Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > FN : le front antinational

FN : le front antinational

Madame Le Pen a vendu la mèche : elle annonce qu’elle est prête à gouverner avec Hollande ! Et donc à rester dans l’UE, comme l’a confirmé M. Alliot lors d’un récent passage télévisé. Après avoir expliqué que l’Union Européenne était un carcan M. Le Pen s’en satisfait pour accéder au gouvernement, son objectif premier étant la « reprise en main » de la justice (et de tout ce qui lui résistera)..

En fait le FN ne cesse de mentir : son opposition verbale à l’UE n’est que poudre aux yeux pour tromper les électeurs et pour acheter sa place au pouvoir en jetant à la poubelle cette fausse promesse.

Madame Le Pen prône la dissolution de l’Assemblée : cette proposition est irresponsable si on est un opposant progressiste et antifasciste à la politique suivie par l’UMP et par le PS car en l’absence d’alternative progressiste qui profiterait de cette dissolution ? L’UMP ultra-thatchérienne, flanquée d’une aile FN : charmant ! Mais Marine Le Pen est prête aussi à se vendre à ceux-là dans une alliance bleue marine-brune que nous appelons l’UM’ Pen. Et là encore, le FN achètera l’accord en abandonnant toute perspective de sortie de l’euro et de l’UE. Ce qui compte en réalité pour ces gens, c’est d’écraser le mouvement populaire, en utilisant l’arme de la xénophobie.

Le FN tente, comme toutes les extrêmes-droites de tous les pays et de tous les temps, de se faire passer pour patriote.

Mais les faits sont têtus. Outre que l’histoire nous montre, avec quel sombre éclat, que ces gens-là ont toujours pactisé avec les ennemis de la France ou participé aux mauvais coups comme la guerre en Indochine ou en Algérie, qu’il ne fallait pas « brader » disait les Le Pen de l’époque, outre que diviser les travailleurs a toujours été leur rôle, outre qu’ils sont toujours contre le syndicalisme et les luttes populaires, le FN est aujourd’hui anti-patriote.

La preuve ? En Belgique le « parti-frère » du FN est le Vlaams belang et Marion Maréchal-Le Pen (ça ne s’invente pas…) nièce de la Chef est allé apporter le salut du Front à ces tristes sires. Le plus révélateur n’est pas l’acquaintance entre ces deux partis d’extrême-droite, ce qui est parlant c’est que le Vlams belang est un parti raciste anti-français qui veut discriminer les francophones belges et annexer une partie de la France « flamande » ! D’ailleurs la Libre Belgique fait part de commentaires de militants de ce parti particulièrement étonnés de recevoir une oratrice prononçant un discours en… français, langue honnie chez ces gens-là, et même d’une militante choquée car « persuadée que Marion Maréchal-Le Pen est une Wallonne »… De plus le FN soutient ainsi un parti qui réclame la Flandre française et donc le dépeçage de la France ! La même Maréchal-Le Pen n’a-t-elle pas demandé que les heures d’arabe dans les très rares écoles où elles sont dispensées à des primo-arrivants, soient remplacées par… l’anglais dès la Maternelle, c’est-à-dire en fait, l’anglais-langue maternelle qui est le programme linguistique de l’oligarchie capitaliste, qui a pris le français en grippe !

JPEG - 9 ko

Le FN n’est pas plus patriote que ne l’était Pétain ou que les fondateurs suivants du FN : Léon Gaultier, ancien membre de la Waffen SS. Pierre Bousquet, ancien de la division SS Charlemagne. François Brigneau, ancien milicien. André Dufraisse, ancien PPF et LVF. Victor Barthélemy, ancien PPF et LVF. Roland Gaucher, ancien dirigeant des Jeunesses Nationales Populaires et Kollabo notoire.

Au même moment les vrais patriotes s’appelaient Duclos, Tillon, Ouzoulias, Epstein, Manouchian, Holban ou Landini (FTP-MOI), notre président, ou Pranchère (FTP), notre vice-président, ou Henriette Dubois, Jeanne Colette, nos camarades anciennes FTP…

Internationalistes et patriotes, les communistes du PRCF, mêlant les plis du drapeau tricolore de 1793 et du drapeau rouge frappé de la faucille et du marteau que NOUS n’avons pas renié, ne laisseront jamais dire aux fascistes et fascisants qu’ils ont une once de patriotisme. A l’inverse, nous mettons en garde contre la fausse extrême gauche qui, en stigmatisant le patriotisme au nom d’un faux internationalisme qui cache son ralliement à la construction européenne, ouvre en permanence un boulevard à la Le Pen.

Unissons contre l’affront national ! Et contre ceux qui le servent et qui s’en servent, PS, UMP, Union Européenne.
Unissons les républicains, les patriotes, les révolutionnaires dans un vaste Front anti-fasciste, populaire, progressiste et patriotique, préparons une grande manifestation populaire pour la souveraineté nationale et populaire, pour l’emploi et les acquis sociaux, contre Valls-MEDEF et l’UE atlantique et guerrière du grand capital.

source : site web du PRCF www.initiative-communiste.fr

http://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/fn-front-antinational/

Poussée du FN dans les sondages : contre l’euro fascistation, agir !

Un sondage du 5 septembre 2014 Ifop Figaro montre que le FN obtiendrait un score élevé lors d’élections si elles se déroulaient maintenant. Il obtiendrait entre 30 et 32 %. Le même sondage montre que Hollande serait éliminé dans tous les cas dès le premier tour, et le FN battu au second tour face aux candidats de droite, mais vainqueurs face à F.Hollande.

Le sondage évoqué ci-dessus n’a rien de surprenant. Hélas, à l’heure où la scandaleuse politique hollandienne pousse le peuple au désespoir et crée les conditions d’une crise politique explosive.

La « tenaille » qui prend le peuple français en étau entre le Parti Maastrichtien Unique (PS et UMP notamment) et l’UM’ Pen archi-réactionnaire en formation pourrait se refermer très vite sur notre peuple, menacé à la fois d’une offensive thatchérienne faisant table rase de TOUS les acquis sociaux, d’une décomposition finale dans l’Empire euro-atlantique, et d’une mise à mort des libertés démocratiques sous couvert d’ « urgence » nationale, etc. L’ergotage de certains progressistes sur l’existence ou pas d’une fascisation, quelle qu’en soit la forme, paraît aujourd’hui presque irréel : le peuple français n’a pas couru un tel danger depuis les années 30 et 40, d’autant que l’UE-OTAN soutient carrément des nazis en Ukraine et qu’elle se prépare à des guerres tous azimuts contre la Russie ou contre les Etats-nations du Proche-Orient, sous le couvert hypocrite de la « lutte antiterroriste ».

Plus que jamais la question est posée :

  • les mouvements franchement communistes parviendront-ils à mettre au second plan les querelles subalternes, à privilégier l’action communiste unie à la porte des entreprises ?
  • les syndicalistes dignes de ce nom vont-ils se fédérer par-delà leurs directions défaitistes pour organiser l’action et coordonner les résistances ?
  • les républicains progressistes vont-ils s’unir pour former à temps un nouveau CNR, un large Front Antifasciste, Patriotique et Populaire visant à la fois à briser la réaction et à sortir la France de l’euro, de l’UE et de l’OTAN pour permettre à notre pays de rompre avec la domination mortelle du grand capital et ouvrir la voie du socialisme.

LE PRCF ADJURE L’ENSEMBLE DES FORCES FRANCHEMENT COMMUNISTES ET PROGRESSISTES DE PREPARER RAPIDEMENT UNE IMMENSE MANIFESTATION UNITAIRE CONTRE VALLS-MEDEF, le fourrier de la réaction, pour l’emploi, les services publics, les salaires, la protection sociale, la paix et les libertés démocratiques.

LE PRCF PROPOSE A TOUTES LES ORGANISATIONS FRANCHEMENT COMMUNISTES ET PROGRESSISTES « euro-critiques » de travailler, par exemple pour le printemps, une grande manifestation des progressistes anti-UE. Ouvrons une perspective politique neuve avant que l’étau UMPS/UM’Pen n’ait broyé, voire déshonoré le pays de 1789, de la Commune, du Front populaire et du CNR.

http://www.initiative-communiste.fr/articles/luttes/poussee-du-fn-les-sondages-contre-leuro-fascistation-reagir/


Moyenne des avis sur cet article :  3.33/5   (48 votes)




Réagissez à l'article

74 réactions à cet article    


  • jehe 13 septembre 2014 16:09

    Bonne vieille bataille, digne de l’UMP et du PS avec un seul programme : la lutte contre le FN. On ne ne parle pas du chômage, de la misère, de l’insertion, de la réinsertion. Non, trop difficile de lutter contre l’impérialiste capitaliste. Le FN par contre, responsable de tous les maux, alors qu’il n’a jamais gouverné. Vous savez pourquoi Jospin s’est fait battre en 2002, et que la fille du vainqueur risque de gagner en 2017, grâce à votre discours qui est le même depuis les années 80 et qui n’a rien réglé, bien au contraire si l’on en croit les résultats du FN aux dernières européennes.


    PS : On écrit « accointance » et non pas acquaintance.

    • foufouille foufouille 13 septembre 2014 16:59

      blabla fn pas bien, blabla FN pas bien

       smiley


      • verdad 14 septembre 2014 17:51

        Ah ces années 30 et 40 comme il dit le Kamerade. !!!
         
        Qui a signé le pacte STALINO - HITLERIEN en 1939  ?
        CE N’ETAIT PAS le PEN que je sache, ce fut 1940 et la suite
        où le P.C. INCITAIT LES CAMARADES à PACTISER
        avec les gentils Soldats Allemands pour une Paix Communiste et National socialiste.

        Un petit peu de mémoire Camarade ; cela suffirait aux Français de la
        FRANCE d’en-bas. les Discours des Kameraden die ROTE FRONT
        sont les mêmes que ceux des années 30/40. les Années du FRONT ROUGE .
        Les deux pactes HITLER STALINE et HIRO HITO STALINE ? 
        PACTES DE NON AGRESSIONS rendirent possible les Guerres 1939/1945  !
        en EUROPE et en EXTREME ORIENT.
         Ils laissaient les mains libres aux Nazis et au Japon POUR GUERROYER
        Ces Pactes permirent l’invasion de la France et du Sud-Est Asiatique.
        Par contre STALINE ne respecta pas le traité d’ASSISTANCE MUTUELLE
        FRANCO-SOVIETIQUE Signé en 1935. à cette époque ils vivaient Leur Grand Amour
        de partis frères ; SOCIALISTES SOVIETIQUES et SOCIALISTES NATIONAUX.
        HITLER aspirait à gouverner l’ EUROPE ,STALINE Aspirait à gouverner la PLANETE
        d’où, l’un qui voulait éliminer l’autre ! les dindons en furent les Français !


      • epicure 15 septembre 2014 04:01

        salop de communistes qui ont grillé le général De Gaulle d’un jour pour l’appel à la résistance contre les nazis et à pétain :

        http://www.gauchemip.org/spip.php?article4383

        Quand staline a signé le pacte, il n’avait pas les moyens de faire la guerre, le pacte lui a permis de gagner du temps pour reformer son armée, et son armement, et surtout il croyait à une résistance française qui épuiserait l’armée allemande. 
        Le pacte a permit le déménagement des usines en Sibérie, qui sera une des clefs de la future victoire.

        La seule question que tout le monde se posait c’était quand l’allemagne attaquerait l’URSS.

        Hitler voulait attaquer l’URSS, mais le plus tard possible après l’occident, cela l’arrangeait plus, il pouvait focaliser ses forces..

        Ce n’est pas un mariage d’amour, mais un mariage d’intérêt pour les deux parties qui avaient toutes les deux une arme sous l’oreiller.
        Même si les deux « mariés » avaient beaucoup de points communs, ils n’étaient pas faits pour s’netendre.

        Mais au sein du PCF, le pacte n’a pas été vraiment bien accepté, certains ont quitté le parti pour ça.


      • rocla+ rocla+ 13 septembre 2014 17:24

        Vous voulez rire , le FN est pour le mariage entre les hommes les femmes 

        est pour le port de la burka est pour l’ immigration massive et ininterrompue 
        prône le bien-être pour tous , la gratuité de soins pour tous , la distribution à
        chaque naissance d’ un livret épargne de 10 millions d’ Euros qu’ il 
        soit Vrançais ou Guatémaltèque .

        Egalement pour la distribution généralisée de la cocaïne , des chewing-gum 
        Malabar , diminution à 15 heures par semaine de la durée du travail
         hebdomadaire de chaque semaine , ceux qui sont fatigués seront dirigés 
         vers  les Marinas pieds dans l’ eau de Saint Tropez pour un séjour 
        de plusieurs années ,  un logement décent pour tous , même pour ceux qui 
        cassent et recassent les cages d’escalier les ascenseurs  .

        Le Front National c’ est mieux que le Front des Communistes  dont la hauteur 
        est assez basse … smiley

        • zygzornifle zygzornifle 13 septembre 2014 17:42

          Gouverner avec Hollande c’est partir dans en descente dans une voiture sans freins.....


          • claude-michel claude-michel 13 septembre 2014 17:56

            Votre jalousie pour ce parti est pitoyable...vous êtes comme eux...simplement envieux de ne pas gouverner...


            • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 15 septembre 2014 08:58

              claude michel
              Marion Le Pen, ci devant députée du Vaucluse, a soutenu à l’ Assemblée nationale des amendements POUR le maintien des licenciements boursiers...
              Au FN, on aime beaucoup les ouvriers, surtout quand ils sont chômeurs.


            • César Castique César Castique 13 septembre 2014 18:43

              « ...Duclos, Tillon, Ouzoulias, Epstein, Manouchian, Holban ou Landin... »


              T’a oublié, camarade, le Fils du Peuple, Thorez, qui faisait audacieusement patriote stalinien à Moscou smiley

              Bon, c’est vrai que c’est moins pire que Marchais, qui faisait consciencieusement patriote hitlérien chez Messerchmitt...

              Comme celles du Seigneur, les voies de l’émancipation du prolétariat sont impénétrables.

              • Baasiste 2 13 septembre 2014 18:47

                "Madame Le Pen prône la dissolution de l’Assemblée : cette proposition est irresponsable si on est un opposant progressiste et antifasciste à la politique suivie par l’UMP et par le PS car en l’absence d’alternative progressiste qui profiterait de cette dissolution ? L’UMP ultra-thatchérienne, flanquée d’une aile FN : charmant ! Mais Marine Le Pen est prête aussi à se vendre à ceux-là dans une alliance bleue marine-brune que nous appelons l’UM’ Pen. Et là encore, le FN achètera l’accord en abandonnant toute perspective de sortie de l’euro et de l’UE."

                sais tu ce qu’est le fascisme avant de vociférer ? savais tu le clown que le fn peut gouverner avec une minorité à l’assemblée comme ça s’est fait pleins de fois dans pleins de pays. que le fn en cohabitation va proposer son référendum de sortie de l’ue ?



                "Ce qui compte en réalité pour ces gens, c’est d’écraser le mouvement populaire, en utilisant l’arme de la xénophobie."

                le retraité du prcf en train d’agoniser : celui qui détruit le mouvement populaire, c’est celui qui divise ethniquement le prolétariat par l’immigration et qui baisses les salaires par l’immigration et qui remplace les chômeurs fr récalcitrants par l’immigration à bas coût.


                "La même Maréchal-Le Pen n’a-t-elle pas demandé que les heures d’arabe dans les très rares écoles où elles sont dispensées à des primo-arrivants, soient remplacées par… l’anglais dès la Maternelle, c’est-à-dire en fait, l’anglais-langue maternelle qui est le programme linguistique de l’oligarchie capitaliste, qui a pris le français en grippe !"

                vos accusations du fn veut rester dans l’ue, que marion maréchal le pen ne sont appuyés sur aucune sources , tous ce que je sais c’est que les guignols mondialistes du prcf veulent que les gosses apprennent à al fois l’arabe et l’anglais, pour le français soit la 3e langue.


                "Le FN tente, comme toutes les extrêmes-droites de tous les pays et de tous les temps, de se faire passer pour patriote.

                Mais les faits sont têtus. Outre que l’histoire nous montre, avec quel sombre éclat, que ces gens-là ont toujours pactisé avec les ennemis de la France ou participé aux mauvais coups comme la guerre en Indochine ou en Algérie, qu’il ne fallait pas « brader » disait les Le Pen de l’époque, outre que diviser les travailleurs a toujours été leur rôle, outre qu’ils sont toujours contre le syndicalisme et les luttes populaires, le FN est aujourd’hui anti-patriote."

                luttes populaires des 4ème âge du prcf : a cgt tous les syndicats gauchiasses et partis gauchiasses de merde c’est ça leurs ’luttes" : 

                Manifs inoffensives à sandwich, aux slogans creux et n’éveillant pas les consciences, faites pour n’aboutir à rien, faites pour faire croire à l’illusion démocratique et n’ayant aucun résultats. Manifs contrôlés par les gauchistes collabos (notamment pro ue, pro mondialisation, pro immigration, pro progressisme capitaliste sociétal, pro otan, pro euro, etc...) Grèves contrôlés par les syndicats collabos et partis collabos, grèves faites toujours par des gens pro ue et pro mondialisation, grèves faites par une minorité de salariés bien engraissés (faire grève au smic c’est cher) , en cdi (minorité) et non-remplaçables (par les chômeurs, robots, immigrés, esclaves du tiers monde, etc...), grèves planifiés et organisés pour n’aboutir à rien...

                Grèves dans la fonction publique souvent où les salariés sont protégés et seulement par les cdi et surtout les titulaires !

                celui qui divise les travailleurs c’est celui qui brise l’homogénéité ethnique de la france et génocide les travailleurs blancs.

                sinon je vais juste rappeler ce qu’a fait le fascisme qui n’est pas le pen comme dit comme social :  « Le programme économique du fascisme à son origine est très social. Si la volonté de Mussolini de transformer le fascisme en parti politique et d’accéder au pouvoir le conduit à rassurer les milieux patronaux, il parvient néanmoins dans les années vingt à mettre en place une politique sociale avancée : la journée de travail de huit heures et la semaine de quarante heures sont adoptées en 1923, le travail de nuit est interdit aux femmes et aux mineurs. En 1927, l’État fasciste contraint les entreprises à des mesures d’hygiène beaucoup plus strictes. Avec l’INFIL, Institut national fasciste pour les accidents du travail, chargé de la prévoyance et de l’assistance sociale, le régime met en place un vaste programme de santé publique. Enfin, la multiplication des colonies de vacances et des centres sportifs sont des éléments clés d’un ambitieux programme de loisirs, notamment pour la jeunesse, existant bien avant les réformes sociales apportées par le Front populaire en France. Toutes ces avancées ont pour conséquence une amélioration réelle du quotidien des couches sociales urbaines1. »

                travail de nuit interdit aux enfants et femmes, 40h, couverture maladie universelle, assurance pour les accidents de travail, colonies de vacances et centres sportifs et programmes de loisirs pour les pauvres, mesures d’hygiène dans les entreprises...

                « Mussolini décide de rompre avec les idées de la classe dirigeante traditionnelle, qui l’a trahi, afin de revenir aux idéaux révolutionnaires de la naissance du fascisme15. Le manifeste anti-bourgeois en 18 points adopté par le Parti fasciste républicain en novembre 1943 fonde sa politique15. Le régime décide notamment :

                • la politique économique est la « socialisation » sur la base de l’abolition du travail employé ;

                • la propriété n’est garantie qu’assortie de réserves15 ;

                • la nationalisation de secteurs clés de l’économie15 ; la nationalisation des entreprises de plus de 100 employés16 ;

                • l’expropriation partielle des terres15.



                • Baasiste 2 13 septembre 2014 18:48

                  Au terme de l’application de son programme, la République ne laisse que le fruit des efforts du travail aux propriétaires : il est ainsi prévu la reprise par les ouvriers agricoles des terres laissées à l’abandon17.

                  La politique de socialisation et la propagande sociale de la RSI ont particulièrement été incarnées par la personnalité de Nicola Bombacci, ancien cofondateur du Parti communiste italien, qui avait rompu avec le Parti communiste entre 1927 et 1930 avant de rejoindre progressivement le fascisme à partir de 1933. En 1945, La République Sociale nationalise un certain nombre d’entreprises lombardes, dont la Fiat18. »

                  en gras : nationalisation de toutes les entreprises dans un secteur important pour mussolini et des entreprises de plus de 100 salariés, les gros bourgeois ont leur entreprises prises par l’Etat.

                  expropriation partielle de certaines terres, rien de bien pour les proprios fonciers.

                  les gens n’ont même plus leur propriété garantie. du quasi-bolchevisme.

                  mussolini refuse de rembourser la dette publique : http://www.dailymotion.com/video/x1...

                  http://www.les-annees-noires.fr/persos-axe/mussolini-pouvoir.html

                  mussolini a fait les allocs familiales, les allocs chômage et la retraite par répartition(http://italie.blog.lemonde.fr/2013/...).

                    »Benito Mussolini, en partie fidèle à son passé socialiste, entreprend d’importantes réformes sociales en faveur des classes défavorisées. La journée de travail est limitée à huit heures et la semaine à quarante heures. Le travail de nuit est interdit à toutes les femmes et aux garçons de moins de 18 ans. De nombreuses dispositions sont prises concernant l’hygiène du travail dans toutes les entreprises. L’assurance contre les risques du travail est mise en place, ainsi que les allocations familiales, celles du chômage et l’assurance contre les maladies. Dans le cadre de la Santé publique, Mussolini crée les premières colonies de vacances pour les enfants pauvres, les terrains de camping et de jeux, les vacances populaires. La dépense annuelle des allocations familiales est fixée à 344 millions de lires, dont 215 millions sont à la charge des patrons. Cette politique sociale très avancée est appréciée par toute la population."

                  avec tous ça mussolini est un ultra libéral capitaliste peut être, tu rigoles ? sinon le capitalisme est de gauche à la base, il n’est pas de droite.

                  mussolini est plus social que le cnr et le front populaire.


                • Baasiste 2 13 septembre 2014 18:48

                  De même pour Hitler qui généralisera à toute la population l’assurance vieillesse (aux artisans et artistes en particulier), pour les accidents et celle pour la santé (réservé avant que pour les vieux et fonctionnaires) où il rendra l’accès aux soins illimité. Hitler aussi aura augmenté de 15 % les pensions de retraite en pleine 2nd gm et multipliera le contrainte de l’employeur pour licencier, sécurité de l’emploi assuré. Il créa les toutes premières allocs familiales allemandes, interdiction des exports de capitaux, autarcie anti-libérale, avec en plus des crédits d’impôts pour les familles à enfants, ainsi que la congé maternité. Hitler étendra considérablement le système de protection social et finalisera l’Etat-providence allemand commencé par Bismarck. Il aura créé des dizaines de prestations différentes aux plus démunis, et fait des baisses d’impôts pour la classe moyenne et populaire. Hitler de plus ne pas oublier a fournit l’électricité gratuitement à toute la population et pris en charge par l’Etat l’assurance-automobile ainsi que les congé payés. Des millions de logements sociaux seront construits et pris en charge par l’État et parfois par les entreprises, il y a eu aussi la "voiture du peuple« ou »coccinelle" offerte par l’État aux plus démunis. Le taux marginal de l’impôt sur le revenu passera même de 50 à 65 %, des tonnes d’autres taxes sur le capital apparaîtront. Celui sur les bénéfices des sociétés de 10 % à 45 %. Un plafond de 6 % de bénéfices des entreprises distribués en dividendes, sera imposé. Des cantines, repas chauds, la médecine, aménagements hygiéniques, des loisirs, ect... seront mis en place dans les lieux de travail. Les prix, les salaires, les circonstances de vente, les méthodes de production et les sources d’importation des entreprises étaient contrôlés et dirigés par l’Etat. 

                  http://www.persee.fr/web/revues/home/prescript/article/polit_0032-342x_1940_num_5_1_5533

                  http://www.cleiss.fr/docs/regimes/regime_allemagne0.html

                  http://www.globalsecurity.org/military/world/europe/de-drittes-reich-economy.htm

                  http://fff.org/2012/08/15/the-other-side-of-hitler/

                  http://wiki.mises.org/wiki/Inflation_in_Nazi_Germany

                  http://www.ndf.fr/poing-de-vue/06-10-2012/le-socialisme-en-chemise-brune

                  http://stop-obama-now.net/hitlercare/

                  http://ben.lp.free.fr/lesocialismeenchemisebrune/Benoit%20Malbranque%20-%20Le%20Socialisme%20en%20Chemise%20Brune.pdf

                  d’autres liens que je ne retrouve plus.

                  et le Larousse « Histoire du monde » de 1918 à aujourd’hui


                  attention forum facho mais le seul lien que j’ai pu trouver qui re c/c l’essentiel d’un ouvrage :http://galileo-galilei.forumactif.com/t64-la-politique-sociale-du-iiieme-reich

                  ce livre montre la véritable révolution sociale qu’a fait hitler, il montre toutes le avancées sociales du iii ème reich que je ne peux pas citer car tellement nombreuses, je laisse le lien.


                  Pareil pour Pétain et la retraite à 60 ans, l’hôpital public, la médecine du travail, expansion des allocs familiales, la retraite par répartition, le smic et l’institut national d’hygiène :

                   http://www.wikiberal.org/wiki/R%C3%A9gime_de_Vichy

                  tant de social


                  et le capital a dégagé le fascisme en 45, bref le mensonge ’fascisme=capitalisme" est bien un mensonge.



                • Baasiste 2 13 septembre 2014 18:49

                  « Le FN n’est pas plus patriote que ne l’était Pétain ou que les fondateurs suivants du FN : Léon Gaultier, ancien membre de la Waffen SS. Pierre Bousquet, ancien de la division SS Charlemagne. François Brigneau, ancien milicien. André Dufraisse, ancien PPF et LVF. Victor Barthélemy, ancien PPF et LVF. Roland Gaucher, ancien dirigeant des Jeunesses Nationales Populaires et Kollabo notoire.

                  Au même moment les vrais patriotes s’appelaient Duclos, Tillon, Ouzoulias, Epstein, Manouchian, Holban ou Landini (FTP-MOI), notre président, ou Pranchère (FTP), notre vice-président, ou Henriette Dubois, Jeanne Colette, nos camarades anciennes FTP…

                  Internationalistes et patriotes, les communistes du PRCF, mêlant les plis du drapeau tricolore de 1793 et du drapeau rouge frappé de la faucille et du marteau que NOUS n’avons pas renié, ne laisseront jamais dire aux fascistes et fascisants qu’ils ont une once de patriotisme. A l’inverse, nous mettons en garde contre la fausse extrême gauche qui, en stigmatisant le patriotisme au nom d’un faux internationalisme qui cache son ralliement à la construction européenne, ouvre en permanence un boulevard à la Le Pen. »

                  quels propos immondes des gauchiasse qui oublient que la collaboration fut de gauche à 90 % tout en prenant que les noms de résistants communistes mais pas de tous les résistants de droite : Le gouv pétainiste qui a fait l’armistice, débuté la collaboration et préparé la loi des pleins pouvoirs à Pétain, fut constitué à 75 % par des gars de gauche :

                  http://fr.wikipedia.org/wiki/Gouvernement_Philippe_P%C3%A9tain


                • Baasiste 2 13 septembre 2014 18:49
                    • Sous-Secrétaires d’État

                      • Sous-secrétaire d’État à la Présidence du Conseil des ministres : Raphaël Alibert (chargé par le front populaire, de participer aux négociations entre patrons et ouvriers, en tant que représentant du gouvernement)

                      • Sous-secrétaire d’État aux Réfugiés : Robert Schuman (PDP(gauche et européiste)« 

                      •   Remaniement du 23 juin 1940[modifier modifier le code]
                        • Ministre d’État : Adrien Marquet jusqu’au 27 juin (ancien de la sfio, ancien soutien à blum, gauche)

                      • Second Ministre d’État, vice-président du Conseil des ministres : Pierre Laval (ancien sfio, gauche)

                        Remaniement du 27 juin 1940[modifier modifier le code]
                      • Ministre de l’Intérieur : Adrien Marquet (qui remplace Charles Pomaret)(sfio, gauche)

                      • Ministre du Travail : Charles Pomaret (qui remplace André Février)( »républicain-socialiste")

                      • Ministre des Transmissions : André Février (poste nouvellement créé) (sfio, gauche)

                      Bref les gauchistes (66 % des mouvements collabos et 75 % du gouv pétainiste) qui se sont salis le cul comme jamais à la seconde guerre mondiale, gardez vos insultes et vos leçons de morale. Je vais même pas parler de Mussolini l’ancien socialiste, de tout le syndicats révolutionnaires maîtres à pensée du fascisme ou qui l’ont rejoint et du parti national-socialiste des ouvriers allemands lol

                  attention longues listes de collabos de gauche, epicure tes tentatives de contredire les faits vont échouer lamentablement comme à chaque fois, ne dépenses pas ton temps dans des pavés contre quelqu’un qui ne lâchera jamais le morceau jamais : 


                • Baasiste 2 13 septembre 2014 18:51

                  Les deux principaux partis collaborationnistes :

                  1 de gauche

                  2 de gauche

                  • Satellites du RNP :

                  3 de gauche

                  4 de gauche



                • Baasiste 2 13 septembre 2014 18:52

                  5 de gauche

                  6 de gauche

                  7 de gauche

                  8 de gauche vs 1 de droite

                  • Organisations collaborationnistes de notables et d’élus

                    • Groupe Collaboration (dirigé par Alphonse de Châteaubriant, écrivain réactionnaire. Groupe de notables conservateurs spécialisés dans les conférences à thèmes sur la collaboration. Audience : 33 comités en zone sud et un nombre inconnu en zone nord.

                  8 de gauche vs 2 de droite



                • Baasiste 2 13 septembre 2014 18:53

                  8 de gauche vs 3 de droite

                  9 de gauche vs 3 de droite

                  10 de gauche vs 3 de droite

                  • Les Énergies françaises, ébauche de futur parti unique piloté fin 1942 par Pierre Laval (ancien coco de la sfio). Chef : Léon Cayla, ancien gouverneur général de Madagascar. Mais, restera un petit groupe de notables conservateurs.

                  11 de gauche vs 3 de droite

                  ne pas oublier l’organisation paramilitaire « LVF » créé par doriot ex coco et déat ex socialiste : http://fr.wikipedia.org/wiki/L%C3%A...

                  dans les organisations collabos d’au moins 1000 membres, 12 de gauche vs 3 de droite... durant la 2nd gm.

                  http://fr.wikipedia.org/wiki/Collab...


                • Baasiste 2 13 septembre 2014 18:55

                  et s vous aimez la france aimez ce qu’il a fait depuis toujours : sa blancheur et son christianisme, comment peux on aimer la france en chiant sur son identité ethnique-culturelle-raciale PRIMORDIALE et en résumant la france a une simple constitution ? aimez l’anti-cosmopolitisme et anti-universalisme de robespierre et saint just : tations promises, citation de Robespierre, du 12 décembre 1793 : 


                  « J’accuse Cloots d’avoir augmenté le nombre des partisans du fédéralisme. Ses opinions extravagantes, son obstination à parler d’une République universelle, à inspirer la rage des conquêtes, pouvaient produire le même effet que les déclamations et les écrits séditieux de Brissot et de Lanjuinais. Et comment Cloots pouvait-il s’intéresser à l’unité de la République, aux intérêts de la France ; dédaignant le titre de citoyen français, il ne voulait que celui de citoyen du monde. Eh ! s’il eût été bon Français, eût-il voulu que nous tentassions la conquête de l’Univers ? Eût-il voulu que nous fissions un département français du Monomotapa ? Eût-il voulu que nous déclarassions la guerre à toute la terre et à tous les éléments ? »

                  source : https://www.google.fr/webhp?sourcei...

                  Saint-Just qui écrivait : « Ne croyons pas les charlatans cosmopolites, et ne nous fions qu’à nous-mêmes » ? Pas davantage !

                  source : https://www.google.fr/webhp?sourcei...’%C3%A0%20nous-m%C3%AAmes%22%20%3F%20Pas%20davantage%20 !


                  bref robespierre et saint just qui ont remplacé le culte et l’adoration de l’universalisme républicain, des lumières et de la liberté, ne faisant référence à aucun pays et dépassant les frontières par le nationalisme, la fraternité nationaliste-patriote, le concept d’etat-nation et la nation-patrie, chient sur votre universalisme et cosmopolitisme c’est clair.



                • Baasiste 2 13 septembre 2014 19:00

                  je rappelle que aux sociaux-démocrates gauchistes du prcf comment la vraie gauche est facho : marx contre l’immigration : http://www.pcint.org/03_LP/466/466_... « « Le progrès industriel, qui suit la marche de l’accumulation, non seulement réduit de plus en plus le nombre d’ouvriers nécessaires pour mettre en œuvre une masse croissante de moyens de production, il augmente en même temps la quantité de travail que l’ouvrier individuel doit fournir. A mesure qu’il développe les pouvoirs productifs du travail et fait donc tirer plus de produits de moins de travail, le système capitaliste développe aussi les moyens de tirer plus de travail du salarié, soit en prolongeant sa journée, soit en rendant son labeur plus intense, ou encore d’augmenter en apparence le nombre des travailleurs employés en remplaçant une force supérieure et plus chère par plusieurs forces inférieures et à bon marché, l’homme par la femme, l’adulte par l’adolescent et l’enfant, un yankee par trois Chinois. Voilà autant de méthodes pour diminuer la demande de travail et en rendre l’offre surabondante, en un mot, pour fabriquer des surnuméraires.

                  L’excès de travail imposé à la fraction de la classe salariée qui se trouve en service actif grossit les rangs de la réserve et en augmentant la pression que la concurrence de la dernière exerce sur la première, force celle-ci à subir plus docilement les ordres du capital » (1). En résumé, la bourgeoisie utilise l’importation de travailleurs étrangers afin de grossir l’armée industrielle de réserve et augmenter la concurrence, cette « guerre de tous contre tous », entre prolétaires.

                  « A cause de la concentration croissante de la propriété de la terre, l’Irlande envoie son surplus de population vers le marché du travail anglais, et fait baisser ainsi les salaires, et dégrade la condition morale et matérielle de la classe ouvrière anglaise.

                  Et le plus important de tout ! Chaque centre industriel et commercial en Angleterre possède maintenant une classe ouvrière divisée en deux camps hostiles, les prolétaires anglais et les prolétaires irlandais.

                  L’ouvrier anglais moyen hait l’ouvrier irlandais comme un concurrent qui abaisse son niveau de vie. Par rapport au travailleur irlandais, il se sent un membre de la nation dominante, et ainsi se constitue en un instrument des aristocrates et des capitalistes de son pays contre l’Irlande, renforçant ainsi leur domination sur lui-même. Il nourrit des préjugés religieux, sociaux et nationaux contre le travailleur irlandais. Son attitude envers lui est très semblable à celle des « pauvres blancs » envers les « nègres » des anciens Etats esclavagistes des USA. L’Irlandais lui rend d’ailleurs la pareille, et avec intérêts. Il voit dans l’ouvrier anglais à la fois le complice et l’instrument stupide de la domination anglaise en Irlande. »


                • Baasiste 2 13 septembre 2014 19:02

                  marx aussi décrit la division du prolétariat engendré par l’immigration et le racisme, dans le même camp.

                  le pcf vs mai 68 comme la cgt : http://3.bp.blogspot.com/-MievOTVou...

                  le pcf pour la famille http://www.causeur.fr/famille-maria...

                  le pcf vs l’homosexualité (tapez « homosexualité duclos » sur google)

                  le pcf vs la drogue http://www.dailymotion.com/video/xs...

                  le pcf pour l’immigration 0http://www.youtube.com/watch?v=uo_w...


                  marx conservateur : 

                  « Karl Marx et Friedrich Engels, in le Manifeste du Parti Communiste a écrit :Là où elle est arrivée au pouvoir, la bourgeoisie a détruit tous les rapports féodaux, patriarcaux, idylliques. Elle a impitoyablement déchiré la variété bariolée des liens féodaux qui unissaient l’homme à ses supérieurs naturels et n’a laissé subsister d’autre lien entre l’homme et l’homme que l’intérêt tout nu, le dur « paiement comptant ».

                  Elle a noyé dans les eaux glacées du calcul égoïste les frissons sacrés de l’exaltation religieuse, de l’enthousiasme chevaleresque, de la mélancolie sentimentale des petits-bourgeois. Elle a dissous la dignité personnelle dans la valeur d’échange et substitué aux innombrables libertés reconnues par lettres patentes et chèrement acquises la seule liberté sans scrupule du commerce. En un mot, elle a substitué à l’exploitation que voilaient les illusions religieuses et politiques l’exploitation ouverte, cynique, directe et toute crue.

                  La bourgeoisie a dépouillé de leur auréole toutes les activités tenues jusqu’ici pour vénérables et considérées avec une piété mêlée de crainte. Elle a transformé le médecin, le juriste, le prêtre, le poète, l’homme de science, en salariés à ses gages. »


                  le communisme pro-famille, marx et engels décrivent bien la démolition de la famille par le capital : http://ciml.250x.com/cwish/french/l...

                  http://www.causeur.fr/mariage-gay-m...

                  marx pour la libération capitaliste de la femme lol xd mdr ptdr et du sexisme : « Au XVIIIe
                  siècle, l’idée de famille s’est dissoute
                  sous les coups des philosophes, parce que la famille réelle, an degré supérieur de la civilisation,
                  commençait déjà à se dissoudre. Ce qui se dissolvait, c’étaient le lien intérieur de la famille, les divers
                  éléments qui forment la notion de la famille : l’obéissance, la piété, la fidélité conjugale, etc.  ; mais le
                  corps réel de la famille, les conditions de fortune, l’attitude exclusive à l’égard des autres familles, la
                  cohabitation forcée, les conditions créées par l’existence des enfants, la construction des villes
                  modernes, la formation du capital, etc., demeurèrent, bien que souvent troublées, parce que l’existence
                  de la famille est rendue nécessaire par sa connexion avec le mode de production, indépendamment de
                  la volonté de la société bourgeoise. Cette nécessité se manifeste de la façon la plus frappante dans la
                  Révolution française où la famille, un instant, fut pour ainsi dire abolie par la loi. La famille continue à
                  exister cependant au XIXe
                  siècle, mais avec cette différence que sa décomposition est devenue plus
                  générale, non à cause de l’idéologie, mais par suite du développement de l’industrie et de la
                  concurrence  ; elle continue à exister, bien que sa décomposition ait été proclamée depuis longtemps
                  par les socialistes français et anglais et que les romans français aient même fini par porter ce fait à la
                  connaissance des docteurs de l’église allemande. »
                  Marx : l’Idéologie allemande. Œuvres, t. V, p. 162-163. (Edit. all.)

                  « Les déclamations bourgeoises sur la famille et l’éducation, sur les doux liens qui unissent l’enfant à ses
                  parents, deviennent de plus en plus écœurantes, à mesure que la grande industrie détruit tous les liens
                  de famille pour les prolétaires et transforme les enfants en simples articles de commerce, en simples
                  instruments de travail. »
                  « Il ne se doute pas qu’il s’agit précisément d’arracher la femme à son rôle actuel de simple instrument de
                  production,
                  Rien de plus ridicule, du reste, que cette épouvante ultra-morale de nos bourgeois devant la prétendue
                  communauté officielle des femmes chez les communistes. Les communistes n’ont pas besoin
                  d’introduire la communauté des femmes, elle a presque toujours existé.
                  Nos bourgeois, non contents d’avoir à leur disposition les femmes et les filles de leurs prolétaires, sans
                  même parler de la prostitution officielle, trouvent un plaisir singulier à se cocufier mutuellement.
                   »Marx et Engels : Manifeste du Parti communiste, Œuvres, t. VI, p. 541-543. (Edit. all.)
                  Edit. Sociales, p. 24-25, 1947.
                  marx a critiqué en gras le travail des femmes dans la dernière citation.

                  « Là où elle est arrivée au pouvoir, la bourgeoisie a détruit tous les rapports féodaux, patriarcaux, idylliques. Elle a impitoyablement déchiré la variété bariolée des liens féodaux qui unissaient l’homme à ses supérieurs naturels et n’a laissé subsister d’autre lien entre l’homme et l’homme que l’intérêt tout nu, le dur « paiement comptant ».


                  Elle a noyé dans les eaux glacées du calcul égoïste les frissons sacrés de l’exaltation religieuse, de l’enthousiasme chevaleresque, de la mélancolie sentimentale des petits-bourgeois. Elle a dissous la dignité personnelle dans la valeur d’échange et substitué aux innombrables libertés reconnues par lettres patentes et chèrement acquises la seule liberté sans scrupule du commerce. En un mot, elle a substitué à l’exploitation que voilaient les illusions religieuses et politiques l’exploitation ouverte, cynique, directe et toute crue.

                  La bourgeoisie a dépouillé de leur auréole toutes les activités tenues jusqu’ici pour vénérables et considérées avec une piété mêlée de crainte. Elle a transformé le médecin, le juriste, le prêtre, le poète, l’homme de science, en salariés à ses gages. »

                  manifeste du parti communiste

                  « Marx et Engels ont dénoncé la contrainte économique que le capitalisme fait peser sur les relations entre l’homme et la femme, et aussi la révolte anarchisante contre le mariage bourgeois. Cette révolte prend la forme d’une condamnation de la monogamie, d’un « communisme grossier » prônant la communauté des femmes, d’une licence généralisée qui, au nom de l’amour libre, aboutit à une « 
                  prostitution universelle ». La véritable liberté de l’amour, la liberté du mariage, le bien-être de la famille sont conditionnés par la fin du régime capitaliste. Car la société bourgeoise, qui s’oppose à l’amour, est aussi l’ennemie des foyers (exploitation des femmes, taudis et manque de logements, absence d’aide, faible taux des allocations, misère, chômage, etc.).
                  La pleine liberté de conclure mariage ne pourra donc être réalisée de façon générale que lorsque lasuppression de la production capitaliste et des conditions de propriété créées par elle aura écarté toutes les
                  considérations économiques accessoires qui, aujourd’hui encore, exercent une si puissante influence sur le choix des époux. Alors il ne restera plus de motif autre que l’inclination réciproque. (Engels : l’Origine de
                  la famille, de la propriété privée et de l’Etat.) La révolution prolétarienne, qui supprime l’exploitation et les inégalités sociales, abolit l’antagonisme
                  des sexes et l’assujettissement de la femme. Une chaîne millénaire se rompt : en se rompant, elle libère et rend à la dignité la moitié du genre humain. Dans sa maternité honorée et protégée, dans ses enfants assurés de leur avenir, dans le travail auquel dorénavant elle aura accès sur un pied d’égalité absolue
                  avec l’homme, la femme puisera un sentiment »
                  « Lénine, comme Marx, condamne la licence sexuelle et « l’amour libre » : une première fois, au début de 1915, en pleine guerre impérialiste, dans deux lettres à Inès Armand ; une seconde fois en 1920, au
                  cours d’un entretien avec Clara Zetkin. »

                • Baasiste 2 13 septembre 2014 19:03
                  marx était contre la réaction ou tradition ou religion quand elle empêchait le socialisme (marx s’opposait à la religion quand ça servait d’opium, normal) mais quand le progressisme sert le capitalisme et ne sert en rien le socialisme, il ne l’approuvait pas, la différence entre un marxiste-léniniste, staliniste et un gauchiste avalant tous le progrès même si c’est pro capitalisme. marx était pour le progrès mais pas pour celui libéral-capitaliste comme toi. marx voulait seulement l’égalité des droits des femmes, la fin du capital qui asservit la femme car possédé par l’homme et le droit au divorce (encadré car contre l’amour libre). point barre. comme sous staline où la femme avait les mêmes droits mais où l’avortement était interdit, le divorce encadré, où les soutiens à la famille et natalité étaient fortes (allocs et co...) et où le régime prenait les femmes et hommes selon les besoins et aptitudes sexuelles et individuelles dans la production. bref rien à voir ce féminisme avec le féminisme bourgeois anti-famille.


                  la cgt+le pcf manifestant contre l’immigration : http://www.ina.fr/video/CAB8100356401

                  Staline=facho, car il etait antisémite (désenjuivement de l’URSS via les procés de moscou), il envoyait les homos au goulag, a interdit l’avortement, restreint le divorce, il a aide massivement la natalité et femmes au foyer et il était nationaliste. staline a fait des lois pour conserver l’architecture traditionnelle russe, a fait toutes sa propagande de guerre et scolaire autours de la patrie russe, a fait revenir par patriotisme facho les uniformes de l’époque tsariste, était le tenant du socialisme dans un seul pays... Bref tes facho vu que tu soutiens staline qui est plus nationaliste antisémite homophobe conservateur que le FN soral et co. Le facho Staline a rendu le russe comme seule langue enseigne dans TT les écoles d’URSS.

                  http://ciml.250x.com/cwish/french/l...

                   « La défense et le développement de la famille deviennent alors l’un des soucis primordiaux du

                  gouvernement soviétique.
                  Nous avons besoin d’hommes. L’avortement qui détruit la vie est inadmissible dans notre pays. La femme
                  soviétique a les mêmes droits que l’homme, mais cela ne l’affranchit pas du grand et honorable devoir qui
                  lui est dévolu par la nature ; elle est mère, elle donne la vie. Et ceci n’est certainement pas une affaire
                  privée, mais une affaire d’une haute importance sociale. (Troud, 27 avril 1936.) »
                  le gouvernement soviétique stalinien interdit l’avortement.
                  « En 1936, des peines sévères sanctionnent le non-paiement des pensions alimentaires. Le divorce est
                  réglementé, l’avortement interdit (décret du 27 juin 1936). »

                  aides de l’etat soviétique poussant la femme à être au foyer :
                  « En même temps, l’Etat intensifie son aide aux familles nombreuses, il étend les services collectifs,
                  destinés à relever la femme de ses tâches ménagères.
                  Ainsi, la législation soviétique sur la famille, inspirée par les idées du marxisme-léninisme, obéit,
                  clans l’évolution qu’elle suit depuis trente ans, à la préoccupation constante de libérer et de défendre la
                  femme. Cette préoccupation a conduit le législateur soviétique du divorce libre au divorce réglementé,
                  de l’avortement légal à l’interdiction de l’avortement. Il a multiplié les institutions d’aide à la famille,
                  protégé la mère et l’enfant, mis la maternité à l’honneur, en récompensant les mères, en augmentant
                  allocations et subsides. »

                  réglementation du divorce par staline pour des raisons « réactionnaires » selon les gauchistes :
                  « La guerre contre l’envahisseur hitlérien ne pouvait que pousser au renforcement de la famille. Le
                  décret du 8 juillet 1944 établit que « seul le mariage légal entraîne des droits et des devoirs pour le
                  mari et pour la femme ». Les personnes vivant maritalement devront légaliser leur union. Le divorce ne
                  sera prononcé que dans des cas importants et après décision du tribunal. »

                  lénine lui même a autorisé l’avortement sans enthousiasme :  ». L’avortement, considéré déjà comme un « mal social », est autorisé, par une
                  loi de 1919, au cours des trois premiers mois de la grossesse, « tant que les survivances morales du
                  passé et les pénibles conditions économiques du présent obligeront certaines femmes à subir cette
                  opération » et en plus il a autorisé l’avortement en disant que ce n’était pas définitif. lénine a autorisé l’homosexualité aussi sans enthousiasme car c’était un homophobe : http://lmsi.net/Une-tradition-etran...
                  lien intéressant montrant que les communistes jusqu’à récemment ont toujours été homophobes.

                  la commune patriote a été créé en contestation de la paix avec la prusse.


                  lénine nationaliste : http://www.initiative-communiste.fr...


                  le front populaire contre l’immigration, le pcf a inventé « la france aux français » dans les années 30 avec l’humanité, quotas d’immigrés dans les entreprises faits pour la 1ère fois par le front pop : http://euro-synergies.hautetfort.co...

                  la gauche propose des quotas d’immigrés dans les entreprises à la droite en 31 : http://fr.wikipedia.org/wiki/Pr%C3%...


                  staline a pénalise l’homosexualité et l’ivg, il était ultra-nationaliste (dans la propagande de guerre ou de paix qui faisait passer le peuple russe comme peuple coeur du communisme, il était ethniciste, russe obligatoire partout, architecture russe traditionnelle conservé par loi, hymne national remplaçant celui international, uniformes de la russe tsariste revenus...)


                  le pcf ultra-patriote et anti-ue http://www.upr.fr/dossiers-de-fond/...


                  le pcf vs le libre échange : « produisons français »

                  comme marx (la phrase à al fin du débat est ironique) : https://www.marxists.org/francais/m...


                  chavez ultra patriote : http://www.dailymotion.com/video/xd...

                  qui était contre l’alena (pas les gauchistes pro ue apr rapport à l’ue) pour une union pas libérale mais socialiste d’Etats souverains du sud

                  chavez vs le mariage gayhttp://valeursdegauche.wordpress.co...

                  chavez fervent catho et anti-laïcard : http://fr.wikipedia.org/wiki/Hugo_C...



                • Baasiste 2 13 septembre 2014 19:16

                  « Lors d’un discours, il a déclaré que l’Église catholique ainsi que d’autres courants essayaient de manipuler le christianisme pour en faire un opium du peuple mais qu’au Venezuela la religion chrétienne restait l’énergie du peuple et qu’elle était source de justice sociale, de lutte pour la dignité de l’être humain, d’égalité et de liberté228. »

                  marx antisémite« Ne cherchons pas le secret du juif dans sa religion, mais cherchons le

                  secret de la religion dans le juif réel. Quel est le fond profane du
                  judaïsme ? Le besoin pratique, l’intérêt personnel.
                  Quel est le culte profane du juif ? Le trafic.
                  Quel est son dieu ? L’argent.
                  C’est de ses propres entrailles que la société bourgeoise engendre
                  continuellement le juif.

                  Quel était, en soi et pour soi, le fondement de la religion juive ? Le
                  besoin pratique, l’égoïsme.

                  Le besoin pratique, l’égoïsme, voilà le principe de la société
                  bourgeoise, et il se manifeste comme tel dans toute sa pureté dès que la
                  société bourgeoise a achevé de mettre au monde l’État politique. Le dieu
                  du besoin pratique et de l’intérêt personnel, c’est l’argent.
                  L’argent est le dieu jaloux d’Israël, devant qui nul autre dieu ne doit
                  exister. L’argent avilit tous les dieux des hommes : il les transforme en
                  une marchandise. L’argent est la valeur universelle de toutes choses,
                  constituée pour soi-même. C’est pourquoi il a dépouillé le monde entier,
                  le monde des hommes ainsi que la nature, de leur valeur originelle.
                  L’argent, c’est l’essence aliénée du travail et de la vie de l’homme, et
                  cette essence étrangère le domine, et il l’adore.
                  Aussi, n’est ce pas seulement dans le Pentateuque ou dans le Talmud,
                  mais dans la société présente, que nous découvrons l’être du juif
                  d’aujourd’hui : non pas un être abstrait, mais un être éminemment
                  empirique, non seulement comme mesquinerie du juif, mais comme
                  mesquinerie juive de la société.

                  Du moment où la société réussit à faire disparaître l’essence empirique
                  du judaïsme, le trafic et ses prémisses, le juif est devenu impossible,
                  parce que sa conscience n’a plus d’objet, parce que la base subjective
                  du judaïsme, le besoin pratique, s’est humanisée, parce que le conflit
                  entre l’existence individuelle sensible, et l’existence générique de
                  l’homme est surmonté.
                  L’émancipation sociale du juif, c’est l’émancipation de la société
                  libérée du judaïsme. »

                  A propos de la question juive 

                  le socialisme a agrandi l’antisémitisme au xix ème s des tonnes d’auteurs socialistes sont anti-sémites ou judéophobes : marx, proudhon, toussenel, fourrier, leroux, bebel... tapez juifs à côté de chacun de leur nom sur un moteur de recherche et vous verrez.

                  fidel castro a fait une révolution nationaliste avant tout de libération de la nation de l’oligarchie capitaliste.


                  le ché était un un ethno-centriste il voulait unifier toute l’Amérique latine sous le socialisme.


                  Trotski anti franc-maçons : https://www.marxists.org/francais/t...

                  chavez contre l’ivg, le mariage gay et l’euthanasie :http://www.agoravox.fr/actualites/p...


                  staline le nationaliste a aussi imposer le russe dans toutes les écoles.


                • Baasiste 2 13 septembre 2014 19:21

                  le vrai nazisme ou fascisme c’est soutenir le génocide des blancs et la fin des peuples européens ancestraux, la suprématie racialiste-ethnique cosmopolite et métisseuse et chier sur l’identité raciale de notre pays : http://la-dissidence.org/2014/05/24...


                  « L’homme du futur sera de race métisse. Les races et classes d’aujourd’hui disparaitront petit à petit en raison de la disparition de l’espace, du temps, et des préjugés. La race Eurasiatico-Négroïde de l’avenir, similaire en apparence à celle des anciens Egyptiens, remplacera la diversité des peuples par la diversités des individus. (...) Au lieu de détruire la juiverie européenne, l’Europe, contre son propre gré, a raffiné et éduqué ce peuple, lui donnant un rôle de futur leader de nation à travers ce processus de sélection artificielle. Pas étonnant que ce peuple, qui s’échappa de la prison du ghetto, se développa en tant que noblesse spirituelle d’Europe. Par conséquent une gracieuse Providence donna à l’Europe une nouvelle race par la grâce de l’Esprit. Ceci intervint à un moment où l’aristocratie féodale de l’Europe devint vétuste, et grâce à l’émancipation des Juifs. » 

                  Coudenhove-Kalergi


                  prcf=nazisme racialiste mondialiste et métis

                  le nazi c’est celui qui veut éradiquer les races différentes d’une race particulière, c’est celui qui veut imposer la suprématie d’une race-culture-identité-nation au dépens des peuples de la terre avec leur pays et identité devant êtres éradiqués.
                  l’ancien nazisme correspondant à cette déf était celui germanique, celui actuel correspondant à cette déf est celui métis et mondialiste, la race aryenne est remplacé par celle métis, et le germanisme-la nation germanique est remplacé par le cosmopolitisme et la nation mondialiste. la suprématie multiculturelle-globaliste-consumériste-métis raciale-culturelle-ethnique a remplacé la suprématie européenne-blanche-germanique.
                  bref du nazisme moderne c’est juste que la race-identité-culture-ethnie défendu diverge c’tous, si les nazis germaniques étaient contre le métissage c’était car ça anéantissait leur race mais les nazis mondialistes eux vantent le métissage car c’est bien pour la race globaliste métis.

                  prcfiste=nazi le facho voulant éradiquer toutes les races, identités et nations pour sa nation monde, identité globaliste et race métis supérieurs.


                • Baasiste 2 13 septembre 2014 19:22

                  « république=gauchistes 

                  point barre la vision gaucho-fasciste du prcf et des autres gauchistes

                  es tu idiot ma parole ? point barre c’est la vision des gauchistes, république=gauchisme, pas plus loin, suffit de regarder ta bande de guignols tous ce qui n’est pas gauchiste est anti-républicain selon eux et insulté, tu ne vois même pas ton intolérance mon pauvre. regardes le retraité taktak vient de le dire asselineau est un facho anti-républicain. pk ? il n’a aucun arguments il traite d’anti-républicain tous ce qui lui plait pas : le libéralisme, le conservatisme, l’opposition à l’immigration, le nationalisme, le gaullisme, etc... »

                • Baasiste 2 13 septembre 2014 19:24

                  de gaulle le raciste xénophobe : 

                  Un envoi d’Aviva
                  le 5 mars 1959, un certain Général De Gaulle disait (ou plutôt prédisait déjà) il y a exactement 50 ans, ce que tout le monde feint de découvrir soudain….

                  Citations rapportées par Alain Peyrefitte
                  Beaucoup et des plus importants qui se prévalent de lui devraient se souvenir de cette citation………(notez que je n’ai pas employé le mot prophétie et pourtant…. !!)

                  « C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns.
                  Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France . Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne.

                  Qu’on ne se raconte pas d’histoire ! Les musulmans, vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés avec leurs turbans et leurs djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français. Ceux qui prônent l’intégration ont une cervelle de colibri, même s’ils sont très savants. Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront vingt millions et après-demain quarante ? Si nous faisions l’intégration, si tous les Arabes et les Berbères d’Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherez-vous de venir s’installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées..
                  CHARLES DE GAULLE

                  C’est très bien qu’il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu’elle a une vocation universelle. Mais à condition qu’ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France. Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. Qu’on ne se raconte pas d’histoires ! Les musulmans, vous êtes allés les voir ? Vous les avez regardés avec leurs turbans et leur djellabas ? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français ! Ceux qui prônent l’intégration ont une cervelle de colibri, même s’ils sont très savants. Essayez d’intégrer de l’huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d’un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront vingt millions et après-demain quarante ? Si nous faisions l’intégration, si tous les Arabes et Berbères d’Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherait-on de venir s’installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé ? Mon village ne s’appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées !

                  • Conversation entre De Gaulle et Alain Peyrefitte le 5 mars 1959 suite aux événements d’Algérie

                  • C’était de Gaulle, tome 1Alain Peyrefitte, éd. éditions de Fallois/Fayard, 1994 (ISBN 978‐2‐213‐02832‐3), p. 52


                • Baasiste 2 14 septembre 2014 01:26

                  sans oublier ce qu’a fait le grand staline aux juifs de 1949 à 1953http://fr.wikipedia.org/wiki/Cosmopolite_sans_racine et le désenjuivement de l’urss de 36 à 38 lors des purges.


                • Baasiste 2 14 septembre 2014 01:34
                  1000 citations antisémites sur les juifs dont 

                  164. Pierre - Joseph Proudhon ( 1809-1867) socialiste français d’origine modeste, qui refusa de servir de porte-parole à Karl Marx qu’il traita en juif, et reprocha mais aussi à l’Église chrétienne sa judaïsation, en rendant hommage, sur le point de la considération sociale et morale de Jésus, au Prophète de l’Islam.

                  -« Au-dessus des joueurs gros et petits, agiotant au jour le jour, - qui avec la probabilité plus ou moins grande d’un agio en sus de l’intérêt de ses fonds, qui avec la certitude finale de sa perte, - s’élèvent l’homme à millions et l’homme à idées, le juif Shylock et l’industrieux Figaro, ceux que l’union de leur fortune et de leur génie place à la tête de la spéculation ». 
                  ( Pierre- Joseph Proudhon, Manuel du Spéculateur à la Bourse, 1857, p. 124).

                  - « Quel est le vrai propriétaire, à votre avis, du détenteur nominal, imposé, taxé, gagé hypothéqué ou du créancier qui perçoit le revenu ? Les prêteurs juifs et Bâlois sont aujourd’hui les vrais propriétaires de l’Alsace ; et ce qui prouve l’excellent jugement de ces prêteurs, c’est qu’ils ne songent nullement à acquérir. Ils préfèrent placer leurs capitaux ».. 
                  Pierre- Joseph Proudhon, « Système des Contradictions économiques ou Philosophie de la Misère », 1846, tome I).

                  -« Le judaïsme a infesté le christianisme ». 
                  ( Carnets de Proudhon, à la date du 24 mai 1847).

                  -« ..des juifs qui sont éparpillés sur la surface du globe, dont le roi actuel est Rothschild, peuple sangsue, peuple sans territoire, sans agriculteur, sans loi, sans culte, sans gouvernement, n’adorant jamais que Jéhovah c’est- à –dire l’égoïsme, ou Mammon, c‘est- à- dire l’argent ». 
                  ( « Carnets » de Proudhon, 23 décembre 1847, éditions Rivière, p. 335).

                  - « Juifs. Faire un article contre cette race, qui envenime tout, en se fourrant partout, sans jamais se fondre avec aucun peuple ». 
                  ( Pierre- Joseph Proudhon dans ses  » Carnets « n°6, 22 décembre 1847, édités par Marcel Rivière, volume second, 1961, p. 337).

                  - » Quand Crémieux parle à la tribune, sur une question où le christianisme est engagé, directement ou indirectement, il a soin de dire : votre foi, qui n’est pas la mienne ; votre dieu, votre Christ, votre évangile, vos frères du Liban. Ainsi font tous les Juifs, ils sont d’accord sur tout avec nous sur tous les points, à tant qu’ils peuvent en tirer parti, mais ils ont toujours soin de s’exclure - ils se réservent ! Je hais cette nation « . 
                  ( Pierre- Joseph Proudhon, dans ses » Carnets « ) –

                  -« Dans les foires et marchés, on vend et on achète des denrées en nature ; il y a livraison matérielle des objets. A la Bourse, rien de pareil : ni marchandises, ni échantillons. Les conventions s’établissent sur des titres, tels que lettres de change, connaissements, actions de chemins de fer, obligations etc. C’est la sublimation ou quintessence du commerce. Aussi les juifs ont-ils été les créateurs des Bourses chez les nations modernes ».
                  ( Pierre- Joseph Proudhon dans son « Manuel du spéculateur à la Bourse », 1857 p.44).

                  - »Le Juif est par tempérament anti-producteur, ni agriculteur, ni industriel, pas même vraiment commerçant. C’est un entremetteur, toujours frauduleux et parasite, qui opère, en affaires, comme en philosophie, par la fabrication, la contrefaçon, le maquignonnage. Il ne sait que la hausse et la baisse, les risques de transport, les incertitudes de la récolte, les hasards de l’offre et la demande. Sa politique en économie est toute négative, c’est le mauvais principe. Satan, Ahriman ( force du mal dans l’ancienne religion des Iraniens ), incarné dans la race de Sem « . 
                  ( Pierre- Joseph Proudhon dans son essai  » Césarisme et Christianisme « , 1860).

                  -« Ce que Mahomet sut dire, trois siècles plus tard avec tant de grandeur et de simplicité, sans anéantir la spéculation religieuse, théosophique et morale : Dieu est Dieu, et Mahomet est son prophète, l’Église rassemblée à Nicée ne pouvait-elle le dire de Jésus, comme le voulait, comme le demandait Arius ? L’Église judaïsée, fanatique, ambitieuse, pleine d’orgueil et d’intolérance, ne sut ni comprendre sa position, ne se poser dans la hauteur et la largeur de la révolution qu’elle dirigeait. Elle ne songea qu’à excommunier ceux qui lui déplaisaient ». 
                  ( Pierre -Joseph Proudhon, dans son essai  » Césarisme et Christianisme « , tome second, 1884 », p. 221).

                  -« Il semblait que la solution du problème du prolétariat fût simplement affaire de prédication et de propagande ; que les Juifs et les Philistins, suffisamment sermonnés, évangélisés, allaient se dessaisir spontanément, se faire nos chefs de file et nos commis pour l’organisation de l’égal- échange ». ( Pierre -Joseph Proudhon, « Théorie de la propriété », 1866, préface).http://radioislam.org/juifs/index.htm


                  234. Karl Marx (1818-1883), critique du capitalisme, descendant d’une double lignée paternelle et maternelle de rabbins.

                    » Quel est le fond séculier du Judaïsme ? Le besoin pratique, l’utilité personnelle.

                  Quel est le culte mondain du Juif ? Le trafic. Quel est son Dieu mondain ? L’argent. Eh bien soit ! L’émancipation du trafic et de l’argent, donc du Judaïsme réel, pratique, serait l’auto-émancipation de notre époque.

                  Une organisation de la société qui supprimerait les présupposés de l’usure, donc la possibilité de l’usure, aurait rendu le Juif impossible. Sa conscience religieuse se dissoudrait comme une vapeur légère dans l’air vivifiant réel de la société

                  Nous reconnaissons donc dans le Judaïsme un élément antisocial présent, qui au travers du développement historique auquel les Juifs ont collaboré avec empressement, a été poussé jusqu’à une hauteur à laquelle il doit nécessairement se dissoudre.

                  L’émancipation des Juifs est dans sa signification ultime l’émancipation de l’humanité du judaïsme. 
                  (Karl Marx dans son article « A propos de la Question Juive », paru dans les Annales- Franco-allemande, 1844)

                  - «  Nous trouvons tout tyran aidé par un Juif, comme nous trouvons un pape aidé par un Jésuite. » 
                  (Karl Marx dans son article « L’emprunt russe », New York Tribune, 4 janvier 1856)

                  -  » C’est seulement parce que les Juifs sont si forts qu’il est temps et utile de mettre à jour et de stigmatiser leur organisation » 
                  (Karl Marx dans son article, « L’emprunt russe », New York Tribune, 4 janvier 1856)

                  Le socialiste blanqui

                   «  le suffrage universel, c’est l’intronisation définitive des Rothschild, l’avènement des juifs » 
                  ( Auguste Blanquidans le journal Candide, fondé en mai 1865 par Gustave Tridon).

                    » Car il est temps de le dire, le prétendu culte, chez les Juifsde Dieu unique, créateur du ciel et de la terre, n’est qu’une fausseté historique des plus grossières. Jéhovah, le dieu national, n’est autre que l’idole ordinaire de toutes les peuplades sémitiques, le Moloch d’airain, au ventre creux et rougi, qui consommait vivants tous les premiers nés de la populationBien loin d’avoir été cet ennemi acharné de Baal qu’on s’imagine, d’ après la Bible, il était Baal, lui-même le Veau d’or, ou plutôt le taureau d’airain chauffé à blanc qui engloutissait les victimes vivantes. »
                   ( Blanqui et Tridon, dans « Du Molochisme Juif ; études critiques et philosophiques » Avertissement page 11).

                   «   Cet empire juif prédit par les prophètes, dont la bourse est le temple et le trois pour cent le prophète ? Le monstre de l’ère moderne, l’exploitation, fait remonter ses titres jusqu’au judaïsme qui voue Cham à l’esclavage et contemple dans les nations sa proie future  » 
                   ( Blanqui et Tridon, dans « Du Molochisme Juif, études critiques et philosophiques » Avertissement, page 11)

                  « Je le sais, c’est manquer de vertu que de dire franchement son opinion sur la question juive, on vous abandonne tous les autres Sémites, pieds et poings liés, mais ne touchez pas aux Juifs : n’y touchez pas sous peine de vous heurter à la foule des préjugés et des intérêts« 
                  ( Blanqui et Tridon, dans « Du Molochisme Juif, études critiques et philosophiques »  Introduction, p.10)

                    » Jéhovah est un être profondément méchant et satanique.«  
                  ( Blanqui et Tridon, dans « Du Molochisme Juif, études critiques et philosophiques »  chapitre 2, p. 13)

                   » tout homme qui étudie sans crainte et sans partialité l’histoire des Hébreux se convainc facilement de la fixation tardive de leur culte. A Babylone seuls furent arrêtés les dogmes mosaïques, furent comblées les lacunes d’un système religieux incomplet ; et les récits d’Eden, du serpent tentateur, d’arbre de science et de faute originelle, présentent, avec certaines fables brahmaniques, et surtout avec les mythes du Vendidad Sadé, la concordance chérie des Indo-aryens de Berlin. Les Perses seuls ont été les intermédiaires«  
                   ( Blanqui et Tridon, dans « Du Molochisme Juif, études critiques et philosophiques  », Bruxelles, 1884, p.40).

                  - « Le Lévitique, l’Exode, les Nombres, etc. parlent d’odeurs suaves pour Jehovah. Les Juifs flattent ce goût délicat pour la bonne chère et nourrissent des mets les plus confortables ce monstre dévorant dont les bonnes grâces ne s’acquièrent que par la satiété. » 
                  ( Blanqui et Tridon,  » Du Molochisme Juif, études critiques et philosophiques " , Bruxelles, 1884, chapitre IV, 1884, p.134)

                  - «  Jusque là ils n’étaient qu’une bande de brigands guettant pour s’y précipiter à la première occasion, les villes commerçantes du littoral. ( livre des Juges, chapitre 18, verset 7). Ils n’avaient alors pas plus de lettres que de moralité, pas plus de lois que de forgerons et de législateurs, sauf pourtant la loi fidèlement observée d’immoler ses enfants.  »  
                  ( Blanqui et Gustave Tridon co-auteurs de «  Du Molochisme Juif, études critiques et philosophiques, Bruxelles, 1884 p.104).


                • Baasiste 2 14 septembre 2014 21:02

                  les gauchistes savent moinsser mais savent pas argumenter-développer-contredire snif snif


                • Baasiste 2 17 septembre 2014 14:44

                  tiens les gauchiasses moinssent mais les faits restent les faits snif snif ça change rien.


                • Xenozoid Xenozoid 17 septembre 2014 14:59

                  en fait comme foufouille tu a été violer par tes parents gauchiste, ce que tu aimes car sans eux tu n’existerais pas, pauvre anti gauchiste, mettre marx au millieux alors qu’il ne demandait rien,a se demander pouquoi tu oublies les couches comme dieux te commande,dit moi combien de pseudo tu as besoin pour être,Isga ,elle est pas belle la vie ?
                  tu devrais faire un club, plein de vérité et surtout n’oublie pas la savonnette,c’est trés glissant


                • Baasiste 2 18 septembre 2014 23:25

                  0 arguments
                  tiens autre info sur staline l’antisémite : « La richesse ou le pouvoir passés de l’Église orthodoxe n’expliquent pas seuls la politique antireligieuse de l’État, puisque les autres cultes ne sont pas mieux traités. La répression touche ainsi également les musulmans ou les quelques bouddhistes des Républiques d’Asie centrale, ou le lamaïsme en Mongolie.

                  Le culte juif est sans doute le plus éprouvé de tous : dès 1937, il ne reste plus que 50 synagogues ouvertes, alors qu’il en existait des milliers sous le régime pogromiste et antisémite des tsars. Dès l’époque du Ier Plan, les synagogues sont dépouillées et fermées, des milliers de rabbins arrêtés, les célébrations juives interdites, les pratiques comme la circoncision éradiquées - il n’y aurait dès la fin des années 1930 pas plus de 10 % des Juifs à être circoncis. L’hébreu et le yiddish sont proscrits, les membres de la section juive du Parti (Yevsektsia) n’étant pas les moins acharnés aussi bien à détruire le judaïsme religieux qu’à liquider la presse, l’édition ou les écoles spécifiquement juives, même lorsque sans implications religieuses. »http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoi...


                • rocla+ rocla+ 13 septembre 2014 19:10

                  J’ ai même pas besoin de tous ces mots pour haïr la gauche . 

                  Le simple fait de savoir qu’ un partie des gens ont des privilèges 
                  et que la plupart de ces privilégiés sont de gauche me fait 
                  les détester . 


                  D’ une . 

                  Et de deux ces gens se présentent comme meilleurs que d’ autres ,
                  plus humains , plus mieux , plus bien  etc ….


                  Des pantins articulés par leur idéologie à deux francs .

                  Si la gauche existait ou avait existé la retraite serait la même 
                  pour tous .

                  A l’ EDF  les salariés de gauche font payer leur facture d’ électricité 
                  par les cons d’ abonnés . 

                  C ’est y pas rigolo ?

                  • sylvie 14 septembre 2014 12:29

                    Cela pourrait être du second degré si on le lis comme cela, mais avec cet oiseau là j’ai comme un doute....


                  • folamour folamour 13 septembre 2014 19:11

                    le fn ne veux pas sortir de l’euro ou de l’europe il veux renégocier les traités ce qui est impossible, je vous ais mis une vidéo en bas d’article,

                    http://www.crashdebug.fr/index.php/actualites-france/9426-pour-deux-francais-sur-trois-le-fn-n-est-pas-capable-de-gouverner-la-france

                    amitiés,

                    f/


                    • César Castique César Castique 13 septembre 2014 20:14

                      « ...le fn ne veux pas sortir de l’euro ou de l’europe il veux renégocier les traités ce qui est impossible... »



                      La renégociation est le préalable indispensable à la consultation des Français, parce que n’en déplaise à Asselineau et autres, la démocratie, c’est la consultation du peuple et la mise en oeuvre de ses décisions


                      « pour-deux-francais-sur-trois-le-fn-n-est-pas-capable-de-gouverner-la-france. »


                      Et, expérience faite depuis dix-neuf ans, l’UMP et le PS en sont à combien ? Quatre Français sur cinq ? Quatre et demi ?

                    • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 14 septembre 2014 08:09

                      Baassiste,
                      Il est donc bien étrange qu’avec toutes ces déclarations contre l’ UE et l’euro, on n’en retrouve aucune trace dans les documents officiels électoraux, les seuls qui font foi et sont conservés aux Archives nationales ?


                      Elle demande juste à « remettre à plat les Traités européens » et à aucune moment ne fait état de sortie de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN...Les paroles s’envolent, les écrits restent.

                      Asselineau a parié une caisse de champagne pour celui qui découvre dans les documents électoraux du FN la phrase : « Sortir de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN par l’article 50 ». Personne à ce jour n’a trouvé.

                      Alliot écrit clairement en haut et à droite de la page d’accueil de son site : « Pour une Autre Europe », et pas du tout :« Sortir la France de l’ UE. »

                    • César Castique César Castique 14 septembre 2014 11:11

                      «  Asselineau a parié une caisse de champagne pour celui qui découvre dans les documents électoraux du FN la phrase : « Sortir de l’ UE, de l’euro et de l’ OTAN par l’article 50  ». Personne à ce jour n’a trouvé. « 

                       

                      En d’autres termes, Asselineau offre une caisse de champagne (gageons qu’il s’agirait de Gaston Derichbourg plutôt que de Krug Grande Cuvée) à qui fera la démonstration que le FN est aussi stupide que l’UPR en formulant, de but en blanc, des propositions répulsives qui prennent (encore) 75 ou 80 % de l’électorat français à rebrousse-poil.

                       

                      Résultat, le FN est à 25 % sortie des urnes, et l’UPR, à moins de 0.42 %, dans les soixante fois moins.

                       

                      Il y a vraiment de quoi se poiler. Et on se poile smiley

                       

                      « Alliot écrit clairement en haut et à droite de la page d’accueil de son site : « Pour une Autre Europe (la suite est censurée) », et pas du tout :« Sortir la France de l’ UE. »

                       

                      Il faut être complet « Pour une autre Europe des peuples libres et des Nations souveraines » - Or, qu’est-ce qu’il tente de bâtir si ce n’est une autre Europe* « des peuples libres et des Nations souveraines », le gourou Asselineau quand il va colloquer à Athènes avec des groupusculaires grecs, italiens, anglais, finlandais, et espagnols ?

                      * S’il n’était aussi imbu de sa personne et convaincu de son infaillibilité, il faudrait lui dire que quoi qu’il arrive, il y aura toujours une Europe, ou de Maastricht et de Lisbonne, ou une autre. A tout le moins tant qu’un gigantesque séisme ne l’aura pas engloutie dans les profondeurs de la lithosphère.


                    • VIP erre 14 septembre 2014 11:42


                      Avant cette Europe controversée, il y avait l’Europe des accords bi-latéraux, d’un pays à l’autre, au gré des intérêts commerciaux, sans obligation de consentir de traités pour les pays qui ne voulaient pas commercer les uns avec les autres !

                      Cela, a-t’il moins bien fonctionné avant 2005, avec nos partenaires européens ? 

                      Certes, il y avait des frontières 
                      Mais pas seulement, Il y avait aussi, le franc
                      Mais, aussi, la souveraineté de la France

                      Pour une autre Europe, il faudrait revenir, aux accords de pays à pays, et non pas à une Europe fédérale ! 





Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès