Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > France-Europe : un peu d’amour dans la campagne présidentielle

France-Europe : un peu d’amour dans la campagne présidentielle

Les propositions de François Bayrou mettent en lumière la cohérence du centre indépendant sur la question de l'Europe, "clé du destin de la France", pour le président du Mouvement démocrate. Cette position courageuse s'oppose réellement aux visions des autres candidats.

Les polémiques dangereuses et stériles ne sont heureusement pas les seuls sujets de la campagne présidentielle française. La vision de l'avenir peut aussi engager le discours des candidats et réveiller les citoyens électeurs sur des questions importantes. Beaucoup seront d'accord sur un point : l'Europe actuelle fonctionne mal. La crise de la démocratie est aussi une crise d'Europe.

A Strasbourg, mardi 6 mars, François Bayrou a abordé le sujet difficile de l'adhésion à l'Europe, à l'heure où les thèses nationalistes profressent dans les opinions. Le candidat centriste évoque l'amour de la France et de l'Europe.

François Bayrou a entamé sa campagne en mettant en avant des valeurs nationales (laïcité, éducation, production), mais le député béarnais viot dans les valeurs de l'Union européenne la "clé du destin de la France".

François Bayrou est soutenu par les députés européens les plus fédéralistes, comme l'ancien premier ministre belge, Guy Verhofstadt. L'Europe des peuples, démocratique, lisible, permettra de développer l'économie et garantir une culture de la solidarité entre les Etats membres de l'Union.

Le président du Mouvement démocrate considère - à juste titre - qu'il existe une cohérence entre le projet économique du pays et le projet de société de l'Europe.

François Bayou sait que pour reconstruire l'Europe, il faut des chefs d'Etat amoureux d'une Europe populaire et légitime. Il s'agit de ne pas laisser les dirigeants nationaux gouverner seuls dans le dos des peuples, comme c'est le cas de l'option franco-allemande actuelle, laquelle donne la priorité à une gestion intergouvernementale de l'Europe. La pente est dangereuse. Elle s'éloigne des idéaux de paix et de prospérité des Pères fondateurs de l'Europe.

La droite française et une partie de la droite allemande ont jeté aux oubliettes la coopération européenne. Il faut changer cela.

C'est pourquoi François Bayrou plaide pour une option clairement fédéraliste : l'élection d'un président européen au suffrage universel. Le candidat centriste propose aussi une Cour des comptes européenne.

En France, ni la gauche ni la droite n'affirment cette volonté clairement fédéraliste. Le candidat du PS, François Hollande, trop soucieux de ménager les rangs de la gauche europhobe, s'en tient à des mots creux et des options minimalistes.

A l'heure des démagogies nationalistes de tous bords, la parole centriste sur l'Europe élève le débat, éclaire les esprits et peut réveiller les coeurs des Européens, même chez les sceptiques.

Car l'Europe mérite autant d'attention que la France. L'Europe, comme la France, c'est nous ! Le 22 avril prochain, les électeurs français qui aiment leur pays seraient bien inspirés de s'en souvenir.

laurent watrin


Moyenne des avis sur cet article :  3.12/5   (17 votes)




Réagissez à l'article

15 réactions à cet article    


  • Tall 12 mars 2012 11:34

    Guy Verhofstadt, c’est la droite flamande belge. Ce n’est pas centriste.


    • Agerate Agerate 12 mars 2012 12:19

      Flamand oui, mais au centre : en bleu sur la carte

      Depuis des semaines que je vous lis, dès qu’on parle d’un centriste vous dites « Le centre ça n’existe pas ! »

      Vous niez la diversité des opinions. Le droit d’appartenir à une autre courant que le vôtre.

      Et ce comportement n’est pas civique.


    • Tall 12 mars 2012 13:32

      Ce n’est pas parce qu’ils sont au centre du dessin, qu’ils sont centristes, vous ne connaissez visiblement pas les parti belges. Alors, je vous explique ( de gauche à droite sur le dessin ) :

      PS > socialistes wallons
      Sp.a > socialistes flamands
      ecolo-groen > verts wal + fla
      fdf > droite régionaliste
      mr > droite wallonne
      mld > droite francophile
      ldd > droite régionaliste flamande
      open-vld ( parti de verhofstadt ) > droite flamande
      vlaams belang > extrême-droite flamande
      nva > nationalistes flamands
      cd&v > chrétiens droite flamand
      cdh > chrétiens centre wallon



    • mbdx33 mbdx33 12 mars 2012 19:59

      Je partage l’avis de Tall, Guy Verhofstadt c’est l’UMP flamande.
      Bien qu’il n’aime pas particulièrement les positions de L’UMP en France. Il a critiqué avec véhémence le débat initié en France sur l’identité nationale. Compte tenu de la situation politique en Belgique, il est facile de comprendre les raisons.


    • Livadiotti 12 mars 2012 12:12

      C’est une bonne façon de présenter la problématique de l’Europe.

      Ce sont des pays qui ont une histoire commune, dont certains ont été unifiés plusieurs fois dans l’histoire (Empire romain, Charlemagne, Napoléon, etc). Ce sont de beaux pays, dont certains sont assez neufs (Allemagne, Italie) avec une culture très riche. Chacun a sa langue et doit la garder pour ne pas que cette richesse culturelle ne soit menacée.

      Ces pays partagent certaines valeurs, un idéal démocratique qui n’est pas si répandu que cela dans le monde, un modèle social assez semblable. Ces valeurs sont l’héritage de siècles d’histoire marqués par de nombreuses guerres.

      Nous aimons l’Europe en effet. Mais nous sommes perdus dans la masse, et nous n’avons que peu de prise sur les décisions de Bruxelles. C’est cela qu’il faut changer et Bayrou le représente brillamment, avec conviction et générosité.


      • musashi 12 mars 2012 12:25

        Une vision de long terme, une ouverture d’esprit, un désir de rassemblement autour des grands défis de la France et de l’Europe dans le monde de demain....F. Bayrou se place une fois de plus au dessus de la mêlée...


        • mbdx33 mbdx33 12 mars 2012 20:13

          @l’auteur vous nous écrivez :
          Il s’agit de ne pas laisser les dirigeants nationaux gouverner seuls dans le dos des peuples, comme c’est le cas de l’option franco-allemande actuelle, laquelle donne la priorité à une gestion intergouvernementale de l’Europe.

          Pourtant après avoir fait campagne avec L’UMP de Nicolas Sarkosy en faveur du Oui à la constitution. Il nous a expliqué les raisons pour lesquelles les français avaient voté Non au référendum et qu’il serait peu être nécessaire de revoter un an après sur ce sujet.

          Donc une personne qui nous dit de voter OUI et qui est prête à vous faire revoter jusqu’à ce que nous votions ce qu’elle veut,... c’est vrai qu’elle n’est pas prête à gouverner dans notre dos !!!


        • Ariane Walter Ariane Walter 12 mars 2012 13:04

          Et ce président serait mario Monti ?
          je n’ose croire que les partisans de Bayrou soient des imbéciles ou des ignorants ;
          je vous demande donc de bien vouloir me répondre sur ce point :
           Etes-vous d’accord pour que la France, comme Bayrou en rêve, soit dirigée parqq’un comme Mario Monti de la Goldman sachs ??? Banque accusée de corruption dans l’affaire grecque et ailleurs....


          • musashi 12 mars 2012 13:34

            Personnellement je préférerais quelqu’un du genre de Jean-Claude Trichet mais en tout cas un homme compétent en économie serait pour le coup une très bonne idée...si on avait eu ça à l’époque ça nous aurait éviter de faire ce Frankenstein d’euro...ça a dire de mettre la charrue avant les boeufs...


          • mbdx33 mbdx33 12 mars 2012 20:16

            Bayrou a toujours soutenu l’euro et la politique de la BCE alors prétendre le contraire aujourd’hui en parlant de Frankestein d’euro,..
            Je leur dirais qu’il y en a qui ont besoin de réviser.


          • epicure 12 mars 2012 21:55

            Trichet, il roule pour l’oligarchie économique aussi, il n’apporterait rien de plus.
            Il y en a marre des technocrates économistes.
            La politique ce n’est pas une affaire de chiffres mais d’humains.
            On a besoin d’un président qui représente l’intérêt des peuples européen, et non ceux des banquiers et des financiers.


          • musashi 13 mars 2012 10:06

            Le discours de Bayrou sur l’Europe (avant de critiquer il faut écouter smiley )
            http://bayrou.fr/article/120306-francois-bayrou-en-meeting-a-strasbourg


            • mbdx33 mbdx33 13 mars 2012 10:42

              C’est lassant ces personnes qui pense que l’on critique sans rien connaître des candidats, de leurs parcours et de leurs programmes, que l’on prends plaisir à les salir, just for fun !

              Et bien non Musashi, nous n’avons pas besoin que vous fassiez de la propagande pour votre candidat, (pas plus que vos confrères d’autres partis d’ailleurs) pour nous intéresser aux propositions et déclarations.
              Nous n’avons pas besoin que vous nous preniez la main et que vous nous disiez où trouver le discours de FB ou d’un autre. On sait aussi lire les programmes, s’abonner aux newsletters, lire la presse, écouter la radio, se servir du net et aller le chercher l’information par nous même. On sait même allumer la télé et changer de chaîne comme des grands garçons et des grandes filles.
              Alors de grâce exposez nous vos arguments de façon construite si possible et étayée, afin que nous puissions engager le débat, confronter nos idées et que ce forum vive, mais faites nous l’économie de votre sollicitude mal placée et intéressée.


            • musashi 13 mars 2012 11:57

              @mbdx33
              Je suis désolé je pensais que vos critiques sur Bayrou était simplement du à un réflexe partisan et pas que vous aviez écouté le discours avant, au temps pour moi.


              • musashi 13 mars 2012 12:00

                @mbdx33
                Pour les arguments constructifs voici 2 propositions de Bayrou sur l’Europe :
                - élection du président européen au suffrage universel donc par le peuple
                - une cour des comptes européenne

                Que pensez vous des ces idées ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès