Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Fillon devra séparer les bons « cons » des vrais « nuls »

Fillon devra séparer les bons « cons » des vrais « nuls »

Comme il l’avait annoncé après son élection, Sarkozy jugera ses ministres sur leurs résultats. Fillon sera chargé de noter les élèves. Une habile façon de justifier d’éventuels remaniements et de ne pas simplement subir le cours des choses. Le président n’aime pas ce qui lui échappe.

En vertu de quoi un ministre échapperait-il à ce fameux entretien annuel d’évaluation en cours dans toutes les entreprises de France ? Ce bon sens bien de chez Sarkozy s’est matérialisé par la mise en place d’un système d’évaluation, donc, visant à mesurer la qualité du travail des ministres. Savoir s’ils font bien leurs devoirs, ni plus ni moins. On ne sait pas encore si des notes leur seront attribuées, mais l’on sait déjà que certains auront du mal à atteindre la moyenne, et pas des moindres : Hortefeux, à commencer par lui, n’a pas expulsé suffisamment d’étrangers, n’a pas réalisé le budget, et se trouve du coup d’emblée sur la sellette. Son « amitié » avec le chef de l’Etat pourrait lui permettre de passer à l’oral de rattrapage, mais rien n’est sûr. Michèle Alliot Marie, elle, se retrouve relativement désarmée niveau amitié : Sarkozy la déteste, depuis le début, et n’a pas du tout apprécié ce qu’il appelle son « invisibilité » dans les médias. Parce que pour Sarkozy, un bon ministre est un ministre qui se voit, et surtout là où ça chauffe. Michel Barnier, lui non plus, selon Le Canard enchaîné, n’atteindrait pas la moyenne, loin s’en faut, même s’il s’agirait là plus d’une incompatibilité d’humeur que d’un réel manque d’efficacité de la part du ministre. Christine Lagarde devrait elle aussi passer à la trappe, trop maladroite. Selon Le Monde, l’autre Christine, Albanel, ministre de la Culture, serait évaluée entre autres sur le taux de fréquentation des musées, ou la part de marché des films français en France. Heureusement, le nouvel Astérix arrive bientôt sur les écrans : s’il connaît le succès du précédent, Albanel sera encore en place en 2012, pour assister à la revanche Sarkozy-Royal.

Peu de ministres, en fait, peuvent dormir tranquilles. Il faut dire que le président, qui raffole des grandes filles anciens mannequins, a pris l’habitude de traiter ses « collaborateurs » de « cons » ou de « nuls », qualificatifs chantants qu’on a pris l’habitude de lire dans Le Canard depuis de longues semaines. Ces « cons » et ces « nuls » à qui il conseillait d’ailleurs encore récemment de profiter du moment présent : « Soyez content d’être au gouvernement. Pensez que toute leur vie il y a des gens qui rêvent d’être ministre et qui ne le seront jamais. Vous ne le resterez pas tout le temps, alors soyez heureux de l’être ». Dans ce « vous » personne n’est exclu, pas même son amie Rachida, pas même Fadela, qui a déjà prévenu qu’elle ne voterait pas pour le chef en 2012, avant de se rattraper aux branches dans la cour de l’Elysée en assurant qu’elle votera « pour le candidat qui fera des réformes », avant d’ajouter que le « président, en ce moment, il en fait ». C’est peut-être cela le premier effet « évaluation » : avoir des ministres qui l’ouvrent, et qui, dans la seconde qui suit, font machine arrière pour regagner quelques points précieux. Hervé Morin, lui non plus, centriste équestre, qui vient de se remplir le porte-monnaie en vendant à une famille de Dubaï un de ses pur-sang (5 à 6 millions d’euros quand même, selon Le Canard), Morin donc n’est pas sûr de passer l’hiver. Sarkozy a d’ailleurs trouvé que sa vente de cheval faisait « mauvais genre » et qu’il ferait mieux de vendre des Rafale.

Sarkozy va-t-il donc virer tout le monde ? Certainement pas, ça tendrait à prouver qu’il a dirigé une équipe de cancres, cancres qu’il avait lui-même choisis. Il doit remanier, il le sait, il faut changer une équipe qui ne gagne plus trop, ne perd pas beaucoup non plus, mais dont le style de jeu laisse à désirer. Séparer les bons « cons » des vrais « nuls », en quelque sorte. C’est pas encore le PSG, le gouvernement, mais c’est loin du Barça ! Sarkozy doit remanier, donc, mais selon quel calendrier ? Les Municipales approchent, changer avant serait peut-être risquer de semer la zizanie, changer après, si défaite il y a serait un aveu d’échec, le débarquement classique et souvent sans effet de l’entraîneur après une suite de mauvais résultats. Non, le mieux pour Sarkozy, serait que l’UMP triomphe lors des Municipales : alors là, il pourrait remanier comme bon lui semblerait, ouvrir encore s’il le faut, placer Bernard Laporte à l’écologie, Borloo aux Sports ou Bachelot aux Finances, faire n’importe quoi ! Un succès notoire de l’UMP aux Municipales permettrait au chéri de Carla d’en finir avec toute trace d’opposition et peut-être du coup, de se montrer indulgent sur les appréciations du bulletin. « Peut mieux faire » deviendrait alors « Doit continuer ». Un rêve en bleu pour tous les ministres sur siège éjectable, tellement nombreux, tellement inquiets sur leurs chiffres, leur communication, qu’on devrait les voir partout, tout le temps, dans les jours qui viennent, à s’agiter comme des pauvres diables en espérant faire monter leur note.

Le gagnant dans tout cela, c’est Fillon. Le Premier ministre qu’on dit « fantôme » ou « fantoche » se voit là attribuer la responsabilité de faire passer les entretiens d’évaluation. C’est lui qui recevra, un par un, ces messieurs de l’ouverture, ces mesdames de la majorité, ces messieurs dames du gouvernement, pour faire avec eux le point sur leur action depuis qu’ils sont en place. Une vraie partie de jubilation pour le très effacé Premier ministre, lui qui peut du coup railler la presse en assurant qu’un remaniement intervient quand on s’y attend le moins. François Fillon, et ça ne lui est pas arrivé souvent, voit là comme une première vraie preuve de la « confiance » que lui témoigne à tour d’interviews Sarkozy. D’un seul coup, et d’une inattendue manière, il devient, enfin, le chef. Celui qui juge, celui qui tranche, ou presque. A la fois surveillant général et professeur principal. Il peut siffler la fin de la récréation pour certains ou une possible promotion pour d’autres. On paierait presque pour être dans son bureau lors des entretiens. C’est d’ailleurs sur ce point que Sarkozy pourrait innover, en poussant le bouchon un peu plus loin possible : retransmettre en direct à la télévision les entretiens d’évaluation ! De la politique-réalité qui ferait de l’audience, on n’en doute pas !

Sarkozy a raison : il est normal que les ministres aient des comptes à rendre. Sans soute une de ses mesures les moins farfelues. Il semble cohérent de leur donner une feuille de route et de vérifier, régulièrement qu’ils la respectent. Sinon la feuille de route ne sert à rien, elle n’est que belles paroles et promesses de vent. Mais si Sarkozy veut que son gouvernement gagne en efficacité et en performance, il doit d’abord lui accorder une réelle autonomie, en arrêtant de tout faire à sa place. Il est une des causes de « l’invisibilité » de certains de ses ministres. Fillon, lui-même s’en était plaint. En 2008, Sarkozy doit comprendre qu’il ne peut être plus longtemps juge et partie, sous peine d’exploser en route. Sans repêchage.


Moyenne des avis sur cet article :  3.73/5   (66 votes)




Réagissez à l'article

136 réactions à cet article    


  • geo63 (---.---.90.11) 4 janvier 2008 09:58

    Cette nouvelle gesticulation laisse un sentiment de malaise, non ? Si les Ministres ne se sentent pas dévalués et méprisés, c’est qu’ils ont l’échine très souple. Le « leader » a multiplié les discours déstabilisants avec des motivations fumeuses et empiété en permanence sur leurs fonctions, il se pose maintenant en juge. Je regrette mais dans la gestion d’une entreprise digne de ce nom le rôle du PDG serait également sur la sellette...


    • Napakatbra Napakatbra 4 janvier 2008 13:35

      Puisque, selon Sarkozy, notre devenir est tout tracé depuis l’enfance...

      J’en ai retrouvé quelques uns, notamment celui-ci (question de qui s’agit-il ?) :

      - Nul en Anglais malgré plusieurs séjours linguistiques

      - Soutient mordicus avoir parlé des droits de l’homme dans son interrogation d’histoire, sans que personne ne l’ait entendu

      - Très mauvais en comptabilité, confond toujours actif et passif

      - Ne pense qu’à s’amuser avec les filles

      - Promet des places près des radiateurs à ceux qui voteront pour lui à l’élection des délégués de classe

      - A demandé à ce que les délégués de classe puissent avoir une augmentation de 170% de leurs rations à la cantine

      - A promis à ses professeurs d’avoir de bonnes notes à l’avenir et de parler d’eux, en bien, au recteur

      ... Elément prometteur et volontaire mais un peu nerveux, croyons en ses promesses, à vérifier...

      La suite de la notation des ministres de Sarkozy ici


    • Helion Helion 4 janvier 2008 10:05

      Excellent article

      « Moi je veux mourir sur scène, devant les projecteurs ! »

      Politique Spectacle : Fillon 2007 + ENDEMOL = Politik-académy avec dans le rôle de Pascal NEGRE le président lui même.

      A croire qu’auparavant les ministres n’étaient pas évalués ! Sans doute mais pas sur scène !

      J’attends avec impatiente et délectation comme le laisse entrevoir l’auteur, le prochain remaniement par vote SMS devant les téléspectateurs.

      Finale Fadela-Rachida


      • tseparis tseparis 6 janvier 2008 02:13

        @ Helion

        bien vu. Ce n’est qu’une autre forme de diversion « populiste ».

        En fait, pendant que les blaireaux suivront le classement, le « top 50 », je fourguerai en douce la révision de la Constitution (dont aucun media ne dit toujours mot) nécessaire à l’adoption du traité de Lisbonne. Et dans/de cette révision constitutionnelle les coups bas, la karcherisation de quelques articles d’icelle qui me gênent (c’est-à-dire qui gênent mes amis, les vampires néolibéraux ) bien dissimulée pour le moment sous mes différents écrans de fumée sur-médiatisés. smiley

        voir : http://tseaparis.noosblog.fr/carnet_du_desert_/2007/12/de-la-diversion.html


      • tvargentine.com lerma 4 janvier 2008 10:08

        @Lilian Massoulier (Nice)

        Je sais pas si c’est vous qui avez supprimé un commentaire qui ne correspondait pas à votre article de brosse a reluire du camarade démago MONTEBOURG

        Il est normal que le gouvernement se sépare des éléments les moins bons et fasse rentrer des hommes ou des femmes d’ouverture.

        La nouvelle gestion dynamique de la politique française est un politique correspondant à l’attente des français.

        2008 sera l’année du changement profond et sera l’année de la croissance et de la baisse du chomage.


        • superesistant superesistant 4 janvier 2008 10:15

          allez hop j me suis dit je n’écrirai plus sous un post de lermaphrodite de la politique, mais je suis agréablement surpris, il possède des dons de voyance... chouette !

          de toute façon si les chifres ne vont pas dans le bon sens, suffit de les manipuler un poil et çà collera à la volonté de not’ reiss à nous...

          cette fois ci c’était la dernière....


        • Zalka Zalka 4 janvier 2008 10:35

          Aaaah bon ? Je croyais que c’était 2007, l’année du changement avec l’élection de Sarko. Vous êtes sûr que ce ne sera pas 2009, l’année où Sarko n’aura pas d’échéance électorale à surveiller et pourra réaliser la véritable rupture ? Ou 2012, lorsque Sarko n’aura plus à penser à une réelection ?


        • roOl roOl 4 janvier 2008 11:18

          mais oui, le changement qui ne change pas d’un candidat sortant qui re-rentre dans les habitudes...

          Les evaluations de ministres sont vielles comme la 5eme république, il faudrai manqué d’esprit comme une theiere pour ne pas en convenir.

          Lerma, au fait... beeeeeeeeeh


        • superesistant superesistant 4 janvier 2008 10:08

          que quelqu’un vous entende mr massoulier et que not présipauté explose en route...

          malheureusement ( ou heureusement c’est selon.. ) je le sens bien plus fort que çà et ce n’est pas un remaniement qui serait un aveu d’echec puisque justement il nous montrerait qu’il n’a pas peur de réviser ces jugements et donc de se remettre en cause pour faire avancer la France...

          mon entretien d’évolution approche. Mon chef, par contre, ne me prend pas tout mon travail.. ce serait plutôt le contraire ! mais n’est pas omnichef qui veut !

          et vive le privé hein !!


          • Bulgroz 4 janvier 2008 10:09

            Quel interet de lire un article au titre tant haineux et tant rempli de fiel.

            Qui est responsable d’une telle derive qui fait plonger Agoravox dans les basfonds de l’insulte ?

            Est ainsi que l’on crache sur la France ?


            • Gilles Gilles 4 janvier 2008 10:34

              Bulgroz

              « Est ainsi que l’on crache sur la France ? »

              Mais non mon gars, on veut justement la sauver la France. Le meilleur moyen est justement de montrer que l’équipe de pèquenots au pouvoir mine le pays et son avenir et en conséquence nous devons agir ou au moins ne pas ménager nos critiques

              Je vois que vous êtes resté dans cette réthorique militaro-fascisante qui veut que lorsque on critique le Chef, s’est à toute la nation que l’on s’en prend et que le seul rôle du citoyen est d’obéir aveuglément au Guide

              Les temps ont changé


            • snoopy86 4 janvier 2008 12:10

              @ Ludo

              « snoopy (pourtant militant de droite et sarkoziste de première heure) »

              Désolé Ludo ; pas militant de droite ( je l’ai été, trés à droite, mais il y a bien longtemps et c’était surtout pour faire du sport) ni sarkozyste de la première heure. Sarkozyste par défaut et par intérêt bien compris, ayant surtout cherché à éviter l’autre...


            • Bulgroz (---.---.77.20) 5 janvier 2008 06:28

              et bien Gilles et pour etre dans l’air du temps et bien dans le ton d’Agoravox, je te dis que toi et les autres etes des sombres connards.

              Constructif, non ?


            • Bulgroz (---.---.77.20) 5 janvier 2008 06:35

              Moi aussi, Ludo, je vais avoir l’esprit critique contructif et bien dans l’esprit des titres d’Agoravox : t’es un con et un nul, mais c’est pas un scoop.

              Constructif enough ?


            • arturh (---.---.119.83) 4 janvier 2008 10:10

              Seulement 4 articles antisarkozystes en une d’Agoravox aujourd’hui ? Qu’est-ce qui se passe les journalistes citoyens ? Vous fatiguez ? smiley


              • roOl roOl 4 janvier 2008 11:19

                toi tu te fatigue pas par contre smiley


              • Niamastrachno Niamastrachno 4 janvier 2008 14:14

                Ben ce qui se passe, c’est qu’il y a de plus en plus d’articles racontant ce qui se passe, ça ne devrait pas t’étonner ! Des résultats de plus en plus aberrants, des décisions contradictoires, des ambiances m’as-tu-vu dignes des derniers quotidiens paparaziques britanniques, et ça fait tranquille AU MOINS 4 articles antisarkozystes !

                Ce qui m’aurait étonné mOI c’est qu’il y ait UN SEUL article prosarkozyste en ce moment smiley


              • Niamastrachno Niamastrachno 4 janvier 2008 14:15

                D’ailleurs à bien regarder, les commentaires - constructifs - des pros sarkozystes en sont réduits à de vagues protestations...

                Le style lerma pour tous ? smiley


              • Adama Adama 4 janvier 2008 14:20

                Cow-boy, t’ es sur agoravox ici, le repaire des frustrés de la gauche ! smiley

                Au fait, c’est quoi la GOôche ?


              • Niamastrachno Niamastrachno 4 janvier 2008 14:34

                la gOôche moi ché pas, mais si c’est tellement le repaire de la gOôche, je me demande bien ce que tu fais là, et ce qu’attendent les canards de france et de navarre pour à nouveau chanter les louanges du messi...


              • Adama Adama 4 janvier 2008 14:37

                Moi pas être de Goôooooche ni de Droite, je suis anar !

                Mais un anar juif smiley

                Shabat shalom.


              • (---.---.0.150) 4 janvier 2008 16:33

                Adama, vous n’êtes qu’un sioniste d’extrême droite, alors, Je vous en prie, n’insultez pas les juifs et les anars.


              • roOl roOl 4 janvier 2008 16:41

                ... mais quand arrivera t’on a se degager de cette vision gauche / droite / milieu ...

                Une idée, si elle est bonne na pas besoin de savoir si elle vient de gauche ou de droite pour exister.

                Comme tout concept, elle est reprise, par la suite, par un dogme, qui sert le interet d’une ou d’un groupe de personne.

                Je vous invite a reconsiderer la politique et vos etats d’ame sans clivage... juste avec vos neurones smiley


              • C.Laborde (---.---.45.139) 6 janvier 2008 14:53

                Désolé, mais le clivage existe de fait.

                La droite, c’est la promotion de l’individualisme jusqu’à l’égoïsme, la gauche, c’est la solidarité au sens large.

                Donc, un libéral socialiste qui prône l’économie de marché et la concurrence « libre et non faussée » n’est pas de gauche. Le clivage doit se faite non sur l’étiquette, mais sur le contenu.

                Donc, votez à droite si vous préférez le Darwinisme social.


              • roOl roOl 7 janvier 2008 14:03

                c’est de l’obscurantisme...


              • yasunari yasunari 7 janvier 2008 15:49

                Anar juif, sans problème, mais anar sionniste, ça me fait bien marrer...


              • Adama Adama 7 janvier 2008 15:54

                Sionniste connais pas sioniste c’est mieux smiley

                Mon petit riez, ça vaut un bifteck !


              • ZEN ZEN 4 janvier 2008 10:14

                Démagogie ! Même le Figaro critique cette disposition comme un pas de plus vers la dépolitisation , la technocratisation des institutions, la course en avant vers ce qui caractérisait le blairisme :l’obessession des statistiques, des « targets », créant de nouvelles bureaucraties parasitaires.

                Les instances gouvernementales ne sont pas des administrations comme les autres. Elles relèvent d’abord d’objectifs qualitatifs et d’orientations politiques.


                • Marsupilami Marsupilami 4 janvier 2008 10:18

                  De ce fait extrêmement grave, Massoulier a évidemment fait un article superficiel et pipole sans donner la principale information : qui est ce capinet d’audit qu’aucun citoyen n’a élu mais qui va contrôler le travail gouvernemental ? Il s’agit de Mars @ Co. Lisez la présentation de leurs activités : c’est du pur bizness technocrate au profit d’une méritocratie qui s’auto-sélectionne. Le contraire de la démocratie.


                  • snoopy86 4 janvier 2008 10:25

                    @ Marsu

                    Ou as tu trouvé l’info sur le fait que cet audit serait confié à Mars and co ?

                    Parce que si c’est vrai c’est qu’ils ont trouvé un fromage à un pote.

                    Mars and co a été fondé par Dominique Mars, centrale, MBA Harvard, ancien de Boston Consulting Group et membre....du club du Siècle...


                  • Marsupilami Marsupilami 4 janvier 2008 10:29

                    @ Snoopy86

                    C’est Le Monde qui a donné cette information. Dominique Mars est effectivement membre du Siècle... comme nombre de hauts hiérarques socialistes d’ailleurs !


                  • superesistant superesistant 4 janvier 2008 10:33

                    on va causer proactivité, effi-excellence ou effiqualité !

                    en fait on va utiliser des termes pompeux, payer des consultants une fortune et sortir une petite plaquette en quadrichromie qui nous expliquera que le gouvernement fait de son mieux pour atteindre des objectifs ambitieux mais réalisables.. les brebis galeuses seront écartées discretement ( épiphanie, Paques ou autre pont du 1er mai.. )

                    les ministres sont quand même en CNE, embauchés pour 5 ans mais virables n’importe quand.. le monde du précaire reste sans pitié.. smiley


                  • Marsupilami Marsupilami 4 janvier 2008 10:33

                    Mars & co a refusé de confirmer à l’Express cette information du Monde.

                    Combien ça va coûter ce truc de talent-scout à talonnettes ?


                  • Bernard Dugué Bernard Dugué 4 janvier 2008 11:41

                    Marsu, il devrait y avoir un article sur ce sujet, de Céphale si ma mémoire est bonne


                  • Marsupilami Marsupilami 4 janvier 2008 13:44

                    @ Ludo

                    Peu importe. Le problème est autre : pourquoi recourir à un cabinet d’audit ultralibéral alors que l’administration dispose déjà d’institutions financées par le citoyen-contribuable comme la Cour des Comptes, les organes d’inspection des Ministères, etc...). Pourquoi les remplacer par un cabinet privé étatsunien dont le fondateur Dominique Mars est un Français converti au big bizness étatsunien ? A ce moment-là, autant supprimer tous ces organismes de contrôle étatiques (ça ferait des économies, euh, faut voir : combien va coûter Mars & Co ?) et privatiser l’Etat.

                    Si Sarkoricain considère l’Etat comme une entreprise dont il est le PDG qu’il le dise. Ce sera plus clair. En attendant j’ai un peu fouillé sur le net pour voir si Mars & co avait des références en matière de gestion du bien public et de politique. J’ai rien trouvé. Par contre, si je me réfère au Canard Enchaîné et à l’opinion qu’a Sarkoricain sur tous ceux qu’il embauche, les méritocrates autoproclamés de Mars & Co, ça doit être une sacrée bande de « nuls » qu’il faudra virer lors du premier rapport de la Cour des Comptes sur leurs audits !


                  • masuyer masuyer 4 janvier 2008 14:28

                    Snoopy, je confirme pour Mars & Co, entendu sur France-Inter ce matin.

                    Par contre merci pour l’info, depuis ce matin je me demande qui est le pote.

                    Au fait, je te présente mes voeux (afin de ne pas être en reste vu que tu m’as adressé les tiens sur un autre fil).


                  • Marsupilami Marsupilami 4 janvier 2008 15:16

                    Chiffre d’affaires de Mars & Co : non communiqué. La transparence de la gouvernance est en marche...


                  • Jocrisse Jacques 4 janvier 2008 15:44

                    Marsupilami,

                    « De ce fait extrêmement grave, Massoulier a évidemment fait un article superficiel et pipole sans donner la principale information : qui est ce capinet d’audit qu’aucun citoyen n’a élu mais qui va contrôler le travail gouvernemental ? »

                    Où avez-vous appris ce que vous écrivez ? Evidemment, Massoulier ne pouvait pas donner une information qui n’a germé que dans votre tête.

                    La vérité est la suivante : ce cabinet d’audit privé est chargé de construire et fournir des outils d’évaluation qui n’existent pas et il n’a pas pour mission de conduire les évaluations.

                    Je ne peux que supposer que cela vous arrangeait d’écrire cela pour dénoncer une nouvelle atteinte à la démocratie . Perdu !

                    Et même si l’article est superficiel, le début de la conclusion est exact. Il est temps que l’action ministérielle soit évaluée sur des critères connus et sur des objectifs définis et les résultats doivent être communiqués

                    Il serait également temps que l’utilisation des dépenses publiques soient gérées et contrôlées efficacement. L’ampleur du chantier est considérable.

                    Pour terminer, je pense que malgré son ignorance culturelle « encyclopédique » (selon nombre de contributeurs Agoravox, mais ceux qui l’écrivent ont-ils les outils adaptés et le niveau suffisant, un peu de modestie...), Sarkozy est l’un des seuls politiques actuels capable de moderniser la gestion de notre pays comme l’ont fait Blair et Zappatero.

                    Avec mes meilleurs voeux 2008.

                    Jacques qui habitait il y a très longtemps à St Apo, puis rue du faubourg raines ( ancienne usine Philbée et les chartreux), et scolarisé à l’école primaire Etienne Mauchaussée entre le pont de l’Arquebuse et la place Darcy .


                  • Marsupilami Marsupilami 4 janvier 2008 15:54

                    @ Jacques

                    « La vérité est la suivante : ce cabinet d’audit privé est chargé de construire et fournir des outils d’évaluation qui n’existent pas et il n’a pas pour mission de conduire les évaluations ».

                    Tu as des sources vérifiables (et de préférence non-gouvernementales) de ce que tu avances STP ?

                    Peux-tu me fournir les outils d’évaluation qui sont à l’origine de ton commentaire ? Merci d’avance.


                  • Jocrisse Jacques 4 janvier 2008 17:04

                    Marsupilami

                    Je te mets au défi de prouver ta phrase reprise en copié/collé. N’inverses pas les rôles.

                    Maintenant, je vais cesser la discussion car je viens de lire ton copain Snoopy qui revient avec votre théorie du complot (le siècle).

                    Au fait, tu peux me tutoyer, ça me fera plaisir.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès