Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > 2015. Faut-il une guerre pour sortir de notre époque morose et indécise (...)

2015. Faut-il une guerre pour sortir de notre époque morose et indécise ?

Beaucoup de gens sont affairés à l’occasion de la préparation des fêtes de Noël. Pas le moment pour s’étendre avec de longues gloses sur le sens de l’existence et la cosmologie qui s’effondre. Le ton léger s’impose et la simplicité va de pair. Cette année 2015 aura été marquée par une multitude d’événements. Certains vécus collectivement, d’autres relevant des choses personnelles. Sans être devin, on comprend que la vie a basculé pour des millions de Français. Perte d’emploi, nouveau travail, séparation ou rencontre, c’est selon. Mais s’il y a un événement qui a « imprimé » pour parler comme les journalistes politiques, c’est ce 13 novembre, massacre de 130 individus. C’est certes 30 fois moins que les morts sur la route mais les conditions de ces mises à mort de gens choisi au hasard par quelques terroristes nous interpellent. Quel signe, quel changement pour l’avenir ? Nous ne savons pas la portée historique du 13 novembre et du contexte géopolitique instable qui l’a rendu possible. Juste un retour sur quelques faits historiques suivis par des changement d’époque.


Après 410 et le sac de Rome, avènement d’un Empire romain germanique et chrétien mais avec un temps de transition long, à l’échelle d’un ou deux siècles.

Après la guerre de cent ans, achevée vers 1450, avènement d’une nouvelle ère, celle de la Renaissance, avec les cités princières, notamment en Italie. C’est aussi à la porte d’Orient la chute de Constantinople et l’avènement de l’empire ottoman. Et en Europe la Réforme, mais pas avant 1520. Les transitions historiques sont souvent longues.

Après la guerre de trente ans et la fronde en France, une nouvelle donne politique émerge en Europe avec chez nous la mise en place de la monarchie absolue qui durera quelque 140 ans.

Après la Révolution, la Terreur et les guerres de l’empire napoléonien, un nouveau monde émerge en 1815. La doctrine Monroe entre en vigueur aux Etats-Unis et durera un siècle, jusqu’à l’intervention américaine pendant la grande guerre suite aux décisions du président Wilson.

Après la guerre franco-prussienne et les massacres de la Commune de Paris, avènement de la Troisième République en voie de laïcisation sous l’impulsion des savants, professeurs et cercles maçonniques.

Après la guerre de 14, avènement du fascisme en Italie, de la démocratie de Weimar bien fragile et de l’empire soviétique promis pour un round de 70 ans.

Après la guerre de 39, avènement des sociétés démocratiques, solidaires, Etat providence, confort matériel et naissance de l’individualisme. Egalité homme femme, sécurité sociale. Modèle social.


En 2015, quelque chose semble s’achever. Les nationalismes reviennent sous une forme nouvelle. Un conflit entre mouvances islamiques et Occident a remplacé la guerre froide. Les Etats-Unis sont dans une phase incertaine. Le succès de Donald Trump est significatif de la décomposition morale et intellectuelle de la première puissance du monde. On ne sait pas quand prendra fin la guerre en Syrie ni comment l’Afrique va transiter vers une ère nouvelle. Le Moyen Orient pourrait être redécoupé. Cet épisode de terreur est-il passager, tel les années de poudre en Europe pendant les seventies ou bien durable et achevable par un conflit de plus grande intensité qui ne relève pas d’une action de police mais revêt un caractère historique comme en 14 ou en 39 ? Auquel cas, y a-t-il un modèle nouveau à inventer, en politique mais aussi pour la société ? Quelques figures éclairées de la politique plaident pour un changement mais lequel ?

J’ai évoqué quelques pistes historiques. Il ne faut pas négliger non plus la technique et l’économie. La guerre de 39 est indissociable d’un ensemble où nombre de crises s’entrelacent, surtout la crise économique de 1929. Actuellement, nous sommes dans une crise différente, qui se résorbe lentement selon un cadre systémique mais qui ronge les sociétés occidentales. C’est la crise de 2008, engendrée par ces mêmes sociétés occidentales. Et donc, la finance, les technologies, la société, le terrorisme, le repli, l’identité, les peurs et autres folies climatiques, tout cet ensemble laisse émerger la possibilité ou la nécessité d’un monde nouveau. Je suis certain d’une chose, c’est que je ne connais pas quel peut-être ce monde nouveau, bien que pour ma part j’ai quelques indices. A vous de réfléchir. Bonne fêtes.


Moyenne des avis sur cet article :  3.89/5   (9 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • howahkan howahkan Hotah 22 décembre 2015 11:20

    Salut.....Dit autrement : faut il se suicider pour réussir à vivre.... ??
     les deux, guerres ou suicide, ayant pour moi exactement la même origine dans notre cerveau profond..la fuite.......ah mais de quoi ? oh pas aujourd’hui..

    merci pour le « bonnes fêtes » !! smiley


    • TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE 23 décembre 2015 10:04

      @howahkan Hotah

      ARRETE DE FUMER ;; ;

      NON UNE GUERRE SERAIT TROP INTERESSANTE POUR LE MEDEF ET SES LARBINS UMPS

       POLITIQUES RIPOUBLICAINS il éliminerait le chomage en envoyant les chomeurs au FRONT

      MAUVAIS NOEL A TOUS LES ELUS ESCROCS QUI FINIRONT DEVANT NOS FUSILS !!!!!!!!!!!!!!
       


    • howahkan howahkan Hotah 23 décembre 2015 10:12

      @TOUSENSEMBLE OU L ECUREUIL ROUGE

      je ne fume pas, mais tu pourrais peut être essayer..ça te détendrais un peu...


    • julius 1ER 22 décembre 2015 13:28

      vous êtes bien « fatigué » Mr Dugué .....

      car la morosité n’est pas pour tout le monde !!!

      1000 milliards..... c’est la somme que vont se partager les actionnaires des principaux pays développés 
      No 1 ... USA
      N2... GB
      N3.... France 

      si avec çà vous ne voyez pas la poutre .... 

      c’est que vous manquez de lucidité ...... ou alors vous en croquez aussi !!!!! 

      • malko malko 22 décembre 2015 13:43

        Enfin, quelqu’un qui ose aborder franchement le sujet.

          
        Alors, oui, il faudrait une guerre atomique mondiale, car les avantages sont nombreux.
          
        D’abord, elle sera très vite finie : en 24h maximum, 50% de l’humanité est liquidée. Ensuite, d’après nos estimations : au bout d’un an, il n’y aurait plus que 20% de survivants.
         
        Alors, quels sont les avantages ?
         
        D’abord le réchauffement climatique est résolu, vu la sous-production immédiate qui résultera de la guerre. Mieux encore, on aura immédiatement une petite période glaciaire de quelques années.
        Le cauchemar écolo est donc terminé. Ouf !
         
        Même chose pour le chômage : tout est à reconstruire, et donc le chantier immobilier sera énorme. Et quand le bâtiment va, tout va.
         
        Dans le vestimentaire, l’industrie du prêt-à-porter aura disparu, ce qui favorisera le retour à l’artisanat des tailleurs. Oui, car avec les nombreuses mutations, il faudra créer des pantalons à 3 jambes, des vestes à 4 bras, etc ...
         
        Liste non-exhaustive ... à complèter

        • devphil30 devphil30 22 décembre 2015 13:56

          @malko


          Et enfin l’avènement du NOM , ce rêve qui ne se réalise pas pour les USA.

          Enfin un empire unifié sur des ruines , un empire comme jamais cela n’a existé , un empire englobant la totalité de la planète ou du moins ce qu’il est restera. 

          Appel a tous les Dieux crées par les hommes qui prônent la paix et ne font que répandre la guerre et la désolation.

          Faudrait vraiment qu’un Dieu revienne sur Terre pour expliquer aux hommes que nous sommes sur une super planète , qu’il n’est pas nécessaire d’envisager de coloniser Mars pendant que l’on détruit notre planète Terre.

          Nous ne sommes rien face à l’argent et le pouvoir.
           
          Mais l’argent et le pouvoir ne sont rien face à la nature.


          Philippe 

        • malko malko 22 décembre 2015 14:22

          @devphil30

           
          Il y a une chose qui m’inquiète, c’est le dégel du permafrost dans le grand nord.
          Ce truc dégaze du méthane à la tonne, or ce GES est 23 x plus puissant que le CO2
          Et il ne faudra pas compter sur les Russes pour nous en informer ( Gazprom oblige )
          Mais les Américains l’ont bien constaté en Alaska, et les Canadiens aussi.
          Mais ça fait juste un entrefilet en page 3, à côté des mots croisés

        • howahkan howahkan Hotah 22 décembre 2015 14:37

          @malko

          Salut si je peux me permettre..mais faut voir les 50 min de la vidéo

          La théorie du réchauffement climatique fait rire le Pr Istvan Marko

          salutations


        • malko malko 22 décembre 2015 16:33

          @howahkan Hotah

           
          Sorry, mais j’ai 61 ans, et que je n’ai pas besoin de prof, ni même des scientifiques diu Giec pour constater que le climat n’est plus le même que quand j’étais gosse ( il y a 50 ans ). Et ça beaucoup de gens de mon âge vous le diront.
            
          Ici, dans le nord, les automnes-hivers comment à ressembler à ceux qu’on avait dans le midi il y a 30 ans. Moins froids avec plus de pluie.


        • izarn 22 décembre 2015 19:00

          @malko
          Alors vous habitez le midi ou le nord ? Faudrait savoir....
          Moi j’ai plein de photos de campagne enneigée dans le midi, meme jusqu’en 2012/2013 !!!!


        • howahkan howahkan Hotah 23 décembre 2015 09:09

          @malko

          dommage car moi en tous les cas j’y ai appris que c’est la hausse des températures qui provoquent la hausse décalée du Co2 et beaucoup plus que cela encore comme cette période du haut moyen age qui fut beaucoup plus chaude que aujourd’hui SANS AUCUNE ACTIVITE POLLUANTE HUMAINE ......le mensonge est donc total..fallait s’y attendre quand c’est un ex candidat à la maison blanche, , un néo con Al Gore qui sort le dossier, il ne pouvait qu’être véreux bien sur...le mensonge faisant office de vérité absolue..

          j’ai 60 ans et n’ai rien remarqué de constant. + chaud ou plus froid, habitant entre Bretagne, Pyrénées et Irlande, comme il y a 40 ans au cirque de Gavarnie en plein aout il restait encore un peu de cette neige glace accumulée au dessus du chalet restaurant et qui faisait un pont au dessus d’un ruisseau, celui ci avait disparu il y a 20 ans et c’est revenu donc. en 2012 quand j’y étais revenu pour un an... ..cela dit partir du principe que le climat doit être stable parce que les humains le disent...est une déclaration très étrange de mon point de vue ..

          je pense que c’est encore un de ces sujets bateau, bidon, pour créer du buzz qui ne sert a rien sauf a parle des cause centrales du désastre humain..soi mème !!


        • malko malko 23 décembre 2015 15:40

          @howahkan Hotah

            
          Les industries pétrolières et charbonnières sont très puissantes. Leur chiffre d’affaire annuel se compte en milliers de milliards. Toutes les grandes puissances ont d’énormes intérêt dans ces industries ( USA, Russie, Chine, etc .. )
           
          Alors quelle serait la puissance derrière ce « mensonge » ?
            
          Il n’y a personne ...
           
          La preuve : le Giec n’est pas écouté dans la pratique.
          Que des promesses

          Chauffe, Marcel ...


        • zygzornifle zygzornifle 22 décembre 2015 13:46

          bien sur comme cela nos politiques bien protégés dans leurs bunkers enverront les « sans dents illettrés de la France du bas » au casse pipe pour les défendre et organiseront des beaux discours sur le courage des RSA smicards, SDF et sous le seuil de pauvreté donnant leurs vies pour protéger les 10 SMIG par mois et je suppose que les migrants ne seront pas obligés d’aller se faire trouer la paillasse car ce sont eux qui bâtiront le nouveau pays sur les cadavres de ceux qui les auront accueillis, si une guerre arrive je crois que je la ferai payer très cher a nos politiques qui depuis 40 ans assassine le pays car pour moi ce sont eux les vrais ennemis ....


          • Sozenz 22 décembre 2015 13:51

            faites le parallèle entre la corps de la société et le corps humain.
            Pourquoi le corps se met en alerte ?
            Quelles sont les moyens d alertes ? quand rentre t il en crise ? quand est il malade ? quand y a t il combat ? comment se soigne t on ? quand le corps est guéri véritablement ? comment et pourquoi ? quelle conscience avons nous du corps et de son lien avec l Esprit ?

            élargissement ::
            sciences , société et individus
            comment utilise t on nos savoirs ? quelles sont nos objectifs d ’apprentissage et des connaissances ? Comment nous approprions nous les connaissances et les savoirs ?
            Comment « jouissons » nous de ce que nous comprenons et de ce que nous trouvons ? quelle reconnaissance avons nous de ce qui est découvert ou donné ? etc ...

            Ps : désolée , c est un peu en vrac


            • julius 1ER 22 décembre 2015 13:55
              2015. Faut-il une guerre pour sortir de notre époque morose et indécise ?
              je voudrais corriger.... depuis l’intervention en Afghanistan en 2003 il me semble que nous sommes en guerre ?????
              et en 2015 avec les multiples interventions sur différents fronts, il me semble que l’état de guerre s’est aggravé ..... de plus avec l’état d’urgence en passe d’entrer dans la Constitution ... la guerre est totalement entérinée .....

              alors je ne comprends pas cette question, n’étant pas moi-même un « surdoué » !!!!!

              • Pie 3,14 22 décembre 2015 15:06

                Une guerre pour sortir de la morosité ?


                Essayez d’abord le Lexomil.

                • JL JL 22 décembre 2015 15:30

                  ’’ Je suis certain d’une chose, c’est que je ne connais pas quel peut-être ce monde nouveau’’

                   
                  L’oracle a parlé, mesdames et messieurs, il peut le dire : il sait qu’il ne sait pas !

                  Magnifique.

                  • L'enfoiré L’enfoiré 22 décembre 2015 18:49

                    « Faut-il une guerre pour sortir de notre époque morose et indécise ? »


                    Je dois avouer que j’ai été surpris en lisant cela par quelqu’un qui a un QI élevé.
                    La guerre commerciale, cela ne vous dit rien ?
                    La cyberguerre, c’est une affaire que l’on voit dans les étoiles de Star Wars ?
                    La guerre est partout jusque dans la tête des gens qui pensent monter les échelons de la hiérarchie.
                    Une place qui se vide et le vide est comblé en moins de temps que pour le dire.
                    Si vous n’avez pas travaillé dans une ambiance de concurrence, je vous pardonne...

                    Joyeux Noël.... smiley 

                    • Sozenz 22 décembre 2015 21:51

                      @L’enfoiré
                      Vous savez ce que je trouve le pire ?
                      c est que tout le monde trouve cela normal et s accorde à vivre comme cela ...

                      Ceci dit vous n avez certainement pas compris le sens de l article de monsieur Dugué ....

                      Si vous n avez travaillé que dans le monde de la concurrence ... on peut vous pardonner .


                    • izarn 22 décembre 2015 18:55

                      Il n’y a pas de repli, mais un échec de l’occident actuel mené par les USA.
                      Aprés la fin de l’empire romain, les villes ont commençé à se fortifier.
                      Ce n’est pas une question de repli, mais une question de sécurité face l’effondrement d’un ancien ordre...Laissant la porte ouvertes aux invasions de « migrants » qualifiés, souvent à juste titre de barbares.


                      • Agafia Agafia 22 décembre 2015 19:48

                        @izarn
                        aux invasions de « migrants » qualifiés, souvent à juste titre de barbares.


                        Ne mélangez pas tous s’il vous plait et étudiez l’étymologie du mot. La définition de « barbare » sous l’antiquité n’a rien à voir avec la définition actuelle de ce terme.

                        À l’origine, le terme barbare, emprunté en français en 1308 au latin barbarus, lui-même issu du grec ancien βάρϐαρος /bárbaros (« étranger »), était utilisé par les anciens Grecs pour désigner les peuples n’appartenant pas à leur civilisation (définie par la langue et la religion helléniques), et dont ils ne parvenaient pas à comprendre la langueBarbare signifiait alors « non grec » : toute personne dont le langage ressemblait, pour les Grecs, à un charabia « bar-bar »1. Le terme « barbare » a ensuite été utilisé par les Romains pour nommer les peuples qui se trouvent à l’extérieur du limes, dans le« Barbaricum », la « terre des Barbares »2, c’est-à-dire hors de leur autorité : l’« Imperium »

                        source Wikipédia

                      • Agafia Agafia 22 décembre 2015 19:50

                        Faut-il une guerre pour sortir de notre époque morose et indécise ? dixit l’auteur...


                        En voilà une idée de génie !! ^^

                        • Moonlander Moonlander 22 décembre 2015 22:15

                          La dernière fois qu’il s’est posé la question doit bien remonté a 1900 et quelque chose on n’est pas a une prés surtout quand ca reste nucléaire de jeux.


                          • ben_voyons_ ! ben_voyons_ ! 22 décembre 2015 22:24

                            13 novembre 2015 : 130 morts à Paris.

                            Printemps 1832 : plus de dix-huit mille morts à Paris, morts du choléra...
                            1832, à l’échelle de l’humanité, c’est hier, à peine.

                            Les bactéries et les virus sont les plus grands terroristes de la planète ; les plus efficaces aussi.

                            Quant à la guerre, on est en plein dedans,
                            celle de tous contre tous,
                            de chacun contre chacun.
                            Il suffit de lire les faits divers, infime reflet de la réalité, d’ouvrir ses yeux et ses oreilles.
                            Ce n’est pas une guerre bruyante, une guerre classique, avec des soldats, des armes meurtrières, des champs de bataille.
                            C’est une guerre d’un autre genre, inédite, sournoise, perverse, « silencieuse », lente... mais profondément destructrice.
                             


                            • Moonlander Moonlander 22 décembre 2015 22:37

                              http://3.bp.blogspot.com/-fLedGwNHl48/VnctsJH858I/AAAAAAAAm6Y/3h5VXmf-Y2Y/s640/Miss%2BV.jpg
                              c’est bizarre j’ai eu un fusil de chasse comme cadeaux avec plein de trous de balles.


                              • Eezniaw 23 décembre 2015 08:19

                                Bonjour,
                                Je ne vois pas dans quelle mesure cette crise systémique est en train de se résorber. Si c’est par le conflit armé actuel, je pense que c’est dans le prolongement de notre modèle de croyance économique.
                                Ce modèle économique, qui par laissez fairisme, à volontairement ou involontairement (peu importe) omit de prendre en compte deux facteurs évident de nos problèmes actuels :
                                1-Les ressources (crise énergétique)
                                2-Les déchets (crise climatique)
                                C’est un modèle hors-sol.
                                La guerre (même globale) est une solution court-termiste. La société doit changer plus profondément (sortie de l’individualisme et désurbanisation notamment).

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès