Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > François Hollande s’affirme

François Hollande s’affirme

Rappelons-nous, c'était bien sûr avant la descente aux enfers de DSK, des remarques ironiques laissaient entrevoir que la remontée déjà spectaculaire de François Hollande à la fois dans les enquêtes d’opinion générale et plus ciblées au sein même de la gauche, supposait une action secrète et ambigüe de l’UMP et de l’Elysée pour promouvoir le meilleur « battu possible » lors de la prochaine présidentielle.

C’est prêter beaucoup d’importance et surtout d’influence à ce parti présidentiel qui serait ainsi capable de « désigner » son adversaire.

Depuis l’instauration de la primaire ouverte au PS qui va largement dépassée les organigrammes confidentiels et les petites « popotes » locales, nous ne sommes plus dans une désignation traditionnelle à la Mollet ou Mitterrand. La télévision, les interventions publiques ici ou là auront une importance bien plus grande que les anciens grands congrès et banquets républicains ou réunions de sections. A ce titre d’ailleurs il convient de souligner l'initiative novatrice du PS, à l'étudier de prêt et sans doute à la roder, mais il est juste de reconnaître qu'elle représente un vrai progrès démocratique dans la vie des formations politiques. La droite et tout particulièrement l’UMP devrait s’emparer également de cette innovation. Les États-Unis ont depuis longtemps adopté cette pratique sans que la démocratie semble en souffrir.

Revenant à François Hollande, il démontre lors de ses apparitions médiatiques, de ses prises de position sur les sujets les plus variés, sa maîtrise, son calme, son humour toujours sous-jacent au fond de ses yeux rieurs. Il cultive une modestie plaisante qui contraste agréablement avec les effets de manche habituels des autres concurrents potentiels. Certains peuvent penser que la disqualification de DSK a bien fait son affaire ; il est regrettable que la confrontation ne puisse effectivement avoir lieu tant il est vraisemblable que cette simplicité affichée, le caractère faussement « bonhomme » du Président du conseil général de Corrèze aurait finalement triomphé de la hauteur quelque peu méprisante du locataire New-Yorkais.

Le problème de François Hollande était sans aucun doute la mère de ses enfants, Ségolène Royal. L’hypothèque étant levée, ses responsabilités lourdes à la tête du PS derrière lui, il peut maintenant se montrer sous un tout autre éclairage qui en fait le candidat le plus difficile pour Sarkozy. Si la gauche peut gagner les prochaines présidentielles c’est sans doute avec François Hollande et avec personne d’autre.
Son seul handicap résidera comme toujours à gauche dans les difficiles réconciliations post-primaires au PS et avec les autres formations de gauche plus radicales sans compter les verts toujours imprévisibles.

Hier soir dans l’émission C/Politique, François Hollande a encore fait preuve de grandes capacités à se sortir du langage convenu des hiérarques, à repousser les invites réitérées à une critique stérile, à positiver son discours plutôt que d’en faire une vulgaire « arme de poing » tournée contre ses concurrents potentiels. Il le fait sur un ton "crédible", qui passe bien à la différence des fausses embrassades de Poitiers entre les deux Dames, qui sonnent le faux.
Le reste ne lui appartient pas : ce que feront et diront ses adversaires, les reliquats de la « crise DSK » sur l’opinion ... Il aborde la pré-campagne avec une présentation, un discours et un état d’esprit jusqu’à présent sans fautes. Celui qui gagne est celui qui commet les moins de fautes, ne l'oublions jamais.

Son excès d'humilité gracieuse ne devra pas excéder le raisonnable, la ficelle deviendrait un peu grosse : mais dimanche soir il a fait très fort : "Être favori « n'est pas une calamité », a-t-il expliqué arguant qu'il aurait été candidat dans tous les cas de figure, avec ou sans l'ancien directeur général du Fonds monétaire dans la compétition, mais « ça ne m'arrange pas ». « On respecte les challengers et on en veut toujours à ceux qui sont premiers », a-t-il ajouté en parlant d'une position « précaire » et « même dangereuse ». « Quand vous êtes premier, vous n'avez rien à espérer mais tout à perdre. »

Un modèle du genre !

Le blog


Moyenne des avis sur cet article :  3/5   (22 votes)




Réagissez à l'article

26 réactions à cet article    


  • LE CHAT LE CHAT 30 mai 2011 15:03

    Salut mon cousin ,
    pas gagné pour Flamby dans le combat d’éléphants , les autres sont aux manoeuvres pour pousser la Brochen malgré elle ( on a jamais vu aussi peu d’envie ,elle qui avait prévu de s’effacer face à DSK ) . il a la carrure à inaugurer les chrysanthèmes , mais à mobiliser les foules avec son carisme d’huitre , ça va pas le faire !


  • Nanar M Nanar M 30 mai 2011 10:32

    C’est parti, voila le nouveau candidat des médias pour la gauche de droite.


    • Pierre de Vienne Pierre de Vienne 30 mai 2011 10:52

      Bien d’accord avec l’auteur,sous une apparente fragilité ai trouvé F Hollande plutôt convainquant et déjà très affuté.

      La prompte réaction des Calmos et autres Frontistes de gauche et de droite est d’ailleurs révélatrice.Chercher à diviser, discréditer. Accrochez vous les gars ça va être plus difficile.

      • Yvance77 30 mai 2011 11:21

        Salut,

        Flamby à 0 % de socialisme à un énorme avantage pour les médias roulant pour Pipole 1er :

        - personne ou presque n’en veut de ce polichinelle mondialiste à la tête du pays.

        Ils font exprès de nous l’imposer, car il faut un sparing-partner à notre conducator, pour être certain que celui-ci retrouve son fauteuil, histoire de mettre définitivement à mal les acquis sociaux.


        • Imhotep Imhotep 30 mai 2011 11:21

          Désolé de ne pas être d’accord avec l’auteur. Bien que je pensais qu’il gagnerait contre DSK, je crois qu’il va perdre contre Aubry (Quel que soit le candidat du PS ce n’est pas mon propos car c’est leur affaire et non la mienne). 

          François Hollande a de nombreux handicaps, notamment sa gestion du PS quand il le dirigeait. Incapable d’avoir une position ferme entre exclure (selon les statuts) ceux qui, malgré le vote du parti de voter oui au référendum - il ne s’agit pas là de savoir s’il fallait voter oui ou non, mais de respecter le vote du parti, on ne peut adhérer à un parti qui vote en majorité pour une décision et faire campagne ouvertement ensuite contre ce vote, soit on quitte le parti soit on se tait soit on se fait mettre dehors. 
          Il va se traîner l’affaire Banon alors qu’il était justement secrétaire national du PS et qu’il fut mis au courant et qu’aujourd’hui sa mémoire lui fait défaut. Je l’ai entendu bafouiller sur cette histoire le décrédibilisant lourdement à mes yeux.
          Il va traîner aussi son attitude dans l’affaire DSK ne prenant que très tardivement la éfe,se de la femme de chambre comme une possible victime. Mais là il sera à égalité avec Martine Aubry.
          Il nous a sorti un slogan impossible : un être normal exceptionnel ! Il aurait fallu montrer par les faits qu’il était « normal ». Or un être normal ne vit pas que de politique depuis sa plus tendre enfance, un être normal ne fait pas partie de la caste des énarques, un être normal, comme nombre de ces politiques ne fraie pas avec la presse et à ce titre je suis abasourdie de la collusion (cul et chemise ou même lit) entre la presse et les politiques, plutôt les media : DSK Anne Sinclair, Borloo et Schönberg, anciennement Baroin avec Drücker, maintenant avec Laroque, Montebourg et Pulvar, Kouchener et Okrent, Hollande et une journaliste politique - alors si ça ce n’est pas le mélange des genres - (Valérie Trierweiler) … est-ce que tout cela est normal ?
          A mon sens il va perdre contre Aubry. S’il est bon tribun, amusant et sympathique, il fait bien lors d’une conversation au coin du feu, mais il est loin d’être percutant. Je l’ai écouté avec attention pas plus de cinq minutes sur la 5, dans ses bafouillements et surtout son manque d’allant.

          • liberator liberator 30 mai 2011 12:58

            Après avoir supporté les socialistes pendant 10 ans et Ségolène royal pendant 20 ans, il peut bien supporter la France et les Français en devenant Chef de l’Etat !!!


            • patroc 30 mai 2011 13:24

               Hollande est depuis longtemps mon favori au ps.. Dsk allait perdre contre sarko, parti trop haut dans les sondages, trop bling-bling, etc.. 

               Hollande est l’opposé de sarko : consensuel, altruiste, à l’écoute, raisonnable, intellectuel et plein d’humour, pas bling-bling du tout.. S’il passe les primaires, les français vont découvrir un homme intègre, ouvert et bavard.. Perso, je le vois parfaitement représenter la france et les français.. Même au niveau du charisme, Hollande est bien mieux que sarko et sa démarche de pingouin !..


              • Nanar M Nanar M 30 mai 2011 14:03

                les français vont découvrir un homme intègre, ouvert et bavard....

                Et surtout, surtout soumis à la dictature de la finance.


              • le journal de personne le journal de personne 30 mai 2011 14:00

                Les femmes font le ménage !
                Un lourd reste un lourd
                Depuis toujours et plus que jamais
                Même au paradis, il vous dira toujours : oui mais !
                Non ce n’est pas vrai, il n’y a pas de vision qui prime
                En revanche, il y a des visions qui dépriment
                Un exemple ?
                Nos divisions stériles
                Nos désaccords puérils
                Sur des questions débiles
                La peste ou le choléra ?
                L’asile ou l’exil ?
                Le poison ou la prison ?
                Que choisir ?
                Changer le monde ou changer de monde ?
                Ça tient en deux mots : sécurité ou liberté.
                Toute autre alternative est mensonge éhonté
                Malaise social ou foutaise libérale ?
                C’est ailleurs qu’il faut chercher le mal
                Dans l’attente d’un lendemain qui chante
                D’une femme, d’une héroïne ou d’une déesse qui enchante…
                Dormez, bonhommes, les bonnes femmes veillent
                Elles vous berceront avec leurs plus belles illusions
                Parce que vous avez sommeil, dormez ! Bébés !
                Ce ne sera pas demain la veille… keep cool !
                Faites de beaux rêves, les femmes ont déjà pris le glaive
                Pour réparer les pots cassés et séparer l’avenir du passé.
                Une paire de dames, peut-être même un carré…
                Si le hasard s’y met
                Pensez-y et vous verrez
                Que les jeux sont déjà faits
                Deux gauloises et quelques gitans et gitanes autour
                Qui nous parlent encore d’amour !

                http://www.lejournaldepersonne.com/2011/05/francois-francaises/


                • Nanar M Nanar M 30 mai 2011 14:05

                  Ca vous étonne ?
                  Vous croyez que les français vont accepter ce nouveau guignol des médias et de la finance ?


                  • Nanar M Nanar M 30 mai 2011 14:06

                    C’était ma réponse à Pierre de vienne


                  • criticaldistance 30 mai 2011 15:48

                    Hollande a fraudé le FISC, sa comédie de politicien sympathique proche du peuple ne suffira pas, Chirac qui a joué à cela n’a jamais eu plus de 20% des voix au premier tour d’une élection présidentielle

                    Hollande fait semblant d’ignorer la loi de 1973 privatisant la monnaie

                    Aubry a des avantages considérables sur Hollande : une femme, qui donne l’impression de faire son devoir et non de satisfaire une ambition personnelle, qui a été ministre, dont le bilan au PS est meilleur que celui de Hollande (tout est relatif, le bilan de Hollande est nul), et une majorité de cadre est contre Hollande

                    si DSK se tirait d’affaire plus vite que prévu, Aubry lui céderait la place !


                    • victor latent 30 mai 2011 16:10

                      M. Hollande et M. Juppé au sujet de la dette :

                      http://www.youtube.com/watch?v=M_SCkl6JuKo

                      Quelle différence entre l’UMP et le PS ?


                      • zadig 30 mai 2011 19:29

                        Bonjour,

                        François est mon candidat pour le deuxième tour.
                        S’il passe, je pense que beaucoup vont découvrir,
                         qu’une main de fer se cache sous le velours.

                        La morale de tout ceci :
                        Une orchidée peut s’épanouir au milieu des « immondices »

                        Cordialement


                        • Imhotep Imhotep 30 mai 2011 19:47

                          La main de fer a été la main, de caoutchouc quand il a été à la tête du PS. Peut-être 

                           la fonction crée-t-elle l’organe.

                        • pastori 30 mai 2011 20:53

                          amusant les militants de partis X qui critiquent le comportement interne de dirigeants du parti Y


                          déjà qu’ils ont du mal à savoir ce qui se passent dans leur propre parti ! 

                          ce sont justement ces militants ainsi que l’ensemble du peuple qui se reconnait dans la gauche qui va élire le candidat. ils seront nombreux et assez grands. les militants de droite et assimilés, mieux vaudrait qu’ils s’occupent de ce qui se passe chez eux.

                          comme leur avis compte pour du beurre dans leurs partis, alors il critiquent le fonctionnement de celui des autres. smiley

                          de toute façon quelle importance qui sera élu ? fini les roitelets, le président de gauche sera entouré et bien entouré, ses députés non godillots ferons le reste et le premier ministre gouvernera vraiment.

                          hollande à l’élysée, mélenchon à matignon, tous les éléphants de gauche, du MPA, du FG et des verts, compétents et expérimentés dans les ministères, un maximun de députés représentant tous les courants, c’est la meilleure formule pour garantir que le programme social sur lequel se fera l’union sera appliqué.  sans nul ne puisse s’aviser de dévier à droite sous peine d’être vite mouché.

                          c’est la meilleure chance qui permettrait aux plus démunis et ceux qui sont dans la gène c’est à dire la grande majorité des gens de ce pays, de reprendre espoir.

                          sinon plongez pour l’UMP-FN-MODEM c’est à dire l’idéologie de droite qui a fait ses preuves, puisqu’avec eux tout est rose depuis 20 ans.

                           

                          • LE CHAT LE CHAT 30 mai 2011 21:54

                            les gens que tu cites ont trahi le peuple et l’ ont vendu à la mondialisation néolibérale en piétinant le résultat du référendum de 2005 , aucun espoir à attendre d’une telle engeance !


                          • zadig 31 mai 2011 04:19

                            Bonjour Pastori,

                            Je trouve votre commentaire particulièrement convaincant.
                            Mais je suis tout de même inquiet.
                            En effet ma confiance dans les élites du PS est réduite. (très)

                            Enfin, démarrons la journée dans l’espoir.

                            Cordialement


                          • pastori 30 mai 2011 22:28
                            la gauche n’est plus au pouvoir depuis 2002 chirac puis sako, le rêve. tu a voté pour sarkosy, donc le référendum, c’est ton poulain qui l’a trahi.

                            alors garde l’UMP-FN-MODEM c’est à dire l’idéologie de droite qui a fait ses preuves, puisqu’avec eux tout est rose depuis 20 ans. c’est le pied smiley

                            • LE CHAT LE CHAT 30 mai 2011 22:45

                              Je n’ai jamais voté ni pour Sarko , ni pour Chirac !
                              le PS et les verts ont voté le traité de Lisbonne de Sarko , ils sont ses complices dans la mondialisation !


                            • RUE1793 31 mai 2011 01:20

                              Ttt. Ttt...

                              La droite affirme Hollande de la même façon que les patrons de la droite et des médias avaient affirmés Royale en 2007. Ils nous mettent sous le nez les perdants d’avance. D’un autre côté, si nous suivons ce n’est pas vraiment de leur responsabilité.


                              • pastori 31 mai 2011 08:56

                                mon cher Zadig, il s’agit d’être lucides et pragmatiques. je n’ai aucune confiance dans l’être humain qui est faible et imparfait, ni dans les partis pollitiques. c’est pourquoi je ne crie jamais « vive » un tel« ou »une telle«  ! pas de messie sur terre, sinon ça se saurait.

                                je considère qu’il faut choisir des valeurs qui sont humanistes et vont dans le sens de l’intérêt général et non qui favorise telle couche de la population et bannir l’égoïsme, incompatible avec la vie en société.

                                basé sur l’égoïsme et la course à la fortune sans freins non pas par le mérite personnel, mais par la volonté délibérée d’exploiter son prochain., c’est pourquoi je rejette sans concession les idées de la droite et extrème droite en général.

                                ensuite il faut choisir ceux qui ont la volonté sincère les capacités de réaliser cela. ou en tout cas les moins mauvais puisque la perfection n’existe pas. tout le monde ne sait pas forcément piloter un avion ou peindre un chef d’oeuvre.

                                je rejette donc la notion de parti mais estime que les hommes les meilleurs ont leurs défauts. aussi il faut associer plusieurs hommes d’avis divers à une tâche, les un contrôlant les autres, se complétant et se corrigeant mutuellement.

                                et le peuple , concerné, doit aussi exercer en permanence son rôle de contrôle et de sanction sans s’en remettre aveuglément aux »hommes providentiels" et dire quand une saloperie est une saloperie d’où qu’elle vienne.

                                enfin , il faut forcément qu’un pays soit géré. alors après examen de la situation globale, étranger compris, il faut choisir la solution la plus favorable, et celle que je décris dans mon post précédent me parait incontournable, même si imparfaite.

                                cordialement


                                  • bernard bernard 31 mai 2011 09:58

                                    Gauche, droite,
                                    droite ou gauche,
                                    Qu’elle est la différence...
                                    - Les mêmes promesses qui seront oubliées dès cofontation avec la réalité,
                                    ne perdons pas de vue que ces gens là sont complètements déconnectés « du réel » qu’ils vivent dans « leur monde », un autre monde.
                                    - La même soif du pouvoir pour « justement » pouvoir en profiter.
                                    (faire un bilan de leur patrimoine avant élection et en refaire un en fin de mandat, je ne connais pas de politique qui soit ruiné pendant son (ses) mandat(s), bien au contraire.
                                    - Tous ces politiques ont un égo démesuré et regardent « le peuple » de très haut...Je ne suis même pas sûr qu’ils l’aperçoive !

                                    Bref, droite/gauche ou gauche/droite, même combat,
                                    le leur...
                                    pas le notre !
                                    Ils ont juste besoin de nos voix pour arriver à leur fin !


                                    • pastori 31 mai 2011 11:52

                                      alors on fait quoi bernard ? acheter une ile du pacifique, construire une cabane, vivre seul (car si on y met plus d’une personne , caïn tuera vite abel ?


                                      je ne voit aucune autre solution smiley

                                      • bernard bernard 31 mai 2011 15:30

                                        Déjà, je ne mets pas Hollande à l’Elysée, encore moins Mélenchon à matignon, pas plus que les éléphants de gauche, du MPA, du FG et des verts, compétents et expérimentés(?) dans les ministères.
                                        Pour autant, je ne reconduis pas l’équipe sortante qui depuis qu’elle est au pouvoir ne fait que nous enfoncer un peu plus dans la m.... !
                                        Je ne donne plus ma voix à ces guignols...droite ou gauche !
                                        Je vote blanc en souhaitant qu’un jour, un de ces « guignols » fasse prendre en compte ce type de vote.
                                        Imagine...que des bulletins blanc...

                                        J’ai le droit de rêver !

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès