• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Fillon, moitié Laval, moitié Sarkozy ?

Fillon, moitié Laval, moitié Sarkozy ?

Si sa très large victoire surprise aux primaires avait fait de lui le favori incontestable, au point de sembler être inarrêtable, les dernières semaines semblent avoir fragilisé le candidat des Républicains, entre polémiques et rétropédalage sur ses propos de campagne et pilonnage par certains, comme Henri Guaino. Que penser de l’avenir de ce séguino-thatchérien, qui a répondu cette semaine  ?

 

Homme de conviction ou fétu de paille politicien ?
 
François Fillon a sans doute gagné la primaire du fait de son positionnement plus central par rapport à ses concurrents, et apparemment moins gesticulant que ses deux principaux adversaires. Il y avait une vraie cohérence entre son discours sur un Etat en « faillite  », aussi malheureux et absurde cela soit-il, les plans de rigueur de la fin du mandat Sarkozy, et son programme pour 2017. Pourtant, déjà, on ne peut pas dire que la politique menée de 2007 à 2010 était cohérente avec un tel constat. Mais surtout, pour qui prend un peu de recul sur le parcours de Fillon, il est difficile de ne pas être pris par un vertige tant il semble avoir défendu des idées totalement contradictoires, dans bien des domaines.
 
Comment, en effet, passer de Séguin à un megamix de Thatcher et d’eurobéatitude la plus conformiste  ? Ce candidat trouve le moyen de s’être opposé à Maastricht en 1992, tout en ayant soutenu le honteux traité de Lisbonne et fait tout ce qui était demandé pour sauver la monnaie unique ! Il faut rappeler qu’il avait soutenu Balladur en 1995, sans doute un bon indicateur de la cohérence idéologique du personnage… Sa cohérence est également mise à mal par ses allers-retours sur les questions de santé et la disparition de ses propositions de campagne devant la polémique, ou le rétropédalage sur la question de l’annonce du nom de ses ministres quatre mois avant l’élection, évidemment non tenue.
 
En revanche, sur TF1, il a tenu bon sur la suppression d’un demi-million de postes de fonctionnaires, une proposition qui est totalement effarante alors que nous manquons de professeurs, de forces de sécurité et qu’il ne semble pas non plus que nous ayons trop de personnel de santé… La situation étant déjà très dure aujourd’hui, il est bien évident que cela serait extrêmement brutal. Henri Guaino, que son parcours à l’Elysée n’aide pas, n’est pas le moins sévère sur le sujet, évoquant « une purge jamais proposée depuis la seconde guerre mondiale  » et demandant si « la droite n’aurait-elle rien de plus sérieux à proposer qu’une politique obéissant à la même inspiration que celle de Laval en 1935  ».
 
Mais ce qui était frappant sur TF1, c’était à quel point Fillon ressemble à Sarkozy et Hollande, avec le même culot et la capacité à noyer le poisson, évoquant sa religion et son pseudo-gaullisme pour évacuer le sujet de la brutalité. Nuage de fumée grossier, la dignité humaine n’ayant pas toujours été respectée par ceux qui se réclamaient de l’un ou de l’autre… En fait, Fillon, comme les candidats du PS, Macron ou Bayrou, ce serait très largement la continuité, avec des postures communicantes et aucun travail de fond  : pas étonnant qu’il s’inspire de celui qui a été son président quand il était à Matignon pour ses axes de campagne, en parlant de « France forte », avant de suivre l’air du temps à Las Vegas.
 

 

Bref, ce qui est navrant pour l’élection de cette année, c’est que l’ensemble des candidats qui sont en haut des sondages sont plus repoussants les uns que les autres. Et François Fillon n’échappe pas à la règle, entre un programme absolument délirant économiquement, et un caractère qui semble démontrer qu’il est de la même veine que les précédentes erreurs de casting logées à l’Elysée.
 

Moyenne des avis sur cet article :  4.29/5   (14 votes)




Réagissez à l'article

14 réactions à cet article    


  • Verdi Verdi 10 janvier 09:55

    Je partage cette analyse. Comment peut-on se contredire autant ? Passer du séguinisme, ou gaullisme social, à un ultra-libéralisme dur thatchérien, tout en se drapant de l’aube des catholiques intégristes, cela montre le danger pour la France que représente ce nouveau « Laval » ! 


    • Farid Fillon, 30 ans à lécher de la babouche et organiser le Grand Remplacement ... 
       
      Ben Apparu,
       
      « L’ex-état souchien doit financer les mosquées coloniales du mondialisme capitaliste pour y former des ingénieurs halal. »
       


      • Pour Farid Fillon « l’Islam est un trésor ».
         
        2014 Argenteuil, Farid Fillon lèche Henriche imam intégriste. Farid a léché le président de la mosquée de Stain salafiste qui a 2 fils terroristes. Farid a accéléré la colonisation en libéralisant les visas algériens (triplés).
         
        Farid a détruit la Libye pour servir l’OTAN.


        • franc 10 janvier 13:37
          @La Baudruche négrière patronale verdie

          -
          Il faut reconnaître qu’il a pris conscience du danger islamique et changé d’attitude et de pensée en écrivant son livre phare « Vaincre le totalitarisme islamique »

        • Olivier Perriet Olivier Perriet 10 janvier 17:27

          @franc

          Votre constat, c’est celui d’un futur « trahi », « déçu » etc.


        • zygzornifle zygzornifle 10 janvier 11:36

          Fillon moitié fa moitié cho ....


          • L'Auvergnat L’Auvergnat 10 janvier 12:47

            Ce n’est qu’un second


            • Yvance77 Yvance77 10 janvier 13:41

              Fillon c’est avant tout le co-responsable de la gabegie politiques des années 2007 à 2012. C’est sur ce critère qu’il se devrait d’être jugé. Mais certains de nos libéraux sont trop cons où ont la mémoire courte ... voir les deux !


              • aimable 10 janvier 14:33

                @Yvance77
                en plus si Sarkosy lui avait laissé la bride sur le cou il aurait doublé la mise , alors si par malheur il devait être élu le pire nous attend .


              • rocla+ rocla+ 10 janvier 14:36

                Il nous attend celui que les Français vont élire ... smiley


              • izarn izarn 12 janvier 03:01

                @Yvance77
                La gabégie en 2008 c’était sauver les banques, ce que toute l’Europe a fait...Surtout G.W.Bush, meme Obama.
                Cela a couté plus de 700 milliards de dettes supplémentaires. Voila la gabégie, et flanby aurait fait exactement la meme chose...Donc l’argument ne tient pas.

                Je ne dis pas que ce qu’ils ont fait était la solution. Néanmoins il aurait fallu avant sortir de l’euro. Comme le préconisait Sapir, et curieusement Le Pen...
                Etrange, non ?

                Il n’y a que Philippot qui va dans la direction de Joseph Stiglitz...

                Bizarre, non ?


              • Olivier Perriet Olivier Perriet 10 janvier 17:25

                Il n’y a pas forcément de contradiction, puisque c’est Séguin lui-même qui a théorisé cette évolution ; de mémoire il a dit « j’étais contre Maastricht, mais comme ça a été approuvé je fais avec ».

                Sans forcément aller jusqu’à l’analyse d’E Todd (« Séguin a appris la trahison a toute une génération d’hommes politiques »), ériger Séguin en modèle de cohérence semble assez exagéré.


                • L'Auvergnat L’Auvergnat 11 janvier 16:35

                  Après le « nain » le « fion » on descend de + en + bas.......

                  Les sclérosés du cervelet foncent sur le « fion ».
                  Pauvre France !!!! avec le programme d’austérité du « fion » pour les + démunis.

                  Info dernière minute... en 2007 Sarko cherchait un « porteur de valises » le nom de FILLON circulait déjà

                  • izarn izarn 12 janvier 02:51

                    Vous avez raison de flinguer Fillon, s’il n’est pas face à Marine le Pen, elle sera élue.
                    Car les autres, je n’y crois pas une seconde, malgrés le tapage délirant sur Mac Ron, et les reves de grandeur de Mélenchon...
                    Aucun ne fait le poids...
                    De plus Marine est devant Mélenchon, Macron et Fillon chez les fonctionnaires en intention de vote...
                    Des sondages donnaient gagnante Marine devant Hollande....Or Mac Ron, Mélenchon, seuls probables à l’alternative, doivent tous leur réputation politique à Hollande....
                    Donc c’est simple, vous l’avez dans l’os, quenelle épaulée. Vous allez devoir voter Fillon, meme au premier tour !
                    Moi ? Non....J’ai dit jamais !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès