Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > François Hollande, camelot de l’emploi

François Hollande, camelot de l’emploi

"Ce n'est plus le président de la République, c'est le camelot de l'emploi" se gausse le Figaro à propos de la multiplication des visites sur le terrain de François Hollande sur la thématique de l'emploi. Le président socialiste reproduirait-il l'agitation stérile de son prédécesseur ? Selon un sondage de Valeurs actuelles, 84% des Français interrogés pensent que le président Hollande ne pourra pas inverser la courbe du chômage d'ici la fin de l'année.

"Dans la lutte contre le chômage, on a tout essayé" avait lâché comme un aveu d'impuissance François Mitterrand en 1993. Deux décennies plus tard, un autre François se démène pour tenter de freiner une inexorable hausse du nombre de chômeurs (3,27 millions à fin juin). En deçà de 1% de croissance, l'économie détruit des emplois. Or, selon une estimation publiée par la Banque de France ce mercredi, le produit intérieur brut (PIB) progressera de 0,1% au troisième trimestre 2013. Début mai par l'Insee, plus pessimiste, pronostiquait une stagnation au troisième trimestre.

L'Elysée n'ignore pas ces études mais s'acharne à vouloir faire partager le sentiment qu'un frémissement se dessine. Lors d'une visite d'un Pôle emploi à la Roche-sur-Yon, François Hollande a réitéré son optimisme forcené "Pour l'instant, et je suis prudent, ce qu'on a, au plan national et européen, c'est qu'il y a quelque chose qui se passe. C'est fragile, précaire mais il y a quelque chose qui se passe".

L'exécutif cherche à souffler sur les braises de la reprise mais semble disposer de peu de cartouches dans son escarcelle. Le principal outil mis en avant pour tenter de stabiliser la courbe du chômage ce sont les emplois d'avenir, des emplois subventionnés payés au prix fort. La phase d'accélération dans la lutte pour l'emploi se traduit concrètement avant tout sur le terrain par la progression du nombre de contrats d'avenir signés : 8.000 en juin, 11.000 en juillet.
Avec un secteur public condamné à se serrer la ceinture et à réduire ses effectifs, François Hollande a confié mardi à La Roche-sur-Yon que, "Ce qui va être déterminant, c'est un secteur privé plus dynamique".

Il faudra certes au Chef de l'Etat une véritable baraka pour que se confirme le retournement de tendance mais pas seulement. Il lui faudra aussi convaincre les Français que le Château n'est pas dans une position attentiste. En visite au Pôle emploi de la Roche-sur-Yon, le Président de la république a accusé le coup lorsqu'une mère de famille lui a asséné "qu'est-ce que vous pensez faire pour nous ? Pour l'instant, il n'y a rien de concret !" Sourire forcé François Hollande a tourné les talons. Sa causticité légendaire ne lui a été d'aucun secours face à une accusation qui s'ancre progressivement dans les esprits : le président bouge mais n'agit pas.

Autre signe de la tension qui traverse le pays, la présence inattendue d'un comité d'accueil de la manif pour tous venu perturber un déplacement soigneusement choisi puisque se déroulant dans ce qui est quasiment la ville de gauche en Vendée. Leur slogan, "on veut du boulot, pas du mariage homo" fait mouche. Il renvoie à la figure du Chef de l'Etat la difficulté qui consiste à rassembler les Français autour de la lutte pour l'emploi après les avoir divisés avec le mariage homosexuel. Courant avril, selon un sondage Ifop pour Dimanche Ouest-France, la lutte contre le chômage était la priorité des priorités pour 4 français sur 5.


Une chômeuse interpelle François Hollande à La... par BFMTV


Moyenne des avis sur cet article :  4.61/5   (41 votes)




Réagissez à l'article

58 réactions à cet article    


  • Ruut Ruut 8 août 2013 07:40

    Comment un pays qui ne produit rien peut il créer de l’emplois ?

    Sans industrie pas de croissance.
    Car seule l’industrie donne de la valeur ajouté.

    Ce n’est pas pour rien que la Chine peut faire rêver son peuple avec la conquête spatiale.
    90 % de l’industrie mondiale ce n’est pas rien.


    • Indépendance des Chercheurs Indépendance des Chercheurs 8 août 2013 14:11

      Hollande « vend » de l’emploi précaire. Et si les « investisseurs » ont délocalisé et délocalisent les emplois en Chine, c’est précisément pour contraindre les travailleurs de pays comme la France à accepter des emplois précaires et mal rémunérés.

      « Droites » et « gauches » exécutent cette politique. Voir notre article :

      http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2013/08/06/moscovi ci-hollande-fmi-omc-49098.html

      Moscovici, Hollande, FMI, OMC...

      Le 6 août 2013, Libération écrit notamment « Croissance : Moscovici "en plein accord" avec le FMI, Hollande optimiste », se référant aux recommandations récentes du Fonds Monétaire International (FMI) pour la France. Boursier.com souligne « FMI : Pierre Moscovici est d’accord avec Christine ! ». Est-ce vraiment étonnant ? Au même moment, Le Point rapporte « En Vendée, Hollande affiche son volontarisme sur l’emploi ». Mais pour l’essentiel, la politique dite « d’emplois d’avenir » apporte-t-elle autre chose qu’une généralisation de l’emploi précaire ? Avec des CDD dont la durée peut être réduite à un an d’après l’annonce même du Pôle emploi. Dans un article intitulé « Moins de hausses d’impôts en 2014 (Moscovici) », Le Figaro rappelle que pour le FMI la France doit «  ralentir son rythme de réduction du déficit public et accélérer ses réformes structurelles ». En clair, la même stratégie de démolition sociale mais plus en profondeur et avec des conséquences irréversibles. Si Le Monde analyse « Pour rétablir la confiance, le FMI conseille une pause fiscale à la France », la réalité est que la casse institutionnelle est encore pire que la pression fiscale. Et s’agit-il dans tous les cas d’autre chose que de la facture récurrente de trois décennies de privatisations et de délocalisations ? Les « réformes structurelles » tant vantées que le FMI cherche à imposer à tout prix à des pays comme la France sont-elles autre chose que la suite du nivellement par le bas des standards sociaux à l’échelle planétaire requis dans le cadre de la stratégie de l’Organisation Mondiale du Commerce (OMC) ? Le 6 août également, Radio Chine Internationale diffuse une dépêche intitulée « L’OMC retoque la Chine dans l’affaire du poulet américain », à propos du «  rapport du Groupe spécial sur les mesures de la Chine visant les produits à base de poulet de chair en provenance des États-Unis » mis en ligne sur le site de l’OMC. Tel est le rôle proclamé de « L’OMC, « chef de file du commerce mondial » », comme déjà évoqué dans notre article récent portant ce titre. De leur côté, les rapports du FMI poussent à l’adoption dans les pays jadis « riches » de mesures mettant fin aux acquis sociaux historiques. Très clairement, François Hollande et le gouvernement de Jean-Marc Ayrault agissent comme des exécutants de cet « ordre mondial » incarné entre autres par l’OMC et le FMI.

      [la suite, sur le lien http://science21.blogs.courrierinternational.com/archive/2013/08/06/moscovi ci-hollande-fmi-omc-49098.html ]



      Cordialement

      Le Collectif Indépendance des Chercheurs

      http://science21.blogs.courrierinternational.com/

      http://www.mediapart.fr/club/blog/Scientia


    • Cédric Moreau Cédric Moreau 8 août 2013 16:25

      Et au niveau suivant, on se demandera si ce qu’on veut ce sont vraiment des emplois, ou juste de l’argent pour vivre dignement.


      Mais bon, là, pour nos politiciens, on est déjà rendu dans l’hyperespace ! Faut pas trop leur en demander.

    • escartefigue 8 août 2013 07:54

      Dans un pays où les jeunes veulent devenir fonctionnaire on a ce résultat .


      Tout le monde dans un bureau les pieds sous la table .

      Vous en avez rêvé , vous l’ avez . 

      Robert Gil et Démomesdeux font venir faire des déclarations alambiquées 
      dont chacun sait que des paroles verbales créent des millions d’ emploi .

      Les patrons des salauds , il en reste encore quelques uns , accrochez vous 
      c ’est les derniers . 

      • Robert GIL ROBERT GIL 8 août 2013 12:15

        contrairement a toi, je ne change pas de speudo...par contre force est de reconnaitre que tu ne change pas d’idée, toujours aussi reac et des propos a ras les paquerettes !


      • BOBW BOBW 8 août 2013 16:10

        Au fond ce pseudo nous fait bien rire « La Marine Française... »


      • Cédric Moreau Cédric Moreau 8 août 2013 16:32

        « Dans un pays où les jeunes veulent devenir fonctionnaire on a ce résultat . »


        Nan mais la blague ! Vouloir devenir fonctionnaire ? Ah la jeunesse, que d’ambition ! Elle ferait mieux d’aller travailler pour des patrons, c’est sûr, c’est mieux.

        Ah, on me dit que non, ça aussi elle a compris que c’était nul. Hein, quoi ? Pouvoir choisir son activité pour faire progresser la société et participer au bien commun, qu’elle voudrait ?

        Ouai mais nan, y a pas l’argent.

      • escartefigue 8 août 2013 07:56

        Et soyez poli monsieur l’ auteur , les camelots les vrais , font du résultat .


        • appoline appoline 10 août 2013 11:59

          Notre président sait bien, contrairement aux camelots, que s’il refile deux trois contrats aux frais de l’état, il touchera quand même son salaire en fin de mois.


          Et puis, ça l’occupe, ch’tite créature du bon dieu qu’il est. Il passe déjà pour un beau branleur, il manquerait plus qu’on nous le taxe de feignantisme 

        • Fergus Fergus 8 août 2013 09:13

          Bonjour, Henry.

          Hollande ne pourra réussir son pari que s’il se produit un retournement significatif de conjoncture dans les mois qui viennent. Ses chances sont quasiment nulles.

          La multiplication de ses déplacements estivaux sur le thème de l’emploi, non seulement ne changera rien, mais présente un caractère quelque peu ridicule, le président, comme tous les Français, ayant besoin de faire un break pour aborder une rentrée difficile. Les autres chefs d’état ou de gouvernement européens rompent durant 2 ou 3 semaines avec l’activité gouvernementale ; ils ont évidemment raison.


          • appoline appoline 10 août 2013 12:02

            Casser les pattes aux entreprises, je ne parle pas de celles du CAC 40, porte ses fruits. Ca on ne l’a pas encore compris. Il faut vraiment avoir les nerfs solides pour s’embarquer dans la création et je sais de quoi je parle. 


          • howahkan Buddha 8 août 2013 09:48

             

            Catastrophe, une bonne vieille guerre dont seule la droite(qui inclut bien sur toutes les fausses gauches) à le secret , plus de pétrole, d’énergie bon marché pour tous , les vieilles techniques ont disparus,que faire ?

            a part refaire ce qui a amené le pire, il y a d’autres vues qui partent toutes du même constat et pour expliquer je raconte une histoire..

            c’est l’histoire de ma main droite qui a écrit tant de pages ,de lettres etc etc alors que la main gauche elle n’a rien écrit, occupée ailleurs. Mais la main droite n’en porte aucune arrogance et la main gauche n’en porte aucune humiliation. Et puis un jours la main gauche reçoit un coup involontaire de marteau de la main droite, car elle tenait le clou et puis la main droite a ripé. Alors la main droite s’est affairée à soigner la main gauche ,sans se dire : je suis si généreuse , et la main gauche a reçu les soins sans se mettre à genoux devant la main droite non plus....et puis tout alla bien ,car c’est dans la nature des choses.
            comment est ce possible ? les mains sont intelligentes, elles savent que elles sont liés ,c’est comme çà,alors elles travaillent ensemble , c’est dans la nature des choses, les mains se complètent.Pas de quoi en faire un livre en fait.

            Les humains n’ayant plus d’intelligence depuis des millénaires ne savent plus .Ils refusent la mort grand mal leur fasse car cela les rends fou et prêt à tout pour essayer d’oublier mais cela ne marche pas et détruit le cerveau, enfin ce qu’il en reste.

            . Alors la main droite qui écrit devient arrogante et méprise la main gauche qui elle est toujours naturellement collective au début, car c’est cela la nature de toutes choses, de l’infiniment petit à l’infiniment grand....et puis beaucoup de mains gauches se transforment en mains droites ,et là,  catastrophe, toute solidarité entre les mains est fini et à partir de ce moment là c’est la fin de la récolte de haricots , car tous les travaux nécessitent deux mains différentes, c’est la nature des choses......alors le propriétaire des deux mains meurt avant l’age car il a brisé la nature sacré universelle des choses et de briser la nature des choses implique de disparaitre prématurément, on en est là.....c’est ce à quoi nous travaillons en ce moment..à disparaitre,mais là aussi on s’en fou car le seul but d’une telle vie est d’en oublier l’aspect limité dans le temps..on ne nier l’absolu,ça rend fou, car c’est dans la nature des choses

            Il est nécessaire de nier le fait que seul un groupe collectif peut survivre, sans collectif il n’y a rien de produit..pourquoi donc ? oh c’est simple comment sinon justifier de voler celui ci.
            Ôtez de votre vue tout ce qui est collectif , tout disparait, les humains également.

            Certains prétendent que la somme des individualités fait le groupe, or c’est le groupe qui permet a l’individu d’exister collectivement et personnellement selon talents et envies, car c’est dans la nature des choses, de l’atome à l’univers, tout est lié...si les atomes de carbone disent : nous on vaux mieux, la matière n’existe plus..c’est dans la nature des choses

            or moi je dis que cet état d’esprit mensonger est responsable de toutes les guerres vols, massacre de civilisation, tortures, pollution, dégradation de la planète,disparition des espèces, cancer par produits chimiques ,Hiroshima ,Nagasaki ,Fukushima , et cetera

            Il faut a tout prix nier la vérité du collectif pour pouvoir le voler, tout simplement...seul , pas un humain ne survit...ce sont des voleurs qui dirigent cette planète mais là ils deviennent méchants car ça commence à se voir , a se comprendre et je crois qu’ils commencent à prendre peur, et bien ils ont raison d’avoir peur...


            • subliminette subliminette 8 août 2013 10:10

              La seule chance que la croissance reprenne un peu ce serait d’augmenter substantiellement les bas revenus.
              Les gens à petits revenus consomment tout ce qui leur reste une fois les dépenses obligées assurées. S’ils reçoivent un peu plus ils dépenseront plus. Et même s’ils consomment chinois (comment faire autrement ?) ils enrichiront l’importateur, le commerçant.. Au final l’économie repartira.

              Au lieu de ça on les étrangle chaque jour un peu plus. Beaucoup n’ont même plus les moyens de manger correctement. Avec un peu plus, au lieu d’acheter une bouffe industrielle dégueu, ils achèteront au petit producteur local, au pêcheur du coin... qui s’enrichiront à leur tour. Et ils cesseront d’engraisser les banques avec de honteux agios et autres frais d’intervention.

              Ils faut passer du cercle vicieux actuel à un cercle vertueux. Mais ça Hollande a du mal, pris dans les filets des lobbies.

              Enfin un petit espoir : le FMI commence à comprendre ce qu’est la vraie économie


              • Bulgroz 8 août 2013 10:48

                De Juin 2012 à Juin 2013, le nombre de chômeurs a augmenté de 405 000 soit +31 200 par mois sur les 13 premiers mois de sa présidence.

                De Juin 2007 à Juin 2008, sous Sarkozy, le nombre de chômeurs a diminué de -145 900 soit -11 200 de moins par mois sur les 13 mois.

                De Mai 2011 à Mai 2012 (13 derniers mois de Sarkozy), le nombre de chômeurs a augmenté de 300 600 soit +23 120 par mois.

                Sous Hollande le nombre de chômeurs s’est aggravé de 35%.


                • Akerios 9 août 2013 18:32

                  Ce qui fait la baisse ou l’augmentation du chômage ce n’est pas l’agitation d’un président quel qu’il soit .

                  Je déteste Hollandon qui a trahit ses électeurs avec le PS.

                  C’est une même politique UMPS dans de fausses alternances qui a détruit l’industrie et qui maintenant détruit le secteur tertiaire. Pour faire du profit immédiat l’ UMPS a bradé notre économie aux plus offrants.

                  Ce sont des années d’abus dont nous constatons aujourd’hui les résultats.

                  F. Hollande n’est pas plus condamnable que N. Sarcosy pour le chômage malheureusement . 

                  Ce qu’il faut changer c’est l’intégrité de nos hommes politiques de droite ou de gauche pour qu’ils ne vendent plus notre pays au profit de leurs comptes personnels. Et cela nous le savons tous.

                  Ce que nous ne savons pas faire c’est le ménage ............................... 


                • ZenZoe ZenZoe 8 août 2013 10:58

                  Hollande prend les Français pour plus bêtes qu’ils ne sont. Il suffit dans sa tête d’énarque de leur dire que demain il va faire beau et ils vont le croire et la confiance va revenir et tout le monde va acheter et ça sera reparti pour les 30 glorieuses.
                  Quelqu’un dans son équipe de branquignols communicants pourrait-il lui dire que les Français savent s’informer ailleurs et mieux et que son numéro d’oracle de Delphes il peut se le remballer ?
                  Les Français attendent autre chose que des incantations, c’est tellement difficile à intégrer ça Monsieur le Président ?


                  • Fergus Fergus 8 août 2013 11:45

                    Bonjour, Zenzoé.

                    Hollande est dans la droite ligne de tous les chefs d’état qui l’on précédé depuis Pompidou.


                  • chantecler chantecler 8 août 2013 12:14

                    C’est certain !

                    Il nous faudrait au moins un Poutou ou un Mélenchon pour faire repartir l’économie .

                    Mais les français votent sans doute comme des cons !

                    Hein, quoi ?

                    Pour renverser un système faut pas compter sur les électeurs ?

                    Ben merdalors !

                    Je vous laisse à votre catastrophisme constructif .

                    Les djeunes n’ont plus qu’à émigrer : il parait qu’en Roumanie il y a du taf .

                    Au Maroc , au Bahrein , en Arabie Saoudite .

                    En Israël c’est le pied : on recrute des esclaves : les maîtres sont trop nombreux et les lâchent avec un élastique .

                    En Asie aussi : 200 roros par mois et 60 heures par semaine . Les enfants sont acceptés .

                    Rendez vous demain soir devant la préfecture de Limoges : il faut commencer la révolution mondiale sans attendre . Sinon d’autres vont s’en emparer .

                    Soyons sérieux nous n’avons plus de Lénine pour faire le bonheur de l’humanité .

                    Mais un Pinochet adoubé par nos fervents libéraux ferait l’affaire .


                  • chantecler chantecler 8 août 2013 20:31

                    Toujours aussi obtus les commentateurs sur Agx .

                    Ce matin je n’avais pas trouvé l’appréciation des commentaire : je me suis dit : tiens Agx a enfin compris que leur système est absurde .

                    Concentre les réacs et les fachos .

                    On peut être d’extrême gauche et parfaitement réac : qui a fichu en l’air la République de Weimar et ouvert la porte aux nazis ?

                    Réponse : les communistes allemands .

                    Rien n’a changé .


                  • Mr Dupont 8 août 2013 11:59

                    « Camelot de l’emploi » Pépère ?

                    Mieux : Camelot de l’emploi fictif à grande échelle

                    Qu’est-ce qu’un emploi fictif ?

                    C’est un emploi-prétexte , une personne qu’on occupe en la payant avec un salaire dérisoire à occuper une fonction crée pour le prétexte , inutile , sans avenir et provisoire pour la personne

                    Quand un homme politique crée un emploi fictif c’est soit pour en faire bénéficier un membre de sa famille ou un ou une ami (e)

                    Cela se fait aussi pour une personne du même Parti que le créateur de l’emploi fictif

                    C’est un délit puni par la Loi

                    Des personnalités politiques de droite comme de gauche s’en sont rendu coupables et ont été condamnés

                    Je n’en ferais pas la liste : elle est trop longue , d’autant que la plupart des délinquants vous sont connus

                    Avec Mr Hollande : là nous entrons dans une autre dimension

                    La création d’emplois fictifs de masse

                    100 000 ; certains sont même appelés « Emplois Francs »

                    Gageons que d’autres à venir seront surement appellés « Emplois Euros »

                    Pourquoi ces emplois qui n’en sont pas puisqu’ils sont fictifs ?

                    C’est pour palier le manque de création de vrais emplois

                    Pour freiner, pour faire comme si et surtout pour « inverser la courbe du chômage »

                    Il y à une courbe du chômage  : Mr Hollande se fait fort avec ses emplois fictifs de l’inverser , ce avec ses petits bras musclés

                    Il en a un mal de chien à les refourguer ses emplois fictifs ; il s’est même déplacé pour en refiler 1 ; c’est dire

                    Pourquoi il a un mal de chien à les refourguer ?

                    Parce qu’un emploi fictif étant un délit ; les sollicités ne veulent pas être complices de ce délit , ils ne sont pas chauds malgrès la prime de 30 000 euros par tête de pipe

                    Imaginez que Mr Hollande soit un jour inculpé pour ces délits quand il ne sera plus Président ?

                    Et oui... certains pensent déjà à l’après -Hollande

                    Pour tout vous dire : moi aussi mais pour d’autres raisons


                    • Robert GIL ROBERT GIL 8 août 2013 12:07

                      Pour créer de l’emploi il ne faut pas alléger les charges des entreprises, qui ne sont d’ailleurs que des cotisations sociales, mais au contraire instaurer un impôt sur les sociétés indexé sur le nombre de chômeurs. Plus le nombre de chômeurs augmente, plus l’impôt augmente, le nombre de chômeurs diminue, l’impôt diminue et si le chômage disparaît, l’impôt disparaît ! Il faut que le MEDEF et le patronat n’ait aucun intérêt à ce qu’il y ait du chômage.........

                      voir : CREER DE L’EMPLOI OU DES RICHESSES ?


                      • ZenZoe ZenZoe 8 août 2013 12:29

                        Certes, mais en ce moment, plus l’impôt augmente, plus le chômage fait pareil.
                        Vous expliquez ça comment alors ?


                      • ZenZoe ZenZoe 8 août 2013 12:35

                        Robert, le problème pour les entreprises est le même que celui pour les particuliers : plus on est riche moins on paie d’impôts. C’est l’inégalité de traitement le problème.
                        Google et Total à peu près zéro impôt - la petite PME du coin entre 15 et 33%, vous trouvez ça normal ? Déjà on fait vraiment payer les entreprises selon leurs profits, et après on en reparle.


                      • Mr Dupont 8 août 2013 13:38

                        Mme Zoé

                        Mr Gil serait bien incapable d’expliquer quoi que ce soit de par lui-même : il pompe ; il copie-colle ; c’est dans sa nature

                        Mr Gil  ? c’est une photo-copieuse sur pattes

                        Il est programmé binaire :

                        « Bons papiers pour la gauche ? ; je copie...je colle..= posts ou articles

                        Mauvais papiers pour la droite ? ; je copie...je colle...= posts ou articles »

                        Vous lui diriez « bonjour » ; pour vous répondre il vous copiera- collera : « Bonjour à vous aussi »


                      • Mr Dupont 8 août 2013 14:07

                        Mme Zoé

                        Un des problèmes d’Agoravox , est que le « système » Gil «  fait des émules parmi les » écrivains" de son site 

                        Ils sont de moins en moins nombreux ceux qui alignent encore des phrases sur leurs claviers

                        Sur le site il en reste peut-être une dizaine de ces petits artisans d’articles pensés

                        Ca copie-colle à tours de doigts dans les poubelles du Net

                        C’est de la contre-façon qui ne dit pas son nom

                        Ce n’est pas encore de la merde mais cela le deviendra


                      • jaja jaja 8 août 2013 14:20

                        Si plutôt que de t’en prendre nommément et sans arrêt aux auteurs de ce site tu te mettais à rassembler en articles tes propres commentaires stupides de petit facho.... ce serait mieux non ?


                      • Mr Dupont 8 août 2013 16:21

                        Mr Jaja

                        Si je suis un facho ; vous en êtes un autre et des plus mortifères

                        D’un fascisme à 200 millions de morts

                        Vous n’abusez plus personne : une des vertus du Net

                        la « rentrée » venant ; allez vous entrainer pour vos futurs défilés pitoyables qui n’ont eu, pour l’instant , de n’avoir pour résultat qu’un Hollande que vous méritez bien

                        Donneur de leçons à 2 kopecks vous en êtes puant


                      • jeanpiètre jeanpiètre 8 août 2013 20:13

                        MR du.on .

                        Je constate avec plaisir que vous n’avez nul besoin de recourir au copié-collé.Votre unique argument termine toujours vos commentaires.

                        Puisque après étude pointue, vous avez réussit à chiffrer le bilan humain de l’idéologie qui vous repousse ( et non pas de dictature corrompue menée par une oligarchie) Nous pouvons enfin faire le bilan humain du capitalisme primaire et moderne.

                        La formule est simple : l’ensemble des hommes morts depuis que l’homme est homme -200 millions

                        Merci de votre attention

                      • Robert GIL ROBERT GIL 8 août 2013 21:38

                        monsieur Dupont, puisque vous savez tout , dites moi ou est ce que j’ai copier cela :

                        "Pour créer de l’emploi il ne faut pas alléger les charges des entreprises, qui ne sont d’ailleurs que des cotisations sociales, mais au contraire instaurer un impôt sur les sociétés indexé sur le nombre de chômeurs. Plus le nombre de chômeurs augmente, plus l’impôt augmente, le nombre de chômeurs diminue, l’impôt diminue et si le chômage disparaît, l’impôt disparaît ! Il faut que le MEDEF et le patronat n’ait aucun intérêt à ce qu’il y ait du chômage.........« 

                        quand au fameux 100 millions de morts que vous portez allegrement a 200 millions, c’est exactement le meme principe »historique" qui est a l’origine de cette propagande...

                        voir : « …C’EST 100 MILLIONS DE MORTS ! »


                      • Mr Dupont 8 août 2013 12:32

                        Mr Sampiero

                        Je dois vous avouer que je n’ai pas la recette pour créer des emplois de bouffons

                        Mais rassurez-vous : Mr Hollande lui , c’est sur ; il l’a

                        Dois-je aussi vous rappeler que les emplois fictifs de Mr Hollande ne feront pas de nouveaux fonctionnaires ?

                        Mr Sampiero : vouloir le faire croire est une arnaque de plus qui s’ajoute à la première


                        • curieux curieux 8 août 2013 12:41

                          Hollande, c’est même un apprenti camelot. Car un camelot arrive à vendre sa camelote mais notre menteur n’y arrive même pas. Il est nul en tout. C’est une mauvaise marionnette atlantiste. Il oublie que les électeurs de gauche n’ont pas la soumission des électeurs de droite et qu’ils ne pardonnent pas.


                          • Mr Dupont 10 août 2013 10:19

                            Mr Curieux

                            « Ils ne pardonnent pas » : c’est pire que cela ; ils oublient

                            Mr Mitterrand à laissé une trace indélébile de fourberies et de mensonges dont nous payons encore aujourd’hui les effets

                            Non seulement ils l’ont « oublié » mais ils veulent le faire oublier

                            Résultat : non avons une pale copie encore plus néfaste pour la France

                            Le pire dirigeant que la France ai porté et ne portera jamais


                          • mario mario 8 août 2013 13:47

                            un frémissement......sous hollande, cela devient sexel de trouver un emploi !

                            alors françois, le pacte de compétitivité de merkel et la boite a outils ca boume ?


                            • Mr Dupont 8 août 2013 16:45

                              Mr Mario

                              Le «  frémissement » qu’entend Mr Hollande est le résultat des pets que produisent, du fond de leurs piscines, les patrons du CAC 40, gavés par Mr Hollande : ils digèrent le caviar nouveau, tout fraîchement arrivé

                              Ils digèrent la bonne blague qu’ils lui ont fait signer et qui s’appelle l’ANI

                              http://blogs.mediapart.fr/edition/les-invites-de-mediapart/article/150513/lani-un-double-coup-de-force-contre-notre-modele-social

                              Z’ont pas fini de « frémir » du fond de leurs piscines les exaucés du P’tit Gros ; le meilleur leur est à venir

                              Il va falloir qu’il en fasse des Nation-Bastille le lobotomisé Mr Jaja pour que le monde ouvrier récupère ses acquis bradés par celui qu’il a contribué à faire élire président

                              Finira cul-de jatte avant de le voir , et s’il le voit : ce ne sera pas grâce à lui


                            • Lisa SION 2 Lisa SION 2 8 août 2013 14:31

                              Au moment même où tous comprennent comment le remède aux réformes de l’enseignement, santé et retraite publiques, c’est la lutte solidaire contre le chômage, voie dans laquelle notre président s’agrippe, le concert des lumières du site reprennent en chœur...Hou Mollande ! T’y arrivera jamais... !
                              Mais, au boulot bande de bleus, un simple réflecteur solaire d’un mètre vingt peut développer 3000° et remplacer une forge à charbon / nucléaire.
                              Au boulot bande de nases ! Mollande est là pour encore quatre ans et vos croches pattes n’y feront rien. Il faut savoir pointerminer de déblatérer des betises.


                              • gogoRat gogoRat 8 août 2013 15:31

                                à retenir :

                                « Avec un secteur public condamné à se serrer la ceinture et à réduire ses effectifs, François Hollande a confié mardi à La Roche-sur-Yon que,  »Ce qui va être déterminant, c’est un secteur privé plus dynamique« . »

                                  Le nec-plus-ultra de nos détenteurs de statuts anti-démocratiques, c’est-à-dire encore au-dessus de nos dits « fonctionnaires » , soit : le chef de la classe politicarde au pouvoir reconnaît donc que notre pays attend tout du « secteur privé » !!

                                 Alors, quand nos prétendus « garants de La Démocratie » feront-ils enfin l’effort de condescendre à respecter le minimum de logique qui pourrait les sauver du ridicule ?
                                 Quand arrêteront-ils de se plaindre de la « jalousie » supposée de tous ces « ratés » infoutus de « réussir » les « concours » par lesquels ils ont acquis leur titre de noblesse ?
                                 Quand arrêteront-ils de faire semblant de croire que remettre en cause un statut ( = un droit différent pour certain Français ! - i e ; une vraie inégalité en droit ... ) ce serait vouloir remettre en cause des gens ( i e : les « fonctionnaires » ) ? , ce serait vouloir opposer les Français entre eux !

                                 Un minimum d’honnêteté et de sérieux SVP !
                                  




                                • Bulgroz 8 août 2013 16:03

                                  Enfin, une première marche au podium des politiciens les plus nuls de la terre

                                  Selon ce site américain, Hollande est le premier des 10 pires politiciens de l’année 2013.

                                  1 Hollande
                                  2 Berlusconi
                                  3 Altaf Hussain (GB-Pakistan)
                                  4 Lisa Hanna (Jamaïque)
                                  5 Julia Gillard (Australie)
                                  6 C C Patil (Inde)
                                  7 John Boehner (USA)
                                  8 Ernest Bai Koroma (Sierra Leone)
                                  9 ROD TAM (Hawai)
                                  10 Rob Anders (Canada)

                                  Hollande : "According to the latest opinion polls, only 15 per cent of French people have a positive view about Francois Hollander as French president ; Unemployment has highly increased under Francois Hollande and is now at record level. He implemented changes in the tax code that have prompted many rich Frenchmen to leave the country. He is one of the most powerful proponents of socialism in Europe at a time when what Europe needs is innovation, less government spending, entrepreneurship, and growth."

                                  http://www.toptensworld.com/2013/07/19/top-10-worst-politicians-in-the-world-of-2013/


                                  • chantecler chantecler 8 août 2013 20:34

                                    Bulgrave : fidèle à lui même !

                                    Tes infos tu les trouves écrites sur les portes des chiottes ?


                                  • Fifi Brind_acier Pilou Camomille 8 août 2013 16:27

                                    Allons, Hollande n’est pas Chavez, ne faites pas comme si Hollande était à la tête d’un pays libre de ses décisions, indépendant et souverain... !

                                    Il est aux ordres.
                                    Aux ordres de Bruxelles, qui exige en contrepartie de l’étalement à deux ans du retour aux 3% de déficit, des réformes structurelles, dont la baisse des dépenses publiques.

                                     (Source : Le monde .fr 9 mai 2013. « France:les trois reformes exigées par Bruxelles »)

                                    Deux ans de délai supplémentaires, « cela ne va pas sans contrepartie », a prévenu Van Rompuy, président du Conseil européen.

                                    Olli Rehn, Commissaire européen aux Affaires Economiques a précisé les objectifs :
                                    « la réforme des retraites, le marché du travail et une plus grande libéralisation des services. »
                                    C’est la même chose que la feuille de route du FMI pour la france d’octobre dernier.

                                    Pourquoi ? Parce que l’euro est 30% trop cher par rapport au dollar, ce qui plombe nos exportations.
                                    Au lieu de proposer la fin de l’euro, pour que les pays les moins compétitifs puissent dévaluer ( Chavez a dévalué 4 fois en 14 ans), il faut baisser le coût du travail, disent-ils....

                                    « Coût du travail, poids de l’impôt et résistance aux réformes ont fait de la France le pays où les marges des entreprises sont les plus faibles de la zone euro », a dit la Commission de Bruxelles
                                    (Source : Le Figaro .fr « Bruxelles presse la France de se réformer au plus vite » )

                                    Et voilà ce pauvre Hollande en train d’essayer de résoudre la quadrature du siècle..., vous pensiez qu’être une marionnette est de tout repos ? Il transpire à grosses gouttes...
                                     
                                    Et tout ça pour quoi ? Pour rembourser la dette illégitime, assurer les marges des entreprises, en finir avec les acquis sociaux du CNR, et faire baisser les prix des productions pour exporter.

                                    Sauver les gens ou sauver les banques et l’euro ? That is the question...


                                    • chmoll chmoll 8 août 2013 17:24

                                      le flan à force d’être de la camelote de bazard , croit que tout est camelote
                                      en tout cas il donne espoir aux ignares , ils peuvent devenir un jour président de la camelote

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès