Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Fillon, en avant vers le passé

Fillon, en avant vers le passé

Le premier tour des primaires des républicains aura été une surprise : François Fillon arrive largement en tête avec 44 % des suffrages, il est fort probable qu’il sera désigné dimanche prochain comme candidat de ce mouvement. S’il devient Président ce sera donc pour le meilleur et surtout pour le pire. Car comment croire qu’un candidat au programme ultra-libéral et donc en décalage avec le Brexit et l’élection de D. Trump et qui a servi de « collaborateur » pendant 5 ans de Nicolas Sarkozy va pouvoir changer l’avenir du pays ?

Rappelons d’abord, que si François Fillon vient du gaullisme social (il a été un proche de Philippe Seguin), il s’est depuis longtemps affranchi de ce courant de pensée et s’est converti à l’européisme et au libéralisme depuis longtemps. Il a fait semblant pendant 5 ans d’être premier ministre sans pouvoir de Nicolas Sarkozy et il est donc co-responsable de la politique qui s’est tenue à cette période, même s’il ne gouvernait pas vraiment.

Son positionnement actuel est ultra-libéral, de tous les candidats de la primaire c’est celui qui a fait le plus assaut de libéralisme : retraite à 65 ans bien sûr, repasser aux 39 h, mais aussi suppression de 500 000 postes de la fonction publique et la pire des mesures car elle risque de précipiter le pays en récession : diminution de 5 % du PIB (100 milliards d’euros) sur 5 ans des dépenses publiques, ce qui implique une forte baisses des dépenses de santé, des dépenses de la fonction publique territoriale et des dépenses de l’Etat. Avec sûrement pour effet de lancer le pays dans une récession plus forte.

Françoise Fillon a plus aux électeurs conservateurs de l’UMP, notamment les plus âgés et les plus riches (cette primaire est un rétablissement du système censitaire)  : il leur promet baisse d’impôt, pas de marche vers les mères porteuses et il s’est fait le défenseur (modéré) de plus de fermeté vis-à-vis de l’islamisme et des terroristes. Tout ce que cet électorat veut entendre (voir http://www.christophebugeau.fr).

Si sa position vis-à-vis de la Russie est plus favorable à une réconciliation, l’on verra à l’expérience quelle position il prendra vers les pays du Golfe, mais il risque d’être en décalage sur le plan économique et en matière de politique étrangère avec le nouveau courant qui se dégage en Occident. C’est donc bien en avant vers le passé que nous risquons d’avoir s’il est élu Président.

D’autant plus que sa position sur l’Europe et sur l’Euro est bien la position assumée du changement dans la continuité. Cet homme qui pourrait prendre en main le destin du pays en 2017 (à condition que son programme n’empêche pas la gauche de voter pour lui au deuxième tour), est fort mal outillé pour faire face à un début de guerre civile avec les islamistes présents en France, et à la Révolution que sa politique pourrait déclencher ! 


Moyenne des avis sur cet article :  2.52/5   (27 votes)




Réagissez à l'article

32 réactions à cet article    


  • Jeussey de Sourcesûre Jeussey de Sourcesûre 22 novembre 11:51

    Croyez-vous qu’il reviendrait aussi sur  le principe de la libre circulation des grains et la mise en place d’assemblées provinciales et municipales validées par le parlement en 1787 ?


    • Spartacus Spartacus 22 novembre 13:15

      Ho la la.

      Un ultra article d’un ultra socialiste d’un utra monde d’ultra bobos....

      Quelle horreur ultra libérale dans ce monde soviétisé ou on ultra travaille tous à 57% pour l’état....
      Pour payer des ultra fonctionnaires en ultra surnombre 

      L’utra base de l’ultra économie aux ultras bobos.
      Un emploi public supprimé = 3 emplois privés dans le secteur marchand crée.

      L’ultra exemple britannique....L’ultra démonstration


      • Ben Schott 22 novembre 13:34

        @Ultra Spartacus
         
        Vous ultra rabâchez.
         


      • Laulau Laulau 22 novembre 15:59

        @Spartacus
        C’est de l’utra connerie.


      • Pere Plexe Pere Plexe 22 novembre 18:53

        @Spartacus
        Comme à l’habitude pas l’ombre d’un argument...

        C’est pourtant facile de constater combien le projet Fillon nous ramène à Pompidou !


        (mention spéciale pour votre lien )

      • Spartacus Spartacus 22 novembre 19:06

        @Pere Plexe

        Mais bien au contraire un sympathique argument. Nous travaillons à 57% pour l’état.....

        Vous contestez ?

        Vous savez ces 57% qui remplissent votre gamelle ! 

        Et les principaux gauchistes de ce site qui ne peuvent plus s’en passer.

      • Yohan Yohan 22 novembre 20:51

        @Pere Plexe

        ben moi j’adore Pompidou et je suis très nostalgique de super époque

      • Pere Plexe Pere Plexe 22 novembre 21:09

        @Spartacus
        En quoi ces 57% (qui sortent d’ou ?) rempliraient ma gamelle ?

        Ne remplieraient il pas plus encore la gamelle des toubibs ou des agriculteurs par exemple.
        Mais aussi celle des cancéreux, des écoliers, des retraités, des labos pharmaceutiques et de bien d’autres encore.
        La votre aussi qui avez profité de l’école, de soins, de la sécurité et des infrastructures du pays !

      • Pere Plexe Pere Plexe 22 novembre 21:14

        @Yohan
        il y a aussi des fans de Napoléon ou de César...

        C’est une liberté.
        Reste que le plus souvent ils ont acté que le monde à changé et ne cherche pas à retourner dans le passé...au delà d’un WE festif par an. 

      • @Laulau
        les 10 COMMANDEMENTS DE MR FILLON

        -bapteme catho obligatoire
        - costume obligatoie a l’école pour la messe
        - des buchers pour les homos
        -retour a l ’inquisition
        - ratonnades autorisées
        -les filles-mères seront déchues de la nationalité ;; ;; ; pas d’alloc
        -les porteurs du sida seront envoyés a cayenne
        -le catholicisme devient religion d’état


      • fred.foyn fred.foyn 22 novembre 13:26

        Après les cocus de la gauche, v’là les cocus de la droite qui entrent en scène...Que ce pays est petit...


        • zygzornifle zygzornifle 23 novembre 15:03

          @fred.foyn


           Fillon représente a lui tout seul la droite pisse vinaigre .....

        • Trelawney Trelawney 24 novembre 07:38

          @fred.foyn
          Petit mais haut de plafond


        • Shawford Tyrann’s orchid 24 novembre 07:42

          @Trelawney

          Haut de plafond mais pitite bite smiley smiley


        • Zorg Zorg 22 novembre 14:00

          La vente de bébé gpa d’usine d’utérus du 1/3 monde est un progrès ... La destruction de la planète pour l’Iphone du bobo de goôôche et la surnatalité africaine (importée où pas ) aussi ... ???
          Le Passé peut être mieux. En tout cas en ex-France grand remplacée, islamisée et bétonnée aucun doute !

          Dans un livre de 2006 (Combattre les inégalités et la pauvreté. Les États-Unis face à l’Europe), le directeur de la recherche économique de Harvard, Alberto Alesina, et son collège Edward Glaeser montrent « la relation fondamentale entre fragmentation raciale et dépenses sociales en pourcentage de PIB », indiquant que
           
          plus un pays est fragmenté « racialement », moins les dépenses sociales sont élevées.
           
          http://www.atlantico.fr/decryptage/christophe-guilluy-paradoxe-c-est-qu-aujourd-hui-sont-pauvres-qui-vont-demander-fin-etat-providence-christophe-guilluy-2823113.html


          • Pere Plexe Pere Plexe 22 novembre 21:20

            @Zorg
            Question fragmentation vous en connaissez un rayon !


            Vous divisez les Français suivant leurs origines, leurs religions, leurs idées politiques, leurs niveaux sociaux...
            Difficile de fragmenter plus encore...

          • @Zorg ,,, ?? FACHISTE 100 ¨% ????

            ancien de la legion CONDOR DE L OPUS DEI DES ILLUMINATI  ????


          • lsga lsga 22 novembre 14:03

            je voulais juste rappeler que le programme de François Fillon, comme celui de Trump, comme celui de Lepen, est profondément ANTI libéral. 

             
            Merci d’apprendre la définition du mot libéral. Baisser les impôts et réduire le service public : ce n’est pas du libéralisme. Agrandir le marché, faire tomber les frontières, laisser la libre circulation des biens, des services et de personnes : ça c’est du libéralisme.

            • Zorg Zorg 22 novembre 15:54

              @air de benêt rose frigide
               
              et du marxisme


            • zygzornifle zygzornifle 22 novembre 14:18

              Et dire que s’il se retrouve face a LePen en 2017 tous les couillons de gauche vont suite a l’appel socialiste voter pour lui pour faire barrage au FN ...haaa je glousse d’avance de voir tous ces blaireaux VEAUTER pour une droite qui leur pisse dessus et qui va les éplucher comme des oignons , mon Dieu mais qu’ils sont devenus cons ces Français ils méritent amplement la merde dans laquelle ils vont se noyer ...... et le président de droite pensera mais mon Dieu qu’ils sont encore plus cons que cons , vite on va mes remplacer par des migrants car ils ne méritent même plus le statu de Français ..... 


              • Le421 Le421 23 novembre 09:36

                @zygzornifle
                Dans mon cas, je ferais comme Juppé. Droit dans mes bottes, j’irais saluer le bureau de vote et sortirais, sans voter...


              • zygzornifle zygzornifle 22 novembre 14:28

                La France a un très mauvais Karma..... Fillon est sa punition .....


                • gogoRat gogoRat 22 novembre 14:58

                   Le « en avant vers le passé » n’est imputable ni à unique homme, ni à un « programme » (... de promesses qui plus est ! - On aura remarqué comment, chez le plus osé des grands manitous , l’ex-promesse d’abroger le ’mariage pour tous’ s’est déjà dégonflée ...- ).
                   
                   
                   Le ’en avant vers le passé’ est celui de la manipulation rhétorique, de l’abus de travestissement des mots ordinaires, par lesquels un peuple se laisse vendre, achète, un stratagème de légitimation éculé en lieu et place du noble idéal de démocratie.
                   

                   Notre époque a la possibilité inouïe de permettre enfin l’expression de tous (’full duplex’ : en voie montante autant que descendante + croisée : sans communiquant privilégié + asynchrone et libre plutôt que arbitralement synchronisée). Pourtant personne ne songe à utilise cet art formidable autrement que pour gloser ou commenter les lubies d’une poignée de prétentieux créant des brigues, dont la moins minoritaire, dès qu’elle aura atteint 5% de notre population se (re-)présentera comme ’incarnant’ 65 millions d’âmes !  :->

                  ------

                  Selon les sources officielles, pour les dernières présidentielles :
                  inscrits : 46 066 307
                  abstentions : 9 049 998

                   Participants pour la ’primaire’ () : autour de 4 Millions
                   ’gagnée’ par environ la moitié autour de 2 Millions, d’où un incarneur décrété par moins de 5% des inscrits


                  • gogoRat gogoRat 22 novembre 15:41

                    à celles et ceux qui voudraient ne voir que considérations ’intellos’, théoriques, dans la dénonciation du sophisme confondant vote et ’démocratie, il devient de plus en plus urgent de faire remarquer ce B,A-BA de la logique élémentaire :
                     - si, dans un raisonnement logique, vous laissez passer (par erreur, ou pire) une seule proposition fausse (genre 2+2=5), vous pouvez alors démontrer n’importe quoi !

                    exemple :
                     ’ Un étudiant demanda au logicien anglais Bertrand Russell : « Prétendez-vous que de 2 + 2 = 5, on peut déduire que vous êtes le pape ? » « Certainement, répliqua le grand logicien... Réfléchissez un peu. Supposons que 2 + 2 = 5. En soustrayant 2 de chaque côté du signe égal, on obtient que 2 = 3. Par symétrie, on a aussi que 3 = 2 et, en soustrayant un de chaque côté, 2 =1. Maintenant le pape et moi nous sommes deux, mais, puisque 2 = 1, le pape et moi ne sommes qu’un, et donc je suis le pape. »
                    Cette propriété de la logique classique, appelée ex-falso quodlibet, énonce que, si une proposition est à la fois fausse et vraie, alors tout autre énoncé est vrai ; dans l’exemple, Russell est le pape... ’

                     
                     Alors, si jamais on admet que vote= démocratie, le futur Président, ne sera pas seulement le chef des armées, le décideur de toutes les lubies dites ’sociétales’ engageant la descendance d’un peuple (donc bien au-delà de la durée légitimationnée de son mandat ), l’arbitre suprême de ce qui doit ou non être reconnu comme ’culturel’ par le ministre qu’il nous aura imposé ... non : il (ou Elle) deviendra, entre autres, aussi : le pape !

                     De plus, s’il était si important de trouver un Président exceptionnel, ne serait-ce pas, par hasard, à cause d’un risque sérieux d’être conduits à des catastrophes graves et rédhibitoires ?

                     Alors, si une ’égalité en dignité’ est vue comme compatible avec un droit spécial réservé à 5% pour gouverner par décret, il suffira à n’importe quel Empire (sans en suspecter ici un en particulier ) de constituer un jour chez nous une brigue capable de réunir 5% de non-abstentionnistes ...
                     


                  • microf 22 novembre 16:21

                    Fillon á gauche Fillon á droite en n´entend plus que cela, la machine de propagande est en marche, et jusqu´au élection, les cerveaux des Francais seront tellement lavés qu´ils vont l´élire sans réfléchir.
                    Vous avez posez une bonne question, á savoir comment ce fait-il que celui qui a travaillé avec Sarközi pendant 5 ans va changer l´avenir du pays ? C´est question que chaque Francais doit répondre.
                    Je pense quand á moi que ce á quoi nous assistons á savoir la victoire de Fillon contre Sarközi, n´est qu´une leurre, car je ne vois pas les Francais mêmes s´ils sont des veaux comme l´a dit le Général de Gaule, l´élire comme Président en 2017. Alors ceux qui tirent les ficelles, veulent une personne qui sort de leurs rangs, ils ne veulent pas de Juppé, qui restent-ils dans le rang ? Fillon.


                    • Yohan Yohan 22 novembre 20:48

                      C"est vrai que l’auteur, avec sa tronche de 1er de la classe des années 80, fait très moderne smiley smiley smiley


                      • Le421 Le421 22 novembre 20:57

                        En avant vers le passé ??

                        Bien sûr que non !!

                        Cet homme a une parfaite vision de l’avenir.
                        Quart monde, cour des miracles, esclavage, cathé obligatoire et bûcher si nécessaire.
                        Messire Fillon, amenez-nous Dame Pénélope que les gueux festoient en votre honneur !!
                        Point de « selfies ». Prenons le temps de tableaux inoubliables !!


                        • InternetDev InternetDev 23 novembre 04:23

                          Si pour vous la gauche est Hollande Valls etc.. alors ne croyez pas qu’ils hésiterons une seconde à voter Fillon , même si la Lepen n’est pas en face. Je prédisait même (et le sera-t-on peut-être un jours) que Sarkozy voterait Hollande en 2012.

                          Fillon pourra même tenter de se faire passer pour un type de gauche en laissant le mariage pluriel en place (et tant mieux) , il lui suffira même seulement de poursuivre le programme Bankster d’Hollande (que les chiens de gardes s’essoufflent encore à qualifier de gauche) pour rester à droite en en ayant l’air (2 droite).


                          • InternetDev InternetDev 23 novembre 04:38

                            Fillon veut se croire moderne alors que la baisse du temps de travail est une logique imparable de l’histoire et du progrès technique ... quand deux balayeurs nettoient 10 rues avec sont camion balaie aujourd’hui alors qu’il n’en faisait qu’une avant, c’est que le progrès libère du temps qui in finé est gagné pour toujours.

                            Des robots font, en 10 minutes, des cartes mères qu’un seule homme ne pourra jamais réaliser en une vie. des agriculteurs cultives des hectares avec des tracteurs guidés par satellites qui savent mêmes analyser, mieux que cent ouvriers agricoles où faire des traitements. bref l’homme, et c’est le progrès qu’il a toujours cherché, se facilite tellement la tâche, qu’il n’y a plus assé de tâches à effectuer si bien que l’augmentation du temps de travail est une aberration économique et une insulte au progressisme.


                            • Le421 Le421 23 novembre 09:39

                              @InternetDev
                              C’est quand même du niveau 6ème, votre texte.
                              Et visiblement, beaucoup de français en sont resté au CM1, hélas.
                              Pour le cathé, ils ont dépassé la « confirmation », par contre !!


                            • Trelawney Trelawney 24 novembre 07:47

                              @InternetDev
                               si bien que l’augmentation du temps de travail est une aberration économique et une insulte au progressisme.


                              Dans la mesure où l’on taxe l’heure de travail pour payer la protection sociale, le travail devient une notion économique, comme l’achat de fourniture où la location de matériel.

                              Il est donc normal qu’un chef d’entreprise négocie pour dépenser le moins d’argent pour payer les salaire. C’est régressif, mais c’est la réalité.

                              Ce qui est totalement anormal et contraire au progrès, est qu’on doive obligatoirement travailler pour exister. On en vient à cette aberration qu’un retraité vit les meilleurs moment de sa vie.

                              Donc tant qu’il n’y aura pas un changement social radical, ne dites pas que l’augmentation du temps de travail est une aberration, car c’est pour cela que l’on existe

                            • soi même 23 novembre 12:44

                              Au vue de ce qu’est devenue les différents hommes politiques en France, la droite a choisie un homme qui n’a pas de casserole, des autres partis peut ton espères qu’ils fassent de mêmes, à voir ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès