Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > François Bayrou fait planer le doute sur les coulisses du SarkoShow

François Bayrou fait planer le doute sur les coulisses du SarkoShow

Alors que la première du grand rendez-vous politique de TF1 « J’ai une question à vous poser », diffusée lundi 5 février, a réuni, selon Médiamétrie, 8,24 millions de téléspectateurs, François Bayrou se dit « infiniment choqué » d’apprendre que l’émission a été organisée par une société de production appartenant à Dominique Ambiel, membre de l’UMP, ancien conseiller de Jean-Pierre Raffarin.

Comme souvent dans une pièce de théâtre, il y a la scène et les coulisses. Côté scène, on ne peut objectivement que saluer la performance de la prestation TV de Nicolas Sarkozy, imperturbable, véritable monsieur je-sais-tout. Trop beau pour être vrai ? C’est ce que sous-entend sans ambiguïté François Bayrou, qui lui aussi a des questions à poser.

Le candidat de l’UDF à la présidentielle a réclamé mercredi 7 février des "explications" à TF1, se disant "infiniment choqué" d’apprendre que l’émission de débat consacrée à Nicolas Sarkozy lundi soir avait été notamment organisée par A Prime, une société de production appartenant à Dominique Ambiel. "Je suis infiniment choqué par ce que j’apprends", à savoir "que l’émission est organisée par les amis, les copains, les salariés de l’UMP".

Dans un communiqué, la société a fait savoir qu’elle allait porter plainte contre François Bayrou pour "diffamation publique et injures" après ces accusations "qui portent gravement atteinte à l’honneur et à la considération de la société A Prime Group et du diffuseur", TF1. Trop tard. Celui qui aime à se poser comme le chevalier blanc et à dénoncer l’alliance des trois pouvoirs, médiatique, politique et économique, stratégie qui lui réussit dans les sondages, a réussi son coup. Il a instillé ce qu’aucune déclaration ou communiqué ne pourra enlever : le doute.

La suspicion lui permet également de ne pas s’engager sur sa participation prévue à l’émission prévue le 26 février, en raison officiellement de doutes sur la "déontologie" des conditions d’organisation. Nicolas Sarkozy, il est vrai, a placé la barre très haut pour ceux qui suivront. Vif, percutant, avec du répondant, il est sorti plus que bien d’un exercice qui, sur le papier, se présentait comme périlleux, face à une centaine de téléspectateurs. La machine de guerre UMP pouvait-elle prendre le moindre risque alors qu’elle avait fait de l’émission un moment important de la campagne en conviant par tous moyens, dont SMS, les Français à regarder l’émission ? Le professionnalisme de l’équipe de campagne de l’UMP, la détermination de son président à conquérir le pouvoir permettent d’en douter. Reste à savoir si l’émission a donné lieu à une préparation normale à base de fiches et de briefings ou si, entre le milieu de journée et le direct, les questions ont été éventées.

Deux éléments contribuent à entretenir ces interrogations. Une autre interrogation tout d’abord. Erreur technique ou censure, de nombreux internautes ont constaté que les rediffusions de l’émission le lendemain sur le net (LCI.fr) étaient amputées d’un passage pouvant être considéré comme gênant pour le ministre candidat. Dans cette séquence, le candidat de l’UMP à la présidentielle, interrogé sur l’immigration, se déclarait favorable à "l’immigration choisie" en affirmant : "Personne n’est obligé, je répète, d’habiter en France, mais quand on habite en France, on respecte ses règles, c’est-à-dire qu’on n’est pas polygame, on ne pratique pas l’excision sur ses filles, on n’égorge pas le mouton dans son appartement et on respecte les règles républicaines."

Une dépêche de l’AFP ayant confirmé cette coupure, l’intégralité des images était de retour quelques heures plus tard, TF1 plaidant un "incident technique indépendant de (sa) volonté".

Autre élément de nature à susciter de la perplexité, l’information délivrée par Le Canard enchaîné (toujours lui) selon laquelle Franck Tapiro, un ami-conseiller en communication de Nicolas Sarkozy, PDG de l’agence Hémisphère Droit, aurait participé à la préparation de l’émission. De quoi faire regretter aux publicitaires de l’UMP le slogan selon lequel "Avec Nicolas Sarkozy, tout est possible".

NDLR : Suite à cet article Dominique Ambiel a souhaité publier ce droit de réponse.



Moyenne des avis sur cet article :  4.67/5   (615 votes)




Réagissez à l'article

245 réactions à cet article    


  • qfjr (---.---.182.41) 8 février 2007 10:08

    il a raison, une fois de plus....


    • PasKal (---.---.201.240) 8 février 2007 13:17

      « Nous voulons une République honnête, une télévision loyale, un Etat qui ne soit pas aux mains des réseaux, des clans, un président de la République qui ne soit pas en relation de connivence avec les puissants », a-t-il ajouté.

      « Je ne veux pas de l’Etat UMP, de l’Etat PS, je ne veux pas non plus de l’Etat UDF, je veux un Etat impartial ».

      (François BAYROU)

      ...

      Bah, moi cela va parfaitement...

      ALORS, OUI, OK, JE VOTE François BAYROU au 1ER TOUR et au 2ND TOUR !

      La question de savoir s’il a la carrure pour être Président est réglée depuis déjà un moment : c’est OUI

      Restait la question « peut-il être NOTRE Président » ; pour ma part, c’est réglé aussi : c’est OUI !

      VA POUR BAYROU COMME PRESIDENT !


    • Soren (---.---.209.50) 8 février 2007 13:57

      On peut effectivement se poser quelques questions sur l’organisation de cette émission :

      Premièrement qui a choisi le panel de français censés poser des questions et sur quels critères ?

      Apparement les questions posées étaient connues à l’avance par TF1, PPDA avec ses petites fiches donnait la parole aux personnes sélectionnées en annoncant le thème à l’avance.

      Qu’est-ce qui nous permet de certifier que TF1 n’a pas fourni la liste des questions au staff de Sarkozy ? (concernant l’accointance de Sarkozy avec certains médias et avec TF1 en particulier on peut légitimement avoir des doutes)

      Mais avant de tirer des plans sur la comète, attendons de voir quel traitement sera réservé aux autres candidats dans le cadre de cette émission ...


    • LE CHAT LE CHAT 8 février 2007 10:14

      dommage que y ’a plus goebbels pour complèter le staf de Sarko, personne ne saurait qu’il a des talonettes !


      • dégeuloir (---.---.96.16) 8 février 2007 12:56

        Et le « cat »,tu oublis Mangele pour liquider les éléments perturbateurs en classe à partir de 5 ans..... smiley


      • pingouin perplexe (---.---.73.237) 9 février 2007 14:43

        ... un peu dommage que le précédent intervenant ait choisi un tel pseudo pour émettre un cri d’alarme tout à fait légitime. Position sûrement très idéaliste que la mienne, songeant encore aux Lumières et aux philosophes, je crois qu’un peuple a pour première fierté de savoir aimer ses enfants. D’où ma solidarité vis à vis du mouvement « pas de zéro de conduite... » car l’éventualité que l’on puisse songer, de manière déterministe, à « marquer » des enfants comme délinquants potentiels n’est ni plus ni moins qu’une inepsie aussi périlleuse que cruelle. Qu’est-ce que la dette symbolique, si ce n’est en fait, une notion qui invite chacun de nous à se respecter, tant à travers les Ascandants que vers les Descendants ? Comment pourrait-on accepter de devenir étranger au souci du juste, alors que, si souvent, l’Histoire se rappelle à nous à travers tant et tant de « facilités » passées dans les « mots de tous les jours ». Nécessité de mettre en échec les thématiques déterministes abusives, et les mille manières de monter les gens les uns contre les autres, pour différents qu’ils soient. Mettre en échec, aussi, la prégnance abusive de l’idée de « loi du plus fort » (souvent biologisante) pour renforcer, si possible, l’idée de République...

        Espérons...


      • Sceptique (---.---.27.61) 8 février 2007 10:23

        Vous y croyez vraiment à un deuxième tour de ce type ?

        En tout cas déontologiquement, il a raison. Même si je ne m’avancerais pas trop sur l’impact réel dans les faits.


      • aztl (---.---.203.7) 8 février 2007 13:27

        Je dirais plutot un duel Chirac / Bayrou (et ce n’est pas une blague) Je crois que le locataire de l’élysé a encore des choses à montrer...


      • Cosmic Dancer (---.---.31.227) 8 février 2007 18:31

        Contrairement à vous, je ne pense pas que Chirac se représente. J’ai entendu sur Inter, rapidement, qu’il pensait « continuer à servir », mais différemment, « la République ». Je n’ai pu retenir un hoquet de rire cynique. Cela dit, je lui concédrai quand même qu’il est un poil plus républicain que Sarkozy. Mais, et merci à l’auteur, c’est Bayrou que je continue à choisir. Si la France a besoin d’un républicain, et bien que je m’interroge encore sur certaines questions le concernant, et si elle a besoin d’un homme qui redore ces valeurs, je persiste à penser que lui peut les porter.


      • nantor (---.---.131.113) 8 février 2007 10:19

        Sarkozy essayer de noyauter les médias ???

        Allons, allons, ce n’est pas du tout son genre !

        Serait-il en train de muter Berluscozy ?


        • Pierrhy (---.---.209.202) 8 février 2007 20:38

          Pour ma part,j’ hésite entre Poutozy et Sarkotine


        • gertrude (---.---.4.101) 9 février 2007 11:40

          A moins que ce ne soit Nicolae Sarkocescu...


        • BABAYAYA (---.---.2.226) 8 février 2007 10:20

          On pourrait croire que ce que dit m. Bayrou confine à la paranoïa, malheureusement force m’est de constater qu’une fois de plus la grande pieuvre de l’ump est encore qu coeur d’une polémique... On en viens à croire que c’est normal
          - soit par conviction d’innocence : « Pffff encore des médisants qui ne savent rien faire d’autre que villipender au lieu de présenter un programme... »

          - Soit par certitude de culpabilité et en ce cas, je ne comprends pas alors un score faramineux de 8 million de personnes qui l’ont regardé et 54% (sondage IPSOS ce matin) qui semblent tout de même continuer à vouloir voter pour lui...

          J’en reste perplexe... Bon d’accord on sait ce que vaut l’audimat de médiamétrie, on sait c e que valent les sondages... Mais alors, et c’est là le fond : Comment se fait-il que seul françois bayrou dénonce haut et fort ce qui devrait l’être par la loi ? on ne peut tout de même pas êter juge et partie dans ce domaine ?

          ah oui pardon je suis un naif qui croit en l’equité...

          merci de cette leçon de réalisme messieurs dames de l’ump....


          • Sceptique (---.---.27.61) 8 février 2007 10:51

            Je fais partie (pour l’instant) de ces 54% dits inconscients prêts à porter Sarko au pouvoir au second tour. Pour autant, je ne peux cautionner, au nom de ce même principe d’équité que vous défendez, une réalité qui laisse planer un doute indéniable. Il y a, cependant, deux points sur lesquels je suis en désaccord par rapport au message que vous laissez entrevoir :

            - Premier point, je trouve surprenant qu’avec la perspective d’accrocher une telle casserole à leur campagne, les ténors de l’UMP aient délibérément assumé de « protéger » l’émission pour leur candidat en l’organisant par la société d’un des leurs. Bayrou l’a ressorti, mais ce genre d’information est facilement accessible, et si ce n’avait pas été lui, ça aurait été un autre. Cette grave faute tactique alors même que l’UMP se débat contre une certaine image de contrôle des pouvoirs qui lui est, à tort ou à raison là n’est pas le débat, accolée, me met une évidence devant les yeux : si l’UMP avait vraiment voulu manipuler l’émission par ce biais, elle avait les moyens de le faire de façon beaucoup plus discrète et tout aussi efficace. La théorie même de son influence médiatique le confirme.

            - Second point : société de production à direction UMP ou pas, l’émission a été réalisée en direct, devant 8 millions de téléspectateurs. Des points concrets y ont été abordés. La véracité de l’information relayée par cet article, toute importante qu’elle soit, ne doit donc pas non plus occulter les faits, et il me paraît utile de relativiser l’importance de son impact suggéré. La vigilance citoyenne ne doit pas non plus tomber dans le confort de la théorie du complot. Et cela, que ce soit clair, est indépendant de mes opinions, l’affaire eût-elle concerné le PS que j’aurais tenu le même discours. Par ailleurs Sarkozy est naturellement plus à l’aise, peut-être pas que JMLP, mais clairement que Royal et Bayrou, dans ce genre d’exercice. En réussissant sa prestation, il a mis la pression sur leurs épaules. Et il est éloquent que l’information qui nous intéresse, qui je ne le répéterai jamais assez a par ailleurs une grande importance déontologique, émane justement de l’un d’entre eux. La vigilance dans ce genre d’affaire est à double sens.

            J’espère en tout cas que toute la lumière sera faite sur les influences éventuelles de ce fait sur l’émission de cette semaine.

            Cdt


          • jujubinche (---.---.235.222) 8 février 2007 13:01

            L’important, et nous le decouvront tous le jours, ce n’est pas l’équité, c’est le bourrinage. L’UMP se fout bien que ses fautes soient dévoilées, elle accumule tellement de communications, tellement de battage médiatique, et fait tellement de bruit, qu’elle noit littéralement les reproches sous les monceau de communiqués, d’action, ou d’ordures. Les médias aux ordres l’aident activement en dissimulant plus ou moins grossièrement le moindre doute ou soupçon les concernants.

            A priori, sa politique porte ses fruits., mais ne venez pas parler de déontologie, ou d’équité. Ce parti se comporte comme une bande de malfrats, que cela vous plaise ou non. Il jouent la gagne à n’importe quel prix, fût ce celui de l’honnêteté, et c’est cela qui rend sarkozy particulièrement odieu à mes yeux.


          • nasko (---.---.209.75) 8 février 2007 14:25

            Sceptique, pourquoi parlez vous de théorie du complot ? Pour induire l’idée que si on croit en la manipulation des médias pas le sieur sarkosy, on est in facto de dangeureux révisionnistes ? Vous trouvez pas que ça commence à être un peu éventé ce truc ?


          • Sceptique (---.---.27.61) 8 février 2007 14:33

            C’est moi qui parle de théorie du complot ? Mais vous n’êtes pas sérieux, mon bon... smiley J’aurai tout lu ici. Et désolé d’être sceptique et de ne pas me précipiter sur les premières apparences d’évidence venues, surtout s’agissant du candidat sur lequel il fait si bon et il est si bien vu de tirer. D’ailleurs vous observerez que je n’émets que des hypothèses. Pour reprendre votre formulation, si on n’est pas convaincu que chaque apparition de Sarkozy sur les écrans correspond à une manipulation orchestrée par l’UMP pour tromper ces blaireaux de Français, on est un dangereux outlaw coupable de désobéir à la bien-pensance locale ? Extraordinaire tout de même.


          • parkway (---.---.18.161) 8 février 2007 16:05

            babayaya « Comment se fait-il que seul françois bayrou dénonce haut et fort ce qui devrait l’être par la loi ? »

            peut-être que les autres n’ont pas droit de parole parce que pas copains des directeurs des médias ?

            « avec sarkozy, tout est possible »


          • Cosmic Dancer (---.---.31.227) 8 février 2007 18:48

            @ Sceptique :

            Vos opinions sont respectables, et en conséquence vos doutes également. Mais si vous choisissez d’en émettre sur ce média, référez-vous à ce que M. Sarkozy, si prompt à se victimiser, finalement, fait à la presse écrite (Genestar, mais aussi la censure du livre sur sa femme, etc.). Presse écrite que soudainement il entend défendre (Charlie Hebdo), fort heureusement pour la Mosquée de Paris non en tant que ministre du Culte, mais en tant que présidentiable - pour faire bonne mesure, tardivement, certes, ses conseillers devaient être occupés à des affaires plus urgentes - face à Hollande et Bayrou smiley


          • littlebouddah (---.---.7.12) 8 février 2007 21:19

            « Presse écrite que soudainement il entend défendre (Charlie Hebdo), fort heureusement pour la Mosquée de Paris non en tant que ministre du Culte, mais en tant que présidentiable - pour faire bonne mesure, tardivement, certes, ses conseillers devaient être occupés à des affaires plus urgentes - face à Hollande et Bayrou »
            - > Vous n’allez quand même pas essayer de nous faire croire que vous pensez que Hollande&Bayrou le font pour d’autres raisons !


          • Sentinelle (---.---.115.228) 9 février 2007 14:03

            Vous laissez entendre que l’UMP est « un parti de malfrats », et les lecteurs vous mettent plus de 60 votes positifs. C’est vrai que votre remarque est « très » constructive...

            J’avais un léger doute sur l’impartialité de l’auteur de cet article, et sur les remarques qui suivent. Désormais je n’en ai plus...


          • candide (---.---.25.117) 8 février 2007 10:28

            Que l’émission ai été bien préparée par Sarkozy et son équipe c’est évident et somme toute assez rassurant sinon l’étiquette « amateur » n’aurait pas tardé. Que Bayrou critique ce n’est guère surprenant non plus au moins pour 2 raisons. La première est que cette critique des médias est une ligne qui lui a plutot bien réussi jusqu’à présent et la deuxième est que n’étant pas sur d’attirer autant d’audience que Sarkozy et d’être aussi à l’aise face à l’auditoire il préfère critiquer à priori sur la forme. Une tactique qui permet de déminer le terrain.


            • Max Power (---.---.164.192) 8 février 2007 10:29

              Ce pauvre Mr Ambiel..

              - Pourquoi s’acharner contre cet homme, qui a déjà tant souffert lorsqu’il avait fait monter à bord de son véhicule une jeune fille roumaine mineure qu’il n’avait voulu que protéger.. et fut jeté en pâture aux médias..

              Maxx Power


              • (---.---.69.50) 8 février 2007 15:52

                Entierement d’accord ! Ambiel aurait plus de raisons de mettre Sarkozy en situation délicate vu comment il a été trainé dans la boue et vu comment il a été laché par ses supposés amis.

                Si ça continue, on va nous sortir un complot judeo-maço-journalo-politico-patronique !!


              • Harry (---.---.203.119) 9 février 2007 06:24

                A Maxx

                Quelle intelligence !

                Soit faire une émission sur mesure avec sa maison de production pour, peut-être, le futur Président de la République.

                Soit le mettre en situation délicate...

                Lisez le Prince de Machiavel, ça vous permettra de comprendre pourquoi vous n’avez jamais eu de promotion à votre boulot.


              • Harry (---.---.203.119) 9 février 2007 06:27

                A Maxx

                je vous prie de m’excuser, ce n’est pas à vous que s’adressait mon précédent commentaire. Mais je pense que vous l’aviez compris.

                Toutes mes excuses.


              • GRL (---.---.28.166) 8 février 2007 10:34

                Une preuve de plus que nous avons à faire à un acteur , à l’espece la plus dangereuse de politicien que un pays reçoit de temps en temps . Le crédit qui lui est porté prouve que les citoyens sont plus que jamais en recherche de sensations , car son public sympathyse essentiellement sur l’emotionnel. Bayrou a bien raison d’appuyer et l’auteur de le souligner encore , car on ne le dira jamais assez.

                Attention , attention , attention , le pays n’a PAS LES MOYENS de se payer un guignol tout collé au MEDEF et à la politique atlantiste de Bush , aux scandales et aux morts qui vont avec . Nous devons rester dignes.

                ( c/c ) Nous ne boufferons pas avec des shows télévisés , des scooters , des flics , et une coopération aux opérations militaires atlantistes à grand renfort de vente d’armes , des délocalisations en Chine et un démantelement de l’état pour les bonnes graces du MEDEF. Toutes ces choses ne servront aucun(e) français(e).

                Le pays ne se construira pas avec un acteur. Tenons le nous pour dit et ne l’oublions pas au moment du vote. Dans le cas contraire , il est sur que nous le regretterions , tous et toutes .

                GRL


                • (---.---.144.164) 8 février 2007 10:37

                  « et à la politique atlantiste de Bush »

                   ???

                  Il y a un moment où les délires extrémistes n’ont plus de signification aucune...


                • GRL (---.---.28.166) 8 février 2007 10:45

                  Oui « atlantiste de Bush » est redondant , c’est vraiment tres chouette de me l’avoir signalé. En plus vous casez « l’extremisme » tout en restant anonyme. C’est tout ce dont on à besoin en termes de mentalité , dans ce pays , des gens comme vous . Encore merci .


                • Sceptique (---.---.27.61) 8 février 2007 10:56

                  « Car son public sympathyse essentiellement sur l’emotionnel »

                  Par opposition bien sûr aux partisans de Ségolène Royal, de grands rationnels comme chacun sait. Sacrément gonflé ça.


                • GRL (---.---.28.166) 8 février 2007 11:22

                  Cà se fait dans les campagnes , mais pour N.S , c’est sans comparaison possible avec les autres candidats , on est dans le mauvais show mégalomaniaque , et surtout , on abêtit le français à donner de l’importance à des scooters et des poils de cul , alors qu’on se prépare à baiser la France entière . Non , désolé , aucun autre candidat n’est aussi à l’aise que lui dans cette manoeuvre . d’ailleurs , je ne vois pas pourquoi on parle de doute alors que touts ces montages sont des certitudes dont il ne se cache que tres peu ... Il se moque de nous , en ce sens nous crache à la gueule et le pays doit le refuser.


                • jujubinche (---.---.235.222) 8 février 2007 13:24

                  @ Sceptique.

                  Vous croyez qu’il suffit de citer les pitreries d’un des cotés pour dédouanner les couillonnades de l’autre bord ?

                  C’est pas gagné avec ce genre de raisonnements.


                • Sceptique (---.---.27.61) 8 février 2007 14:24

                  Et où, je vous prie, y voyez vous un dédouanement ? Cessez donc de présenter vos interprétations subjectives sur les opinions d’un auteur comme une analyse de texte... Je m’amuse simplement qu’un probable supporter de SR ose argumenter un truc pareil.


                • GRL (---.---.28.166) 8 février 2007 14:52

                  Le problème que vous ne semblez pas voir est de taille . Les pitreries en questions sont loin d’etre sans effet sur la masse , sont tout à fait selectionnées pour renvoyer aux français les éléments d’une persuasion qui s’appuie sur des choses que les publicistes utilisent depuis un moment , le ciblage social et la psychologie des masses .

                  Mais vous imaginez quoi ? Qu’est ce qu’ils font , d’apres vous tous les types qui préarent les discours , qui montent les émissions , tous ces conseillers grassement payés ? Ils choisissent tout jusqu’à la couleur de la cravate en fonction de celle du plateau , ils choisissent tout pour que ... ...le décor médiatique vous semble réaliste

                  Et c’est comme çà qu’apres avoir entendu parler de poils de cul , vous avez l’impression d’avoir assisté à une émission politique . Et c’est pour çà qu’apres avoir seléctionné et éliminé toutes les questions qui l’ont mis mal à l’aise , vous dites au bureau le matin « ptain , il s’est bien défendu ! » alors que cette même phrase etait le titre de l’un des gratuits que vous avez lu dans le métro en venant "

                  C’est pourquoi , toutes les questions dont vous avez vu le film dans le montage de l’émission , tous les passages sont destinés à faire de la promotion , uniquement du matraquage en détournant les gens de la réflexion , de l’analyse , de la libre opinion , par un flot de sollicitation émotionnelles .

                  Où ... est l’information politique ? Non , ce qui plaît aux gens aujourd’hui , ce sont les sensations , et pour cause , le fait divers est porté ( par les mêmes d’ailleurs ) au rang n°1 de l’actualité . Nous sommes bien dans une démarche médiatique GLOBALE et il s’agit , non pas de dénoncer des pitreries comme vous le dites , non , ce serait trop sympa , il y a les guignols sur Canal pour çà . Mais ici , monsieur , éveillez vous , celà n’a plus rien avoir avec de l’effet de style . Ce sont les prémices d’une façon de faire ... c’est beaucoup plus grave , vous comprenez ?

                  Alors attention !

                  Si nous encourageaons celle ci , si nous demandons encore et encore de la cour de récré , des scooters et des poils de cul , nous mériterons ce qui nous arrive , mais entre nous , j’aimerais penser que nous ne le méritons pas. Pas vous ?

                  Non , ne nous trompons pas , ce type est avant tout la perte de notre dignité nationale , et l’enfoncement international de notre pays . Je le crois , tout autant qu’aucune de nos vies , de la somme de nos moments , n’est comparable à une .... entreprise individuelle .... n’est ce pas ?

                  Le tout quantitatif , si il était « vrai » , n’aurait pas besoin de mensonge , de propagande et de montages médiatiques pour convaincre . Refusons , pour notre dignité , N.Sarkozy , comme les Italiens ont finalement destitué Berlusconi , mais forts de cet exemple , de celui de la catastrophe Bush , ne tentons pas l’aventure de la réduction de nos droits citoyens , du tout achetable , de la déshumanisation et de l’exploitation sous des couverts de feu d’artifice médiatiques censés combler le manque d’émotions de la prison qu’il nous dresse . Restons libres.

                  Encore une fois et tant qu’il le faudra , nous ne méritons pas un tel choix et le pays ne peut se payer une ruine comme Sarkozy , nous ne méritons pas de couronner le mépris, mais nous devons de le refuser en nos êtres , en éliminant les candidats comme lui , qui se couronnent avec, Nous méritons de retrouver notre dignité dans les regards du peuple et pour celà il faut prendre la chose plus à coeur que l’on nous la présente aujourd’hui .

                  GRL.


                • Sceptique (---.---.27.61) 8 février 2007 15:09

                  Arf, je ne voulais pas vous faire perdre votre temps, GRL. C’est visiblement raté, avec ce laïus apparemment destiné à m’apprendre les bases de la communication et de la manipulation médiatique (notez au passage que je trouve l’attention touchante, après tout on n’a pas tous les jours de contradicteur poli) pas mal tourné et même d’une certaine pertinence, mais qui est hors sujet par manque de calibration de l’interlocuteur. Je ne perdrai donc pas le mien en une réponse analytique détaillée qui n’apporterait rien au débat ; en revanche je vous invite à avoir conscience qu’au-delà de la bipolarité pouvoir / contre-pouvoir, l’information est soumise à une multi-polarité dont l’emploi efficace ne se limite pas au contrepied strict du rendu des média officiels, position trop souvent retenue sans analyse ultérieure dans ces pages, ce qui est hautement dommage.

                  Bien à vous.


                • GRL (---.---.28.166) 8 février 2007 15:21

                  @Sceptique On s’est croisés , mon post était pour jujubinche ...


                • Sceptique (---.---.27.61) 8 février 2007 15:26

                  J’avais un doute, mais au temps pour moi. Au moins vous aurai-je exposé ma vision des choses et la mise en question que je fais de l’unanimité apparente sur ce sujet délicat déontologiquement.


                • jujubinche (---.---.235.222) 8 février 2007 15:48

                  @ Sceptique.

                  Excusez moi donc si en ce moment, les personnes défendant les idées de droite, chose tout à fait respectable par ailleurs, semblent incapables de formuler le moindre argument autre que « mitterand l’a fait avant », ou « Royal c’est pas mieux ».

                  Il semble que j’ai répondu un peu promptement à une simple moquerie, mais l’idée est bien là. L’article concerne Bayrou, et Sarko. Pourquoi donc parler de Royal ?


                • Sceptique (---.---.27.61) 8 février 2007 15:52

                  Vous m’excuserez si j’ai du mal à vous prendre au sérieux quand vous faites du ×1 en fonction de vos opinions et non du débat, et que vous m’accusez d’utiliser le dénigrement quand on connaît l’utilisation que vous en faites. Quand aux arguments, il y en a suffisamment pour qui accepte de les lire bien sûr. Ca implique de ne pas retenir que ce dont on a envie. Emotionnel, quand tu nous tiens...


                • parkway (---.---.18.161) 8 février 2007 16:17

                  moi j’en ai rien à faire de segozy et pourtant je suis d’accord avec les anti-sarkolene !

                  y’a pas besoin d’être d’un parti pour s’apercevoir que les sarkolâtres se gourrent complètement !

                  ouvrez les yeux ! les promesses à tout va du sarkome devrait vous mettre la puce à l’oreille !

                  Ca fait des années qu’il est du gouvernement, il n’a jamais rien fait dans le social, pourquoi voulez-vous qu’il commence aujourd’hui, sinon pour simplement être calife à la place du calife ?

                  tout ce qu’il n’a pas fait depuis 10 ans devrait vous convaincre, sinon vous êtes ultra-libéraux et heureux de l’être : chacun fait ce qu’il veut avec les responsabilités qui lui incombe...

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès