Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Eva Joly : un peu d’écologie, beaucoup de puritanisme et de calculs (...)

Eva Joly : un peu d’écologie, beaucoup de puritanisme et de calculs politiques

Daniel Cohn-Bendit (DCB) a encore frappé. Le lancement d’Eva Joly sur la rampe des présidentielles de 2012 constitue pour l’ancien leader de mai 68, coulé depuis 16 ans avec délices dans les confortables sièges du parlement européen, à la fois un bon coup médiatique et un verrouillage de la galaxie écologiste. Pas sûr en effet que le battage médiatique autour d’une personnalité plus connue pour son passé de magistrat que sa vision de la société et de l’écologie se traduise par une entrée en lice effective en 2012. En agitant la figure du puritanisme dans une période marquée par les affaires DCB entend bien faire monter les enchères avec le PS pour mieux négocier des circonscriptions législatives en échange d’un retrait de la candidature écologiste.

Un peu rapidement une poignée d’observateurs politiques ou d’admirateurs béats voient dans Eva Joly “une juge rouge”. De rouge la franco-norvégienne n’a bien que les lunettes. La chasse aux turpitudes ne constitue pas un certificat de gauchitude pour une personnalité plutôt proche du Modem. “J’ai toujours été de gauche“, affirme l’intéressée qui précise qu’elle appartient à la génération 68, qu’elle a “grandi avec le souci de préserver l’environnement, qui est très prégnant en Norvège“.

Guère convaincant pour le député Vert Yves Cochet qui n’a jamais caché ses ambitions personnelles : Je ne sais pas quelle est sa vision de l’écologie… Or il faut que notre candidat définisse une analyse du monde écolo, celui de la décroissance“. Contrainte de donner des gages sur son positionnement politique, la députée européenne s’est déclarée en faveur de la retraite à 60 ans. Un peu court tout de même pour rassurer la famille de gauche.

DCB et les supporters d’Eva Joly, Yannick Jadot notamment, jouent sur l’irrationnel. Sur une mayonnaise improbable devenue béton, un “effet Eva” qui n’est pas sans rappeler le phénomène Ségolène. Pas de fond mais, une impression. Un sentiment qui passe, suffisamment fort pour faire basculer le cœur d’une majorité de militants verts, plutôt aptes d’habitude à la zizanie et à couper les cheveux en quatre.

Si la candidature d’Eva Joly sert les intérêts de DCB et permet d’amorcer la structuration politique du mouvement écologique, est-elle pour autant une bonne chose ? Loin de tirer la vie politique vers le haut, elle confirme la dictature de l’apparence au détriment du fond et des idées. Elle complète à cet égard magnifiquement le sarkozysme par son manichéisme et le recours aux incantations dans des interventions décousues qui laisse croire qu’il suffit de déclamer pour agir. Par une infantilisation qui ne dit pas son nom également. Aux frasques du papa bling-bling, mal éduqué il est proposé la maman maîtresse d’école, gardienne de la morale de la famille.

Au PS, elle emprunte les défauts de la dénonciation des scandales d’Etat, dans l’affaire Woerth dernièrement, sans être capable d’émettre un souffle pour la justice “ordinaire”, de proximité et son indigence matérielle. Sans s’interroger sur cette délinquance de quartier qui nourrit l’extrême droite fruit directe d’une République essoufflée qui n’est plus capable, sinon d’assurer une égalité des chances, au minimum de donner à chacun sa chance.

Ce décalage n’est-il pas au fond le symptôme de la boboïsation d’Europe Ecologie, club d’anciens ultra-gauchistes quinquagénaires, que leur aisance matérielle a coupé des problèmes terre-à-terre de la France populaire ? A cet égard, il est éclairant de relever que pour Eva Joly “les nouveaux combats de la gauche, ce sont la juste répartition des ressources entre le Nord et le Sud, la lutte contre la financiarisation à outrance de l’économie et les paradis fiscaux“.

Philippe Bilger est l’un des rares à avoir osé s’interroger sur les éventuels défauts de son ex-collègue. En quelques phrases, le magistrat pose bien le problème :” C’est le tour de force qu’a réussi cette femme. Instiller dans les têtes qu’elle absente, la justice française a forcément sombré. Qu’elle présente, le combat éthique est gagné et que ses simplismes parfois fulgurants vont faire gagner la République. En effet, il s’agit d’un véritable exploit car à analyser le fond de ses interventions et de ses déclarations, il est facile d’en faire le tour et personne n’a mal à la tête en cherchant à les retenir. C’est fait d’une démagogie subtile où les puissants et les riches ont toujours tort, où leur corruption est évidemment présumée et où la justicière flamboyante qu’elle rêve d’être s’appuie sur son existence contrastée pour tenter de nous démontrer qu’elle a plus de légitimité que tout autre pour gouverner la France“.

Elle a un caractère bien trempé, un culot sans limite et une timidité plus construite que réelle “, observe pour sa part Dominique Voynet. Mais c’est sans doute en relevant dans le JDD , qu’ Eva Joly correspond peut-être à l’époque” que la sénatrice de Seine-Saint-Denis et Maire de Montreuil est sans le vouloir la plus cruelle.

Crédit photo : Wikipédia


Moyenne des avis sur cet article :  1.93/5   (56 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • liberta 19 août 2010 11:28

    @ l’auteur

    C’est bien ce que je disais :---’l’entreprise de démolition d’EVA JOLY a déjà commencé avant même qu’elle ait posé son panneau d’affichage sur son terrain électoral

    Serait t elle si dangereuse pour la mafia qui nous gouverne ????

    Les détracteurs, à commencer avant le départ perdent toute crédibilité et renforcent ainsi le désir des citoyens pour un ou une candidate « propre »

    On peut constater que les réseaux s’activent pour démolir Eva Joly
    Il est à espérer que ces actions seront contre productives


    • jako jako 19 août 2010 11:36

      Liberta, oui cela a commençé mais vue la Personnalité d’Eva, ce n’est pas prêt d’aboutir,
      les politiks actuels ne jouent pas du tout dans la même cour, de ce côté là ils vont avoir bien du fil a retordre. smiley


    • liberta 19 août 2010 12:28

      @ jacko

      C’est bien sur sa personnalité qu’"elle est attaquée et je relève sur les radios que les noms d’oiseaux la concernant comment à voler

      Tous les réseaux du sérail vont s’activer


    • antonio 19 août 2010 11:58

      Le mouvement écologiste n’est qu’un nouvel avatar du système capitaliste...
      Donc logique que les écolos essaient de nous faire prendre des vessies pour des lanternes...
      Dominique Voynet ose se dire « de gauche », elle qui a prouvé tout le contraire par son arrivisme forcené et qui « coule » des jours tranquilles cumulant les fonctions de maire et de sénateur et bien sûr les salaires.
      Le mouvement écolo, ou comment une nouvelle fois « lobotomiser  » les électeurs de façon à ne jamais remettre en cause un système d’exploitation qui, grâce à lui, a encore de beaux jours devant lui.


      • jps jps 19 août 2010 11:58

        Vacuité et erreurs du texte de l’auteur

        1) reprise de propos de personnes jalouses :  Dominique Voynet et Yves cochet (en compétition électorales) et Philippe Bilger ( qui rêve mais n’ose pas agir comme l’a fait Eva Joly)

        2) inexactitude : il écrit « une personnalité plutôt proche du Modem » alors qu’Eva Joly a refusé l’invitation de rejoindre Bayrou

        3)  il écrit « elle emprunte les défauts de la dénonciation des scandales d’Etat » Eva Joly ne fait pas que dénoncer. Elle a agit contre la corruption.


        • BisonHeureux BisonHeureux 19 août 2010 12:05

          Eva,tu auras ma voix !!!
          Avec Joie !
          Les satisfaits de ce système pourri et inique commencent à flipper......


          • Frabri 19 août 2010 15:16

            Parce que Europe Écologie, alliée du PS, participant au pouvoir dans presque toutes les régions, ne fait pas partie du « système pourri et inique » ! ! ! !

            L’alternative a ce système n’est pas une organisation centriste comme Europe Ecologie mais la décroissance.

            http://www.utopimages.org/spip.php?article1

            http://video.cityvox.fr/video/iLyROoafvUpe.html

            http://www.decroissance.org/

            http://www.entropia-la-revue.org/


          • Trashon Trashon 20 août 2010 02:44

            @ frabri

            Nous avons d ’un coté ceux qui prônent la croissance (jusqu’où ?)

            de l’autre ceux qui prônent la décroissance (jusqu’où ?)

            Alors qu’une des règles fondamentales de l’univers ets l’équilibre.......


          • Z Z 20 août 2010 10:18

            "Nous avons d ’un coté ceux qui prônent la croissance (jusqu’où ?)

            de l’autre ceux qui prônent la décroissance (jusqu’où ?)

            Alors qu’une des règles fondamentales de l’univers ets l’équilibre.......« 

            Vous donnez vous-même la réponse à vos questions »Jusqu’où ?« , qui est »jusqu’au point d’équilibre le plus stable" (sans doute là où on arrête de piller des ressources non-renouvelables à un rythme non soutenable).

            Les croissancistes pensent qu’on n’y est pas encore, et les décroissants pensent qu’on l’a dépassé et qu’il faut y revenir. Il y a peu de gens qui pensent qu’on y est pile poile (zéro croissance).


          • Bulgroz 19 août 2010 12:52

            Il parait que les autorités norvégiennes ont beaucoup apprécié les infos livrées par Eva en tant que conseillère du gouvernement norvégien dans la lutte contre la corruption et la délinquance financière internationale.

            Sa connaissance des entreprises publiques Françaises dont ELF, en particulier, ont été très utiles d’autant qu’elle avait amené le dossier avec elle.

            Après tout, il est normal que les retraités de la fonction Publique Française conseillent les gouvernements étrangers.


            • Traroth Traroth 19 août 2010 14:48

              « Il parait que » la Terre serait plate...


            • Login Login 20 août 2010 00:27

               Il parait que Bulgroz est bien renseigné sur les opinions du gouvernement norvégien.

               Sa connaissance des techniques de manipulation des opinions est très utile.

               Après tout, il est normal q’un expert du mensonge manipule l’opinion.


            • tchoo 19 août 2010 13:35

              Il est certain, qu’elle puisse faire peur, sinon à tous les politiques qui rêvent du califat pour magouiller en ronds


              • Halman Halman 19 août 2010 13:53

                Mais qu’est ce qu’elle vient faire là dans un parti vert ?


                • sisyphe sisyphe 19 août 2010 14:25

                  Ca y est : Monsieur Moreigne, citant le très droitier Philippe Bilger (partisan de la suppression du juge d’instruction), représentant du Ministère Public en tant qu’avocat général chargé de l’accusation, dans son article totalement inepte, et dépourvu de tout argument, enfourche un des chevau-légers de l’assaut orchestré par le pouvoir, dans une tentative de déstabilisation, de décrédibilisation, de dévalorisation d’Eva Joly, qui s’avère, à en voir la mobilisation de toutes les forces réactionnaires contre elle, un véritable danger pour les copains et coquins de la magouille au pouvoir. 


                  Pensez donc ; une femme juge, intègre, honnête, qui a fait preuve de sa pugnacité, de sa ténacité, dans différentes affaires de magouilles politico-financières de tous bords, qui dénonce les paradis fiscaux, et qui viendrait tenter de faire régner un peu d’ordre, et de JUSTICE sous les lambris de la République ; une horreur.... 

                  Par ailleurs, témoin du mépris et la tendance calomniatrice de « l’auteur », je relèverai juste ceci
                   : « Daniel Cohn-Bendit (DCB) a encore frappé. Le lancement d’Eva Joly sur la rampe des présidentielles de 2012 constitue pour l’ancien leader de mai 68, coulé depuis 16 ans avec délices dans les confortables sièges du parlement européen »

                  Ah ! Monsieur Cohn Bendit, élu régulièrement député européen, et particulièrement actif sur les bancs de ce parlement, se serait donc « coulà avec délices dans les confortables sièges..... » .... plus confortables que ceux des autres députés européens ??? 
                  Remarquez, ça change de ceux qui s’y sont fait élire, pour ne jamais s’y « couler avec délices ».... smiley 

                  Et pour ce qui est du parallèle avec Ségolène, on notera, effectivement, la campagne de dénigrement, de calomnie, de mépris, qui ne fait que commencer à s’abattre sur la candidate d’Europe Ecologie ; campagne à laquelle Monsieur Moreigne a décidé de prendre largement sa part : les magouilleurs du pouvoir peuvent compter sur lui. 



                  • Georges Yang 19 août 2010 14:42

                    Eva Joly est probablement intègre, mais est elle compatible avec la mentalité française de magouille, petits arrangements, de picoleurs qui jettent des papiers gras

                    J’ai bien peur d’avoir à faire à une sinistre Fouquier-Tinville capable d’établir le crime contre la nature, et d’interdire les apéros, même sans saucisson

                    LA FRANCE N’A PAS BESOIN D’ENTRER DANS UNE SOCIETE DE L’ENNUI ET DE LA MORALE COMME DANS LES PAYS SCANDINAVES.

                     

                     


                    • Traroth Traroth 19 août 2010 14:51

                      Au contraire, si la France pouvait devenir un peu plus comme les pays scandinaves (rigueur intellectuelle, sens de la justice et de l’équité, pacifisme, prospérité économique, partouzes), moi je dis banco ! smiley


                    • sisyphe sisyphe 19 août 2010 15:14

                      Yang, dans son désir si ardent d’apparaître comme un « rebelle », et qui n’est jamais que dans la provoc gratuite, continue de confondre justice et morale ; c’en devient caricatural... 


                      Oui à la justice, à l’équité, à l’éthique en politique ; Eva Joly semble répondre à ces critères. 

                      Pour la « morale » vous croyez quoi ; qu’elle imposerait le calvinisme comme religion d’état ? 
                       smiley 

                    • sylvie 19 août 2010 17:52

                      Georges, pays scandinaves, un ministre se prend un tiket de metro à tord et il dégage de suite voilà, moi j’aimerais bien cela chez moi , pas vous smiley


                    • Traroth Traroth 19 août 2010 14:45

                      Si Eva Joly se présente, je voterais pour elle sans hésitation. Enfin quelqu’un d’honnête, d’intelligent et de cultivé, ayant une vision ne s’arrêtant pas aux frontières de l’Hexagone !


                      • Spip Spip 19 août 2010 15:32

                        Et allez donc, un article (négatif) de plus sur Eva Joly dans Agoravox !

                        Quelle légitimité, pourquoi elle, maintenant, quelle est sa véritable personnalité, qui est derrière, etc. ? Décidément, elle dérange beaucoup, madame Joly. Tant mieux.

                        Quant à la référence à Philippe Bilger, je conseillerais à l’auteur d’aller revoir où en est son article, question réactions : tout y est dit sur sa vacuité.

                        Au passage : les bobos... Il y avait longtemps ! Je propose que le terme soit ajouté en complément dans la définition du point Godwin, il le mérite, non ? Le puritanisme : ah, le puritanisme, ce mot complètement disproportionné (les Puritains étaient une secte) pour évoquer (craindre ?) le besoin d’un retour aux valeurs républicaines emportées dans le torrent du bling-bling.

                        Si Eva Joly est devenue le nouveau poil à gratter de la classe politique, je m’en réjouis. Eux, ça fait trop longtemps qu’ils me démangent...


                        • asterix asterix 19 août 2010 16:17

                          On vous l’avait déjà dit. Et si cela continue comme ça, il ne faudra même pas se déranger pour un second tour. Les socialos, sans aucune unanimité ni charisme, vont flipper à l’idée de voir « leur » candidat laminé et Bayrou ne commettra pas l’erreur de se présenter, poste de Premier Ministre à la clé. 
                          C’est le seul cas de figure qui enverra à coup sûr Sarko aux oubliettes.
                          A bon entendeur


                          • sisyphe sisyphe 19 août 2010 17:00

                            Oui ? 


                            Quel rapport avec  Hermann Van Rompuy ???? 
                             smiley 

                            Sinon, pour ceux qui veulent en savoir un peu plus sur Eva Joly : 


                          • ZEN ZEN 19 août 2010 19:35

                            « aucun politique n’a enduré ce qu’elle a enduré pendant l’affaire Elf, menaces de mort comprises. Elle est blindée. » 

                            C’est bon signe ! smiley


                          •  C BARRATIER C BARRATIER 19 août 2010 19:02

                            Voilà une bonne candidate, aussi bonne que le fut Ségolène, qui flanqua une belle trouille au Medef et aux Sarkoziens. Ne nous étonnons pas des dénigrements qui vont pleuvoir. La trouille.

                            Elle a l’honnêteté intellectuelle, le sens de la justice et de la République, elle ne se couche pas devant les prétendus économistes qui nous ont démontré leur incapacité, ni devant leurs suppôts politiques encore plus ignorants qu’eux.

                            http://chessy2008.free.fr/news/news.php?id=78

                            Les forces anti républicaines sont incapables de la faire taire ni de la battre avec leurs bulletins de vote. Elle peut être abandonnée par les siens. C’est l’utilité de ces dénigrements dont nous avons aujourd’hui un exemple sans grandeur et sans force, mais qui fait quand même son petit effet : allumer le doute chez les « fragiles ». N’est ce pas une femme qui, encore une fois, oserait être candidate ?


                            • Christoff_M Christoff_M 19 août 2010 19:32

                              Cohn Bendit est un vieux singe politique, il a toujours su choisir une personnalité pour relancer son parti au bon moment et faire une opération médiatique bien calculée...


                              • Bulgroz 19 août 2010 19:51

                                En tout cas, il y a un domaine où la veuve peut être efficace, c’est dans le contrôle de la création artistique, souvenez vous :

                                Le 24/03/2006, Eva Joly attaque Chabrol pour son film « l’Ivresse du pouvoir » et l’attaque vient de Norvège s’il vous plait !!!

                                Via son avocat Me Thierry Lévy, elle dépose une assignation d’heure à heure devant le tribunal de Paris et obtient en tout et pour tout une copie du film !!!

                                La pauvre veuve est ressortie de la vision du film avec « la nausée ». « Un sentiment de malaise «  écrit t-elle dans une tribune publiée dans le Monde .

                                « il (Chabrol) n’a cessé d’ajouter des détails sordides et erronés sur ma vie personnelle » « On me retire tout honneur. On m’impute des motifs et des modes de comportement que je trouve dévalorisants. » « un film réactionnaire et populiste »

                                Pauvre Eva, si fragile, vous vous rendez compte, un film de Chabrol !!!

                                Par contre qu’une pensionnée de la fonction publique Française puisse conseiller un gouvernement étranger sur les affaires de corruption en ayant amené les dossiers avec elle, c’est pas un problème !!!.

                                L’éthique, c’est trop compliqué pour nous, pauvres français, vite, Eva, dites nous tout sur cette exigence morale que vous incarnez si bien.


                                • Login Login 20 août 2010 00:43

                                   Le 19 aout Bulgroz attaque Eva Joly sur sa possible candidature et l’attaque vient de Becon les bruyeres s’il vous plait !!!

                                   

                                • SEPH 19 août 2010 20:31

                                  Avec cette dame fort respectable le capitalisme a de beaux jours devant lui, ainsi que la spéculation qui est son carburant qui permet à ce système d’enrichir les riches en appauvrissant le plus grand nombre.

                                  D’ailleurs son mentor « Conbandit » est vicéralement pour ce système qui a prouvé toute son équité et sa justice : tout pour les nantis et les miettes pour les autres


                                  • Causette Causette 19 août 2010 22:32


                                    à quoi ça sert de stresser  smiley

                                    les présidentielles c’est pour 2012
                                    ET

                                    Henry Moreigne est ABSENT D’AV depuis le 21 janvier 15:31


                                    • Senatus populusque (Courouve) Senatus populusque 19 août 2010 23:20

                                      Un Allemand qui prépare l’élection en France d’une présidente à double nationalité ...

                                      Il ne fallait pas débattre sur l’identité française, seulement la maintenir !!


                                      • galien 20 août 2010 01:57

                                        Cette chère Eva, soutenue par ce bon Dani, pour l’anecdote j’ai entendu ce soir Danny le rouge déclarer qu’il fallait arrêter de taper sur le capitalisme, il a gagné et puis c’est tout.
                                        Quelle est donc charmante cette Eva, qui n’a eu de cesse de vouloir mettre Chirac en taule, particulièrement en 2004.
                                        Enfin quoi les ecolos, vous allez pas nous la jouer puristes avec des idées ou je ne sais quelle connerie. On va a dit que le fromage sera gros si la CIA s’occupe de vous maintenant, il y a que Placé qui l’ouvre.


                                        • Trashon Trashon 20 août 2010 03:00

                                          Vous avez raison Galien le capitalisme ne se renversera pas par les urnes, mais à défaut d’un autre modèle de société inexistant à ce jour une personnalité intègre à la tête de l’état serait un moindre mal.

                                          Par contre je ’ai rien compris à vos deux dernière phrases...


                                        • galien 20 août 2010 12:07

                                          Enfin là ce n’est pas de revenir au collectivisme dont il s’agit mais du fait que chez EE, avec quand même un fond idéologique écolo pour le décroissance, hygiéniste, etc.

                                          Donc Danny le rouge joue encore les imposteurs et viole une fois de plus la démocratie française, grâce à un plan média toujours parfait avec lui.
                                          Une simple recherche sur google vous apprendra le contenu de sa conversion au néolibéralisme(qui pouvait en douter)
                                          Voici quelques extraits de sa profession de foi néolibérale

                                          Je suis pas membre de EE, ni sympathisant mais ce hold up est inique., par contre je trouve un type comme Placé très bien, cohérent et sympathique, moins psychopathe que le reste.

                                          Donc si il y a quelques âmes écologiquement sensibles, je leur dirais ceci, Danny le rouge n’est pas le bon cheval, cet homme est un cheval de Troie pour la France, il est aux ordres d’une puissance étrangère, tout comme son acolyte Joly, c’est le parti de l’étranger, ce sont des traitres il ne faut pas les suivre.


                                        • Deneb Deneb 20 août 2010 07:06

                                          Claude Chabrol s’en est sans doute inspiré pour son excellent « L’ivresse du pouvoir », un film avec Isabelle Huppert - un chef d’oeuvre à voir ou à revoir.


                                          • galien 20 août 2010 12:09

                                            Effectivement très bonne référence cinématographique, j’adore cette ambiance dans les films de Chabrol et Huppert, quelle beauté glaciale, j’en frissonne.


                                          • Deneb Deneb 20 août 2010 13:27

                                            D’ailleurs Eva Joly, qui s’est bien-sûr reconnue dans le film, fortement inspiré de l’affaire Elf de l’epoque a condamné le film, n’ayant guère aimé son personnage. Dommage, car I. Huppert joue avec beaucoup de talent et n’en fait pas un personnage négatif, seulement humain, suscitant plutôt l’admiration qu’autre chose. Que Mme Joly n’ait pas aimé son reflet dans ce mirroir cinématographique en le faisant savoir avec autant de vehémence ne joue guerre en sa faveur, d’ailleurs.


                                          • galien 20 août 2010 14:11

                                            C’est une juge voyons, et comme dieu il n’est pas autoriser de l’iconifier.
                                            Avec quelle imperfection, toute humaine, tente on de représenter celle qui se veut représenter la morale absolue.
                                            D’accord avec vous sur le personnage inquiétant, digne d’une république de la magistrature.


                                          • Deneb Deneb 20 août 2010 15:39

                                            En effet, la « justice » où règnent les maîtres du clair obscur et du droit tordu n’a plus grand chose d’humain.


                                          • dominique55 20 août 2010 07:50

                                            Je trouve magnifiques ces postures des détenteurs de la science politique. A peine leur drapeau, brandi par Bilger, a-t-il été lacéré par les votes d’Agoravox qu’un autre se dresse sur le cadavre encore chaud et reprend l’étendard des arguments « courageux » de Bilger, plus les siens...qui ne démontrent rien de plus.
                                            Comparer Eva Joly à Ségolène Royal - Bécassine...l’automate de Bécassine - c’est vraiment pas gentil ni courtois. J’ai voté Ségolène par défaut et amèrement. Si c’est l’offre qui nous est finalement faite, je voterai Eva avec beaucoup plus d’entrain et d’espoir.
                                            J’aimerais que ces guerriers distributeurs de mauvais points fassent aussi des propositions nomment cet être suprême de la politique qu’il cachent au plus profond de leur giberne et qui les autorise à « désinguer » tous les autres. Moi, vraiment, je ne le vois pas !
                                            En France, actuellement, c’est l’état d’urgence et toutes ces positions négatives aboutiront en 2012 à en reprendre pour cinq ans. C’est quand même une lourde responsabilité que vous prenez !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès