Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Fabien Engelmann, responsable CGT et candidat Front National

Fabien Engelmann, responsable CGT et candidat Front National

Secrétaire de section CGT en Moselle, Fabien Engelmann a annoncé sa candidature aux prochaines élections sous la bannière du Front National. Une tentative de reprise en main par l'appareil syndical a échoué, les adhérents de la section ayant soutenu Fabien contre l'apparatchik envoyé par les instances supérieures. Fabien persiste et signe, et annonce que d'autres coming-outs semblables au sien vont suivre dans une ou deux semaines. Fabien a été suspendu de son syndicat par la CGT, à laquelle il annonce interter un procès, défendu par Maître Gilbert Collard.

L'attitude du Front National et de ses adhérents de gauche est très offensive en cette affaire : procès, annonce de coming-out massif, et elle est relayée dans la presse, qui a consacré de nombreux articles à ce sujet. Elle est à rapprocher de nombreux signaux envoyés à gauche par le Front, le dernier étant la lettre aux fonctionnaires de Marine Le Pen. Elle est également à rapprocher du fait que de plus en plus de gens de gauche, et même d'extrème gauche, commencent à oser dire qu'ils en ont assez de la complaisance de leurs dirigeants vis à vis de l'immigration massive et de l'islamisme. A cet égard, l'explosion du NPA suite à l'affaire de la candidate voilée est également un signe fort.

Le Front National, nouveau parti de gauche ? Ce serait un sacré paradoxe ! Mais au fond, pas plus que de voir la "gauche "officielle envisager d'avoir le directeur du FMI comme candidat à la présidentielle.

Un échange massif d'électorats est-il sur le point de se produire ?

Peut-on être membre de la CGT et candidat du Front National ? Un tribunal aura à répondre à cette question. Fabien Engelmann, avec son avocat Maître Gilbert Collard et Louis Alliot, du Front National, a tenu une conférence de presse pour annoncer le procès qu'il intentait à la centrale syndicale. En effet, le syndicalisme est en principe indépendant le la politique, et un salarié syndiqué peut avoir, par ailleurs, les opinions de son choix, et même faire de la politique, à condition de ne pas mélanger les genres. Très longtemps d'ailleurs, les membres de la CGT ne se gênaient pas pour militer au parti communiste, dont cette centrale syndicale était considérée comme une courroie de transmission.

C'est en janvier, dans Riposte Laïque, que la nouvelle sortit pour la première fois. Fabien Engelmann y donna une grande interview, dont l'intitulé dit tout : "Pourquoi, syndicaliste CGT, militant de LO, puis de NPA, j’ai rejoint Marine Le Pen".

Fabien est secrétaire de la section CGT formée au sein des services municipaux de Nilvange, une commune du bassin sidérurgique, et il explique son parcours en ces termes :

"J’ai 31 ans, je suis ouvrier territorial dans le service public et également syndicaliste à la CGT. Je milite, depuis que je suis tout jeune, dans des associations de protection animale, car j’accorde beaucoup d’importance au respect de la vie, et j’avoue mon admiration pour Brigitte Bardot, qui a tout donné à cette juste cause. J’ai connu Riposte Laïque lors de ma démission du NPA.. J’ai quitté ce parti peu de temps après les élections régionales, avec le 3/4 du comité de Thionville. Nous étions tous littéralement sidérés de voir que le parti acceptait une candidate voilée, sans même prendre l’avis des ses adhérents lors d’un congrès national. Nous considérons que le voile est un symbole de soumission de la femme, totalement à l’opposé du principe de l’égalité des hommes et des femmes, contraire à notre modèle civilisationnel et à nos valeurs progressistes."

L'arrivée de Marine Le Pen à la présidence fut évidemment pour déterminante attirer quelqu'un aussi à la gauche de la gauche. Fabien s'explique :

"Actuellement, elle est la seule à défendre véritablement la loi de 1905, à dénoncer la banalisation du halal et les prières illégales sur la voie publique. Elle apporte des solutions contre la mondialisation, et donc contre les délocalisations, elle propose aussi de lutter contre la concurrence imposée de la main d’œuvre étrangère avec la main d’œuvre « locale » dans le but avoué de faire baisser les salaires quitte à jeter au chômage des Français. Marine Le Pen lutte aussi contre l’Europe de Bruxelles qui nous appauvrit de jour en jour et, bien sûr, elle songe aussi à un éventuel retour au franc, car si un risque d’effondrement de l’euro existe, nous avons tout intérêt à nous doter d’un plan de sortie anticipée."

Cette interview fit grand bruit dans le monde syndical, et elle eut des suites.

Un certain Denis Pesce, secrétaire de l’Union départementale de Moselle (57) se déplace et vient tenter de ramener l’ordre. Il explique aux syndiqués qu’on ne pouvait pas être dirigeant de la CGT et membre du Front national, que cela était incompatible. Pas de chance : les adhérents soutiennent Fabien, qui fait bien son travail de défense des salariés. Sa reconduction au poste de secrétaire du syndicat est votée par 20 voix sur 23.

Quand le peuple vote mal, il n'y a plus qu'à dissoudre le peuple, c'est bien connu. Il semblerait que la section CGT des municipaux de Nilvange soit menacée de dissolution.

Qu'à cela ne tienne ! Fabien Engelmann persiste et signe. Il donne encore une interview, cette fois-ci à la lettre Nouvelles de France, proche de la droite libérale, et il y déclare :

"Je suis un esprit libre et considère qu'on ne doit pas mélanger le syndicalisme avec la politique partisane. La CGT n'appartient plus au PCF depuis 1989, que je sache. Et puis, si vous saviez le nombre d'adhérents de la CGT qui sont au Front national ou qui votent pour".

Il ajoute :

"Dans une, voire deux semaines, des dizaines d'adhérents de la CGT vont faire leur 'coming out'. Ce sera du 'jamais vu' !" ces militants "ont compris que le FN n'était pas le diable et que Marine Le Pen a un discours plus social qu'Olivier Besancenot".

 La presse, même la grande, consacre de nombreux articles au sujet. Voici celui du Monde, et celui du Figaro, mais on pourrait multiplier les citations.

 Donc : Le Front National a une aile gauche, et il ne ménage pas ses efforts port le faire savoir : "coming out" massig annoncé, coopération avec le très médiatique Gilbert Collard.

On citera aussi la récente lettre aux fonctionnaires de Marine Le Pen :

"Longtemps, il a existé entre nous un malentendu. Peut-être parce que nous n’avons pas eu les bons mots pour vous parler, et surtout parce que nos idées ont été caricaturées, beaucoup d’entre vous ont cru de bonne foi que le Front National était votre ennemi, l’ennemi des fonctionnaires.

Je m’adresse à vous pour clarifier les choses."

Suit un exposé de la politique qu'elle entend mener en matière de fonction publique, parfaitement satisfaisante du point de vue d'un fonctionnaire et totalement aux antipodes de ce que fut le poujadisme et l'anti-fiscalisme de son père.

 Paradoxes ? Je dirais plutôt analyse et compréhension de ce que veut le peuple. Il n'est nul besoin de sondages à la chaîne pour savoir que la plupart des Français du peuple sont de gauche sur les sujets économiques et sociaux et sur la défense de la laïcité et des droits de la femme, mais ne sont nullement favorables à l'immigration massive et à l'islamisation de la France.

L'électorat de gauche est en déshérence : la droite d'affaire n'a jamais été de son bord. La "gauche" institutionnelle à cessé de l'être progressivement et ne s'en cache même plus avec la possible candidature de Dominique Strauss-Kahn.

Alors, puisque Marine semble disposée à défendre les classes moyennes et populaires françaises, on ne s'en plaindra pas.


Moyenne des avis sur cet article :  3.27/5   (60 votes)




Réagissez à l'article

105 réactions à cet article    


  • jpm jpm 25 février 2011 09:36

    Entre la haine des patrons et la haine des etrangers... c´est toujours le Front de la N smiley


    • dawei dawei 25 février 2011 10:06

      et le Bas du Front


    • Mohamed 25 février 2011 10:35

      Avec tous ces nouveaux adherents, sans doute un probléme va se poser :

      Comment, les anciens du FN (« les historiques » ), voient tous ces nouveaux arrivants liés à un désire d’ouverture vers la diversité religieuse, ethnique et politique ?  


    • bakounine 25 février 2011 10:49

      Ségurane doit avoir une bouche aspirante de qualité exceptionnelle.
      quasiment un article tous les jours et toujours sur le meme axe non pas la laicité comme elle ou il desire nous le faire croire mais uniquement sur des sujets de bon gros representant du FN...........


    • Mohamed 25 février 2011 10:53

      Le transfert de la gauche vers l’extreme droite reste limité.

      Ce qui est le plus à craindre c’est le transfert de la droite classique vers l’extreme droite...

      Il faudrait que la droite classique revienne au Gaullisme....


    • Mohamed 25 février 2011 10:55

      Le transfert de la gauche vers l’extreme droite reste limité.

      Ce qui est le plus à craindre c’est le transfert de la droite classique vers l’extreme droite...

      Il faudrait que la droite classique revienne au Gaullisme....


    • Catherine Segurane Catherine Segurane 25 février 2011 11:22

      Mohamed écrit :
      « Le transfert de la gauche vers l’extreme droite reste limité.

      Ce qui est le plus à craindre c’est le transfert de la droite classique vers l’extreme droite... »
      ___

      Je réponds :

      Marine Le Pen ne refuse pas les électeurs en provenance de la droite classique.



    • non667 25 février 2011 15:26

      à mohamed
      "voient tous ces nouveaux arrivants liés à un désire d’ouverture vers la diversité religieuse, ethnique et politique ? « 
      vous ne savez pas lire ? engelmann dit :
       »mais ne sont nullement favorables à l’immigration massive et à l’islamisation de la France."


    • papi 25 février 2011 16:35

      @ bakounine

       Faut-il que vous manquiez d’arguments, pour étaler vos comparatifs pornographiques et misogynes

       .


    • Neptune 26 février 2011 13:00

      Ca n’est pas certain.
      Si c’est DSK à gauche, nombre de gens de gauche se détourneront de leurs votes habituels.
      enfin, il y a le vote de ceux qui s’abstiennent et qui prendront la parole en 2012. Ils risquent d’être nombreux car sarkozy, après un règne chirac d’inertie, a soulevé un espoir immense dans le pays - enfin, pas pour moi, mais bon, la démocratie a parlé, hein ?-
      enfin, marine le pen n’est pas son père. Son discours est beaucoup plus social et moderne que son père. - IVG, services publics, retraites...-. Elle romp avec la tradition ultra-libérale du FN. Elle romp aussi avec l’ ultra-catholicisme du FN pour défendre la laicité.
      L’ élysée cherche par tous les moyens à court-circuiter le FN, ce n’est pas un hasard.

      Je ne vote pas FN - car il y en a une, qui à mon avis, vaut le coup d’être élue et peut vraiment changer le cours des choses, c’est Ségolène Royal- mais je comprends cette montée en puissance du FN.
      Mais il y a une chose que Marine le pen aura du mal à changer :
      ce sont les élus du FN et ceux qui le représente.
      car on ne voit que marine le pen dans les médias.
      et est elle représentative du FN ? pas sur...elle est beaucoup plus moderne...Quand on voit les photos de la tronche des élus, ca sent le facho, quand même et perso, ca suffit à me dissuader direct.
       Ce n’est pas un hasard si elle cherche de nouvelles têtes...
      Mais je crois que le temps jouera pour elle. de nouvelles générations arrivent. Des débats ou des problématiques surannés tomberont d’eux même, avec le temps. Et marine le pen arrivera à faire tomber toute la vieille garde. Mais c’est encore un peu tot, à mon avis. Si le PS ert l’ UMP ne se resaisissent pas, marine le pen a un grand avenir devant elle.

      Mais moi, ce sera Ségolène Royal aux primaires...


    • Neptune 26 février 2011 13:14

      en tout cas, l’objet de l’article est tout à fait justifié.
      c’est scandaleux que ce type syndicaliste soit exclu pour ses convictions politiques.
      il ne faut pas tout mélanger.
      c’est là le grand paradoxe de la gauche : ils excluent ceux qui ne pensent pas comme eux...
      à ce niveau, et c’est pour cela que je défends royal, elle avait voulu, avec l’élection du premier secrétaire du PS à reims, ouvrir le parti, ouvrir ses vannes «  n’ayons pas peur d’accueillir plus de gens dans notre parti et n’ayons pas peur d’une invasion, c’est d’une irrigation vitale dont nous bénéficieront » écouter la parole de ceux qui les rejoindraient et qui ne pensaient pas forcément comme eux, au départ, c’était son ambition.écouter le peuple, en gros. hélas, le PS a refusé de toutes ses forces.
      en fait, elle a vraiment voulu faire ce que marine le pen est actuellement en train de faire au FN, c’est à dire le démocratiser et l’ouvrir au débat.
      Je suis certain d’ailleurs que même si elle n’adhère pas aux idées de marine le pen - même si elles se rejoignent sur finalement un certain nombre de points- royal a une considération certaine pour la révolution qu’est en train de faire marine le pen dans son parti.


    • Massaliote 25 février 2011 09:59

      Rappelons que dans les statuts de la CGT elle est une organisation APOLITIQUE. Pour ceux qui croiraient qu’elle n’est que le bras armé du PC smiley


      • Cocasse cocasse 25 février 2011 10:13

        Bonjour,
        C’est en cela que je trouve scandaleux que l’on puisse être écarté d’un mouvement syndical, en raison de ses convictions politiques.


      • dawei dawei 25 février 2011 11:29

        ne partageant pas les memes idées politiques, j’adhère quand meme à ton obfuscation .
        « C’est apolitique » ... disons que tu peux adhérer à n’importe quel parti sauf le FN, l’UMP, le Modem, le Nouveau Centre, EE ,Debout la Republique le PS et le modem quoi. C’est pitoyable !


      • TSS 25 février 2011 13:28

        quant on est au FN on milite à la CNT (bras armé des patrons) pas à la CGT... !!


      • JL JL 25 février 2011 10:09

        Bah ! Dans tous les camps il y a des imbéciles et des crâpules. Et c’est de bonne guerre que les camps opposés récupèrent, soit les dires des uns, soit les services des autres. Rien de nouveau sous le soleil.


        • Gasty Gasty 25 février 2011 10:27

          A-t-il la prétention de servir son pays et les salariés, s’il pense servir la CGT il manque pas d’air.


          • JACOB 25 février 2011 10:30

            Toujours plus nombreux sont les « gens de gauche » qui rejoignent Marine, qui propose autre chose qu’un clivage droite-gauche dépassé : un projet pour la FRANCE !
            Debout camarades !
             


            • LeGus LeGus 25 février 2011 10:36

              La Hasbara sponsor officiel du FN, l’histoire a de l’humour, de l’humour noir.


            • Lemaïsjekiff Nestor 25 février 2011 10:48

              Salut Le Gus !

              Pour une fois je te pulse !

              Désolé Jacob, mais vu ton avatar et ton pseudo, sponsoriser le fn, je crois que t’as la mémoire courte. Franchement, tu réalises ?


            • bakounine 25 février 2011 10:55

              Il n’a pas la memoire courte, Jacob va de l’avant !!

              Aujourd’hui c’est les arabes l’axe du mal (pour le National socialisme Francais) alors pourquoi embeter ces gentils fhaineux qui ne dise que du mal de leurs ennemies.
              Au contraire un bon soutien et le boulot sera fait sans qu’il n’est a se salir les mains !!!


            • Lemaïsjekiff Nestor 25 février 2011 11:14

              Salut Bakounine !

              « Il n’a pas la memoire courte, Jacob va de l’avant !! »

              Ouais mais il ce pourrait qu’il recule vite fait le jour où, mais il sera trop tard pour lui, il n’aura plus qu’à ronger, ruminer et digérer son adhésion et son soutient à la haine. 


            • bakounine 25 février 2011 11:18

              Mais je l’espere bien qu’il va se bouffer le peu qu’il lui reste.
              Jacob est l’incarnation d’une pensée destructrice, il est aussi nazillon que le FN.


            • dawei dawei 25 février 2011 11:36

              je rappelle l’historique des differents noms que JAcob a eu en une semaine, et sous le même avatar « laique » laicité, dont il se pretend etre un grand defenseur (tien comme segurate d’ailleur)
              Tsahal->David->Jacob ,
              j’ouvre les pronostiques pour ces prochains noms
              Jerusalem, Le temple de salomon, le peuple élu ... j’ouvre les paris, je vote pour Israel le prochain nom.
              Ahhhh la laicité selon les pacifiques illuminés fanatiques vatenguerre adeptes du choc des civilisations ....... que de d’oximore ... et de tête de morts.


            • dawei dawei 25 février 2011 11:38

              j’ose quand meme croire que c’est un idiot utile de l’anti fn, car quand on un fanatique sioniste autoproclamé comme ami, on plus besoin d’ennemi !!!


            • pastori 25 février 2011 12:48

              compte pas sur moi pour te cacher.


            • pastori 25 février 2011 12:49

              jacob


              compte pas sur moi pour te cacher.

            • non667 25 février 2011 15:33

              à dawei
              « comme ami, on plus besoin d’ennemi !!! » vous avez de bonnes lectures ! c’est dans mein kampf ! : que de bonnes idées !  smiley


            • dawei dawei 25 février 2011 16:15

              plait il  ?


            • jaja jaja 25 février 2011 10:34

              Bof des provocateurs infiltrés dans le mouvement ouvrier ce n’est pas nouveau...

              Déclaration du NPA 57. Affaire Engelmann

              jeudi 24 février 2011


              Contrairement à l’adage qui voudrait qu’en politique "les extrêmes soient proches« , c’est bien parce qu’elle est extrêmement rare que la  »conversion" d’un ex-militant du NPA au FN fait aujourd’hui les gros titres de la presse.

              Elle n’en est pas moins insupportable pour nous.

              Parce que nous n’avons pas de pire ennemi que l’extrême droite.

              Même s’il faut se garder de monter en épingle l’évolution particulièrement surprenante d’une conscience individuelle, nous prenons cependant cet évènement comme une sonnette d’alarme.

              Il est temps que les forces militantes autrefois engagées dans des mouvements comme Ras l’Front, se retrouvent et agissent pour empêcher la banalisation des « opinions » exprimées par Marine Le Pen ou par son père.

              En premier lieu dénonçons le poison du racisme et de la xénophobie.

              Même s’il est de plus en plus souvent injecté par d’autres dirigeants politiques, y compris le président en exercice ou son ministre de l’Intérieur, comment peut-on gober ce que radote le FN depuis des décennies : que "l’immigration (soit) à l’origine de la plupart des maux dont souffre notre pays" ?

              Comment se laisser duper par leur récente tentative de récupération des valeurs laïques ? Leur seule cible est la prétendue "islamisation de la France" même si toutes les études sérieuses prouvent qu’elle n’est qu’un fantasme.

              Ces prétendus laïques n’ont rien contre le statut particulier de la Moselle qui accorde pourtant des privilèges matériels bien réels à 3 autres religions.

              Bien pire, le FN accueille en son sein des militants qui se revendiquent intégristes … catholiques et qui n’hésitent pas à menacer physiquement les médecins pratiquant l’avortement.

              Comment se laisser berner par leur prétention nouvelle à représenter les aspirations « populaires » ?

              Baisse de l’impôt sur les sociétés, retraite par capitalisation, limitation du droit de grève, augmentation du budget de la défense et diminution de celui de l’éducation : toutes les propositions du FN sur le terrain économique et social sont ouvertement contradictoires avec les revendications du mouvement ouvrier.

              Pour l’instant, c’est parmi les plus jeunes électeurs que le FN réalise ses plus mauvais scores. Ce n’est, nous l’espérons, sans doute pas la conversion de Fabien Engelman qui modifiera ce fait.

              Comment peut-on être jeune et à ce point racorni pour être tenté par leurs modèles de sociétés : ils ne cachent leur admiration ni pour le Pinochet d’hier, ni pour le Poutine d’aujourd’hui, sans oublier Ben Ali qui avait le mérite de « contenir l’islamisme » selon Mme Le Pen.

              Renverser ce capitalisme qui pourrit la planète : voilà ce dont nous cherchons la voie !

              Nous sommes plus que jamais convaincus que c’est l’action et l’intelligence collective des oppriméEs de tous les pays qui permettra ce changement radical.

              A l’instar des jeunesses de Tunisie ou d’Egypte qui se débarrassent de leurs dictateurs, pourtant soutenus jusqu’au bout par le président français et par celui du FMI.

              Certainement pas pour se ranger derrière l’autorité d’une apprentie-dictateur qui s’appuie sur les peurs et les préjugés les plus rances.

              Le 21 février 2011.


              • Lemaïsjekiff Nestor 25 février 2011 11:02

                Salut Jaja !

                Quand j’entends aux infos, qu’il y a des maghrébins que la SCNF a été chercher dans les années 60-70 pour les faire venir en France et y travailler, car à l’époque il y avait de la demande. C’est gens là n’ont pas les mêmes droits que les travailleurs Français, même ceux qui ont été naturalisés, ils n’ont jamais eu le droit de gravir les échelons, ne gagnent que 1000 euros par mois et à 60 ans ne sont toujours en droit de prendre leur retraite. Bravo la CGT. Le partage comme les droits se font avec tout le monde, c’est une honte de ne pas avoir défendu ces gens là pour qu’ils aient les mêmes acquis que les autres travailleurs.

                Et maintenant ces des mecs de la CGT qui se présentent et soutiennent le fn, de mieux en mieux ... Pffffffffffffffffff ...


              • jaja jaja 25 février 2011 11:21

                Bonjour Nestor,

                Comme tu as raison ! Marine a au moins le mérite de débarrasser nos rangs de tous ces racistes qui n’ont rien à faire dans le mouvement ouvrier....


              • Cocasse cocasse 25 février 2011 12:36

                Quand j’entends aux infos, qu’il y a des maghrébins que la SCNF a été chercher dans les années 60-70 pour les faire venir en France et y travailler, car à l’époque il y avait de la demande.

                On les a forcé à venir ?
                Ils avaient des fers blancs autour de chevilles ?


              • Cocasse cocasse 25 février 2011 12:39

                Il est temps que les forces militantes autrefois engagées dans des mouvements comme Ras l’Front, se retrouvent et agissent

                Est ce vraiment intelligent de faire la promotion de ces groupuscules fascistes de gauche ?


              • Romain Desbois 25 février 2011 12:39

                Même si je n’ai pas beaucoup de sympathie pour la CGT cheminot (qui encore dernièrement a saboté les grèves contre la réforme des retraites), il n’est pas juste d’accuser la CGT de ne pas les avoir défendu.
                Cheminot depuis 30 ans , je peux vous affirmer qu’il y a eu de nombreuses grèves sur le sujet, comme d’ailleurs il y en a eu pour le personnel de la sous -traitance. Tous syndicats confondus.

                Ces grèves sont moins médiatisées parceque moins importantes en nombre de gréviste. Pour que cela se voit il faut réussir à mobiliser les conducteurs et quand ils ne sont pas concernés au premier chef, c’est pas gagné.


              • Lemaïsjekiff Nestor 25 février 2011 13:23

                Salut Romain !

                « il n’est pas juste d’accuser la CGT de ne pas les avoir défendu. »

                Bon ben, je m’excuse alors, je me suis un peu emporter, mais c’est sûrement pas fini !


              • Lemaïsjekiff Nestor 25 février 2011 13:43

                Salut Cocasse !

                « On les a forcé à venir ?
                Ils avaient des fers blancs autour de chevilles ? »

                Non on ne les a pas forcé à venir et ils n’avaient pas de fers blancs aux chevilles, mais c’est pas une raison pour ne pas les respecter, c’est pas une raison pour qu’ils n’aient pas les mêmes avantages que les autres.

                Puis tes questions ou réponses à deux balles qui puent la haine à plein nez prouve sans le vouloir que tu es bien indifférent au sort de ces personnes qui ont travaillé à construire la SNCF, car si à cette époque ils n’étaient pas venus ces gens là, la SNCF par son manque de main d’œuvre n’aurait pas pu évoluer aussi vite comme elle a eu la chance de le faire. 

                Ces gens là se sont crevés et n’ont malheureusement aucune reconnaissance venant de personnes comme toi qui par leur racisme et la haine de tout être différent sont aveuglés par leur bêtise et leur stupidité.

                Je reste gentil là, je ne préfère pas trop te dire ce que je pense vraiment des gens comme toi, mais je me ferrais un grand plaisir à leur expliquer ma vision des choses face à face.


              • Cocasse cocasse 25 février 2011 14:44

                c’est pas une raison pour qu’ils n’aient pas les mêmes avantages que les autres.

                Mais pourquoi sont ils venu, pour casser et tirer vers le bas salaires et conditions de travail ?
                Dès le départ, ils n’ont pas eu les avantages auxquels ils auraient du avoir droit, pour lesquels des travailleurs français se seraient battu.
                Ils ont fait un compromis, et accepté une situation qui les satisfaisait malgré tout (et satisfaisait grandement la patronat français !). Et oui !

                Je ne dis pas les choses pour être méchant ou par « racisme » comme tu le penses.
                Je suis en colère car tu me sert le couplet de la repentance « Les méchants français pas reconnaissants ». Bref, soit je la ferme sur ce sujet, soit quoi que je dise, j’ai le droit de me faire traiter de salaud.

                Et bien moi je n’y suis pour rien à cette situation, je n’étais même pas né.
                Je la trouve méprisable, aussi bien pour ces patrons sans scrupules, que pour ces travailleurs qui viennent là, acceptant tout et n’importe quoi, et s’y retrouvant largement en comparaison de leurs conditions d’origine peut être.


              • jaja jaja 25 février 2011 16:48

                Mon cher Calmos l’idiot inutile du FN je ne suis pas à la CGT...et dénonce régulièrement les pratiques de la direction de cette Confédération....

                Tu dis tellement de conneries mon pauvre... Et comme « anti-système » de la Marine tu te poses là... Ancien garde-chiourme du bâtiment tu espères quoi ? Finir gardien de camp ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès