Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > François Hollande, êtes-vous donc un farceur sans moralité (...)

François Hollande, êtes-vous donc un farceur sans moralité ?

C’est inouï ! François Hollande, l’homme qui défend les couleurs du Parti Socialiste se souvient par deux fois de la Constitution ! Quel doux discours. Touché par la grâce de la laïcité le voici qui décide au cas où il est élu de modifier ce texte fondateur en y collant des extraits de la loi de 1905 sur la séparation des églises et de l’état.

Tandis qu’il piétine sans scrupule la Constitution de toutes ses forces, sérieusement il affirme :
« Je proposerai d'inscrire les principes fondamentaux de la loi de 1905 sur la laïcité dans la Constitution en insérant, à l'article 1, un deuxième alinéa ainsi rédigé : « La République assure la liberté de conscience, garantit le libre exercice des cultes et respecte la séparation des Eglises et de L'État, conformément au titre premier de la loi de 1905, sous réserve des règles particulières applicables en Alsace et Moselle »

Un super effet de manche ! Le tout est de savoir qui est le manche et qui est l’effet. Et comme il faut faire bonne mesure, l’élu des Socialistes qui, depuis la FGDS du grand Mitterrand, n’ont cessé de servir la France et de s’en servir comme leurs collègues RPR UMP, nous en repasse une couche : « La République ne reconnaît, ne salarie ni ne subventionne aucun culte » Peut-être souhaite-t-il supprimer la retraite du clergé ou augmenter les cotisations sociales des évêques ? 

Mais après tout ce genre de réformes constitutionnelles ne coûte rien à l’état, si ce n’est une collation à Versailles en lieu et place d’un coûteux référendum.

Plus fort encore ce démagogue, grand humaniste, frappe tous azimuts. Il veut supprimer le mot race du vocabulaire constitutionnel. Il va donc proposer de gommer un mot de l’article 1 et un mot du préambule de la constitution de 1946 intégré à celle de 1958. Quel événement !

En revanche, ce généreux défenseur des droits qui affiche l’importance du texte fondateur de notre République oublie sans la moindre gêne la définition du mandat qu’il sollicite sur les marchés et places publiques de France…

Quelle honte ou quelle farce ! Qu’a-t-il donc appris à l’ENA ? A courtiser Ségolène Royal pour la laisser tomber après son échec en 2007 ?

Comment Hollande peut-il présenter un programme et proposer, entre autres, des lois de finances en lieu et place du Gouvernement qui aura recueilli l’aval de l’Assemblée sortie des urnes aux législatives en juin prochain ?

De quel droit constitutionnel joue-t-il le substitut du Premier Ministre qui décide et conduit, en lieu et place du chef de l’exécutif, la politique de la nation ?

Monsieur le candidat, avant de réformer la Constitution commencez par respecter celle qui est en vigueur. Nous saluerions davantage votre probité si vous teniez compte du contenu de son titre 2. Il expose les limites du mandat que vous briguez. Relisez son article 5, il vous attribue l’arbitrage entre les pouvoirs sans la séparation desquels il n’y a point de constitution comme le rappelle l’article 16 de la déclaration de 1789.


Quel type de républicain êtes-vous donc M. Hollande pour mettre votre charrue PS avant nos bœufs républicains ? Vous violez en ceci l’alinéa 5 de l’article 89 en modifiant d’un trait de projet PS la forme républicaine du Gouvernement, comme hélas tous ceux qui ont présidé aux destinées de la 5ème République l’ont fait sans respect du peuple. 

Comble ! Vous avez l’audace incongrue de prétendre : le changement c’est maintenant !
Ou vous êtes un farceur incompétent ou vous êtes un usurpateur larvé qui cocoone jusqu’au 22 avril.

Expliquez-vous sur cette conception fourchue des vertus constitutionnelles. Elle nuit à votre crédibilité professionnelle.
 


Moyenne des avis sur cet article :  3.15/5   (54 votes)




Réagissez à l'article

36 réactions à cet article    


  • SNOOP 13 mars 2012 10:09

    comme mitterrand, fraise des bois ou captain pédalo, vient de droite.
    en se rendant à la CITY il confirme l’orientation du PS depuis...
    mais quand je vois mélenchon soutenir babar...je me dis que le bruit la fureur le tumulte et le fracas, celui qui se veut un bull n’est qu’un roquet
    « aux pieds melèche » qu’il dit hollande et melèche tire la langue smiley


    • Ariane Walter Ariane Walter 13 mars 2012 10:16

      Snoop est un lève-tôt ! Il faut qu’il marque les fils dès l’aube ! Il lève sa papatte puis s’accroupit et laisse sa crotte favorite : « au pied Mélèche. » Métaphore de chien pour un bon toutou Sarkozien. C’était dur pour toi mon Snoop, hier ? Oh !lala ! Comme papa il a été mauvais !!!

      Non, il n’a pas lu ton article Emile (et moi non plus d’ailleurs ! J’y vais !)
      A lui le titre suffit « Hollande... »

      Kss kss Snoop, au travail !


      • Lefumiste Lefumiste 13 mars 2012 13:38

        Ariane, j’apprécie d’ordinaire vos com mais là....

        " Snoop est un lève-tôt ! Il faut qu’il marque les fils dès l’aube"

        Étonnant de la part de quelqu’un d’omniprésent sur AV et qui poste un com 7mn après....

        Décidément cette campagne finit par embrouiller tout le monde.... Vous finissez par devenir comme ceux que vous combattez : hypocrite.... dommage ! 


      • geo63 13 mars 2012 10:23

        Bien évidemment la moralité, il faut aller la chercher dans le camp de Sarközi, voire Le Pen, quelle monstruosité.


        • appoline appoline 13 mars 2012 20:03

          Parce que vous croyez que le petit gros tout mou qui se met à aboyer depuis quelques temps vaut mieux vous ? Moi pas, bien au contraire, nous sommes déjà dans la merde mais avec lui, elle va nous étouffer.


        • Ariane Walter Ariane Walter 13 mars 2012 10:26

          Cher Emile,

          Votre connaissance des lois dépasse la mienne d’un Himalaya et je suis donc , bouche bée, votre démonstration.
          Que les hommes politiques ne connaissent rien à la constitution, voilà qui ne saurait m’étonner. Qu’il n’y ait pas quelqu’un pour leur rappeler qu’ils prennent les règles d’une antique nation et qu’il faut quand même savoir de quoi il retourne est déjà plus étrange.
          Mais la politique étant actuellement, comme une bonne bataille, l’art de prendre l’avantage pour ensuite plumer tout ce qui bouge, les lois, cher Emile, qu’est-ce que c’est ? Même plus un jeu...car pour un jeu il faut quand même connaître les règles et le mot à la mode, très moche est « dérégulé ». Chaotique était plus beau« et »mafieux « encore plus clair.

          Qunat à ceux qui l’écoutent et qui votent pour lui ils n’ont qu’un seul argument : ils ne veulent plus Sarkozy. Il faudrait, comme nous le conseille Confucius, donner aux noms leur pleine valeur. Ainsi ce n’est pas »sarkozy« qu’ils ne veulent plus mais »l’abandon du pays aux puissances d’argent".
          Et là, vous voyez ce que je veux dire...


          • Tall 13 mars 2012 18:45

            Un article dézingue la gauche, et voilà une soi-disant « gauchiste » qui félicite l’auteur

            Chercher l’erreur ....

          • kssard kssard 13 mars 2012 19:38

            @walter, 


            Vous qui défendez habituellement le FDG, comment pouvez vous donnez du « Cher Emile », du : « je suis donc bouche bée par votre démonstration », à un pur faux nez de l’extrême droite" ???

            Je connais par ailleurs votre promptitude à censurer systématiquement tous les défenseurs du PS au point que vos forums sont animés quasi exclusivement par le FDG et le FN. Je ne suis malheureusement pas le seul à faire cette remarque Comment s’étonner dans ces conditions d’entendre que ces deux extrêmes se rejoignent alors que cela ne devrait pas être le cas ????

          • appoline appoline 13 mars 2012 20:07

            Voilà le problème en France, ne pas admettre les bonnes idées chez ses adversaires et salir le dialogue.


          • Tall 13 mars 2012 23:14

            mais on ne vous empêche pas d’admettre nos bonnes idées, appoline


          • ecophonie ecophonie 13 mars 2012 10:48

            Franchement à part les consvaincus, ça n’intéresse personne ses propositions de changer la constitution.
            Ca le fait simplement apparaitre comme un saint homme, un homme qui va écrire l’histoire aux yeux de ses militants. Ca galvanise.
            Mais franchement, l’électeur pragmatique même un tantinet philosophe, à cheval sur les valeurs, il va pas se dire « Hollande a raison, il faut changer la constitution !! », on s’en tape un peu en fait, il fera ça quand il sera élu, what else...

            Après c’est peut être les médias qui ont mis l’accent la dessus en passant sous silence d’autres trucs plus intéressants mais bon pour le quotidien des gens, ça change quoi ?


            • RBEYEUR RBEYEUR 13 mars 2012 10:53

              De geo63 :

              « …Bien évidemment la moralité, il faut aller la chercher dans le camp de Sarközi, voire Le Pen, quelle monstruosité… ».

              Ce trait appelle trois considérations :

              1) L’incontournable argument de cours de récréation d’école maternelle : « et eux là-bas ? ».

              2) L’orthographie particulière du patronyme de Nicolas SARKOZY : « Sarközi » ?

              3) L’impardonnable blasphème consistant à oser critiquer « flamby-le-roi-du-madison  » : une MONSTRUOSITÉ…    


              • Hermes Hermes 13 mars 2012 15:47

                Bonjour RBEYEUR,

                Pour être plus exact, il aurait mieux fait d’écrire : Nicolas Paul Stéphane Sarközy de Nagy-Bocsa, dit Nicolas Sarkozy

                L’état civil est une chose exacte et il est surprenant qu’en France on ait élu sous un pseudonyme !

                Le sus-nommé ne serait pas d’ailleurs en gaule en ce moment si les lois xenophobe , qu’il propose (remise en place des frontières, top d’étrangers en France) avaient été en application du temps de son père !

                Bonne soirée et portez vous bien.


              • JL JL1 13 mars 2012 11:06

                C’est quoi encore, cet article qui ment par omission ?

                emile wolf est-il un politicien au sujet desquels il convient de rappeler ici cette citation : « C’est la forme la plus exquise du comportement politicien, qui consiste à utiliser un fait vrai pour en faire un mensonge. » (René Barjavel)

                Article 1 de la Constitution : « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée. »

                Si l’on veut parler du projet de Hollande, il ne faut pas évacuer le noyau principal, en occurrence, la suppression du mot race.

                Ceci dit, selon moi la précision : « sans distinction de race » peut être comprise de deux façons :

                - on accorde les mêmes droits aux différentes races ;
                - on nie que les hommes appartiennent à des races distinctives.

                Beaucoup de bruit pour rien donc, et Hollande est sur ce coup-là, tombé bêtement dans la surenchère de l’enfumage.


                • musashi 13 mars 2012 13:43

                  @JL1
                  Bien dit  smiley


                • minusabens 13 mars 2012 15:49

                  Voilà une bonne critique bien réfléchie et impartiale :
                  Pour mémoire, article 1 de la constitution :

                  « La France est une République indivisible, laïque, démocratique et sociale. Elle assure l’égalité devant la loi de tous les citoyens sans distinction d’origine, de race ou de religion. Elle respecte toutes les croyances. Son organisation est décentralisée. »

                  Si vous supprimez «  de race » de la seconde proposition je ne vois pas en quoi il y a lieu de saluer l’humanisme hors norme de son initiateur.

                  Bien au contraire d’aucuns, soutenant M. Le Pen, se réjouissent de la proposition. Enfin la France n’assure plus l’égalité devant la loi n’importe la race des citoyens. Elle peut les distinguer constitutionnellement.

                  C’est le point n° 3 omis dans cette courageuse et incomplète intervention qui nous explique la généreuse motivation de la réforme et en omet la conséquence et la portée. 

                  La chasse aux races est légalement ouverte, la voie pour l’expression du racisme libre. Le contraire de l’effet recherché par la révision constitutionnelle proposée, je présume ?

                  J’avoue ne pas comprendre pourquoi l’honorable intervenant cherche des poux dans la tête du Wolf parce qu’il ne s’est pas donné la peine de commenter le faux-pas du candidat Hollande., mais rappelle au distingué démocrate les devoirs et limites du mandat présidentiel selon la constitution.
                  Encore un oubli dans cette analyse amère du militant JL 1.

                  Cette réaction sans être tout à fait mesquine est d’une bizarrerie inexplicable et d’un fondement douteux. En quoi l’auteur a-t-il évacué le noyau principal de la puissante pensée de M. Hollande, puisqu’il évoque l’article 1 de la constitution et le préambule de la Constitution de 1946 qui en est partie intégrante avec la déclaration de 89 ?

                  En somme, il suffit d’être soucieux des valeurs constitutionnelles pour qu’on vous taxe d’ utiliser un fait vrai pour en faire un mensonge. Tout bien considéré la citation de Barjavel pourrait s’appliquer au commentaire de JL1 si sa critique évoquait un seul fait vrai..  


                • JL JL1 13 mars 2012 18:57

                  minushabens,

                  n’en faites pas trop tout de même, ce serait contraire à votre pseudo !  smiley

                  Il se trouve que ce « cher emile wolf » s’est laissé aller à mon encontre de manière pitoyable dans un mémorable post, et que j’en ai fait de même : je ne me suis pas donné la peine de lire son texto jusqu’au bout. Pan sur mon bec, mea culpa !

                  Je persiste et signe, et même j’en rajoute : ce serait une grave erreur de retirer le mot race de cet article de la Constitution.

                  Et j’irai même plus loin : si Hollande ne se ressaisi pas rapidement, de deux choses l’une : ou bien il ne veut pas être élu, ou bien il ne le mérite pas. C’est pas compliqué : il y a Mélenchon pour parler des choses sérieuses.


                • chantecler chantecler 13 mars 2012 12:13

                  Quel article haineux et stupide !

                  FH sans moralité aujourd’hui ! ....

                  Et les démagos qui proposent le contraire de ce qu’ils ont faits pendant 10 ans ?

                  Et ceux qui pensent que voter pour tel tribun idéologique c’est un acte révolutionnaire qui sera partagé par une majorité de l’électorat ?

                  Vraiment certains rédacteurs , militants et prosélytes en tiennent une couche !

                  Peut être qu’ils pensent que changer de politique c’est aussi simple que de remplir un caddie dans une grande surface , de sélectionner les bons produits ? Et qui fait la promo de ces produits , qui en fait la publicité ?

                  Et qui possède la grande surface ? Qui la gère ?

                  A se demander pour qui ils roulent en fait !

                  Ils sont juchés sur un tabouret et s’imaginent avoir une vue satellitaire des problèmes ...


                  • Lefumiste Lefumiste 13 mars 2012 13:45

                    Vous avez raison mais chuuuuut....

                    On est en période de sodomie électorale.... heu .... pardon.... je voulais dire d’éléction électorale, période pendant laquelle chaque candidat jure la main sur le coeur qu’il est honnête et qu’il fera mieux que les autres parce que LUI il a compris les français !

                    50 ans que c’est pareil, 50 ans que la masse y croit !!!

                    Crédule ?

                    Mouton ?
                    Conformiste ?
                    Lâche ?

                    ha mais oui j’avais oublié.... « y’a des gens qui sont morts pour qu’on est le droit de vote ».

                    Forcément, la culpabilité ça marche...


                  • minusabens 13 mars 2012 15:55

                    Chantecler

                    Je ne saisis pas l’expression de la moindre haine dans cet article.

                    Il observe que M. Hollande se sert à des fins de propagande de la Constitution qui est au sommet de la hiérarchie des normes du droit national, la loi de la loi. Il ne la respecte pas et postule à un emploi de mandataire dont il n’a cure du cahier des charges.

                    N’est-ce pas l’article 5 de la constitution qui dispose : « Le Président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l’État. Il est le garant de l’indépendance nationale, de l’intégrité du territoire et du respect des traités. » ?

                    La Constitution lui confère-t-elle les fonctions de Chef de l’exécutif ? Non !

                    C’est l’affaire du Gouvernement, qui dispose de l’administration et de la force armée, de déterminer et conduire la politique de la Nation, pas la sienne. 

                    C’est le Premier Ministre qui dirige l’action du Gouvernement, est responsable de la Défense nationale et assure l’exécution des lois, pas le Président de la République. Les périodes de cohabitation sous Mitterand et Chirac nous l’ont montré mais vous l’avez oublié.

                    Il ne s’agit pas ici d’avoir une vue satellitaire des problèmes, mais de lire la Constitution et de l’appliquer. C’est aussi simple. Ne vous égarez pas dans les étoiles.

                    Pourquoi vous compliquez-vous la vie avec un observatoire spatial quand un peu de bon sens et un zeste de bonne foi suffisent. Ceci n’est ni du militantisme, ni du prosélytisme, mais du réalisme républicain et constitutionnel.

                    Respecter et appliquer la Constitution c’est défendre l’Etat de droit et les droits de l’homme et du citoyen, ce qu’aucun des successeurs du futur élu le 6 mai n’a fait en 50 ans de 5ème république.

                    Désolé de vous contredire : en l’occurrence Wolf œuvre pour la démocratie sans exprimer l’opinion ou la doctrine d’un parti ou candidat. Il se borne à nous remettre en mémoire la pierre angulaire de nos droits. A juste titre, à en juger par votre commentaire.
                     
                    Vous n’êtes ni haineux ni stupide mais apparemment fort distrait ou, malgré votre culture, ignorant du sujet. Après tout vous êtes l’évidence qu’on ne peut tout savoir même si on tente de le faire croire. Personne n’est parfait.


                  • arobase 13 mars 2012 13:30

                    que l’auteur se rassure, lepen a ses signatures


                    qui pouvaient en douter, ça lui a permis de passer sous silence le graves lacunes son « programme » pendant des mois, et parler du halal tout en passant pour un martyr, puis en faisant intervenir au dernier moment le chevallier blanc jean marie qui en quelques jours a résolu le problème ! zorro !

                    donc le pen a ses signatures et donc l’auteur une chance d’élire le phénix universel dont la moralité est idéale.
                    pas comme ces « tous pourris ».

                    • Al West 14 mars 2012 09:19

                      Même sans être un fanatique de Marine Le Pen, on a le droit d’être partial et de lui reconnaître de vouloir rétablir la proportionnelle, de revenir au franc et de rétablir une banque centrale française, de supprimer la loi de 1973, de sortir du commandement intégré de l’OTAN, de ramener toutes nos troupes présentes en Afghanistan, de taxer les grandes compagnies pétrolières pour faire baisser la TIPP, de rétablir une école qui ressemble à quelque chose, etc, je m’arrête car je fatigue.

                      Si vous ne regardez que la une du Monde, c’est sûr que vous allez croire qu’il n’y a que le halal. Allez, je sais que ça vous serait insupportable, mais pour le programme du FN, on peut se rendre sur leur site, si si ! : www.frontnational.com

                      Vous avez le droit de prendre une bassine à côté de vous si vous avez peur de vomir.


                    • Galekal 13 mars 2012 16:06

                      Pas crédibles, les socialos. Il y a encore peu de temps de cela, leur seul projet de société était la satisfaction sexuelle de DSK, avec le rétablissement des seigneurs et du droit de cuissage. Et maintenant, ils veulent nous parler de laïcité ? Ce concept est bien trop moderne pour eux. De qui se moque-t-on ?


                      • anarcococo 13 mars 2012 16:38

                        La suppression du mot race dans la constitution me parait une mesure aussi prioritaire que la suppression du défilé militaire le 14 juillet !

                        A propos de race et du Rwanda, Mitterrand a déclaré à l’été 1994 :

                        « Dans ces pays-là, un génocide, ce n’est pas trop important » (cité par Le Figaro du 12/01/1998)


                        • drlapiano 13 mars 2012 16:58

                          Hollande , il est vraiment pitoyable ce mec !
                          Mais il est gentil.


                          • arobase 13 mars 2012 18:51

                            il est pitoyable ? il fait 30% devant sarkosy à 26, le double de lepen , et le triple de bayrou. pour un nul mou il peut donner bien des leçons ;. smiley


                            • Al West 14 mars 2012 09:22

                              Si seuls ceux qui sont haut dans les sondages peuvent donner des leçons, on est mal barrés !


                            • Yohan Yohan 13 mars 2012 18:52

                              « Pouf pouf l’anarchie vaincra » qu’ils disaient smiley


                              • kssard kssard 13 mars 2012 19:05

                                @l’auteur, 


                                La constitution est la loi fondamentale. En supprimer le mot RACE de son contenu honore le peuple français et notamment le peuple de gauche. Cela vous n’êtes pas en état de le comprendre. 

                                Votre prose c’est un peu comme si Brasillach nous avait fait une nouvelle sur la physique quantique. Vous n’abusez que vous même en abaissant le débat à ce niveau. 

                                • teddy-bear teddy-bear 13 mars 2012 22:53

                                  SI c’est tout e que vous trouvez pour discréditer François Hollande, cela ne vas pas bien loin ou part plutôt d’en bas.


                                  • RBEYEUR RBEYEUR 14 mars 2012 01:07

                                    Quelques perles :

                                    « …La constitution est la loi fondamentale. En supprimer le mot RACE de son contenu honore le peuple français et notamment le peuple de gauche. Cela vous n’êtes pas en état de le comprendre… » (kssard).

                                    « …Votre prose c’est un peu comme si Brasillach nous avait fait une nouvelle sur la physique quantique. Vous n’abusez que vous même en abaissant le débat à ce niveau… » (kssard). 

                                    « …SI c’est tout e que vous trouvez pour discréditer François Hollande, cela ne vas pas bien loin ou part plutôt d’en bas… » (teddy-bear).

                                    « flamby-le-roi-de-la-danse-country » incarnerait-il un nouveau Robespierre qui inspirerait ces « Fouquier-Tinville » ?

                                    Mais encore, régalons nous de cette pure merveille : « 
                                    La constitution est la loi fondamentale. En supprimer le mot RACE de son contenu honore le peuple français et notamment le peuple de gauche... ».

                                    Donc, on supprime le mot RACE de notre constitution…

                                    Plus précisément, le « peuple de gauche » supprime le mot RACE de notre constitution…

                                    Parfait !

                                    Très bien !

                                    Mais alors, que signifie cette distinction entre « peuple français » et « peuple de gauche » ?

                                    Y aurait-il donc une « RACE DE GAUCHE », d’une part, et une « RACE FRANÇAISE  », d’autre part ?

                                    Cette « RACE DE GAUCHE » serait-elle civilisatrice, éducatrice et moralisatrice  de la « RACE FRANÇAISE  » (suppression du mot RACE…) celle-ci étant alors considérée comme « RACE INFÉRIEURE »  ?

                                    On comprend mieux l’avènement du bolchevisme et du nazisme


                                    • kssard kssard 14 mars 2012 08:49

                                      @rbeyeur,

                                      Vous voyez des perles ou il n’y en a pas. Oui, il y a des gens de gauche et des gens de droite qui sont respectables. Qu’ils soient qualifiés par le vocable de peuple n’a rien de raciste.

                                      Supprimer toute connotation raciale de notre constitution devrait être de nature à satisfaire les gens de gauche et aussi de droite.

                                      Malheureusement, vous ne semblez pas appartenir à l’une ou l’autre de ces catégories car vos lignes transpirent la haine, le racisme, et aussi la bêtise....


                                    • Jowurz 14 mars 2012 09:44

                                      Les héritiers et disciples de f. Mitterrand, l’ami de Bousquet qui n’a rien à envier à Brasillach, devraient le savoir la francisque est à double tranchant. Ceux dont la perspicacité ne retient que la disparition du mot race de la Constitution élèvent à n’en pas douter le débat au ras des pâquerettes.

                                      Ces nobles cœurs ne se rendent pas compte que cette suppression ouvre la voie aux abus de toute nature avec elle le racisme ne disparaît pas, en revanche, il devient constitutionnellement libre de s’exprimer á haute voix. La République n’assure plus l’égalité devant la loi les citoyens sans distinction de race. C’est l’amnistie intégrale des promoteurs des idées de Gobineau.

                                      En plus, ces beaux esprits aveuglés par leur croyance politique, ne s’aperçoivent même pas dans leur fureur qu’aucun des candidats au mandat présidentiel ne tient compte de la définition constitutionnelle du mandat auquel ils aspirent :

                                      Article 5 : « Le Président de la République veille au respect de la Constitution. Il assure, par son arbitrage, le fonctionnement régulier des pouvoirs publics ainsi que la continuité de l’État. »

                                      Ils présentent un programme de Gouvernement issu d’un parti… et prétendent concentrer les pouvoirs, c’est à dire la souveraineté nationale, entre leurs mains. Décidant de l’avis d’une assemblée qui n’est pas encore élue. Ils abusent déjà du mandat avant de l’avoir obtenu. Ils violent la Constitution et, comme le rappelle Minusabens l’article 16 de la déclaration des droits de l’Homme de 1789.

                                      Curieusement la seule d’entre ces personnes qui possède l’outrecuidance d’instrumentaliser la Constitution c’est leur candidat, Attitude outrancière que dénonce fort justement Wolf !

                                      Kssard et les prétendus moralistes qui vomissent leurs injures devraient avoir le respect des réalités et ne pas confiner leur matière grise dans l’univers concentrationnaire de leur parti en enfermant dans un ghetto intellectuel ceux qui n’expriment pas leur opinion et révèlent les turpitudes patentes de leur représentant.

                                      Cette tentative hypocrite de détourner l’attention du sujet est d’autant plus maladroite que ceux qui attaquent la FgD utilisent l’argument Brasillach de Mélenchon pour étayer leur aigreur, ce qui souligne leur propre insuffisance et retourne contre eux la cigüe qu’ils administrent à l’autre.
                                        


                                      • musashi 14 mars 2012 13:48

                                        PARIS (Reuters) - La création d’une tranche d’imposition à 75% pour les revenus annuels dépassant un million d’euros, proposée par François Hollande, n’est pas destinée à être permanente, a déclaré mercredi Laurent Fabius

                                        Un pas en avant deux en arrière. Hollande est de moins en moins crédible....


                                        • FritzTheCat FritzTheCat 14 mars 2012 17:22

                                          Le retrait du mot race de la constitution... personnellement je m’en tape, mais tant que l’on parle de çà on ne parle pas des 5 millions de chômeurs.

                                          Hollande où la flambitude pleinement assumée !


                                          • RBEYEUR RBEYEUR 15 mars 2012 13:45

                                            De kssard, le 14 mars à 8h49 :

                                            « …Supprimer toute connotation raciale de notre constitution devrait être de nature à satisfaire les gens de gauche et aussi de droite. Malheureusement, vous ne semblez pas appartenir à l’une ou l’autre de ces catégories car vos lignes transpirent la haine, le racisme, et aussi la bêtise.... ».

                                            Après avoir  émis un avis défavorable sur 50 demandes de publications en tant que « modérateur », il m’impute un comportement de « haine », de « racisme » et de « bêtise »…  

                                            Etre « modérateur » ne consisterait-il pas à débattre sereinement et tranquillement en évitant des propos non motivés et tirés d’une fosse à purin ?

                                            Il est tout à fait possible que j’aie pu utiliser des propos interprétables comme haineux, raciste et bête, alors, il est absolument nécessaire d’évoquer et de démontrer ces supposées dérives en provoquant l’indispensable discussion qui s’impose à leur sujet…

                                            C’est ça avoir les qualités d’ouverture d’esprit, de largeur d’esprit, de tolérance, de xénophilie, de solidarité et tout et tout (fermez le ban) …

                                            A l’inverse, dire à quelqu’un qu’il est haineux, raciste et bête sans fournir la moindre démonstration probatoire de cette profération, c’est rejoindre ipso facto le parti de ceux qui ont justement pour vocation essentielle d’être haineux, raciste et bête  

                                            Serait-il si compliqué d’avoir un minimum d’intelligence dans la discussion ?

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès