Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Fiche récapitulative sur la moralité discutable de la représentation (...)

Fiche récapitulative sur la moralité discutable de la représentation nationale

« Chers députés et sénateurs, très chers présidents de la représentation populaire... »

Qu’auraient-ils à faire d’une lettre ? Ne restons plus aussi naïfs. L’objet de cet article est d’informer, de rappeler, quitte à ressasser parce que nous oublions trop souvent les piqûres de rappel. Ce qui explique cette fiche comptable avec, pour le citoyen, sa contribution dans la colonne "débit" et l’insatisfaction ressentie paradoxalement "créditée".

Pour l’exercice de la démocratie, l’élu a un coût et les citoyens contribuent à :

 7100 € bruts mensuels d’indemnité (1)
+ 6412 € de frais mensuels de mandat (1)
+ 9138 € de crédit mensuel (collaborateurs à payer) (1)
+ 8108 € / mois (90 millions d’€/année des fonds de réserve de l’AN pour les « bonnes œuvres des circonscriptions » ? ) (3)
+ 3615 € (43385 € de dotation/parlementaire/an aux partis politiques) (4)

Total 34373 euros par mois !

Attention, notre cher député ne dispose que de 13512 euros, ce qui fait que la pratique légale (morale ?) de l’embauche de collaborateurs permet d’employer le conjoint (Bartolone par exemple)... une part de ces 9138 €... Du beurre dans les épinards ou la contribution à la lutte contre le chômage ?

Quant au cumul légal des mandats (est-ce moral ?), il permet d’engranger 2757 € supplémentaires d’indemnités plafonnées. Plus de 75 % des élus cumulent (leur mission de législateurs n’est pas assez prenante) !

Mieux ! tout ce qui dépasse les 2757 € doit être "écrêté" (oh la belle formule !) et notre cher élu redistribue la manne à des collègues moins bien lotis. Excusez-moi de me laisser aller à imaginer une scène « T’as pas voté pour moi, tu n’auras rien ce mois-ci ! ». Tout reste légal et ce sont eux qui font les lois !

Est-il utile ou est-ce mesquin de rappeler les autres avantages ?
+ 92 billets d’avion / an (en métropole) (1)
+ billets SNCF 1ère classe (1)
+ gratuité de la RATP (1)
+ remboursement des frais de taxi (1)
+ mise à disposition de 20 voitures avec chauffeur (1).
+ 5 abonnements téléphoniques (1)
+ abonnement internet (1)
+ affranchissements dans le cadre du mandat (1)

Quant au président du Palais Bourbon, encore lui, il touche (ce doit être comparable pour l'autre palais du Luxembourg) :

 14000 € de plus que l’élu de base et coûterait

+ 53347 € en avançant une moyenne ? (15 millions d’€ de la réserve parlementaire réservés à 23 élus spéciaux [1 président de l’AN, 6 vice-présidents, 3 questeurs, 12 secrétaires, 1 président du budget, 1 rapporteur-général dudit budget])

Total2 : 93612 euros par mois ! Est-ce possible même si ce n'est pas ce qu'il touche ?

Toutes ces sommes représentent, sauf erreur(5), 50 % environ du budget de l’Assemblée Nationale, l’autre moitié se répartissant à raison de 25 % pour le personnel et autant pour l’entretien des locaux et les travaux.

Sources : (1) fiche 17 de l’AN
 (2) « Le Canard Enchaîné » cité par « L’observatoire des subventions »
 (3) « Le Monde »
 (4) Vie publique, le « Figaro ».

 (5) erreurs probables sur le détail des sommes mais ne remettant pas en cause le bien fondé de l'info.

Ce récapitulatif incomplet mériterait d’être vérifié, approfondi et se doit de répondre à l’exigence de transparence. Que doit-on comprendre notamment lorsque l’idée que nos représentants ne paieraient pas les mêmes impôts que tout le monde est évoquée tout comme le fait que leur retraite paraît particulièrement avantageuse ?

A suivre...


Moyenne des avis sur cet article :  4.69/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 17 avril 2013 10:07

    Les chiffres sont assourdissants et vertigineux , difficile à suivre , je n’ai même pas voulu lire le détail.


    Bande de voleurs ces députés ....

    Philippe 

    • Lieutenant X 17 avril 2013 10:38

      Mais dans cette « exercice » de transparence, Mr Cahuzac aurait-il déclaré son compte à Singapour ? smiley
      Non. Mais là où la transparence aurait été beaucoup plus « amusante » (mais que nous n’aurons jamais), c’eût pu être sur les comptes et financements des partis politiques, des syndicats ou encore des associations dites « d’utilité publique » (SOS Racisme, MACAQ, CRAN, ActUp,...)...


      • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 17 avril 2013 15:02

        D’autant plus d’accord avec vous que je viens de vérifier d’autres chiffres astronomiques, à savoir plus de 50 millions versés à deux associations du personnel des finances (logement et loisirs vacances) !


      • JL JL 17 avril 2013 11:33

        On est pas loin du milliard par an, là, pour les députés plus les sénateurs. Et sans compter les élus du Mille feuilles.


        • subliminette subliminette 17 avril 2013 12:17

          Eh ben moi je trouve ça insuffisant, leurs « salaires » !

          Regardez ce pauvre Manuel Vals, le 15 du mois il lui reste 100 € sur son compte.
          Comme moi.
          Vous trouvez ça normal ?
          Ces gens-là ont des besoins que nous n’avons pas, nous, pauvres RMIstes, RSAistes et autres smicards : manger dans un resto chic, s’habiller chic, se cultiver snob, rouler carosse, briller en société, manger plus qu’à leur faim, faire semblant de travailler...

          Pensez un peu : ils n’ont même pas droit aux restos du coeur, ni au vestiaire du secours catholique.

          Alors, vraiment, je vous trouve vraiment très durs avec nos pauvres tortionnaires.

          (Subliminette, atteinte du syndrome de Stockholm)


          • Epiméthé 17 avril 2013 14:39

            Mettons les hommes politiques au chômage en écrivant nous même notre constitution et en votant nous même nos lois. 


            • bernard29 bernard29 17 avril 2013 14:54

              enrichissement sans cause ;

              un député ou un sénateur qui au lieu de payer un loyer pour sa permanence locale, fait un crédit et rembourse une mensualité, sera à la fin d son mandat propriétaire d’une maison ou d’un appartement supplémentaire.

              d’où proposition ; les permanences des députés ou sénateurs doivent se faire dans la mairie de leur ville d’élection.

               

              par ailleurs vous oubliez le scandale des réserves parlementaires ( 130 000à 150 000 euros /an) qui permettent aux députés et sénateurs de distribuer de l’argent à leurs amis ou clients et collectivités locales sur leur circonscription . ( Associations qui ne sont pas toujours à jour de leur conformité légale, et qui peuvent être créées pour l’occasion, ça c’est vu).


              • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 17 avril 2013 15:04

                J’ai compté ces « réserves parlementaires » potentiellement corruptrices...


              • LE CHAT LE CHAT 17 avril 2013 15:36

                et dire que Moscovici après 20 ans en temps que parlementaire français et européen n’a pu se payer qu’un pauvre petit appart à 200 000 € , quel piètre gestionnaire ! et c’est lui qui s’occupe du budget !!!!!
                avec une tel somme , le plus nul des nuls aurait au moins pu se payer une villa de minimum 200 m2 habitables sur 3000 m2 de terrain avec piscine !!!


                • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 17 avril 2013 16:43

                  Sauf que Bayrou prétend qu’on ne peut s’enrichir en politique et si vous aviez entendu ce constipé de Finkelkraut se borner à comparer avec les revenus excessifs des managers salariés ! 


                • BA 17 avril 2013 19:48
                  Mercredi 17 avril 2013 :

                  Claude Bartolone rattrapé par la transparence.

                  La farouche opposition de Claude Bartolone à la publication du patrimoine des élus lui vaut ce mercredi deux petits tacles. Un premier, sur le ton de l’humour, du Premier ministre Jean-Marc Ayrault. 

                  Un second du Canard enchaîné qui publie une photo — fait assez rare dans ses colonnes —, de la très design maison d’architecte de l’ex-président (PS) du Conseil général de Seine-Saint-Denis, aux Lilas. 

                  C’est un Jean-Marc Ayrault un brin caustique qui a d’abord rétorqué ce mercredi que « pour être au gouvernement, il faut publier son patrimoine », en réponse à une question sur les espoirs prêtés au président de l’Assemblée nationale de lui succéder à Matignon. Or, Claude Bartolone a exprimé à plusieurs reprises son opposition à la publication du patrimoine des élus. 

                  « Non, je plaisante... J’ai beaucoup de respect pour le président Bartolone, qui fait un excellent travail », a aussitôt ajouté le Premier ministre, qui s’exprimait devant l’Association des journalistes parlementaires (AJP).

                  Une villa estimée à 2 millions d’euros.

                  Dans les kiosques, c’est une autre surprise qui attendait l’occupant du perchoir. L’hebdomadaire satirique évoque en détails, à partir de la fiche descriptive de l’architecte RVA, la luxueuse demeure de l’élu socialiste construite dans les hauteurs des Lilas (Seine-Saint-Denis) en 2003. 

                  « Selon les professionnels interrogés par Le Canard Enchaîné, cette villa vaut, au bas mot, 2 millions d’euros », écrit le journaliste.

                  « La notoriété du client conditionne une relative discrétion de la façade principale sur la rue, dans une zone pavillonnaire calme de banlieue, expliquent sur leur site Internet les architectes Philippe Vignaud et Dominique Renaud. Ces contraintes façonnent largement la relation à la rue qui souhaite exprimer modestie, ancrage au sol et pérennité. »

                  La maison de 380 m² « trône sur la ligne de crête, qu’elle partage avec les forts de Romainville et de Noisy » détaillent les architectes avant d’ajouter que « ce promontoire lui offre une vue imprenable sur Paris ».


                  • Franckledrapeaurouge Franckledrapeaurouge 17 avril 2013 21:59

                    Bonsoir,


                    Très bon article, mais que je trouve réellement choquant.

                    Cela est tout simplement effarant, les sommes versé et les avantages

                    à gogo que s’attribue La caste politicienne. 

                    c’est tous simplement scandaleux, je vais vous demander de faire un

                    petit effort d’imagination.

                    Vous voyez les dorures,

                     les bureaux et tous le personnel qui gravite autours d’eux pour les servir,

                     à l’assemblé Et au sénat.

                     Combien cela coûte ça aussi, les fleurs, les bons vins, les caves à cigare...

                    Il faudrait qu’en même qu’ils arrêtent de nous prendre pour des pommes, 

                    il est grand temps que ces personnes fassent preuve d’un peu plus d’humilité, 

                    et se mettent enfin à travailler pour le peuple qu’ils sont censé représenter, 

                    qu’ils arrêtent de mener la grande vie avec notre argent

                    Et qu’ils arrêtent de trahir le peuple français au profit de la finance internationale.

                    Cordialement

                    Franck



                     

                    • chmoll chmoll 18 avril 2013 08:55

                      l’assemblée , ressemble plutot à un magasin d’aspirateur du pognon public

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès