Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Europe Ecologie - Organisation Génétiquement Modifiée ?

Europe Ecologie - Organisation Génétiquement Modifiée ?

Incroyable mais vrai ! Alors que la polémique Jean Sarkozy bat son plein et qu’elle suscite de plus en plus d’indignations dans l’opinion publique, Europe Ecologie, mouvement « fun et bigarré » (comme dirait Brice de Nice) nous donne une nouvelle définition des OGM.

En effet, Noël Mamère, figure médiatique de Gironde et membre des Verts, a annoncé hier dans Sud Ouest qu’il ne mènerait pas la liste Europe Ecologie en Aquitaine. Par contre, il a soumis un nom pour mener cette campagne régionale : Marie Bové !...

Fille de José Bové, 34 ans, inconnue du grand public, elle travaille au groupe socialiste de la CUB (Communauté Urbaine de Bordeaux).

Le népotisme de droite fait donc recette à gauche et Europe Ecologie démontre que l’on peut être contre la culture agricole des OGM et posséder une organisation qui utilise des critères génétiques dans le choix de ses leaders !

Le deuxième enseignement est évidemment, la supercherie quant à l’indépendance de ce mouvement vis-à-vis du PS. En effet, Marie Bové symbolise bien une telle supercherie puisqu’elle ne travaille pas dans un groupe d’alliance Verts-PS mais dans un groupe purement PS et est donc au service exclusif d’élus socialistes, ce qui fait une différence non négligeable.

Aujourd’hui, le positionnement politique d’Europe Ecologie ressemble ainsi davantage à une volonté de passer pour le calife à la place du calife socialiste plutôt qu’à une volonté d’affirmer une indépendance réelle.

Les idées d’Europe Ecologie n’en sont pas moins intéressantes et méritent de vrais débats. Au MoDem (Cap 21 comme les autres) nous y sommes très réceptifs et nous avons plaisir à en débattre localement avec des membres d’Europe Ecologie.

Mais aucune alliance ne sera possible dans les mois ou les années à venir si Europe Ecologie ne clarifie pas son positionnement politique.

Actuellement, le Mouvement Démocrate demeure le parti le plus indépendant (hormis les partis extrêmes, bien entendu) vis-à-vis de l’archaïque clivage droite / gauche.

 

 

Adrien Debever

Moyenne des avis sur cet article :  2.14/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

11 réactions à cet article    


  • acmazin 27 octobre 2009 20:43

    Sauf que Corinne LEPAGE est quelque peu en désaccord avec ce besoin viscéral de ne s’allier avec personne si ce n’est pour François BAYROU. L’écologisme n’est pas une prise de guerre, encore moins un label. C’est une science sociale qui doit être intégrée à toute construction politique. L’UMP, le PS ont le droit d’avoir des écolos dans leurs rangs. La position d’Europe Ecologie est, sinon claire, très simple (simpliste ?) : mettre la défense de l’environnement en avant de toute décision politique, économique et sociale. Le problème d’Europe Ecologie est plutôt le patchwork idéologique de sa direction. Comme au MODEM, par ailleurs... Quant à l’indépendance des uns et des autres, l’urgence n’est-elle pas de construire une alternative au monopole UMPesque, comme le réclame Marielle De SARNEZ, autre voix du MODEM non axée sur son nombril ? Ne nous leurrons pas, malgré l’actualité et les cris d’orfraie de toute la bien-pensance franco-française, les prochaines élections promettent d’être comme les précédentes : UMP vainqueur sans concurrent, l’abstenionniste dégoûté (autre vainqueur ou sombre vaincu ?) ne comptant que pour du beurre. Cordialement.


    • Salade75 27 octobre 2009 22:08

      C’est ce que l’on appelle un débat d’idées !
      Tellement rafraichissant par rapport à « l’archaique débat droite / gauche ».


      • tylhdar tylhdar 27 octobre 2009 22:25

        Par pitié, arrêtez de dire qu’ europe-ecologie est de gauche.


        • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 27 octobre 2009 23:26

          « Tout le monde il n’est pas beau, tout le monde il n’est pas gentil », pour pasticher le titre d’un ancien film. Il est donc illusoire de croire que les pollueurs vont arrêter de polluer par simple bon sens et souci des générations suivantes. Peut-on sincèrement penser que des mesures incitatives telles que certaines taxes ou avantages fiscaux pourront être efficaces s’ils ne compensent pas très largement le « manque à gagner », notamment pour les entreprises de toutes sortes. Seule une règlementation sévère peut protéger notre planète. Mais alors, comment concilier cette réglementation, qui fausserait forcément la concurrence libre et sans entraves, avec les traités internationaux et, en particulier, celui de Lisbonne. Les vrais écologistes ont voté « non » tandis que les faux se trouvent en grand nombre dans Europe Ecologie...


          • Danièle Dugelay Danièle Dugelay 27 octobre 2009 23:38

            Le clivage droite-gauche serait terminé ? Pourquoi ? Parce que la lutte des classes serait obsolète ? Allez dire cela aux grands actionnaires du grand capitalisme mondial et ils vont vous rire au nez. Regardez et comparez l’évolution des courbes du rapport de l’argent et du rapport du travail. Malgré la crise, en ce qui concerne la haute finance internationale, la conclusion est évidente : la lutte des classes a été remportée, pour le moment, par la classe des riches. Je précise « pour le moment » parce qu’une vraie militante est toujours optimiste et aussi parce que cette victoire écrasante n’est pas logique : Nous sommes, nous les pauvres ou nous les non-riches, les plus nombreux. Alors, debout, amis et camarades !


            • Jiache 28 octobre 2009 10:36

              >> Le népotisme de droite fait donc recette à gauche

              C’est n’importe quoi ! Que vous soupçonniez Marie BOVE de rouler pour le PS, pourquoi pas. Comparer le fait qu’elle se présente sur une liste électorale avec le placement du jeannot fils de talonetto, faudrait pas non plus déconner !


              • manusan 28 octobre 2009 10:50

                l’auteur est trésorier du Modem de Gironde.

                attaquer Europe-Ecologie, voila l’unique programme du Modem pour les régionales.

                comme dirait l’autre, c’est minable.


                • ELCHETORIX 28 octobre 2009 14:41

                  @ l ’auteur , ce nous voulons ou souhaitons de la part de ces « écologistes » de quelque « bord » où ils se situent , ce sont des actes et non du « bla bla bla » .
                  Qu’ils aillent travailler pour le bien de l’humanité et de notre terre , mais qu’ils quittent les salons dorés des palais de la « ripou-blique »  !


                  • FlorenceM 28 octobre 2009 15:47

                    Et encore un blancbec du modem qui veut laver plus blanc que vert...

                    Et qui sera vite ridiculisé quand les citoyens verront que les accusations Marie Bové supercherie ne sont proféfées qu’a des fins éléctoralistes et dans l’ignorance totale du
                     sérieux de son travail et de ses compétences.
                    Tapons dessus et profitons de Jean, non seulement c’est nul mais c’est crade.
                    Le modem, le parti de la modeste médiocrité ?
                    En tout cas, la comparaison Bové- sarkosy dispense les auteurs d’autres efforts en matière
                    de malhonnêteté intellectuelle.


                    • M.Junior Junior M 28 octobre 2009 17:51

                      Après les régionales, dans quel parti vont aller les militants du Modem ?


                      • pas perdus pas perdus 29 octobre 2009 13:55

                        « le parti le plus indépendant hormis les extrêmes... » : que c’est beau de s’autodécerner des brevets...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès