Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > François Hollande épisode un, saison une : l’investiture

François Hollande épisode un, saison une : l’investiture

"Investiture pluvieuse, présidence heureuse" affirmait-on hier dans la galaxie socialiste pour conjurer le mauvais sort d'un mandat plutôt promis au sang et aux larmes. Le compte à rebours des 1800 jours du quinquennat est engagé comme une série tv dont on va découvrir dans un mélange de curiosité, d'angoisses et de lassitude les multiples épisodes. Pour les observateurs, celui d'hier a été plein d'enseignements.

Adieu le candidat, bonjour M. le président. Ni la main ni la voix de François Hollande n'ont tremblé hier pour une investiture observée au microscope par des télévisions omniprésentes dont l'indiscrétion des micros a largement concouru à pasteuriser accolades et échanges verbaux. On aurait tort de tirer pour conclusion des petits flottements protocolaires l'idée que François Hollande puisse être un président hésitant. Pouce baissé, il a porté le coup de grâce à Nicolas Sarkozy en réduisant son héritage à portion congrue. L'inimitié entre les deux hommes semble forte confirmant que dans l'ombre de la campagne, l'affrontement a été rude et sujet à coups bas.

Nouveau président, nouveau triptyque. Sous le poids des ors de la république, François Hollande a esquissé les axes de sa présidence qui se revendique en totale rupture avec celle de son prédécesseur. Redressement, apaisement, confiance, sont les mots clés du nouveau mandat esquissé en creux par rapport à celui de son prédécesseur. François Hollande a ainsi, le vocabulaire choisi est terrible, prôné "le redressement dans l'élévation" par opposition "à l'abaissement et au repli". Ce n'est qu'après avoir présenté la facture à l'ancien locataire de l'Elysée que l'ancien député de Corrèze a renoué avec l'empathie et la spontanéité aimable qui le caractérisent, donnant au reste de sa journée d'investiture une image de marriage populaire et ému avec la France.

Le cinquième élément. Peu importe la météo agitée, le nouveau président s'est affranchi des éléments en y prenant sa place, à peine retardé par une rencontre aérienne avec la foudre dont toutes les madame Irma feront l'exégèse. La rondeur du Chef de l'Etat ne doit pas cacher la complexité qui l'habite et qui n'est pas sans rappeler celle de François Mitterrand si attaché à la fidélité dans la tempête.. Le choix d'honorer Jules Ferry n'est pas anodin. On dit de François Hollande qu'il a parfois du mal à choisir entre les hommes. "Toute grandeur à ses faiblesses" a-t-il rappelé hier pour ne retenir de Ferry que "le grand ministre de l'instruction" et non celui que ses pairs avaient surnommé le Tonkinois en référence à ses velléités coloniales. Là encore, le fossé est énorme avec l'approche manichéiste et binaire de Nicolas Sarkozy.

La Sarkozie bouge encore. En choisissant d'évacuer sa rage dans un jogging essoufflé, Nicolas Sarkozy n'a pas pris ses jambes à son cou. Il a signifié de manière subliminale, comme un boxeur vaincu, façon Rocky, qu'il se prépare pour les combats à venir. La présence de Rachida Dati, ex-égérie du Sarkozysme, sur le plateau de France 2 pour co-commenter la journée d'investiture avait quelque chose d'incongru et un arrière-goût de ces mauvais perdants bien décidés à gâcher la fête à ceux qui les ont coiffé sur le poteau. Question pompon celui de l'inélégance est revenu à Nadine Morano qui aura confondu les gazouillis de tweeter avec le verbiage déstructuré et casse-pieds du perroquet. Le signe qu'à droite, rien ne sera épargné au nouveau président.
 


Passation des pouvoirs : les meilleurs moments par BFMTV


Moyenne des avis sur cet article :  3.5/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

39 réactions à cet article    


  • devphil30 devphil30 16 mai 2012 11:20

    Au lieu de cracher leur venin à droite , ils feraient mieux de réfléchir et de s’entendre mais sur ces deux points il y a du chemin à faire.


    Qu’ils puissent jouer un rôle dans l’opposition est une bonne chose mais qu’il ne critique pas le président à peine une demi heure après sa prise de fonction.

    Ce sont vraiment des vrais conna....à l’ump et le style et l’attitude de sarko a fait des ravages dans leur attitude , la clique copé , morano, bertrand , lefebvre , nkm tout juste bon à tirer verbalement sur ce qui bouge sans sens politique ni respect 

    Philippe 

    • ffi ffi 16 mai 2012 18:41

      Ce sont les inconvénients de cet incessant jeu de chaise musicales de notre modèle de gouvernement. La gauche n’a pas fait autrement sous Sarkozy.
      Le seul moyen de rassembler les partis semble être la haine du parti adverse.
      ----------------------------------------------------
      Il n’y a pas de gouvernement si sujet aux guerres civiles et aux agitations intestines que le démocratique ou populaire, parce qu’il n’y en a aucun qui tende si fortement et si continuellement à changer de forme.
      Rousseau / contrat social / Livre III / de la démocratie.


    • vachefolle vachefolle 16 mai 2012 12:16

      a ce stade de la flatterie et du beniouiouisme, j’imagine que vous avez été enterrer tout sens critique et objectivité au fin fond de votre jardin pour les 5 années a venir.


      • Claire29 Claire29 16 mai 2012 12:27

        Tiens,c’est donc pas la faute à Sarkozy si l’avion du nouveau Président a été foudroyé ?

        Si les antisarkozystes de Agoravox n’ont plus d’imagination,
        la presse britannique n’en manque pas pour qualifier cette première journée de calamiteuse 
        et pour voir dans ce coup de foudre un avertissement des dieux !
        On voit que la hollando mania est bien partie pour remplacer l’antisarkozysme pendant 5 ans !


        • sisyphe sisyphe 16 mai 2012 13:38

          « l’antisarkozysme », comme vous dites, n’est dû qu’à Sarkozy lui-même : son comportement arrogant , sa politique (en faveur des riches, démantèlement des services publics), son mépris des Français, du peuple (casse toi pauv’ con), son goût de l’argent et du luxe (bling bling), les nombreuses casseroles judiciaires qu’il traine (et qui, j’espère, finiront par le rattraper), sa xénophobie (affaire des Roms, discours de Dakar), son inculture, les catastrophiques résultats de sa politique économique (explosion du déficit, de la dette, du chômage), sa politique européenne (alignement sur les diktats des mafias financières), son mépris de la constitution (ayant pris tous les rôles, même celui de 1er ministre), ses mensonges permanents, sa morgue, ses atteintes à l’indépendance de la justice, son despotisme (nommer lui-même les présidents des chaines publiques, ainsi que tous les hauts postes de l’administration et de la fonction publique), sa propension à faire voter de nouvelles lois répressives à chaque fait divers, les valises de Bettencourt, l’affaire Karachi ; la liste n’est pas exhaustive, et aurait de quoi remplir une quincaillerie entière...

          c’est ce qu’on appelle l’effet-boomerang ; quand on se conduit comme il n’a cessé de le faire pendant 5 ans, dégradant la fonction même de Président de la République, faut pas s’attendre à autre chose qu’à la première occasion, les Français s’en débarrassent avec soulagement.

          c’est ne pas être antisarkozyste, qui traduit une singulière cécité, ou se trouver dans le camp des favorisés d’un régime qui a tout fait pour enrichir les riches, et appauvrir les autres.
          ... ou être tout simplement con, par idéologie.


        • majestic 5412 majestic 5412 16 mai 2012 13:44

          au lieu de babeler aller faire un footing avec Sarko 1er


        • majestic 5412 majestic 5412 16 mai 2012 13:45

          pour Claire..........................


        • majestic 5412 majestic 5412 16 mai 2012 13:49

          tout doucement ...tout doucement ...l’Europe tourne au rouge Belgique France maintenant bientôt les Grecs je leurs souhaite ..................... Vous allez en atrapper des boutons Mme Clairte Rouges aussi.............


        • Fourmi Agile Evrard 16 mai 2012 12:34

          Mais....Hollande fait la même taille que Sarkosy.

          Est ce qu’il sera appelé Nabot 2ème ? Talonette II et autres quolibets ?

          Attendons de voir, mais ça ne sera pas du tout facile pour lui ! 

          • sisyphe sisyphe 16 mai 2012 13:23

            Sarkozy fait la même taille qu’Hollande.... avec ses talonnettes !
            Sarkozy = 1,62m
            Hollande = 1,74m

            Des talonnettes de 12 cm ; pas étonnant qu’il ait la démarche d’un cague-en-braille, l’ex-kondukator !
             smiley


          • Hijack Hijack 16 mai 2012 13:46

            Faut pas dec ! Il doit y avoir une erreur, il doit mesurer environ 1m68 ... pas moins !


          • Scuba 16 mai 2012 14:42

            Les quolibets sur la taille de sarko, il les a provoqué lui même, par une attitude ridicule (comme se mettre sur la pointe des pieds sur les photos, et justement porter des talonnettes !!!) indigne de sa fonction.

            Miterrand non plus n’était pas un géant (par la taille) ! Pourtant, de toutes les injures qu’il a reçu, nain ou nabot n’en ont jamais fait partie.


          • Hijack Hijack 16 mai 2012 23:14

            Hola, je défends pas Sarko ... mais il ne peut avoir de talonettes de plus de 5/6 cm  !

            On ne l’aime pas, pas de souci ... mais faut pas mentir pour cela ou dire n’importe quoi !

            ou

            Age,taille et date de naissance de Nicolas Sarkozy.

            Et perso, il pourrait mesurer 1m32 et 5mm je m’en contrefous ... mais faut dire ce qui est !


          • sisyphe sisyphe 17 mai 2012 12:15

            Désolé, hijack, mais vos sources paraissent loin d’être fiables...
            en tout cas pas plus fiables que celle que j’ai donné.

            Mais peu importe ; le problème n’est pas sa vraie taille, mais qu’il tente de la dissimuler par des subterfuges ridicules (tabourets, se tenir sur la pointe des pieds, talonnettes qui lui procurent une démarche grotesque).

            Un complexe d’infériorité, pour le coup, qui explique très précisément son besoin de domination..


          • Hijack Hijack 17 mai 2012 15:37

            @ sisyphe,

            Pas de problème, je me fous de sa taille, c’est pas le plus grave ... le concernant !!!

            Je l’accuse d’être un criminel en tant que président, crime contre l’humanité... alors, sa petite taille, c’est pas punissable par la loi !!!
            _
            Cela étant, tu imagines un président de 1,62 m ??? Comment fait-il avec Carla, il ne met pas de talonnettes au lit je suppose !!!  smiley


          • sisyphe sisyphe 17 mai 2012 16:50

            Oh pour Carla, pas de problème

            Il y a tant de solutions....

             smiley


          • Yvance77 16 mai 2012 12:44

            Salut,

            Pour l’instant la seule critique qui vaille - n’en déplaise aux commentaires crétins umpistes plus haut - est celui de la neutralité.

            Rien n’a été fait, aucun acte politique n’a vu le jour, hormis une cérémonie conforme à la coutume et la nomination d’un 1er ministre.

            Alors de là à sortir l’artillerie lourde, et je serais le premier dans ce cas... le mieux à faire les benêts de droite reste de ferme vos gueules. On vous trop entendu ces vingt-cinq dernières années !


            • Peachy Carnehan Peachy Carnehan 16 mai 2012 17:50

              Surtout quand c’est le couple de poissonniers Morano & Copé qui s’expriment au nom de la droite.

               smiley


            • jymb 16 mai 2012 12:47

              Question du benêt de service : pourquoi avoir acheté une nouvelle voiture présidentielle, la précédente était sans doute en panne, irréparable ?

              ou bien est ce un cadeau ( donc un véhicule en fait payé par les clients de la marque ?)


              • Yvance77 16 mai 2012 13:13

                Pourquoi une nouvelle caisse. Tout simplement parce que Pipole 1er s’est cassé avec la sienne. En qualité d’ancien (putain c’est jouissif à écrire) président des riches, il a le droit à un traitement à vie, trois gardes du corps (deux ensuite) la voiture de fonction qui était sienne donc, de voyager en première classe sur les lignes de la compagnie Air France et dans le réseau ferré etc...

                Vous voulez quoi qu’Hollande face le tour de France en mobylette ou en solex !!!!


              • Massaliote 17 mai 2012 16:19

                Parce que Sazrkozy ne disposait que d’une voiture présidentielle à L’Elysée ? smiley smiley smiley


              • jymb 17 mai 2012 18:14

                Vu le nombre de moinsseurs, j’ai touchè un point sensible des Hollandolâtres..moi qui n’était absolument pas du tout Sarkophile !!!!


              • jymb 16 mai 2012 12:48

                Je précise, benêt sans étiquette, sinon celle de la liberté de penser


                • Claire29 Claire29 16 mai 2012 13:03

                  La seule étiquette que je revendique aussi est celle de la liberté de pensée,de conscience, d’expression !


                  • Yvance77 16 mai 2012 13:15

                    A part penser comme un tanche... 10 ans de Sarkozysme et cela en redemande... punaise les baffes qui se perdent !!!


                  • siatom siatom 16 mai 2012 13:42

                    Analyse profonde, par contre quelques lacunes en grammaire !


                    • sisyphe sisyphe 16 mai 2012 13:54

                      Pour Hollande, on verra ce qu’il advient de sa présidence ; pour le moment, impossible de savoir à l’avance si sa politique sera celle dont la France, les Français et les peuples européens, laminés par la politique libérale menée par Merkozy, ont besoin.

                      Tout au plus peut-on dire que son discours d’investiture (très politique) était digne et juste, en mettant l’accent sur la justice, l’apaisement, et une présidence respectueuse de la constitution.

                      Mais quel énorme soulagement de voir débarrassé le pays d’un Président et d’une équipe qui auront été, sur tous les plans (économique, social, européen, international, financier, sociétal), les plus catastrophiques de la Vème République.

                      Quel plaisir de se voir débarrassé des Guéant, Hortefeux, Morano, Lefebvre, Woerth, NKM, Bertrand, Wauquiez, Bachelot ; le pire de tous étant encor la petite frappe Baroin, ayant déclaré que « la gauche n’avait jamais été au pouvoir que par effraction ».

                      On respire déjà mieux ; pour le reste, on jugera sur pièce..


                      • Richard Schneider Richard Schneider 16 mai 2012 20:21

                        à sisyphe,

                        Comme vous l’écrivez si bien : « Pour Hollande, on verra ce qu’il advient de sa présidence ». De toute façon cela ne pourra pas être pire que ces cinq horribles années !
                        En attendant, quelle jubilation pour la majorité du peuple de s’être débarrassée (pour combien de temps ?) de tous ces parvenus arrogants que sont le Hortefeux, Wauquiez, Morano et « Zadig et Voltaire » ... 
                        Ce 6 mai 2012 est à marquer d’une pierre blanche dans l’Histoire de la V° République.

                      • Claire29 Claire29 16 mai 2012 14:06

                        Quelle avalanche de commentaires agressifs !

                        Calmez-vous,réjouissez-vous,fêtez la défaite de l’horrible Sarkozy responsable de la crise et de ses conséquences en Grèce,en Espagne,au Portugal et bientôt en France !
                        Vous insultez des gens qui ne sont même pas sarkozystes mais qui refusent de participer à ces lynchages des donneurs de leçons de la gauche bienpensante et sectaire ! 

                        • sisyphe sisyphe 16 mai 2012 16:25

                          J’adore le « gauche bienpensante » en guise de critique (pour être gentil)

                          Ma foi, c’est toujours mieux que la droite pas pensante du tout...ou ne pensant qu’aux intérêts de ceux qu’elle représente ; les nantis, les réacs, les conservateurs, les profiteurs, les usuriers, les oppresseurs...

                          Quant à la responsabilité de Sarkozy sur la crise et ses conséquences, elle est, au même titre que celle de tous les dirigeants libéraux (avec Merkel en 1ère ligne), évidente, indubitable, incontestable, essentielle.

                          Si au lieu de se coucher devant les mafias financières, en renflouant les banques, pour faire perdurer le système qui a mené à cette crise, ils avaient (enfin) décidé de changer les règles du jeu, de réguler les marchés financiers, de redonner aux états et à la politique la primauté sur la finance, puisqu’ils en avaient l’occasion unique, tous ces pays ; Grèce, Espagne, Portugal, Italie, bientôt la France (comme vous dites), n’en seraient pas réduits à être peu à peu égorgés par les mafias qui se sont vus donner carte blanche, après 25 simulacres de « plan de la dernière chance », pour aboutir à la situation actuelle.

                          Oui, Sarkozy, Merkel et autres dirigeants de la troïka européenne ultralibérale répondront devant l’histoire des dégâts infligés aux états et aux peuples de leur servilité aux puissances financières et bancaires.


                        • Carl 16 mai 2012 14:19

                          L’élection de François Hollande est plus due à un concours de circonstances qu’à une quelconque destinée tracée depuis sa plus tendre enfance, tel que cela nous est maintenant conté par tous les médias, alors que celle de Nicolas Sarkozy était par contre incontestablement l’aboutissement d’une véritable conquête envisagée depuis son plus jeune âge.

                          Quoi qu’essaient aujourd’hui d’en faire les média, F. Hollande est celui que l’on a toujours connu, un premier de la classe ambitieux, qui à l’instar de tous les premiers de la classe n’a aucun charisme, aucune vision, mais récite très bien les leçons qu’on lui a demandées d’apprendre. C’est un pur produit du moule. Il a donc à coeur et pour objectif de bien faire, de manière propre, de manière irréprochable. Mais la fonction de Président, pour peu que cette dernière ait une véritable légitimité, devrait alors exiger plus que cela. La France n’a pas besoin d’un inspecteur des travaux finis ou en cours, elle a besoin d’un créateur, d’un architecte, de quelqu’un qui propose une autre vision que celle qui nous est imposée depuis trop longtemps, celle d’un pragmatisme libéral fondé sur une fatalité, celle d’une hypothétique nature de l’homme. La présidence de Nicolas Sarkozy fut une catastrophe pour la France, François Hollande n’en a que profité. Parviendra-t-il seulement à honorer le peu qu’il a promis ? Malheureusement, cela commence mal, car à peine élu, mais prisonnier depuis longtemps d’un système politique, il lui a fallu se dédire dès sa première grande décision en nommant un premier ministre condamné, lui qui prétendait ne vouloir s’entourer d’aucune personne jugée et condamnée, lui qui voulait incarner une République irréprochable... Le bon élève doit déjà rougir de sa bévue... mais avait-il le choix ?
                          Il n’y aura pas de miracle, François Hollande, est, et restera François Hollande et le Parti Socialiste, le Parti Socialiste. Malgré tout, ce n’est pas une catastrophe, le vrai changement est juste remis à plus tard.


                          • sisyphe sisyphe 16 mai 2012 16:46

                            Calmos, si, pour éviter tes convulsions et tes boutons, tu ne veux vraiment plus voir la tête de notre nouveau Président, ni d’aucun socialo, il ne te reste plus qu’à faire aussi le break d’Agoravox pendant 5 ans.

                            Tout bénef pour tout le monde !
                             smiley


                          • Bastien Gouly Vanbastien 16 mai 2012 18:28

                            Tenez même l’élection passée, ça détend. C’est un questionnaire jeu très intéressant. http://pourquivoter.franceserv.fr


                            • Claire29 Claire29 16 mai 2012 18:32

                              C’est vrai,je l’avoue,je n’ai pas pu m’empêcher de faire un peu,un tout petit peu de provocation avec un commentaire qui n’a pas plu à quelques antisarkozystes !

                              Mais tout de même,leur réaction me semble disproportionnée et excessive et confirme ce que je pense de cette gauche donneuse de leçons et sectaire,pas de changement,hélas !
                              Ce n’est pas ainsi qu’elle va réussir le rassemblement !

                              Mais rassurez-vous,de même que je n’ai pas participé à l’antisarkozysme,je n’ai pas l’intention de participer à l’antihollandisme qui sera sûrement beaucoup moins violent !





                              • sisyphe sisyphe 17 mai 2012 08:34

                                Communiqué d’Attac France :

                                Rencontre Angela Merkel-François Hollande : la croissance pour quoi faire ?

                                La croissance est devenue le cheval de bataille de François Hollande pour répondre à la crise de l’Europe. Elle a encore été le maître mot de la première rencontre entre les deux chefs de l’État français et du gouvernement allemand. Mais la croissance pour quoi faire ? En effet, qu’elle soit fondée sur la dépense publique et la demande ou sur la compétitivité par l’abaissement du coût du travail et les « réformes structurelles » (selon la vision d’Angela Merkel), la croissance en soi n’est aucunement un gage de progrès social et encore moins environnemental. Et c’est parce qu’ils souhaitent une Europe solidaire, écologique et démocratique, avec une activité économique réorientée, que de nombreux mouvements sociaux européens se retrouveront du 17 au 19 mai à Francfort, face à la BCE.

                                En outre, la croissance n’est en rien suffisante pour résorber les dettes publiques. Pour résorber celles-ci, il faudrait, d’une part, engager une réforme fiscale de grande ampleur et, d’autre part, sortir les États de la dépendance des marchés financiers en leur permettant d’emprunter directement à la BCE à des taux faibles pour financer la transition écologique et sociale. L’émission d’euro-obligations, si ceux-ci devaient être souscrits sur les marchés financiers, ne règlerait pas le problème. 

                                D’autant qu’il faudrait également contrer les déséquilibres économiques au sein de l’Union, par des politiques fiscales et sociales qui convergent vers le haut et par un budget européen plus ambitieux. Ce à quoi ne répondent que partiellement les propositions de François Hollande, qu’il faudra examiner de près (réorientation des fonds structurels européens, taxe sur les transactions financières...). 

                                Et comme la croissance tant attendue ne sera sans doute pas au rendez-vous, le risque est grand de voir le futur gouvernement annoncer bientôt des mesures d’austérité sociale, imposées par le pacte budgétaire. Ce texte renforce les conditions d’équilibre budgétaire et le mécanisme de sanction. Des dispositions que François Hollande ne rejette pas, puisqu’il propose seulement de les compléter.

                                C’est pour porter ces revendications à un niveau européen qu’Attac, les Indignés, des organisations allemandes... appellent à un encerclement de la BCE le 18 mai et à une manifestation européenne le 19 mai dans les rues de Francfort. De nombreux militants français et d’autres pays européens y participeront (1), ajoutant leurs voix à celles de tous les peuples qui manifestent de plus en plus clairement leur rejet de l’austérité.

                                (1) http://www.france.attac.org/evenement/toutes-et-tous-francfort-du-17-au-19-mai 

                                Paris, le 16 mai 2012
                                Attac France

                                • wilson89 wilson89 17 mai 2012 12:30

                                  Mais oui ! que venait donc faire rachida dati aux côtés des commentateurs de fr.2 ? Etait-elle à sa place ? Cela faisait tout de même dix-sept ans que la Droite arrogante était au pouvoir ! Les « journalistes-couchés » que nous avons eu à subir sous le quinquennat de l’autocrate, commençaient-ils péniblement leur douloureuse période de sevrage, en s’accordant un ultime plaisir, avant la catastrophique mandature d’un Président de la République qui ne serait qu’un homme honnête succédant à un imposteur qui n’a jamais hésité à vouloir nous faire croire qu’il aimait son pays, alors qu’il n’a eu de cesse que de le diviser en dressant les unes contre les autres toutes les couches de la société : Public-Privé, malades-bien portants, travailleurs-chômeurs, riches-pauvres, français issus de l’immigration et « vrais-français » (?) etc . Bon débarras ... !


                                  • Massaliote 17 mai 2012 16:26

                                    Rachida Dati n’est pas de droite. Rachida est l’un des plus beaux symboles de l’apport de la diversité. Si, si. Une très grande professionnelle. Et qui a beaucoup donné (non sans recevoir) de sa personne. smiley smiley smiley Une pointure, que dis-je, une spécialiste en « inflation ». Donc tout à fait à sa place dans tous les merdias.


                                  • henri1947 22 mai 2012 18:50

                                    J’aime bien les réactions des UMpistes déçus et mauvais perdants. J’ai le sentiment qu’en 2007 et avant aussi les électeurs de gauche ont eu plus de retenu dans la défaite. On dirait que la droite ne supporte pas que le pays soit dirigé par d’autres personnes que les représentants du CAC40 ou de la finance (Ump pour être clair). Puis la gauche qui donnerait des leçons ? des leçons de quoi ? peut être de politesse pour SArko et Morano ou Copé. Des leçons de natation à Copé dans la piscine de TAkkiedine ? Des leçons de bonne gestion pour une France où tous les clignotants sont rouges ? Sous Jospin tous étaient au vert (ce n’était pas la crise, mais tout de même). Je crois qu’il faut que chacun se calme et se rassemble car pour nos enfants la France va continuer à tracer sa route. J’espère qu’elle sera meilleure qu’avant. Sinon il faudra tirer des leçons et rien ne sera perdu comme on veut nous le faire croire. Toujours le mythe de la peur que l’on veut nous inculquer : peur de l’étranger, peur de la Grèce, peur de la gauche. Prenons les français pour des adultes et arrêtons de vampiriser les problèmes.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès