Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Fabius Ministre étranger des affaires Syriennes ?!…

Fabius Ministre étranger des affaires Syriennes ?!…

Le régime Syrien de El ASSAD est loin d’être blanc comme neige et l’on ne peut pas dire de ce pays qu’il s’agit d’un îlot de Démocratie particulièrement respectueux des Droits de l’Homme. Mais cela est l’affaire du peuple syrien, qui semble loin d’être majoritairement acquis à l’opposition, car, à l’instar de la Tunisie et de l’Egypte il ne souhaite pas à l’évidence devenir un satellite Islamique du Quatar ou de l’Arabie Saoudite. Force est de constater qu’en réalité, les souffrances que vit le peuple ne sont pas la première des préoccupations De FABIUS et de ses collègues Occidentaux au premier rang desquels son ami l’Israélien NETANHYAOU qui n’ont qu’un objectif : déstabiliser la Syrie afin d’affaiblir l’Iran, contre qui l’étranglement économique vient encore de monter d’un cran

Probablement échaudés par l’affaire Libyenne, Moscou et Pékin semblent cette fois décidés à garantir le principe de non-ingérence, seul fondement d’un ordre international qui ne soit pas la loi du plus fort. Mais même, si les Russes et les Chinois changeaient d’avis, une invasion Militaire ne saurait être envisagée avec enthousiasme par les Américains, tant la situation des équilibres de la région est complexe et le terrain miné. Ce qui, notamment, grâce aux FABIUS et consorts n’empêche nullement les livraisons d’armes occidentales, ainsi que la présence de forces spéciales qui agissent sous couvert qatari et saoudien aidant ainsi les rebelles armés, qui multiplient les attentats.

Par ailleurs, FABIUS n’y va pas par quatre chemins pour assumer un soutien officiel à la rébellion, confirmant en la matière la parfaite continuité avec son prédécesseur UMP, lorsqu’il déclare que « le tyran soit dégagé au plus tôt », précisant à France Inter : « un pouvoir doit avoir un successeur ; donc il y a des discussions très précises et très difficiles ». C’est incroyable et scandaleux, car en matière d’ingérence dans les affaires intérieures d’un pays on ne peut faire pire… Pour la première fois, un responsable Politique de premier plan avoue ouvertement que les grandes puissances entendent non seulement abattre un régime, mais choisir son remplaçant. Le plus extraordinaire est qu’une telle déclaration soit passée quasiment inaperçue, comme s’il s’agissait d’une chose normale. Qu’en pense Mme. Eva JOLY envoyée en Afghanistan pour lutter contre la corruption, comme si la fourniture d’armes par la France aux rebelles Syriens était exempt de corruption !... Mais également, Europe Ecologie Les Verts, ses Ministres et Députés ?... il est vrai que pour préserver leurs petits intérêts boutiquiers qui est bien plus important pour eux, le silence est d’or …

Après avoir encouragé les régimes de Ben ALI en Tunisie, MOUBARAK en Egypte à tenir leur peuple dans la misère pour mieux rendre possible son soulèvement au travers d’un soi-disant printemps Arabe, dont la révolution du jasmin avait une forte odeur de sang et de pétrole. La situation sociale étant différente en Libye, c’est par une aide technique et militaire aux insurgés de Bengazi qu’OBAMA et ses portes flingues Franco - Britaniques liquidèrent le régime de KADHAFI, de la même manière qu’ils souhaitent procéder pour la Syrie afin de viser l’Iran et surtout pour que ces pays, peu importe qu’ils deviennent des ‘’républiques’’ Islamiques l’important est que ces régimes soient entièrement dévouées aux intérêts Américains et Européens… Par ailleurs, comme le rappelle un chroniqueur du journal Marianne, après tout, n’étaient-ce pas déjà Bruxelles, Berlin et Paris qui avaient organisé la mise à pied de l’Italien Berlusconi et du Grec Papandréou, puis nommément introduit leurs successeurs ? Plus discrètement, un double règlement européen (baptisé « pack de deux ») est actuellement en discussion entre le Conseil et le parlement européens, qui permettrait de placer directement sous tutelle (et sans son aval) un pays qui se montrerait incapable d’« assainir » suffisamment ses finances publiques. La banalisation, en quelque sorte, de l’expropriation politique que subissent Grecs, Portugais et Irlandais.

De manière à annexer directement ou indirectement des territoires les plus viables en ressources, depuis la nuit des temps, les puissances les plus fortes militairement n’ont cessé de vouloir imposer leur domination ou des diktats, sous quelque forme que ce soit, aux états de moindre importance, notamment par l’usage des armes. Aujourd’hui avec la Bombe Démographique qui est en train d’exploser, la disparition des terres arables, l’épuisement des énergies fossiles, pétrole, Gaz, uranium etc. Selon les circonstances, on va certes toujours utiliser la méthode classique des armes, mais grâce aux nouvelles technologies de l’information et de la communication on va également procéder par des biais plus subtils, dont l’oligarchie financière a le secret et des outils parfois bien plus efficaces que des armes sophistiquées que sont, par la Monétarisation de l’économie Mondiale, la City de Londres, Wall Street, la BCE, la Commission de Bruxelles, l’OMC et le FMI...

Après l’ère SARKOZY, Avec FABIUS Ministre étranger des affaires Françaises de HOLLANDE au service de l’oligarchie Militaro Franco Américaine, outre les Syriens, la vie d’autres peuples qui sont dans leur collimateur ne sera pas un long fleuve tranquille…


Moyenne des avis sur cet article :  4.84/5   (50 votes)




Réagissez à l'article

25 réactions à cet article    


  • ThaTon ThaTon 12 juillet 2012 14:50

    Visiblement il y en a un qui ne se satisfait pas de son palmarès 1985-86 : -)


    • pissefroid pissefroid 12 juillet 2012 17:22

      Ceci est conforme à la parabole d’esther.

      Tout juif, dans tout pays, doit tout faire pour protéger l’israël.

      J’ai découvert, après le livre de gilad atzmon, la pièce de racine.


    • furio furio 12 juillet 2012 17:21

      Ce n’est pas un hasard si nous avons eu à choisir entre un ex-mauvais président petit homme d’état, de droite, mais d’accointance sioniste et un homme certainement d’Etat, de gauche mais d’accointance sioniste. Eh ! oui notre rôle, enfin celui de la France est il bien de continuer à marcher dans cette propagande guerrière honteuse sur les pas des sionistes de tous les pays ? Il faut expliquer au bon peuple que le gouffre financier de la France a aussi servir à maintenir la tête hors de l’eau cet état vaurien qu’est devenu israël. Est il du rôle de la France qui a toujours défendu le droit des peuples à s’auto déterminer à aller en Syrie, comme elle l’a fait en Lybie pour mener avec hommes sur le terrain des coups tordus, des massacres, pour faire tomber un dictateur et en mettre un autre, tout aussi dictateur, à sa place. Voyez les militaires en Egypte qui refusent le vote du peuple !! Voyez en Lybie ou l’on proclame hâtivement vainqueur un parti qui ne représente certainement rien du tout !! Mais qui est sous la coupe des occidentaux, sionistes et néo cons !!


      • Abou Antoun Abou Antoun 12 juillet 2012 17:51

        Le Quai d’Orsay a toujours été le Ministère des Affaires Étranges.


        • Daniel D. Daniel D. 12 juillet 2012 17:56

          Discutions dans un antre sombre :

          -Sir, comment allons devenir maitre du monde sans prendre trop de risque pour nous même ?

          -Facile, je t’explique : on vas obliger les paysans a utiliser des graines dont la récolte ne peut pas se replanter, et on vas contrôler les vendeurs de semences, ainsi il suffiras de ne pas envoyer le grain une année pour décimer des millions, voir des milliards de personnes, sans même a avoir a gaspiller une bombe, en plus, cela fertiliseras les sols, n’est ce pas génial ?

          -Mais Sir, ce serais un scandale, jamais cela ne saurais rester secret et nous aurons des problèmes !

          -C’est bien pour cela que nous allons faire cela par la bande, nous allons utiliser une stratégie de billard. Nous allons déclencher une crise économique, et orienter la résolution vers un conflit armé qui serviras d’écran. Comment pourrais t on nous reprocher de ne pas livrer les graines si nous sommes en guerre, ce n’est qu’un embargo, rien que l’on ne sauras faire admettre.

          -Mais Sir, il y auras des milliards de morts cette fois ci, les victimes toutes raisons confondue de la dernière guerre mondiale seront insignifiant en comparaison, les gens n’accepterons jamais !

          -Tu ne réflechis pas de la bonne manière, les lampistes sont là pour trinquer, nous aurons quelques coupables pour la vindicte populaire, mais nous, nous ne serons pas inquiété, car nous serons les maitres a ce moment là, il n’y auras plus « d’autres » et on pourras enfin utiliser correctement les ressources de cette planète, qui auras de nouveau devant elle, une periode de renouveau !

          -L’idéal ce serais que l’Europe, l’Afrique, la Russie et soyons fou la chine aussi se mettent sur la gueule, utilisant tout ce qu’ils ont sous la main, sauf le nucléaire, car nous menacerions de rayer le monde si une seule bombe partais, et de l’autre coté, on prétendrais devoir gérer des troubles intérieurs pour ne pas intervenir la bas, et faire le ménage chez nous grâce aux camps de la FEMA ? hahahaha

          -Vous êtes génial Mèèèèètre
          Et le valet se transforma en Monsanto ?

          Monde dingue qui ne veut pas voir sa fin.
          Daniel D.

           


          • files_walker 13 juillet 2012 11:09

            Votre commentaire est très bon ! (malheureusement).


          • mortelune mortelune 13 juillet 2012 11:55

            Excellent !

            Si j’osais je dirais qu’il s’agit d’un dialogue entre David Rockefeller Jr et sir Evelyn Robert de Rothschild mais je n’en suis pas certaine. Je peux me tromper...

          • leypanou 12 juillet 2012 18:30

            @Daniel Martin :

            La vassalisation de la France vis-à-vis de l’empire et du système financier mondial est en route. En politique étrangère, c’est l’alignement total sur la position de l’empire. En politique économique, c’est la réalisation de tout ce que la finance mondiale a souhaité, i.e détricotage de tout ce qui est droits sociaux, retraites, santé, éducation pour les offrir aux requins de la finance internationale sous couvert bien sûr de « bonne gouvernance » (demandez par exemple sur ce qui se passe en Sicile sur les conséquences des privatisations de l’eau et autres services publics). Que tous ceux qui croient encore qu’un autre monde que cette paupérisation et précarisation de masse est possible, il n’est que temps d’ouvrir bien grands les yeux. N Sarkozy est maintenant chassé, il reste à faire pareil pour F Hollande.

            Quant à la question sur E Joly et les Verts, rappelez-vous tout simplement les positions d’E Joly, Y Jadot, J Bové ou encore D Cohn Bendit sur le Vénézuela et Chavez : il n’y a rien à attendre d’eux. A propos, combien ont soutenu la re-nationalisation de Repsol en Argentine ? Aucun à ma connaissance. Ce n’est pas demain en France que le quasi-racket de la gestion des autoroutes du temps de D de Villepin sera re-nationalisé.


            • zappa zappa 12 juillet 2012 20:13

              Merci pour l’article,

              Cet homme est un dangers public international.


              • papi 13 juillet 2012 10:55

                @ l’auteur

                Bon sang ne saurait mentir !! 


                • Mohamed BOUHOUCH Mohamed BOUHOUCH alias Lecomte 13 juillet 2012 11:06

                  Article très intéressant. Je félicite l’auteur et salue la franchise et le courage avec lesquels il a dévoilé les conspirations qui se nouent autour des événements actuels en Syrie.


                  • mortelune mortelune 13 juillet 2012 12:18

                    Le Fabius du 21 siècle ressemble vaguement au consul romain Quintus Fabius qui combattit les restes le l’armée étrusque. Un va-t-en guerre dénué de discernement sans pour autant être déraisonnable. Des raisons il en a certainement une valise pleine Laurent Fabius. Souhaitons qu’il n’ait jamais à dire qu’il souhaite la destruction de la Syrie pour proclamer la création d’un nouveau royaume ; le royaume Arabe d’Israël. 


                    • non667 13 juillet 2012 13:20

                       les français on voté front ripoublicain = N.O.M.= umpsmodemeelv+fdg en 2012 à 80% !

                      y a plus qu’ a faire provision de vaseline !

                      comptez sur méchanlon pour initier un printemps arabe grec espagnol ????????????????

                      seul espoir ? préparer marine pour 2017 !


                      • mortelune mortelune 14 juillet 2012 00:44

                        @ non667


                        Vous avez raison il faut faire des réserves de vaseline. Si jamais MLP arrive au pouvoir vous pourrez utiliser la vaseline.

                      • citoyenrené citoyenrené 13 juillet 2012 13:52

                        Hollande voulant rester dans l’OTAN

                        comment penser qu’il aurait placé la France autrement que comme valet obéissant à l’impérialisme us ?

                        tout aussi dramatique est l’intoxication médiatique massive depuis des mois sur la Syrie


                        • Corbeau 13 juillet 2012 13:53

                          « ...Par ailleurs, comme le rappelle un chroniqueur du journal Marianne... »

                          Ben oui, votre article est un copié-collé d’un texte paru dans les blogs de Marianne :

                          http://vahineblog.over-blog.com/article-fabius-ou-la-raison-du-plus-fort-108081297.html

                          Vous êtes plutôt gonflé... et pas gêné !


                          • RBEYEUR RBEYEUR 14 juillet 2012 15:21

                            De l’ayatollah féminin mortelumière (mortelune), le 14 juillet à 0h44 :

                            « @ non667…Vous avez raison il faut faire des réserves de vaseline. Si jamais MLP arrive au pouvoir vous pourrez utiliser la vaseline. ».

                            Et pour la perspective de la CHARIA que fait-on ?


                            • mortelune mortelune 15 juillet 2012 17:08

                              Vous vous la mettez où je pense.


                            • emphyrio 15 juillet 2012 11:49

                              On a plaisir de constater que l’écologie politique en France se montre parfois lucide sur la trahison de nos élites, tout autant en matière de politique internationale qu’au niveau du parlementarisme européen.


                              • blh 15 juillet 2012 13:42

                                On peut même sans trop de peine préciser que la vassalisation de la France par les UsRaêl datent de 1945, mise en tutelle tant tu point de vue philosophique que celui plus direct ,économique. Lois fabius-Gayssot-Taubira d’un côté, découlant des « jugements » de Nuremberg, et dont les contenus visent à un seul but, sidérer, diaboliser les quelques récalcitrants au politiquement correct, et reformater ces délinquants selon les nouvelles normes en vigueur, soit par le biais de la XVII<sup>e</sup> Chambre Correctionnelle, soit plus subrepticement par les médias de tout niveau ( Nous sommes en plein « meilleur des mondes » et « 1984 » ), plan Marschall de l’autre, suivi par les C.E.C.A, C.E.D, C.E.E, agrémentés par les accords de Schengen et autres traités de Rome, Maastrich, Nice, Lisbonne, j’en passe...Europe vite supra-nationalisée, régentant tout, depuis le nombre d’allumettes dans leurs boîtes jusqu’à la révision des lois de chacun des états la constituant. Europe supranationale théorisant une économie mondiale sous la houlette des argentiers de Wall Street, Fmi ...
                                Et croire un seul instant que le fameux « changement » annoncé à grands renforts de coups de bec en avant et gonflements de poitrines soit vraiment l’alternance politique souhaitée par un Français sur deux - l’autre ayant compris l’inanité de ces vœux pieux depuis longtemps - est typique de nos gentils bisounours et bobos-gochos-troskos...
                                Nous vivons dans un système fier, sur de lui et accaparant qui nous impose un triple déni, déni des réalités les plus intangibles, déni des communications, fausses ou remodelées et déni d’harmonie, où non seulement la haine de l’autre est souvent mise en exergue , mais de plus en plus la haine de soi débouche sur l’auto-culpabilité, la repentance.
                                Quant on voit un repris de justice, savemment disculpé, responsable mais pas coupable , voulant employer la force des armes pour dézinguer Bachar el Assad, alors qu’en matière de droit , notre Cour de cassation dit que une telle demande a été rejetée par la Cour, par arrêt du 13 mars 2001 au motif que la coutume internationale interdit de poursuivre un dirigeant d’État en exercice, quelle que soit la gravité du crime commis. Et voyant qu’en définitive qu’il n’est que très peu suivi - du moins officiellement - il se retourne et tricote maintenant une intervention militaro-démocraique au Mali ; sans toutefois nous préciser qui sont les méchants !
                                En définitive, il y a une belle continuité en matière de politique étrangère et M. « Sang Contaminé » en est le héraut pur et dur.



                                • le crocodile 15 juillet 2012 15:05
                                  Guerre de Libye :
                                  Un « philosophe » fait des pieds et des mains pour que la France participe au massacre de 100 000 Libyens et à l´assassinat du chef de l´état de ce pays .Pour cette guerre de « libération » , on n´a pas demandé l´avis des français pourtant ce sont eux qui ont payé !! Le résultat de cette guerre , nous le connaissons TOUS . Une honte pour la France qui n´aurait JAMAIS dû participer à cette guerre .

                                  Guerre de Syrie :
                                  L´histoire se répète . Un ancien politique ayant trampé jusqu`à la racine des cheveux dans une affaire criminelle de sang contaminé , fait une réapparition soudaine dans le nouveau gouvernement et une des premières choses qu´il fait est de faire des pieds et des mains pour que la France participe à une nouvelle guerre de « libération » sans demander l´avis des français qui vont ENCORE payer et où la France ne devrait absolument pas mettre son nez . 

                                  Dans les deux cas , ces deux personnages libidineux , qui incitent à la guerre et au massacre font étrangement partie du même lobby ! Le lobby qui n´existe pas ...
                                  Dans le premier cas , quelle est la différence entre ce « philosophe » et Ratko Mladic qui est inculpé de génocide alors qu´il n´a jamais tué personne de ses mains ou les criminels de guerre qui furent jugés à Nuremberg pour crimes de guerre et qui eux non plus , n´avaient jamais tué personne de leurs mains , ce qui ne les a pas empêchés d´être exécutés ( enfin , pas tous ) ????
                                  Il n´y a aucune différence , ce qui fait que le « philosophe » est aussi coupable que les criminels de guerre allemands ou yougoslaves .
                                  Ou , il y aurait il deux poids deux mesures quand il s´agit de criminalité ???? Le lobby qui n´existe pas serait il à l´abri de toute poursuites ???

                                  • katakakito 15 juillet 2012 17:49

                                    Pas étonnant que le président ramasse les soldats avec tant d’égards. Il va avoir besoin d’eux.


                                    • mek123 15 juillet 2012 20:58

                                      le mot dictateur est a géométrie ultra variable, on tappe sur asad qu’on a invité sous la gauche est la droit sans problème. Par conte on ferme les yeux sur la dictature au Maroc il suffit de voir se qui se passe en se moment même voici quelle que vidéo.
                                      Sa ses dans un commissariat  http://nationaliste-marocain.blogspot.fr/2012/07/blog-post_14.html

                                      est selle la ses après une manifestation dans un village on les en pèche de le quitté de puits des mois http://nationaliste-marocain.blogspot.fr/2012/07/des-milliers-delements-des-forces.html

                                      pour les personne qui lise se commentaire merci de faire tourné les lien ;
                                      Car il y’a pas pire pour un dictateur que de dénoncer ses crime se n’est pas les chose qui aime mètre en avant .


                                      • njama njama 16 juillet 2012 01:04

                                        Interview du Président Al-Assad avec un représentant des médias turcs.

                                        Le Quotidien turc « Cumhuriyet » a publié le 3 juillet 2012 une partie d’une interview accordée par le Président Bachar al-Assad qui s’est exprimé sur les événements en Syrie et leurs développements régionaux et internationaux.
                                        [...]
                                        Comment évaluez-vous la Conférence de Genève… et, en particulier, les points soulignés par Mr Kofi Annan ?
                                        Nous n’en avons pas encore discuté directement avec Mr Kofi Annan ou avec le côté russe. Néanmoins, certains points nous ont semblé très clairs dans les déclarations de Mr Annan et du ministre russe des Affaires étrangères, Mr Lavrov. Le premier : c’est au peuple syrien de décider et c’est la position syrienne … Le deuxième : il faut commencer par l’arrêt des violences et c’est la position syrienne … Le troisième : il faut désarmer les bandes armées et c’est la position syrienne… Comme l’a dit Mr Annan, les mains tâchées du sang syrien ne se trouvent pas seulement en Syrie mais aussi à l’étranger, ce qui confirme le rôle d’autres pays qui sont impliqués… Ces points sont essentiels pour nous, le plus important et celui sur lequel nous ne céderons pas est que toute prise de décision émane de l’intérieur de la Syrie, non de l’extérieur !

                                        Y a t-il des paroles qui vous auraient déplu dans les déclarations de Mr Annan à Genève ?
                                        Tant qu’il n’y a pas atteinte à la souveraineté syrienne, tout le reste est discutable… Tout ce qui porte atteinte à cette souveraineté nous déplait… Hier, Mr Annan a dit que tout relève du peuple syrien et cela nous satisfait.

                                        Monsieur le Président, je ne sais si vous avez suivi la conférence de presse de Mme Clinton qui a dit avoir compris des déclarations de Mr Annan que le président Assad devait s’en aller… Comment comprenez-vous ces mots ?
                                        Tout d’abord, pour nous les paroles des responsables étatsuniens ne sont généralement d’aucune crédibilité ; ensuite, les prises de position des États-Unis sont fondamentalement hostiles à la Syrie depuis le début de la crise dont ils sont partie prenante, en plus de leur soutien évident aux terroristes. C’est pourquoi, nous ne nous sentons nullement concernés par les déclarations de tel ou tel responsable étatsunien au cours de cette crise.

                                        Ce qui nous importe c’est comment vous comprenez ce qu’a dit Mr Annan, non ce qu’a dit Mme Clinton ou Mr Lavrov… comment vous comprenez la conclusion de la Conférence de Genève ?
                                        Nous, ce qui nous importe principalement est que la décision revienne au peuple syrien. C’est ce qu’il nous importe de comprendre et ce qui nous intéresse… le respect de notre souveraineté et la non-ingérence dans nos affaires intérieures.

                                        À cette Conférence ont été abordées les questions de la transition du pouvoir avec ou sans le Président Al-Assad et celles des exigences régionales et internationales pour achever le processus de réforme… quelle est votre position à ce sujet ?
                                        Les réformes n’ont rien à voir avec le régional ou l’international. Nous n’acceptons aucun diktat imposé de l’extérieur et tout se décide en interne. Si j’avais été personnellement intéressé par un poste, j’aurais exécuté les diktats des Etats-Unis et les exigences des pétrodollars… j’aurais vendu mes positions et mes principes au pétro-dollar… et surtout, j’aurais accepté la mise en place d’un bouclier anti-missiles en Syrie.

                                        Si les circonstances exigeaient que vous abandonniez votre poste pour sauver votre peuple et la Syrie… le feriez-vous ?
                                        Si le départ d’un Président réalise l’intérêt de son pays, il est naturel qu’il parte… c’est évident. Il n’est pas concevable de rester un seul jour de plus si telle n’est pas la volonté du peuple et c’est les élections qui en décident.

                                        Devons-nous comprendre que vous ne pensez pas rester en poste ad vitam aeternam ?
                                        Je vous ai déjà dit que ce qui m’intéresse est ce que je construis, non le poste que j’occupe. Pour moi, l’important est de construire !

                                        Dr Bachar al-Assad
                                        Président de la République Arabe Syrienne

                                        03/07/2012


                                        • RBEYEUR RBEYEUR 16 juillet 2012 14:14

                                          De mortelumière (xxx.xxx.xxx.85) 15 juillet 17:08

                                          « Vous vous la mettez où je pense. ».

                                          Où elle pense ?

                                          Compte tenu de son déficit de neurones, cela ne peut-être qu’un trou noir…..

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès