque oublier afin de ne pas gêner l’arrivée de la gauche au pouvoir, mais qui restent toutefois bien présents et qui reparaîtront au moment de la distribution des cartes.

Sans aucun doute, la plus surprenante des surprises se situe dans l’absence de Ségolène Royal et surtout d’Arnaud Montebourg dans la campagne électorale. Pour quels motifs ? Seul François Hollande pourrait sans doute nous le préciser et nous en donner les bonnes raisons.

En tout cas, l’erreur est grande et risque de le gêner dans son accession au pouvoir.

En résumé, le cas « Hollande » reste particulier et très sincèrement jusqu’à ce jour, nous n’avons pas encore eu l’impression que François Hollande était de l’homme de la situation, l’homme qui dirige véritablement une équipe pour accéder au pouvoir contrairement à ce que nous avons connu avec François Mitterrand, Jacques Chirac et dernièrement Nicolas Sarkozy.

Dans une période de crise et de grandes difficultés où plus que jamais le Pays doit être conduit par un Chef d’Etat charismatique, puissant et volontaire, François Hollande fait figure d’un homme hésitant et timoré. Non pas qu’il ne possède pas de qualités sérieuses pour ses idées et ses souhaits pour changer la France ; mais certainement il n’aura pas la force d’imposer un projet politique qui lui échappe face à une opposition virulente certes, mais aussi face à son propre camp dont les thèmes de réformes sont bien différents des siens.

François Hollande, homme de paille du Parti Socialiste ? Nous pouvons le craindre quand nous connaissons parfaitement les divergences qui existent au sein du PS, mais surtout quand nous découvrons les immenses ambitions qui animent les nouveaux loups du Parti.

En conclusion, si la gauche gagne et en particulier l’équipe socialiste, une première politique pourrait avoir lieu en France : l’arrivée à la présidence de la République d’une poignée d’hommes du Parti Socialiste dirigeant la France avec leur porte-parole officiel en la personne de François Hollande.

Les décisions seraient prises dans une sorte de Directoire pouvant s’identifier à celui de la Première République, ce qui finalement pourrait être le meilleur pouvoir politique républicain que l’on n’ait jamais eu depuis.

Pierre-Alain Reynaud


Moyenne des avis sur cet article :  2.63/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • alain_àààé 23 novembre 2011 15:40

    moscovisi et un dingue il est pro D S K qui n as fait que de mentir au peuple et continuras a le faire ce monsieur se vois déja premier ministre et il est pres a changer sa veste.,quand a hollande ce n est c est vrai un pantin au service du lobby « juif »il n as aucune empleur n y de programme pour nous sortir de la crise en france de plus il se fait des ullisions sur les syndicats qui comme la C F D T dont le bedeau de CHEREQUE qui gagne plus de 6500 E par mois, dont le pére faisait appliquer les ordres des patrons ,dont le simple syndicaliste qui paye sa cotisation devrait etre informé.HOLLANDE risque de se faire enfermer voir déboulonné par le peuple car nous irons vers de plus en plus de chomeurs et de pauvres


    • PATIBULO24 24 novembre 2011 09:35

      N’importe quoi ! Faut arreter le Jibolin !
       Hollande dans les mains des lobby ! MOSCOVICI qui retourne sa veste ! un peu de retenue Camarade !
      Chereque ne peut pas être au RSA (quand même) et c’est pas avec 6500€ par mois qu’il va faire fortune ! Il n’est pas prêt de payer l’ISF !
      Il faudrait quand même un peu mieux respecter les hommes politiques de Gauche, si on veut pas se retaper le nain a talonnettes et ses potes du Fouquet’s !
      D’accord pour leur mettre la pression pour garder le cap a gauche toute, mais il faut plus les encourager que les vilipender ! 


    • panpan 23 novembre 2011 22:48

      Il ne tient qu’à vous de ne pas voter pour des nains...


      • picpic 23 novembre 2011 23:47

        François hollande est tout comme ségolène royale l’était, un faux candidat préfabriqué par les médias, qu’on oppose à sarkozy, pour qu’il l’emporte le plus facilement possible...

        Autant fabriquer un opposant qu’on peut contrôler que de laisser un véritable opposant incontrôlable se mettre en place.
        Le sondages et les spots braqués sur les cibles font le boulot.
        Tout est bidonné, faux ! les moutons votent ce qu’on leur demande de voter, c’est tout.

        Tout cela est une mascarade, gauche, droite milieu, tout ce que vous voulez, c’est la même bande de mafieux qui se le jouent « ennemis en publique », et qui se retrouvent en catimini pour fêter leurs promotions respectives.


        • Susanoo ! Susanoo 24 novembre 2011 00:58

          C’est cela oui...


          • himmelgien 24 novembre 2011 01:20

             Un homme de paille, comme Reagan, comme Bush ( fils) ?... Mais que signifie cette comparaison avec le Directoire ( 1795-1799 ) ?... Les Directeurs n’étaient certainement pas des potiches !...


            • Dzan 24 novembre 2011 09:36

              Pfffffff
              Tout ça, pour ça !


              • PATIBULO24 24 novembre 2011 10:20

                Ou va-t-il chercher tout ça le camarade REYNAUD ?
                Son article n’est etayé par aucune preuve ni aucun témoignage !
                Il faudrait tout de même rester sérieux (et honnête) si on ne veut pas se retaper la bande du Fouquet’s pendant 5 ans !
                OUi a une critique des idées et des projets au sein de la Gauche, mais arrétez de vous faire mousser avec des allegations fantoches qui sont dignes de GALA ou Voici et non pas d’un débat politique permettant de construire une société plus sociale et plus juste !
                Interessez-vous a la vie des riches (BETTANCOURT, BOLLORE, DASSAULT, ARNAULT, PINAUD, MULLIEZ, PEUGEOT, FOURNIER, SELLIERE, TAPIE, PARIZOT etc,etc..) ou aux politiques réactionnaires ( COPE, LONGUET, BERTRAND, WOERTH, BACHELOT, CIOTTI, LEMAIRE, KOSUISKO, FILLON, JACOB, WAUQUIEZ, APPARU, MADELIN, LEOTARD, CARRIGNON...j’en passe et des meilleurs !) Il y a tant a dire !
                Mais encore faudrait-il que les journalistes enquetassent !!
                et ne se trompent pas de cibles !! 


                • Jean 24 novembre 2011 11:29

                  En finir avec les partis donc les lobbies, les (fausses) luttes de la caste politique dont le citoyen a « soupé ». Ras le bol du "grenouillage de cette caste.

                  Il faut en finir par la démocratie, et non un ersatz.

                  La révolution a commencé en 1789, elle finira en 20..

                  En finir avec les lobbies banquiers, pharmaceutiques, ..., medef, plus de prises pour eux sur les assemblées, plus de pouvoir personnel, de corruption (pas le temps, etc.)

                  Depuis des siècles, nous sommes conditionnés à être dominés par des rois, pouvoirs personnels, ...

                  On se fait croire à nous-mêmes qu’ il n’ y a pas d’ autres solutions (encouragés par l’ oligarchie et les obscurantismes religieux qui font bon ménage), des exemples contraires existent de plus en plus (démocraties même partielles) dans le monde, même si encore rares.

                  Re : Il faut en finir par la démocratie, et non un ersatz.

                  http://www.democratiedirecte.fr/

                  http://www.dailymotion.com/video/xl...

                  http://www.dailymotion.com/video/xi...


                  Un parti sans étiquette
                  pourrait rafler les voix des abstentionnistes, déçus etc.
                  (y a du monde) ; un président alors élu est chef de la police et des armées, en outre il peut dissoudre les assemblées, donc bousculer l’ oligarchie et instaurer une nouvelle constitution, à la Suisse (même en mieux).

                  On peut imaginer dans les petits bourgs, un conseil municipal sans élus, mais constitués des citoyens eux-mêmes, le maire est élu pour un court mandat en tant qu’ exécutant, et contrôlé.

                  Les grandes villes ...un conseil de « tirés au sort », un maire élu (court mandat et non renouvelable ? ou une fois) exécutant et contrôlé.

                  Idem au niveau de l’ Etat, un président élu (court mandat non renouvelable) exécutant des décisions d’ une constituante de "tirés au sort", aidé de ministres, et aux pouvoirs limités (par ex. urgence militaire avec compte à rendre), et très contrôlé.

                  Bien étudier les thèses (liens) qui font leur chemin.

                  Et les bienfaits de la démocratie, en perspective : les « jeunes » participent à la vie de la cité au lieu de brûler des voitures, parité homme/femme assurée (en moyenne par le tirage au sort), les luttes de classe disparaissent (ne reste que des sollicitations à la constituante), ...

                  Manifestement un nouveau parti sans étiquette à voir...http://www.lepf.fr/


                  • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 24 novembre 2011 13:40

                    Je m’insurge ! Hollande n’est pas en paille. 


                    Il est en fromage, en yaourt, en flan, ou en latex. 

                    • Qaspard Delanuit Gaspard Delanuit 24 novembre 2011 14:01

                      Mon dieu, j’ai l’impression que c’est de pire en pire les présidents français !!


                      Vous avez vu la tronche de nouille trop cuite qu’il a sur la photo !? 

                      • JacquesLaMauragne JacquesLaMauragne 24 novembre 2011 17:20

                        Et Nicolas Sarkozy, c’est l’homme de paille de qui ????

                        Réponse :

                        http://lamauragne.blog.lemonde.fr/2011/08/18/les-papys-de-sarkozy-un-fourtou-pas-vraiment-sexy/

                        jf.


                        • Christoff_M Christoff_M 25 novembre 2011 04:38

                          D’accord avec vous seules certaines éminences grises dirigeront vraiment !!


                          • Christoff_M Christoff_M 25 novembre 2011 04:44

                             Quelqu’un qui se fait relooker et à qui on file une femme de tête envoyée par le sérail pour le coacher en coulisse... inquiète par son manque évident de personnalité et d’idées propres...

                            ça ne vous rappelle pas un candidat en 2007 à qui on a mis une geisha dans les bras pour mieux le contrôler par la suite, on en voit le résultat désastreux pour la France actuellement)...
                            sans oublier les sponsors officieux et officiels derrière, bizarrement monsieur Hollande tient compte de notes officieuses envoyées par AREVA d’ou la colère d’Eva Joly !!

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès