Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Faites ce que je dis, pas ce que je fais !

Faites ce que je dis, pas ce que je fais !

Ou comment Sarkozy critique les manigances d’appareil dans le dos des électeurs alors qu’il préfère manigancer dans le dos des appareils.

Hier Sud-Ouest a révélé les dessous de l’entretien accordé par François Bayrou le 16 mars en présence de cinq lecteurs et cinq journalistes. Une partie de la conversation avait été classé Off par François Bayrou et n’avait donc pas fait partie de l’article :

« Je n’ai pas parlé avec Nicolas Sarkozy depuis trois ans. Il y a trois ans, c’est pas pour le raconter forcément, mais je vous le raconte, Nicolas Sarkozy est élu à la tête de l’UMP. Le dimanche suivant, il me fait inviter par Jacques Chancel pour venir passer une après-midi avec lui. Donc, je prends ma voiture et je vais chez Jacques Chancel. Là, Sarkozy me dit : "Je te propose une alliance contre Chirac. On va faire les jeunes et on va le démoder, lui qui est vieux. On va lui faire la guerre et, au bout du compte, on fait une alliance contre Chirac". Je lui dis : "Ca ne m’intéresse pas. Je ne veux pas faire d’alliance avec toi. Je ne veux pas faire une alliance contre Chirac sur le critère de l’âge. Cela ne me ressemble pas. Alors, tu fais ce que tu veux, mais moi, je ne le ferai pas." Depuis, en effet, il y a comme un froid entre nous... »

Essayons de tirer les enseignements de cette révélation.

  • Pourquoi Sarkozy a-t-il proposé un pacte à François Bayrou ?

Trois ans plus tard, il paraît clair que cette alliance n’avait aucun intérêt pour Nicolas Sarkozy, mais si l’on se situe dans le contexte de l’époque, on voit très nettement ce qui l’a poussé à le faire.

A l’époque, à peine un an après le début de la guerre en Irak, la cote de popularité de Jacques Chirac affiche une santé sinon insolente, tout du moins inquiétante pour un Nicolas Sarkozy qui pense déjà à l’élection présidentielle « en se rasant le matin ».

Les barons de la chiraquie ont toujours une très forte influence au sein de l’UMP, et il sait très bien que si Chirac se maintient à ce niveau de popularité jusque mi-2006, sa qualité de sortant et ses nombreux soutiens internes feront que la bataille à l’investiture sera plus difficile à mener que ce qu’il imaginait.

On comprend alors l’intérêt de fondre ce qu’il reste de l’UDF au sein de l’UMP afin de s’assurer une investiture plus facile.

On comprend aussi l’intérêt de le faire en terrain « neutre » loin des yeux des barons de la chiraquie.

Dès le refus de François Bayrou, souvenez-vous des grandes campagnes de recrutement lancées par l’équipe Sarkozy pour obtenir des nouveaux adhérents. L’appel d’air créé par la démagogie et le beau parler de Sarkozy ont fait que, tous ces nouveaux adhérents n’ayant d’yeux que pour lui, Chirac était alors out.

  • Pourquoi François Bayrou l’a-t-il dit à Sud-Ouest ?

François Bayrou est très loin d’être un imbécile, et lorsque l’on voit la façon dont il a su résister aux différentes offensives du RPR et de l’UMP pour faire perdurer son parti, on sait qu’il a forcément dû être retors pour survivre.

De nombreux commentaires lus ici ou là sur Internet montrent la naïveté des gens concernant les off. Je vous le dis sincèrement, nous ne sommes pas classés 35e pays au rang mondial en qualité de liberté de la presse pour rien, les off existent et les hommes politiques en usent et abusent très habilement.

En gros, vous ne répétez pas ceci ou cela car sinon, plus d’entretiens, plus de révélations...

Je pense que si François Bayrou l’a dit à Sud-Ouest en le faisant classer off, c’était pour se garder cette munition pour l’entre-deux-tours. En effet, face à un Sarkozy sûr de lui, marquant sa différence et critiquant les manigances de Bayrou avec Ségolène Royal, cette munition lâchée lors du « Grand Débat » aurait pu faire mouche, surtout si elle était corroborée le lendemain par un journal ayant eu l’info en off un mois et demi auparavant.

  • Quelles conséquences pour le second tour ?

C’est là qu’il va falloir jouer serrer au Parti socialiste pour tirer toute la quintessence de cette info. Ils doivent l’utiliser, d’une pour montrer le gène de la traîtrise que possède Nicolas Sarkozy (Pasqua à Neuilly, Chirac en 95 ...), ses mensonges avérés (faites ce que je dis et pas ce que je fais) et surtout décourager les chiraquiens de voter pour lui. Le soutien du chef de l’Etat était déjà très mou, je pense que ses fidèles n’ont pas besoin de beaucoup plus pour s’abstenir ou, mieux, voter Ségolène Royal.


Moyenne des avis sur cet article :  4.34/5   (85 votes)




Réagissez à l'article

87 réactions à cet article    


  • snoopy86 26 avril 2007 11:42

    Nous n’avons de ces entretiens que la version Bayrou savamment distillée sous le sceau de la confidence...

    Sornettes de campagne...


    • BuZardinho BuZardinho 26 avril 2007 11:59

      C’est sûr Sarkozy n’a jamais cherché à détruire J Chirac et ce genre de manoeuvre lui est totalement étranger.

      Un agneau je vous dit.


    • Jo 26 avril 2007 12:35

      Chirac et Sarko ne se sont jamais aimes car Sarko etait du cote de Balladur lors des elections.


    • Bill Bill 26 avril 2007 15:52

      Qu’est ce qu’il peut être c.. ce Bayrou... Il parait qu’il était allé raconter ça à tous les journalistes qu’il rencontrait en leur demandant de se taire ( smiley smiley smiley ), mais cela avait si peu d’intéret, qu’aucun ne le reprenait... Il cherche encore à se relancer, qu’on ne l’oublie pas le Béarnais fallot, genre j’suis honnête j’vous dit, le Sarko y m’a fait un pont en or, qu’j’vous dit, tiens, ne le répétez pas, mais il complotait avec moi le nain, commej’vous le dit ! Même qu’y a trois ans... mais chut, c’est un secret, ne le répétez pas hein ? smiley

      Ben oui... Dur de se maintenir maintenant au top... La star ac, c’est une fois tous les 5 ans... Faut bien trouver quelque chose à dire.

      Bill


    • nantor nantor 26 avril 2007 18:03

      Cette informatio a clairement été confirmée par Jacques Chancel chez qui cette réunion a eu lieu ...


    • a3ct27b 28 avril 2007 17:57

      - Ce Bayrou, c’est un homme sans honneur, qui accuse sans preuves.
      - Un catholique qui doit avoir des problèmes de conscience, le soir.
      - Il va perdre sur tous les plans, et ses petites combines l’auront perdu.
      - Tant pis pour les avides de pouvoir, qui ne parviennent pas à digérer leur défaite, et qui s’en prennent à n’importe qui !

      _- Vous avez remarqué la tenue de N. Sarkozy ? Voilà l’homme providentiel dont la France a besoin. Pas des ces deux mauvaises langues ! Des vraies mégères, ces deux-là !
      - Heureusement que le pays ne sera pas dirigés par ce genre de mesquins à peine dégusés !


    • a3ct27b 28 avril 2007 18:15

      - Si l’on compare les comportements de Sarkozy et de Bayrou, on voit vite que le premier est un homme de classe, avec le sens de l’honneur, le respect des autres. Une vraie chance pour la France, à ne pas laisser passer.

      - Quant au second, une teigne authentique, hargneuse, comme sa copine Ségo.(Qui aurait été ministre partout, et de tout !)
      - Plus simplement, ils sont incapables de se remettre de leur défaite, convaincus qu’ils se trouvaien d’être élus dès le premier tour !(pour elle 1ère, et lui aussi, alors ???)
      - Le pire, c’est quand ce petit bonhomme affirme : « Je n’ai aucune preuve, mais j’en suis sûr. » - Allez, faites donc une analyse objective sur la valeur de cette expression ! (On ne dirait pas le fait d’un agrégé de lettres, ni la déclaration d’un catholique !)
      - Un sacré mauvais joueur, un menteur, un calomniateur, qui, heureusement, ne sera pas notre Président.
      - Vivement le 6 mai, qu’on en finisse !


    • jps jps 28 avril 2007 19:55

      il faut se rassembler pour les raisons suivantes : http://poly-tics.over-blog.com/


    • IP115 29 avril 2007 00:24

      Ah oui ? Pourtant l’article dit explicitement le contraire : « Jacques Chancel a confirmé la rencontre de deux heures entre les deux hommes dans la bibliothèque de sa maison, à Adast, mais a indiqué qu’il ignorait ce que les deux hommes s’étaient dit. ». Donc finalement personne ne peut le confirmer ...

      Bayrou aurait « fait ces mêmes confidences à plusieurs reprises devant des journalistes, en les invitant à chaque fois à ne pas les publier. », c’est clair que le mieux le mieux pour que des propos ne soient pas publiés est encore de les confier à des journalistes (tous les hommes politiques savent ça ... smiley )

      Soyons sérieux ce bruit de chiottes absolument invérifiable, qui se serait déroulé en 2004, ressort par le plus grand des hasards de calendrier le 16 mars 2007 (un peu avant les élections, mais c’est vraiment un hasard, d’ailleurs on entend bien que Bayrou le racontre vraiment à l’insue de son plein gré).

      Et dire que le commentaire du dessus prend +13, soit tout ceux qui ont voté ne savent pas lire, soit ils sont TOUS de mauvaise fois. Personnellement je pencherais ... pour les deux !


    • IP115 29 avril 2007 00:26

      Je parlais bien sûr du commentaire qui dit : « Cette informatio a clairement été confirmée par Jacques Chancel chez qui cette réunion a eu lieu ...  » ...


    • Jo 26 avril 2007 12:34

      Quant on parle de traitrise, il me semble que Segolene Royal parlait ainsi de Bayrou :

      « Il est assis entre deux chaises. Je ne sais pas si vous avez essayé de rester assis entre deux chaises, ce n’est pas très confortable. » (20 avril)

      « Son « ni droite, ni gauche » masque l’immobilisme le plus absolu, le refus de dire clairement quelles sont les solutions qui seront apportées aux problèmes qui se posent au pays. » (27 mars)

      « C’est une forme d’imposture. » (14 mars)

      Et maintenant 3 jours plus tard, Segolene Royal pense qu’il est possible de faire un rapprochement avec Bayrou. C’est le jeu de la politique et il est normal d’utiliser le jeu des alliances

      Par contre si on veut etre coherent, il vaut mieux laisser passer 3 annees comme Sarko que 3 jours comme Sego.


      • non666 non666 26 avril 2007 13:12

        En matiere de retournement de veste, le score est a egalité entre sego et sarko.

        L’UMP traitait clairement l’UDf de parti traitre, l’accusait d’etre passé a gauche jusqu’a dimanche soir.

        Aujourd’hui on les entend couiner :

        reviens j’ai les memes a la maison ,... vous etes nos frères !


      • nessoux 26 avril 2007 14:19

        T’as raison tête de noeud y’a que Le Pen qui retourne pas sa veste


      • Jo 26 avril 2007 14:32

        Oui, l’UDF s’est separe du parti de droite a l’epoque pour aller en direction de la gauche. Comment le nier ? Mais fidele a ses racines, l’UDF a un programme plus proche de l’UMP que du PS :

        - heures suplementaires plus remuneratrices

        - recherche ã60% pour les deux

        - pas d’emprunt pour les depenses courantes

        - allegement de la fiscalite sur le patrimoine

        - 20 ministres pour Bayrou, 15 pour Sarko

        - reforme des retraites similaires

        Ca fait beaucoup de points communs et pour tous ceux la Sego propose l’oppose.


      • EricB 28 avril 2007 12:26

        "L’UMP traitait clairement l’UDf de parti traitre, l’accusait d’etre passé a gauche jusqu’a dimanche soir. Aujourd’hui on les entend couiner : « reviens j’ai les memes a la maison ,... vous etes nos frères ! »

        Absolument pas. Sarko ne s’est pas avili à venir manger dans la main de Bayrou ; il a refusé un débat avec Bayrou, et il n’a pas mendié ses « consignes de vote » auprés de lui. Il est suffisamment intelligent pour savoir qu’une bonne partie des électeurs de Bayrou ne suivront pas ce dernier dans cette alliance contre-nature avec la « gauche plurielle ».


      • a3ct27b 28 avril 2007 18:23

        Très bien. Il faut aussi, à ce jour, oser dire que Sarko est un homme providentiel pour la France, contrairement aux deux autres, qui ne voient que par leur opportunisme.
        - Ah ! La soif du pouvoir, ça transforme les ladres ! Mais ça grandit les braves. Bonne soirée.


      • fullwood fullwood 28 avril 2007 18:36

        D’accord avec vous sur le jeux des alliances. Il faut bien lors d’un premier tour que chacun explique pourquoi il est différent de l’autre et ce sont souvent les attaques contre ceux dont on est le plus proche qui sont les plus fallacieuses de fait. Il suffit de voir la difficulté qu’ont eu les candidats de la gauche anti libérale expliquer leurs différences.

        Le premier tour oblige à se différencier en montrant ce qui nous diffère des autres candidats alors qu’au deuxième tour, on cherche plutôt à se rapprocher pour peu qu’il y ait compatibilité. Ces jeux politiques ne sont pas nouveaux.

        On peut également se souvenir au sein même de l’U.M.P. des violents affrontements entre N. Sarkozy et D. de Villepin.

        Néanmoins, moi qui ne suis pas socialiste, je considère qu’une alliance (même si elle n’en porte pas le nom) entre Royal et Bayrou, bien qu’ayant des divergences et malgré les mots prononcés avant le second tour est une réaction vitale face au réel danger que représente Mr. Sarkozy.

        D’un point de vue philosophique, du point de vue d’un projet de socièté, Bayrou et Sarkozy sont diamétralement opposés : L’un est social démocrate, l’autre est ultra libéral. L’un est pour une économie de marché libérale mais dont les effets sociaux néfastes sont maîtrisés et contrebalancés par l’intervention de l’état, l’autre est pour un marché qui se suffit à lui même et dans lequel les forts survivent et les faibles disparaissent ; alors que F. Bayrou et S. Royal ont des projets de société qui ne sont pas incompatibles.

        Ségolène Royal fait parti d’un mouvement social démocrate au sein du P.S.(Dont font parti J. Delors et D. Strauss Kahn) Ce ne sont plus d’ailleurs des socialistes purs et durs et les divergences qui les séparent d’un F. Bayrou sont souvent ténues, souvent artificielles et plus le fait en effet d’un jeu d’alliance que d’un véritable désaccord de fond.


      • yralim yralim 29 avril 2007 11:44

        c’est quoi l’opposé de 20 ministres ou de 15 ?


      • Yohan92 26 avril 2007 13:49

        Je pense que dans le cas de Sarkozy, la traitrise doit être une maladie génétique tellement elle est incurable :
        - Trahison de Pasqua en 1983 en profitant de son hospitalisation pour lui souffler la mairie de Neuilly
        - Trahison de Chirac en 1995 en soutenant Balladur
        - Trahison du RPR en formant une liste dissidente avec Madelin en 1999

        Je pourrais en remettre une louche, mais ca serait du matraquage !!!!


        • non666 non666 26 avril 2007 14:00

          D’un autre coté, le matraquage, Sarkozy, il connait.

          Dans tous les sens du terme, en plus. Il etait ministre de la police quand meme.

          Et puis le moins qu’on puisse dire et que sa mise en notoriété a été largement organisé a coup de passage permamnent a la TV , depuis 5 ans, pour un oui ou pour un NON.


        • PasKal 26 avril 2007 14:25

          Et ne parlons pas de son épouse, pourtant mère de leur enfant (pauvre ’gosse’ qui a dû supporter cela tout ce temps), qu’il n’a pas arrêté de « trahir »...

          Bon, il est vrai qu’elle s’est vengé depuis... Mais quand même.

          (Avec ce pauvre ’gosse’ au milieu d’un telle famille aussi instable... Enfin, bref.... J’espère qu’il ne va pas tourner ’mal’ en grandissant ; les blessures de l’enfance sont si difficiles à soigner.)


        • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 28 avril 2007 10:14

          Salut Yohan 92,

          Le matraquage je le fais : Une trahison très grave, celle que je considère comme étant une trahison de la France, c’est son soutien à Bush en disant que la France avait été arrogante dans l’affaire de la 2éme guerre d’Irak !

          @+ P@py


        • a3ct27b 28 avril 2007 18:40

          - La louche il faudrait vous la mettre sur la bouche, juste le temps de prendre contact avec la réalité, et revisiter le programme de Sarko.
          - « Je n’ai aucune preuve, mais j’en suis convaincu », disait, hier, Bayrou en accusant Nicolas.
          - Est-ce le fait d’un honnête homme ? - Cette déclaration convient-elle à un candidat à la Présidence ?
          - Convient-elle à un agrégé de lettres (françaises, je crois.)
          - Convient-elle à un catholique ?
          - Les mensonges, les insultes n’ont jamais réduit la valeur de celui à qui on les destine.
          - Au contraire ces calomnies de bas étage moral, finissent par se retourner contre leurs auteurs. Et c’est tant mieux !
          - Comme ça, dimanche 6 mai, on sera débarrassé de ces deux mégères, qui, ce matin encore, causaient, causaient, causaient... à ne plus pouvoir les suivre !
          - BOF ! Après tout, qu’avaient-ils donc, de plus, à nous dire que l’on ne sache déjà, par coeur ?
          - Pour traiter de votre cas, visiblement, il vous faut vous instuire quelque peu ! Avec, en sus, un rien de réflexion, vous deviendrez plus nuancé, plus sûr, plus agréable, et plus crédible. Bonne lecture.


        • a3ct27b 28 avril 2007 18:44

          - Vous disposez d’un langage brillant ! Et si on vous traitait de petit salopard, caché derrière un écran, ça vous irait ?
          - Enfin, un peu de tenue, ou retournez vivre avec les sauvages !
          - Savez-vous que nous vivons en société CIVILISEE ? Non, sans doute, alors, avec un petit effort, « bouclez-là » !


        • IP115 29 avril 2007 00:33

          Je viens de lire la suite de commentaires au dessus dignes du pire torche balle des tabloïd anglais ...

          Messieurs je dois bien reconnaitre que ça c’est de l’analyse politique ! mais continuez vous tout à fait en ligne avec la campagne de SR ... Bravo vous faites honneur à la gauche française !

          PS : ah oui, n’oubliez pas de cliquer sur « non », ça vous savez faire !


        • aquad69 26 avril 2007 14:03

          Bonjour Yohan,

          c’est formidable ! Toute cette pépinière d’hommes d’Etat irréprochables et vertueux, prêts à se dévouer, à se sacrifier pour le bonheur de leur peuple...

          Cette corruption ne vous choque pas (il n’y a pas que l’argent) ? Vous trouvez ça normal parce que c’est quotidien ?

          Imaginez les mêmes manoeuvres de la part de parents pour mieux assujetir leurs enfants ; comment les jugeriez-vous ?

          Mais un tel comportement est normal en politique, et nous sommes prêts à nous donner à de tels gens...

          Au secours ! Thierry


          • Yohan92 26 avril 2007 14:12

            Bonjour aquad, Loin de moi de trouver tout ceci normal et je pense qu’il est grand temps de mettre un grand coup de pied dans cette fourmillière. Lorsque j’ai voté Bayrou au premier tour, j’étais plutôt content de certaines de ses propositions concernant la modernisation de nos institution tel que le fait qu’un député ne pouvait voter qu’en étant présent. Mais que voulez-vous, tous ces nantis ont beau railler l’immobilisme de l’éducation nationale ou de la sncf, quand il s’agit de toucher à leurs acquis, ils ne sont pas mieux, loin de là. En plus, eux ils ont le pouvoir de décider eux mêmes. Résultat, ils se sont votés une indemnisation chomage de 5 ans, l’assemblée nationale est le seul lieu public de france où l’on puisse fumer etc...


            • simplet simplet 26 avril 2007 14:21

              une chose est sure, pour arriver au niveau ou il est maintenant, il a forcemment renié quelques idées et fouttu quelques bonhommes dans la mouïse...

              nous n’aurons, par contre, pas l’occasion de voir s’il aurait été un président modèle...

              pour les députés, leur éloignement de nos soucis ets tellement gigantesque que cette loi votée dans le secret ne les rend que plus haïssable


            • PasKal 26 avril 2007 14:30

              « Racaills et Cie » à l’UMP...

              Et encore : 2 ou 3 jours avant de quitter le Ministère de l’Intérieur, Sarkosy a passé un décret « augmentant le montant des sommes autorisés par un candidat pour la campagne Présidentille » !

              A croire, qu’il avait déjà tout dépenser de l’argent disponible...

              Mais si c’est le cas, « OÙ EST PASSE TOUT CET ARGENT, DU PARTI ET DES MILITANTS ??? ». Il faisait campagne aux frais du contribuable en utilisant les moyens du Ministère....


            • Dégueuloir Dégueuloir 27 avril 2007 21:50

              soudoiement et corruption à tous les étages de l’UMP (Uniquement Moi Président....ou encore Union Maffieuse Partisanne ...) un remake du parti républiquain US,mais LA FIN EST PROCHE ,que reste t’il du vrai Gaulisme......que des déjections nauséabondes !!! smiley L’EXPLOSION VA AVOIR LIEU DANS PEU DE TEMPS !!!!


            • a3ct27b 28 avril 2007 18:51

              - Voilà qu’on parle sans savoir, qu’on accuse, sans preuves, comme Bayrou, quoi ?
              - Comment voulez-vous que l’on vous prenne au sérieux ?

              - On dirait l’expression hystérique d’un âne !


            • simplet simplet 26 avril 2007 14:15

              cette info connue depuis peu aurait du sortir le jour du soutient déjà mitigé de chichi au candidat de l’UMP, il en aurait bouffé la moumoutte à bernadette !!!


              • a3ct27b 28 avril 2007 18:59

                - genial ce vocabulaire ! Au moins on apprend quelque chose, avec vous.
                - Je n’ose imaginer ce que les gens diraient à votre sujet, s’ils vous connaissaien, et s’ils le pouvaient !..
                - Vous avez bien un miroir, à la maison, alors n’hésitez pas à le consulter. Il vous dira la vérité, lui !


              • PascalR 26 avril 2007 14:29

                Et ben, si vous croyez que S.ROYAL vaut mieux, vous vous fourrez tous le doigt dans l’oeil. Ne soyons pas naïfs, ceux qui font de la politique ont les caractères qu’il faut, les défauts et les qualités, nécessaires pour faire ce job. Et je leur laisse avec plaisir. Ce sont des comploteurs en puissance, qu’ils soient de droite ou de gauche, ne nous y trompons pas. Il faut des gens pour faire ce sale boulot, des gens pas tout à fait propres, mais c’est une bonne chose car pour diriger la France, il faut de toute les façons se salir les mains. Et quand bien même ils se salissent les mains, c’est un peu pour la France et les français. Quand Chirac se salit les mains à décorer Poutine en privé, c’est pour que nous ayons chacun un peu de gaz. Quand un tel se salit les mains pour vendre des Mirages dans je ne sais quel pays, ou négocier du pétrole, c’est d’abord pour nous.

                Arrêtons la naïveté, l’hypocrisie. Ces gens travaillent pour vous, pour nous. Alors, que Sarkozy soit un peu « traitre », Royal un peu « pute », Bayrou un peu « vicieux », c’est pour vous, pour nous. Tant mieux pour nous, tant mieux pour vous, vous garderez les mains propres.


                • at974 at97434 26 avril 2007 14:46

                  Votre commentaire m’inquiéte. Vous semblez trouver NORMAL qu’un(e) homme (femme) politique soit un comploteur en puissance !!!

                  N’est-ce pas justement ce qui rend aujourd’hui la politique aussi méprisée et méprisable. Votre tentative de justification ne rend pas acceptable cette situation. Aujourd’hui, il est vrai que nous trouvons le même comportement dans les entreprises mais pour avoir le chance d’en mesurer les effets, je crois pouvoir affirmer que ces comportements mènent plus rapidement au désordre qu’au succès. Voir les cadres se livrer des guerres internes pour des considérations personneles au lieu de travailler ENSEMBLE à la réussite coûte énormément ? Le fait que ce gachis ne soit mesuré ne le rend pas futile. Je crois qu’il en est de même des nations. Fallait-il pour du pétrole aller faire la guerre en IRAK ? Curieusement vous ne cites pas ce fait où une nation a résisté à avoir les mains sales comme vous dites. En pédiatrie, on apprend aux parents à résister, pour leur paix et surtout pour leurs enfants losqu’ils décident de devenir les rois chez eux. Résistons ensemble aux complots et gardons les mains propres avant que d’autres ne nous les coupent...


                • Gilles Gilles 27 avril 2007 10:04

                  Inquiétant pour la démocratie en effet ces propos de Pascal R.

                  Il a raison sur le fait que depuis longtemps (toujours ?) la démocratie porte au pouvoir non pas ceux dotés des compétences et des qualités humaines nécessaires, mais ceux qui arrivent à manipuler l’opinion pour faire croire qu’ils en sont dotés ; c’est à dire des gens au taux de moralité bas. C’est d’ailleurs pourquoi la communication prend le pas sur le fond lors d’une élection.

                  Mais est ce une fatalité ? Non !!! Il existe des exemples multiples à travers le monde ou l’élite politique corrompue et méprisante s’est fait éjecter devant l’exaspération du peuple (en amérique latine par ex).

                  Surtout, je ne trouve pas normal que la France « se salisse » les mains. Je ne veux pas me dédouaner en confiant à des gouvernants misérables le soin de faire le sale travail dans mon dos. Et je ne crois pas que faire la guerre pour des intérêts économiques ou vendre des armes aux dictateurs soit bon pour les français.


                • a3ct27b 28 avril 2007 19:01

                  Votre dernier paragraphe est à revoir, entièrement. Il ne vaut rien dans sa forme. Reprenez-le avec plus de tenue, et il sera peut-être aussi, plus convaincant

                  Bonne soirée.


                • Ricky972 26 avril 2007 14:34

                  Parce que Bayrou le dit, c’est vrai ? Qu’est-ce qui prouve que c’est vrai ?! Rien du tout ! Alors pourquoi prendre cela pour parole d’Evangile. Là encore, cet antisarkozysme est lamentable !


                  • IP115 28 avril 2007 16:45

                    Ce ne sont que des bruits de chiottes !

                    L’article dit lui même : « Jacques Chancel a confirmé la rencontre de deux heures entre les deux hommes dans la bibliothèque de sa maison, à Adast, mais a indiqué qu’il ignorait ce que les deux hommes s’étaient dit. », Donc finalement personne ne peut le confirmer ...

                    même le principal intéressé n’a jamais eu le courage de le confirmer lui-meêm quand on on lui pose la question directement.

                    D’après l’article, Bayrou aurait « fait ces mêmes confidences à plusieurs reprises devant des journalistes, en les invitant à chaque fois à ne pas les publier. », c’est clair que le mieux le mieux pour que des propos ne soient pas publiés est encore de les confier à des journalistes (tous les hommes politiques savent ça ... smiley )

                    n’avez-vous rien de plus constructif à dire sur le programme de SR pour en être réduit à relayer des bruits de chiottes ?


                  • a3ct27b 28 avril 2007 19:05

                    - Absolument de votre avis.
                    - Mais il y aura toujours des idiots, sur cette terre !
                    - Il faut faire « avec », et surtout, ne pas se laisser gagner par les âneries.
                    - Dimanche 6 mai, il sera mis un terme à toutes ces calomnies. OUF ! C’est pour bientôt, heureusement !
                    - Moi je pense que Sarko est vraiment le candidt providentiel.
                    - Maintenant, ce qu’en pensent les ignorants, ça !...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès