• AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > François Hollande - Hors course ?

François Hollande - Hors course ?

Suicide politique, stratégie indéchiffrable, régler ses comptes avant d'abandonner ses troupes dans la tempête ou au contraire repartir à la conquête d'un autre mandat. Les éditorialistes s'en donnent à coeur joie depuis la sortie du livre de Gérard Davet et Fabrice Lhomme, "Un Président ne devrait pas dire ça..." Toujours est-il qu'il y a du flottement en Hollandie, pire que ça, de la consternation même chez les plus inconditionnels supporters de François Hollande. Déjà que la galère gouvernementale avait des fuites après les départs des Montebourg, Filippetti, Hamon, Macron, sans oublier les mutins frondeurs qui rament contre leur camp. Fallait-il vraiment que le président en rajoute une couche pour s'enfoncer encore un peu plus dans une impopularité chronique qui tourne autour de 15 à 18%. 

Dans les bonnes feuilles que la presse a bien voulu sélectionner pour nous, c'est-à-dire les extraits les plus polémiques d'un pavé de 600 pages, Hollande dézingue à tout va. Même et surtout les magistrats qui pourtant l'estimaient plus que l'ancien Chef de l'Etat. Mais quelle mouche a piqué le Président lorsqu'il a prononcé cette phrase, où il décrit la justice comme... 

« Une institution de lâcheté. C'est quand même ça, tous ces procureurs, tous ces hauts magistrats, on se planque, on joue les vertueux... On n'aime pas le politique »

Autant se tirer une balle dans le pied. D'ailleurs Sarkozy, "le petit De Gaulle" qui est un modèle de vertu et qui sait ce que le mot salir la fonction présidentielle veut dire, ne l'a pas loupé lors du premier débat de la primaire de droite...

"Je me demande jusqu'où François Hollande va salir et détruire la fonction présidentielle. Quel mépris, "Les pauvres des sans-dents, les sportifs des décérébrés, les magistrats des lâches, jusqu'où ira-t-il ? Mais le plus préoccupant, c'est un président de la République qui met entre les mains de journalistes sous influence des documents confidentiels. Le scandale est là",

Vous noterez au passage le soutien du FN par la voix de Florian Philippot...

« Les attaques très sévères de magistrats contre un président de la République sont difficilement tolérables pour tous ceux qui sont attachés à la fonction présidentielle et au respect républicain qu'on lui doit ».

Les soucis actuels avec la justice du parti "aux mains propres" a sans doute influencé les propos du vice-président de Marine Le Pen. 

Les magistrats "humiliés" par celui qui est le garant de l’indépendance de l’autorité judiciaire, avaient vivement réagi après la découverte des propos sur la justice de François Hollande. Comment pouvait-il en être autrement. Le premier président de la Cour de cassation, Bertrand Louvel, a déclaré que ces confidences posaient « un problème institutionnel ». « Il n'est pas concevable que la charge de président puisse être utilisée par son titulaire pour contribuer à diffuser parmi les Français une vision aussi dégradante de leur justice ».

Mais lorsque Hollande semble prendre la défense de son ennemi numéro un, on croit rêver...

Au sujet de la géolocalisation de Nicolas Sarkozy, alias Paul Bismuth, il avait confié aux journalistes... 

« S'il n'y a rien dans le dossier, c'est choquant, c'est vrai. C'est hélas le comportement de la justice ».

Mais ne vous y trompez pas, Hollande est plus que jamais dans la détestation du président des Républicains...

"Les cassettes" de Patrick Buisson, "sont très importantes, non pas qu'elles révèlent quoi que ce soit, il n'y a pas de secrets d'État, mais elles vont révéler ce qu'est ce type. Sa grossièreté, sa méchanceté, son cynisme".

C'est vrai qu'un Président devrait d'abord assurer sa tâche plutôt que de s'épancher en révélations qu'il pourrait faire à la fin de son mandat. Combien d'autres confidences dans un livre rédigé grâce à 60 rendez-vous avec les journalistes. Mais que faut-il lui reprocher le plus ? Sa sincérité ou sa naïveté, son incapacité à rentrer dans la fonction qu'il occupe, son égocentrisme, son obsession de laisser une trace dans l'Histoire, son incompétence, ses constantes hésitations ?

Si François Hollande était réélu en 2017, cela serait probablement la surprise du siècle. Ce livre sera plus vraisemblablement son testament politique, car de toute façon dans l'état actuel du pays on ne voudra voir que son côté négatif. L'homme normal est probablement maintenant hors course. Dans ce cas qui prendra la suite pour tenter de recoller un PS en lambeaux ; Valls, Macron, Montebourg ?


Moyenne des avis sur cet article :  3.15/5   (13 votes)




Réagissez à l'article

67 réactions à cet article    


  • Doume65 14 octobre 2016 12:03

    « Une institution de lâcheté. C’est quand même ça, tous ces procureurs, »

    Pour les cas que je connais personnellement, c’est pire que ça. Je n’hésiterais pas à les traiter de vrais salopards. (je parle bien des procureurs, pas de la justice en général)


    • Alren Alren 14 octobre 2016 19:28

      @Doume65

      Les procureurs de la république ont deux rôles.

      Le premier est d’être accusateurs publics lors des procès en correctionnelle (aux Assises ce sont les avocats généraux). Il est normal qu’ils attaquent les accusés avec la même ardeur que leurs avocats mettent à les défendre. Le principe de notre justice est que de cette confrontation jaillisse la vérité.

      Évidemment, il y a des luttes parois inégales quand des avocats commis d’office pour les accusés pauvres ne donnent pas leur maximum, s’estimant mal rémunérés.

      Le deuxième est de décider ou non de poursuivre quand ils ont reçu une plainte. C’est là que l’on peut mettre leur bonne foi en doute, à mon avis, surtout dans les affaires « sensibles » surveillées par le pouvoir (éventuellement par l’intermédiaire des préfets, autres individus pas toujours de bonne foi) en n’oubliant pas que les procureurs, « magistrature debout » sont dépendants du ministère de la justice qui fait leur carrière.

      Quand vous traitez l’ensemble des procureurs de « salopards » , il faudrait préciser si vous faites référence à la première ou à la deuxième fonction.

      Mais pour la deuxième, il faut savoir que la plupart des procureurs ne sont pas confrontés à un dossier « sensible » au cours de leur carrière et sont donc de bonne foi dans leurs décisions ... Sauf quand la plainte concerne policiers ou gendarmes qu’ils ont tendance à « couvrir » au maximum car le pouvoir a besoin d’eux contre le peuple.


    • Doume65 14 octobre 2016 20:51

      @Alren
      Je fais références aux seconds et je me suis mal exprimé si on en conclue que je généralise. Je pense en fait à certains auxquels des proches ont eu affaire.


    • Sozenz 14 octobre 2016 12:23

      quand vous aurez compris que l objectif , n est pas de faire de la belle politique pour le bien de la nation ; il y a un programme à effectuer et peu importe qui sera aux manettes ; il y a des personnages qui auront une image appropriée à ce que veut le peuple , ou à l’opposée de ce que ne veut plus le peuple ... ;
      donc un fait jouer un spectacle , oui car c est un jeu de rôle , pour faire croire à un vrai débat, alors qu il n en a pas . c est la raison pour laquelle , les programmes qui sont annoncés par telle ou telle personne n est pas appliquée ; ils s en fichent du programme annoncé. les gens aller gueuler , il boufferons de ce président durant 5 ans. puis on refait le même petit tour, gauche droite gauche, droite , comme de bons petits soldats avec le programme que la tête ( autre que les partis qui ne sont que les jambes pour faire avancer ) a depuis longtemps préparé ..
      le plus important donc , c est la mise en scène et le bon timing .


      • gruni gruni 14 octobre 2016 13:57

        @sampiero


        Lorsqu’un président passe le premier tour avec seulement 30% des suffrages, il est impossible qu’ensuite il puisse gouverner sereinement.
        C’est ce que pense Hollande, j’ai lu ça quelque part récemment.
        Sur ce coup là, je suis de son avis.

      • izarn izarn 14 octobre 2016 23:47

        @gruni
        « il est impossible qu’ensuite il puisse gouverner sereinement »

        Votre propos m’est incompréhensible.
        En Vieme République, le PDR a d’énormes pouvoirs.
        Et en plus il ne peut pas gouverner ?
        Que veut-il, alors ? La dictature ?
        Il se plaint de quoi Hollande, j’ai pas compris ses gérémiades...
        Ce n’est pas le peuple qui l’empeche de gouverner, mais l’UE, la BCE, l’OTAN et le Maitre du Monde, le POTUS...(President of the united states)

        Bouquin poudre aux yeux, enfumage...
        Mal écrit ou pas avec de la pseudo philosophie BHLienne, peut importe.
        C’est le fond qui est nullissime.

        Mais de quoi parle-t-il ?
        Telle est la question, mon cher Watson.


      • zygzornifle zygzornifle 14 octobre 2016 13:16

        Pas hors course le mollusque car il va annoncer s’il a encore 1 neurone connecté : pas d’augmentation de la TVA, on ne reviens pas sur les 35H et on ne touche pas a la retraite et grâce a tous ces mensonges bien a l’abris sous sa coupe de cheveux a 10 000€ (le prix d’une petite bagnole) il sera élu par ceux qui se lèvent tôt le matin et qui n’ont pas envie de crever au boulot qui se diront Hollande a fait un virage a gauche, vive le roi des gros couillons .....


        • gruni gruni 14 octobre 2016 13:38

          @zygzornifle


          Vous rêvez zygzornifle, Hollande sera battu et nous aurons Juppé pour 5 ans.

        • izarn izarn 14 octobre 2016 23:49

          @zygzornifle
          Il ne reste que 18% de gros couillons...


        • zygzornifle zygzornifle 15 octobre 2016 15:26

          @gruni


           Juppé celui qui depuis sa fuite au Canada sent le sirop d’érable .....

        • Alpo47 Alpo47 14 octobre 2016 13:27

          « ... s’enfoncer encore un peu plus dans une impopularité chronique qui tourne autour de 15 à 18%... ».

          Je crois que ces chiffres ne reflètent pas son impopularité, mais son restant de popularité. Son impopularité est donc de 82 à 85%.

          C’est vrai que tout le monde avait compris,mais dire 85% d’impopularité, je trouve ça plus « plaisant ».


          • Piere CHALORY Piere CHALORY 14 octobre 2016 13:34

            @Alpo47


            j’avais noté cette erreur mais vous avez posté le com avant !

            tant pis, j’envoie quand m^me le mien : 

            Salut Gruni,

            ’’Si François Hollande était réélu en 2017, cela serait probablement la surprise du siècle.’’

            Permettez moi de rajouter : cela serait probablement la mauvaise surprise du siècle...

            Car si l’homme est moins déplaisant et compromis que son prédécesseur, ce qui n’est pas difficile, son mandat n’a rien à lui envier, il a été même pire que le précédent sur le plan des régressions sociales ( loi ’’travail’’ au 49.3), et surtout sur le plan de la sécurité intérieure avec ces attentats gravissimes, peut être pas terminés...

            j’ai noté une erreur dans votre texte ou une faute de frappe :

            ’’Fallait-il vraiment que le président en rajoute une couche pour s’enfoncer encore un peu plus dans une impopularité chronique qui tourne autour de 15 à 18%"


            c’est la popularité qui tourne autour de 15 à 18%, l’impopularité serait plutôt entre 82 et 85% !

            Rien que le fait d’oser se représenter face à un peuple qui le honnit à plus de 80% est symptomatique de la déconnection complète de ces gens avec le réel, et surtout du mépris qu’ils affichent à l’égard des électeurs. Si les gens sont assez fous pour revoter hollande, ce qui est tt à fait possible en plus, on arrivera au bout du bout, à boucler la boucle, et en admettant que valls revienne, préparez vos mouchoirs les mougeons...

            Cordialement


          • gruni gruni 14 octobre 2016 13:40

            @Alpo47

            Merci pour ce rectificatif

          • gruni gruni 14 octobre 2016 13:49

            @Piere CHALORY


            En ce qui concerne la loi travail, elle est déjà caduque. Elle sera très peu appliquée avant que la droite n’applique sa propre recette beaucoup plus libérale.
            Sur la sécurité, parlez-en à Sarkozy qui a supprimé 13 000 postes dans les forces de l’ordre.

            Vous vouliez la droite Chalory, elle arrive !

          • Piere CHALORY Piere CHALORY 14 octobre 2016 13:58

            @gruni



            ’’Vous vouliez la droite Chalory, elle arrive !’’

            Désolé mais je ne milite pas, pour personne, et surtout pas pour celui que vous nous annoncez gagnant.

          • flourens flourens 14 octobre 2016 14:01

            franchement, vous pensez Hollande benêt à ce point, tout est calculé, planifié, au millimètre, il dit ce que le bon peuple veut entendre, la magistrature est pourrie, tout le monde le pense, les footeux sont des garnements caractériels, tout le monde le sait, de plus il se met à dos l’institution, le petit peuple aime ça et ce n’est pas l’institution qui vote mais le peuple, alors !!!!!!
            bien entendu qu’il sera candidat, vous pensiez quoi, qu’il tiendrait ses promesses ?????


            • gruni gruni 14 octobre 2016 14:10

              @flourens


              Hors course veut dire pour moi que les carottes sont cuites pour lui et qu’il ne sera même pas au deuxième tour, s’il se présente.
              Maintenant lorsque vous dites qu’il se présentera, vous n’êtres pas très original, tout le monde le pense.
              Mais rien n’est écrit à l’avance.

            • Trelawney Trelawney 14 octobre 2016 14:16

              @flourens
              bien entendu qu’il sera candidat, vous pensiez quoi, qu’il tiendrait ses promesses ?????

              Ben oui parce qu’en 2017 il n’en ferra aucune ! smiley


            • flourens flourens 14 octobre 2016 15:52

              @gruni
              rien n’est écrit d’avance, mais le prêtre qui sait lire dans les entrailles du PS pourrait vous dire qu’il a vu toute la machine en branle pour Hollande, alors parlons plutôt probabilités
              il est probable à disons 90% qu’il se présente
              s’il y a une primaire, probable à 60% qu’il passe, voir les manoeuvres en cours
              attention car il est probable à 50% qu’il soit au 2e tour, vous ne les connaissez pas
              et enfin il est probable à 90% que tout ce que je dis ne se produise pas


            • izarn izarn 15 octobre 2016 00:10

              @gruni
              Les fameux magistrats si laches, ont peut-etre un dossier sur Juppé....
              Héhéhéhéhéhéhéhhé (Rire machiavélique)

              Juppé c’est quand meme le type qui a fourgué des mallettes de billets de banque à Chirac sous le bureau du maire de Paris...Emplois fictifs pour l’UMP...
              Qu’on ressorte ce type est tout à fait incroyable...

              J’irais pas voter plus lui, ni au premier, ni au second tour.
              Ceux qui ne veulent pas voter Marine, devraient voter blanc...Déligitimer Juppé : 45% de participation et 50,1% des voix...Plus arnaque au vote éléctronique comme GW.Bush...
              Il sera bien élu !
              Hahahahahahahha ! (Rire sardonique)

              Il vaut mieux ainsi foutre le bordel pour exploser les manigances du Système. Fini les 82% pour Chirac. Terminé ! On s’est fait tellement avoir !
              La crise contre le Système commence, le Système essaie de calmer le jeu avec Juppé.
              Justement, il faut leur crever les pneus....Ils vont rouler sans pneu, et ça va leur faire mal au cul !
              Ca changera les roles !


            • fred.foyn 14 octobre 2016 14:12

              On parle de « Primaires » en ce moment...C’est le mot exact pour définir ces primates perchés sur leur branches de « LAURIERS ».. !


              • rogal 14 octobre 2016 14:14

                Ce type est nul, même du point de vue de la politicaillera. Vraiment très fort !


                • Fergus Fergus 14 octobre 2016 14:21

                  Bonjour, Gruni

                  « L’homme normal est probablement maintenant hors course. »

                  En effet, ce livre vient sans doute de sceller les derniers espoirs de Hollande. Ce n’est pas moi qui m’en plaindrais. Que Sarkozy soit battu lors de la primaire, et je serais ravi de voir le paysage politique français débarrassé des deux pires présidents de la Ve République.

                  « Dans ce cas qui prendra la suite pour tenter de recoller un PS en lambeaux ; Valls, Macron, Montebourg ? »

                  Hollande ayant déclaré forfait - c’est ce qu’il a de mieux à faire ! -, c’est tout naturellement vers un duel Valls-Montebourg que l’on se dirigerait lors de la primaire PS-PRG. Mais sans doute celle-ci interviendra-t-elle trop tard alors que Macron aura déjà investi l’espace à la gauche du bloc de droite. Dès lors, on peut penser que le PS passera lourdement à la trappe lors du 1er tour de la présidentielle, et ses dirigeants l’auront bien cherché !


                  • gruni gruni 14 octobre 2016 14:33

                    @Fergus

                    Bonjour Fergus

                    « le PS passera lourdement à la trappe lors du 1er tour de la présidentielle, et ses dirigeants l’auront bien cherché ! »

                    La gauche passera à la trappe, et elle l’aura cherché. La CGT va avoir beaucoup de travail.



                  • Trelawney Trelawney 14 octobre 2016 14:47

                    @Fergus
                    L’UDI et le LR estime entre 140 et 280 le nombre de sièges prenables sur les 331 sièges du PS et EELV. ils en sont déjà aux prospectives sur les cartes avec cantons prenables

                    Vu comment Hollande s’y prend pour détruire ce qui reste du PS. Si UDI-LR prend 230 sièges (pour moi c’est la limite basse) les 50 autres seront pris pour le FN et le front de gauche.

                    Avec un PS fort de 50 députés et environ 35 députés du front de gauche et 10 députés EELV, ca vous fait un groupe de partis « progressistes et sociales » à 95-100 députés contre plus de 470 à droite et extrême droite.

                    Juppé ou Sarkozy peuvent agir par ordonnances, il n’y aura même plus de débat possible à l’assemblée nationale. Que ce soit Valls, Montebourg, Macron ils ont déjà perdu avant même d’engager le combat


                  • Laulau Laulau 14 octobre 2016 17:07

                    @gruni
                    Sous un gouvernement de la droite officielle ( celle qui se dit de droite) la position des syndicats est en fait beaucoup plus facile, les solfériniens n’étant plus au pouvoir pour brouiller les cartes.


                  • Madame michu (---.---.43.237) 14 octobre 2016 17:56

                    Bon débarras


                  • gruni gruni 14 octobre 2016 18:04

                    @Laulau



                    Oui, lorsque la vraie droite sera au pouvoir, Martinez redeviendra le pote du PS. 

                  • Trelawney Trelawney 14 octobre 2016 18:45

                    @Laulau
                    Sous un gouvernement de la droite officielle ( celle qui se dit de droite) la position des syndicats est en fait beaucoup plus facile, les solfériniens n’étant plus au pouvoir pour brouiller les cartes.

                    Le comportement de Thibaut pendant le mandat de Sarkozy lors de la réforme des retraites était pour le moins ambigu. La droite sait comment attendrir la CGT. Une petite valise d’euros et hop c’est gagné


                  • wesson wesson 14 octobre 2016 19:30

                    @Fergus
                    Bonjour Fergus, Bonjour Gruni,


                    Hollande, on peut l’oublier. 

                    J’ai été littéralement abasourdi par les quelques morceaux qui ont fuité, notamment celui ou il révèle que Tsipras aurait demandé en personne à Poutine si la Russie pouvait leur imprimer des Drachmes, car la Grèce n’avait plus d’imprimerie

                    Au delà de cette info (que les Grecs démentent, et les Russes ne commentent pas), cela pose la question des propos catastrophique d’un homme qui se prétends président. Si le propos est vrai, il n’aurai jamais dû être rendu public. Si il est faux, pourquoi Hollande les rapportent (dans quel but), et que pouvait-il retirer de cela.

                    On aura vraiment eu un président catastrophique à tout les points de vue !

                    Sur le reste, Montebourg a peut-être une petite chance, mais j’en doute car il va justement souffrir du bilan du gouvernement auquel il a quand même participé. Valls a compris que c’est rapé pour cette fois, et il n’ira donc pas, et Macron, si il braconne un électorat ce sera celui des centristes. 

                    Mélenchon commence effectivement à apparaître comme la meilleure chance de la gauche, même si une fois la foire d’empoigne des primaires passées, la presse et les autres vont sérieusement s’occuper de lui. Je prédit une campagne de boules puantes comme nous n’en avons jamais eue. 



                  • Madame michu (---.---.37.200) 14 octobre 2016 19:49

                    @wesson

                    Consternant ! On aurait du faire signer à hollande des clauses de confidentialite, le sens moral exige qu’on garde certaines reserves.


                  • gruni gruni 14 octobre 2016 19:58

                    @wesson


                    Bonjour Wesson

                    « Valls a compris que c’est rapé pour cette fois, et il n’ira donc pas ». Je suis en désaccord avec vous sur ce point. Je pense qu’il ira, pas pour gagner (c’est rapé) mais pour s’installer pour la suite et plus tard gagner la présidentielle. Il y aura d’autres alternances Wesson. Mais il est encore possible que Hollande se présente.

                    « Si le propos est vrai, il n’aurai jamais dû être rendu public ». C’est bien ce qu’on lui reproche.

                  • wesson wesson 14 octobre 2016 22:12

                    @gruni
                    Sur Valls, je prends acte du désaccord, et nous verront bien. De toute les façons, je ne le croit pas d’envergure suffisante. 


                    Sur Hollande, si il ne comprends pas à quel point il est carbonisé, alors effectivement c’est sans espoir.

                  • izarn izarn 15 octobre 2016 00:12

                    @Fergus
                    C’est qui Macron ?


                  • troletbuse troletbuse 15 octobre 2016 15:20

                    @Fergus
                    Fergugus et Grounichou, les deux faux-culs d’agoravox qui pendant 4 ans ont encensé Hollandouille, ont participé à la désinformation, ont écrit un tas d’articles pour détourner l’attention des vrais problèmes et qui viennent nous dire aujourd’hui qu’ils sont heureux que Flamby dégage.
                    On sait bien que les rats quitte le navire, c’est tout à fait juste pour vous deux.


                  • Trelawney Trelawney 16 octobre 2016 09:54

                    @gruni
                    Vous ne me donnez pas l’impression de savoir comment fonctionne un parti politique de l’intérieur.

                    Pour qu’un parti politique soit crédible il lui faut une représentation politique dans les diverses chambres du pouvoir et de l’argent. Avec un paradoxe : l’argent vient avec la notoriété. Il suffit de regarder comment fonctionne le LR héritier de l’UMP (parti ruiné économiquement).

                    Comme je l’ai dit plus haut : le PS risque fortement de se retrouver avec au grand maximum 70 députés soit 280 de moins. comme il n’a plus de représentation dans une grosse partie des grandes ville, dans les régions et départements, comment voulez vous les voir jouer les premiers rôles en France. sans l’argent que représente ses représentations, ils n’auront plus d’aura politique. De plus un Macron qui à lui le soutien de la finance et donc des médias, sera en mesure de dépecer ce qui reste du PS (les opportunistes comme Le foll, Le guen etc auront vite fait de se joindre au quadra)

                    J’ai vraiment l’impression que l’après 2017 soit plus marqué par le fait de la disparition total du PS que par Juppé président


                  • gruni gruni 16 octobre 2016 13:18

                    @Trelawney


                    « Vous ne me donnez pas l’impression de savoir comment fonctionne un parti politique de l’intérieur. » 
                    Certes, le PS aura moins d’argent, mais n’allez pas me faire croire que pour autant il sera ruiné. C’est effectivement la division le principal danger pour le parti socialiste.


                  • Robert Lavigue Robert Lavigue 16 octobre 2016 14:00

                    @gruni

                    Moins d’argent officiel, ce n’est pas mortel ! Je fais confiance au PS pour trouver des sources de financements. Ils s’y connaissent !

                    Mais surtout moins de militants, puisqu’une part non négligeable des militants PS le sont plus par clientélisme que par réelle conviction. (Voir les études de la sociologie du PS par le CEVIPOF)
                    http://www.cevipof.com/fichier/p_publication/1279/publication_pdf_cahier_59 .pdf
                    Même sur les blogs de Médiapart on s’en est rendu compte !
                    https://blogs.mediapart.fr/revue-frustration/blog/210316/la-trahison-logique-du-parti-socialiste

                    Rien n’empêchera le PS de perdurer sous la forme d’une coquille aussi vide que les Radicaux de Gauche ou les machins centristes...


                  • gruni gruni 16 octobre 2016 14:16

                    @Robert Lavigue


                    Ce qui est certain, c’est que si Hollande n’est pas au deuxième tour, au un autre socialiste s’il décide de ne pas se présenter, ou perdait la primaire socialisme. C’est que cela va drôlement secouer rue Solférino.
                    Pour la suite je ne suis pas devin, mais à mon avis le PS devrait jouer la montre, car après un an ou deux de présidence Juppé, je crois que les militants socialistes auront à nouveau des convictions. 

                  • Trelawney Trelawney 17 octobre 2016 09:59

                    @gruni
                    Certes, le PS aura moins d’argent, mais n’allez pas me faire croire que pour autant il sera ruiné.

                    Le PS a un trin de vie qui correspond à ce qu’il est : le second parti de France derrière le LR. L’essentiel de ses revenue provient des dotations de l’état pour ses représentation dans les départements, les régions, le sénat et surtout l’assemblée nationale.

                    Si en 2017, il passe de 344 député à 50, c’est l’essentiel des ses dotations qui s’envole. Comme le dit Robert Lavigue, les adhérents PS fondent comme neige au soleil. Il y a deux importantes régions dans lesquelles ils ne sont même plus représentés (PACA et hauts de France).

                    Après les élections 2017, les dotations de l’état seront au minimum divisés par 4. La fédération Nord Pas de Calais a mis en vente ses bureaux dans Lille et dans beaucoup de permanences, il n’y a déjà plus de local

                    Le PS n’a aucun soutien de l’étranger, ni des banques. Comme l’argent ne tombe pas du ciel, je vous laisse deviner ce qui adviendra de ce parti. Il ne faut pas oublier que de nombreux cadres de ce parti ont choisit la politique par choix de carrière, et ça ne les dérangera pas de quitter ce parti pour un parti centre droite autour de Macron, ou les radicaux de gauche si toute fois ils sont francs maçons. Il y en a même qui iront rejoindre Mélenchon

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès



Partenaires