Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > François Bayrou, comme un cheval au galop

François Bayrou, comme un cheval au galop

On savait François Bayrou solidement enraciné au pied des Pyrénées, revendiquant sa ruralité. Mais ruralité ne veut pas dire rusticité. Elle peut même être distinguée. Au cul des vaches le président de l’UDF préfère la croupe des chevaux. Mais, pas les vieilles rossinantes. Son dada à lui ce sont les jeunes pouliches vrombissantes.

Sur les vingt hectares de la ferme familiale, en plein Béarn, à Bordères, François Bayrou ne joue pas seulement au tracteur mais aussi à l’éleveur de chevaux haut de gamme. Ni chevaux de loisirs ni chevaux de sport. Il leurs préfère le nec plus ultra des chevaux de course, les galopeurs. Une passion onéreuse financée au départ par le succès de librairie inespéré de son livre sur Henri IV, il y a déjà quelques années.

Le plus difficile dans cette aventure agricole ce n’est assurément pas de faire naître des chevaux mais de sélectionner les géniteurs, de réussir les croisements. Beaucoup de savoir sur les pedigrees et de l’intuition, de l’audace, du nez.

Un subtil mélange, le seul qui permet de faire naître le crack, le gagnant. Il y va dans les chevaux comme en politique, on ne devient pas un gagnant. On l’est, ou pas, dès la naissance. A cette alchimie mystérieuse, l’élu béarnais s’y entend plutôt bien. En 1999 les couleurs de l’éleveur de Bordères, casaque orange et toque noire, connaissent leur premier succès avec Fils de Viane dans une listed Race (course où s’affrontent les meilleurs). Victoires et accessits s’enchaînent depuis régulièrement. "A une exception près, je n’ai fait que des gagnants" concède avec une pointe de fierté le Béarnais. Entre l’homme politique et ses chevaux, les relations sont fortes.

Quand il murmure à leurs oreilles c’est en patois, la langue de la tendresse confie-t-il. "En politique je n’ai pas droit au doute. Dans les chevaux, je n’ai pas d’assurance, j’ai de l’amour." Retour sur amour, le 7 mars dernier sur l’hippodrome de Saint-Cloud, fief de Jean-Marie Le Pen, sa pouliche de quatre ans Alix Road s’imposait dans le Prix Touchstone.

La période semble décidément favorable pour François Bayrou. A force de côtoyer les chevaux il finirait par leur ressembler lui qui, il y a quelques mois encore déclarait "Rien n’est aussi beau qu’un cheval qui a un changement de vitesse. Cela veut dire qu’il a un caractère de gagneur, qu’il ne se laisse décourager par rien". Alors pour ces présidentielles, François Bayrou, gagnant ou placé ? Les paris sont ouverts.


Moyenne des avis sur cet article :  2.88/5   (145 votes)




Réagissez à l'article

45 réactions à cet article    


  • FhP (---.---.221.75) 13 mars 2007 10:33

    C’est un article, ça ? On voit bien qu’on est chez Francés Vairon, futur sauveur de la France.


    • Hihihi (---.---.26.131) 13 mars 2007 12:16

      Ah, c’est pour ça que les modés d’AV ont piqué une crise la semaine dernière avec l’article :

      http://blog.360.yahoo.com/blog-hemwnYcgbq_SQcISKczR?p=79

      François Bayrou, candidat entre deux eaux et à coloration variable


    • Cactus (---.---.133.79) 13 mars 2007 12:05

      Joseph Vissiaronovich Djougatchvili ?


    • Francis (---.---.13.50) 13 mars 2007 11:37

      C’est plutot encourageant de savoir que Monsieur le président Bayrou est un homme pouvant travailler de ses mains. Plutot rassurant de savoir qu’il n’a pas laisser tomber la petite ferme de son papa et a continué à y investir. Savez-vous que acheter de la terre est pour moi de la plus haute valeur morale. C’est un pari sur l’avenir beaucoup plus estimable que faire de la bête consommation de biens superficiel. Généralement acheter de la terre se fait au prix de gros sacrifices. Le tracteur ! si vous saviez comme il est le symbole de l’agriculture... C’est directement dans la lignée de l’ancienne histoire d’amour entre les vieux agriculteurs et leur cheval. Nous sommes tous descendants d’agriculteurs et ses symboles sont inscrits dans notre mémoire collective. Quand à l’émission « Envoyé Spécial » j’ai vu cette petite ferme de François Bayrou, j’ai compris que dans toutes situations cet homme courageux ne lacherait jamais la proie pour l’ombre. Ca m’a fait revivre d’anciens souvenirs et beaucoup de nostalgie.


      • Cactus (---.---.133.79) 13 mars 2007 12:08

        Les grands financiers US aussi, ont des ranchs... So what ?


      • Vick (---.---.235.246) 13 mars 2007 21:42

        Quand une société évolue mal depuis des dizaines d’années, il ne reste plus qu’à faire un retour en arrière vers nos racines pour voir ce qui a merdé. Retour vers les valeurs premières qui en de multiples occasions en ont sauvé plus d’un. L’école ne fonctionne plus ; Pourquoi ? parce qu’on ne peut apprendre sans discipline ? De la déliquance ? Normal on doit travailler pour vivre. Plein de choses doivent être réapprise pour repartir sur la bonne voie. C’est toute la symbolique de « la giffle Bayrou » donnée à la société française. En fait François Bayrou dit des choses simples, pas besoin de faire de grands discours. Simplement agir !


      • TB (---.---.21.162) 14 mars 2007 00:03

        Sur ce fil je ne suis d’accord qu’avec Cactus. « Envoyé Spécial » ne restitue que la face franchouillarde d’un Bayrou et ment complètement à plusieurs reprises. Par exemple la toute dernière phrase de ce reportage destiné aux prozaqués « ce candidat (Bayrou) ne dispose pas des mêmes moyens financiers que les deux principaux ». C’est totalement faux : il dispose, comme pour 2002, des 2/3 des sommes allouées à Ségo et à Sarko, soit une bonne dizaine de millions d’euros plus ses propres réseaux. C’est tout à fait considérable, rien à voir avec les petits candidats comme Bachaud (chirurgien dentiste, femme, enfants, petits-enfants, issu lui aussi d’un milieu rural bien Français si on va par là) qui vaut autant qu’un Bayrou.

        Ces pseudos reportage alimentent l’idée qu’il a le vent en poupe ! Evidemment puisque les medias ne parlent désormais que de lui et, bien sûr, sous un angle flatteur. La face sombre de Bayrou n’apparait jamais :
        - son catholicisme fervent complètement rétrograde en comparaison de la société qui a évolué,
        - son apparternance à la Trilatérale en tant que maillon de la gouvernance mondiale par les lobby les plus criminels et plus pollueurs de la planète.

        Il a une femme, des enfants et est issu du milieu rural. Ben oui, comme les 3/4 des Français nés après-guerre. La seule différence avec les autres Français est que lui, justement, n’a jamais bossé et s’est enrichi, comme les autres élus, sur le dos de la République. Facile de se faire prendre en photo devant un tracteur quand on est propriétaire de 20 ha. C’est lui qui s’en occupe ? Faudrait savoir : il est député ou exploitant agricole ? Et sa femme, pourquoi a-t-elle « l’accent de Paris » et non du sud-ouest ? des petits détails, des pistes surtout pas explorées ....

        Faudrait se réveiller un peu là !!!


      • TB (---.---.21.162) 13 mars 2007 12:23

        Cet article a un intérêt. Celui de demontrer que les Bailleru et compagnie se foutent de la gueule du monde. N’oublions pas que le Béarnais est soit député (qui a déja cumulé) soit ministre 4 ans d’affile.

        Bon, moi je « croyais » qu’un député ça bossait minimum 12 heures par jour au service des citoyens. Ce sont eux qui le disent. Je n’invente rien.

        Sur les 24 millions d’actifs que compte la France 75% bossent 7 ou 8 heures par jour, le restant est au chômage ou à temps partiel. Ayant déjà bossé en moyenne 9 ou 10 heures par jour, je peux vous assurer que même si j’en avais eu les moyens intellectuels et financiers, je n’aurai jamais pu, en plus, produire 2 ou 3 bouquins l’an et m’occuper d’un élèvage de chevaux sur 20 hectares plus avoir une fille de famille « normale » comme le montrent les pages de ParisMatch sur Bayrou. Y compris en bossant 6 heures par jour.

        Je connais déjà votre réponse : Bailleru ne se sert pas sur le dos de la République depuis 25 ans. Pas du tout, Bailleru est hors du commun, c’est tout. D’ailleurs personne ne l’a jamais vu s’alimenter (il a pas le temps) ni faire ni pipi ni faire caca. Donc en plus il pollue pas c’est prouvé scientifiquement alors qu’est-ce que je viens faire içi avec mon commentaire, moi le simple mortel, petite chose que je suis ...

        Je pense, en fait, que les Français sont tellement écoeurés par nos « élus » de tous bords que certains s’imaginent, parce qu’une baffe par ci, parce qu’une porte ouverte enfoncée chez Chazal TF1 par là, qu’il va faire la différence. C’est de l’auto-suggestion, c’est ... faire semblant d’y croire. Et la véritable campagne n’a pas encore commencée. Une fois de plus on va voter pour le moins pire et pire .... en votant « utile » !!! ce qui ramenera le troupeau, une fois de plus, vers les mêmes oligarques.


        • TB (---.---.21.162) 14 mars 2007 00:09

          Correction : « vie » de famille et il y a bien sûr tous les patrons de PME (entre autres)qui bossent bien au-delà des 8 heures par jour.


        • LE CHAT LE CHAT 13 mars 2007 13:22

          qu’en pensent omar sharif et andré Pousse ?que vaut le bourrin bayrou ?

          l’UMP c’est l’anagramme du PMU smiley


          • Albert (---.---.102.41) 13 mars 2007 15:09

            Bonjour,Je vieilli,je n’y avais pas pensé ! Alors,avec Bayrou,au galop ?


          • dégueuloir (---.---.76.101) 13 mars 2007 14:06

            histoire d’en rire....Sarko le mini-shetland à sabot talonette,Ségo la pouliche hénnissante,Lepen le bourrin borgne et toccard,et Bayrou le percheron solide ,la pouliche devrait gagner mais elle est trop caractérielle ,donc je pense que le percheron a les meilleurs atouts, ..........hue ! ya !!!!  smiley


              • Pelletier Jean Pelletier Jean 13 mars 2007 14:34

                Cher Henry Moreigne,

                Malgrè le respect que je vous dois, le propos est bien court ! je suis étonné quand je vois la propension qui me semble parfois bien légère de refuser certains articles (certains des miens bien sûr !) je suis perplexe .... je dirais papier bien court et peu informatif surtout dans le contexte actuel.

                bien à vous lire sur quelque chose de plus substantiel


                • Henry Moreigne Henry Moreigne 13 mars 2007 16:08

                  amertume quand tu nous tiens ! smiley


                • (---.---.141.191) 13 mars 2007 16:05

                  Rapporté au nombre d’électeurs, sa montée équivaut à 5 millions d’électeurs gagnés en 1 mois. Ce n’est plus un cheval au galop c’est un dragster.


                  • TB (---.---.21.162) 14 mars 2007 09:56

                    Un dragster sur du papier oui ! Il est déjà loin le temps où les bayrouistes s’indignaient des sondages truqués. Depuis que bailleru à le vent en poupe, ils ne le sont plus ... !!! 60% d’indécis, 81% des sympathisants de Lepen sont sûrs de voter Lepen, taux le plus haut. 34% seulement des sympathisants de Bayrou sont sûrs de voter pour Bayrou, taux le plus bas. Pas de quoi pavoiser en réalité. Ca ne prouve qu’une chose : les bayouistes sont malhonnêtes. Qui se ressemble s’assemble, non ?


                  • leloup (---.---.5.4) 13 mars 2007 16:10

                    Deux petits signes...

                    François Bayrou accueilli chaleureusement à Saint-Denis

                    SAINT-DENIS, Seine-Saint-Denis (AP) - Le candidat UDF François Bayrou a été accueilli chaleureusement mardi à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis) pour un bain de foule ponctué d’applaudissements et de cris « Bayrou président ! ».

                    Entouré de très nombreux journalistes, le candidat centriste a arpenté la rue piétonne commerçante de la République, dialoguant avec les passants qui l’ont interpellé sur les questions de l’immigration, du logement et de l’emploi.

                    Progressant lentement et réservant un mot ou une poignée de main pour chacun, il a été interrompu à plusieurs reprises par des applaudissements ou des slogans favorables, repris par les passants.

                    « Pour vous, c’est peut-être une surprise, pour moi pas », a-t-il répondu aux journalistes qui l’interrogeaient sur cette ambiance. « Je sentais depuis longtemps le besoin de millions de gens ».

                    Les collaborateurs du candidat ont dû modifier à plusieurs reprises le programme de son déplacement en Seine-Saint-Denis, en raison de la lenteur de la progression de François Bayrou dans les rues. AP

                    http://fr.news.yahoo.com/13032007/5/francois-bayrou-accueilli-chaleureusement-saint-denis.html

                    et :

                    Présidentielle : Azouz Begag laisse entendre qu’il soutiendra François Bayrou

                    PARIS (AP) - Le ministre de la Promotion de l’égalité des chances Azouz Begag a laissé entendre mardi qu’il soutiendrait François Bayrou pour l’élection présidentielle, estimant notamment que le candidat UDF introduit de la « diversité dans l’offre politique ».

                    http://fr.news.yahoo.com/13032007/5/presidentielle-azouz-begag-laisse-entendre-qu-il-soutiendra-francois-bayrou.html

                    Ségolène is dead. Même pas la banlieue votera pour elle.


                    • ciaobella (---.---.25.102) 13 mars 2007 16:11

                      Là, alors, ça s’appelle de l’hagiographie....


                      • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 13 mars 2007 16:47

                        L’a pas fini de monter dans les sondages le Béarnais, vient de recevoir un sacré renfort !

                        http://fr.news.yahoo.com/13032007/202/le-ministre-azouz-begag-laisse-entendre-qu-il-soutiendra-bayrou.html

                        Perso, j’ai bien aimé un reportage à la télé ( pt’être Envoyé spécial ) qui nous a montré ses goûts simples comme la simplicité et la rusticité digne d’une cellule monacal de son bureau à Paris , on voit nettement la différence du bonhomme entre lui et.... Sarko, et sa fête partageuse pour son investiture !

                        @+ P@py


                        • roumi (---.---.74.206) 13 mars 2007 21:25

                          et surtout pas trop de gardes du CORPS

                          du simple , de l’humain .

                          le contraire du neuilly !!!!!!!!!


                        • TB (---.---.21.162) 14 mars 2007 10:12

                          Et son soutien de l’escroc Juppé UMP, son grand ami parrain de l’un de ses fils, pour sa réélection à la mairie de Bordeaux ... du simple, de l’humain.


                        • Jojo2 (---.---.158.64) 13 mars 2007 16:57

                          Les politiques sont comme les chevaux, ils ne peuvent marcher droit sans oeillères.

                          Anatole France


                          • Reinette (---.---.102.133) 13 mars 2007 17:37

                            France Inter - lundi 27 mars 2006 - 7/9 - Question directe. Pierre Weill reçoit François Bayrou. Les questions orientées se succèdent, sans que l’on sache toujours si le journaliste en endosse la formulation. Quoique...

                            Jusqu’au moment où l’on peut entendre cet étonnant échange.

                            - Pierre Weill : - « François Bayrou, vous avez un éternel côté un peu « donneur de leçon ». Est-ce que le CPE est une bonne mesure ou une mauvaise mesure ? »

                            - François Bayrou : - « C’est une mauvaise mesure [...] Il n’est pas normal de licencier quelqu’un, quel que soit son âge, sans lui dire pourquoi... Si on vous licenciait, vous, M. Weill, qui dites qu’on a des côtés donneur de leçon, si on vous licenciait sans vous dire pourquoi, vous trouveriez qu’il y a quelque chose de tout à fait anormal dans cette affaire et vous vous plaindriez, y compris en usant de tous les moyens de droit, en disant qu’il n’est pas normal de ne pas avoir l’explication qui fait qu’on rompe le contrat de travail. Eh bien, moi, ce que je défends pour M. Weill, je le défends pour les jeunes Français. »

                            - Pierre Weill : - « Mais est-ce que oui ou non dans notre pays les conditions d’embauche et de licenciement doivent être assouplies en échange de garanties ? Le monde change ! Il semble que l’emploi stable, protégé par des conditions de licenciement très lourdes, c’est de plus en plus rare dans le monde ! Il y a la mondialisation ! On ne peut pas vivre dans une bulle ! Qu’est-ce que vous proposez ? »

                            - François Bayrou : - « Probablement la profession la plus protégée en matière de licenciement, c’est vous ! C’est les journalistes ! Et il est normal... »

                            - Pierre Weill : - « Ne parlons pas des journalistes ! »

                            - François Bayrou : - « Ben, vous voyez : vous n’aimez pas ! Vous aimez bien mettre les autres en cause, mais vous n’aimez pas qu’on discute de la situation réelle de votre métier... »

                            - Pierre Weill : - « Je voudrais connaître vos propositions ! »

                            Et Bayrou s’exécute, terrassé par l’injonction...

                            Dommage.

                            Qui sait ? On aurait peut-être pu l’entendre, non seulement défendre les protections que le droit du travail accorde aux journalistes, mais surtout s’insurger contre l’extension des emplois précaires dans les médias et ailleurs...


                            • Reinette (---.---.102.133) 13 mars 2007 17:40

                              Campagne présidentielle : Appel des journalistes de l’audiovisuel public pour des débats contradictoires

                              Bonne nouvelle pour la démocratie : 75% des français sont intéressés par l’élection présidentielle. Les motivations de leurs votes seront en priorité les réponses apportées au chômage, au pouvoir d’achat, à la pauvreté, au financement de la protection sociale, à l’environnement, à l’école, à la politique fiscale...

                              Mauvaise nouvelle pour la presse et les journalistes : 71% estiment que les débats sont de mauvaise qualité ; 84% que les critiques personnelles occupent trop de place ; 57% que les vrais problèmes ne sont pas abordés ; 55% que la campagne n’apprend rien [1].

                              Ce constat nous le partageons et nous en appelons à nos directions.

                              Certes, des enseignements ont été tirés de la couverture de la campagne de 2002, où les émissions politiques avaient été reléguées en deuxième partie de soirée, et du vote inquiétant pour l’avenir démocratique du pays. Les directions de l’information de nos sociétés accordent à cette élection une plus large place dans les grilles de programmes et à des heures de plus grande écoute.

                              Pour autant, nous estimons que nos directions n’ont pas tiré tous les enseignements, non seulement en regard de 2002, mais aussi de nos dérives constatées lors du Référendum sur le Traité constitutionnel ou encore plus loin lors de la candidature de Balladur en 1995.

                              Après les premières semaines de campagne et malgré le rappel à l’ordre du CSA, les temps de parole ne sont toujours pas équilibrés entre les différents candidats, la bipolarisation est encore trop présente. Tous les candidats, quelle que soit leur renommée et leur importance, doivent être traités à égalité.

                              Journalistes de l’audiovisuel public, nous ne voulons pas que le fossé se creuse encore un peu plus entre nous et les citoyens qui nous financent au travers de la redevance. Les radios et télévisions du service public sont les leurs. Nos émissions et reportages doivent répondre à leurs attentes, à leurs préoccupations, quelles que soient leurs appartenances politiques. Nous devons leur permettre de se prononcer au 1er tour en ayant toute connaissance des programmes des différents candidats.

                              Nous ne pouvons cautionner la dérive populiste qui consisterait seulement à donner la parole à des panels de citoyens interpellant directement les candidats, les journalistes étant cantonnés dans le rôle de M. Loyal porteurs de micros et ne pouvant exercer leur droit de suite sur les propos tenus par les différents candidats.

                              Nous ne pouvons nous satisfaire d’émissions d’info-communication où un seul candidat est invité pour parler de ses propositions au prétexte que les « grands candidats » refuseraient tout débat contradictoire.

                              Nous réclamons, comme la majorité des citoyens, des débats entre les différents candidats, non seulement entre ceux de droite et ceux de gauche, mais aussi internes à la gauche et à la droite. Les projets de société doivent être confrontés pour que les citoyens se forgent leur opinion.

                              Ce n’est qu’à ces conditions que nous remplirons nos missions de service public, pilier essentiel de la démocratie.

                              Paris le 7 février 2007.

                              A l’initiative de

                              TEALDI Jean-François (France 3) COTTA Jacques (France 2) THOMPSON Lionel (Radio France) DAVID Lisa (RFO) ROLLAND Catherine (RFI)

                              Premiers signataires :

                              HINTERMANN Mémona (France 3) DENECHERE Antoine (Radio France) NAUDY Michel (France 3) CAMPINI Christine (France 2) BOUY Daniel (France 3) HAIQIAO Li (RFI) AISSOU Mouloud (France 3) DAURELLE Frédérique (Radio France) MARCHAND Véronique (France 3) DUPUIS-REMOND Jean-Christophe (France 3) GUILCHER Jean-Hervé (France 3) CHAUFFOUR Thierry (France 3) AUBRY Jean-Pierre (France 3) DELALOT Sébastien (France 3) COLLINET Carole (France 3) RIHET Gwénael (France 3) CIVALLERO Marc (France 3) SOHIER Yannick (France 3) KARSENTY Viviane (France 3) MELIN Bertrand (France 3) CROZIER Jean (France 3) MONTIEL Laurent (France 3) ARNAUDET Marie (France 3) MASSEGLIA Ariane (France 3) ZARROUK Moncef (France 3) CAMP Marielle (France 3) COMMODI Danilo (France 3) BOUYE Hélène (France 3) NAIZET Xavier (France 3) BATTINI Guy (France 3) GENSSE Muriel (France 3) MAZERES Dominique (France 3) BEAULIEU Virginie (France 3) COHEN Anna-Deborah (France 3) BAERST Francis (France 3) MORIN Nathalie (France 3) MENUT Philippe (France 3) MARTINEZ Alfonso (France 3) DUBOIS Virginie (France 3)

                              Relations téléspectateurs :

                              TF1 : 08 258 098 10

                              France 2 : 08 90 710 202 - ou : Médiateur de l’information France 2, 7 Esplanade Henri de France 75907 Paris Cedex 15

                              France 3 : 08 90 710 303 - ou : France 3 téléspectateurs 86982 Futuroscope Cedex - ou sur le net : Internet.france3.fr

                              France 5 : 08 90 710 505

                              Arte : 03 88 14 22 55 -ou- : Arte GEIE, Service téléspectateurs, 4 Quai du Chanoine Winterer, 67080 Strasbourg Cedex

                              Acrimed a publié le lundi 12 février 2007


                              • (---.---.204.22) 13 mars 2007 19:35

                                Véronique Marchand de FR3 Nord-Pas de Calais a signé ? Alors là c’est l’hôpital qui se fout de la charité. Les télespectateurs du Nord - Pas de Calais en sont témoins.


                              • Jaï (---.---.81.124) 13 mars 2007 18:01

                                Bayrou c’est de la purée politique en flocons . C’est du porridge idéologique , ça n’a pas de gout , ça manque de sel , de jus ,de lait ,de beurre ou de sucre on ne sait pas , mais ça manque de tout . Chaud ça serait à gerber , froid ça serait dur comme du béton , heureusement ç’est toujours servi tiède . Bayrou ça colle aux dents et quand on en mange trop on s’endort et ensuite on pète.

                                Bayrou c’est le néant déguisé dans la toge de la sagesse , c’est un ramassis d’ambitions personnelles et de caprices trépignants travesti en allégorie de la Vertu . Bayrou c’est le candidat des mous , des apolitiques peureux et des cocus sourds . Bayrou ce n’ est pas un homme d’ Etat , c’est une assurance décès , un contrat d’ obsèques , une ordonnance de médecine du travail .

                                Bayrou c’est une tete de garçon de pompes funèbres sur un corps d’ assureur . Bayrou est situé au centre du vide politique , Bayrou est partout , Bayrou est nulle part . Bayrou c’est le bouvier des anes , le roi des endives , la nullité nodale des neuneus , le chef des scouts , le prince des hamsters , le parfait maitre d’hotel , le candidat naturel des tetes de veaux , le pédicure philosophe.

                                Que le France se soigne au Bayrou si ça lui chante . Elle n’en sortira que plus bouffie , les oreilles décollées et la tronche ensuquée à l’instar de son nouveau Saint Patron .

                                Elle s’ apercevra vite que Saint Bayrou ne guérit pas les écrouelles et passé l’ état de grace de trois jours elle repensera de Bayrou ce qu’elle en a toujours pensé : Rien , car il n’y a rien à penser du néant . Le Bayrou sera ensuite oublié dans un coin de la pharmacie , comme un vieux sachet de bicarbonate , en attendant des prescriptions plus sérieuses .


                                • Albert (---.---.102.41) 13 mars 2007 20:40

                                  Parce que,(pardonnez moi !,

                                  je rentre d’une réunion« d’anciens »)

                                  J’ose,l’inimaginable :

                                  « Vous avez raison ;Bayrou pète »Oui,mais cela ne prouve t’ il pas......

                                  Quelque chose ?

                                  D’accord,promis,c’est la dernière fois !

                                  En toute amitié


                                • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 13 mars 2007 19:36

                                  Je guète les retournements d’vestes !

                                  Les stars qui soutiennent les 3 principaux candidats !

                                  http://tempsreel.nouvelobs.com/speciales/politique/20061014.OBS0179/les_sta rs_qui_sengagent.html

                                  Bayrou en ascension ,..... du coté de Ségolène, .. je guète les retournements d’vestes !

                                  @+ P@py


                                  • lolokerino (---.---.41.177) 13 mars 2007 20:38

                                    Gilbert, j’ai lu certaine de vos interventions plus vindicative qu’aujourd’hui envers f Bayrou

                                    Faites vous aussi parti de ceux qui retournent leurs vestes ?

                                    Fb c’est le triomphe du conformiste , le faux rebelle qui plait aux gens qui ne veulent surtout pas se remettre en question

                                    La france figée dans son terroir dans ses racines, tournée vers le 20eme siecle et la nostalgie de la france des provinces

                                    La france ou tout est rassurant, les notables , les medecins, les maires des petites communes qui savent ce qu’il faut faire pour notre bonheur tout simplement parce qu’ils parce qu’ils savent !

                                    la france du pire des conservatismes, prendrait comme heraut ce faux notable de province ( parisien au quotidien depuis 25 ans, en relation avec tout les cercles du pouvoir politique , economique et mediathique ) drapée dans un faux semblant de revolte , acteur et issue du systeme

                                    Desolé mais pour moi, c’est l’antitheses de la france du 21eme siecle


                                    • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 14 mars 2007 08:27

                                      Salut lolokerino,

                                      Ben j’suis étonné et surpris d’avoir écrits de telles phrases, car Le François sa façon de faire de la politique me plait depuis assez longtemps, donc si tu as ces écrits tu peux les placer ici, juste pour voir,... cela me permettrait sans doute de me rafraîchir ma mémoire !

                                      @+ P@py


                                    • dégueuloir (---.---.76.101) 13 mars 2007 21:46

                                      Gilbert a raison et je crois que plus rien n’arrétera FB ,PAS MÉME LES BASSES MANOEUVRES DE SARKOLEON ........avec Lepen ou sans....la messe est dite !!!


                                      • Le Panda Le Panda 14 mars 2007 00:03

                                        Vous n’avez pas tout compris La Mouette rieuse et Moqueuse, commence à ressembler à son auteur.

                                        Normal, qu’il tente de revoir sa position, il se trouve devant l’alternance des prochaines municipales à Clermont-Ferrand !!!

                                        Puis il reste toujours aussi correct, ne répondant qu’aux gens qui vont dans le même sens que lui, ho pardon, j’ai du me tromper d’auteur, alors au 24 non ? Zut ! c’est dommage...

                                        Le Panda

                                        Patrick Juan

                                         smiley


                                        • (---.---.37.71) 14 mars 2007 00:57

                                          « Une passion onéreuse financée au départ par le succès de librairie inespéré de son livre sur Henri IV, il y a déjà quelques années. »

                                          « Son livre », oui, enfin il l’a seulement signé, car c’est un négre qui l’a pondu...

                                          Un livre de centriste, quoi..


                                          • Gilbert Spagnolo dit P@py Gilbert Spagnolo dit P@py 14 mars 2007 08:41

                                            Salut IP:xxx.x75.37.71

                                            Alors d’après toi un mec qui est agrégé de lettres n’est pas cap d’écrire seul un bouquin sur un illustre ancêtre de sa région natale !

                                            La bio de Bayrou sur wikipédia : http://fr.wikipedia.org/wiki/Fran%C3%A7ois_Bayrou

                                            @+ P@py


                                          • lolokerino (---.---.41.177) 14 mars 2007 08:51

                                            Gilbert, il y a tellement d’intervention sur ces sujets que cela m’est difficile, j’essayerai de retrouver

                                            tout les profs de lettre ne sont pas forcement capable d’ecrire des livres, concernant la biographie d’Henri de Navarre, il est de notoriété publique que ces sont ses attachés parlementaires qui ont redigé le bouquin

                                            Qu’en a ses « succes » de librairie , n’oublions pas qu’il a racheté lui même plus de 4000 exemplairs de son bouquin en 2002 avec son budgert de campagne (peut etre pour les offrir) et que cette depense a été retoqué par le conseil constitutionnel au titre de depenses personnelles....

                                            Alors l’image du fin homme de lettre, peaufinant lui même ses discours , pour un prof qui a raté normale et qui relegue les verbes être et avoir uniquement au role d’auxiliaire....


                                            • (---.---.184.228) 14 mars 2007 10:03

                                              ça commence à être chiant qu’Agoravox soit autant pro-Bayrou. Journalisme citoyen ou non, c’est de l’objectivité qui vous est demande, et depuis qqs tps il n’y en a moins dans les colonnes ...


                                              • (---.---.101.120) 14 mars 2007 11:31

                                                agoravox, n’est plus un journal citoyen, c’est devenu avec la présidentielle, un journal militant. Un jour c’est bayrou, un autre jour c’est sarko, encore un autre c’est royal. En ce moment c’est plutot bayrou.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès