Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > François Hollande et la fracture nationale dans une époque de divisions (...)

François Hollande et la fracture nationale dans une époque de divisions sociétales

François Hollande divise les Français. On ne peut le nier, même si ça fait mal aux gens de gauche que de comparer Hollande à Sarkozy qui était l’incarnation même du diviseur. Diviser comme le diable. Hollande plus diabolique que machiavélique ? A moins que ces deux termes ne soient presque synonymes. Toujours est-il que le président Hollande possède une qualité que lui reconnaissent les gens « autorisés » dans les médias, celle d’être un bon stratège, ou si on veut un manipulateur ou pour être plus précis, un avatar de Mitterrand mais avec un peu moins de convictions profondes. Et un style plus familier pour ne pas dire emprunté, notamment dans les cérémonies et les discours.

Hollande divise, on le voit, mais on ne peut le rendre seul responsable de cette division qui semble marquer notre époque depuis quelques décennies avec une accentuation ces dernières années, depuis 2007 disons. Une division affectant la France et d’autres pays concernés par ces sortes de fractures sociales, non seulement économiques mais aussi idéologiques, sociales, culturelles, avec des polémiques allant jusqu’aux sujets futiles et des divisions marquées et profondes, aux Etats-Unis par exemple, ou dans le Royaume-Uni avec les Ecossais revendiquant l’indépendance. Ce qui n’a rien de très spécifique puisque d’autres mouvances sécessionnistes sont présentes en Europe, sans parler des guerres entre factions religieuses au Moyen-Orient et d’autres tensions de par le monde, en Asie, en Amérique du Sud. Le 21ème siècle sera-t-il spirituel se demande l’épigone de Malraux ? En tous cas, il a commencé comme un siècle des ego et des divisions.

Depuis sa prise de fonction, Hollande et sa politique ont produit des divisions, nul ne peut le contester, mais une analyse plus profonde permet de conclure également à une politique qui dévoile des divisions au sein de la société, avec des différents plus ou moins accentuées portant sur les idéologies, les valeurs, l’économie, l’éducation, la santé… Quoi qu’on puisse penser de la légitimité du mariage pour tous, force est de constater que ce thème a engendré une division profonde entre des Français aux convictions opposées. Le projet de loi est passé mais les divisions n’ont pas disparu, étant inscrites dans les esprits. Autre division, sur la politique économique. Même le camp du président est divisé, avec ceux que la presse se plait à nommer frondeurs et qui représentent un courant du PS s’opposant fortement à la politique du gouvernement sans aller jusqu’à une fracture car beaucoup tiennent à leur mandat.

Ce sont autant les hommes qui se divisent, que le cours du monde qui favorise les divergences avec les intérêts antagonistes qui s’y jouent. Austérité ou pas ? Politique de l’offre, aides sociales, Etat providence, croissance, chômage, intermittents, migrants, vieillesse… un ensemble de problèmes insolubles car les revendications ne peuvent être toutes satisfaites et qu’il faut à un moment décider en faveur d’un secteur au détriment d’un autre. Autre division, cette fois sur l’enseignement. Un consensus sur un cinquième à un quart des élèves du collège qui sont en décrochage scolaire. Mais surtout une puissante division sur les modifications à apporter dans les programmes et les enseignements. D’où les dissensions manifestées entre partisans et les sévères avertissements venant d’autorités intellectuelles comme Marc Fumaroli ou Luc Ferry pour n’en citer que deux. Par ailleurs, les observateurs neutres savent fort bien que les problèmes du collège sont imputables à des déficiences éducatives dans le primaire, doublées de facteurs sociaux étrangers au collège et puis ces réformes pédagogiques (démagogiques ?) il y a trois décennies à l’époque de l’enfant-roi.

Un bottin ne suffirait pas à recenser toutes les divisions et tous les conflits se produisant à divers échelons sur des enjeux tout aussi diversifiés et dans des lieux épars autant que sur les plateaux de télévision avec quelques intellectuels prêts à en découdre avec la polémique, Emmanuel Todd ces jours-ci après les Caroline Fourest et autre Eric Zemmour et avant les prochains sur l’interminable liste des bretteurs médiatiques. Notre époque vit la perte des valeurs, autorités et consensus fondamentaux créateurs de cohésion sociale et républicaine. Dans le même temps, l’envahissement des médias et écrans impacte avec ses contenus émotionnels les ego, créant de ce fait des antagonismes et des divisions avec bien souvent des faux enjeux et des problèmes hypertrophiés. Ce qui détourne les énergies pour aller aux choses plus fondamentales et essentielles. Rien de bien neuf, le divertissement opposé à l’authentique. Un gnostique se réclamant de Plotin verrait dans le divertissement le signe du multiple, des matérialités et même du mal (matière et miroir) alors que dans l’authentique, il verrait l’émanation de l’harmonie universelle transitant depuis le Un et l’Intellect vers l’âme.

L’Intellect de Plotin, tout comme le Logos de Platon ou encore le Logos lié à la Trinité ou même dans une certaine interprétation le Tao, s’avèrent source de cohésion. La matière, avec ses objets, ses images, ses écrans, façonne un univers marqué par une multiplicité démesurée qui par impact sur les individus, tend à exacerber les ego et créer de la division. Bref, nul besoin d’un traité roboratif de métaphysique pour comprendre que notre époque est marquée par les divisions. Ce qui dans un certain sens marque la plasticité et la diversité du genre humain, mais aussi engendre des antagonismes et des tensions préjudiciables au vivre-ensemble ainsi qu’à la cohésion nationale et les ressorts républicain. On se demande où ont la tête nos gouvernants, obsédés par la croissance et le réchauffement climatique alors que le problème majeur qui concerne la politique, c’est cette accumulation de divisions sociales pouvant générer une guerre civile à bas bruit, en paraphrasant Alain Finkielkraut. Mais la division relève aussi de la philosophie et de la religion car la politique ne suffira pas à enrayer ces tendances pouvant aboutir vers un chaos civil.


Moyenne des avis sur cet article :  2.17/5   (6 votes)




Réagissez à l'article

17 réactions à cet article    


  • Spartacus Spartacus 20 mai 2015 18:14

    Austérité ou pas ? Politique de l’offre, aides sociales, Etat providence, croissance, chômage, intermittents, migrants, vieillesse… un ensemble de problèmes insolubles car les revendications ne peuvent être toutes satisfaites et qu’il faut à un moment décider en faveur d’un secteur au détriment d’un autre. 


    Les gauchistes découvrent que le socialisme n’est que de l’intervention pour le compte des revendications des groupes de pression. 
    Du clientélisme. 
    Des poules découvrent des paires de ciseaux......

    Que le socialisme en faisant croire que l’état peut changer les choses, ne réussit qu’a créer une inflation de demandes et de courtisans.

    Encore un effort pour comprendre que il ne faut pas « décider en faveur de » mais ne pas décider, ne pas se mêler, et ne pas promettre que l’état peut tout changer. 

    Que l’état doit se limiter juste au régalien et laisser tout le reste au secteur marchand qui le fera mieux que lui et dans tous les domaines. Même l’éducation.

    Il faut « dé-socialister » les services public et tout l’état et les mentalités, pour retrouver la paix et la fin de cette croyance socialiste qui n’est que la prise du pouvoir par les plus serviles bénéficiaires des rentes et privilèges d’état, qu’en créant des exceptions aux règles on favorise la société. 

    Le socialisme ne favorise que ceux qui font les règles et ceux qui participent à la création des règles. Et ces gens là ne sont pas la société

    • Robert GIL Robert GIL 21 mai 2015 15:13

      @Spartacus

      tu es dans le même délire que la  bande d’allumé de l’université de Chicago, les “Chicago boys”, emmenés par le tristement célèbre Milton Friedman (mort en 2006), qui  imaginaient un monde où l’économie ne serait bridée par aucune contrainte.

      Hélas, ce qui aurait du rester des élucubrations théoriques ineptes, s’est mis à enfler et à se diffuser, jusqu’à trouver avec le Chili de Pinochet, un terrain d’expérimentation grandeur nature, mais la gangrène n’en est pas restée au Chili ! Elle a été reprise par les principaux dirigeants et politiciens occidentaux, à partir des années 80 avec Ronald Reagan aux Etats-Unis et Margaret Thatcher en Grande Bretagne, avant de contaminer la plus grande partie du monde.

      Voici le résumé que Naomi Klein fait de la doctrine libérale de Friedman, son livre de référence “Capitalism and Freedom”, publié en 1962. Attention, c’est du brutal : VOICI ...


    • Robert GIL Robert GIL 21 mai 2015 15:17

      @Spartacus
      Pour faire des économies, en deux décennies on a supprimé des dizaines de milliers de fonctionnaires : l’Etat a-t-il fait des économies ? Non, au contraire, car comme il y aura moins de fonctionnaires, il faudra externaliser le travail, via des entreprises privées, à un coût supérieur, car il faut bien rémunérer les actionnaires ! Au final on finance donc des sociétés privées avec de l’argent public. Le développement des contrats PPP (Partenariat Public Privé) est un autre aspect du financement détourné des entreprises privées ; des entreprises du bâtiment par exemple font un tiers de leurs bénéfices grâce à ce système alors que ce type de contrat ne représente que 15% de leur activité ! La soupe est bonne, d’autant plus que les malfaçons sont nombreuses et reste à la charge de l’état, donc de nous !
      .
      voir : LES FONCTIONNAIRES DU PRIVE …


    • Spartacus Spartacus 21 mai 2015 17:17

      Compte les fonctionnaires.....


      Faut il être dans le déni des chiffres que même les ânes savent pour nier que le nombre de fonctionnaires ne fait qu’augmenter ?

      Plus il y a de fonctionnaires plus il y a de chômeurs. les courbes sont parallèles...

    • HELIOS HELIOS 20 mai 2015 21:04

      .. bonsoir,


      Sans ignorer la realité, permettez une petite analyse :

      L’effet de la Veme république avec son systeme de vote « majoritaire » ET le cumul de mandats ont verrouillé la vie démocratique.
      une fois elu, plus de discussion possible, ce n’est plus le député qui défend son projet, sa sensibilité ni même ses électeurs il n’est devenu qu’un pied nickelé du parti auquel il appartient....

      L’ingouvernabilité d’un parlement élu a la proportionnelle, dont le résultat représente les français, rejeté par ceux qui se fichent complétement de la « démocratie »,qui a bon dos.
       Le représentant du peuple doit respecter ceux qu’il représente et c’est pour cela qu’il est difficile de gouverner.
      Un parlement et un pays sont gouvernables dans tous les cas, lorsque le respect des électeurs est évident. Ce n’est plus le cas de nos jours et c’est pour cela que la proportionnelle est rejetée.

      Hollande, premier représentant du pays, ne respecte pas la moité des français, c’est pour cela qu’il est un diviseur et c’est pour cela, malgré ses promesses, qu’il ne votera jamais la loi sur la proportionnelle, même a dose homéopathique.

      Son orientation est devenu communautaire.. ; communautarisme qui est la graine de la division d’ou ne pousse aucune solidarité.

      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 mai 2015 08:23

        @HELIOS
        C’est plutôt le FN qui verrouille la vie politique française... C’est grâce à cet épouvantail qui révulse 85% des Français, que le PS, sinon l’ UMP conservent le pouvoir depuis 40 ans.


        Les électeurs ne votent pas PS ou UMP, ils votent pour n’importe quelle chèvre du PS ou de l’ UMP, afin que le FN n’arrive pas au pouvoir... Il leur suffit de faire 20 ou 25% au premier tour, pour que « le désistement républicain » au 2e tour les fasse gagner.

        Hollande doit croiser les doigts pour que le FN n’explose pas en vol, car ce n’est pas son bilan qui va pousser les électeurs à aller voter pour lui.

        Avec beaucoup de casseroles judiciaires aux fesses de l’ UMP, et un FN en bon état, bien raciste et xénophobe, face à lui au 2e tour, c’est plié, Hollande est réélu en 2017... !


      • HELIOS HELIOS 21 mai 2015 12:39

        @Fifi Brind_acier


        ... ce n’est pas le FN qui est un probleme !

        vous, oui, vous, participez en permanence a cette « diabolisation » du FN qui est, jusqu’a present, le seul parti « raisonnable » et souverain :

        - Raisonnable, parce qu’il ne brandi pas un dogme a la figure de tous ceux qui ont du bon sens...

        -Souverain, parce qu’il soutient, envers et contre tous, que la vie des français et l’avenir d’une nation se décide par des citoyens de et au sein de la nation et nulle par ailleurs.

        Vous preferez critiquer le FN plutot que participer a son avenement au pouvoir. Pourquoi un tel sabordage permanent ? simplement parce que vous etes comme les autres, même si vous repeignez regulierement le paysage avec des propositions que d’autres ont exposées 10, 20, 50 ans avant vous.

        A choisir le renoncement, , a accepter de baisser la tête tout cela parce que d’autres que vous ont le même objectif, mais propose une voie consensuelle pour y arriver, vous démontrez un dogme, ce dogme haï par tous ceux qui ont un cerveau pour réfléchir, tous ceux qui ont du respect pour ceux qui ne pensent pas exactement de la même manière... et je parle de respect, je ne parle pas d’un nouveau dogme anti-dogme.

        Alors qu’il est normal que les deux partsi qui alternent l’accès au responsabilités se défendent avec tous les moyens possibles, la manipulation, le mensonge, le clientelisme, l’incompetence etc, la liste est trop longue,... vous, par contre, vous devriez soutenir le FN, même, et cela se comprend, si vous vous désolidarisez de ses choix.

        Personne ne vous demande d’approuver la manière, mais vous devez, si vous etes sincere, en soutenir les objectifs... et cela vous ne le faites pas, on peut donc en conclure que :

        - soit vous n’avez pas les mêmes objectifs et que votre position est mensongère (au minimum)
        - soit vous êtes un acteur actif de ceux que vous semblez combattre et cela s’appelle de la traitrise vis a vis des électeurs, les pauvres 1% qui vous font confiance, mais il n’y en aurait qu’un que c’est suffisant
        - soit vous êtes particulièrement con, mais cela c’est didactique pour compléter le panel, je n’y crois pas trop.

        ... a un moment donné, il faut se regarder dans la glace, car, au fond de vous, vous le savez.
        note : ce texte n’est pas personnalisé (a vous, Fifi en tant que personne), il est global pour l’UPR.

      • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 mai 2015 21:19

        @HELIOS
        Quels sont les objectifs du FN ?
        Le FN a au moins 14 versions différentes sur l’ UE & l’ euro, quelle est la bonne version ?


        Vous passez votre temps, à mélanger les services publics et la peine de mort, la souveraineté et la préférence nationale, la sortie de l’ euro et l’ Islam, l’ UE et l’insécurité, la Russie et les bals viennois des néo nazis etc

        Votre discours est répulsif et salit tout ce qui touche à la souveraineté.
        Mais vous ne vous en rendrez même pas compte !

      • HELIOS HELIOS 22 mai 2015 12:19

        @Fifi Brind_acier


        Dommage, j’attendais (peut-être) une vrai réponse.. ; et je n’obtiens de vous que la confirmation du dogme.

        14 versions ? non, il y en a peut être 14 ou moins, ou plus, qui sont des positions a un instant donné correspondant a l’analyse factuelle qui les a fait naitre.
        Et... comme le FN n’a aucun moyen de participer a la résolution de ces situations, il continue a se lamenter et faire naitre de nouvelle solutions au fil des nécessités.

        Vous voyez, c’est cela le consensus, le respect des citoyens qui peuvent avoir des convictions différentes... si un jour l’UPR arrive au pouvoir, que verrons nous ? la même chose que maintenant, des députés UPR qui obeissent le doigt sur la couture du pantalon aux ordres du parti.

        Ce n’est pas le modèle que propose le FN, même s’il est des domaines qui n’ont pas de continuité autorisant toutes les variantes (en clair les choix sont exlusifs ).

        Mais tous, absolument tous, ceux qui sont français, de cœur, peu importe les papiers car vous savez que certains ont des papiers français mais ne le sont pas de cœur... donc ces vrais français souhaitent que notre pays récupéré sa souveraineté. La souveraineté ne se salit pas, elle est ou elle n’est pas. Actuellement elle n’est plus.

        ... et sur le fond, je ne mélange rien, je m’’exprime librement, moi aussi sur des sujets de circonstances, où j’apporte mon point de vue lorsqu’il peut enrichir les messages avec, comme règle, les libertés individuelles ou collectives. Même lorsque mon avis semble renforcer un dogme, je m’efforce de distinguer ce qui est du domaine du choix de ce qui est l’acceptation du dogme.

        ... discours répulsif... j’en suis fier, il est l’ultime rempart contre la dictature a laquellevous voulez vous soumettre... passer de la dictature actuelle a la votre !
        ... salir la souveraineté, ... pfff, 

      • zygzornifle zygzornifle 21 mai 2015 07:37

        l’état ne gère pas , il digère ......


        • Fifi Brind_acier Fifi Brind_acier 21 mai 2015 08:27

          Diviser pour mieux régner, c’est la devise de l’ Empire.
          Aussi bien au Moyen Orient, en faisant éclater 5 pays souverains en 15 petits califats bien soumis. Qu’en Europe, en faisant éclater les Etats Nations en euro-régions directement sous la coupe de Bruxelles.
          « Les euro-régions, allons nous laisser démanteler la France ? »


          • chantecler chantecler 21 mai 2015 09:05

            Bonjour ,
            Je vais me faire l’avocat du diable ...
            « Depuis le départ F. Hollande divise .... »
            Ouiche ,
            Sauf que les droites n’ont pas accepté son élection .
            Sauf que la gauche radicale n’a eu de cesse de lui tailler des croupières .
            Sauf que nous sommes dans une période de crise et donc de tensions extrêmes .
            Sauf que le Hollande bashing dans les médias a été très précoce et a atteint un niveau inconnu .
            Alors nous en sommes là .
            Une majorité qui se décompose et recompose , FH cherchant ses soutiens ailleurs, vers le centre droit .
            Ce qui déconcerte et déconsidère complètement ses électeurs qui ne l’ont pas élu pour adhérer aux thèses néolibérales .
            Alors ....
            Un ministre de l’économie qui est parfait dans le genre néolib européen et que la droite pourra récupérer sans souci .
            Et des réformes discutables , qui passent à la hussarde et qui finissent de déconsidérer sa politique .
            Car il faut bien « réformer » quand on est un politique .... ?
            (en fait je ne sais pas car les réformes dans les réformes ça sert à que dalle, sauf à introduire du doute et de l’anxiété en plus...)

            Bref je suis plus qu’inquiet pour la suite car rien n’autorise à penser que les autres feront mieux .
            F. Hollande a bien hérité des mesures austéritaires décidées par N.S et A.M en 2012 ?
            Il devait renégocier : il n’a pas pu ou pas su .
            Etait ce naïf , ou uniquement de la mauvaise foi, de la duplicité ?
            Je n’en sais rien .
            En tous cas il n’a rien d’un Machiavel .
            Pour terminer : là où nous en sommes et vu le gâchis il me semble que le mieux serait de dissoudre l’AN .
            Il y aurait certes un joyeux bordel mais celui ci est inévitable .
            Et au moins ses détracteurs seraient face à leurs responsabilités .
            Pour un 2017 éclairé .
            Quant à moi je ne suis pas près de croire en un quelconque espoir de changement .
            La messe est dite ...
            La politique dans notre pays se décide ailleurs et de mon point de vue c’est impossible à cacher .
            La Grèce par exemple devrait nous le rappeler .
            Nous n’avons plus aucune autonomie , ni quelconque souveraineté .
            Le Gaullisme a disparu même si la droite s’en réclame encore .
            Bref TINA, fric , pognon et chômage massif qui casse les sociétés et paralyse tout investissement au niveau de l’exécutif : plus de fric ..
            Une dernière chose : le PDG de SFR engage des milliards dans le rachat d’entreprises aux USA .
            Des milliards que naturellement il ne possède pas .
            Et à chaque fois avec ce pays ça se traduit pas des faillites et des magouilles énormes .
            Pour ce qui est des faillites on sait déjà qui paiera .
            Ca me rappelle un JMM...
            Un surdoué lui aussi .


            • HELIOS HELIOS 21 mai 2015 12:54

              @chantecler


              Pour faire court :

              -1- Hollande n’a pas été elu pour sa valeur personnelle, il a été elu, en grande partie, pour eliminer du pouvoir N Sarkozy.
              -2- Comme pour Chirac en 2002, lorsqu’on n’est pas elu pour soi même, son projet et sa maniere, il faut HONNÊTEMENT composer.
              -3- Lorsqu’on est le représentant des citoyens, par NOTRE CONSTITUTION, on est le representant de TOUS les citoyens, pas seulement ceux qui ont voté pour nous.

              Cela veut dire qu’on a pas le droit d’agir comme une dictature « démocratique ». Quand 60% des citoyens seulement ont voté et que 51% de ces citoyens vous ont elu, ce qui veut dire que 30 % seulement vous ont choisi... vous ne devez pas, sauf des cas vraiment particuliers et exceptionnels, agir et gouverner par ordonnance, décret ou loi qui n’ont pas fait l’objet d’un consensus.

              Hollande, depuis le début ne respecte pas ses promesses, fait passer des lois en « force » par des astuces techniques ou grâce a l’article 49.3... il est normal que sa cote de popularité soit au plus bas.
              Il est normal que le sentiment de division, inherent a la position qu’il occupe avec 30% des electeurs soit permanent.
              je trouve que notre pays a bien la democratie chevillée au corps car dans d’autre circonstances et pour beaucoup moins que cela, sa tête serait au bout d’une pique en place de Greve.

              Bonne apres midi à tous


            • howahkan howahkan Hotah 21 mai 2015 10:16

              Il y a une solution adopté par tout l’univers des le début....pour que celui ci soit ,sinon pas d’univers, pas de vie humaine ou autre....

              le collectif uni est ce qui vient en premier, l’unité qui elle est naturelle contrairement à nos sociétés non naturelles donc obligatoirement violentes ; l’unité naturelle est une condition sine qua non...sans cela il n’y a rien.....l’univers est « un »....tout est relié..sauf les humains....et ceci n’a rien a voir avec nos pseudo ancêtres animaux mais à une suite répété d’erreurs au niveau du cerveau...sujet « oublié » , inconnu , meme des pseudo spécialistes qui confondent comment est fait le cerveau avec son fonctionnement complet...

              qui ne savent absolument rien du pourquoi du comment...mais là c’est un autre sujet pour quand nous aurons grandis donc des X milliers d’années, autre possibilité : grandir de suite.....faite gaffe vous allez foutre les boules à l’ultra minorité de malades mentaux qui gouvernent avec notre accord..tacite ou pas

              Mais..bèèèh comment dis le mouton....au début ne rien faire mais regarder comprendre..

              déjà là on a tout faux , comme c’est la panique à bord de notre crane « on » veut à tout prix agir, faire....

              vous imaginez un plombier qui vient chez vous et vous dit je ne sais pas quel est le problème, d’ailleurs je m’en tape, mais je vais réparer quand meme... ? bien sur que nous c’est absurde..

              et bien cette absurdité....est la notre sur le sujet de la société ,qui veut dire :comment vivre ensemble en paix....comme sur nous meme..je fonctionne en aveugle aléatoire total..

              honnêtement plus con que l’humain qui pourtant se prends pour un génie, tu meurs.... et les plus stupides d’entre nous dirigent ...c’est une sorte de concours du genre : qui sera le plus dégénéré....on a les noms des vainqueurs smiley

              c’est donc de chez les perdants que le salut va venir.............çà tombe ben car on est les + nombreux..mais chut pour le moment...l’éveil est personnel,pas dans le sens moi d’abord et seulment non, dans le sens...que si je veux vivre, ça n’est pas à un autre de manger ma nourriture...dommage pour les messies et autres sauveurs...ceci est aussi un mythe...par contre un ou des millards d’éveillés à eux meme donc à l’univers...là est le chemin...alors ces éveillés se rencontrent amicalement sur des projets x ou y pour vivre ensemble en paix...sans argent, sans compétition qui n’existe pas du tout et cache en fait une élimination... ,sans business, donc sans guerres, destructions, violences, torture ,mensonges...etc etc

              le pire est pas encore derriere...il est devenu hélas indispensable a notre stade de dégénérescence...

              il nous manque au niveau du cerveau la partie qui est connexion avec La Source Ultime...notre internet avec L’Univers...je suis serieux, je le connais par expérience...ça n’est pas un mythe mais un fait....

              Mais pour le moment ça n’est pas le sujet..le sujet est ..la descente aux enfers personnelle et donc forcement globale...à laquelle on résiste ,sans meme savoir à quoi on résiste d’ailleurs.

              quel est le problème, quels sont les problèmes à leur racine ultime est la première question, à laquelle il ne faut pas essayer de répondre car notre cerveau analytique ou pensée n’a pas les moyens de répondre à cette question....

              aide gratuite pour aujourd’hui et pour toujours....la souffrance de cette non vie aurait un rôle de symptôme évident d’erreur mais aussi un rôle vital de catalyseur....ca ne serait pas du tout un hasard....

              A vos copies ..

              amicalement amis de la terre


              • zygzornifle zygzornifle 21 mai 2015 16:54

                fracture ? les attelles seront en chocolat et la pommade en chantilly .......


                • Yohan Yohan 21 mai 2015 21:29

                  Pas de chance pour Flamby, deux affaires dans une même journée. Saal recasée au ministère de la culture et Robert Zermati mis en examen pour détournement de fonds 

                  La r(é)publique exemplaire est en marche sans doute smiley

                  • JC_Lavau JC_Lavau 25 mai 2015 20:15

                    Une première analyse sociologique manque toujours : celle des primaires. De tous les candidats aux primaires, seule Martine Aubry a le mauvais caractère indispensable à la fonction présidentielle, par les temps qui courent.

                    Selon des journalistes, elle lui aurait déclaré : « Le problème, c’est toi ».

                    J’ignore encore si elle a les autres qualités requises. Il est certain qu’elle est moins inféodée aux américains. Je présume que elle, elle aurait livré les Mistral aux pays qui les a commandés.

                    J’ignore, mais je présume que elle aurait bafoué la promesse électorale faite aux féminazies et aux homosexualistes, la plus futile et désastreuse de toutes. Du coup, elle n’aurait pas eu à faire passer en garde à vue les familles d’officiers. Que ces gens là sont sabre et goupillon depuis des générations, voilà longtemps qu’on le sait ; déjà bien beau qu’ils soient à présent fidèles à la république et non plus à la monarchie. Et quand on a besoin d’eux, ils y vont, dans des coins pourris, mener de durs combat ; tandis que les homosexualistes n’iront jamais combattre dans l’Adrar des Ifoghas.

                    Maintenant pourquoi le PS s’est rendu incapable de prendre des décisions sensées, voilà une vraie question. Dès 1976 je voyais l’assaut des ambitieux, à la course à la place. L’éradication de la base populaire n’a pas été immédiate, mais irrésistible. A qui rend-on des comptes quand on est François Hollande ? Aux américains peut-être ? Et quelque peu aux militantes féminazies et homosexualistes. Surtout pas à la nation.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès