Fermer

  • AgoraVox sur Twitter
  • RSS
  • Agoravox TV
  • Agoravox Mobile

Accueil du site > Actualités > Politique > François ou François ?

François ou François ?

C'était mieux avant

Le lundi, c'est ravioli, enfin, ça c'était avant. Avant la crise. La crise de la dette , la crise de la Grèce, la crise de la Libye, la crise de la crise, la crise éternelle, on frise l'oxymore ! Normalement une crise, c'est un accès brusque, une rupture, un passage momentané, enfin, ça aussi, c'était avant. Aujourd'hui, la crise, c'est notre quotidien, notre normalité, et tout français, tout européen, né après 1980, n'a connu que la crise, une crise étale, avec de rares accalmies.

Les causes de cette crise chronique ? Deux versions s'opposent, la gauche accuse les méchants riches, la méchante finance et les méchantes banques, responsables éternels de tous les maux de la planète, la droite, elle, pointe l'Etat providence, démotivant et irresponsable. Jin Liqun, président du fonds d'investissement souverain chinois et membre du PCC, donc un vrai gars de droite, livre mieux que quiconque ce sentiment : "Les troubles qui se sont produits dans les pays européens résultent uniquement de problèmes accumulés par une société en fin de course, vivant d'acquis sociaux (...) Je pense que les lois sociales sont obsolètes. Elles conduisent à la paresse, à l'indolence, plutôt qu'à travailler dur. Le système d'incitation est complètement détraqué". Bien sûr, notre droite ne dit pas les choses aussi crûment, elle se contente de les penser.

Hollande sur la 2, Fillon sur la Une

Quoi qu'il en soit, la crise est là, obligeant tous les états concernés à prendre des mesures, le gouvernement français l'a fait, c'est le plan Fillon. François Fillon qui vient himself présenter son plan sur la Ouane, hé oui sur le grill avec Laurence Ferrari et en direct, espérons qu'elle ne soit pas trop dure avec un homme qui a déjà bien des soucis. Simultanément, pour ne pas dire concomitamment, François Hollande sera chez David Poujadasse Pujadas pour expliquer à quel point le plan Fillon est pas bon, mauvais, irresponsable, injuste, antisocial, anti-relance, je vous épargne la litanie complète ..

Best of Francois :

Fillon déboule sur le plateau de la Ouane, cravate bleue à pois rouges, insensé, quelle classe, on dirait Gilbert Bécaud, j'ai pas encore vu Hollande sur la 2, mais faudra qu'il évite la béchamel sur le costard, la barre est haute. Laurence est comme d'hab, intransigeante et charmante, un haut strict, petit col resserré au cou, snif, c'est beau ; Fillon déroule tranquillement et hop, au détour d'une question sur le nucléaire, il en profite pour tacler Hollande notre futur Président, qui pourrait sacrifier EDF, une de nos entreprises les plus performantes, sur l'autel de l'écologie totalitaire, anéfé, Sylvie Eva Joly a lancé un ultimatum au PS  : "Si François Hollande dit non pour arrêter le chantier de Flamanville, il n'y aura pas d'accord". On attend avec impatience la réponse de l'intéressé.

Allez, un petit tour sur la 2, faut aussi entendre l'eudéhèficide. Bah, y a personne ! Hormis David Pujadas et son horrible cravate rouge à pois blancs qui n'est pas sans rappeler les heures les plus sombres de Gilbert Bécaud. 20.28 François Hollande n'est pas à l'image. Très décevant. Enfin, à 20.32, Hollande est là, chez et devant Pujadas. Une critique prévisible du plan Fillon, il est là pour ça, un plan incohérent injuste et inconséquent, pour reprendre les mots exacts de François Hollande, des arguments recevables, mais l'important n'est pas là, on a l'impression que David Pujadas est devenu hollandais, et ça c'est grave, trégrave.

Hollande ne nie pas la crise, ni la dette et prévient gentiment, les impôts vont augmenter. Tiens, quelle surprise ! Soyons honnête, Hollande a été plutôt bon ce soir, des reproches justifiés sur la politique économique et fiscale du mandat Sarko, il se garde d'être excessif, reste cohérent avec sa campagne des primaires, ce qui est important, il est crédible. Arrive enfin la question fatidique : Arrêtera t-il la construction de l'EPR de Flamanville comme l'exige Eva Joly ? Là encore une réponse nette et modérée, Hollande est pour une diminution de la part du nucléaire, mais il préservera la construction d'un EPR. Efa fa être vumasse !

Deux très bon François ce soir !

Pas facile de les départager, ils ne sont d'accord sur rien et m'ont tous les deux entièrement convaincu. Je serais moins hésitant quant aux journalistes qui les ont reçus, entre la divine LF et l'improbable DP, mon choix est fait. C'est déjà ça.

Source :TF1France 3


Moyenne des avis sur cet article :  1.67/5   (12 votes)




Réagissez à l'article

13 réactions à cet article    


  • Robert GIL ROBERT GIL 8 novembre 2011 12:58

    ah, ils sont super bon, depuis toujours, les differents politiques nous ont habitués à tout savoir sur tout, ou du moins à faire semblant. Mais depuis 40 ans ceux qui savent tout sur tout et
    donnent des conseils et des leçons, nous ont envoyés droit dans le mur. Allons nous continué a voter pour eux........
    http://2ccr.unblog.fr/2011/11/02/un-candidat-sans-artifice/


    • Galahad Galahad 8 novembre 2011 13:06

      Est-ce que ces trente ans de crise sont de la seule responsabilité des politiques, comment est réparti le pouvoir dans notre monde ?
      Difficile à dire, non ?

      Est-ce que la candidature de Poutou est nécessaire ? Sûrement.

      Est-ce que Poutou peut-être un Président de la République ? Sûrement pas.


    • Robert GIL ROBERT GIL 8 novembre 2011 13:23

      ça c’est sur il ne sera jamais president, mais un bon score suffirait a faire mettre un gros coup de barre a gauche a la politique gouvernemental du PS, et ça les precaires, les travailleurs et les chomeurs en ont besoin.


    • latortue latortue 8 novembre 2011 14:03

      François ou François
      ni l’un ni l’autre c’est blanc bonnet et bonnet blanc , deux clones , depuis des décennies nous sommes gouvernés par ce que représente ces deux gugus et nous sommes DANS LA MERDE alors ouvrez vos yeux et virez moi ces types et ce qu’ils représentent
      merci .


      • Taverne Taverne 8 novembre 2011 14:51

        Hollande était venu pour dire non à l’ultimatum des Verts à propos de l’abandon de l’EPR. Sinon ? Rien ! Il n’était venu à la télé que pour ça. Il fait beau chez les bisounours du PS : pas de crise de la dette, pas de déficit, pas de méchantes agence de notation et on peut continuer de proposer des dépenses folles sans dire comment on va les financer. « Réenchanter », ils appellent çà...


        • Galahad Galahad 8 novembre 2011 19:28

          Déjà pas si mal qu’il ait clarifié les choses avec Joly !


        • penajouir penajouir 8 novembre 2011 14:59

          Donc si j’ai bien compris, on a le choix entre un mou taciturne et un mou rigolard, et ben ça promet ! Le doudou hollande, dans ses choix, il est clair comme une nuit sans lune. Déjà nucléairement parlant, il est irradié. Socialement, c’est la crise, passez votre chemin il ni a rien à voir ! C’est un con inutile que les socialo ont choisit, mais pour la finance internationale, c’est un bon con, triple A (AAA, Amorphe, Abîmé et Absent)


          • emphyrio 8 novembre 2011 22:30

            ... ou François (Asselineau) !


            • Galahad Galahad 8 novembre 2011 22:33

              Vous me le faites découvrir. smiley


            • lsga lsga 9 novembre 2011 10:59

              oui... un imbécile de droite qui pompe ses idées à l’extrême gauche... et un de plus !


            • Vipère Vipère 9 novembre 2011 11:42

              L’heure de vérité a sonné pour Eva Joly et les verts !!!

              Le reniement de leurs idées ou le pouvoir pour le pouvoir ?


              • Galahad Galahad 11 novembre 2011 00:43

                On va suivre ça avec intérêt.


              • sosymarie 10 novembre 2011 22:54

                Je me dis que dans ce monde c’est l’argent ou la vie

Ajouter une réaction

Pour réagir, identifiez-vous avec votre login / mot de passe, en haut à droite de cette page

Si vous n'avez pas de login / mot de passe, vous devez vous inscrire ici.


FAIRE UN DON






Les thématiques de l'article


Palmarès