Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > François Hollande, « l’homme des Solutions »

François Hollande, « l’homme des Solutions »

Ce samedi 27 juin, François Hollande a réuni autour de lui, un véritable cercle de réflexion pour trouver les réponses à la crise et surtout préparer la période de l’après crise. Economistes, historiens, hommes politiques de gauche et amis socialistes de toujours, tous s’étaient donnés rendez-vous à Lorient pour un temps de débat. Une journée de travail conclue par un discours authentique voire fondateur pour un homme, François Hollande, animé par une réelle volonté de trouver des solutions aux problèmes des Français.

Lorient, un 27 juin, à l’approche des vacances estivales, ce n’est pas pour profiter de la douceur de la côte bretonne ou pour se délecter des saveurs gustatives ou autres plateaux de fruits de mer de la région que François Hollande se déplace. Le Député et Président du Conseil Général de Corrèze est au travail et met au travail ses amis dans une véritable journée de réflexion. Si les journalistes présents au nombre – sentant qu’il se passe quelque chose – tentent bien d’extirper de l’ancien Premier Secrétaire, une remarque destructrice à l’encontre de sa succession à la tête du Parti Socialiste, la réalité est toute autre. Même les militants se plaisent à retrouver une journée, où la valse des personnalités ne signifiera pas valse des candidatures, où les termes « primaires », « motion », « présidentiable », « candidat » sont laissés au placard au profit des concepts de « solution », « contrat », « travail » et « débat ».

Pourtant, les personnalités sont bien là. La garde rapprochée anime les débats : Michel Sapin – Député et ancien Ministre de l’Economie et des Finances – conclut le débat sur les projections économiques et sociales post-crises, tandis que Bruno Leroux, Député de la Seine-Saint-Denis se charge de celui sur le nouveau modèle de société. La richesse de ces ateliers est à souligner. L’Economiste Elie Cohen, l’Historien Benjamin Stora, l’ancien Ministre Michel Delebarre, le Député Maire de Grenoble et Président de l’Association des Grandes Villes de France Michel Destot, et d’autres sont là. Même le Vert, Jérome Gleizes et le communiste Robert Hue, sont prêts à jouer collectif.

Cet événement, c’est également la formalisation d’une association « Répondre à Gauche » , Présidée par Stéphane Le Foll, Député européen et proche de François Hollande en vue de maintenir le débat d’idées, la quête des solutions et la rencontre avec tous les Français. Car François Hollande a également changé, il veut parler à « tous les Français ». Son discours final d’une heure, est assez évocateur d’une feuille de route politique, d’une méthode avec une ambition : trouver des solutions aux problèmes des Français et écrire un nouveau contrat avec les concitoyens.

« Chiche ! Plus de précisions M. Hollande ?! ». Il en donne. Cette volonté s’anime autour de deux idées forces qui apparaissent d’ores et déjà comme le socle d’un projet politique : l’égalité et le progrès. Toujours la même sauce avec les Socialistes ? Pas tout à fait, les thématiques ont évolué, le blason est redoré. Pendant des décennies les dirigeants socialistes vendaient l’idée de « progrès » sans même faire progresser, le concept. Cette fois-ci il y a du fond et de la modernité. Telle une nouvelle philosophie on ne parle plus de conserver les acquis sociaux, il est question d’un nouveau contrat, productif, redistributif et écologique. Alors qu’hier il était question de limiter le travail, aujourd’hui on avance le « travailler mieux » qui raisonne insidieusement avec le « vivre mieux » cité précédemment.

Vous avez demandé du changement, vous en aurez. François Hollande en appelle à un nouveau cycle de production et annonce son engagement auprès des Petites et Moyennes Entreprises, un discours de soutien impensable il y a encore quelques années, dans un Parti Socialiste au modèle cantonné aux grandes entreprises.

Du changement encore, en forme de remise en cause de tous les tabous socialistes avec notamment la proposition d’élargir l’impôt sur le revenu à tous les Français percevant un salaire en tant que corollaire au démantèlement du paquet fiscal. Autre tabou, les retraites, il faudra les revoir en fonction de la pénibilité du travail. Bref, François Hollande fait bouger les lignes.

Même son attitude change. Alors qu’on le savait brillant mais le connaissions humoriste, voire blagueur, le François new look est désormais sérieux, offensif, conscient de la gravité de la situation. Comprenez : « Fini de rigoler, maintenant, tous au travail, nous avons des solutions à trouver ». Alors pourquoi ce changement ?

Peut-être que tout simplement, celui qui pendant très longtemps a maintenu le navire socialiste à flot est désormais libéré d’une responsabilité qui l’étouffait. Peut-être a-t-il également pris la mesure des contradictions au sein de son Parti pour mieux les surpasser ? Peut-être un peu des deux.

Alors que la question du leadership se pose, que les candidatures socialistes se succèdent tandis que d’autres montent en épingle l’idée de primaires en vue d’en tirer bénéfice, la perspective de 2012 se pose. Alors une candidature de plus ? Si la démarche lancée à Lorient le présage, François Hollande aura tout de même la pudeur de ne pas l’évoquer explicitement, préférant préparer le projet, une démarche ayant le mérite d’être cohérente. D’abord les solutions, après la candidature ? Disons qu’à Lorient l’ex-Premier Secrétaire est devenu candidat aux solutions. A lui de les trouver et de les exprimer, s’il veut incarner LA solution à l’énigme qui se présentera aux Français en 2012.

 

Moyenne des avis sur cet article :  1.91/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

19 réactions à cet article    


  • LeGus LeGus 29 juin 2009 10:21

    Pur panégyrique, c’est article n’a pas sa place ici.
    Si vous tenez tant à lui lustrer de votre langue le fondement de sa pensée, faites le en privé.


    • LE CHAT LE CHAT 29 juin 2009 10:33

      le type qui a laissé le PS dans l’état qu’il est aujourd’hui aurait des idées pour la France !
      au secouououours !


      • Gabriel Gabriel 29 juin 2009 13:58

        Tu as raison le chat, on va pas en faire un flan, il est déjà !...


      • Jules BOYADJIAN Jules BOYADJIAN 29 juin 2009 11:54

        Peut être serait il également judicieux aux derniers commentateurs de lire les articles, écouter les discours et prendre la mesure des éléments avant de commenter. Vous dites, à juste titre, François Hollande a par le passé fait l’erreur d’opposé les riches aux pauvres. Tout le monde le regrette ! Par contre vous ne prenez pas acte des propos en faveur de l’élargissement de l’impôt à tous ceux qui perçoivent un revenu... Après on peut toujours dire, « untel est un soviétique, et là vous allez nous faire croire qu’il accepte le marché, le soutien aux PME, la progressivité de l’impôt etc » mais si à la base ce « untel » n’est pas soviétique, la démonstration tombe. Allez soutenir votre grand ami Sarkozy qui marche sur le parlement et symbolise à lui seul l’incohérence et l’illisibilité totale (je vous donnerai des exemples si vous y tenez) et laisser les autres travailler. Et je ne reviens pas sur la belle diffamation, dites moi pour combien de temps a-t-il été arrêté et quelle fut sa peine et après je vous promets d’écrire dans mon prochain article qu’il fut un fraudeur. 

        Enfin, pour le premeir commentateur,c’est vrai j’ai donné un point de vue, mais je l’ai fait à partir d’actes concrêts, reprenez le discours de Lorient, allez même voir le site du Figaro, vous verrez qu’ils reprennent exactement ce que je vous ai dit.

        Bon pour « Le Chat » pendant que j’y suis. La carricature est marrante ! Bon, moi je juge pas le passé, je rapporte le présent. Après effectivement les solutions sont à méditer, sans doute à préciser, peut-être est-ce tout de même opportun de se réjouir qu’enfin, on parle de projet avant de parler d’égo. Et quant au Bilan de FH, à moins qu’on considère que les défaites de Ségo et de Jospin sont de sa faute (j’en doute, comme je doute que vous considériez que leur victoire aurait été à mettre à son actif), je suis pas convaincu que la nouvelle direction fasse mieux que lui today. Même les soi-disant élections faciles à gagner - genre européenne - on se rend compte que depuis qu’il est parti, elles paraissent tout de suite beaucoup moins facile à gagner. 


        • LeGus LeGus 29 juin 2009 13:46

          Monsieur,
          Une rapide recherche sur le net me fait craindre que votre enthousiasme pour Hollande, ne soit motivé que par des considérations communautaires.


        • Gabriel Gabriel 29 juin 2009 13:56

          Bonjour,

          La faculté de ces gens là à oublier leurs conneries me sidère. Il est en effet facile de faire table rase du passé, de se poser en conseilleur et de proposer des solutions que l’on n’applique pas quant on gouverne. L’état de déchéance de la gauche est en grande partie le fait de ce mollusque qui n’a pas hésité une seconde à trahir politiquement sa compagne lors de la présidentielle. Sarko a encore de beaux jours devant lui avec de tels rivaux ! Qu’il ai la décence de se faire oublier un peu et fasse modestement son mea culpa. Il est en grande partie responsable de la m… dans laquelle on est et c’est à cause de type de son espèce que le Nabotléon nous pourrit la vie aujourd’hui.


        • A. Nonyme Trash Titi 29 juin 2009 14:51

          Mouahahahaha ! Génial ! Agoravox devient un site d’humour !

          Sans blagues, que peut l’homme immobile, le géniteur du rien, le chantre du « ni oui, ni non, bien au contraire », qui a amené le PS à l’encéphalogramme plat ? Serait-il soudain touché par la grâce ?

          Hollande prépare sa campagne électorale, point barre. Et tant pis pour les jeunes pousses du PS : les éléphants bandent encore et ils vous (nous) emmerdent !


          • Philippe D Philippe D 29 juin 2009 15:01

            Ne soyez pas trop durs.

            Il devrait être beaucoup pardonné à quelqu’un qui a supporté Ségoline si longtemps.


            • Vilain petit canard Vilain petit canard 29 juin 2009 15:10

              Ah ! « Hollande l’homme des solutions », rien ne vaut une bonne rigolade après le déjeuner, merci.

              Le problème du PS, c’est qu’ils sont tous tellement gangrénés par leur arrivisme, que pour nommer un Secrétaire Général, ils arrivent juste à se mettre d’accord sur le plus minable d’entre eux, qui ne fera pas de l’ombre aux caciques-éléphants, c’est-à-dire qu’ils choisissent celui ou celle qui à leur avis n’a aucune chance d’être élu Président, voire même élu tout court. Résultat, on avait eu Jospin le trotzko honteux et pudibond, puis Hollande le Bon Gros humoriste de fin de banquet, et maintenant, on a Aubry l’apparatchik locale, qui veut « rassembler ».

              Vingt ans que ça dure, leur cirque, y en a marre, changez les têtes et puis basta.


                • Hieronymus Hieronymus 29 juin 2009 18:12

                  la crise (du PS) c’est lui
                  la solution : qu’il degage !


                  • GreenGarden GreenGarden 29 juin 2009 18:22

                    Amusant flyer pro socialo le tout dans une ambiance fin de règne où les pachydermes tentent de rester à flot tandis que les jeunes loups veulent leur morceau du gâteau (enfin ce qu’il en reste)…

                    Concernant Hollande (puisque le thème principal de l’article tourne autour de sa grasse personne), c’est un pachyderme de gauche tendance rive gauche. Concernant ses idées de progrès et de changement, Mitterrand nous a déjà fait ce coup de Jarnac il y a 30 ans !

                    G.


                    • barbouse, KECK Mickaël barbouse 29 juin 2009 20:20

                      si la france populaire était pas autant dans la galère qu’en ce moment, cet article serai presque drole, c’est seulement pathétique,

                      il y a qu’au PS qu’on croi depuis des années qu’on a le temps de les attendre quand on est dans la tourmente, le temps qu’il trouve une réponse a un problème, ce dernier a déja muté,

                      la mollusque attittude façon hollande dans toute sa splendeur pendant que le citoyen trinque d’un coté, et est trahi de l’autre.

                      amicalement, barbouse.


                      • Cug Cug 29 juin 2009 20:27

                        F.Hollande est lui même une erreur, mais chez les socialistes les erreurs sont très nombreuses.

                        C’est pendant son mandat de premier secrétaire que le PS c’est effondré et a perdu tout rapport avec le socialisme.
                        Son ex c’est la cerise sur le gâteau ou plutôt le coup de grâce.

                        Aucun avenir pour le socialisme et le PS avec ce type, qu’il trouve un boulot, nous l’oublierons sans problème.


                        • moebius2 29 juin 2009 21:06

                           François hollande « l’homme des solution » et puis...« A lui de les trouver et de les exprimer, s’il veut incarner LA solution à l’énigme qui se présentera aux Français en 2012 ». 
                           Ha bon !


                          • moebius2 29 juin 2009 21:11

                            le suspens est à son comble...nous brûlons tous de connaître la solution de l’énigme" Nous ne sommes pas au bout de nos surprises. On ne nous aura absolument rien épargné


                            • moebius2 29 juin 2009 21:12

                              ..de grâce par pitié..cessez


                              • moebius2 29 juin 2009 21:15

                                 c’est inhumain, je me défenestre de ce pas...adieu


                                • Blé 30 juin 2009 16:32

                                  Le P.S a trahi, le P.S a perdu beaucoup de ses électeurs et ils sont où vont aller voir ailleurs ce qui est une excellente chose.

                                  Le P.S ; n’est pas de gauche, pas la peine que ce parti se fatigue à chercher des solutions, celles-ci ne pourraient être que des sous produits du libéralisme.
                                  D’autres partis de gauche ont déjà des solutions qui ne demandent qu’à être mises en place.

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès