Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > François Hollande, ou l’art de parler de soi à propos des (...)

François Hollande, ou l’art de parler de soi à propos des autres

L’Euro 2016 s’achève sur une révélation : François Hollande s’est découvert une vocation de commentateur sportif. Lorsque le passionné de football authentique s’exprime, l’homme politique ne s’éclipse point. En toutes circonstances, qu’il endosse le maillot des Bleus ou qu’il salue la mémoire des défunts, le chef de l’État cède volontiers à la tentation de parler avant tout… de lui-même. Florilège.

Personne n’ignore le surnom de François Hollande dans le microcosme politico-médiatique : « Monsieur petites blagues ». Jadis dans les coulisses de la rue de Solferino, et désormais dans les salons du Château, il n’a jamais été avare d’un bon mot. Y compris dans les conférences de presse, lorsque la plaisanterie peut être une arme de séduction à l’égard des journalistes. Arme à double-tranchant évidemment lorsque le Président, en décembre 2013, frôle l’incident diplomatique en devisant sur le voyage de Manuel Valls en Algérie, d’où celui-ci est revenu « sain et sauf, c’est déjà beaucoup  ». Douteux. Et totalement inapproprié dans la bouche du plus haut représentant de l’État. Mais François Hollande est aussi et peut-être avant tout un « Monsieur grosses allusions », convaincu que toute occasion doit être saisie pour qu’avance sa propre cause. La semaine dernière, à l’occasion de l’hommage national rendu aux Invalides à Michel Rocard, les observateurs n’ont pas manqué de relever que le discours présidentiel tenait bien davantage du plaidoyer pour l’action gouvernementale que de l’oraison funèbre louant les mérites du grand disparu (1). L’occasion était trop belle de saluer celui qui avait le plus recouru à l’article 49 alinéa 3 de la Constitution dans toute l’histoire de la Ve République. Ce que François Hollande oublie bien sûr de préciser, c’est que Michel Rocard n’avait pas fracturé son socle parlementaire : il ne bénéficiait tout simplement pas d’une majorité absolue à l’issue des élections législatives de 1988.

 

Communication et gros sabots

Parce qu’il est d’abord le représentant d’un courant et le candidat naturel à sa propre succession, le Président de la République sait que toute apparition publique sert à faire passer des messages, louer ses initiatives ou mettre en avant sa propre personne. C’est la règle du jeu politique et François Hollande est au diapason du reste des élus. Lorsqu’il évoque le chômage en France avec des ouvriers des usines Michelin de Clermont-Ferrand, en avril 2014, François Hollande analyse la chose… sous l’angle électoral : « Si le chômage ne baisse pas d’ici à 2017, je n’ai, ou aucune raison d’être candidat, ou aucune chance d’être réélu… » (2). Devions-nous comprendre que son intérêt à la baisse du chômage est avant tout lié à la poursuite de sa carrière politique au sommet ? C’est bien ce qu’il laisse entendre, malgré lui.

Le rapport à soi-même est plus douteux lorsque l’allusion est distillée lors de cérémonies plus solennelles où le mot d’ordre est le recueillement. En octobre 2015, alors qu’il s’exprime lors de l’hommage aux victimes de l’accident de bus de Puisseguin, il ne peut faire l’économie d’une référence à la politique de sécurité routière mise en place par le gouvernement (3). Ce fut une maladresse certaine, à tout le moins de l’inélégance. Lorsqu’il avait présidé la cérémonie d’entrée au Panthéon de quatre figures de la Résistance, quelques mois plus tôt, le Président n’avait pas manqué d’établir un parallèle – discutable mais de bonne guerre – entre l’esprit qui animait les résistants et la marche du 11 janvier succédant aux attentats terroristes. Comme avec l’adieu à Michel Rocard, la tentation du lien avec l’actualité politique restait trop tentante.

François Hollande se monte encore plus allusif quand il est amené à s’exprimer sur des terrains a priori extrapolitiques. En janvier 2014, alors qu’il effectue une visite officielle aux Pays-Bas, il parvient, à travers une comparaison tirée par les cheveux, à plaisanter sur ses (més)aventures amoureuses : « J’ai été très bien accueilli par […] les deux présidentes des assemblées des Pays-Bas. Deux présidentes ! C’est pas en France qu’on verrait une chose pareille ! » (4). Invité récemment à l’antenne de France Culture pour parler de l’Histoire, il évoque le sujet en fonction de sa personne, confessant son obsession de la trace qu’il laissera à la postérité. Il juge aujourd’hui qu’il « fait l’Histoire » et évoque malicieusement un Georges Clemenceau ou un Winston Churchill, dont le destin fut celui de l’« homme politique décrié, repoussé  » mais devenu « un héros », un « sauveur de la patrie ». Comparaison transparente, osée et optimiste (5). Lors de l’inauguration du Pavillon Dufour au Château de Versailles fallait-il percevoir une autre allusion – plus fine celle-ci – à destination de ceux qui lui reprochent d’avoir trahi ses engagements de campagne ? Sibyllin, François Hollande a rappelé que « Louis XIV lui-même avait plusieurs fois modifié son projet […] pour tenir compte de l’évolution des goûts ou des modes » (6).

 

Allégories footballistiques

C’est sur le terrain sportif que le Président Hollande excelle dans l’allégorie. En 2014 déjà, alors que l’équipe de France de football s’était envolée pour le Mondial au Brésil, le Président avait généreusement usé du double-sens, sourire facétieux au coin des lèvres : « Je souhaite que cette équipe […] soit unie, solidaire et son entraîneur est à mon avis le bon. […] Il a une ligne, il faut en avoir une. Et il a pris ses risques, il faut les prendre » (7). Peu avant le coup d’envoi de l’Euro, l’Élysée s’est focalisé sur l’événement. Les métaphores, toutes plus évidentes les unes que les autres, fusent : « Parfois, les mous peuvent atteindre la perfection, la subtilité, l’élégance, la surprise » (rien que ça !) déclare le chef de l’État sous couvert d’hommage à la légende du football tchèque Antonin Panenka et son fameux penalty. Quelques jours plus tard, il juge que le public aime, dans le sport, « soutenir les petits, faire en sorte que les outsiders l’emportent » car « rien n’est joué d’avance ». Quant à lui, Président de la République, il est « obligé de jouer à tous les postes », en défense, en attaque et « de faire circuler le ballon ». Facile et limpide.

Si le ballon rond inspire à loisir François Hollande, le ring ne le laisse pas indifférent. Ainsi, Mohammed Ali incarnait à ses yeux l’intelligence : « attendre, attendre, attendre le bon moment pour frapper… Il faut toujours attendre le bon moment pour frapper » (8). Ses adversaires sont prévenus. Nul besoin de guetter la déclaration officielle de candidature de François Hollande : le Président n’a jamais cessé d’être dans les starting blocks, prêt à incarner ce challenger qui décroche le trophée, à la surprise générale. Toute sa stratégie est là, au détour des petites phrases.

 

Notes :

(1) Lire par ex. Laura PRAT DE SEABRA, « Les messages politiques distillés par Hollande dans son discours à Rocard », lefigaro.fr, 7 juillet 2016.

(2) « Hollande : ‘‘aucune raison d’être candidat’’ en 2017 si le chômage ne baisse pas », lexpress.fr, 18 avril 2014.

(3) Discours du 27 octobre 2015, disponible en vidéo sur elysee.fr.

(4) « François Hollande aux Pays-Bas : ‘‘Deux présidentes… C’est pas en France qu’on verrait une chose pareille !’’ », rtl.fr, 20 janvier 2014.

(5) Émission ‘La Fabrique de l’Histoire’ : « François Hollande : ‘‘L’Histoire doit reconnaître ses blessures mais ne pas blesser davantage’’, 24 mai 2016, enregistrement disponible sur franceculture.fr.

(6) Discours du 17 juin 2016, disponible sur elysee.fr

(7) Rapporté par Delphine LEGOUTÉ, « Premier match de la France en Coupe du monde : le double message du commentaire sportif de François Hollande », Le Lab politique Europe 1, 15 juin 2014.

(8) Lire par ex. : « Hollande : ‘‘Parfois, les mous peuvent atteindre la perfection’’, europe1.fr, 28 avril 2016 ; Etienne BALDIT, « Le festival de métaphores footballistiques de François Hollande sur la politique, son rôle et la France », Le Lab politique Europe 1, 5 juin 2016 ; Geoffroy LANG, « Euro 2016 : François Hollande rend visite aux Bleus à Clairefontaine », rtl.fr, 6 juin 2016.


Moyenne des avis sur cet article :  3.03/5   (32 votes)




Réagissez à l'article

42 réactions à cet article    


  • Olivier Perriet Olivier Perriet 12 juillet 09:09

    c’est pour ça qu’il faut remercier l’équipe portugaise :

    comme l’équipe de France n’a pas gagné la match, il y a juste eu un entretien à l’Elysée, avec une prise de vue à la sauvette sur le perron.

    On imagine le barnum si nous avions gagné !


    • Alpo47 Alpo47 12 juillet 09:19

      Et le pire, c’est qu’un président aussi décrié, honni que F.Hollande, qui doit être à 13-14% de Français satisfaits -au fond du trou, quoi- ... pourrait bien être réélu en 2017 en profitant des failles du système électoral à deux tour.

      Comme les autres, il a compris qu’il lui fallait d’abord parvenir au 2e tour, face à MLP, pour mobiliser une coalition contre « le péril brun » et se retrouver tout bonnement à l’Elysée pour 5 ans de plus. On croit rêver ou plutôt cauchemarder.

      C’est tragique. Où l’on constate que le système électoral ne convient plus du tout et vise surtout à faire élire les représentants du « système ».


      • Olivier Perriet Olivier Perriet 12 juillet 09:23

        @Alpo47

        le système parfait n’existe pas, les lois parfaites n’existent pas, votre quête est vaine


      • ZenZoe ZenZoe 12 juillet 09:58

        @Alpo47
        Je pense que vous avez raison et que Hollande sera réélu si c’est Sarkozy en face.
        Quant à dire que c’est le système électoral qui ne va plus, pas d’accord. Il y aura plusieurs candidats sur la ligne de départ, et il ne tient qu’aux électeurs de bien choisir au lieu de se laisser dicter leur vote. Par exemple je ne vote pas FN et je ne sais pas ce que les électeurs ont dans la tête, et j’ai donc beaucoup de mal à comprendre pourquoi ceux qui votent FN au premier tour changent régulièrement d’avis au deuxième. Faut savoir ce qu’on veut dans la vie !
        Ce sont bien les électeurs qui votent toujours pour les mêmes !
        Au fond, on en revient toujours à la remarque de De Gaulle sur les veaux de Français


      • Alpo47 Alpo47 12 juillet 12:10

        @Olivier Perriet
        Qui a parlé de perfection ? 
        Le système actuel est juste conçu pour « maintenir l’ordre établi ». Il est surtout satisfaisant pour « eux ».


      • eugene eugene 12 juillet 20:29

        @ZenZoe

        Réélu...Alors la république devra continuer à payer son coiffeur, soit pas loin de 10 000 euros par mois...A ce prix là, Fabrice Lucini va reprendre ses ciseaux.......
        De Gaulle lui au moins payait la cantine, quand ses enfants venaient manger à l’Elysée.....
        Etait ce un président normal ?.....

      • eugene eugene 12 juillet 22:14

        @Alpo47

        Petit problème non prévu par ses messieurs pensant vote utile......
        Bien que de gauche, je suis assez furieux contre ce guignol, que je voterais Sarko au deuxième tour, comme beaucoup d’ailleurs. 
        Car plutôt que les imitations, en tout, préférez toujours les originaux !

      • njama njama 12 juillet 23:00

        @eugene

        est-ce qu’avec ce salaire il coiffe tout le gouvernement ?


      • eugene eugene 13 juillet 00:38

        @njama

        Moralité : La prochaine fois je vote pour un chauve !

        Il parait que ce garçon coiffeur, payé aussi cher qu’un ministre, a été amené dans les bagages de miss tweet, je veux parler de la « Trieweiler »....
        Il donne du ciseau à toute heure, ce serait son grand mérite, nous dit-on. 

        Quoi de plus normal pour un président normal, pour une coupe normale, quoique très courte, vue le nombre de cheveux, ce qui fait très cher à la pièce, alors que certaines femmes seules, avec deux gosses, vivent avec moins de 1000 euros par mois. 
        Mais avec la nouvelle loi du travail, c’est vrai qu’on pourra faire des extras !
        Très cher coiffeur payé par l’Elysée : Valérie Trierweiler donne sa .

      • mmbbb 17 juillet 21:20

        @Alpo47 il est dans les pas de son mentor Mitterrand qui a su se faire réélire puisque pour emprunter une formule usitée « nous avons la droite la plus idiote du monde » . C’est evident que la gauche debout comme un seul homme se posera en défenseur de la republique et cette gauche cynique enfermera la droite. ( Juppé est dans ce shema et Bayrou lui a deja la langue pendue afin de lecher le cul a cette gauche ) Si Hollande repasse ce sera la bérézina


      • troletbuse troletbuse 12 juillet 09:23

        Pour moi, l’image la plus forte et- la plus révélatrice qu’il laissera, c’est celle de l’homme casqué-(donc qui se cache, qui ment)- en chaussures de ville sur un scooter à trois roues-(Peur de perdre l’équilibre, donc 3 points le rendant stable, comme pour lui, les 2 pieds et le plus important.... devinez le troisième).
        Lors de son élection, n’avait-il pas demandé si il pouvait toujours satisfaire sa « passion » : rouler à scooter. On sait aujourd’hui à quoi il pensait. Belle ambition smiley


        • fred.foyn Le p’tit Charles 12 juillet 09:45

          Il est impopulaire..pédant, sur de ses conneries..Puant..gras du bide..obsédé par sa zigounette et l’argent..mais aussi CON et incompétant que Sarkozy..bref la parfaite vitrine de la France qui coule, attachée à ses valeurs..le foot les bagnoles polluantes et la baise dans les vapeurs de l’alcool... !


          • JBL1960 JBL1960 12 juillet 13:30

            @Le p’tit Charles Ah oui c’est tout lui ça ! Un zéro hic que je me suis amusée à dépeindre grâce à 2 infos croisées dans ce billet à tiroirs = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/07/12/les-zeros-hics/ L’illustration est une illustration satire de Danilo Santini source siderurgikatv.com j’apporte ma propre analyse et conclusion...


          • eugene eugene 12 juillet 22:03

            @JBL1960
            Ce qui est certain, c’est que le vote utile n’existera pas pour remettre en selle ce personnage fat, qui a réussi au moins une chose : Réaliser l’ unanimité contre lui, toutes tendances confondues. Secrétaire du PS, dans l’opposition, il avait réussi à faire illusion, en se prenant pour une sorte de Machiavel bonhomme et matois. 

            Mais le pouvoir l’ a fait disjoncté, lui faisant perdre toute prudence. Il s’est pris pour l’élu des dieux, que sa chance serait toujours à ses cotés, quoi qu’il fasse, en sortant de temps à autre un épouvantail de sa poche, et en dessinant en ombre chinoise sur le mur, le visage de Sarko ou de Marine, comme dans un théâtre de guignol. 
            D’état d’urgence employé envers tout et n’importe quoi, pour maîtriser la vague, endiguer le tsunami des contestataires, à ce projet ridicule et grotesque de « déchéance de nationalité », la déchéance de socialisme à été plus qu’évidente dans cette loi el Khomery......
            Dur avec les faibles, conciliant avec les puissants, voilà notre richard 3 d’opérette, s’appropriant au passage le château de la lanterne, pour ses week-end, et héberger sa favorite. ...
            La garçonnière avait besoin d’un coiffeur du roi, afin d’y paraître le cheveu toujours lisse sous le casque. A l’époque des Capet, on ne dépensait même pas autant d’argent que ses 100 00 euros par mois en frais de perruque, et de poudre. 
            Celle de perlimpinpin lui va très bien !....

          • JBL1960 JBL1960 13 juillet 09:59

            @eugene J’avoue que la com’ sur le salaire du coiffeur à Pépère tombe comme un cheveu dans la soupe aux choux non ? Hollande Dernier va tout nous faire ! Enfin, perso y me fera rien vu que je suis une invisible dans cette Société là et ça ne me dérange nullement tenez, en appui de Greg Tabibian j’ai rédigé un « On est Footu » en hommage à notre Footix chèrement perruqué = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/07/11/on-est-footu-on-est-footu/
            Et pour le rappeler à la réalité de ce lundi 11/07 j’avais commis cela également = https://jbl1960blog.wordpress.com/2016/07/11/lendemain-de-defaite/ Et vous avez raison avec All Land comme je l’ai lue plus bas c’est Gros Guignol à tous les étages de la fusée Marianne...


          • eugene eugene 13 juillet 12:20

            @JBL1960
            Très bien les post

            Il arrive qu’au delà de l’anecdote certains faits font sens ;. Qui est à la barre de ce machin ? Une favorite, un courtisan ?...Vous remarquerez que cette histoire grotesque et atterrante a été relevé ce jour par le canard enchaîné, qu’il fait les choux gras de la presse, mais que, sauf erreur de ma part qui a écouté France inter ce matin, radio du pouvoir où les éditorialistes font le maximum pour ne pas se faire virer, pas un mot sur ce fait du roi. Comme surement la télé que je ne regarde pas et qui ne s’intéresse qu’au risque terroriste et aux baignades à Arcachon. 
            Les nouveaux habits de l’empereur sont pourtant si ridicules qu’il est difficile pour un humoriste de suivre. 
            10 000 euros par mois pour un coup de ciseau ou deux.....Est ce le prix pour ne pas être tenté de ne pas passer à l’acte ?....A moins que notre homme n’est pris une sorte de viagra dont les effets secondaires ont abouti à une pousse perpétuelle et virile, qu’i faut endiguer...
            .Vous savez, comme dans Tintin au pays de l’or noir....


          • cevennevive cevennevive 12 juillet 11:27

            Notre « culbuto » national...


            Je me demande si l’élection du président au suffrage universel à deux tours n’est pas un fameux piège que nous a laissé de Gaulle.

            Finalement, la proportionnelle serait moins nocive. Et aussi, une sixième République pour changer tout cela.

            Hollande est mauvais en tout (quoique... peut être dans l’alcôve... ? Mais je ne veux surtout pas le savoir).

            Je détestais Sarkozy, mais du moins avait-il un certain « panache » qui le faisait haïr ou aimer et nous faisait quelquefois rire. Hollande n’a rien, c’est fade, plat, mou, même pas drôle. Bref, de la semoule de couscous trop trempée.

            L’auteur, vous croyez qu’il est capable d’une attente sournoise pour frapper au bon moment, avec ses petits poings, comme Mohammed Ali ?

            Pffft !

            Bien à vous.


            • Thorgal 12 juillet 13:45

              @cevennevive

              « Je détestais Sarkozy, mais du moins avait-il un certain « panache » qui le faisait haïr ou aimer et nous faisait quelquefois rire. Hollande n’a rien, c’est fade, plat, mou, même pas drôle »


              C’est la face visible, et les 2 contrastent fortement de ce point-de-vue là. La face cachée est exactement la même, aucune différence. Et elle est bien bien plus effrayante que la 1ère ... 

              Ne jamais perdre de vue ce qui compte, jamais. 

            • eugene eugene 12 juillet 22:09

              @Thorgal
              Itou ! Au moins Sarko ne nous a pas trompé, en disant qu’il allait faire du « Jaurès », et s’en prendre au pouvoir de l’argent. 

              Le projet de vinci, je veux dire de celui de notre dame des landes, qui est une caricature de soumission aux lobby, et une façon de montrer son cul à l’écologie, un mois après le sommet de la Cop, m’a mis dans un état de fureur qui n’est pas prêt de s’éteindre. 
              L’homme comme à distribuer quelques chèques, aux gens du spectacle, et flatte les profs sur la feuille de salaire. Malheureusement, tout le monde n’es pas intermittent, ni dans l’éducation nationale. 
              Et quand bien même, ceux ci voient j’espère, en dehors de leurs intérêts catégoriels. 

            • chantecler chantecler 12 juillet 22:12

              @eugene
              Où il y a de l’eugene il n’y a pas de plaisir !
              Vous êtes branque ou quoi ?


            • eugene eugene 12 juillet 22:15

              @chantecler
              Et vous chanteclerc...

              vous vous prenez pour un coq sur un tas de fumier

            • chantecler chantecler 12 juillet 22:22

              @eugenie
              Bonjour la répartie !
              Celle la on ne me l’a jamais dite !
              Vous êtes poilante !


            • Laurella (---.---.20.10) 12 juillet 12:34

              All land, toujours de bonne Hummer, calé devant la baraque aux bas mots.


              • Thorgal 12 juillet 18:00

                @Laurella
                Good one smiley


              • tashrin 12 juillet 17:43

                C’etait strictement pareil avec Chichi en 98 si je ne m’abuse. Voire pire
                C’est pas comme si c’etait courant que les politiques récupèrent les événements d’actualité pour servir leurs desseins quels qu’ils soient
                Qu’ils tentent, j’ai envie de dire c’est le jeu
                Ce que je trouve beaucoup moins comprehensible, c’est que ca fonctionne. Et ça, on peut pas lui jeter la pierre...
                Ce qui me laisse pantois, c’est le nombre de gens dont la perception du president de la republique est impactée par des choses qui ne relèvent pas de lui... Serieusement, qui sont les gens qui avant l’euro considéraient que Hollande était mauvais et qui ont repondu l’inverse apres 3 matchs ? Et ils votent ces gens ? A de vraies élections je veux dire, avec des consequences...


                • Caritong (---.---.167.177) 12 juillet 21:36

                  @tashri - moi aussi je me demade comment un attentat par exemple et la cote repart plein pot C’est vrai - Un match ,un discours, mais se qu’il y a de sur c’est que cela eux (politiques ) le savent tres bien et d’ailleurs nos merdias vont toujours dans leur sens , c’est toujours comme cela et pour toutes les chaines bfm-VC en tete ,une fois conscient de cela vous ne voyer plus que ca et comme pleins de gens j’evite les infos t-v car de la propagande bien dissimule , mais de la propagande quand meme .


                • Ouam 13 juillet 23:17

                  @tashrin :

                  Permettez moi de potester, meme n’etant pas du bord de chirac et n’aimant pas les pommes, ce que je retiendrais de lui ( l’inverse de naboléon et encore plus du connard casqué) c’est que lui, il n’est pas parti balancer des fatras de bombes sur la poire des autres peuples, bien au contraire, c’est un des seuls qui à refusé (le discours de villepin) l’avez vous déja oublié ?

                  bye...


                • Caritong (---.---.167.177) 12 juillet 19:20

                  Avec ce que flanby premier prix a fait a son peuple a coup de calibre 49/3 ,cela m’etonne d’entendre qu’il ose penser se representer, impossible qu’il repasse,il a trahie.


                  • exocet exocet 12 juillet 22:07

                    Je viens d’apprendre que le Président Hollande a un coiffeur personnel, à l’Elysée, payé 9895 euros par mois pour la durée du quinquennat.
                    Au prix de la coupe, on aura mal vu : on peut l’appeler le chevelu....


                    • ENZOLIGARK 13 juillet 07:50

                      @exocet

                      , Bonghjornu , ... « on peut l ’ appeler le chevelu ... » ... ; ET VOUS LES TONDUS !!! . ... АФФ ИСС ...


                    • zygzornifle zygzornifle 13 juillet 08:51

                      @exocet


                       il ne se fait pas coiffer mais lécher le crane par ses ministres .....

                    • Extra Omnes Extra Omnes 13 juillet 23:44

                      @exocet
                      c’est pas si cher si on compte la teinture et le brushing smiley


                    • zygzornifle zygzornifle 13 juillet 08:49
                      Les socialistes ont eu tort de venir au pouvoir. Ils auraient dû faire comme Dieu : ne jamais se montrer pour qu’on continue à y croire (Coluche)


                      • zygzornifle zygzornifle 13 juillet 08:50

                        seuls ceux atteints de syndrome de Stockholm y croient encore .....


                        • izarn 13 juillet 10:28

                          ...A force d’attendre pour frapper, il va finir KO....


                          • izarn 13 juillet 10:31

                            @izarn
                            ...Il nous la fait dans l’anti Poutine absolu (Frapper le premier)
                            Décidément !


                          • Alainet Alainet 13 juillet 10:48

                            - Pour le « fun » ; voici 1 autre news de Marianne : Combien gagne le coiffeur « personnel » et « exclusif » du président de la République  ? Une somme coquette, révèle « le Canard Enchaîné » ce mercredi 13 juillet : à peine moins de 10.000 euros brut par mois ! Soit tout simplement autant qu’un ministre...
                            http://www.marianne.net/coiffeur-personnel-du-president-hollande-gagne-autant-qu-ministre-100244412.html
                            il est tenu de garder « le secret le plus absolu » (...) « sur les travaux qu’il aura effectués ou les renseignements qu’il aura recueillis » et ce, stipule l’article 5 de son contrat de travail, « pendant et après l’expiration » de sa mission... en plus de son salaire, le coiffeur du président bénéficie d’éventuelles “indemnités de résidence” et autres “avantages familiaux”.


                            • tashrin 13 juillet 12:17

                              @Alainet
                              Perso le milliard de pertes uniquement dû à l’Euro de football me paraissent un scandale largement plus couteux pour la collectivité que le salaire du coiffeur perso du president de la republique
                              Et vous demanderiez combien de salaire pour un job de 5 ans pendant lequel vous n’avez plus le droit d’exploiter votre propre salon de coiffure, vous ne verrez quasi plus votre famille, serez en deplacement permanent à n’importe quelle heure du jour ou de la nuit, etc etc... C’est pas le coup de peigne qui justifie la remuneration, mais la disponibilité
                              Proportionnellement, le traitement d’un député est largement plus favorable, et les contraintes associées sont infiniment moins importantes (sans compter que leur job ils ne le font pas, sans parler du temps de presence)
                              Question de priorités, encore et toujours


                            • eugene eugene 13 juillet 12:35

                              @tashrin
                              Il serait intéressant de savoir comment ça se passe dans les autres pays, je ne parle pas des monarchies pétrolières, mais des pays nordiques par exemple, ou des députés ou des ministres ont été viré pour avoir pris un taxi alors q’u’ils pouvaient prendre le bus. 

                              Ce régime soit disant normal fait dans la démesure et l’obscénité. Faut il rappeler la note de frais de taxi astronomique d ’Agnes sal à l’ina....
                              Ce type a deux mains, et est capable comme tout un chacun de se mettre un coup de peigne dans ce qui lui reste de cheveux, quand il ne porte pas de casque. 
                              Sinon, il faut qu’il demande une pension handicapé. 
                              Avant de passer sur un plateau télé, les maquilleuses sont là pour assurer. Qu’un coiffeur assermenté se déplace une fois par mois à l’Élysée s’il en envie, si aucune de ses favorites n’a le nécessaire, mais de grâce ne défendez pas un truc pareil si vous ne voulez pas paraître pour un apprenti coiffeur. Un métier, d’ailleurs, qui souffre des velléités de Macron, qui conteste l’Utilité du diplôme. 
                              Pourquoi les coiffeurs se rebellent contre le projet de loi Macron 
                              « Le diplôme n’a pas le monopole de la compétence », a déclaré notre homme......Il est vrai qu’il n’y a pas de CAP de président, et guère d’éthique exigée non plus. 

                            • tashrin 13 juillet 12:51

                              @eugene
                              Faut être coherent. La majorité de la population vote en fonction de la couleur du costume du candidat, faut pas s’etonner si ensuite la question devient prioritaire...
                              Vous parlez de regime normal, mais vous imaginez que c’est propre aux socialo ? Je defends pas ni Hollande ni le ps, mais rappelez vous les frais de bouche des chirac qui faisaient leurs petites courses chez fauchon... avec notre argent
                              On parle d’un chef d’Etat, qu’il beneficie d’un minimum de protocole, c’est pas non plus démesuré
                              Je prefere payer pour un coiffeur qui fait en sorte que notre représentant national n’ait pas l’air d’un epouvantail plutot que pour financer un logement HLM à un prefet qui gagner 8 fois mon salaire...

                              Ceci etant, je suis d’accord avec vous sur les principes observables dans les pays nordiques

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès