Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Faut-il participer aux primaires socialistes ?

Faut-il participer aux primaires socialistes ?

Nombre de ceux qui ont suivi le débat télévisé du jeudi 15 septembre sur France 2 s'interrogent sur leur éventuelle participation aux primaires des socialistes.

Ces « primaires » organisées par le Parti Socialiste, pour la première fois en France, est une occasion donnée aux citoyens de se rendre dans un bureau de vote et de mettre un bulletin dans une urne.

C'est une des rares occasion nouvelle qui est donnée au citoyens français inscrits sur les listes électorales de s'exprimer, dans cette période que nous vivons depuis l'élection de l'actuel Président de la République.

La dernière fois, pour ceux qui se sont déplacés, nous avons utilisé un bulletin de vote les 20 et 27 mars 2011, à l'occasion des élections cantonales. Il s'agissait du dernier scrutin direct avant les élections du Président de la République de 2012.

Rappelons-nous que les grands vainqueurs de ces élections cantonales ont été les abstentionnistes avec 55,68% des électeurs inscrits qui ne se sont pas déplacés. (11 856 841 abstentions pour 21 295 938 inscrits sur les listes électorales.

Faut-il en déduire que plus de 55% des électeurs français sont tétanisés par l'attitude de leurs élus, qu'ils soient de droite ou de gauche, lors de l'incroyable imposture du vote par le parlement réunit en congrès à Versailles le 4 février 2008, pour permettre la ratification du traité de Lisbonne.

Rappelons que les citoyens français s'étaient opposé, le 29 mai 2005, avec 54,68% des votes exprimés au traité établissant une constitution pour l'Europe.

Un grand nombre d'analystes indépendants, dont les sociologues Pinçon-Charlot, auteurs du livre « Le Président des Riches » dénoncent l'imposture du parti au pouvoir, l'UMP, dont la stratégie est le matraquage médiatique. Il ne se passe pas un jour sans qu'ils n'envoient au front un ministre, une éminence grise, un conseiller, un député, un Président de la République, pour expliquer aux Français que leur politique est salvatrice, alors que depuis qu'ils sont au pouvoir, les Français ne font que constater que les acquits sociaux sont piétinés et que la pauvreté gagne du terrain.

Comment expliquer que 21 des 22 régions métropolitaines soient dirigées par des élus de gauche et que l'UMP, parti des nantis, soit au pouvoir, à l'Assemblée et au Sénat ?

Comment expliquer que l'UMP soit encore au pouvoir, alors que 61 départements sur 101, soit 60,4%, sont dirigés par des élus de gauche ?

Source http://fr.wikipedia.org/wiki/%C3%89lections_cantonales_fran%C3%A7aises_de_2011

Les Pinçon-Charlot expliquent très bien dans leur livre que les riches mènent une guerre ouverte contre la classe ouvrière, et que dans cette guerre, ils financent massivement l'UMP qu'ils ont missionné pour mener deux actions : l'enfumage, et l'occupation du terrain médiatique.

Lorsque, jours après jours, sur les chaînes de télévision, interviennent, Alain Minc, Jean-François Copé, Frédéric Lefebvre, Nathalie Kosciusko-Morizet, Bernard Henri Levy, Nicolas Sarkozy, Xavier Bertrand, Claude Guéant,... ils occupent le terrain médiatique et manipulent les Français, avec la complicité des médias, aux ordres du pouvoir.

Lorsque Dominique Strauss Kahn veut absolument s'exprimer devant les médias, il est le porte-parole des nantis, il envoie un écran de fumée pour masquer l'immense drame de l'action des banques soutenues par le Fond Monétaire International. Souvenez-vous de la poignée de mains des deux amis sur le perron de l'Elysée, deux bons copains qui, main dans la main, enfument le peuple.

Alors, à cette occasion qui nous est donnée de nous exprimer, espérons que nous serons plus de cinq millions à nous rendre aux urnes les 16 et 22 octobre 2011.

Ce sera l'occasion de démontrer que nous voulons réellement plus de démocratie, que nous ne voulons plus être manipulés par des hommes et des femmes politiques qui ne respectent pas la volonté exprimée du peuple, que nous ne voulons plus être dirigés par les représentants des riches qui, de Boloré à Bettencourt en passant par Bernard Arnaud, financent ce parti qui réunit tant d'ennemis du peuple.

Montrons un signe fort, aux urnes Citoyens !

Et lorsque nous serons appelés à voter pour le premier tour des présidentielles, nous retrouverons notre propre sensibilité et nous voterons, en conscience, pour une candidate ou un candidat qui est en mesure de réformer en profondeur ce système politique qui a atteint ses limites.


Moyenne des avis sur cet article :  3.26/5   (23 votes)




Réagissez à l'article

12 réactions à cet article    


  • Bulgroz 20 septembre 2011 10:32

    Il n’y aura pas plus de 400 000 votants à ces primaires.


    • devphil30 devphil30 20 septembre 2011 11:43

      Il me semble que les élections aux primaires ont lieu les 9 et 16 octobre 2011.....



      « Comment expliquer que 21 des 22 régions métropolitaines soient dirigées par des élus de gauche et que l’UMP, parti des nantis, soit au pouvoir, à l’Assemblée et au Sénat ? »

      Du fait des dates de élections , ce n’est pas parce que le régions sont socialistes qu’il faut remplacer l’assemblée nationale , le sénat et le président.
      Vous n’êtes pas sans savoir que le renouvellement du sénat aura lieu le 21 septembre pour le renouvellement par tiers de 348 sièges avec un risque de basculement à gauche du fait justement du positionnement à gauche de électeurs indirects ( conseillers régionaux et municipaux , députes ) formant ces grands électeurs.

      « Ce sera l’occasion de démontrer que nous voulons réellement plus de démocratie, que nous ne voulons plus être manipulés par des hommes et des femmes politiques qui ne respectent pas la volonté exprimée du peuple, que nous ne voulons plus être dirigés par les représentants des riches qui, de Boloré à Bettencourt en passant par Bernard Arnaud, financent ce parti qui réunit tant d’ennemis du peuple. »

      Ne soyez pas candide à ce point , ce sont les banquiers qui mènent le monde du fait de leur puissance financière , reste aux états à s’en affranchir par des méthodes fortes ( nationalisations , contrôle des conseils d’administrations ) idées proposés par le candidat Montebourg.
      Il faut rétablir le droit de l’état de battre monnaie ( retour sur la loi de janvier 1973 ) mais dans un contexte européen , les marges de manœuvre sont serrés voir inexistante sauf à sortir de l’euro avec le risque que cela comporte.

      On a la sensation que l’étau se resserre pour opprimés les peuples avec leur accord car faute de mieux on doit apprendre à réduire son pouvoir d’achat , sa culture , sa liberté 

      Oui je suis d’accord avec vous pour les urnes mais ne nous trompons pas de candidat

      Philippe 


      • bdoume bdoume 20 septembre 2011 12:11
        Faut-il participer aux primaires socialistes ?

        NON !!!!!!!


        • De la hauteur 20 septembre 2011 13:04

          Non, il y a pas à cautionner un mammouth politique qui se fous de notre gueule. 


          • Ptetmai 20 septembre 2011 15:36
            Pour pouvoir participer aux primaires du PS il faut, entre autres, signer une charte d’adhésion aux valeurs de la gauche : « Je me reconnais dans les valeurs de la Gauche et de la République, dans le projet d’une société de liberté, d’égalité, de fraternité, de laïcité, de justice et de progrès solidaire. » ;

            C’est là une formule énarchale irréfléchie (1), comme trop souvent, et contre productive.

            Déjà il ne semble pas, à qui sait voir, que les candidats eux-mêmes vivent les valeurs de gauche et ont un train de vie qui n’insulte pas l’intelligence et la pauvreté de plus en plus de Français et étrangers vivant en France . Vous faut-il des exemples ?

            Ensuite il manque un mot au moins évoquant l’intérêt pour la qualité de l’environnement.

            Enfin et surtout il eut été largement préférable de proposer plutôt une formule du genre « Je m’engage à ne pas voter pour un candidat du centre ou de la droite au second tour » qui permettait à plus de nos concitoyens de voter aux primaires du PS pour celui pour qui, de plus ou moins bon cœur, ils voteront au second tour, même s’ils sont centristes.

            Si on est suffisamment cultivé politiquement, même si on ne lit pas le Canard enchaîné, quand on constate cela, il s’agira vraiment de faire preuve de courage, sinon de naïveté, pour aller voter pour le moins pire aux présidentielles, de bon cœur ou résigné.

            (1) comme lorsqu’ils ont fait voter Chirac en 2002, alors que mathématiquement il était impossible que Le Pen passe


            • alain_àààé 20 septembre 2011 16:08

              JE NE COMPRENDS PAS QUE L ON SOIT ENCORE A PALER DE GAUCHE ET DROITE ALORS QUE LES SOCIALISTES QUI ONT TOUJOURS ETE DE DROITE QU ILS ONT TOUJOURS COME LA DROITE FAIT LORSQUILS SONT ELUS DE FAIRE EMPLOYER LEURS FAMILLE DANS L ADMINISTRATION.JE N IRAIS PAS A LEUR MASCARADE COMME JE L AIS DEJA ECRI LORSQUE L ON VOIS MAUROY ROULANT EN ROLROS ET QUI TOUCHE PLUSIEURS CENTAINES DE MILLIERS EUROS PAR L ETAT.ET LA MERE AUBRY TOUCHE 3 SALAIRES ETC..JE LES AIS CONNU LORSQUE J AVAIS 10 ANS DE FAIRE LA CHASSE AU COMMUNISTE QUI COMME MON TUTEUR A ETE AU TRIBUNAL PARCE QU IL FAISAIT GREVE GRANDE EPOQUE DE MENDES FRANCE MAIS SURTOUT MITTERANT QUI A L EPOQUE AVAIT ETE SOUPSONNE PAR LE CONTRE ESPIONNAGE DE DIVULGER DES RENSEIGNEMENTS SUR LA FRANCE


              • Fergus Fergus 20 septembre 2011 16:53

                Bonjour, Moïse.

                Entièrement d’accord avec vous : que l’on soit ou non proche du PS, il faut aller voter massivement à la primaire socialiste pour créer une dynamique en faveur de la gauche et ringardiser l’UMP et son fonctionnement archaïque.

                Les caciques du parti présidentiel craignent d’ailleurs comme la peste une participation importante. Ils ont raison car celui (ou celle) qui en sortira gagnant(e) bénéficiera de cette dynamique face à un sortant mal en point et soutenu par un parti en lambeaux.


                • marcelcrocus marcelcrocus 20 septembre 2011 17:39

                  Moi je suis bien embêté car aucun candidat ne me convient dans cette présidentielle !


                  • Moïse Moïse 20 septembre 2011 21:09

                    Désolé, les primaires socialistes sont les 9 et 16 octobre.


                    Merci devphil30

                    • njama njama 20 septembre 2011 22:38

                      Ces « primaires » organisées par le Parti Socialiste, pour la première fois en France, est une occasion donnée aux citoyens de se rendre dans un bureau de vote et de mettre un bulletin dans une urne.

                      C’est vraiment étrange de proposer aux français d’accéder à cette élection interne au PS. Autant entre militants, je la comprends, c’est le jeu démocratique interne au Parti, comme le fait le PC.
                      Imaginons que je ne sois pas pour le PS, de droite par exemple, UMP même, cela pourrait être tentant d’essayer de disqualifier par mon vote, le candidat qui aurait le plus de chance d’échouer contre son adversaire (mon candidat) au premier tour. Multiplié par quelques milliers de vote, ça pourrait influencer un choix qui au fond ne serait pas celui des socialistes.


                      • Moïse Moïse 21 septembre 2011 08:50

                        réponse à njama


                        Certains hommes politiques n’ont aucun scrupule pour manipuler les peuples. Ils ne se gènent pas pour déstabiliser un de leurs concurrents. Les coups bas sont nombreux.

                        Tu disposes d’une occasion, d’un bulletin de vote, alors n’hésite pas, montre ton mécontentement. Si tu veux déstabiliser ceux qui ne font rien depuis trente ans, ceux qui entendent nous administrer sans se préoccuper du bien être du peuple, c’est ton droit. N’oublie pas que la pauvreté gagne du terrain en France. 




                      • njama njama 21 septembre 2011 14:19

                        @ Moïse
                        N’oublie pas que la pauvreté gagne du terrain en France.
                        Je n’oublie pas.
                        L’UMP est pour l’exemple, j’aurai pu prendre le FN aussi ou d’autres petits partis .
                        (ma sensibilité personnelle est à chercher plutôt du côté de l’UCI)

                        Certains hommes politiques n’ont aucun scrupule pour manipuler les peuples. Ils ne se gênent pas pour déstabiliser un de leurs concurrents. Les coups bas sont nombreux.
                        bien d’accord !
                        Je voulais simplement dire que cela me paraissait être un très gros BUG dans l’organisation de ces primaires socialistes ... et donc que, quel que soit le résultat qui en sortira, il ne sera pas très crédible.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès