Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Formation de nos élus

Formation de nos élus

L’ANDL, vous connaissez ? La réponse est à 99 % non pour ceux des citoyens qui sont de simples électeurs.

C’est l’une des associations ou organismes agréés pour dispenser de la formation aux élus locaux.

Quel est son objet ?

"L’ANDL Formation s’adresse à l’ensemble des élus locaux, et tout particulièrement à ceux appartenant aux formations de l’actuelle majorité". Source "Mentions légales" du site et "Cette association rassemble les élus adhérents et sympathisants de l’Union pour un mouvement populaire" Source statuts de l’association

L’«  Association nationale pour la démocratie locale - ANDL » est régie par la loi du 1er juillet 1901 sur les associations et dispose de l’agrément du ministère de l’Intérieur pour la formation des élus locaux conformément à la loi du 3 février 1992 sur la formation des élus locaux.

Pourquoi les élus ont-ils besoin d’organismes comme l’ADNL ?

"Le caractère obligatoire des dépenses de formation : le financement de la formation des élus constitue une dépense obligatoire pour les collectivités territoriales et par conséquent une obligation pour ces dernières. S’agissant d’une dépense obligatoire, le préfet serait donc en droit d’inscrire d’office au budget de la collectivité les crédits nécessaires à l’exercice de ce droit, au cas où le budget ne les aurait pas prévus ... / ..."

En bref, les élus sont tenus de dépenser cet argent en choisissant la couleur ou l’orientation politique de l’organisme de formation.

Mais à part cela qu’apportent-ils aux élus ?

"Notre objectif est de vous accompagner dans l’exercice de votre mandat, en vous faisant bénéficier de l’expérience de spécialistes dans les domaines du budget, de l’urbanisme, du code des marchés publics, de la communication... Quelles que soient vos compétences, la décentralisation rend aujourd’hui nécessaire l’accès à une formation permanente pour compléter votre savoir-faire, répondre à vos multiples obligations et faire connaître votre action"

Qui préside le comité directeur de l’association ?

Président : Camille de Rocca-Serra
Député, président de l’Assemblée de Corse
Vice-président : Frédéric Lefèbvre
Député, conseiller régional d’Île-de-France

Tous UMP cela va de soit.

Puisque association de formation il y a, quelles formations y sont proposées ?

Quelques exemples :

Renforcer sa stratégie de communication
Votre action d’élu manque de lisibilité et vous désirez asseoir votre image. Ce module permet d’adapter les outils de marketing personnel à la fonction d’élu. Il explique comment créer des actions récurrentes permettant une meilleure lisibilité médiatique.

Compréhension et maîtrise de l’opinion publique
Comprendre les fluctuations de l’opinion publique, anticiper ses réactions, disposer des bons outils de mesure et de réponses adaptées...
Le discours improvisé. Elu local, vous avez souvent à prendre la parole en public sur le terrain sans préparation. Comment gérer votre stress dans le cadre d’une intervention non préparée ? Ce module vise à vous donner les outils pour réussir une prise de parole improvisée.

Compréhension et maîtrise de l’opinion publique
Comprendre les fluctuations de l’opinion publique, anticiper ses réactions, disposer des bons outils de mesure et de réponses adaptées ...

L’internet, un nouvel outil de communication
Internet est devenu un outil incontournable, qu’il est nécessaire de maîtriser. Quelles sont les possibilités offertes par cet outil de communication ? Comment l’utiliser à titre personnel dans son travail quotidien ?

A la lecture de tout ceci, vous vous dites : "Bien structuré l’outil de formation de l’UMP !" Puis afin de ne pas tomber dans la partialité la plus totale, vous décidez de rechercher la liste "DES ORGANISMES AGREES POUR DISPENSER DE LA FORMATION AUX ELUS LOCAUX" et vous découvrez qu’ils sont au nombre de... 169. Source : Document du ministère de l’Intérieur et de l’Aménagement du territoire du 29/01/2008

Il est d’ailleurs étonnant d’y trouver en autres :

L’association "Le Monde des Sourds" GAP
L’association pour le développement de l’échangeur régional - Alençon
L’association interdépartementale pour la diffusion d’informations locales - Versailles

Nous laissons les lecteurs découvrir l’ensemble de la liste. En sachant que s’ils en trouvent le temps, ils peuvent aussi consulter l’annuaire des organismes agréés pour la formation des élus. Avec un tel choix, comment pourrait-il y avoir un seul élu ignorant de la gestion optimisée de la chose publique ?

Forts de cet atout, ils pourraient agir dans le sens de l’application systématique de la loi DIF dans toutes les entreprises dont curieusement beaucoup de salariés n’ont toujours pas profité.

Mais c’est juste mon avis...


Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

2 réactions à cet article    


  • ninou ninou 18 février 2008 12:55

    J’ai pensé, un instant, que cette "formation" était en rapport avec les centres d’intérêt de chaque élu (économie, écologie, social, philosophie...) mais bon, peut-être n’ont-ils d’autre centre d’intérêt que leur propre intérêt...

    Apprendre à manipuler l’opinion. On devrait tous pouvoir bénéficier de ce genre de formation !. On aurait "apprendre à déstabiliser un homme politique". ou, mieux : "comment se faire entendre du gouvernement."

    à creuser...


    • Traroth Traroth 18 février 2008 19:28

      C’est vrai que les thèmes des formations sont édifiants...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès