Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > François Fillon, en perdition

François Fillon, en perdition

Grisé par cinq années de meilleurs sondages que Nicolas Sarkozy, qui n’étaient, en fait, que le fruit de sa tranparence, l’ancien premier ministre multiplie les initiatives pour exister médiatiquement. Mais à chaque sortie, il semble se tirer dans le pied. Retour sur une année de descente vers les abîmes.

L'homme qui change l'or en plomb
 
Il y a encore un an, François Fillon pouvait être pris pour l’homme fort de l’UMP. Il avait réuni une majorité des hiérarques du parti pour sa campagne pour la présidence du mouvement. Il était en position d’être candidat à la mairie de Paris. Sa transparence pendant le mandat précédent le rendait rassurant. Il semblait bien placé en vue des élections présidentielles de 2017. Et patatras ! Après une élection encore plus pathétique que le congrès de Reims du PS, il se laisse souffler la présidence de l’UMP par son rival, Jean-François Copé. Il ne participe même pas aux primaires pour Paris.
 
En un mois, l’ancien Premier Ministre vient de commettre trois bourdes. Tout d’abord, il a secoué la classe politique avec ses déclarations sur le choix du moins sectaire dans un second tour entre le PS et le FN, avant de se dégonfler sur les réseaux sociaux en disant qu’il ne votera jamais pour le Front National. Puis, il a affirmé de manière bien péremptoire qu’il était le mieux placé pour la présidentielle et que les militants de l’UMP choisiront sur foi des sondages. Manque de chance : 49% des Français et 70% des militants UMP lui préfèrent Nicolas Sarkozy. Enfin, le Premier Ministre qui a monté les impôts de 30 milliards propose de faire des élections municipales « un référendum contre l’assomoir fiscal  ».
 
Courage, Fillon !

Ce faisant, l’ancien Premier Ministre a perdu une grande part de sa crédibilité. Tous ces épisodes montrent qu’il manque singulièrement de persistance. Après avoir promis de tenir bon face à Jean-François Copé, il a fini par le laisser à la tête de l’UMP. Dans la polémique sur le choix dans un second tour PS-FN, l’ancien Premier Ministre a fini par fâcher tout le monde. Les modérés, attachés à la ligne chiraquienne du « front républicain » ont été choqués par sa première déclaration. Et les plus durs ont trouvé sa retraite sur les réseaux sociaux assez pathétique et le signe qu’il manque de caractère.

Bref, François Fillon semble avoir gâché le capital d’image qu’il semblait avoir emmagasiné à Matignon. Son manque de détermination sur la présidence de l’UMP et la candidature à la mairie de Paris fait logiquement douter de sa détermination pour les élections présidentielles de 2017. Et les mauvaises polémiques sur le Front National semblent lui avoir fait perdre sa prééminence sur l’aile modérée du parti qui regarde de plus en plus vers Alain Juppé. Enfin, son suivisme sur le « ras-le-bol fiscal » confine au ridicule, dans sa course pathétique pour essayer de faire plus anti-Etat que Jean-François Copé.

Malgré tout, il y a un point positif. Pour que les Français veuillent passer à autre chose que le PS et l’UMP, il faut qu’ils parviennent à un état de décomposition avancé. Pour le gouvernement, cela semble bien parti. Et étant donnés les trois candidats potentiels de l’UMP, cela ne semble pas trop mal parti ici non plus.


Moyenne des avis sur cet article :  3.55/5   (11 votes)




Réagissez à l'article

18 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 16 octobre 2013 10:55

    Fillon vaut largement mieux que Copé.

    Juppé vaut largement mieux que Fillon.

    La droite a du travail pour présenter un projet qui permettent d’endiguer le flot de la marine.

    En cas contraire nous aurons un 21 Avril à l’envers avec l’exclusion de la droite au deuxième tour et on verra alors sir le ni ni ou le non mais oui de la droite face à f haine sera à l’image de ce dis et fait la gauche pour assurer un pacte républicain.

    Débat un peu hâtif mais depuis le quiquennat on a l’impression d’être toujours en pré ou post campagne présidentielle.
    La recrudescence des présidents ne va pas arranger les finances publiques non plus .... 

    Philippe 

    • credohumanisme credohumanisme 16 octobre 2013 12:09

      Dans l’état actuel des choses il suffit que Sarkozy se représente et c’est à nouveau un 21 avril avec élimination de la gauche au premier tourt auquel nous aurons droit.
      C’est de loin le (triste) scénario le plus probable.


    • Laurenzola Laurenzola 16 octobre 2013 19:31

      @Credo

      Si on second tour c’est Sarkozy contre Le Pen, je vote pour le moi sectaire des deux, blanc !


    • devphil30 devphil30 17 octobre 2013 09:53

      Effectivement je penche aussi pour le blanc dans ce cas de figure.

      Je ne veux pas qu’il puisse se targuer de faire un 82 % 

      Philippe



    • Kern Kern 16 octobre 2013 10:56

      Laurent Pinsolle ?

      Auteur résolument engagé pour commenter les déboires de l’UMP

      Ce qui se passe à gauche l’indiffère

      Normal ; à gauche tout va bien

      Mieux : c’est le Nirvana

      Laurent Pinsolle l’auteur indispensable : sucette pour bobos stressés

      D’ailleurs pourquoi le seraient-ils ?

      Puisque que tous les pourris de l’UMP sont la cause des « petits » problèmes de la France


      • Lemaïsjekiff Nestor 16 octobre 2013 12:42

        Salut Kern ...

        Toujours là prêt à venir défendre une de tes idoles de l’ump comme sous l’autre article il y a peu où tu t’en prenais à cette pauvre dame qui avait osé lever la voix face à ton chouchou Jean-François ....

        Pour les petits camarades à Kern ici qui votent fn, dorénavant évitez d’employer le terme umps ... Kern ne supporte pas que l’on associe les ps avec ses chouchoux de l’ump ... Lui n’est pas comme vous il aime l’ump !

        Kern tu dis que tu es fier d’être un militant fn mais t’es toujours là quand il faut défendre tes petits camarades de l’ump ... Tu sens la tope vieux !


      • Kern Kern 16 octobre 2013 13:46

        Salut Nestor

        Je ne suis pas militant FN : j’ ai voté et voterai FN , nuance

        Je suis surtout anti- PS et ça depuis toujours

        Ce n’est pas Hollande qui risque de me faire changer d’avis

        Ce que je reproche à Pinsolle c’est de ne voir que les travers de la droite UMP et d’occulter ceux de ceux qui nous foutent dans la merde aujourd’hui

        Comme si de rappeler les manques de la droite UMP avait une quelconque utilité au fond du trou ou nous sommes

        Etre insultant à mon égard n’y changera rien : le PS sera viré

        Par le FN ?

        Ben oui ; puisque l’UMP est si nulle et que le PS l’est encore plus


      • Lemaïsjekiff Nestor 16 octobre 2013 14:53

        « Salut Nestor .Je ne suis pas militant FN : j’ ai voté et voterai FN , nuance . Je suis surtout anti- PS et ça depuis toujours . Ce n’est pas Hollande qui risque de me faire changer d’avis »

        Oui ça je l’avais bien compris !

        "Ce que je reproche à Pinsolle c’est de ne voir que les travers de la droite UMP et d’occulter ceux de ceux qui nous foutent dans la merde aujourd’hui . Comme si de rappeler les manques de la droite UMP avait une quelconque utilité au fond du trou ou nous somme« 

        Ils en sont l’un comme l’autre  »ump et ps" responsables ... Juste pour preuve ils ont ratifié ensemble le traité de Lisbonne dans le dos de leur peuple, alors que ce même peuple avait dit non par référendum ... Comment peut-on faire confiance à des gens qui agissent ainsi ? Surtout que cette Europe économique a été élaborée pour une poignée de bigs capitaux ... Des bigs capitaux qui ont le pouvoir de passer en dessus des États et de nous le peuple. Tout ça avec l’appuie des ump, ps et toutes les cliques politiques similaires qui sont à leur bottes ...

        « Etre insultant à mon égard n’y changera rien : le PS sera viré . Par le FN ? »

        Allez va arrête de faire ta pleureuse t’en as vu d’autres et bien pire ... Que le ps dégage ne me dérange pas ... Par contre que le fn passe au commande me dérange, surtout quand je lis ici et là les interventions des personnes proches du fn ... beaucoup de haine et souvent aucune compassion ... Vu que je ne je ne comprends et n’assimile pas de tels réactions comme comportements je ne peux en aucun cas y adhérer ...

        « Ben oui ; puisque l’UMP est si nulle et que le PS l’est encore plus »

        Non ! Ils sont aussi nuls les uns que les autres ! Ps comme ump nous ont trahis à Lisbonne et n’ont toujours fait que nous mentir pour prendre ou plutôt garder le pouvoir ! Si tu considères l’un comme une ordure ce n’est pas rationnel de dire de l’autre qu’il ne l’est pas ! Même blabla depuis plus de 30 ans !


      • Fergus Fergus 16 octobre 2013 10:57

        Bonjour, Laurent.

        Au delà de ces quelques gaffes qui seront vite oubliées et qui ne le desservent pas toutes, ce qui risque surtout de plomber Fillon, c’est le fait qu’en restant à Matignon durant les 5 ans du précédent quinquennat, il a de facto cautionné la politique voulue par Sarkozy.

        Pour autant et en l’absence d’une candidature crédible de l’UDI, je pense qu’il garde un bonne chance de représenter l’UMP en 2017, le retour de l’ex restant largement hypothétique, voire improbable, eu égard au risque d’une nouvelle gamelle électorale.


        • Abou Antoun Abou Antoun 16 octobre 2013 19:32

          Bonjour Fergus,
          C’est sûr un CV avec :
          « Carpette de Sarko pendant 5 ans » au niveau de l’embauche, cela réduit les chances.


        • ETTORE ETTORE 16 octobre 2013 11:29

          Mais ils sont TOUS en perdition !TOUS !

          Droite, Gauche, Centre, Extrêmes.....
          et on ne demande qu’à les couler, eux et leur rafiot politique qui prend l’eau de toute part !
          ils se sont tous embarqués dans cette « Croisière s’amuse » avec l’idée d’un calme plat
          et bombance à gogo, biftons,sexe et mensonges entre petit monde bien consentant, tant que le peuple rame, peu importe la direction du vent.
          Seulement voilà....La Marine n’est plus propriétaire des esclaves rameurs, et ça commence à sentir le roussi jusque dans les cuisines.
          Certe, l’orchestre joue encore, et le calme de Placide 1er, amuse les hôtes par la grandeur du numéro de prestidigitation .
          Pas de côtes en vue, juste des rochers noirs et acérés.
          Requins dedans, requins dehors.....

          • Abou Antoun Abou Antoun 16 octobre 2013 19:36

            L’image est bonne ETTORE, la situation est bien celle-là. Tous assez fous pour vouloir porter encore la casquette du capitaine pour 10 minutes, pour 5 minutes jusqu’au choc final.
            Que veulent-ils ces rois fainéants, rester dans l’histoire ? Mais qui écrira leur histoire (et la nôtre).


          • ZenZoe ZenZoe 16 octobre 2013 11:35

            Fillon est poussé par les anti-Copé. C’est son seul moteur au fond. Tout seul, il ne lutterait même pas. Fillon n’a pas la carrure pour être président. Son juge le plus pertinent reste Sarkozy lui-même, qui ne pensait pas grand chose de lui et l’avait choisi pour son côté fâlot et inoffensif - voilà un premier ministre qui ne lui ferait jamais de l’ombre ! Si jamais Sarkozy décidait de revenir, il se ratatinerait plat comme la crêpe qu’il ne cessera jamais d’être.


            • ETTORE ETTORE 16 octobre 2013 12:00

              @ Zen Zoe

              Faut dire que son ancien patron la tellement ratatiné, laminé, effilé, relegué dans le domaine du translucide.....
              que même en prenant de la levure chimique tous les jours, il aura du mal à reprendre forme....
              même sous celle de spécialité Bretonne .
              Peut être l’avènement d’une variante politique sous forme de nano technologie ! lol

              • ZenZoe ZenZoe 16 octobre 2013 13:15

                Fillon en nano technologie smiley - en nano tout court oui !
                Pour le ratatinage, c’est un passage presqu’obligé, Mitterand avait fait pareil à Chirac, Chirac a fait pareil à Sarkozy, mais ils ont regonflé après. Non, décidément, Fillon en président, je visualise pas ...


              • Taverne Taverne 16 octobre 2013 15:06

                Quelle que soit la valeur de François Fillon, il montre qu’il fera un mauvais candidat. Ses déclarations contradictoires sur le FN sont particulièrement navrantes et dérangeantes. Il devra certainement s’effacer derrière Sarkozy. Mais derrière Copé, certainement pas. Franchement, qui s’effacerait derrière Copé (pardon, je réprime un petit rire nerveux...).


                • Gcopin fessesbouc 16 octobre 2013 18:11

                  Bonjour à tous

                  Quelques mois après l’élection de Nicolas Sarkozy, le Premier Ministre, François Fillon affirme « Je suis à la tête d’un état en situation de faillite » « Les caisses sont vides ». Ne me demandez pas de faire …. C’était un an, en 2007 avant la crise. Je ne comprends pas cet acharnement à vouloir gouverner un pays encore plus en faillite que en faillite (6 ans se sont écoulés avec la crise en plus). Je comprends encore moins que l’on puisse prononcer le nom Fillon qui incarne aucun espoir. Un leader politique morose sans espoir pour relever un pays en faillite quel beau programme.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès