Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > France : liquidation totale

France : liquidation totale

Ce gouvernement restera comme celui qui aura tenté de finir d'achever la France.
Chaque jour Ayrault et son équipe, avec le soutien de François Hollande évidemment, donnent l'impression de vouloir terminer le travail entamé depuis (au moins) Pompidou.

Pulvérisation de la famille

Depuis une quarantaine d'années, individualisme hédoniste aidant et féminisme en délire triomphant, la famille avait déjà sérieusement du plomb dans l'aile : multiplication des divorces, accroissement des familles monoparentales, 200 000 avortements pratiqués chaque année depuis l'adoption de la loi Veil, démographie faible.

La loi Taubira relative au mariage des duos homosexuels et lesbiens (en langue française un couple suppose l'altérité) et à l'adoption des enfants arrive donc telle la cerise sur le gâteau. 
De plus, c'est un secret de polichinelle mais dès que le mot "mariage" sera prononcé, avec la jurisprudence européenne, cela ouvrira immédiatement droit à la PMA et à la GPA.
La loi Taubira est donc le dernier clou dans le cercueil de la famille.

Oraison funèbre pour la souveraineté nationale

Hollande aura également échoué, comme c'était absolument prévisible, à renégocier le traité sur la stabilité la coordination et la gouvernance (TSCG), ce super-Maastricht avec son lot d'atteinte insupportable à la souveraineté et principalement budgétaire à travers la "règle d'or" inscrite dès lors dans le marbre constitutionnel, un déficit autorisé qui ne doit pas excéder 0,5% du PIB et un mécanisme correctif automatique en cas de dépassement.

En revanche, il n'aura pas hésité un instant à le faire ratifier par le Parlement.
Consulter le peuple français par la voie référendaire sur un sujet aussi capital (comme le sujet précédent d'ailleurs), vous plaisantez cher Monsieur !
La France ne maîtrisait déjà plus ses frontières et ne pouvait plus battre monnaie, son budget devra désormais passer sous les fourches caudines des eurocrates.

Vers une citoyenneté au rabais

Même si ce funeste projet semble pour le moment enterré, le droit de vote des étrangers aux élections locales finirait d'entamer le rapport qui devrait être indissociable entre citoyenneté et nationalité. Principe normalement intangible qui a déjà été mis à mal par les élections européennes ouvertes aux ressortissants communautaires.
Mais ce n'est pas le seul élément qui met à mal le principe de citoyenneté.

Le consentement à l'impôt est un élément constitutif du sentiment d'appartenance à la citoyenneté française. Or, depuis l'affaire Cahuzac ce consentement à l'impôt est désormais beaucoup moins évident pour nombre de contribuables. Voir le ministre en charge du Budget (ou ce qu'il en reste, voir paragraphe précédent) et de la lutte contre l'évasion fiscale s'affranchir lui-même des règles communes, tricher et mentir ne va certainement pas aider à réconcilier les Français avec les Finances publiques.

D'autant que l'agacement était déjà grand de voir une très grosse partie des prélèvements partir dans le tonneau des Danaïdes du remboursement d'une dette illégitime, dans l'aide médicale d'Etat (AME) réservée aux clandestins, dans des subventions accordées à des associations ne représentant qu'elles-mêmes ou encore dans le paiement de bombes que l'on vient déverser sur les populations libyennes.
Alors que dans le même temps des hôpitaux ferment, des crèches n'ouvrent pas, des services publics sont supprimés dans les campagnes (et largement dans les villes désormais), des transports ne circulent plus par "souci de rentabilité" à partir de certaines heures etc.

La fin d'un modèle social

L'accord national interprofessionnel (ANI) signé par le MEDEF et les syndicats minoritaires (CFDT, CFE-CGC et CFTC), syndicats qui n'ont rassemblé aux dernières élections prud’homales que 38,7% des voix, sera repris très probablement dans sa quasi-intégralité par la représentation abusivement qualifiée de "nationale".
Ce texte met fin au CDI tel qu'il fut jusqu'alors. Un texte qui ferait presque passer le CPE de triste mémoire pour une mesure progressiste !
Que contient ce texte ?
Il sera désormais possible de baisser les salaires jusqu'au niveau du SMIC et d'allonger le temps de travail en cas de difficultés économiques dans l'entreprise (si accord d'entreprise il y a). En cas de refus : licenciement.
La mobilité forcée d'un site à l'autre sans limitation dans le temps et dans l'espace est inscrite. En cas de refus : licenciement.
Les licenciements sont facilités (contournement de la loi et de la justice prud'homale), les délais de recours sont réduits pour le non-respect du contrat de travail, la contestation de licenciement et les salaires impayés ou minorés.
Mais cet accord c'est aussi l'extension du contrat à durée indéterminée intermittent.

En clair : on vous embauche en durée indéterminée mais on vous fait travailler quand on en a besoin, les périodes non-travaillées ne donnant pas droit à l'allocation-chômage...
Comme l'explique très bien notre ami Adrien Abauzit, l'ANI relève de tout sauf d'un hasard du calendrier. Il s'inscrit parfaitement dans le cadre du marché transatlantique prévu à l'horizon 2015 et si souvent évoqué par Pierre Hillard.
Les conditions de travail des Français et plus largement des Européens devant s'aligner sur celles des travailleurs d'outre-Atlantique.
Autre mesure marquée du sceau de la régression sociale : la baisse des allocations familiales. Outre que sur un plan symbolique cette décision est un vrai désastre, cette baisse des alloc' risque de peser fortement sur les naissances.
Quel projet se cache derrière ce sale coup encore porté à la famille française ?
Logique comptable court-termiste ou dessein beaucoup plus inavouable ?

Et les retraites complémentaires dans tout ça ?
Là aussi, il y a eu "accord" entre les partenaires sociaux. Avec le regard bienveillant et complice du gouvernement, qui ne s'est pas mêlé des discussions entre le MEDEF (décidément choyé et gâté comme jamais) et les syndicats. 
Outre la CFDT, la CFTC et FO ont décidé de signer. Depuis le 1er avril, les retraites complémentaires sont moins revalorisées que l'inflation, ce qui amputera le pouvoir d'achat des 11 millions de retraités concernés. Les pensions seront ainsi augmentées de +0,8% pour l'Arrco (retraite complémentaire des salariés du privé) et +0,5% pour l'Agirc (retraite complémentaire des cadres du privé), alors que l'inflation a été revue à +1,2% par le gouvernement pour 2013. (1)

Tropisme américano-anglophile éhonté

Le projet de loi Peillon-Fioraso est la goutte d'eau qui fait déborder le vase.
Ce projet de loi présenté en conseil des minsitres le 20 mars étend la possibilité de dispenser dans l'enseignement supérieur des cours en anglais plutôt qu'en français.
Jusqu’ici, la loi Toubon de 1994 posait comme principe qu’en France, dans n’importe quelle école ou université publique ou privée, tous les enseignements devaient être dispensés en français, la langue de la République. A deux exceptions près : pour les cours de langues et lorsque l’enseignant est un intervenant étranger.
Là encore il s'agit de fondre la France dans le magma du mondialisme americanomorphe.

Ce gouvernement est donc bel et bien un gouvernement de destruction nationale.
Il s'est donné pour unique tâche de "réussir" là où les précédents gouvernements avaient "échoué". Et le moins qu'on puisse dire c'est que pour le moment il y parvient parfaitement.
Les Français font aujourd'hui face à un gouvernement composé d'extrémistes et d'idéologues fanatiques (Taubira, Vallaud-Belkacem, Peillon...) accompagnés de carriéristes sans foi ni loi (Valls) et de bateleurs d'estrade prêts à renier toutes leurs convictions dans l'espoir de conserver leur portefeuille ministériel (Montebourg).
Jusqu'où ce gouvernement pourrait-il aller ?
A voir la façon dont des enfants, des personnes âgées et des familles ont été aspergés de gaz lacrymogènes lors de la manif pour tous du 24 mars dernier, les Français ont un début de réponse.
 

Maurice Gendre

(1) Par ailleurs, les taux des cotisations, acquittées à 60% par les entreprises et à 40% par les salariés, seront augmentés de 0,1 point en 2014, comme en 2015.


Moyenne des avis sur cet article :  3.56/5   (50 votes)




Réagissez à l'article

21 réactions à cet article    


  • JL JL 16 avril 2013 11:36

    Excellent article qui fait le tour de la question.

    De fait, ce gouvernement, comme tous les gouvernements de la zone euro, est un gouvernement au service des possédants contre les travailleurs.

    Le drame, c’est que trop de petits possédants, par cupidité de voir gonfler leur pécule, soutiennent malgré eux les gros, même s’ils savent que les gros les mangeront sans vergogne tôt ou tard, comme il est de mise dans cet ordre des choses.


    • LE CHAT LE CHAT 16 avril 2013 11:48

      il ne reste plus que 15 % d’ouvriers qui font confiance dans ce gouvernement à la solde du NWO , le désenchantement c’est maintenant .........................


      • Wendigo Wendigo 17 avril 2013 09:50

         Oui le Chat,15% selon la propagande d’état, mais par analyse direct nous sommes bien en dessous de ce chiffre mirobolant ; en effet lors de la dernière apparition de hollande à la TV, 90% des téléspectateurs se lobotomisaient sur une autre chaine plutôt que d’écouter ses conneries. Ce qui fait déjà 10% de personne intéressés par ce gros machin. Mais juste 30% de ces 10% ont appréciés sont intervention ; je vous laisse faire le calcul et constater la légitimité du gugus.

         vous comprendrez aisément que les instituts de sondage pipe les chiffre en le mettant à 27% d’opinion favorable.

         dans ces conditions il serait préférable qu’il jette l’éponge, avant que ça ne finisse en drame.

         


      • anamo 16 avril 2013 13:15

        Félicitations à l’auteur !

        Je dois admettre que l’exercice n’était pas facile. Mais, le résultat est là !

        Aligner autant de valeurs extrême droitières sans trop le faire sentir, anti-gouvernementales (celui actuel) sans faire référence au précédent , ultra libérales sans le dire, quasi homophobe sans avoir l’air d’y toucher ....

        Anti-européen aussi, mais là, c’est clairement dit.

        Chapeau !


        • JL JL 16 avril 2013 13:22

          @ anamo,

          Quelles sont donc, selon vous, les valeurs extrêmes droitières alignées ici ?

          Expliquez moi je vous prie, je déteste passer pour un idiot utile !


        • leypanou 16 avril 2013 16:51

          @anamo :

          Bien vu : ils ne sont pas inexistants ici. L’ordre des domaines traités a donné la priorité, et c’était devenu flagrant.


        • Dwaabala Dwaabala 16 avril 2013 18:03

          @ anamo

          Il faudrait aussi tenir compte de la réalité du pouvoir actuel qui ouvre une piste d’aérodrome aux critiques de l’extrême-droite.


        • bdoume bdoume 16 avril 2013 19:33

          Il reste encore quelqu’un qui pense comme vous aujourd’hui ?


        • xantrius 17 avril 2013 08:56

          Vous n’avez pas compris que le loup est déjà dans la bergerie ?

          L’auteur utilise exactement la stratégie d’argumentation de l’extrème droite.


        • bdoume bdoume 16 avril 2013 19:35

          profitez en !


        • Outsider Outsider 16 avril 2013 16:04

          Bonjour, très bon article et c’est un plaisir de vous lire (ecouter) ici


          • Feilusha Feilusha 16 avril 2013 18:02

            Pourquoi les Libyens aiment Kadhafi, par Maurice Gendre.

            Article hilarant de 2011 de l’auteur (sic ?) Cela suffit pour juger de l’honnêteté de l’article en cours !


            • Feilusha Feilusha 16 avril 2013 18:17

              Par un pro-Milosevic, c’est génial ! Et ça fonctionne toujours BI ? En plein dans la « réacosphère » !


              • Jean-François Dedieu Jean-François Dedieu 16 avril 2013 18:29

                A la huitième ligne, on sait de quel bord vous êtes et comme les points de vue partisans sont pour moi erronés, je ne lirai pas la neuvième ligne !


                • zozoter 16 avril 2013 18:59

                  « Le projet de loi Peillon-Fioraso est la goutte d’eau qui fait déborder le vase. »


                  • travelworld travelworld 16 avril 2013 19:07

                    Ben alors pépére on déprime ? Christiane Taubira une extrémiste ?Une femme de conviction oui !
                     Il se trouve par le plus pur des hasards que c’est une amie d’amis, je tiens à vous rassurer c’est faux, vous pouvez reprendre vos pilules et aller dormir..
                    .Bon sérieusement...
                    Le monde change très rapidement partout je peux vous l’assurer, les certitudes Pompidoliennes c’est fini...
                    Vous devriez voyager....Cela ouvre l’esprit et remet en cause nos certitudes...
                    Ce que je fais depuis 1969 (aviation civile).
                     


                    • bdoume bdoume 16 avril 2013 19:40

                      Changement ne rime pas avec fatalité.cher pigeon voyageur.Vous me rappelez un steward d’air France.


                    • Christoff_M Christoff_M 16 avril 2013 22:47

                      On se demande surtout pour qui bossent des Moscovici Fabius Sapin et autres en dehors du fait flagrant que le president « normal » et son premier ministre ont l’air totalement dépassés par ce qui se passe !!!

                      Une entité gère la France depuis l’ère Sarkozy au profit d’intérêts americano sionistes avec une destruction organisée de main de maitre de notre industrie commencée sous Lagarde et Woerth jamais condamnés et remerciés pour leur collaboration au mondialisme par une place au FMI...

                      Voyons aussi que le DSK était prévu au départ pour diriger ce pays c’est dire a quel point le satanisme mene le monde , le NOM, le Bilderberg et autres cercles de réels pouvoirs du monde actuels les gouvernements n’étant plus que les idiots utiles et les dindons de la farce pseudo démocratique de ce pays !!!

                      Qui nous aurait dit il y a trente ans qu’un gouvernement afficherait ouvertement la destruction planifiée de notre industrie, de nos acquis sociaux et toute la culture française ( médias cinéma) en général tout en osant encore se présenter de gauche et oser parler de défendre les intérêts de ce pays !!!

                      Nous avons a la tête de ce pays ce qu’il peut exister de pire des FM laicards anti français qui sont les meilleurs alliés du mondialisme le plus pourri ... notre ministre de la culture s’excusant et restituant des tableaux a de richissimes mondialistes, les tableaux et les transactions étant toujours floues depuis le cher Lang qui avait permis a tous les richissimes de ce pays de blanchir leur argent dans l’« art » pour ne pas payer un copec d’impôt d’où le déficit énorme de certains budgets nationaux et la spéculation honteuse sur les tableaux et autres œuvres depuis nous montrant que certains se sont accaparé les richesses de ce pays et d’autres tout en ne payant pratiquement pas d’impôts !!!!

                      On pouvait critiquer les maitres des forges ou anciens grands patrons mais eux avaient encore des usines ou des entreprises qui généraient de l’emploi...

                      Ce gouvernement PS sera le gouvernement des riches rentiers spéculateurs et inactifs ( vendant leurs parts et spéculant sur les marchés financiers) nous avons des minitres millionnaires qui representent un systeme ou certains s’enrichissent sur le dos de la collectivité avec des salaires et des statuts en or en 2013... ce n’est pas avec des gens qui sont nés avec un pot de miel dans les mains qu’on risque de faire avancer le pays dans le bon sens !!!

                      pour finir qu’est ce qui manque terriblement en haut lieu le bon sens le pragmatisme et des gens de terrain, plutot que cette maladie française d’experts et de conseillers surdiplomés et surpayés qui ont fait un mal fou à ce pays depuis des decennies...


                      • modesto modesto 16 avril 2013 22:51

                        le tropisme américano-anglophile, voilà l’ennemi !
                        fondre la France dans le magma du mondialisme americanomorphe, voilà ce qui nous attend ...

                        (si avec ça je me fais encore moinsser ...)


                        • vesjem vesjem 17 avril 2013 10:26

                          à supposer que maurice gendre soit extrémiste ,possible qu’ il exagère un brin ; il semble quand même avéré que l’europe a tourné le dos au monde asiatique (russie/chine) et fait allégeance au grand sam ( la russie a frappé à la porte de l’europe sous l’ére jospin ;refus catégorique des us) ;
                          à vous ,lecteurs détracteurs ,instruisez-vous des infos crédibles de l’auteur, essayez de sortir de votre propre cadre .
                          par ailleurs, il fait peut être bon vivre aux états-unis 


                          • taktak 17 avril 2013 10:45

                            Cette article pointe avec raison le fait que les pouvoirs successifs, au service de la classe capitaliste, piétinent la souveraineté de la Nation et réduise ainsi à néant le pouvoir du peuple.
                            La construction européenne est un outil pour passer outre la volonté des travailleurs. Elle contraint les pays européen à se mettre sous la tutelle d’institution qui sont pas nature contrôlés par les capitalistes.

                            Notre classe politique, nos « élites » économiques sont résolument tournées vers les USA, non par américanophilie, mais parceque leur idéologie ultra capitaliste vient de là. Imposer la culture, la langue de l’impérialisme de Wall Street et de la city c’est faciliter la primauté de cette idéologie capitaliste que nos impérialismes nationaux du palais Brognart ou de Francfort ont en partage.

                            L’Europe et l’Euro qui protège, on a vu ce que c’était. L’Europe nous permettant d’exister au plan internationnale ? on a vu l’alignement systématique sur le USA, l’OMC, et la désintégration de l’indépendance militaire dans le commandement intégré de l’OTAN.

                            Pour mener une politique progressiste, pour s’en sortir il faut sortir de l’UE et de l’Euro.
                            C’est ce que propose le PRCF depuis des années.

                            Pour finir, je ne suis résolument pas d’accord avec ce qui est dit en début d’article sur la désintégration de la famille. La famille est en premier lieu agressée par l’insécurité sociale, par la mise en concurence de chacun avec tous et la promotion d’un individualisme triomphant.
                            S’agissant du droit de vote des étrangers, c’est effectivement un coup de canif dans le contrat social. Mais, il faut constater que ce coup de canif existe déjà avec le droit de vote des étrangers communautaire. Si on accepte celui-là, pourquoi refuser celui des extra-communautaire ? Ce qui est juste, c’est qui travaille en france doit avoir la possibilité d’accéder à la nationalité française. Et donc au droit de vote.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès