Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Eva Joly ne lâche rien et perd ses verts

Eva Joly ne lâche rien et perd ses verts

La politique a ses codes. Eva ne serait plus le phare écologiste. Quid des miltant(e) qui l'ont adoubée.

La situation est à ce point navrante qu’il vaut sans doute mieux en rire à défaut d’en pleurer. Cette sinistre mascarade, dont le PS et Dany le Rouge sont les grands ordonnateurs, n’est pas faite pour redonner confiance en la politique qui fait tant défaut à foule de nos concitoyens.

Quel triste spectacle que celui d’une Eva JOLY, candidate des militant(e)s, poignardée par une Cécile DUFLOT, reniant ses convictions (si tant est qu’elle en eût) pour s’assoir dans le siège de députée de la capitale. Cette même Cécile DUFLOT qui jurait ses grands dieux il y à moins d’une semaine, préférer ne pas avoir un seul député plutôt que de renoncer à la sortie totale du nucléaire et surtout à l’arrêt de construction de la centrale nouvelle génération EPR de Flamanville.

Le PS s’insurge aujourd’hui contre Eva JOLY qui réprouve cet accord, alors que la candidate est dans le vrai. Elle oppose son intégrité et la défense sans compromission de ses convictions aux petits arrangements de couloirs dont les Français sont saturés et dont ils ne veulent plus.

La vraie question que doit se poser le PS est de savoir quel degré de fidélité dans l’engagement d’une majorité parlementaire il peut accorder à une DUFLOT, et sa clique, prêtes à changer d’avis en fonction de l’intérêt qui peut être le leur. Est-ce là le gage de sérieux envoyé en direction d’un peuple de gauche impatient d’un vrai changement.

La maladresse n’est pas celle d’Eva JOLY, pas plus d’ailleurs que des seuls cadres de EELV qui après tout ne font qu’accepter un plat de lentilles (vertes), mais bien celle du candidat socialiste qui dans la précipitation a cédé aux injonctions de Daniel CON BENDIT, réclamant de façon tonitruante un accord parlementaire à tout prix, y compris celui de céder au lobbying d’ AREVA.

Cette pré campagne socialiste ne part pas sous les meilleurs auspices, mais aura au moins le mérite de nous éclairer sur la fragilité d’une majorité parlementaire si celle-ci devait reposer sur le soutien sans faille des verts.

Mais que diable HOLLANDE a-t-il été faire dans cette galère dont il sort affaibli, cible des socialistes parisien et lyonnais, dindons de la farce, et de surcroît en exposant son Parti aux critiques argumentées de l’adversaire de droite.

J’espère que Madame JOLY restera candidate, car si elle n’est pas dans les clous de son appareil politique, elle est dans ceux de la force citoyenne, et c’est bien là le principal.

Che64 Aussi sur Twitter @che64000


Moyenne des avis sur cet article :  4.43/5   (42 votes)




Réagissez à l'article

34 réactions à cet article    


  • Gabriel Gabriel 24 novembre 2011 09:43

    Une femme de plus qui, avec du courage et des convictions, se fait poignarder par ses propres troupes et ses alliés empressés à ce partager un gâteau qu’ils n’ont pas encore gagné. Lamentable …


    • bigglop bigglop 24 novembre 2011 19:57

      Bonsoir à tous,

      Pour tous les politicards y compris ceux de EELV, Eva Joly est une empêcheuse de tourner en rond par son intégrité, son honnêteté, son intransigeance.
      Le programme des Verts me semble très « light », comme celui des pseudo-socialistes.

      Se poser des questions sur le programme Hollandien et sur ce qui se passe au niveau européen :

      Son équipe de campagne : je ne sais pas trop qui est candidat, l’appareil du PS ou lui, entouré qu’il est par des « strauss-kahniens » et l’aile droite en la personne de Manuel Valls donc un ancrage plutôt social-démocrate pouvant aller jusqu’aux « gaullistes-sociaux ».

      Le programme économique, social,... :
      Il n’y a, à aucun moment, de remise en cause formelle, à part les incantations des primaires, du capitalisme financier ultra-libéral qui fait des ravages.
      Je serais très intéressé de l’entendre s’exprimer dans le détail sur la gestion franco-européenne de la crise économique et financière et les solutions pratiques qu’il souhaite mettre en oeuvre (séparation des activités bancaires, aide aux banques, rôle de la BCE, sur l’Euro). Il est mal parti, car dans la négociation (trop précoce, à mon avis) avec EELV, est apparue l’influence politique déterminante du lobby nucléaire (peut-être pilotée par Sarkozy et ses affidés).
      A partir de là, on peut craindre que d’autres lobbies, notamment financiers, français et européens puissent influencer ses décisions politiques.

      Ces deux derniers jours des décisions pour « défendre l’Euro » ont été prises et sont lourdes de conséquences pour les citoyens européens, car elles s’appuient sur une « croyance quasi-mystique » de l’Euro, seul sauveur de l’Union Européenne qui va nous conduire à la catastrophe.
      Hier, le FMI a décidé de mettre en place des "lignes de précautions et de liquidités" afin de couvrir des besoins financiers urgents grâce à des prêts de six mois à deux ans ne faisant que retarder l’échéance de quelques mois.
      Aujourd’hui, Sarkozy a baissé son froc (et son pavillon) devant Merkel et Monti en acceptant une profonde modification notamment du Traité de Lisbonne et a renoncé à sa position d’un changement des statuts de la BCE pour qu’elle puisse monétiser la dette européenne.

      Mais cette modification du traité se fera en dehors de tout cadre référendaire européen, en utilisant l’article 48 du TFUE (Traité de Fonctionnement de l’Union Europe Européenne).
      Ce procédé avait déjà été utilisé le 16/12/2010 par le président du Conseil Européen, Herman Von Rompuy pour l’accord du 11/03/2011 de l’instauration d’un mécanisme permanent, le FESF et le MES.

      Si vous voulez vous faire « enfler », surtout ne bougez pas.

      Je suis curieux d’entendre la position de Hollande et des autres candidats sur cette décision d’aller vers une Europe Fédérale, avec un contrôle budgétaire des états par des « experts » venant de Bilderberg, la Trilatérale, de Goldman-Sachs.

      Quelques liens :
      Art 48 TFUE : http://fr.wikipedia.org/wiki/M%C3%A...
      Blog Paul Jorion : http://www.pauljorion.com/blog/?p=3...
       http://www.pauljorion.com/blog/?p=3...
      Ces articles sont à consommer sans modération


    • Taverne Taverne 24 novembre 2011 09:53

      Pas sûr que les Français partagent son « prochet de cifilisation ».


      • Traroth Traroth 24 novembre 2011 15:21

        Sur ce coup-là, Taverne, vous êtes lamentable, franchement. Toujours ce procès en francitude...


      • Taverne Taverne 24 novembre 2011 15:31

        Il y a bien tout de même deux étrangers qui dirigent le parti des Verts : un allemand et une norvégienne. Ils ont gardé un pied dehors pour foutre le camp au moment opportun. Par ailleurs, la prononciation dont je me moque est exactement celle que j’ai entendue au journal de France 2 de 20 heures dans la bouche d’Eva Joly. Il n’y a donc rien de lamentable sauf chez les esprits bobos tordus.


      • Traroth Traroth 24 novembre 2011 16:52

        Bayrou a de gigantesques oreilles. C’est vrai, donc je peux me foutre de sa gueule. C’est ça ?

        Et si Cohn-Bendit est allemand, Eva Joly, elle, est bien française !

        Mais là où je ne vous suis pas du tout, c’est pourquoi elle aurait besoin de « se mettre à l’abri ». A l’abri de qui et pourquoi ????


      • Deneb Deneb 24 novembre 2011 09:56

        Le capitaine de pédalo dans la choucroute electorale ne crache pas sur quelques valises de la part du lobby Aréva. La tombeuse du Floch-Prigent, qui clame se battre contre les lobbies, a eu l’honnêteté de nous le dévoiler : mal lui a pris. C’est tout de même désolant de voir que le seul qui a un peu de c****les dans ce pays est une norvegienne.


        • iris 24 novembre 2011 10:09

          eva joly est la seule pour qui je voterai-
          c’est la seule qui qui porte un vrai projet et nous donne de l’èspérance


          • Croa Croa 24 novembre 2011 12:01

            « c’est la seule qui qui porte un vrai projet...  »
            FAUX, sauf que ces autres candidats, moins mal entourés, sont boycottés des médias ! smiley


          • tanguy 24 novembre 2011 14:05

            Ils portent tous un projet...

            Celui de l’UMPS est celui de la domination brutale et de la destruction des richesses des « pauvres » (entendez par pauvres l’ensemble de la population). Il est à ger...r mais c’est tout de même un projet...


          • Harfang Harfang 24 novembre 2011 10:20

            Eva Joly se fait conspuer et tancer par des politiciens professionnels et magouilleurs qui pratiquent la langue de bois comme certains jouent du pipeau ?
            Bizarrement, cela ne me la rend que plus sympathique...

            Qu’ils s’en aillent tous comme dirait l’autre...


            • Daniel Roux Daniel Roux 24 novembre 2011 10:20

              Les Français ne doivent pas se tromper d’ennemi et l’ennemi, c’est l’oligarchie financière. Cette dernière sait bien qu’Eva Joly est un caillou dans leurs chaussures.

              La grande crainte de l’oligarchie est que d’une façon ou d’une autre, Eva Joly obtienne un poste de responsabilité dans le gouvernement Hollande, à la Justice et qu’elle influe sur la politique anti-corruption.

              De Sarkozy à Rocard et de Copé à Lang, les nervis de l’oligarchie se sont déchaînés dans tous les médias mis gracieusement à leur disposition.

              Le prétexte était vraiment faible. Joly refusait de parler du second tour avant que le premier tour est rendu son verdict. Rappelons nous que Jospin qui se préparait le second tour au dépend du premier, a perdu.

              Remarquable que les premières salves ait été tirées par le Figaro et Martine Aubry.

              Concernant le nucléaire, Fukushima a démontré qu’il représentait un risque de cataclysme inacceptable par ses conséquences et son étendue imprévisibles. La moitié nord du Japon devrait être évacuée. Il n’en sera rien car c’est impossible à organiser. Des millions de gens sont exposés à des niveaux de radiations pathogènes.

              C’est arriver au Japon, pays techniquement plus développé que la France. Faire comme si cette catastrophe était impossible en France, avec ses 58 réacteurs, est totalement irresponsable.


              • bigglop bigglop 25 novembre 2011 01:24

                Bonsoir,

                EELV avec un Cohn-Bendit dirigeant du think tank Européan Young Leaders, copié-collé de la French-American Foundation, elle-même issue du CFR et de ses Young Leaders (Hollande, Fabius, Montebourg, Juppé, Bazire, Bougrab, Colombani, Carcassonne, Chain, etc).

                Ca a de la gueule et ca fait réver

                http://40under40.eu/gouvernance.html

                http://www.french-american.org/leadership/young-leaders/espace-anciens-young-leaders.html



              • Croa Croa 24 novembre 2011 12:08

                Le verrouillage n’est pas parfait. Personne n’aurait cru que le peuple dirait un jour non à « leur » Europe, donc...

                Peut-être qu’un jour le peuple dira non à « leurs » candidats en choisissant un petit,

                où une incontrôlée ?

                 smiley Faisons un rêve... ##***##  smiley


              • Jean 24 novembre 2011 10:31

                En finir avec les partis donc les lobbies, les (fausses) luttes de la caste politique dont le citoyen a « soupé ». Ras le bol du "grenouillage de cette caste.

                Il faut en finir par la démocratie, et non un ersatz.

                La révolution a commencé en 1789, elle finira en 20..

                En finir avec les lobbies banquiers, pharmaceutiques, ..., medef, plus de prises pour eux sur les assemblées, plus de pouvoir personnel, de corruption (pas le temps, etc.)

                Depuis des siècles, nous sommes conditionnés à être dominés par des rois, pouvoirs personnels, ...

                On se fait croire à nous-mêmes qu’ il n’ y a pas d’ autres solutions (encouragés par l’ oligarchie et les obscurantismes religieux qui font bon ménage), des exemples contraires existent de plus en plus (démocraties même partielles) dans le monde, même si encore rares.

                Re : Il faut en finir par la démocratie, et non un ersatz.

                http://www.democratiedirecte.fr/

                http://www.dailymotion.com/video/xl...

                http://www.dailymotion.com/video/xi...


                Un parti sans étiquette
                pourrait rafler les voix des abstentionnistes, déçus etc.
                (y a du monde) ; un président alors élu est chef de la police et des armées, en outre il peut dissoudre les assemblées, donc bousculer l’ oligarchie et instaurer une nouvelle constitution, à la Suisse (même en mieux).

                On peut imaginer dans les petits bourgs, un conseil municipal sans élus, mais constitués des citoyens eux-mêmes, le maire est élu pour un court mandat en tant qu’ exécutant, et contrôlé.

                Les grandes villes ...un conseil de « tirés au sort », un maire élu (court mandat et non renouvelable ? ou une fois) exécutant et contrôlé.

                Idem au niveau de l’ Etat, un président élu (court mandat non renouvelable) exécutant des décisions d’ une constituante de "tirés au sort", aidé de ministres, et aux pouvoirs limités (par ex. urgence militaire avec compte à rendre), et très contrôlé.

                Bien étudier les thèses (liens) qui font leur chemin.

                Et les bienfaits de la démocratie, en perspective : les « jeunes » participent à la vie de la cité au lieu de brûler des voitures, parité homme/femme assurée (en moyenne par le tirage au sort), les luttes de classe disparaissent (ne reste que des sollicitations à la constituante), ...

                Manifestement un nouveau parti sans étiquette à voir...http://www.lepf.fr/


                • Deneb Deneb 24 novembre 2011 10:32

                  Cecile Duflot tente de tirer son épingle du jeu :« Vous voyez un ministre écologiste assister à l’inauguration de l’EPR ? ». Elle a des ressources, cette petite...


                  • clostra 24 novembre 2011 10:38

                    Sacré Dany ! en plus ils se ressemblent ces deux-là (physiquement) !

                    Il nous a expliqué, repris dans C dans l’air, hier, qu’il mettait le ver (mon « ça » me dirait « le vert »...) dans le fruit (et mon « ça » me dit « dans la fraise des bois »)

                    Pas besoin de décrypter Dany le Vert est toujours bien le Rouge (le « Ronge » ?)

                    Il y a autre chose quand même : s’ils étaient d’accord, entièrement d’accord, il n’y aurait qu’un seul candidat.

                    En tranchant, Eva Joly donne une chance supplémentaire à son parti que ses électeurs ne votent pas « utile » (ou « inutile » ?) au premier tour. Et se réserve également une porte ouverte vers le Front de Gauche. Ouf !

                    Il faudrait calculer le barycentre dans tout ça ! (le « y » excluant la confusion avec le cri de l’éléphant)


                    • tanguy 24 novembre 2011 14:07

                      Danny n’a pas de couleur. C’est un des nombreux caméléons de l’empire.


                    • raymond 24 novembre 2011 12:23

                      Je suis terriblement déçu et d’un autre côté pas trop étonné, toute tête qui dépasse de l’alignement sera coupée.
                      C’est la seule crédible mais c’est surement la raison de cet affacement, des pressions indicibles surement.


                      • anarcococo 24 novembre 2011 12:37

                        Certains médias titrent : Eva joly : « c’est une extraterrestre politique » ...
                        Non, elle participe activement au cirque électoral actuel, comme cet été avec le matraquage médiatique à propos défilé du 14 juillet ...

                        En fait, on a 2 candidats du système (Sarko et Hollande) qui pour le moment (selon les sondages), ne sont pas trop inquiets pour le 1er tour de la présidentielle 2012, et donc ont tout intérêt à entretenir ce cirque électoral ; on peut donc s’attendre prochainement et successivement à :
                        - une affaire Joly
                        - une affaire de malettes
                        - une affaire DSK
                        - une affaire Karachi
                        ...


                        • Patrick Samba Patrick Samba 24 novembre 2011 12:48

                          Bonjour,

                          au même moment où une vraie indignée, Danièle Mitterrand (à qui je rends hommage : une grande Dame...) nous quittait, une autre vraie indignée est née, politiquement : Eva Joly.

                          Après s’être mise elle-même sous les auspices, ou dans la référence à de Gaulle (l’opération Baden-Baden), voilà le sort, la providence qui la noue à Danielle Mitterrand... Avec deux « parents » de cette trempe, il est probable qu’elle est partie pour aller loin... On peut parfois donner un peu de crédits aux signes.

                          Si en plus il arrivait que son chemin soit amené à croiser celui des indigné(e)s, alors là j’ vous dis pas....

                          NE LÂCHE RIEN, EVA !


                          • jaja jaja 24 novembre 2011 13:14

                            Alors là... Vous qui n’avez que mépris pour le NPA vous donnez à cette politicienne toute garantie alors qu’elle est la candidate d’un parti social-libéral associé à la gauche gouvernementale PS qui instaurera la rigueur tout comme le fait la droite à l’heure actuelle...
                            Que Joly ait quelques vapeurs devant le marchandage des Verts c’est sûr. Mais elle reste leur candidate et a su se coucher à temps.

                            Les leçons tirées de l’expérience de vos amis « indignés » espagnols ou grecs victimes de la rigueur des « socialistes » Zapatero et Papandréou n’est manifestement pas parvenue jusqu’à vous....

                            Espérons que vos amis indignés sauront garder leur indépendance loin du marigot politicien infect au service de l’oligarchie capitaliste...


                          • Patrick Samba Patrick Samba 24 novembre 2011 14:29

                            Mais non , où avez-vous lu que je n’ai « que » du mépris pour le NPA ?

                            Ce n’est pas parce que je me moque du facteur qui va jusqu’à Nouillork en avion pour aller voir les indignés de Wall Street, alors qu’il n’est pas encore allé salué ceux de la Défense... à vélo, que je me moque ou méprise tous les militants de NPA, loin s’en faut. D’ailleurs la prestation de Philippe Poutou chez Ruquier m’a beaucoup plu. On sent que c’est un type nature, sympa et qui a les idées claires.

                            Vous en tout cas, il semblerait que vous aimiez bien tendre le bâton pour faire... battre Besancenot ! (vous lui en voulez ?) 

                            (pour comprendre voir l’article de Ségurane d’hier)


                          • Mohammed MADJOUR Mohammed MADJOUR 24 novembre 2011 17:03

                            Eva JOLY sert de tremplin aux leaders cocologiques ! Se prend t-elle pour une candidate pour de vrai en France, ce pays qui a dévalué la femme !

                            Tout le monde a vu hier et enendu hier les réactions des cocologiques eux-mêmes suite aux déclaration d’Eva JOLY naive au point de croire qu’elle « candidate pour de vrai » ! Elle ignore totalement la nature de la machine française qui actionne le pendule Gauche-Droite depuis des décennies ! Eva JOLY a été uilisée par son propre camp, par celle qui voulait un fauteuli d’élu à Paris etpar celui qui veut continuer à trôner et à jaccasser danbs les arènes de Bruxelles au nom d’une cacologie cacophonique !

                            Les peits partis français ressemlbent aux « associations algériennes » d’obédience FLN, elles savent qu’elles n"atteindront jamais la présidence mais elles continuent à se frotter au pouvoir en place et à jouer l’opposition ce qui permet seulement aux leaders de se maintenir au sommet supportés qu’ils sont par des adhérents inconscients qui votent pour le vent !
                            Mohammed MADJOUR.

                            • cevennevive cevennevive 24 novembre 2011 17:07

                              Bonjour à tous,

                              Je serais Eva Joly (mais je ne le suis pas), après une bonne colère et une remise en question de ma candidature dans ce parti de turlupins, je me rapprocherais du Front de Gauche en faisant valoir mes vues et mes perspectives d’avenir. On devrait pouvoir s’entendre tout de même...

                              Je crois que je suis aussi en colère qu’elle, et qu’il me serait impossible (si j’étais elle) de représenter un parti qui va à la pêche aux voix de n’importe quelle obédience. Il ne manque plus à Duflot et à sa clique qu’à aller chercher des subsides auprès de Vivandis, Bolloré, ou le Pape...

                              Je suis très méchante, pardonnez-moi. Et je trouve Eva Joly bien « soft » sur ce coup.

                              Cordialement.


                              • hommelibre hommelibre 24 novembre 2011 18:09

                                Quand elle est rebelle, Eva Joly devient presque sympathique ! Elle va remonter dans les sondages.

                                Ach, Eva... smiley

                                Quant àDuflot, je n’irais même pas boire l’apéro avec elle. Elle serait capable de me rouler un patin pour que je paie les cacahouètes. Et franchement je veux bien payer les cacahouètes. Mais je préfère les manger seul que mal accompagné.


                                • Gagny93 Gagny93 24 novembre 2011 19:07

                                  Je ne suis pas un antinucleaire dogmatique (meme si l’opacite en terme de coup , de danger , de rentabilité posent tout de meme de serieuses questions ) . Mais fait est que je respecte Eva joly dans ce qu’elle a d’EXEMPLAIRE (Cohn bendit (republique exemplaire)) . En effet c’est une des seules qui ne monnaie pas son combat contre quelques sieges en velours rouges .

                                  le PS a travers Cecile duflot continue a s’embourber ... franchement Eva Joly n’aura meme pas a voté PS au deuxieme tour car encore faudrait t’il que le PS y soit ... J’hesitais ... mais je prefere encore a avoir affaire a de vrais ennemis qu’a de faux amis ..au moins le combat reste possible (voir l’attitude des syndicats castrés sous mitterrand) .

                                  Des primaires (gruge democratique) pour en finalite renier sur tout .Heureusemen les vrais militants PS et ECOLOS ceux qui se battent reel contre la droite apprecieront ..ils n’auront ete que les dindons de la farce . A eux aussi de dire stop . 

                                  Et comme l’on dit beaucoup se faire poignarder par des complotistes (Hollande-Dufflot) pour oser emettre quelques retenues par rapoort a quelques .

                                  Donc pour en revenir a EVA JOLY meme si je ne suis pas de son bord au nom de certaines valeurs qui sont celles de la republique et non celles en finalité de clans mafieux (s’accaparer un territoire et l’exploiter a leurs sseuls fins) .. tout mon soutien à EVA JOLY .

                                   


                                  • moebius 24 novembre 2011 22:02

                                    verre de lunettes....


                                    • moebius 24 novembre 2011 22:03

                                      verre à pied...


                                      • moebius 24 novembre 2011 22:04

                                        verre de gris...


                                        • moebius 24 novembre 2011 22:05

                                          verre de rouge....


                                          • moebius 24 novembre 2011 22:07

                                            ...ces lunettes rouges lui donne un petit air symbatique


                                            • moebius 24 novembre 2011 22:09

                                              et primesautier


                                              • Olli 27 novembre 2011 19:21

                                                Question : Qui a le plus de chances d’être au second tour ? Eva JOLY avec des idées sérieuses, modernes et novatrices ou François HOLLANDE, que les sondages bidons nous présentent comme « le favori » de ces présidentielles ?

                                                Histoire du flot et du pédalo :

                                                > François et Martine font du pédalo sur la plage de Flamanville,
                                                > lorsqu’ils aperçoivent Cécile, qui nage comme une anguille,
                                                > Martine dit à François  : « aidons Duflot à sortir du flot »

                                                > Mou comme un shamallow, le capitaine de pédalo,
                                                > invite l’habile Cécile Duflot, à prendre un peu de repos
                                                > sur le flotteur de son rafiot, mais l’opportunisme de Duflot
                                                > pesant plus lourd qu’un cachalot, le pédalo rapidement prend l’eau !

                                                > François comprend trop tard, qu’il ne tient plus la barre,
                                                > et pousse dans un sourire sincère, son fameux cri qui exaspère...
                                                > (Le « Hin Hinnnn » si pratique pour communiquer avec les baleines)

                                                > La Martine s’agite et le bateau ça gîte !
                                                > Dans un bruit assourdissant, Martine coule à pic,
                                                > Le bateau se redresse, de son poids lourd débarrassé,
                                                > Par un effet de balancier, l’éléphant à bord resté,
                                                > tombe de l’autre côté.

                                                > BOUM ! le choc des masses et de l’eau !
                                                > comprennent plus rien les matelots...
                                                > Cécile l’habile et ses amis,
                                                > viennent de créer un tsunami !

                                                > Le pédalo, ludique titanic,
                                                > coule à pic, quelle panique !

                                                > Ainsi Duflot, vengeur d’Hulot,
                                                > qui sortait du lot par son culot,
                                                > accompagne au cimetière,
                                                > les vieux éléphants de mer,
                                                > les fers en l’air sur l’EPR.

                                                Ma conclusion : si EELV veut grandir et occuper la place qu’il mérite, c’est Eva JOLY qu’il faut suivre, non Madame Duflot et ses amis.

                                                Madame Eva JOLY a transformé le simple surf de bois vert EELV confié naïvement par Cécile Duflot, en super kite Surf, grâce à une voile innovante (faite d’honnêteté, d’idées nouvelles, d’opinions résistantes et partagées), elle est, que ses détracteurs le veuillent ou non, parvenue à prendre de la hauteur... et va peut-être, grâce à cette innovation, échapper aux requins politiciens de tous bords...

                                                Alors : quel rôle pour EELV dans la campagne d’Eva JOLY ? Soutien gagnant ou Sabotage suicidaire ?


Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès