Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > Formation des chômeurs : Le rapport que le Président candidat voudrait (...)

Formation des chômeurs : Le rapport que le Président candidat voudrait oublier !

Nicolas Sarkozy avait chargé Gérard Larcher l'ancien président du Sénat d'un rapport sur la formation. Or sa présentation à la presse a été annulée pour cause de divergences profondes avec les idées du Président candidat !

En février 2012, Nicolas Sarkozy fidèle à son adage : « les droits ne vont pas sans devoirs » proposait, afin de lutter contre le chômage, de soumettre à référendum l'obligation pour les chômeurs de suivre une formation qualifiante, puis d'accepter la première offre d'emploi correspondant au métier pour lequel il aura été nouvellement formé.

Bien que, faisait remarquer le blog Question(s) Sociale(s) les contours de cette obligations soient mal définis puisque : « (...) définie par un mystérieux "comité national" (?) qui, avec des chefs d'entreprise et des syndicalistes, identifiera les secteurs d'avenir créateurs d'emplois (...) » et que de nombreuses voix s'élevaient pour expliquer que la formation n'est pas la panacée contre le chômage, l'idée continuait de faire son chemin, tant dans le discours du Président candidat que dans celui de l'UMP.

Dans la foulée, Nicolas Sarkozy chargeait Gérard Larcher l'ancien Président UMP du Sénat, d'un rapport : « (...) sur une refonte « radicale » de la formation professionnelle, en vue de réorienter vers les chômeurs une partie des 30 milliards dépensés chaque année (...) »

Rapport qui a été remis le 6 avril dernier à Nicolas Sarkozy et qui porte le nom de : « La formation professionnelle : clé pour l'emploi et la compétitivité »

Et là, surprise : La présentation à la presse a été annulée !

Selon le secrétaire général de l'Association des journalistes de l'information sociale (Ajis) devant laquelle devait être présenté le rapport : « cette annulation serait due à un désaccord entre Gérard Larcher et le chef de l’État sur les mesures préconisées »

La Gazette des Communes nous donne quelques explications sur cet escamotage médiatique

« (...) le rapport Larcher ne reprend pas du tout les principales propositions du candidat Nicolas Sarkozy pour un éventuel prochain mandat (...) Gérard Larcher n’évoque à aucun moment la question d’un référendum sur l’indemnisation et la formation des demandeurs d’emploi. Il ne propose pas non plus d’obliger ces derniers à accepter une offre d’emploi après avoir suivi une formation (...) Personne ne doit être pénalisé si une formation dûment suivie ne débouche pas sur un emploi faute d’emploi effectivement disponible (...) L’ancien président du Sénat ne semble pas non plus penser que la formation soit la solution miracle face au chômage (...) »

Bilan : « le sénateur prône simplement « une meilleure coordination des acteurs » et « une simplification des structures  »… Et la Gazette des Communes de conclure : « Nul ne sait ce que va devenir cet énième rapport. Mais tout ça pour ça… »

En clair, une proposition mal fagotée, ayant abouti à une perte de temps pour plus de 5 millions de personnes inscrites à Pôle Emploi, qui, s'ils elles ont échappé provisoirement à un dispositif incohérent, n'ont toujours pas de solution en vue à court ou moyen terme.

Chapeau les artistes conseillers du « Président courageux et qui protège » !


Crédit et copyright photo
Rue89


Moyenne des avis sur cet article :  4.9/5   (79 votes)




Réagissez à l'article

37 réactions à cet article    


  • colza 14 avril 2012 09:56

    Sarkozy aurait mieux fait de le rédiger lui-même son rapport, comme ça il aurait été conforme à ses désirs.
    Et puis, qui c’est ce Larcher, qui se permet de déroger aux ordres de sa Majesté !


    • Emmanuel Aguéra LeManu 15 avril 2012 11:12

      La source ICI. (citée, mais pas de lien dans l’article).
      Bien plus complet et instructif, évidemment.
      Se pourrait-il qu’avec un Larcher lâché, Sarkozy ait perdu une voix ?... Hum, ça la fout mal, celle du chef de groupe UMP au sénat...


    • gordon71 gordon71 14 avril 2012 14:43

      franchement 

      on se demande ce que Philippe Noiret vient faire dans cette Galère...

      • lebreton 14 avril 2012 16:27

        gordon71 


        SVP n’insulter pas Noiret lui au c’était un type bien ce qui n’est pas le cas de ceux que vous soutenez !

      • gordon71 gordon71 14 avril 2012 18:15

        signé le breton bien 


      • K K 14 avril 2012 15:22

        Sarko dit : pas de droit sans devoir. Il a sans doute, comme profession libérale, fraudé les cotisations, sinon il saurait que les droits ne sont ouverts que pas des cotisations (obligatoires) aux caisses de l’assurance chomage. Les chomeurs ayant travaillé ont donc exercé leur devoir.
        La où il y a un problème, c’est lorsque l’assurance ne remplit pas ses devoirs vis à vis des souscripteurs !


          • JACKTURF JACKTURF 14 avril 2012 16:15

            Le salafisme est un mouvement sunnite revendiquant un retour à l’islam des origines, fondé sur le Coran et la Sunna. Aujourd’hui, le terme désigne un mouvement composite1 fondamentaliste, constitué en particulier d’une mouvance traditionaliste et d’une mouvance djihadiste.

            Toutes ces mouvances affirment constituer la continuation sans changement de l’islam des premiers siècles.


            • MmeRosa 14 avril 2012 16:47

              Mensonge jacktartuffe ! j’habite en Allemagne leur problème en ce moment c’est la montée du parti hors norme « les pirates ». Allez zou retour au PMU faut continuer à tenir le zinc avec vos collègues du FN.


            • Emmanuel Aguéra LeManu 15 avril 2012 11:08

              Les fondamentalistes dehors !
              Jackturf en tête.


            • L'Auvergnat L’Auvergnat 14 avril 2012 17:52

              Le « président de la dégringolade » ne sera pas au chômage le soir du 6 mai.

              En effet, il aura à répondre sur :

              -Karachi
              -Servier et le Médiator
              -l’emprunt pour son appartement
              -le financement de sa campagne par Bettencourt et Kadhafi

              Il sera sans doute meilleur en costume d’avocat que costume de président............


              • Emmanuel Aguéra LeManu 16 avril 2012 09:30

                Dans le formol ! Qu’au moins sa pathologie peu ordinaire ait un effet bénéfique pour la science.


              • Defrance Defrance 16 avril 2012 10:04

                   Et vous oubliez celle là : 

                   Usurpation d’identité ! il n’est en fait ni président ni candidat au regard de la loi Française ! 


              • moussars 16 avril 2012 15:24

                + mariage illégal car usurpation de nom, non publication des bancs et adresse incorrecte.
                + modification d’un traité européen (dit de Strasbourg) uniquement dans le but de permettre la naturalisation française de sa femme sans perdre la nationalité italienne (ce pays voisin n’autorisant pas la double nationalité...).
                + utilisation d’un avion commercial (l’immatriculation est commerciale et non privée) d’une société de Boloré pour se rendre sur le yacht de ce dernier.
                + ... liste non exhaustive...

                Je pense, dans l’intérêt de ce qui reste des subsides des Français qu’il a mis à sac, de ressortir exceptionnellement la grande veuve... une dernière fois : il faut recourir au flagrant délit, abusivement utilisé dans les tribunaux, une dernière fois.
                Je suis volontaire pour dégager le col...


              • bigglop bigglop 17 avril 2012 01:19

                Bonsoir à tous ;
                Salut @Auvergnat, je complète ta liste avec celle d’Imhotep :
                 N’oublions jamais :

                • l’affaire Karachi
                • l’affaire Takieddine (patrimoine de 40 m€ non imposé, Karachigate, SAWARI II, MIKSA (350 millions d’euros), contrats avec la Libye notamment d’espionnage de la population avec l’appui d’une entreprise française et commissions occultes, tractations obscures avec la Syrie, la protection qu’il a ou a, eu selon Mediapart, de la DGSE
                • l’affaire GDF
                • l’affaire Tapie, enrichie d’évasion fiscale du magot vers la Belgique
                • l’affaire Clearstream
                • l’affaire Bettencourt
                • les affaires Wildenstein
                • l’affaire César
                • l’affaire Pleyel
                • l’affaire de Compiègne
                • l’affaire Peugeot
                • l’affaire Abdallah Senoussi, bras droit de Kadhafi, patron des services spéciaux libyens et beau-frère de Kadhafi, condamné à une peine de perpétuité en France dans l’affaire de l’attentat contre le DC10 d’UTA et visé depuis lors par un mandat d’arrêt international., que Guéant et Sarkozy ont tenté de protéger
                • les affaires Djourhi, Takieddine
                • les possibles malettes de Bongo pour financer la campagne de 2007
                • les micros partis de Copé, Wauquiez, Woerth, Sarkozy etc.
                • l’affaire du Fetia Api
                • les discours de Caen, Metz, Nice, du bois de Boulogne, Dakar, Riyad, Latran et du Puy en Velay, la lettre de Guy Môquet, le parrainage d’un enfant de la Shoa, sur la mort de Ben Laden
                • l’invitation des dictateurs pour le 14 juillet, celle de Kadhafi avec les ors, le tapis rouge, les petits plats dans les grands, celle d’El Assad en décembre 2010, le copinage avec Dos Santos, les silences sur le Tibet, le Darfour, le prix Nobel de la paix, la présence l’ouverture des JO de Pékin et le fils Louis dans les bras de Poutine
                • les fils Pierre et Jean invités dans les voyages officiels à l’étranger (Mexique, Maroc) alors qu’ils ne représentent aucun intérêt pour le bien de la nation.
                • la gestion catastrophique de la crise Géorgienne (le Russes y sont encore et ont implanté des bases de missiles), celle de la crise financière, celle de l’Europe, celle des révolutions tunisienne et égyptienne, le fiasco libyen, l’inaction en Syrie
                • l’affaire de la Jatte, du Fouquet’s payé par Desmarais, du Paloma payé par Bolloré, de la villa mexicaine, de Wolfeboro payé par les dirigeants de Prada et Tiffany, des repas au Bristol 2 fois par semaine, du voyage en Egypte, celle du stylo …
                • l’affaire Pérol
                • l’affaire de l’Epad (et du scooter)
                • Gandrange
                • les vaccins du virus H1N1
                • les accords entre l’UMP et le Parti Communiste Chinois, l’UMP et la mairie de Paris pour payer les frasques de Chirac, l’envoi par l’UMP des bulletins d’adhésion aux restaurateurs dans la période de la baisse de la TVA à 5,5 %
                • les affaires Yade, Boutin, Copé, Juppé, Joyandet, Bertrand, Blanc, Estrosi, Lefebvre, Santini, Proglio, Amara, Laporte, Péchenard, Mitterrand, Ouart, Solly, Soubie, Richard, Fillon, Squarcini, Marleix, Charon, Longuet, Bachelot, Mignon, Morano, Giacometti, Besson, Courroye,Tron, Laroque (Baroin), Guéant (contrats avec la Libye), Dupuydauby, Fontaine, Ceccaldi Raynaud, fils Tibéri …
                • l’utilisation du contre-espionnage pour des affaires privées
                • l’utilisation de l’Elysée pour recevoir les caciques de l’UMP et les satellites jusqu’à plusieurs fois par semaine, l’utilisation des moyens de l’Etat pour la propagande et pour préparer et faire la campagne du candidat Sarkozy, la proposition de Sarkozy à Lauvergeon d’une prime de 2 ans de salaires comme si Aréva lui appartenait et qu’il sortait l’argent de sa poche
                • les légions d’honneur (Servier, Widenstein, Desmarais, Frère, Maistre, Bourgi, Richard, Peugeot etc.)
                • l’Air Sarko One (250 millions d’euros dont 50 % de dépassement selon René Dosière) et ses deux fours à plus de 131 000 € (TTC et avec l’étude), le cocktail de New York à 400 000 euros, le dîner pour l’UPM à 1 million d’euros, les 4 X 4 Nissan de Megève
                • la proposition de loi sur la déchéance de la nationalité française et son extension, et le débat sur la nationalité, le fichier EDVIGE, Wauquiez et son cancer de la société, le RSA
                • l’affaire de la rémunération illégale de septembre au 31 décembre 2007 (rémunération comme ministre de l’intérieur alors que Nicolas Sarkozy est président), l’augmentation stratosphérique, le divorce, le mariage, l’inscription hors délai sur les listes électorales, la déclaration des impôts en retard, le tout illégal ou non pénalisé
                • la circulaire Hortefeux, ses amitiés avec Takieddine, ses déclarations d’Auvergnat, celles de Guéant dont celles répétées sur l’échec scolaire des enfants d’immigrés, l’autre récidiviste, celles de Guaino (béatification, prison, etc.)
                • la nomination à la têtes des chaînes audio et vidéo publiques par le pouvoir
                • la réforme constitutionnelle
                • les ministres aussi maires ou élus, le mélange des genres, la non séparation de l’exécutif et du législatif avec le retour sans élection des députés virés du pouvoir 
                • l’irresponsabilité pénale du Président de la république
                • la position d’Hortefeux dans la condamnation des 7 policiers, et ses deux condamnations à lui
                • l’affaire des sondages
                • les classements du parquet
                • le site France.fr (des millions d’euros pour rien)
                • les évictions des préfets pour crimes de lèse-pelouse ou de sifflets
                • la paralysie des villes et les moyens de quasi guerre (2 000 CRS pour 600 habitants par exemple) au coût pharaonique pour les déplacements du président
                • l’affaire de l’espionnage des journalistes par le contrespionnage
                • l’affaire de la validation des comptes de campagne de Balladur et de Chirac
                • la scientologie
                • l’affaire Servier dont Nicolas Sarkozy a été l’avocat. Coût 1,2 milliards à la Sécurité Sociale en plus des morts.
                • l’affaire Bongo
                • la proposition de MAM d’aide à Ben Ali et son pouvoir pendant la révolte tunisienne, les lacrymos et son voyage entre Noël et le jour de l’an et ses quatre mensonges fondamentaux, les petites affaires des parents, et Ollier (ses amitiés libyennes en plus), l’utilisation de la Libye et du Japon par Nicolas Sarkozy pour raison électorale
                • les vacances de Fillon payées par Moubarak dont la clique a détourné plus de 45 milliards de $ et dont 3 ministres ont été arrêtés pour corruption et détournement de fonds publics, et sa justification, celles Sarkozy au Maroc. Et la Ferrari prêtée en 2009 en pleine crise à Fillon, ses voyages à 27 000 € pour retourner en Sarthe alors que le train met 1h20
                Il faudra le mettre à l’abri de la vindicte populaire dans une pièce fermée par une une porte et blindée et une toute petite fenêtre avec de solides barreaux, le tout protégé par des murs bien hauts.
                Pour l’habillement, un pyjama à rayures anti-suicide.

              • chapoutier 14 avril 2012 18:05

                Il sera sans doute meilleur en costume d’avocat que costume de président............

                je ne savais pas que les prisonnoers de droit commun avaient le droit de se vêtir en costume d’avocat smiley


                • Emmanuel Aguéra LeManu 16 avril 2012 09:31

                  trop doux, voir ci-dessus.


                • paul 14 avril 2012 18:06

                  Même Larcher ne veut pas s’embarquer dans une galère qui coule : le projet de référendum en l’état est irréalisable en raison d’obstacles juridiques et pratiques ( la Tribune du 10 février ).
                   L’idée de base de Sarko, c’est que les chômeurs restent au chômage parce qu’ils refusent ce qu’on leur prose généreusement : rhétorique bien connue de l’assistanat, des fraudeurs, des profiteurs ( voir le catéchisme de Laurent Wauquiez ) .
                  Les crédits pour la formation sont insuffisants parce que plus de 80 % sont siphonnés pour d’autres dépenses . De plus, la formation, pour utile qu’elle soit, n’empêche pas les délocalisations .
                  Le but de la manœuvre de Pif-gadget, qui ne risque rien à proposer une idée qui ne sera pas appliquée,c’est de montrer qu’il agit,et qu’il rassemble toute sa droite, même extrême .

                    


                  • moussars 16 avril 2012 15:34

                    En tant qu’ancien formateur, je peux dire que le milieu de la formation est un scandale de haut niveau et depuis plusieurs décennies : le MEDEF (et autres syndicats, patronaux et salariés) se sucrent sur le dos des... salariés justement.
                    Beaucoup de formation sont mauvaises, inutiles, inadaptées ou seulement destinées à engraisser certains et fausser les chiffres de Pôle Emploi.
                    Enfin, le problème n’est même plus là, pour l’essentiel : lorsqu’on leur propose, combien de coiffeuses sont reconverties en couturières ? De couturières en agents techniques... divers ; combien d’informaticiens (eh oui !) en menuisiers et de menuisiers en aides bibliothécaire ; ces derniers diplômés, en électriciens, lesquelles se voient proposer (parfois) par contre une formation en ... (saisissez ce qu’il vous chante !).
                    Les stagiaires ne sont pas comptabilisés et on engraisse toutes sortes de boites parasites...

                    Avec ces 30 milliards, on pourrait en faire des choses !


                  • Blé 14 avril 2012 18:24

                    L’urgence, c’est la création d’emplois, la formation n’est pas un problème, il y a des gens tout à fait capable de monter des formations selon les besoins d’un bassin d’emplois.

                    Sarko vit dans un autre monde. Il ignore que les salariés en travaillant payent des cotisations pour le chômage. Je suis d’accord de payer des cotisations parce que je travaille, je le suis beaucoup moins quand ce sont des entreprises de formation privés qui pompent le fric pour des formations bidons.


                    • JACKTURF JACKTURF 14 avril 2012 18:31

                      Ah bon ! l’article du monde est un mensonge !

                      En plus vous avez pas de bol je suis allemand par mon Père et je me rends fréquemment à Dortmund lui rendre visite et la-bas je peux vous dire que ça commence sérieusement à inquiéter !

                      Alors vos invectives vous les gardez pour vous d’autant que vous ne répondez pas au problème évident de la montée du fondamentalisme islamique en Europe...

                      La politique de l’Autruche c’est ça ?


                      • JACKTURF JACKTURF 14 avril 2012 18:32

                        La réponse était pour Mme Rosa !


                        • Dzan 15 avril 2012 09:29

                          Oh le bourricot, tu vas nous lacher les rènes ?
                          Va vivre en Autriche , tu pourras danse au bal de Vienne avec les chemises brunes.


                        • gordon71 gordon71 15 avril 2012 09:36

                          un peu cavalier comme réponse


                          m^me carrément bourrin

                          si j’étais le jockey je vous mettrais un bon coup de sabots dans les roustons

                        • Mais ben voyons, vous tous, avez-vous oublié comment réagissaient les Rois et Empereurs vis à vis de leurs larbins ? Combien, cette nouvelle et subite envie du monarque actuel a-t-elle coûté à la plèbe, Monseigneur ? (avec une révérence à lappui)
                          Pauvre ancien Président du Sénat dont la bonne bouille et les discours ont toujours détoné dans ce cirque qu’est l’UMP !


                          • Tipol 14 avril 2012 21:39

                            Les RMIstes se souviennent... Larcher était au ministère du travail avec Borloo en 2006, sous Villepin Premier Ministre. Ensemble, ils ont radié de force les RMistes des listes ANPE.
                            Ces gens là, on sait très bien ce qu’il valent.
                            Plutôt que de s’occuper du social, ils feraient mieux de s’occuper à fiscaliser les anti-sociaux, ceux qui gagnent des milliards, qui épuisent la France, et qui refusent de participer aux charges de la collectivité..


                            • beo111 beo111 14 avril 2012 22:32

                              Pour parler sérieusement au milieu de ce cirque électoral je pense qu’il y aura souvent un déséquilibre entre l’offre et la demande d’emploi, la première étant plus maigre que la deuxième. La formation - dirons nous même, l’éducation - tout au long de la vie me semble nécessaire pour ne pas laisser les gens dans l’oisiveté. L’éducation, même les élus en ont besoin, alors pourquoi pas les gens normaux ?


                              • HerveM HerveM 15 avril 2012 12:43

                                Le sosie de Nicolas Sarkozy est plutôt ressemblant. Par contre, celui de Philippe Noiret...bof bof !

                                Je me contente de commenter la photo parce qu’il y a bien longtemps que je ne m’intéresse plus aux débats politicomique-socialtraitre de nos zélites, qu’elles soient de drouâte, ou de gôche, toutes vendues à l’idéologie modialiste.

                                Partant de ce constat, si Pôle chômage veut se rendre utile, ils n’ont plus qu’à nous former pour que l’on devienne tout gentils et bien productifs comme des travailleurs indo-chinois. Ceci admis, que notre « Grand Timonier » soit Sarkozyvsky ou mélenchonovitch, ça m’en touche une sans faire bouger l’autre !


                                • miha 15 avril 2012 13:07

                                  Allons, allons, vous dites du mal de notre coûteux président... mais écoutez bien ce qu’il dit dans son clip de campagne :

                                  « il n’est pas normal que ceux qui travaillent gagnent moins que ceux qui ne travaillent pas »

                                  « ceux qui ne travaillent pas »... il parle, évidemment, des actionnaires... smiley

                                  Non ? smiley


                                  • Defrance Defrance 16 avril 2012 09:56

                                      Voyons miha, vous etes mauvaise langue ? 

                                        Les actionnaires travaillent de temps en temps pour « libérer » des travailleurs exténués ! 

                                       Sarkozy est un ÂNE que l’on devrait bâter et mettre au boulot sur 10 hectares de friches ! 


                                  • moussars 16 avril 2012 15:39

                                    Exact ! Ceux qui, avec les dividendes et les remboursements d’impôts, prêtent à l’État en achetant la dette dont sont responsables les politiques avec leur copains financiers et industriels...

                                    Idem, lorsqu’il parle de violence : je tombe toujours dans le panneau.
                                    Je commence toujours par croire qu’il parle des crimes économiques des financiers, des industriels et de leur relais politicards et journaleux...


                                  • Pierre Régnier Pierre Régnier 15 avril 2012 13:16

                                    MESSAGE URGENT AUX PARISIENS

                                    (même à ceux qui le sont seulement pour la journée)


                                    Si vous allez au meeting politique de Vincennes

                                    n’oubliez pas d’aller aussi, tout de suite après,

                                    au SALON REALITES NOUVELLES 2012

                                    C’est à deux pas, dans le parc floral et,

                                    j’y suis allé hier : C’est cette année 

                                    un très bon cru


                                    • Jason Jason 15 avril 2012 13:40

                                      Il faudrait qu’on m’explique. Il faudrait qu’on me convainque que l’Etat et donc les contribuables devraient supporter les coûts de la formation professionnelle, destinée aux entreprises. Aux entreprises qui se moquent du coût de la formation et qui jettent au moindre prétexte à la rue qui il leur plaît.

                                      C’est une vieille habitude à laquelle il faudrait metre fin le plus rapidement possible. Commençons par taxer les robots et les automatismes divers, tueurs d’emplois, afin de financer la formation. Et l’entrepreneur qui licencie remboursera la formation.

                                      Je vois le tollé d’ici, et les chantages habituels.

                                      Pour les employeurs, une formation qui ne coûte rien, cela signifie un licenciement gratis. Ils ne jettent pas les machines, mais les personnes, ça, ils ne se gênent pas.. 

                                      Gains privés et pertes publiques. Et tout le monde entonne la même chanson. Quelle foutaise !


                                      • Defrance Defrance 16 avril 2012 09:48

                                          Bonjour à tous, 

                                             Il est bien évident que le problème du CHÔMAGE est directement liés au PROBLÈME de l emploi ? 

                                           Un exemple : Le candidat Nicolas Sarkozy qui veut avoir un EMPLOI sera bien obligé de le quitté si un autre prend sa place ? 

                                           Bien sur il pourra faire taulard si la justice suit son court, et la on pourra lui proposer de travailler dans un atelier de fabrication de chaussures a semelles de cordes, de menuiserie..

                                           Si il reste en liberté il pourra « exercer » pour mamie Zinzin qui le gavera généreusement pour éviter que l’on retrouve ses comptes à Singapour ou ailleurs ??? 

                                          Personnellement je lui conseillerai le métier de terroriste, là il en connait un rayon et si il se faisait exploser à l assemblée nationale les Français auraient alors un bon appel d’air ? 

                                           B

                                           


                                        • Defrance Defrance 16 avril 2012 09:49

                                          ... de le quitter ....


                                        • suumcuique suumcuique 16 avril 2012 14:37

                                          Certains ne chôment pas :

                                          "Le secrétaire d’Etat chargé du Commerce extérieur nie dans Libération avoir embauché une Mauricienne en situation irrégulière comme femme de ménage. La CGT envisage une action aux prud’hommes. À j-6 du premier tour de la présidentielle, un membre du gouvernement se retrouve empêtré dans une affaire embarrassante. Suspecté d’employer illégalement une Mauricienne en situation irrégulière, le secrétaire d’État chargé du Commerce extérieur, Pierre Lellouche , nie ces accusations ce lundi dans Libération . Cette affaire avait été révélée le 2 avril sur Canal +, dans le documentaire d’Allan Rothschild, Les Sans-Papiers de la République , sans toutefois faire de bruit à l’époque. La Mauricienne y témoignait anonymement et au conditionnel de son statut de femme de ménage depuis 2009 chez un ministre (non cité). Elle racontait travailler une dizaine d’heures par semaine chez lui, être principalement rémunérée en liquide, excepté pour quatre heures de travail hebdomadaire payées en chèque emploi service. Elle déclarait également n’avoir jamais reçu de feuille de paie, sauf pour le mois de mai 2011, ce qui pourrait signifier qu’elle n’était pas déclarée. C’est en lisant un article de Libération consacré à ce documentaire que Pierre Lellouche s’est reconnu. « Une Mauricienne, un ministre... J’ai compris qu’il s’agissait de moi », a expliqué l’intéressé, affirmant que tout était « faux ». « Elle travaille chez moi depuis quelques mois et je l’ai toujours déclarée. J’ignorais qu’elle était en situation irrégulière », a-t-il assuré. Toutefois, « selon plusieurs documents recueillis par le quotidien, le secrétaire d’État a en réalité déclaré sa salariée le ... 3 avril », soit le lendemain de la diffusion du documentaire, pour les cinq mois compris entre octobre 2011 et février 2012." Une « manipulation grossière » Le secrétaire d’Etat chargé du Commerce extérieur nie dans Libération avoir embauché une Mauricienne en situation irrégulière comme femme de ménage. La CGT envisage une action aux prud’hommes. À j-6 du premier tour de la présidentielle, un membre du gouvernement se retrouve empêtré dans une affaire embarrassante. Suspecté d’employer illégalement une Mauricienne en situation irrégulière, le secrétaire d’État chargé du Commerce extérieur, Pierre Lellouche , nie ces accusations ce lundi dans Libération . Cette affaire avait été révélée le 2 avril sur Canal +, dans le documentaire d’Allan Rothschild, Les Sans-Papiers de la République , sans toutefois faire de bruit à l’époque. La Mauricienne y témoignait anonymement et au conditionnel de son statut de femme de ménage depuis 2009 chez un ministre (non cité). Elle racontait travailler une dizaine d’heures par semaine chez lui, être principalement rémunérée en liquide, excepté pour quatre heures de travail hebdomadaire payées en chèque emploi service. Elle déclarait également n’avoir jamais reçu de feuille de paie, sauf pour le mois de mai 2011, ce qui pourrait signifier qu’elle n’était pas déclarée. C’est en lisant un article de Libération consacré à ce documentaire que Pierre Lellouche s’est reconnu. « Une Mauricienne, un ministre... J’ai compris qu’il s’agissait de moi », a expliqué l’intéressé, affirmant que tout était « faux ». « Elle travaille chez moi depuis quelques mois et je l’ai toujours déclarée. J’ignorais qu’elle était en situation irrégulière », a-t-il assuré. Toutefois, « selon plusieurs documents recueillis par le quotidien, le secrétaire d’État a en réalité déclaré sa salariée le ... 3 avril », soit le lendemain de la diffusion du documentaire, pour les cinq mois compris entre octobre 2011 et février 2012.

                                          Une « manipulation grossière », déclare la conseillère UMP de Paris et membre du cabinet de Pierre Lellouche au ministère, Delphine... Bürkli.

                                          "http://fr.news.yahoo.com/lellouche-suspect%C3%A9-demployer-papier-113200634.html


                                          • Defrance Defrance 16 avril 2012 19:49

                                                Je viens de recevoir le bulletin de vote d’ un sans papier  Nicolas SARKOZY , je l’envoie de ce pas au prefet pour qu’il soit emmené en centre de rétention en attendant son jugement (comme tous les autres sans papiers )  ! 

                                              Je vous invite a faire de même en prévenant aussi que ceux qui le mettrons dans l ’urne seront sous le coup de Violation de la Loi sur les noms et les prénoms, du 6 fructidor an II du 23 août 1794
                                            Violation de l’Article 433-19 et suivants

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès