Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Eva Joly : une candidate de trop ?

Eva Joly : une candidate de trop ?

Eva Joly ne possède aucune culture de la démocratie française et des valeurs républicaines.

A-t-elle donc sa place dans le débat public ?

Si dans sa jeunesse, à l'âge de 18 ans, Eva joly fut gratifiée du titre de deuxième dauphine lors dee l'élection de Miss Norvège en 1961, elle n'a jamais pu s'imposer politiquement dans son propre pays, ses compatriotes ne l'appréciant guère dans ses manières et dans sa façon de se comporter publiquement. Distante, arrogante, elle est d'un genre qui ne plaît guère au peuple norvégien, et c'est sans doute la raison pour laquelle elle a préféré venir tenter une carrière politique en France.
 
Issue d'une famille modeste d'agriculteurs, Eva Joly a toujours eu de grandes ambitions. Très tôt, elle quitte sa Norvège natale et arrive sur le sol français, estimant certainement que ce pays serait le mieux adapté à ses aspirations et son arrivisme. Peu à peu, d'une première place de fille au pair à celle de secrétaire chez Barclay, en passant par le métier de couturière à domicile, puis par divers postes qu'elle acquiert grâce à ses études de droit et de sciences politiques, elle atteint au final le titre de juge d'instruction au pôle financier du Palais de justice de Paris où elle va instruire de grandes affaires en vue, telles que celles qui touchent Bernard Tapie ou le groupe Elf, sans oublier le dossier des frégates de Taïwan et celui du tandem Dumas-Devier-Jancour.
 
Après le procès d'Elf, elle retourne en Norvège pour se mettre à l'abri d'éventuelles représailles. Elle l'explique elle-même quand elle dit : « J'ai quitté la France. Je suis partie parce que je ne voulais laisser à personne les moyens et le temps de se venger ».
 
Mais quelques années plus tard, poussée par des prétentions politiques, elle s'engage sur la liste Europe Ecologie et est élue en 2009 députée européenne dans le circonscription de l'Ile-de-France. Forte de cette élection, elle devient la candidate officielle d'Europe Ecolie Les Verts pour les présidentielles de 2012.
Comment considérer politiquement Eva Joly qui bénéficie de la double nationalité franco-norvégienne, et qui voudrait imposer aux français ses idées dont le fondement est loin des valeurs démocratiques et républicaines de notre Pays ?
 
N'oublions pas que Madame Joly qui n'a aucune culture française, a fait des propositions illogiques et totalerment décalées :
 
1/ le remplacement du défilé militaire de la fête nationale du 14 juillet par un « défilé citoyen »
 
2/ l'abandon du droit de véto et du siège de la France au Conseil de Sécurité de l'ONU …
 
3/ la création de deux jours fériés (un pour les juifs et un pour les musulmans) afin que « chaque religion ait un égal traitement dans l'espace public ... »
 
Et même si Eva Joly possède quelques bonnes idées écologistes, elle ne possède aucune vue réelle de la France que ce soit à l'échelon politique, économique ou social.
 
La candidate d'Europe Ecologie Les Verts est bien loin de nous convaincre. Ses réformes sérieuses (s'il en existe !) n'apporteront rien à la France qui a besoin d'autres changements que ceux évoqués dans ses réunions ou ses meetings.
 
Ainsi, Madame Joly n'a rien à faire aujourd'hui dans un débat républicain. Trop lointaine des préoccupations des français, mais plus proche d'idéologies « soixanhuitardes » chères à Daniel Cohn-Bendit, la députée européenne est une candidate de trop à l'élection présidentielle.
 
Pourtant, malgré sa mauvaise position dans les sondages, elle persiste à maintenir sa candidature, dans le seul but de se désister au second tour en faveur de François Hollande et pour lui présenter sa « facture » si le leader socialiste est élu le 6 mai prochain. Une manière d'assurer une fois de plus ses propres ambitions et de décrocher un portefeuille de ministre pour elle-même et quelques-uns de ses amis.
 
Eva Joly n'est donc qu'une carriériste sans grande conviction dont la démocratie française pourra facilement se passer. Et si elle prétend aimer la France comme elle se plait souvent à le dire, elle devra s'imprégner des valeurs de notre République avant de s'engager dans une politique dont elle ne connaît pas l'Histoire.
 
Pierre-Alain Reynaud

Moyenne des avis sur cet article :  1.97/5   (66 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • Traroth Traroth 29 février 2012 13:56

    Pourriez-vous citer quelques sources pour vos informaitons ?


    • RAS LE BOL...DES PROPOS XENOPHOBES ET RACISTES

      elle a sa place AU MINISTERE DE LA JUSTICE DANS UNE VRAIE GAUCHE.........OU ELLE FERA JUGER LES MINISTRES ...LES DEPUTES...ET LES SENATEURS MOUILLES DANS DES EMBROUILLES OU MAGOUILLES


    • Traroth Traroth 29 février 2012 13:58

      Toute la partie où vous dégorgez simplement sur quelqu’un qui ne correspond pas à votre bord politique, la démocratie française pourrait s’en passer assez facilement aussi !


      • vertdo 29 février 2012 15:10

        nul comme article , aucune argumentation sérieuse . les critiques sur quelques propositions qui ne sont pas que de son fait mais du parti qu’elle représente ...un relent de xénophobie , des erreurs dans sa biographie ......minable 


        • mbdx33 mbdx33 29 février 2012 16:24

          Je ne voterai pas pour les verts aux élections, je suis donc détaché de ce parti et de son programme. En d’autre terme je ne roule pas pour eux !

          ceci étant dit, j’ai pris le temps de lire votre tribune jusqu’au bout, pourtant rapidement le ton est donné :
          "elle n’a jamais pu s’imposer politiquement dans son propre pays, ses compatriotes ne l’appréciant guère dans ses manières et dans sa façon de se comporter publiquement. Distante, arrogante, elle est d’un genre qui ne plaît guère au peuple norvégien, et c’est sans doute la raison pour laquelle elle a préféré venir tenter une carrière politique en France."

          Comment pouvez vous affirmer de telles choses, je citerai en réponse à ce que vous dites : le JDD

          On sent de suite votre fiel haineux à l’égard de cette candidate. D’autant que ces propos sont faux et que cela est facilement vérifiable. Vous retracez vous même son parcours en France. Et donc comment aurait elle pu être élue dans son pays (quand vous nous dites qu’elle l’a quitté très tôt) tout en résidant et travaillant en France ?

          Je pourrais continuez l’énumération de vos propos ... mais hélas je n’ai pas de temps à perdre.

          In fine : votre propos est abject, sans fondement, vous affirmez mais ne prouvez rien, assenez des contre vérités que vous contredisez vous même. De mon point de vue Agora ne devrait pas vous laisser publier un tel torchon.


          • iris 29 février 2012 16:29

            eva joly bcp + intelligente que bcp de français de souche !!
            ce serait dommage popur la france de se priver de sa compétence et de son intégrité


            • focalix focalix 29 février 2012 16:42

              ...« aucune culture française »...
              Propos stupide et xénophobe.

              ...« rien à faire aujourd’hui dans un débat républicain »...
              Propos exclusif et péremptoire.

              ...« carriériste sans grande conviction »...
              Sa carrière de magistrate montre le contraire.

              ...elle devra s’imprégner des valeurs de notre République...

              Cerise sur le gâteau, la condescendance.

              Distante, carriériste, arriviste, inculte, ignorante de l’Histoire et pire, née norvégienne donc pas tout à fait française, seriez-vous un allumé de la souchitude Pierre Alain ?

              Voilà des attaques personnelles qui n’élèvent pas le débat politique.
              Et qui ne nuiront jamais à réputation internationale de Madame Eva Joly, acquise par un combat courageux et pugnace contre la corruption.

              http://monoeil.info/journal-d7/node/11


              • amipb amipb 29 février 2012 16:46

                Eh bien, ce n’est pas avec autant d’acharnement imbécile que vous arriverez à entacher la réputation d’une personne qui a tout de même instruit l’affaire Elf.

                Une question : qui venez-vous défendre ? Votre réponse en dira certainement long sur votre motivation exacte.


                • Ptetmai 29 février 2012 17:41

                  Vos outrances vous décrédibilisent. 


                  Mais la légitimité de Mme Joly qui devrait retirer sa candidature est très discutable.

                  Il y a eu 32 896 inscrits tous censés très motivés. On n’était pas du tout dans la configuration primaires socialistes avec des électeurs du front de gauche, voire de droite participant au scrutin.


                  La Norvégo-Française écolo de fraîche date (après avoir été « refusée » par le Modem) n’a, au deuxième tour, recueilli les suffrages de plus ou moins bon cœur (type Duflot et autre déjà environ 22 % d’abstentions de gens censés motivés au premier tour, il y en a eu  29 % environ toujours censés motivés au second

                  Même s’il y a peut-être eu des électeurs envoyés par Mélenchon et Aubry, c’est étonnant.




                    • bernard29 bernard29 29 février 2012 18:45

                      le débat politique sur Agoravox prend de la hauteur aujourd’hui. Articles de « haine » , où s’étalent des états d’âmes d’Agoravoxiens aigris et piteux...
                      Heureusement qu’ Eva Joly est présente. Elle a toute sa place et est une candidate des plus utiles et pertinentes. 


                      • maxime 29 février 2012 20:57

                        "et qui voudrait imposer aux français ses idées dont le fondement est loin des valeurs démocratiques et républicaines de notre Pays ?"

                        "Pourtant, malgré sa mauvaise position dans les sondages, elle persiste à maintenir sa candidature, dans le seul but de se désister au second tour en faveur de François Hollande et pour lui présenter sa « facture » si le leader socialiste est élu le 6 mai prochain. Une manière d’assurer une fois de plus ses propres ambitions et de décrocher un portefeuille de ministre pour elle-même et quelques-uns de ses amis.
                         
                        Eva Joly n’est donc qu’une carriériste sans grande conviction dont la démocratie française pourra facilement se passer. Et si elle prétend aimer la France comme elle se plait souvent à le dire, elle devra s’imprégner des valeurs de notre République avant de s’engager dans une politique dont elle ne connaît pas l’Histoire."

                        Vous au moins, les excès de langage ne vous font pas peur !!! Votre texte est truffé d’affirmations douteuses et votre mauvaise foi éclate au grand jour. Qui vous sponsorise pour commettre un tel torchon ?


                        • jak2pad 1er mars 2012 04:41

                          Eva Joly fait valider son projet « économique » par un copain encarté chez les Verts.


                          A lire ces torrents de critiques sur l’article et d’appréciations négatives, j’ai le sentiment qu’elle écrit ( ou fait écrire) tous ces commentaires par des copains, membres de son Parti ou étroitement sympathisants.

                          Personnellement je trouve sa biographie assez exacte, et son portrait psychologique fort ressemblant.
                          Quant aux soutiens qui lui soufflent ces idées extraordinaires, il est facile de constater que la seule chose qui les intéresse, ce n’est pas l’écologie, noble cause un peu oubliée, mais la ruée vers l’assiette à soupe.
                          Placé est placé, Duflot et son charisme en béton,, Mamère et ses vieilles frustrations, et bien sûr Mme Joly elle-même, tout ce beau monde saute sur l a bonne occase.
                          Cependant, on peut toujours s’interroger sur les mécanismes douteux qui permettent à une personne aussi agressive et en proie à des démons destructeurs, d’accéder à des fonctions élevées dans notre magistrature ( tout cela en ne maîtrisant qu’approximativement la langue, et en conservant pendant si longtemps un accent à couper au couteau).
                          Je trouve cela proprement ahurissant.

                          Il est fort dommage pour l’Ecologie que ce thème soit verrouillé par une bande d’arrivistes de ce calibre, et j’espère que la sanction des électeurs sera une gifle coûteuse pour ces braves gens.

                          • Justice larévolté Justice larévolté 1er mars 2012 08:08

                            Cette dame, Mme Eva Joly, a tout mon respect. @ l’auteur de l’article : rivalisez-vous avec elle qui a par sa ténacité et son intellect fait des études de droit dans une autre langue et obtenu un diplôme de magistrat ? Savez-vous ce que cela représente ? Je ne suis pas sure que vous-même alors que c’est votre langue maternelle pourriez le réussir ce concours de magistrature...


                            • Old Dan Old Dan 1er mars 2012 08:13

                              L’important n’est pas de voter pour le candidat qui va gagner.
                              L’important est de ne pas trop regretter son choix pendant les 5 ans qui suivent !

                              Perso en France, et ds l’état actuel de la démocratie en déroute
                              je ne suis plus convaincu par « l’Ecologie politique » chimiquement pure
                              (On lit trop d’imbécillité dans les commentaires = manque d’infos ou de maturité ?)
                              En bref, on est en train de rater une précieuse marche économique.

                              Peut-être pour dans 10 ans ou après un gros pépin ?
                              (Je ne suis pas loin du Japon : Un exemple terrible.Et tous mon matos « écologique » est... chinois !))


                              • NeverMore 1er mars 2012 10:08

                                Pour être « de trop », il faut d’abord exister ...

                                 


                                • logan 1er mars 2012 10:38

                                  Honte à tous ceux qui veulent éliminer des candidats du débat public de ces présidentielles. A les entendre il semblerait que leur voeux soit un régime politique où il y aurait un parti unique ou au mieux deux partis seulement.
                                  Ces gens sont devenus totalement fous.


                                  • BisonHeureux BisonHeureux 1er mars 2012 10:42

                                    Eva Joly est une candidate qui mérite tout notre respect ;elle est honnête,sincère,compétente et courageuse !

                                    Voici un article édifiant et intéressant à lire pour ceux qui souhaitent mieux la connaître :

                                    Et voici le lien de la vidéo « Le club des incorruptibles » diffusée il y a quelque temps sur ARTE,elle permet de réaliser à quel point Mme Joly est une femme valeureuse :

                                    à l’auteur,votre conscience est formée uniquement de préjugés ;dans une démocratie citoyenne cela ne devrait pas être le cas.Il vous reste encore 50 jours pour ouvrir les yeux !!!
                                    Hasta la libertad 
                                    Salut et fraternité

                                    • Le péripate Le péripate 1er mars 2012 11:24

                                      Cette verte est trop mûre.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès