Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > François Fillon : des « propositions qui défraient la chronique (...)

François Fillon : des « propositions qui défraient la chronique »

 


Depuis son interview au Parisien, mardi dernier, François Fillon, ancien ministre des Affaires sociales, aujourd’hui sénateur UMP de la Sarthe et conseiller politique de Nicolas Sarkozy, n’avait pas repris la parole. "Les régimes spéciaux de retraite devront être réformés au début de la prochaine législature", avait-il dit au quotidien. Une affirmation qui lui avait valu beaucoup de critiques et peu de soutiens. Son intervention, ce matin, sur RTL, à 7h50 d’abord, avec les auditeurs ensuite à partir de 8h30, présentait donc un certain intérêt.

Sur le fond, bien sûr, François Fillon a maintenu ses propos. L’intérêt général, le sens de la solidarité, les nécessités économiques, tout se conjugue pour justifier la réforme. Il l’a redit, ce matin, et les objections ne sont pas faciles à formuler.
L’échange avec un auditeur sur la pénibilité était intéressant. Celui-ci décrivait les conditions de travail des gaziers et des électriciens qu’il montrait stressantes et dangereuses. Peut-être, sans doute, mais beaucoup de salariés du secteur privé pourraient en dire autant. En outre, le sentiment qui domine est plutôt celui d’une amélioration heureuse et bienvenue des conditions de travail pour tous les agents qui opèrent dans les services publics -SNCF, RATP, EDF, GDF -, ce qui peut justifier que l’on s’interroge aujourd’hui, précisément, sur leur statut général, à un moment où, hélas, la démographie et les évolutions économiques menacent lourdement le maintien d’un système de retraites par répartition.

La description du contexte politique faite par François Fillon était intéressante, ce matin. Il a décrit des responsables qui savent tous que des révisions difficiles de notre pacte social nous attendent. Il a expliqué que la plupart d’entre eux, adversaires politiques ou amis de l’UMP, ne souhaitaient pas en parler avant l’élection. Vrai ? Faux ?
Il a aussi dit qu’il faudrait avoir les nerfs solides dans la période qui s’ouvre car, je le cite, « des propositions qui défraieront la chronique » seront faites, dans les prochaines semaines, par le candidat de l’UMP.
L’expression est amusante. Tant de gens se sont plaint, depuis si longtemps, de l’affadissement du débat public, qu’ils devraient se satisfaire de la promesse de François Fillon. Celle ci, d’ailleurs, me rappelle une autre période. Quand François Mitterrand avait nommé Edith Cresson à Matignon, il vantait sa liberté de pensée, qu’elle traduisait par une certaine verdeur du langage ; et cela, François Mitterrand l’encourageait. « Que le débat soit fracassant », disait-il. On sait comment cela s’est fini. Gouverner est un art difficile.

L’espace de commentaires abonde de critiques sur la question posée à propos de la photo Bush-Sarkozy. Bon. La poser, seulement la poser, est donc sacrilège.
Il n’empêche que cette photo fait beaucoup jaser. On a vu, hier, des députés UMP, voire des ministres, sous couvert d’anonymat, se distancier de leur président dans cette histoire. On leur a tellement dit que George Bush était ceci ou cela, en gros un Texan inculte qui ne voit pas plus loin que le bout de ses puits de pétrole, qu’ils n’ont pas compris pourquoi Nicolas Sarkozy tenait tellement à s’afficher avec lui.
François Fillon leur a répondu, ce matin, sur RTL, qu’il s’agissait là du degré zéro de la politique, et que rencontrer le président américain, dialoguer avec lui, était tout de même moins problématique que de croiser quelques-uns des dictateurs qui, hélas, se trouvent encore nombreux sur la scène diplomatique.

Le raisonnement n’est pas faux. Répond-il exactement à la question posée ?


Moyenne des avis sur cet article :  2.88/5   (121 votes)




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • (---.---.155.248) 20 septembre 2006 13:26

    Bonjour, c’est Yves.

    Sincèrement, sur le fond, je ne trouve pas grand chose à cet article, à sa première lecture tout du moins.

    Que nous apprenez-vous (vous permettez que je vous vouvoie) ? Que Fillon n’en démord pas. Bon. Comme ça au moins il ne donne pas l’image d’une girouette, mais ce n’est pas une fin en soi.

    Que des déclarations fracassantes sont attendues ? Bon, là aussi OK, mais ce n’est pas non plus une fin en soi, même si le débat politique est sinon vide du moins un peu trop policé.

    Que d’autres hommes politiques pensent comme lui mais ne le disent pas ? Sincèrement, en pleine campagne, cela n’étonnera personne (si Fillon dit vrai).

    Que Cresson est finie ? Non, ça doit pas être ça le message. Je m’égare surement.

    Que le portrait Bush-Sarkozy fait jaser ? De toutes façons dès qu’il y a l’un ou l’autre ça jase.

    Alors ? Des infos certes, mais je suppose que le reste est lassé aux commentaires ? C’est maintenant le débat ?

    Merde, j’ai déjà voté Oui. L’habitude. Je suis trop positif comme mec.

    C’était Yves.


    • ni oui ni non (---.---.179.62) 20 septembre 2006 14:01

      Fillons ,vite .

      Rocla


      • tontonsalam (---.---.157.2) 20 septembre 2006 15:42

        C’est hallucinant que 62% des 38 votants trouvent cet article interessant il est objectivement vide...


        • vendeta (---.---.102.21) 20 septembre 2006 16:20

          J’ai interpellé ce matin (et les jours passé) sur Agoravox, sur la dérive tant sur le fond et la forme des article des ’journaliste’ dans ce journalisme citoyen !

          Car de plus en plus d’articles ressemblent à un copié colé du discours de Mr Sarkosy. Religion, immigration, retraite... comme un jeu du ’Nicholas a dit..."

          et je posait la question du webmaster d’Agoravox sur cette dérive proUMP, loin de la notion de journalisme indépendant...

          mais l’ensemble de mes intervention sur ce sujets ont été effacés aujourdh’ui !!! et ce sur différents sujets liés à la relation jounalisme-politiques...

          censure ?

          je n’ose y penser

          V.


          • Bruno de Clock (---.---.254.8) 20 septembre 2006 16:30

            Bonjour,

            Je ne vois pas en quoi le « journalisme citoyen » serait limité au personne ayant une sensibilité de gauche ?

            Honnetement, vous reprochez d’être censuré, que vos articles ou commentaires sont supprimés et en même temps vous voulez refuser à certains la possiblité d’écrire ?J’ai du mal a comprendre votre logique.

            Cordialement,

            Bruno de Clock


          • (---.---.155.248) 20 septembre 2006 16:38

            Je pense, Vendetta, que les gens plutôt de droite trouvent le site plutôt noyauté par le PS. Ca doit être la preuve qu’il est ouvert à tous.

            De plus tu exagères, moi j’en ai vu aujourd’hui des commentaires à toi. C’est vrai que j’ai constaté des purges, mais de propos insultants, ce dont personne n’a à se plaindre. Quant à toi tu as tendance à balancer de grands copier/coller, c’est aussi une dérive. Peut-être qu’il y a aussi une action pour limiter ça, quand on recopie texto des pages de Libé ou de Marianne il y a des problèmes de droits d’auteurs dont les coupables se foutent éperdument.

            C’était Yves.


          • Rocla (---.---.37.134) 20 septembre 2006 17:14

            Bruno de clock , c’ est l’ heure .

            Rocla


          • (---.---.93.42) 21 septembre 2006 06:21

            Chouette ! Je suis sûr que Vendeta va bientôt nous faire un bon petit article de gauche pour compenser la « dérive » d’articles « proUMP » sur Agoravox. smiley


          • (---.---.131.225) 20 septembre 2006 17:14

            une compagnie de CRS,

            une cinquantaine de gardes mobiles,

            une trentaine de fonctionnaires de police de la sécurité publique,

            11 agents des renseignements généraux,

            30 militaires de la compagnie de gendarmerie d’Agen,

            un hélicoptère de la gendarmerie nationale,

            ont été mobilisés pour le président de l’UMP lors de la tenue du meeting électoral de SARKOZY.

            Jusqu’à quand les contribuables français vont-ils devoir financer la campagne électorale de MrSARKOZY ?


            • tontonsalam (---.---.157.1) 20 septembre 2006 17:30

              C’est totalement hors du sujet, je te conseillerai d’écrire un article sur ce sujet que je trouve très interessant.


            • luds (---.---.166.35) 20 septembre 2006 17:31

              Sincerement, je ne sais pas si vous parlez de cet article en particulier mais je ne vois pas ce qu’il y a de partisan dans celui ci ?

              Il relate les propos de Fillon suite a son intervention de ce matin sur RTL. Effectivement, Fillon n’a rien dit de neuf a part annoncer ces futures propositions detonnantes de Sarko.

              C’est pas ininteressant de savoir que meme le fidele conseiller est quelque peu embeter lorsqu’on aborde le sujet W Bush et botte en touche directement. Ce que je comprends c’est qu’il fait son boulot de conseiller/garde du corps mais sans trop de conviction sur ce coup la.


              • La Taverne des Poètes 20 septembre 2006 18:52

                Pour votre précédent article, j’avais voté « oui » pour votre bonne tête ainsi que je vous l’ai dit. Cette fois, c’est non. Faut pas pousser quand même, vos êtes journaliste... Mais vous êtes certainement meilleur à l’oral qu’à l’écrit. smiley

                Si Fillon veut défrayer la chronique, il trouvera du répondant sur les blogs et ici même.

                Sarkozy se prend tellement pour Napoléon qu’il attaque sur deux fronts : le Front National, le Front populaire (la gauche). Le Pen est entré dans l’arène et commence à l’attaquer. Jospin et Bayrou devraient commencer aussi. Suivront Chirac et Villepin. Nabot-Léon (*) va connaître le même sort que l’Empereur en Russie et à Waterloo.

                (*) à cause du « caniche de Bush » (cf Fabius)

                Mais qu’allait faire Fillon dans cette galère ?


                • La Taverne des Poètes 20 septembre 2006 23:14

                  On va leur en faire un de « régime spécial » à Sarkozy et Fillon ! ;-((


                • Cyberthi (---.---.74.201) 20 septembre 2006 18:53

                  Petit témoignage, étudiant j’ai fait pas mal de petits boulots en usine, sur chantiers, très durs mais quand on est jeune... Le plus dur a été celui d’aide conducteur dans des trains de marchandise à la SNCF. Ce n’était plus la vapeur mais « les roulements », les horaires complètement irréguliers, les horaires de sommeil décalés d’un jour à l’autre : usant. Certains « privilèges » sont peut être à revoir mais avec prudence... d’ailleurs comment justifiez vous encore vos 30% vous ?


                  • Fredleborgne (---.---.42.37) 20 septembre 2006 19:48

                    De « fausses » bonnes idées. Toucher aux régimes spéciaux, puis s’attaquer aux fonctionnaires... Il y a un an, il devait y avoir débat. Il a été avorté. Rien n’a été fait depuis. Cette manoeuvre a pour but d’exciter les gens sur des problèmes trés ponctuels, car les seules réformes qui ont été menées n’ont rien fait pour l’économie, mais ont profité aux patrons. Le but depuis un an est de créer l’anarchie pour justifier un programme sécuritaire.Avec un chef d’état complètement absent, et avec une gauche incapable de gérer une crise, il est facile ensuite de rétablir un Ordre fatal aux libertés puis à la démocratie. Fillon a mis sa gougoute d’huile sur le feu. Hier, c’était aussi celle du préfet du 93. Mais à jouer avec le feu...


                    • Fredleborgne (---.---.42.37) 20 septembre 2006 19:48

                      De « fausses » bonnes idées. Toucher aux régimes spéciaux, puis s’attaquer aux fonctionnaires... Il y a un an, il devait y avoir débat. Il a été avorté. Rien n’a été fait depuis. Cette manoeuvre a pour but d’exciter les gens sur des problèmes trés ponctuels, car les seules réformes qui ont été menées n’ont rien fait pour l’économie, mais ont profité aux patrons. Créer l’anarchie pour justifier un programme sécuritaire. Avec une gauche incapable de gérer une crise, il est facile ensuite de rétablir un Ordre fatal aux libertés puis à la démocratie. Fillon a mis sa gougoute d’huile sur le feu. Hier, c’était aussi le préfet du 93. Mais à jouer avec le feu...


                      • Fredleborgne (---.---.42.37) 20 septembre 2006 19:50

                        Désolé pour le doublement du message, j’ai eu un msg d’erreur et j’ai renvoyé


                      • Marc Bruxman 21 septembre 2006 00:32

                        Les réformes n’ont pour l’instant profité qu’aux finances de l’état car à cause des sociolobolcheviks, l’état français a un déficit et une dette telle qu’il en est même difficile de régler la situation.

                        Ce probléme devrait t’alarmer plus que le sort de quelques branleurs qui vont devoir travailler comme tout le monde. (Quel drame !).

                        Tu sais, le drame, c’est que les riches comme tu les appelle, ils ont déja de quoi partir à l’étranger. Le jour ou les cocoteries auront plantées la France, ils pourront voter Air France et laisser tous les syndicalistes responsable dans leur merde.

                        Mais les raclures rouges auront marquées un point : Il y aura bientot l’égalité entre les Francais : Ils seront tous pauvre.

                        2007 c’est notre derniére chance. Même si Sarko n’est pas parfait, il pourra amorcer la débolchevikisation de la société Francaise. Mais j’espére qu’on ne s’arrétera pas de sitot.


                      • (---.---.153.252) 21 septembre 2006 09:21

                        eh bientot tu demanderas la desarkotisation Mais je suis pas sur que ce soit la gauche qui ai causé le plus gros deficit depuis 30 ans


                      • Yves Yves 20 septembre 2006 20:36

                        C’est Yves.

                        Conséquence, probablement, d’un article vide, les commentaires partent dans tous les sens. Un peu comme les trains quoi. Ca doit être pour cela qu’on parle de la SNCF.

                        Yves.


                        • Sam (---.---.138.126) 20 septembre 2006 20:50

                          L’intérêt général, le sens de la solidarité, les nécessités économiques, tout se conjugue pour justifier la réforme. Il l’a redit, ce matin, et les objections ne sont pas faciles à formuler.

                          Il me semble que l’analyse critique, les objections possibles donc à la réforme sont à offrir par le journaliste. Il se trouve que nous sommes plutôt avec l’apathique ami dans l’ordre du publi-rédactionnel. Apathie sort clairement de son rôle d’analyste impartial pour louer la réforme promise des régimes spéciaux.

                          Faut-il qu’Agoravox se fourvoit encore longtemps dans l’exposition réitérée de ces papiers de connivence qui ont autant à voir avec le journalisme que Villepin avec la poésie ?


                          • Totoro (---.---.218.21) 20 septembre 2006 21:38

                            Autopromotion 1 - Débat d’idées 0


                            • Daniel Milan (---.---.168.43) 20 septembre 2006 22:30

                              On a des politiques qui « pensent » à ce qu’ils vont pouvoir supprimer encore comme droits et comme libertés !


                              • Marc Bruxman 21 septembre 2006 00:24

                                Au contraire, ma liberté c’est de ne pas payer de FORCE pour des gens avec qui je n’ai pas décidé d’être solidaire.

                                Que les gens de la SNCF ait une retraite, tant mieux, mais : - Soit ils la payent eux même entre collégues avec une exigence de « déficit zéro ». Auquel cas rien à redire c’est un contrat entre travailleurs de la même entreprise. - Soit ils ont la même retraite que tout le monde.

                                Ce que tu appelle un droit c’est du vol : C’est l’utilisation de la contrainte par l’état qui a le monopole de la violence pour les besoins d’une partie de la population. Je ne veux pas payer pour les gens de la SNCF c’est mon droit. Et je ne demande pas à ce qu’ils payent pour moi. Une retraite par capitalisation m’irait tout à fait.

                                Le fait de supprimer ce prélévement forcé c’est justement donner plus de liberté aux gens : La liberté de choisir ce qu’il font du fruit de leur travail.

                                La liberté ce n’est pas attendre assistance de l’état.

                                D’autant qu’actuellement sache que tu cotise pour une retraite que tu ne touchera jamais car les caisses seront bientot en banqueroute. Alors il n’est pas normal de se faire voler pour devoir mettre à coté de la thune dans une vrai retraite gérée par le privée.


                              • (---.---.93.42) 21 septembre 2006 06:29

                                M. Fillon est une des rares personnalités de droite qui donne envie de voter à droite.

                                Il n’est pas « conservateur » comme les autres qui donnent toujours l’impression de confondre la France avec un Monopoly et il cherche à avancer vraiment sur les problèmes vraiment importants.

                                Nous ne nous en rendons pas encore compte mais nous avons en France un véritable homme politique.


                                • Remy (---.---.29.19) 21 septembre 2006 07:45

                                  Oui Bien sur, la reforme des régimes spéciaux est une évidence, mais je ne pense pas que Mr Fillon soit le premier à en parler. Si ma mémoire est bonne, c’est un vieux serpent de mer en France... De la part d’un « libéral » je ne vois pas de quoi être étonné. Il faudrait qu’il nous « sorte » en plus un texte du genre :

                                  Limiter le nombre de stocks-options levées dans l’année en annonçant le nombre à l’avance.

                                  Obligation à vendre les stocks-options pendant la présence du beneficiaire dans l’entreprise

                                  Obligation d’ouvrir l’accès aux stocks-options à au moins 10% des employés.

                                  Ces dispositions existent aux États-Unis, pays du libéralisme SAUVAGE pris comme modèle par tant de nos hommes politiques de droite.... et n’existent pas en France !! France, pays des fonctionnaires accrochés à leurs acquis mais pas les seuls, comme je viens de le montrer... allons Mr Fillon encore un petit effort pour des propositions qui défraieront VRAIMENT la chronique !


                                  • (---.---.93.42) 21 septembre 2006 08:43

                                    Remy, je ne parlais pas de ça du tout. Je parlais de ce que M. Fillon A FAIT et non de ce qu’il dit.

                                    cordialement


                                  • Remy (---.---.29.19) 21 septembre 2006 10:09

                                    désolé (IP 53 93 42) mais mon commentaire était pour l’auteur de l’article et ne t’était pas adressé personnellement.

                                    cordialement


                                  • Ryan McNeil (---.---.99.129) 21 septembre 2006 10:09

                                    Ce qu’il a fait comme avec Familles de France... « Familles de France vient de recevoir l’« agrément national d’association éducative complémentaire de l’enseignement public. ». En clair cela signifie que cette association intégriste va pouvoir intervenir dans les écoles. »

                                    Merci Fillon...

                                    A part ça, je n’ai pas trouvé de parti pris dans l’article de Mr Apathie, en fait, je n’y ai rien trouvé. Il aurait peut-être mieux valu attendre ces fameuses propositions pour en débattre.


                                  • Fix (---.---.162.174) 22 septembre 2006 03:29

                                    Je vous ferais remarquer que l’association d’integristes act-up a aussi l’agrément pour intervenir dans les écoles et que c’est la gauche qui lui a donné !!


                                  • Lorenzo (---.---.37.69) 21 septembre 2006 11:06

                                    Tout le monde est d’accord qu’il y a certainement une réforme à faire. Mais ces déclarations « qui défraient la chronique » façon « karcher » ne sont que des paroles à visée électorale. Pire elles sont mêmes dangereuses et font finir par anéantir toute possibilité de réforme. Pourquoi toujours généraliser « les régimes de retraite » dont on parle peu finalement sur ce qu’ils sont exactement ? Ne serait-il pas plus logique de commencer avec une vision plus « de terrain » et regarder chaque régime et chaque métier au cas par cas ?


                                    • citizen_one (---.---.248.19) 21 septembre 2006 14:37

                                      Article commentant des propos langue de bois = article langue de bois. Quant à y trouver un quelconque intérêt de fond mis à part que les politiques sont experts en discours vides de contenu ... Le sujet manquait cruellement de substance semble-t-il On vous a connu plus pertinent le matin sur RTL monsieur Apathie. No comment.

                                       smiley


                                      • gso (---.---.119.226) 21 septembre 2006 15:45

                                        Bonjour, Je reproche a F. Fillon d’avoir mal agi dans les reformes de retraites, au lieu de les faire en commençant par le Haut (privilegies), a fait par le Bas (defavorises), s’attaque a la masse populaire, ainsi, c’est plus facile. Historiquement, il y avait des millions de Français dans les rues des villes de France et qui ont manifeste contre sa Loi sur les reformes de retraites en 2003....Malgre cela, vous avez agi contre leur volonte (voeux). Pour les elections de 2007, tous les citoyens concernes par vos reformes de retraites ne sont pas prets d’oublier vos actions quand vous etiez aux affaires....Croiez-vous, d’aujourd’hui, qu’ils ont vraiment une envie de voter pour les candidats de votre parti que vous soutenez et publicite .. ?.. Je vous laisse deviner de la suite reservee a cet effet. Moi, je ne le crois pas, cas vous nous avez laisse un tres mauvais souvenir lors de votre passage aux pouvoirs. De ce fait, je te dis Bye ! Bye !.......


                                        • (---.---.22.125) 21 septembre 2006 16:04

                                          Tu exagères gso, tu exagères.


                                        • (---.---.97.56) 29 septembre 2006 13:20

                                          Oui, et alors Monsieur Aphatie ? Où votre article veut en venir ? Vous faites de la politique-people sur Agora Vox... il vaudrait mieux en faire dans VSD.


                                          • Jean de (---.---.220.12) 17 janvier 2007 13:50

                                            VSD, Paris-Match, Télé 7 jours... pourquoi pas Canal + ?? ;)

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON







Palmarès