Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Européennes : Nicolas Dupont Aignan revendique sa différence

Européennes : Nicolas Dupont Aignan revendique sa différence

Gaulliste mais pas souverainiste selon ses propres propos, Nicolas Dupont Aignan (NDA), président fondateur de Debout la République fut porteur, non sans panache, dans une très morne campagne des européennes, d’un des rares discours à la tonalité différente.

NDA assume ses choix. Et pour commencer sa campagne contre le référendum sur la constitution européenne il y a 4 ans. “Si on avait écouté ce NON, on n’en serait pas là aujourd’hui”.

NDA réfute toute hostilité à l’égard de l’idée européenne, il aspire simplement à un autre modèle évoquant un changement radical du logiciel européen. La question primordiale jamais posée est de savoir quelle Europe on veut construire.  A l’occasion d’un chat sur Le Monde.fr, le député souverainiste a précisé sa vision.

“En vérité, il y a deux façons de construire l’Europe. L’Europe supranationale fédérale, qui nie les nations et leur vie démocratique et qui veut créer une nation européenne. C’est la tentation d’aujourd’hui, avec le traité de Lisbonne, qui n’est que la copie conforme du traité constitutionnel européen, rejeté par les peuples. Et il y a la seconde façon de construire l’Europe, qui est l’Europe confédérale des nations et des projets. Si l’on regarde les quarante dernières années, on s’aperçoit que l’Europe supranationale ne marche pas, et l’on constate que l’Europe des projets est la seule qui marche (Airbus, Ariane).” “L’enjeu, c’est de parler de l’avenir. La question n’est plus le conflit entre les euro-béats et les euro-ronchons ; le défi, c’est d’inventer une Europe utile qui s’appuie sur des nations libres de conserver leur modèle propre.

Le député de l’Essonne aspire à un coup de balai au niveau des institutions européennes : “Aujourd’hui, je défends une Europe qui justement s’appuie sur les nations, ne veut pas tout uniformiser, et s’occuperait des vrais enjeux du XXIe siècle : scientifiques, industriels, environnementaux. C’est pourquoi je propose une révolution des institutions, avec la suppression de la Commission, la création d’agences de coopération à la carte, secteur par secteur”.

Pour le Président de Debout la République qui prône la suppression de la Commission, la question des institutions est essentielle. “J’ai constaté que l’Europe ne fonctionnait pas et s’éloignait des peuples car les trois principales institutions de l’Union (Commission, Banque centrale et Cour de justice) sont des organismes hors sol, illégitimes, qui se sont arrogé des pouvoirs exorbitants du droit commun. Il faut donc remettre du lien démocratique dans le système. C’est pourquoi je propose de remplacer la Commission par, d’une part, un secrétariat allégé auprès du Conseil des chefs d’Etat et de gouvernement, et d’autre part, des agences de coopération qui pourraient tout à fait réunir de deux à vingt-sept Etats en fonction du volontariat. Bien sûr, le Parlement européen continuerait de jouer son rôle, même si je propose parallèlement le renforcement des pouvoirs des Parlements nationaux et la réduction des compétences de l’Union.

Pour Nicolas Dupont-Aignan le respect des intérêts nationaux passe par le rétablissement du système originel de la préférence communautaire. “En un mot, des droits de douane aux frontières de l’Union européenne en fonction des produits et des modes de production des pays d’origine. Je prends un exemple concret : aujourd’hui, la Chine a décidé de s’emparer du marché des panneaux solaires, elle organise un vrai dumping sur ce produit. Si l’on continue comme ça, il n’y aura plus un producteur de panneaux solaires en Europe, alors même que nous allons investir des milliards d’euros dans cette énergie renouvelable. Est-ce acceptable ? Non, bien sûr, car un ensemble de 450 millions d’habitants ne peut pas durablement se laisser déposséder de ses forces productives.

Sur la question Turque habilement réinjectée dans le débat par l’UMP, NDA est droit dans ses bottes. “Sur la Turquie, je n’ai jamais changé d’avis : faire entrer la Turquie dans l’Union européenne, c’est définitivement faire exploser l’Union. Je pense que l’avenir est à un vrai partenariat avec les grandes nations qui entourent l’Union européenne : Russie, Turquie, Maghreb. Par ailleurs, sur l’affaire turque, le président de la République est d’une hypocrise incroyable puisque, ne l’oubliez pas, il a supprimé le référendum obligatoire qu’avait mis en œuvre Jacques Chirac et il a laissé l’Union européenne, sans mettre le veto de la France, ouvrir huit chapitres de négociation avec la Turquie depuis qu’il est président !

Rejetant le clivage traditionnel droite-gauche, NDA, ex-UMP fait appel aux valeurs du Gaullisme. “On est gaullistes. Etre gaulliste, c’est être au delà de la droite et de la gauche quand l’intérêt national est en jeu. A ce titre le député indique que les listes de Debout la République rassemblent à la fois des républicains gaullistes de droite et des chevénementistes républicains de gauche.

Réfutant de rouler pour Nicolas Sarkozy, Nicolas Dupont-Aignan revendique sa différence et son indépendance : “je ne serai jamais, à la différence de Philippe de Villiers qui le revendique, le flotteur droit de Nicolas Sarkozy“.


Moyenne des avis sur cet article :  4.64/5   (33 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • Philippe D Philippe D 9 juin 2009 12:04

    Dupont Aignan critique l’Europe mais apporte aussi des idées et des solutions.
    Le problème c’est qu’il est pratiquement inaudible, à la mesure de cet article qui semble avoir été écrit avant les élections et qui ne parait qu’aujourd’hui.


    • Flibustier 9 juin 2009 20:47

      Inaudible il l’est et pour cause : il est carrément censuré lors de la SEULE question à laquelle il a droit à l’Assemblée :

      http://www.youtube.com/watch?v=NHVVrer1Xa0

      faîtes tourner...


    • chmoll chmoll 9 juin 2009 12:15

      Nicolas Dupont Aignan (NDA), président fondateur de Debout la République

      ouai ben tes con’ries me font dormir,pis j’chui mieux allongé


      • Flibustier 9 juin 2009 20:50

        Dommage que vous ne vous intéressiez pas au contenu. Faut-il des insultes et le même temps d’antenne que Sarko pour que ça vous passionne ?


      • Flibustier 9 juin 2009 20:51

        Peut être mais une petite chose me chipote et que j’ai découvert avec cet article : je ne comprends pas comment on peut être gaulliste et réfuter le souverainisme.

        Il y a là une contradiction non ?


      • Deneb Deneb 9 juin 2009 13:17

        Ca va être une autre étoile filante comme Bayrou. En somme il dit : « on prend les mêmes et on recommence ! », alors qu’il faudrait tout changer. Son « Europe des nations » me rapelle Le Pen. Et toujours pas un mot sur Internet. Encore un politicien opportuniste qui sort tout droit du siècle dernier. On ne me la fait plus.


        • Arthur 75 9 juin 2009 14:42

          Deneb,

          Je crains que vous n’ayez mal compris le message de Nicolas Dupont-Aignan. Au contraire, sur l’Europe, il voulait tout changer, réorganiser l’Europe autour de projets à la carte, supprimer la commission et la remplacer par un secrétariat...

          Le Pen ne propose pas l’Europe des nations, mais le chacun pour soi. Cela n’a rien à voir. Ce n’est pas parce que Le Pen s’est emparé de thèmes comme la Nation ou la solidarité qu’il faut les jeter aux orties. En d’autres termes, ce n’est pas parce qu’Hitler a construit des autoroutes afin de transporter plus rapidement ses troupes qu’il faut ne construire que des nationales...

          Enfin, sur internet, je suis abasourdi : Nicolas Dupont-Aignan est l’un des députés qui s’est le plus battu pour internet, la création libre et la licence globale. C’est l’un des députés qui a voté courageusement contre la loi Hadopi, on le lui a suffisamment reproché !

          Je vous invite à visiter son blog et vous pourrez voir combien vous vous trompiez ! 


        • Relladyant icare 9 juin 2009 17:38

          Super l’argument, Le pen dit « europe des nations » donc quiconque utilise se terme va avoir le droit aux affabulations fumeuses dont on commence à avoir l’habitude c’est vrai.

          Et si Le Pen aime les pates-bolo et que Dupon-Aignan aussi, tu vas nous faire un beau « et puis ca me rappelle Lepen » ?

          Je te rappelerai simplement que « l’Europe des nations », c’est l’Europe telle qu’elle était conçue à la base, l’Europe des 6, et « Europe des nations » devrait rappeler de Gaulle plutôt que Le Pen, à tout individu un minimum au courant de l’histoire.


        • Deneb Deneb 9 juin 2009 17:58

          La licence globale, je n’en veux pas. L’Etat ne devrait tout simplement pas se meler de l’immatériel. Que l’Etat s’occupe de l’argent qui sert à acheter la nourriture, le logement, et tout ce qui est matériel. Qu’il laisse l’immatériel à l’Humain. Ce n’est pas avec de l’argent qu’on acqiert de la connaissance, mais en étudiant. Donc, la conaissance ne peut être impliquée dans l’economie monétaire.

          Quand on me parle de l’industrie culturelle, je sors mon revolver.


        • Flibustier 9 juin 2009 20:53

          Il n’aura jamais la même tribune que Bayrou et ce pour plusieurs raisons :

          - Bayrou est un ouiouiste, NDA est un noniste du traité de Lisbonne : il n’a donc pas les mêmes accès aux médias même si Bayrou aime jouer les vierges effarouchées

          - Bayrou a quasimment un journal entier derrière lui, NDA non

          - il est considéré comme un dissident par les UMP


        • Arthur 75 9 juin 2009 23:00

          Là, Deneb, désolé mais je ne vous suis pas : il faut tout de même rémunérer la création intellectuelle.

          La licence globale est déjà décriée comme n’assurant pas un financement suffisant. Pour ma part, je crois qu’elle pourrait être un bon compromis, à condition bien entendu de réformer enfin le modèle de « l’industrie culturelle » que vous décriez avec justesse. Pour éviter un quelconque problème, certains pourraient décider de ne pas payer, mais alors s’engager à ne rien télécharger. Sur ceux là, qui seront moins nombreux, des contrôles pourront être menés... Une licence globale de 6€/mois ramènerait le prix des abonnements internet haut-débit au prix de nos voisins européens, soit quelque chose de très raisonnable, et procurerait une masse énorme de 1, 440 milliards par an... Et il y aura toujours un grand nombre de dvd achetés (pour les suppléments, la simplicité du dvd physique) de cd (pour les mêmes raisons !) etc.


        • Deneb Deneb 10 juin 2009 06:18

          Arthur : une usine à gaz, votre systeme. De séparer l’economie matérielle de l’anti-economie immatérielle enleverait à l’argent une bonne partie de son rayon d’action. Nouveau monde, novelles valeurs. L’argent est très approprié pour payer le matériel et le travail sur commande ; traduire l’immatériel en argent est une connerie. Comment ça se fait donc que le dernier tube d’une starac vaut plus qu’un concerto de Bach ?
          Les valeurs du nouveau monde sont nombreuses : il y a la notoriété, il y a le pouvoir, il y a la connaissance ...Les choses qu’en principe l’argent ne paie pas (le pouvoir hélas si, dans une dictature). Lorsque l’argent perdra de son influence, il n’y aura plus vraiment de raison d’être malhonnete, et l’insécurité disparaîtra.
          Dans notre société tout est basé sur une notion de propriété. Une chanson, que vous avez sur votre disque dur : la possédez-vous ? Dans l’immatériel, quelle différence entre « avoir » et « disposer » ? Vouloir « posséder » dans l’immatériel est une pathologie compulsive et devrait être soignée.


        • Arthur 75 10 juin 2009 13:19

          Ce que je propose est peut-être une usine à gaz, mais ça me paraît tout de même plus clair et réaliste que votre proposition (s’il y en a une)...

          Que vous le vouliez ou non, la création intellectuelle a un coût, il faut la rémunérer. La licence globale permet justement de sortir de la « possession » de l’immatériel.


        • Deneb Deneb 10 juin 2009 13:35

          Oui, la création a un cout. Il en coute de l’inspiration, de l’enthousiasme, du talent, de la passion, de la generosité .... Dites-moi, laquelle de ses choses on peut acheter avec de l’argent ?


        • Deneb Deneb 10 juin 2009 13:45

          Licence globale.. Pour que les puissants puissent financer leur propagande ? Non, merci.

          La culture libre. Libre ! Et ceux qui ne croient pas suffisament en leur oeuvre pour l’achever avec les moyens dont ils disposent, ils n’ont qu’a faire un vrai travail. Un peu moins de médiocrité sur les ondes, ça fera du bien à nos oreilles et nos neurones, surtout.


        • ZEN ZEN 9 juin 2009 13:17

          "...J’ai constaté que l’Europe ne fonctionnait pas et s’éloignait des peuples car les trois principales institutions de l’Union (Commission, Banque centrale et Cour de justice) sont des organismes hors sol, illégitimes, qui se sont arrogé des pouvoirs exorbitants du droit commun. Il faut donc remettre du lien démocratique dans le système. C’est pourquoi je propose de remplacer la Commission par, d’une part, un secrétariat allégé auprès du Conseil des chefs d’Etat et de gouvernement, et d’autre part, des agences de coopération qui pourraient tout à fait réunir de deux à vingt-sept Etats en fonction du volontariat. Bien sûr, le Parlement européen continuerait de jouer son rôle, même si je propose parallèlement le renforcement des pouvoirs des Parlements nationaux et la réduction des compétences de l’Union.

          Des suggestions intéressantes
          Dommage qu’il soit isolé


          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 9 juin 2009 13:19

            J’ai voté pour sa liste , et je pense même s’il a peu de moyens financiers que cet homme politique a de l’avenir ;


            @+ P@py


            • docdory docdory 9 juin 2009 14:07

              @ Henry Moreigne J’ai voté pour la liste Dupont Aignan pour plusieurs raisons majeures : 1°) Il a voté non au TCE / Traité de Lisbonne 2°) Il est contre l’entrée de la Turquie dans l’UE, 3°) Il est partisan de la suppression de la commission européenne , organe d’essence anti-démocratique, 4°) Il a co-signé, avec Mélenchon, entre autres, la pétition de Marianne en faveur d’un salaire maximum pour les patrons, 5°) C’est un très grand défenseur de la laïcité , il y a d’ailleurs deux rédactrices de « riposte laïque » dans sa liste : Christine Tasin et Michèle Vianes, 6°) C’est un grand défenseur d’un service public fort . Pour moi qui suis traditionnellement un électeur de gauche , il est bien plus à gauche que Martine Aubry , cette femme qui se prétend socialiste tout en instaurant l’apartheid dans les piscines de la ville dont elle est maire , et qui soutient le très fasciste traité de Lisbonne !


              Il est particulièrement scandaleux que son score , non négligeable, de presque 2% des voix ait été noyé , dans la soirée électorale , parmi les « divers », il a fallu attendre le lendemain soir pour le connaître alors que le score de Lutte Ouvrière était donné en début de soirée. A noter qu’il n’a été invité sur aucun débat télévisé , alors qu’il aurait eu beaucoup de choses à dire ...

              • docdory docdory 9 juin 2009 14:09

                Tiens , j’avais fait des paragraphes , ils ont disparu !


              • Lapa Lapa 9 juin 2009 15:04

                je suis assez d’accord avec vous.
                Il faudrait que NDA ait plus de visibilité à l’avenir et surtout que ceux qui se reconnaissent dansses combats plus qu’ailleurs puissent savoir qu’il existe et l’exprimer.


              • phenig 9 juin 2009 22:35

                @ Lapa

                Pour que NDA soit plus connu, il faut en parler dans les blogs, sur agorax, par mails, renvoyer vers ses écrits :

                - Le petit livre Mauve http://www.debout-la-republique.fr/forms/V2/LM/minisite.html
                - Français, reprenez le pouvoir ! http://fr.wikisource.org/wiki/Français,_reprenez_le_pouvoir_ !
                - Le coup d’état simplifié [->http://fr.wikisource.org/wiki/Le_coup_d’État_simplifié]
                - Son blog http://blog.nicolasdupontaignan.fr/


              • Arthur 75 9 juin 2009 15:02

                Merci pour cet article !

                Militant de Debout la République, je suis d’assez près l’actualité de Nicolas Dupont-Aignan sur internet. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que si Nicolas Dupont-Aignan intéresse les médias alternatifs comme par exemple agoravox, les grands médias traditionnels l’ont snobé : Ainsi, il n’a pas été invité au débat de l’émission A vous de juger.

                Il est vrai qu’il est beaucoup plus facile de mettre en face ceux que NDA appelle les euroronchons, des extrêmistes (Villiers, Le Pen, Besancenot) qui ne proposent rien si ce n’est la haine de l’autre.

                Cependant, il y a quand même un petit espoir : le score des listes de Debout la République, à part dans l’ouest, est de 2%, plus de 300 000 personnes ont apporté leur voix à ces listes... Ce score n’est certes pas suffisant, mais il n’est tout de même pas si mauvais.

                J’espère pour ma part que Debout la République présentera des listes pour les régionales et progressera dans les urnes ! J’appelle de mes voeux une alliance avec le MRC !


                • Flibustier 9 juin 2009 20:56

                  Si vous êtes militant vous deviez écrire des articles sur votre poulain sur Agoravox, vous croyez que les Bayrouistes se privent ici ?

                  Quand on n’a pas d’accès aux médias il faut être inventif, d’ailleurs je ne comprends pas que vous n’ayez pas fait buzzé votre meilleure carte :

                  http://www.youtube.com/watch?v=NHVVrer1Xa0


                • monpetitavis 9 juin 2009 15:35

                  Merci Henri ce nous présente ce ovni politique qui avance tant bien que mal avec ses convictions de gaulliste social chevillés au corps.
                  Je trouve, comme d’autres, parfaitement honteuse l’attitude des médias d’avoir snobé ce candidat pour la simple et bonne raison qu’il ne rentrait pas dans le logiciel euro-béat vs euro-ronchons. J’ai lu son programme en entier dans son livre « Le petit liivre mauve » et je dois que c’est clair, concret et REALISTE.
                  J’espère qu’un buzz se créera autour de lui dans les médias alternatifs comme agoravox car au vu du paysage politique actuel, il le mérite largement.


                  • Tristan Valmour 9 juin 2009 15:58

                    J’ai moi aussi voté pour la liste de NDA parce que sa vision de l’Europe est celle de la souveraineté populaire, avant la souveraineté nationale. NDA est vierge de tout scandale, son honnêteté est indubitable. Cet homme défend l’intérêt général avant les intérêts particuliers. Il a l’amour de la France sans avoir la haine des autres. C’est un homme digne et respectable, travailleur et intelligent. Il a la stature d’un chef d’Etat.

                     

                    Gaulliste, NDA a la capacité à rassembler les forces de gauche et de droite, comme le fit de Gaulle. Le gaullisme historique est une idée politique singulière, qui n’a nul équivalent et qui se soustrait aux clivages dans lesquels on voudrait l’y enfermer. Le gaullisme n’est pas non plus le fruit d’un consensus mou ; au contraire, c’est l’expression d’une volonté affirmée. Une volonté collective au service des volontés individuelles, des volontés individuelles au service d’une volonté collective.

                     

                    Le gaullisme, c’est la France indépendante, maîtresse de son destin, qui n’abdique jamais devant l’adversité et les efforts. Le gaullisme, ce sont les grands projets qui ont permis à la France de figurer parmi les premières nations ; c’est la pérennité des services publics – abandonnés par les socialistes - aux côtés de l’affirmation des intérêts privés. C’est un socialisme de droite, un conservatisme de gauche. Bref, c’est une vision qui dépasse les cadres, en un mot, c’est l’avenir.

                     

                    J’invite donc toutes les forces gaullistes présentes dans les autres partis à se rapprocher de Debout la République.

                     

                    Tristan Valmour, gaullien humaniste non encarté.

                     


                    • Τυφῶν בעל Perkele Ahriman 9 juin 2009 16:55

                      Avec un peu de volonté, on en fera notre prochain président.

                      Typhon


                      • Relladyant icare 9 juin 2009 17:50

                        Globalement d’accord avec ce que je lis.

                        Voilà un homme politique qui n’ a pas hésité à faire scission d’avec la droite traditionnel alors qu’elle occupe les postes d’influence, voilà un homme qui continue de promouvoir dans le silence médiatique, un message de changement qui soit autre que la sempiternelle ritournelle politique.

                        J’espère qu’on en entendra bien plus parler à l’avenir et qu’il entrera dans l’arène politique pour faire changer les lignes de clivages gauche/droite qui sont dépassées depuis longtemps. Le vrai clivage désormais, il est entre le oui et le non au Traité ; il est entre le oui et le non au libéralisme, et le libéralisme n’est pas de droite ou de gauche : le conservatisme est anti-libéral, et pourtant classé à droite. Delanoé est bien plus libéral que De Villiers ou Pasqua...


                        • Internaute Internaute 9 juin 2009 18:00

                          La droite nationale n’est audible que lorsqu’elle fait scandale parcequ’elle est éparpillée. DLR a le même programme que le FN et Libertas à quelques petites différences prés. Il est grand temps que les trois s’unissent dans un grand mouvement qui sera enfin audible et représenté.

                          Ces querelles de clocher et ces ouverture sélectives ne font pas avancer la cause antionale. Au contraire elle la font reculer. Les 3 réunis devraient faire au moins 13% comme dans les autres pays d’Europe.


                          • Flibustier 9 juin 2009 20:58

                            Pardon mais je ne vois pas ce qu’il y a de commun entre le gaullisme de NDA et le nationalisme du FN, ce n’est pas pareil.

                            Certes ils défendent la nation française, mais pas de la même façon.


                          • Gül 9 juin 2009 18:03

                            J’étais partie pour voter blanc, tellement peu inspirée, et puis je me suis ravisée.

                            NDA me semble honnête (pour combien de temps ?), courageux et volontaire. Je le crois à l’écoute de la voix du peuple.

                            Il a donc reçu ma voix. Je me demande si j’ai une seule fois voté à droite dans toute ma vie ????

                            C’est de ce genre d’homme dont les institutions ont besoin, j’espère simplement qu’il ne se fera pas « pourrir » par le système politique écoeurant auquel nous avons droit depuis un quart de siècle (et ça ne va pas en s’arrangeant !).

                            Enfin, comme Docdory, j’ai été assez choquée de voir cette part de camembert « divers » qui montrait à quel point on fait fi des opinions minoritaires....


                            • phenig 9 juin 2009 23:05

                              Ce n’est même pas un problème d’opinion minoritaire, puisque LO qui a fait un score inférieur à DLR apparaissait.
                              C’est juste de la manipulation d’opinion, ou de la censure, comme on veut...


                            • Gül 9 juin 2009 23:09

                              C’est tout à fait juste.
                              .


                            • appoline appoline 9 juin 2009 20:18

                              Il est vrai que ce genre d’article permet de mieux cerner le personnage et sa ligne de conduite, merci de cet éclaircissement.


                              • Flibustier 9 juin 2009 20:45

                                Regardez comme il est scandaleusement censuré à l’Assemblée :

                                http://www.youtube.com/watch?v=NHVVrer1Xa0

                                On a beau avoir un programme, des idées et être intègre, quand les médias veulent pas ça veut pas.


                                • phiconvers phiconvers 9 juin 2009 21:16

                                  Les positions de NDA en matière de moeurs (favorable au mariage homo et à l’adoption sans père ou sans mère) montrent deux choses :
                                  - il n’est pas gaulliste sur ces sujets de société importants ;
                                  - il ne néglige pas de faire quelques concessions pour ne pas se faire (trop) traiter de réac. C’est un peu nul.

                                  Au total, Villiers (pour lequel je n’ai pas voté) me paraît plus intègre et plus « utile ».


                                  • Flibustier 9 juin 2009 23:13

                                    Plus utile peut être, mais à qui ?


                                  • phiconvers phiconvers 9 juin 2009 21:21

                                    J’ajoute qu’il y a évidemment bien pire que lui !


                                    • saint_sebastien saint_sebastien 9 juin 2009 22:20

                                      même si je ne suis pas d’accords avec tout ce qu’il raconte , je respecte son action politique , difficile dans cette mauvaise « comedia del arte » qu’est la politique française aujourd’hui...


                                      • Arthur 75 9 juin 2009 22:47

                                        Là, Deneb, désolé mais je ne vous suis pas : il faut tout de même rémunérer la création intellectuelle.

                                        La licence globale est déjà décriée comme n’assurant pas un financement suffisant. Pour ma part, je crois qu’elle pourrait être un bon compromis, à condition bien entendu de réformer enfin le modèle de « l’industrie culturelle » que vous décriez avec justesse. Pour éviter un quelconque problème, certains pourraient décider de ne pas payer, mais alors s’engager à ne rien télécharger. Sur ceux là, qui seront moins nombreux, des contrôles pourront être menés... Une licence globale de 6€/mois ramènerait le prix des abonnements internet haut-débit au prix de nos voisins européens, soit quelque chose de très raisonnable, et procurerait une masse énorme de 1, 440 milliards par an... Et il y aura toujours un grand nombre de dvd achetés (pour les suppléments, la simplicité du dvd physique) de cd (pour les mêmes raisons !) etc.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès