Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Européens : Martin, Morano... et les autres

Européens : Martin, Morano... et les autres

Edouard Martin et Nadine Morano font le buzz pour les élections européennes des "grands partis". Et l'Europe dans tout ça ?

L’Europe aura-t-elle de bons députés français l’an prochain ? C’est la seule question utile en 2014. Année charnière pour les Institutions européennes et nouvelle mandature clé pour l’avenir du fédéralisme budgétaire dans la zone euro.

Après 2014, on pourra plus dire "c'est la faute à Bruxelles" quand on ne sera pas content des politiques européennes. Le Parlement européen aura son mot à dire sur tous les sujets.

Edouard Martin, ancien chef de file de la CFDT de l’usine ArcelorMittal de Florange (Moselle), est recyclé en tête de liste du PS aux Européennes dans le Grand Est. Nadine Morano, ex-ministre sarkoziste, conseillère municipale de Toul (Meurthe-et-Moselle), est relancée vers un mandat prestigieux grâce à l’UMP dans cette même circonscription européenne.

Critiquer les personnes ne fait guère avancer l’intérêt général. On peut condamner les stratégies des partis politiques lancés dans la campagne des élections européennes de mai prochain. A quoi bon ?

Les « grands partis » ont fait leur choix. On notera que les dirigeants du PS ne sont pas rancuniers, après avoir été taxés de tous les noms par leur nouveau chouchou. On pourra s'étonner que l’UMP pense faire une affaire en éloignant Nadine Morano du champ national.

Tant pis pour les députés sortants qui ont travaillé. Catherine Trautmann (PS), qui sera n°2 sur la liste européenne du PS dans le Grand-Est, et Arnaud Danjean (UMP) sont clairement désavoués, et contraints d’avaler la pilule avec la grimace.

Triste paradoxe : le terrain politique français regorge de cumulards à répétition, dans la durée et dans les mandats. A l’inverse, au niveau européen, les parlementaires sortants sont régulièrement sur un siège éjectable. Quelle est la cohérence ?

Sur le plan européen, la désignation de personnalités "qui font le buzz", comme on dit maintenant, a au moins le mérite de faire parler de l’Europe. En bien ? En mal ? A chacun son opinion.

Le citoyen électeur, en tout cas, ne doit pas oublier que le parlement européen n’est pas l’assemblée nationale :

- les groupes politiques partisans sont souvent dépassés dans l'exercice du travail parlementaire.

- Les nationalités croisées sont une richesse pour bien travailler.

- Les députés européens débattent de dossiers très techniques qui engagent les politiques européennes et les convergences entre Etats sur du long terme.

Pour toutes ces raisons, les élus nationalistes et extrémistes ne portent aucun projet au parlement européen. Car, au fond, l’Europe ne les intéresse pas.

D’où qu’ils viennent, quel que soit leur nom, espérons que les élus français de mai prochain apprendront à aimer et animer l’Europe plus qu’à la critiquer. Espérons que les électeurs sauront donner cette chance à l’Union.


Moyenne des avis sur cet article :  1.73/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

22 réactions à cet article    


  • julius 1ER 21 décembre 2013 09:49

    cet article vient à point pour tempérer le débat surtout en ce qui concerne E Martin qui devient le symbole de la malhonnêteté et de la trahison, ce qui est déjà lourd à porter........

    ces élections européennes maintenant j’en suis pratiquement sûr, vont servir de défouloir à toute une partie de la population, n’attendons pas un vote rationnel, ce sera un vote sanction, vote de rejet mais bien sûr en occultant les vrais débats. comme jamais, je pense, en cela ce sera un vote inédit, une première dans les annales des élections. 

    • claude-michel claude-michel 21 décembre 2013 13:07

      Que la large majorité qui à voté NON en 2005 demande l’application de ce référendum et de respecter la loi du peuple.. !


      • claude-michel claude-michel 22 décembre 2013 09:48

        Oupsssssssss....les rats de services sont de sorties.. !


      • Luc le Raz Luc le Raz 21 décembre 2013 14:24

        « Les députés européens débattent de dossiers très techniques » Heureusement qu’il y a plein de lobbyistes pour leur expliquer ce qu’il y a dedans, en leur refilant des réponses et des suggestions favorables à leurs clients.


        • Laurent Watrin Laurent Watrin 21 décembre 2013 21:51

          Et vous pensez qu’il en va autrement pour certains dossiers en France ? Parmi les députés français qui votent le budget, combien savent ce que signifie précisément la péréquation territoriale ? Combien, parmi ceux qui savent ou pas, ne font que suivre l’avis de leur parti (lobby comme un autre) ou de leurs amis socio-professionnel ? La différence entre le niveau européen et le niveau français, c’est qu’être lobbyiste à Bruxelles ça ne s’improvise pas et c’est transparent (la preuve : vous en parlez). Tandis que, en France, n’importe quelle association de « citoyens en colère » - même si elle ne représente rien - peut faire du lobbying à l’Assemblée nationale à Paris sans que ça se voit forcément.


        • Vipère Vipère 21 décembre 2013 22:03

          Très technique, il ne faut pas exagérer, c’est à la portée d’un enfant de dix ans !


          Débattre de la quantité d’eau de réserve des Water Closet, pas besoin de sortir de St Cyr. L’’Europe vous accompagne jusqu’ au petit coin intime !





        • jef88 jef88 21 décembre 2013 15:02

          pour que l’Europe fonctionne :
          - que le lobbyisme devienne un délit !
          - que la commission soit élue et non plus nommée !
          - que « député européen » ne soit plus un siège de second rang ....


          • Laurent Watrin Laurent Watrin 21 décembre 2013 21:42

            je suis d’accord avec vous sur deux des trois points. Je ne vois pas bien comment on pourrait transformer le lobbyisme en délit. Et à quoi cela servirait-il ? Le problème, c’est qu’en France, on juge souvent le lobbying comme un diable. Mais savez-vous quel est le premier lobby à la Commission et auprès des parlementaires ? ... Réponse : le lobbying des Etats ! Et le premier : la France. Après tout, vous avez raison, condamnons la France pour délit ! Mais alors plutôt « délit de faciès », quand il arrive à l’Etat français - à ses représentants tou du moins - de dénoncer l’Europe comme le grand diable absolu.


          • Vipère Vipère 21 décembre 2013 15:21

            Pour que l’Europe fonctionne ? revenir au vote des français qui ont dit non à 52 %


            • Laurent Watrin Laurent Watrin 21 décembre 2013 21:52

              Tout à fait d’accord !


            • Vipère Vipère 21 décembre 2013 19:54

              Vous faites grand cas des parlementaires européens dont l’avis au final n’est que consultatif.



              Se gargariser du travail des députés européens qui ont travaillé et n’ont pas été reconduits en tête sur la liste TROLLANDAIS a de quoi se tordre de rire. Jaune pour ceux qui ont voté contre la dictature de Bruxelles.



              • Laurent Watrin Laurent Watrin 21 décembre 2013 21:45

                Pardon. Mais vous faites erreur. Le parlement européen de 2014 va DESIGNER le président de la Commission, lequel aura l’initiative des prochaines propositions de directives européennes. Ce n’est plus du consultatif. Ou alors nous n’avons pas la même définition de ce mot. Imaginez en France que le parlement désigne le premier ministre qui va conduire la politique du gouvernement et donc les projets de loi de la mandature. Cela existera dès l’année prochaine pour l’Europe.


              • Vipère Vipère 21 décembre 2013 22:09

                Pardon, Monsieur l’euro-député, en 2014, les parlementaires feront des propositions ?


                Et qui disposera ? M. V. Rampuy, non élu. Admirable démocratie !



                • Laurent Watrin Laurent Watrin 21 décembre 2013 22:50

                  Pas du tout.


                • Vipère Vipère 22 décembre 2013 13:02

                  Bonjour à tous


                  « Pas du tout » ! Doit-on se contenter d’une dénégation aussi courte et peu explicite ? 

                  Assurément, cela paraît suffisant à M. Watrin, adepte du « moins on en dit et moins on se contredit » rien que de très normal émanant d’un politicien, dans la course au mandat. 

                  Une course aux mandats très courue

                  Le poste le plus convoité est la Présidence de la Commission Européenne où quelques favoris se détachent déjà, nettement des illustres inconnus :
                  Viviane REDIND, Jean Claude JUNKER, Michel BARNIER

                  D’autres mandats sont à pourvoir :
                  La Présidence du Conseil Européen
                  La Présidence du Parlement
                  La Représentation de la Diplomatie Européenne

                  Tous ces représentants après s’être gavés sur le dos d’un Etat, ces politiciens non élus, illégitimes, (du fait du non au référendum) dont la carrière politique est terminée s’arrangent entre eux, pour prendre gauche-droite (plus de majuscule pour désigner les partis) pour s’approprier les postes en fonction de leur famille politique.

                  Ce que tout cette dictature européenne m’ inspire ? Que l’Union Européenne est une organisation mafieuse.




                  • Arnaud69 Arnaud69 22 décembre 2013 13:12

                    L’Europe ne nous a pas été vendue pour ce qu’elle est en réalité.

                    Elle nous a été vendue comme projet humaniste où tous les Européens seraient des frères, où tout le monde y gagnerai, qui nous permettrai de faire concurrence à l’économie US, de mutualiser les moyens et minimiser les pertes, d’avoir une défense commune etc...

                    Le tout dans l’esprit de s’aligner sur le « mieux disant » en matière d’avancées sociales, de sécurité sanitaire, sociale, alimentaire, physique etc...

                    Ils ont mis des milliards de dollars pour en faire la propagande et nous avons tous marchés, gauche comme droite nous auront bien entubés main dans la main !

                    En 2013 dire qu’elle n’est pas l’extrême inverse que ce pour quoi elle nous a été vendue est du pur déni de réalité !

                    Bonne journée l’auteur, méditez sur ça.....


                    • zygzornifle zygzornifle 22 décembre 2013 18:13

                      Un député européen gagne en moyenne hors primes et « enveloppes » l’équivalent de 8 employés ou ouvriers , descendons tous ces salaires afin qu’il se trouvent dans la même situation que les citoyens européens ce qui les obligeraient a travailler afin d’améliorer la vie de tout le monde .....


                      • Laurent Watrin Laurent Watrin 22 décembre 2013 20:46

                        Bonsoir, les traitements des députés européens sont payés par l’Etat membre d’origine. Le député européen élu en France gagne environ 8.000 euros, hors frais annexes... C’est l’Etat français qui paye. Tous les eurodéputés ne sont pas logés à la même enseigne. Certains n’ont quasiment rien.


                      • jaccas 2 mai 2014 02:10

                        Vous dites des bêtises, M. Wautrin. Allez donc voir sur le site du Parlement européen avant d’asséner de telles erreurs : Rémunération des députés au Parlement européen


                      • zygzornifle zygzornifle 22 décembre 2013 19:32

                        Le combat des chefs , la guerre des gangs , gang de requins .....Il y aurait le smic comme salaire personne ne se présenterai....Les délinquants et les politiques ne se lèvent pas le matin pour gagner 15€ brut de l’heure .....  smiley


                        • Arnaud69 Arnaud69 22 décembre 2013 21:11

                          « On se demande quel intérêt ont les politiques à remplacer les français ? »

                          Exacerber les tensions ils le font à merveille c’est l’objectif recherché par les chefs de nos « élites » les oligarques : Les sectes, les sommets, les cercles, sont faits pour leur donner les directives générales sous de fausse intentions, on ne n’explique pas les intentions finales du plan à nos imbéciles de politique bobos corrompus. (enfin..., pas à tous..)

                          Les oligarques et les politiques reproduisent méthodiquement les conditions du crack économique de 1929. L »étape d’après on la connait la 3 éme guerre mondiale,
                          C’est pour ça qu’ils veulent à tout prix faire monter les tensions.

                          L’occidental ne déteste pas assez l’Africain pour aller lui faire la guerre sans raison.
                          Ils cherchent juste à créer de nouvelles raisons pour faire une guerre entre des gens qui vivent à des milliers de kilomètres l’un de l’autre.

                          Avec l’Allemagne c’était beaucoup plus simple la menace était à la porte, ils reproduisent artificiellement la chose en créant une menace à domicile de toutes pièces. Pour que au final L’Ordo Ab Chaos fasse avancer le Nouvel Ordre Mondial oligarchique ..

                          L’idée de l’Europe est née juste après la 2 éme guerre mondiale pour le « plus jamais ça » mais avait été décidée avant la guerre par Henri Ford lui-même ! (Hé oui, l’idée n’est pas née en Europe)
                          Ils cherchent simplement à faire la même chose mais vu ce que l’Europe a donné de « bon » pour les Européens je ne vous raconte pas le bordel pour les Africains si ça fonctionne malheureusement..

                          A nous aussi on nous a vendu l’Europe pour un monde meilleur où on serai tous plus heureux qu’hier etc... Vous l’avez vécu, vos parents l’ont vécu, demandez-leur si aujourd’hui est beaucoup mieux qu’avant l’Europe ....

                          Faites le calcul en un tour de main ils ont broyé 26 états, demain matin en un tour de main ils auront broyé 47 pays, là aussi au départ ce sera pour le »plus jamais ça" avec les meilleures intentions du monde.

                          Comment faire de 73 états diverses deux grands esclaves voilà la recette : Une bonne crise économique, une grosse montée des tensions, une grosse guerre et une grosse propagande démagogique = Un esclave régi par une seule loi là où il y avait une diversité de 47 esclaves bien plus difficile à contrôler pour l’oligarchie.

                          Ils ne vont quand même pas nous vendre le truc en nous disant que c’est pour faire de nous des robots sous uniforme continental, c’est pas super vendeur .
                          Alors ils disent juste un homme international au lieu de dire un esclave international uniformisé.......

                          CQFD l’Européen !


                          • Roule Raoul Roule Raoul 22 décembre 2013 21:18

                            Pour ma part j’espère bien un vote sanction à ces élections ; vu qu’on n’a rien à attendre des représentants des grands partis, autant voter démocratie réelle https://www.youtube.com/watch?v=U6MfLBTdH54

                            ça mettra un bon coup de pied dans la fourmillière, ou le panier de crabes si vous préférez ! De toute façon, l’Union n’étant pas démocratique, elle continuera son travail de sape contre tous les acquis sociaux au nom du sacro-saint libéralisme : dois-je vous rappeler qu’à terme la sécurité sociale doit disparaitre pour cause de non respect des règles de « concurrence libre non faussée » ??

                            Non, il faut tout reprendre depuis le début, et commencer par établir une première vraie démocratie en France avant que d’espérer un jour que l’Union Européenne, qui est une belle idée en soi, ne devienne démocratique à son tour.

                            Tout le reste n’est que commérage sans intérêt, à l’image du contenu de cet article, désolé pour l’auteur... Dites-moi ce qu’on en a à faire que Trautmann et Danjean se sentent désavoués, les pauvres chéris ! 

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès